jeu.

14

juin

2018

Mars : vie extraterrestre enregistrée sur des images du rover curiosity ?

 

Date de découverte : 13 juin 2018

Lieu de la découverte : Mars Sol 2080

Date des photos : 13 juin 2018

Photo 1 : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02080/opgs/edr/fcam/FRB_582151881EDR_F0701752FHAZ00337M_.JPG

Photo 2 : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02080/opgs/edr/fcam/FLB_582151881EDR_F0701752FHAZ00337M_.JPG

 

Photo 3 aucune anomalie : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02079/opgs/edr/fcam/FRB_582062293EDR_F0701752FHAZ00341M_.JPG

 

 

D'après Scott Waring :

 

"Maintenant j'ai trouvé cette anomalie aujourd'hui qui semble avoir des yeux dans l'une des photos.

Elle a été prise sur  deux photos. J'ai vu plus de 100 photos de ce rocher au cours des deux dernières semaines (le rover s'est positionné  ici depuis un certain temps), et je n'ai jamais vu cette anomalie sur l'une des photos auparavant.

Notez aussi que les photos ont été prises il y a quelques heures, pas il y a des semaines ou des mois !

 

On dirait un animal pris en train de courir devant la caméra. Il devait être très léger ou la terre était très dure, parce que je ne vois pas de sentier avant ou après. Il pourrait s'agir d'une espèce semblable au lézard ici sur Terre ... Il y a une heure complète entre la photo de l'absence d'anomalie et l'anomalie. 

 

C'est une preuve supplémentaire que la vie existe sur Mars et que la NASA veut la cacher au monde. Ils n'ont pas pour mission de partager leur découverte avec le public. La vie d'extraterrestre est une question de sécurité nationale et ne sera donc jamais partagée avec le public." 

 

 

Commentaire : 

Il est difficile de se faire une idée sur ces images; il ne faut pas exclure un mouvement spontané du sable Martien car une tempête de sable est en cours ce qui explique d'ailleurs l'immobilité du rover pour le protéger !

 

Article connexe de Futura-Sciences

 

Une tempête de sable ne cesse de prendre de l’ampleur sur Mars. Un événement climatique prévisible alors que la Planète rouge se rapproche de nous.

 

Les ingénieurs de la NASA l’ont annoncé le 12 juin : ils n’ont plus aucun contact avec le rover Opportunity qui affronte sa pire tempête de sable depuis son arrivée sur Mars au début de l’année 2004.

 

Installé près du cratère Endeavour, dans Perseverance Valley, le robot américain a certainement mis en veille tous ses circuits pour économiser l’énergie qui fait défaut : en raison d’une violente tempête de sable, les panneaux solaires du rover ne reçoivent plus assez de lumière pour un fonctionnement correct.

 

Ces deux images prises par le télescope spatial Hubble montrent comment la tempête de 2001 avait masqué la surface de la planète Mars en quelques semaines. © NASA

 

Détectée pour la première fois le 30 mai par le vaisseau MRO depuis son orbite, cette tempête s’étendait sur 35 millions de kilomètres carrés (le quart de la surface martienne) le 12 juin et pourrait à terme recouvrir toute la planète comme ce fut le cas en 2001 (images ci-dessus). 

 

Comment naissent de telles tempêtes ? Durant le printemps et l’été martiens (qui se produisent cette année respectivement le 22 mai et le 16 octobre), quand Mars se rapproche du Soleil (plus courte distance fin juillet), le réchauffement de la calotte polaire Sud provoque une sublimation rapide du dioxyde de carbone dont elle est constituée. Des courants thermiques se forment entre les régions recouvertes de givre et celles qui dégèlent, donnant parfois naissance à de puissantes tempêtes : les poussières de sable sont alors soulevées sur plusieurs milliers de mètres d’altitude et emportées dans toutes les directions par des vents dont la vitesse peut dépasser 100 km/h.

 

Pas très accueillante la planète

En 1971 une grande tempête avait obligé la sonde Mariner 9 à patienter plusieurs semaines avant de commencer son travail de cartographie depuis l’orbite martienne. D’autres tempêtes ont eu lieu depuis, mais celle en cours aura peut-être des conséquences sur la durée de vie des rovers sur place : si Curiosity peut continuer à fonctionner normalement grâce à son générateur électrique nucléaire, Opportunity dépend entièrement de ses panneaux solaires et du niveau d’ensoleillement pour recharger ses batteries.

De mieux en mieux équipés, les astronomes amateurs peuvent également suivre les grandes tempêtes martiennes. C’est le cas de l’astrophotographe Mark Justice dont les images prises les 9 et 10 juin permettent de constater la rapidité avec laquelle la tempête se propage (et masque les paysages) dans l’hémisphère sud martien.

0 commentaires

ven.

08

juin

2018

Espace : la Nasa annonce avoir découvert des molécules organiques sur la planète Mars

 

Ces découvertes sont une nouvelle avancée dans la connaissance de la planète Mars.

 

L'agence spatiale américaine a annoncé, jeudi 7 juin, que le robot Curiosity avait découvert des molécules organiques dans de la roche.

 

"Cela suggère que la planète a pu héberger un jour la vie", explique la Nasa sur son site (en anglais).

 

L'agence a également ajouté que des variations saisonnières des niveaux de méthane ont été détectées, cette dernière molécule jouant "un rôle-clé dans de nombreux processus biologiques", détaille Le Figaro.

 

"Il ne s'agit pas exactement d'une preuve de vie", modère toutefois l'agence sur Twitter.

 

"Bien qu'elles soient communément associées à la vie, les molécules organiques peuvent également être créées par des processus non biologiques", précise en effet la Nasa.

 

Mais cela laisse bon espoir, d'après les scientifiques. "Avec ces nouvelles découvertes, Mars nous dit de maintenir le cap et de continuer à chercher des preuves de vie", a déclaré Thomas Zurbuchen, membre de la Direction des missions scientifiques au siège de la Nasa.

 

"Je suis confiant que nos missions en cours et planifiées débloqueront encore plus de découvertes à couper le souffle sur la planète rouge."

 

0 commentaires

mer.

06

juin

2018

Mars : Qu’est-ce que Nasa aurait découvert ? Réponse le 07 Juin 2018

 

La NASA tiendra une conférence de presse pour dévoiler ses dernières découvertes de Mars cette semaine. Peu de détails ont été divulgués au sujet de la mystérieuse nouvelle annonce, qui sera diffusée en ligne à partir de 19 h HNE (14 h HAE) le jeudi 7 juin. La Nasa reste bouche bée sur ce qu’elle a découvert sur la planète rouge, mais elle a confirmé que l’annonce présentera  » les nouveaux résultats scientifiques du rover Mars Curiosity de la Nasa « .

Curiosity a été envoyée sur Mars en août 2012 pour étudier son climat et sa géologie ainsi que pour déterminer si la planète peut soutenir la vie ou si elle a de l’eau liquide. Il est possible que les nouveaux  » résultats scientifiques  » du rover puissent se rapporter à la vie martienne.

 

La Nasa n’a pas annoncé où se tiendra l’événement, mais il est probable que l’agence l’accueillera à son siège social à Washington, DC. Étant donné que Curiosity a récemment commencé à forer dans la surface martienne pour la première fois en 18 mois, il est également possible que l’annonce se rapporte à quelque chose déterré par le rover.

 

Curiosity a été forcée d’abandonner les plans de prélèvement d’échantillons à la surface de la planète après que des problèmes mécaniques ont mis hors ligne sa foreuse en octobre 2016.

 

Cependant, les ingénieurs de Nasa ont développé une nouvelle technique pour restaurer la capacité de forage de l’explorateur robotique, en utilisant son bras robotique pour pousser le trépan de forage vers l’avant pendant qu’il tourne, un peu comme un humain pourrait opérer un foret.

 

La nouvelle technique de forage, baptisée Feed Extended Drilling (FED), permet d’étendre le trépan de forage au-delà des poteaux stabilisateurs, qui servaient auparavant à stabiliser le forage contre les roches.

 

Les ingénieurs ont développé la technique en utilisant une copie exacte du Curiosity rover sur Terre. Il a fallu près d’un an pour mettre au point la méthode, qui a été utilisée avec succès sur Mars le 20 mai.

 

 

Ashwin Vasavada, scientifique de projet au Mars Science Laboratory de la Nasa à JPL – le titre officiel de la mission Curiosity rover de 1,9 milliard de livres sterling (2,5 milliards de dollars US), doit participer à la conférence de presse plus tard cette semaine, ce qui alimente la spéculation que l’annonce concerne quelque chose de découvert par Curiosity.

 

Michelle Thaller, directrice adjointe des communications de la Division des sciences planétaires de la NASA, basée à son siège social à Washington DC, sera l’hôte de l’événement. Paul Mahaffy, directeur de la Division de l’exploration du système solaire au Goddard Space Flight Center de Nasa à Greenbelt, Maryland, et Jen Eigenbrode, chercheuse scientifique à Goddard.

 

 

Chris Webster, chercheur principal au Jet Propulsion Laboratory de Nasa à Pasadena, en Californie, fera également partie du panel jeudi.

 

La Nasa diffusera l’événement en direct sur sa chaîne Nasa TV, ainsi que sur Facebook Live, Twitch TV, Ustream, YouTube et Twitter. Les téléspectateurs pourront poser des questions au panel en utilisant le hashtag #askNASA.

 

QU’EST-CE QUE LE MARS CURIOSITY ROVER ET QU’EST-CE QU’IL A RÉALISÉ JUSQU’À PRÉSENT ?

 

Le Mars Curiosity rover a été initialement lancé de Cape Canaveral, une station de l’American Air Force en Floride le 26 novembre 2011. Après un voyage de 350 millions de miles (560 millions de km), le véhicule de recherche de 1,8 milliard de livres sterling (2,5 milliards de dollars) a atterri à seulement 1,5 miles (2,4 km) de l’endroit prévu pour l’atterrissage. Après un atterrissage réussi le 6 août 2012, le rover a parcouru environ 11 milles (18 km). Il a été lancé sur le vaisseau spatial Mars Science Laboratory (MSL) et le rover représentait 23 % de la masse totale de la mission. Avec 80 kg (180 lb) d’instruments scientifiques à bord, le rover pèse au total 899 kg (1 982 lb) et est alimenté par une source de plutonium. Le rover mesure 2,9 mètres (9,5 pi) de long sur 2,7 mètres (8,9 pi) de large sur 2,2 mètres (7,2 pi) de haut.

 

Le Mars Curiosity rover a été initialement lancé de Cape Canaveral, une station de l’American Air Force en Floride, le 26 novembre 2011.

Le rover devait initialement être une mission de deux ans pour recueillir des informations afin d’aider à répondre à la question de savoir si la planète pouvait supporter la vie ou si elle avait de l’eau liquide, ainsi que pour étudier le climat et la géologie de Mars.

Cependant, en raison de son succès, la mission a été prolongée indéfiniment et est maintenant active depuis plus de 2 000 jours, renvoyant des milliers de photos pendant sa mission solitaire.

Le rover de 1,8 milliard de livres sterling (2,5 milliards de dollars) a depuis lors parcouru environ 11 milles (18 km) sur la surface martienne.

 

La deuxième étape de la mission conjointe Nasa-ESA lancera un  » fetch rover « , qui récupérera les échantillons des autres rovers.

 

Ensuite, il retournerait à son atterrisseur et placerait les échantillons dans une petite fusée appelée Mars Ascent Vehicle.

 

QU’EST-CE QUE LA MISSION EXOMARS ?

 

L’objectif principal d’ExoMars est de découvrir si la vie a jamais existé sur Mars.

Le vaisseau spatial à bord duquel le Schiaparelli s’est rendu sur Mars, Trace Gas Orbiter (TGO), transporte une sonde pour étudier les gaz à l’état de traces tels que le méthane autour de la planète.

Les scientifiques croient que le méthane, un produit chimique qui, sur Terre, est fortement lié à la vie.

La deuxième partie de la mission ExoMars, reportée à 2020, livrera un rover à la surface de Mars. Ce sera le premier à pouvoir à la fois se déplacer à travers la surface de la planète et forer dans le sol pour recueillir et analyser des échantillons.

 

Schiaparelli a été conçu pour tester les technologies pour l’atterrissage du rover dans quatre ans – mais il s’est écrasé sur la planète rouge en octobre 2016.

Le conteneur contenant les échantillons sera lancé sur l’orbite de Mars, où il sera collecté par un engin spatial – ce qui nécessiterait son propre lancement séparé de la Terre.

Après avoir recueilli les échantillons et les avoir chargés dans un véhicule d’entrée sur Terre, l’embarcation retournerait sur Terre avec le sol martien.

L’occasion d’analyser le sol martien donnerait un accès sans précédent à l’histoire de la planète rouge et à son potentiel d’accueillir la vie.

Les missions antérieures sur Mars ont révélé d’anciens lits de cours d’eau et la bonne chimie qui aurait pu soutenir la vie microbienne sur la planète rouge « , a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la NASA pour la Direction des missions scientifiques. Un échantillon nous permettrait de faire un saut critique dans notre compréhension du potentiel de Mars pour abriter la vie.

0 commentaires

mar.

05

juin

2018

Mars : petite dose de rappel en 21 minutes des étranges anomalies martiennes

Les plus étranges découvertes de Mars par le Rover Curiosity.

 

Les sceptiques évoquent un seul et unique argument : paréidolies, paréidolies , que paréidolies...

 

A vous de juger .. et d'imaginer si oui ou non ces images peuvent aller dans le sens d'une ancienne planète habitée.

 

C'est votre cerveau qui décide.. et il n'y a que deux solutions :

oui ou non.

 

 

0 commentaires

mer.

30

mai

2018

Le rover Curiosity photographie un Sphinx sur Mars

 

D'étranges formations rocheuses ont été découvertes sur des photos prises sur Mars par la NASA. Sur celles-ci, un Sphinx de 200 pieds de haut est visible. Il aurait été, selon certains, construit par d'anciennes civilisations extra-terrestres.

 

Joe White, un chasseur d'OVNI et un journaliste autoproclamé dans le domaine spatial, affirme être tombé sur les restes en ruine d'une statue d'un Sphinx extra-terrestre oublié depuis longtemps sur la planète Mars.

 

M. White a présenté son étrange découverte au public après avoir examiné des centaines de photos de la NASA prises par le rover Curiosity, un appareil lancé par l'agence spatiale américaine.

 

La formation rocheuse bizarre en question semble, à première vue, évoquer une statue ancienne du Sphinx égyptien.

 

M. White a partagé les images sur sa chaîne YouTube sous le titre « Un Sphinx géant de 200 pieds trouvé sur Mars ».

 

L'ufologue a écrit dans la description de sa vidéo : « Un regard attentif posé sur les cinq différents angles de vue nous dévoile un Sphinx géant sur Mars. »

 

« Cette statue du Sphinx, qui mesure plus de 200 pieds de long, a été photographié plusieurs fois sur un certain nombre d'années par le rover Curiosity. »

 

« Aurait-il la même taille que le Sphinx égyptien de Gizeh ? Cela pourrait bien être le cas. »

 

Le Grand Sphinx de Gizeh est le deuxième symbole le plus reconnaissable de l’Égypte Antique, après les Pyramides. On pense qu'il remonte au règne du Pharaon Khéphren entre 2558 et 2532 av JC.

 

Le sphinx est une créature mythique mi-homme mi-lion et il se dresse sur la rive ouest du Nil, sur le plateau de Gizeh.

 

M. White a affirmé qu'il avait trouvé son jumeau extraterrestre sur la surface poussiéreuse de la planète rouge.

 

Il explique : « Est-ce une preuve irréfutable de l'existence d'une ancienne civilisation martienne que nous cherchions désespéramment ? »

 

« Cela ressemble à un sphinx sous tous les angles dans plusieurs photos. Que pourriez-vous demander de plus ? »

 

« Les photos soigneusement croisées dans cette présentation vidéo montrent au-delà de tout doute raisonnable [qu'il s'agit d'un Sphinx]. »

 

« Toute personne [de la NASA] qui dit le contraire a probablement un plan et n'agit pas pour notre meilleur intérêt. »

 

La vidéo du chasseur d'OVNI a déjà enregistré plus de 3000 visites sur YouTube et de nombreux internautes ont été apparemment convaincus par ces photos de la NASA.

 

Grant Tracy a écrit : « C'est un véritable coup de tonnerre ! »

 

« Excellente analyse photographique. On dirait qu'il y a beaucoup de mensonges de la part de la NASA autour de cette découverte. »

 

Donnie Blair a poursuivit : « Comment diable pouvez-vous dire que ce n'est qu'un rocher ou une pareidolie ? Cela ressemble à une tête et à une statue. »

 

« Regardez comment la NASA a tenté de flouter l'image tout autour de la statue, mais ils semblent à peine avoir touché à la tête. Comme s'ils l'avaient fait exprès. »

 

Cependant, certains sont convaincus que ce ne sont que quelques roches poussiéreuses.

 

Mark Harrison a commenté : « Je veux bien croire qu'il y a des artefacts possibles d'une civilisation potentielle ayant vécu sur Mars, mais ce Sphinx pour moi ressemble davantage à Jabba le Hutt. »

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

ven.

18

mai

2018

Mars et la vie extraterrestre en générale : "La grande question est celle de l'ADN" selon Francis Rocard

Astrophysicien au CNES, Francis Rocard parle de la recherche de vie extraterrestre et de l'odyssée de Curiosity sur Mars : des vidéos à voir sur notre site et filmée pendant la Croisière du Savoir 2018.

 

L'astrophysicien Francis Rocard est responsable depuis 1989 du programme exploration du système solaire du CNES. Invité de la 9e Croisière du Savoir de Sciences et Avenir, il y a parlé de Mars, une planète à laquelle il vient de consacrer le livre "Mars, une exploration photographique" (éditions Xavier Barral).

 

"Dans le domaine qui est le mien, l'exploration du système solaire, la problématique c'est la question que l'homme se pose depuis, allez, 5000 ans : est-ce qu'on est seul dans l'Univers ? Donc on cherche à avoir une réponse, et comme je le dis souvent, on cherche sur Mars parce que c'est l'endroit le plus simple pour le faire !".

 

D'où les efforts actuels pour traiter le cas de Mars ; on espère avoir une réponse dans les 10 à 15 ans qui viennent avec les retours d'échantillons.

 

"Et la grande question, c'est si cette vie est apparue et si on arrive à la caractériser, pour moi la question numéro 1 : est-ce que c'est de l'ADN ou est-ce que c'est autre chose ?".

 

 

 

La conférence sur Curiosity par Francis Rocard

 

 

Toujours sur Mars, Francis Rocard a aussi donné une conférence pour faire le point sur la mission du rover Curiosity.

 

L'engin de la NASA arpente le sol de la planète Rouge depuis août 2012.

Qu'y a-t-il fait ?

Quelle distance a-t-il parcouru ?

Pourquoi l'avoir fait atterrir sur le cratère Gale et pas ailleurs ? Toutes les réponses dans la conférence de Francis Rocard, à voir ci-dessous.

 

La 9e Croisière du Savoir de Sciences et Avenir a eu lieu entre le 29 avril et le 9 mai 2018 entre la mer du Nord, la mer d'Irlande, l'océan Atlantique et la Manche.

 

Outre Francis Rocard, ses invités étaient l'astrophysicienne Sylvie Vauclair, l'astronaute Jean-François Clervoy et le paléoanthropologue Yves Coppens. Leurs inventions sont également disponibles en ligne sur le site de Sciences et Avenir.

 

0 commentaires

mer.

16

mai

2018

Mars : statue d'une ancienne guerrière ?

 

Cette photo prouve-t--elle qu'une ancienne civilisation extraterrestre vécue sur Mars ?

 

Les dernières images du rover Curiosity suggèrent qu'une armée extraterrestre a déjà parcouru la planète rouge.

 

Un astronome amateur aux yeux d'aigle a aperçu la statue curieuse qui semble être la tête d'une ancienne guerrière.

 

Joe White, 45 ans, journaliste vidéo spatiale de Bristol, a

déclaré :

" J'ai trouvé ce qui semble être une petite tête de statue féminine sur Mars dans le cratère de Gale dans cette image récente en provenance du Rover  Curiosity de la NASA.

Elle mesure seulement quelques pouces ou moins.

 

Elle ressemble à une représentation sculptée d'une guerrière portant un casque semblable à ceux que l'on trouve sur Terre depuis le Moyen Âge.

 

 

 

 

Il a un peut-être un emblème sur son front et quelques traits faciaux très intéressants qui ont l'air presque égyptien dans le style artistique.

 

C'est un artefact parmi des centaines similaires que j'ai trouvés sur Mars ces dernières années; dans l'analyse de ces artefacts on  pourrait aller plus loin pour montrer qu'il y avait une civilisation ancienne et artistique sur Mars dans le passé.

 

Commentaire : Cette hypothèse rejoint celle d'autres internautes spécialisées dans l'analyse des photos fournie par la NASA.

Le site Ôdla adhère à cette thèse.

 

 

0 commentaires

ven.

11

mai

2018

Mars : découverte de nouvelles créations artistiques !

Date de découverte : 11 mai 2018

Lieu de la découverte : Mars Sol 2029

 

NASA Source : https://mars.nasa.gov/msl/multimedia/raw/?rawid=2029MR010707090010902961E01_DXXX&s=2029

 

D'après Scott Waring :

 

"J'ai trouvé un autre chiffre sur Mars aujourd'hui. Je pense que cela fait un total d'environ 15.

Cette figure ressemble en apparence à un humain et est une ancienne statue d'une espèce intelligente qui vivait autrefois dans cette région de Mars.

Comme vous pouvez le voir, cette statue est munie de bras et de jambes, et porte même un chapeau pointu.

La statue mesure environ 12-16 pouces de haut.

Je me demande si cette statue a déjà été une personne réelle qui a été pétrifiée par un type d'arme inconnu.

Quand il s'agit de gouvernements.... ils aiment les armes qui inspirent la peur à leurs ennemis... qu'est-ce que cela fait plus qu'une arme qui transforme la chair en pierre.... pour servir de symbole pendant des milliers d'années pour avertir les autres. 

 

Ce personnage est proche d'une autre découverte que j'ai faite aujourd'hui....un grand visage de style grec. La face est grande et sur le bord d'une structure. "

 

 

 

 

Commentaire : voici une grande découverte de Scott vraiment hallucinante; pas de paréidolie ici car cette figurine est bien réelle; elle témoigne , à mon sens , de l'art de tailler d'une ancienne peuplade Martienne de petite taille; je ne crois pas à une pétrification par une arme extraterrestre !

 

 

Visage de l'homme Lion, avec sa crinière, symbole de force et domination; on n'est pas loin de l'art Egyptien (encore une fois !)

 

0 commentaires

jeu.

10

mai

2018

Mars : ces étranges paréidolies qui nous interrogent ?

 

La Pareidolie  est un type d'apophénie (altération de la perception, qui conduit un individu à attribuer un sens particulier à des événements banals)   qui consiste à voir des modèles ou figures connues parmi des données aléatoires.

Quelques exemples communs sont par exemple une ressemblance avec Jésus dans une formation nuageuse,  ou une image d'un homme sur la surface de la lune - mais  certains d'entre eux pourraient-ils  être réels?

UFAH Mars , l'équipe de recherche James Tracy, Neville Thompson, Brian Hopjins, Chris Moroney, Joewhite Artalientv, Rami Bar Ilan, Martine Grainey, Miša Drezgić, Will Farrar, Bret Colin Sheppard, Karen. a mis en ligne des Images améliorées de 100 anomalies sur Mars.

 

0 commentaires

mer.

09

mai

2018

Mars : ancienne structure de 1.8 km de long ?

 

Date de découverte : 9 mai 2018

Lieu de la découverte : Mars

Google Mars coordonnées : 10°20'41.53 "S 75°11'31.99 "W

 

D'après Scott Waring:

 

"J'ai trouvé cette ancienne structure sur Mars en utilisant Google Mars Map. Selon la règle de Google, la structure mesure 0,35 km de haut et 1,84 km de long. C'est un bâtiment massif. Il y a aussi deux routes ou rampes qui s'éloignent de la structure. Le bâtiment est doté d'un toit plat et lisse, ce qui permet d'y poser quelque chose. Ceci est un défit lancé aux astronomes pour imaginer ce que cela pourrait être''.

 

 

0 commentaires

lun.

07

mai

2018

Un oiseau filmé au-dessus de la planète Mars ?

 

La NASA cacherait-elle la vie sur Mars ? De nouvelles images récemment diffusées sur Internet prouvent que la planète rouge est peut-être propice à la vie …

 

Le 20 janvier 2018, le rover Curiosity a pris des images extraordinaires lors de ses pérégrinations sur Mars. Alors qu'il se frayait un chemin autour de la planète jugée inhospitalière, quelque chose de mystérieux est apparu dans les airs.

 

En effet, un petit objet, qui ressemble à un oiseau, est clairement visible.

 

L'homme qui a publié ces images affirme que ce n'est pas quelque chose comme une poussière, qui se trouve sur l'objectif de la caméra. En effet, sur une photo prise quelques instants plus tard, il n'y a rien de visible.

 

Il spécule même qu'il pourrait s'agir d'un oiseau. Il affirme que la photo publiée par l'agence spatiale est en réalité falsifiée et qu'elle a été prise sur Terre.

 

Ce n'est pas la première fois que des théoriciens de la conspiration prétendent avoir découvert de la vie sur Mars.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

lun.

07

mai

2018

Mars : Statue extraterrestre et un édifice repérés dans des photos de la NASA ou paréidolies ?

 

Date de découverte : Mai 2018

Lieu de la découverte : Mars

 

Source photo 1 : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01441/mcam/1441MR0071280100702877E01_DXXX.jpg

Source photo 2 : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01433/mcam/1433MR0070800040702654E01_DXXX.jpg

 

D'après Scott Waring :

 

"Cette statue extraterrestre au sommet d'une colline a été trouvée par Streetcap1 de Youtube cette semaine.Elle  a une tête rectangulaire et un chapeau ou des oreilles qui tombent comme un lapin ou une casquette. Elle a clairement des signes d'une  conception intelligente. 

 

Il a aussi trouvé une structure au sommet d'une colline sur une autre photo. Le toit de la structure est composé en diagonale, de sorte que les débris et le sable tombent facilement. Il y a aussi une grande fenêtre ouverte sous le toit. Une preuve absolue que les extraterrestres ont prospéré sur Mars. "

 

 

0 commentaires

jeu.

03

mai

2018

Une statue d'un chat découverte sur Mars

Des ufologues ont affirmé avoir récemment découvert ce qui ressemble fortement à une ancienne structure extraterrestre à la surface de la planète Mars.

 

S'agit-il d'une nouvelle preuve qui indique que cette planète était autrefois habitée ?

 

A travers le monde entier, des passionnés passent leurs journées à visionner et à analyser des photos prises sur la planète rouge par le rover Curiosity de la NASA et retransmises sur la Terre.

 

Le plus souvent, ces images ne nous montrent rien de plus que des plaines poussiéreuses et escarpées de la planète rouge. Mais de temps en temps, on y découvre des choses intéressantes qui nous font penser que cette planète voisine recèle des mystères inavouables.

 

ArtAlienTV, une chaîne YouTube spécialisée dans les théories de la conspiration, prétend avoir découvert des preuves concrètes que des statues antiques et des structures extraterrestres parsèment le paysage martien.

 

La dernière découverte en date est celle d'une tête appartenant à une ancienne statue représentant un chat. Toutefois, si on la regarde plus attentivement, on peut constater que cette pierre semble davantage former la tête d'une lionne adulte.

 

Joe White, âgé 45 ans, indique qu'il est journaliste dans le domaine spatiale. Dans cette vidéo très étrange, il demande aux internautes d'avoir l'esprit ouvert au moment de prendre connaissance de ces révélations.

 

En ce qui concerne cette dernière découverte, explique :

 

« Est-ce une statue de chat sculpté sur Mars visible dans cette image intéressante prise par le rover Curiosity de la NASA ? »

 

« Il y a une charnière carrée ou une attache au niveau du cou comme s'il avait été réparé ou qu'il était articulé. Cela ressemble un peu à une tête de lionne ou peut-être un chat similaire ou une autre créature dont la tête s'est détachée de son corps. »

 

« Il mesure environ 4 pouces [environ 10 cm] de long ou moins. »

 

« Il y a des nodules sur la région du museau où la tête est partiellement brisée. Seraient-ce des balanes [de petits crustacés qui se fixent habituellement sur les rochers] ou des cailloux incrustés ? En effet, cette statue aurait pu être immergée dans l'eau de cet ancien lac situé dans le cratère de Gale. »

 

Beaucoup d'internautes qui ont visionné cette vidéo de M. White sont convaincus qu'il a fait une découverte révolutionnaire.

 

Certains ont suggéré que la statue est d'une manière ou d'une autre liée à l'antique civilisation égyptienne, qui, selon de nombreux théoriciens, a été régulièrement visitée et influencée par les extraterrestres.

 

Un internaute, connu sous le pseudonyme Wonder Woman Smith, a exposé sa théorie :

 

« Les anciens Égyptiens viennent de Mars. Ils vénéraient passionnellement les chats et les considéraient comme sacrés. »

 

« Pourquoi seuls les chats et les reptiliens ont des yeux avec des fentes en guise de pupilles ? Les chats sont des mammifères tandis que les reptiliens sont des créatures à sang froid. Étrange … . »

 

Une autre personne, Jan Boyanton, a déclaré : « Je peux aussi voir un gros chat. Je suis toujours étonné de ce que vous parvenez à retirer de ces photos pleines de décombres. »

 

« J'espère juste qu'un jour tout cela sera expliqué par la NASA ou par quiconque prend ces décisions, puisque évidemment la 'société' tomberait dans un chaos total si nous connaissions la 'vérité'. »

 

D'autres se sont demandés si cette statue ne représentait pas un animal différent ou s'il ne s'agissait pas simplement d'un banal rocher.

 

Un internaute a spéculé que cette statue représentait une tête d'éléphant. Un autre a suggéré qu'elle était, en réalité,

un « lézard ou un serpent ou un rongeur, peut-être un oiseau. »

 

Cependant la plupart des scientifiques qui regarderait cette photographie affirmeraient que c'est un exemple parfait de l'effet de Pareidolie.

 

La Pareidolie est un phénomène psychologique qui amène les gens à voir des visages ou des formes connues là où il n'y a rien.

 

Cet effet est communément associé aux chasseurs d'OVNIS qui confondent constamment des images d'ombres et de roches sur Mars ou la Lune avec des statues, des vaisseaux spatiaux extraterrestres ou d'autres occurrences paranormales.

 

Le célèbre cosmologiste Carl Sagan a argumenté en 1995 que la Pareidolie était un outil de survie développé par les humains en tant qu'espèce pour mieux reconnaître les amis ou les ennemis approchant à longue distance.

 

Même le maître de la Renaissance Léonard de Vinci connaissait cet effet et l'a allègrement utilisé dans le domaine artistique.

 

De Vinci a écrit dans une de ses notes : «Si vous regardez tous les murs tachetés de diverses taches ou avec un mélange de différents types de pierres , si vous êtes sur le point d’inventer une scène que vous serez en mesure de voir une ressemblance avec divers paysages différents ornés de montagnes, rivières, rochers, arbres, plaines, vallées larges et divers groupes de collines. »

0 commentaires

jeu.

03

mai

2018

Mars : Visage sculpté de 6 mètres de long à flanc de colline ou paréidolie ?

 

Date de découverte : 3 mai 2018

Lieu de la découverte : Mars, journée martienne Sol 2019

URL : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02039/soas/rdr/ccam/CR0_578502162PRC_F0700240CCAM01039L1.JPG

 

D'après Scott Waring : 

 

"Voici un visage que j'ai trouvé dans les plus récentes photos de Mars Curiosity rover de cette semaine. La face est très longue et sur une colline orientée vers l'extérieur. La tête a aussi un chapeau pointu qui pourrait être une couronne. Le nez est petit et proche du visage. Les lignes de la bouche sont fines, mais le menton est long. La tête est beaucoup plus mince et plus longue que la tête humaine moyenne. 

 

Aussi ce visage  est énorme, environ 5-6 mètres de large.

 

La NASA utilisait le micro-imageur pour ne pas voir la saleté, mais ils l'ont concentrée sur quelque chose au  loin sur une colline pour voir s'ils pouvaient mettre lau point l'image sur cette distance. C'est une astuce que la NASA utilise depuis quelques mois, en utilisant l'imageur micro pour voir des objets lointains sur des collines. "

 

0 commentaires

mar.

01

mai

2018

Les restes d'une statue représentant une guerrière trouvés sur Mars

 

Un ufologue analysait des photographies prises par le rover Curiosity sur Mars quand il a découvert ce qui ressemble fortement aux restes d'une statue humaine …

 

Sur cette image, qui ne manquera pas de faire parler d'elle, on peut voir une pierre dont la forme ressemble à la tête d'une énorme statue représentant une guerrière !

 

Le chercheur d'OVNI qui a fait cette incroyable découverte se nomme Joe White. Il suggère que cette statue a été faite en l'honneur d'un guerrier ou d'une guerrière de renom qui appartenait à une civilisation martienne disparue il y a des milliers, voire des millions d'années.

 

Cette statue semble porter un casque mais le reste de son corps n'est pas visible. Notons que ce n'est pas la première fois que des ufologues du monde entier découvrent des preuves qu'une civilisation avancée technologiquement a jadis habité sur la planète rouge.

 

Toutefois, pour les scientifiques de la NASA, ce genre de découvertes s'apparente davantage à une sorte d'illusion d'optique connue sous le nom de pareidolie.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

lun.

23

avril

2018

Mars : structure d'un ancien bâtiment?

 

Nous pouvons constaté que cette structure est façonnée selon une forme cylindrique; ensuite il est impossible d'en déduire s'il s'agit d'une structure d'un édifice plus imposant ou d'un outil d'une ancienne machinerie, ou d'un drone extra terrestre comme mentionné dans l'article du "Dailystar".

Cet objet a déjà été rapporté par Scott Waring .

 

Article du dailystar

 

Des ufologues affirment avoir découvert, sur une photo, un « drone extraterrestre » qui se serait écrasé sur Mars. Pour ces personnes, il s'agirait d'une preuve que d'autres espèces extraterrestres auraient anciennement exploré la planète rouge …

 

Cette image floue aurait été prise par l'un des rovers de la NASA sur la planète Mars. Sur celle-ci, on peut voir ce qui ressemble étrangement « un ancien drone abandonné ». Pour bon nombre d'experts, la présence de ce curieux objet soutient la théorie du scientifique américain John Brandenburg qui affirme que des vestiges archéologiques ont été laissés par les anciens Martiens.

 

M. Brandenburg, un physicien des plasmas, pense qu'une civilisation avancée s'était développée sur Mars dans un passé lointain. Celle-ci aurait hélas connu une fin terrible et cruelle.

 

M. Brandenburg croit qu'une guerre nucléaire a eu lieu il y a environ un demi-milliard d'années et que les preuves de ce génocide seraient encore visibles aujourd'hui.

 

Le scientifique affirme que « quiconque sait lire une carte » peut voir les sites où ont eu lieu les explosions nucléaires.

 

Sa théorie est qu'une civilisation, correspondant à l'Âge du Bronze sur Terre, s'est développée sur Mars. Toutefois, celle-ci aurait été complètement détruite par un agresseur extraterrestre plus avancé et venant d'une autre planète.

 

M. Brandenburg a déclaré que les anciens Martiens ont été massacrés au cours d'une attaque nucléaire géante.

 

Il fonde sa théorie sur des données recueillies par la NASA à partir de Mars. Elles montreraient des isotopes prouvant que des armes surpuissantes ont été utilisées. Cela démontrerait que deux « explosions » nucléaires massives se sont produites dans les régions du nord de la planète.

 

Il dit que ce qu'il a identifié était une mince couche de substances radioactives, dont de l'uranium, du thorium et du potassium radioactif sur Mars.

 

Les ufologues croient que l'objet présent sur l'image est la preuve ultime que de telles civilisations ont existé sur Mars dans un passé lointain et qu'il s'agit d'un morceau de matériel qui a survécu à l'épreuve du temps.

 

Paranormal Crucible, une chaîne YouTube, précise :

« Cette anomalie qui semble être le résultat d'un design intelligent a été photographiée par le rover alors qu'il arpentait la zone autour d'un nid de rochersdans le cratère de Gale. »

 

« A mon avis, cet objet est un drone extraterrestre possiblement construit par la population indigène martienne ou peut-être a-t-il été déployé par une espèce extraterrestre qui explorait la surface martienne. »

 

« Cet objet a été trouvé il y a quelques années, mais je vais réexaminer de vieilles découvertes afin d'apporter un éclairage nouveau sur ce qu'elles pourraient être. »

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

Mars : tête sculptée et analysée par le Rover Curiosity ?

 

Date de découverte : 12 avril 2018

Lieu de la découverte : Mars, SOL 2018

 

D'après Scott Waring

 

"J'aime bien chercher des artefacts extraterrestres comme vous pouvez le voir sur mon site UFO ici. Aujourd'hui, j'ai trouvé un visage, mais pas avant que Curiosity rover de la NASA l'ait trouvé. Vous voyez, le bras du rover de la NASA examinait le visage sous différents angles et prenait des photos en même temps. La tête mesure environ 11-15 pouces du menton au sommet du front. On dirait qu'il est mort à l'agonie.

 

Le visage se trouve dans plus de 18 photos à des heures différentes, donc je vais en poster 9 pour ne pas exagérer. Neuf, c'est assez de preuves pour prouver qu'il s'agit d'un vrai 900% de plus ! 

 

Je crois que ce visage n'est pas une statue ou une sculpture, mais un visage réel d'une espèce exotique morte il y a longtemps.

 

Comment est-ce possible ?

 

Eh bien, nous avons de l'ADN en double hélice et les extraterrestres, s'ils sont plus avancés que nous, peuvent avoir trois brins ou plus d'ADN en hélice.

 

Cela signifie que leur corps ne sera pas aussi biodégradable que le nôtre, mais qu'ils resteront là où ils sont morts pendant des centaines ou des milliers d'années.

 

Comme vous le voyez, ce visage a beaucoup de similitudes avec les visages des momies égyptiennes à l'intérieur des cercueils depuis plus de 3 000 ans, mais les momies égyptiennes avaient deux brins d'ADN.

 

C'est pourquoi nous trouvons tant de crânes d'extraterrestres, les corps où ils sont morts, comment ils sont morts et toujours dans l'apparence exacte qu'ils étaient quelques instants avant leur mort. "

 

 

 

Photo 1: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576737968EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 2: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576738795EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 3: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576739789EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 4: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576740593EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 5: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576741160EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 6: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576737547EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 7: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576737968EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 8: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576738795EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 9: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576739789EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 10: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576740593EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

Mars : s'agit-il d'anciennes ruines ?

NASA Link : https://hirise.lpl.arizona.edu/ESP_025723_1950

 

 

D'après Scott Waring :

 

"Voici une découverte très intéressante sur Mars de nombreuses structures avec des signes évidents de construction intelligente.

 

Ce sont les ruines d'une civilisation extraterrestre.

 

Si elles  avaient été trouvés sur Terre, les gens n'auraient aucun scrupule. Cependant, c'est Mars, et le fait de savoir que la vie extraterrestre existait si près de la Terre ébranlerait vraiment le monde entier.

 

C'est pourquoi la NASA ne veut pas que le monde entier le sache.

 

La NASA veut garder le secret pour voir s'ils pourraient trouver une technologie extraterrestre qui pourrait être utile à l'Amérique.

 

Imaginez trouver un ordinateur cassé sur Mars....et le ramener sur Mars, pour découvrir que l'ordinateur contient une version extraterrestre de l'intelligence artificielle.

 

La NASA télécharge le programme et l'intègre dans la technologie moderne d'aujourd'hui, l'utilisant pour contrôler le monde. "

 

0 commentaires

lun.

26

mars

2018

Mars : Un squelette découvert sur Mars par le rover Opportunity

 

La planète Mars regorge de secrets et les nombreuses photos prises par la NASA constituent des preuves plus convaincantes les unes que les autres.

 

Ainsi, récemment, un « squelette extraterrestre » y a été découvert …

 

Un passionné d'astronomie, habitant à Waxahachie (au Texas), a raconté avoir trouvé une étrange succession de roches sur le sol de la planète rouge. En réalité, ces roches seraient, selon lui, des restes d'une colonne vertébrale et d'un crâne appartenant à une mystérieuse créature martienne.

 

Cette découverte a été postée sur le site Internet du MUFON qui enquête sur les observations d'OVNI aux États-Unis et dans le monde.

 

Ce prétendu squelette a été photographié par le rover Opportunity le 1er février 2018 à Perseverance Valley, sur le bord ouest du cratère Endeavour sur Mars.

 

La personne qui a soumis ce rapport dit qu'une image en 3D révèle les détails de cette colonne vertébrale.

 

La NASA célèbre sa 14ème année d'exploration de la planète rouge cette année. Opportunity est le rover martien le plus actif de l'histoire de l'agence spatiale.

 

0 commentaires

jeu.

22

mars

2018

Mars : de nouveau paréidolie ou réels petits Martiens !

 

Mis en ligne sur le site http://ovniparanormal.over-blog.com

de Christian Macé

 

 

Christian Macé a observé sur des photos diffusées sur le site de la NASAce qui ressemble à une  ou deux petitse créatures de forme humanoïde sur Mars.

 

« En consultant les sites de la NASA consacrés à l'exploration de "nos" planètes, on est pas au bout de nos surprises... En date du 19 mars 2018, j'ai trouvé comme une forme d'Humanoïde prise en photo par le robot au sol sur Mars, "Curiosity"... C'est là que ça se passe :

 

Je viens de consulter ce site NASA consacré aux photos prises par le robot au sol sur Mars "Curiosity".

Sur celles nommées SOL 1996, j'ai trouvé une photo "Mastcam" particulièrement insolite.

La photo donne la date du 19 mars 2018 : date de la mise en ligne ou date de la photographie ? »

 

Est-ce une preuve que la planète Mars est habitée par des êtres extraterrestres ?

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Reconstitution en zoomant ci-dessous

 

 

Commentaire : on semble deviner un petit être assis en trépied regardant le rover, un second semble exister un peu plus en arrière à droite à l'abri du soleil derrière une roche et habillé de manière plus sombre !

C'est tout ce que l'on peut dire et une paréidolie est encore possible !

 

Lien direct de la photo en question :

https://mars.jpl.nasa.gov/msl/multimedia/raw/?s#/?slide=1996

0 commentaires

jeu.

22

mars

2018

Mars : bel exemple de paréidolie d'un extraterrestre

 

Date de découverte : 22 mars 2018

Lieu de la découverte : Mars

Source : https://images.nasa.gov/details-PIA07304.html

Source 2 : https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA07304

 

 

Selon  Scott Waring :

 

"Je viens de trouver cette information intéressante  sur un site de la NASA. Ceci a été trouvé et enregistré par la NASA le 26 janvier 2005 et pourtant personne n'en a jamais entendu parler jusqu'à présent. 

 

Ce cratère sur Mars s'appelle la "Chryse Alien".

Ouais, tu m'as bien entendu.

La NASA lui a donné le nom d'un extraterrestre !

Ils voient un visage extraterrestre ici !

La barre de mesure en haut à gauche de la photo nous indique la longueur de 150 mètres, donc cette tête est d'environ 350 mètres par 400 mètres.

Les deux yeux font chacun plus de 250 mètres de long !

et parfaitement adapté en taille et en largeur !

Les crêtes le long de son front central montre une caractéristique unique de l'extraterrestre pas souvent vu. "

 

 

 

Commentaire : pour une fois que la NASA a de l'humour  et nomme cette zone Chryse Alien, tout ceci est donc bien faveur d'une paréidolie !

0 commentaires

mer.

21

mars

2018

Etonnante paréidolie d'un visage Martien ?

 

Mis en ligne sur le site ArtAlienTV

 

" Un petit martien a été écrasé sur Mars par le Spirit Rover.

Les traces de rover vont droit sur lui. Il a une tête allongée en forme de cône et mesurerait  environ un pied de haut.

Le corps devait être gelé à la surface du pergélisol.

Cette image datant de 12 ans en arrière montre la preuve la plus flagrante d'obscurcissement que j'aie jamais vue. JPL a essayé de brouiller une grande partie de l'image, mais ils ont manqué la tête et l'épaule.

 

Il faut avoir un esprit ouvert lorsque l'on analyse des images d'autres planètes. Un jour, notre survie pourra même en dépendre ".

 

 

 

Cet incroyable de penser qu'il peut s'agir d'une paréidolie !

Ce visage est tellement humain !

La tête est allongée, le front dégarni, le nez retroussé, les yeux biens ouverts, et l'angoisse  se lit dans l'expression de ce visage.

La mort aurait-elle été brutale ?

 

S'agit-il d'un corps qui a été conservé dans le sable martien et déterré (ou plutôt  déMarsé) par le passage accidentel du Rover Spirit ?

Le commentateur de la vidéo émet l'hypothèse que l'image a été volontairement floutée par la Nasa avant publication sur le net, mais que les ingénieurs auraient omis la tête et une épaule ( bien amochée).

 

 

vidéo un peu longue, déplacer le curseur à la 5ème minute 

0 commentaires

mer.

14

mars

2018

Mars : découverte d'une structure rappelant un ancien Dieu Aztèque ?

 

Date de découverte: Juillet 2017 

Lieu de découverte: Mars 

photo Source: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01452/mcam/1452ML0071850040602948E01_DXXX.jpg

 

D'après Scott Waring :

"Cette vidéo réalisée par UFOvni2012 de Youtube montre  une découverte exceptionnelle sur Mars que l'on peut comparer à  un ancienne sculpture sur terre.

Les preuves s'accumulent et le temps se rapproche de plus en plus chaque jour où les gouvernements du monde annonceront que les extraterrestres sont réels."

 

Commentaire  :

 

Cette structure ne peut pas être une paréidolie. Elle semble taillée pour vénérer un ancien Dieu Martien.

 

Scott fait probablement référence à un des Dieux Aztèques, 

 Quetzalcoatl, le dieu du vent.

 

Le "Serpent à plumes" symbolisait les forces telluriques et l'abondance de la la végétation. 

 

Il définissait avec son frère jumeau Xolotl, le "Dieu-chien", la notion de mort et de résurrection.

 

Inventeur de l'art, de l'écriture et du calendrier, il devint ensuite le protecteur des prêtres et de le pensée religieuse avant de se confondre avec un héros mythique.

 

C'est le seul dieu qui ne demandait pas de sacrifice humain.

 

Une légende aztèque racontait qu'un roi-prêtre nommé Quetzalcoatl, dirigeait le royaume de Tula au environs de l'an 1000 et qu'il interdisait les sacrifices humains.

 

Un jour un peuple venu du nord, les Aztèques, le renversa et il dut s'enfuir sur un radeau vers l'est.

 

Une prophétie prédisait qu'une année 1-roseau (année revenant tous les 52 ans) Quetzalcoatl reviendrait se venger.

 

Les Espagnols débarquèrent en l'an 1-roseau, venant de l'est sur les bateaux. Il n'en fallut pas plus pour persuader Motecuzoma le superstitieux de ne rien faire contre eux.

 

0 commentaires

mar.

06

mars

2018

La Nasa accusée par un scientifique de cacher la vie sur Mars

 

Barry DiGregorio, chercheur à l’université de Buckingham, a accusé la NASA de dissimuler les preuves de l’existence d’une forme de vie extraterrestre sur la planète Mars.

 

Le scientifique base sa thèse sur les images publiées par le rover Curiosity de l’agence spatiale américaine.

 

Selon ce chercheur, ces images représentent des traces de fossiles.

 

Le docteur Barry DiGregio compte prouver sa théorie dans un rapport révélant au grand jour le secret gardé par la NASA : l’existence d’extraterrestres sur la planète rouge.

 

Pour ce chercheur de l’Université de Buckingham, Mars abritait autrefois des créatures à corps mou.

 

La NASA, pour sa part, voit ces images plutôt comme des cristaux que comme des restes fossilisés de quelques créatures non identifiées.

 

Une dissimulation calculée d’avance ?

 

Selon le scientifique, l’organisation spatiale cherche à cacher l’existence des extraterrestres sur Mars et à camoufler toute trace de leur existence.

 

D’après le docteur Barry DiGregio, cette dissimulation a un but très précis : renforcer le plan de la NASA qui est d’envoyer des personnes explorer Mars dans les années 2030.

 

Dans une déclaration faite par le chercheur, ce dernier se demande pourquoi la NASA a passé sous silence ces images jusqu’à ce jour.

 

Le scientifique rajoute que les images en question vues de près rappellent des traces de fossiles alors que la NASA les a identifiées comme étant de simples dépôts.

 

La NASA choisit d’éviter le sujet

 

Du côté de la NASA, les explications se font désirer.

 

Apparemment, l’agence spatiale US n’a pas souhaité s’étaler sur le sujet, si bien que le quartier Général de l’organisation souhaite exposer les images le moins possible au chercheur en particulier et au public en général.

 

D’après le docteur DiGregorio, ces fossiles dateraient de la même époque que la période de l’Ordovicien sur Terre.

 

Le scientifique s’est d’ailleurs joint à deux autres chercheurs pour approfondir ses recherches et mettre en place un rapport percutant sur l’existence des martiens.

 

Néanmoins, à l’heure actuelle, les spéculations vont encore bon train sur la nature de ces images publiées par le rover Curiosity.

 

0 commentaires

jeu.

01

mars

2018

Visage extraterrestre sculpté sur Mars près du Rover

 

Date de la découverte: 1er mars 2018

Lieu de la découverte: Mars

Photo de la NASA: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/01977/opgs/edr/fcam/FLB_573002055EDR_F0680580FHAZ00337M_. JPG

 

D'après Scott Waring :

 

"À un mètre seulement du Rover de la NASA, un visage sculpté grossièrement et posé a même le sol.

Bien sûr, il y a un lien avec la NASA qui prouve qu'il existe.

Ce visage n' a rien à voir avec les humains, parce qu'il a l'air plus ridé.

La NASA fera -t-elle une annonce de cette découverte au monde?    non !

La NASA admettra-t-elle un jour avoir trouvé des traces sculptées d'une ancienne civilisation extraterrestre sur Mars ?  non!"

 

 

0 commentaires

ven.

23

févr.

2018

La lune Phobos de Mars est une Base extraterrestre selon des chasseurs d’ovnis

 

En 1960, le Dr S. Fred Singer, conseiller scientifique du président Eisenhower, semblait être accroc à une théorie sur Phobos, la mystérieuse lune “astéroïde” de Mars.

 

En fait, par le biais d’un article publié dans la revue scientifique Astronautique, il a déclaré:

“Phobos a été acceptée comme un corps céleste, alors qu’en réalité elle pourrait très bien être un satellite artificiel capable d’autogestion lancé il y a longtemps par une race extraterrestre très avancée”.

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Mars : ancienne pierre gravée représentant un visage

 

Date de la découverte: 19 février 2018

Lieu de la découverte: Mars

URL de la photo: http://www.gigapan.com/gigapans/206336

 

D'après Scott Waring :

 

"J'ai trouvé cet ancien visage  sur une photo de Mars aujourd'hui. Le visage a été taillé sur une surface plane et a été verticalisée afin que tout le monde puisse la voir.

 

Ce gros rocher plat au visage plat se dresse... sur un flanc de colline, ce qui est déjà presque impossible, mais il a été poussé vers le haut afin de bien mettre en évidence ce visage... un visage heureux. 

 

J'ai aussi trouvé un crâne et des piliers cassés pas très loin.

 

Pourquoi sont-ils si grossièrement construits?

 

Peut-être parce que la civilisation était peut-être très primitive, ou peut-être que les matériaux auxquels ils avaient accès étaient eux aussi limités, ou peut-être que c'était simplement la façon dont leur culture concevait les choses.

 

Une chose est claire, les visages sont des symboles importants pour la plupart des espèces exotiques." 

 

Scott C. Waring-Taiwan

 

 

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Fake News : un avocat Américain prétend s'être déjà rendu déjà sur Mars !!

 

Un avocat de renommé qui espère être le prochain président américain a fait sensation en prétendant qu’il s’est déjà rendu sur Mars dans le cadre d’un programme spatial secret qui, selon lui, impliquait Barack Obama.

 

Andrew Basiago, un avocat réputé qui s’est présenté comme candidat indépendant à l’élection présidentielle américaine de 2016, a indiqué qu’il allait participer à la prochaine élection de 2020.

 

(Commentaire : c'est un moyen habile pour se faire connaître au grand public, mais attention aux jugements négatifs sur sa santé mentale !)

 

Mais il prétend bizarrement qu’étant jeune, dans les années 1960, il a participé à un prétendu programme de la CIA qui portait le nom de Pegasus Project (Projet Pégase, ndlr) dans lequel il a voyagé à travers l’espace-temps !!

 

M. Basiago, qui prétend que voyager dans le temps est une réalité, a déclaré au cours de ses études universitaires dans les années 1980, qu’il a participé à un autre projet de la CIA qui porte le nom de Mars Jump Room Program, un prétendu programme spatial secret pour envoyer des gens sur Mars.

 

Les chercheurs prétendent que des milliards de dollars chaque année sont mystérieusement ponctionnés du budget américain de la défense du Pentagone pour financer des projets dits ‘clandestins’ (Black projects, ndr) qui ont permis aux humains de voyager encore plus loin dans l’espace; bien plus loin que n’importe qui peut l’imaginer.

 

La théorie prétend que les projets de la NASA dont le public a pris connaissance ne sont qu’un détournement d’attention de ce dont nous sommes vraiment capables d’accomplir.

 

 

Il a dit: “Ayant été sur Mars plus d’une quarantaine de fois il y a 30 à 35 ans, je n’ai certainement jamais rien vu de tel.” !!

 

Cependant, il a rédigé un article – The Discovery of Life on Mars – en 2008, qui démontrait l’existence de fosses communes sur la planète rouge.

 

Il a dit:

“Je démontre que dans un ravin à l’ouest du cratère de Gusev sur Mars, il y avait une fosse commune contenant plusieurs centaines de corps humanoïdes, d’hommes et de femmes, vêtus de vêtements bleus uniformes évoquant la régénération.”

 

“J’encourage donc l’ouverture d’esprit objective. C’est un concept fou de croire que ce ne sont pas seulement des Terriens qui ont été kidnappés ici, enlevés ici pour aller sur Mars, mais qu’il y a peut-être des enfants qui proviennent d’autres mondes. L’humanité est une graine qui a été plantée partout dans le Cosmos.”

 

“Le fait qu’il y avait ce ravin plein de corps qui aurait pu être un cimetière en plein air, un lieu de sacrifice ritualiste humain ou un camp de concentration génocidaire, est maintenant une idée acceptée dans le domaine ufologique depuis 10 ans, mais qu’elle avait été largement ignorée, je pense, parce qu’il est trop facile de se laisser aller et de se moquer des gens qui ont vu des poulets bleus extraterrestres ou ce genre de choses.”

 

 

En 2008, il a présenté un compte-rendu scientifique qui prétendait prouver qu’il y avait un ensemble de créatures et d’humanoïdes vivant sur Mars à la National Geographic Society, mais ils ont décliné pour la raison que M. Basiago était sujet à des paréidolies.

 

Dans une recherche quasi identique à celle de notre chère Scott Waring, rédacteur en chef d’Ufosightingsdaily.com, M. Basiago a passé des heures à regarder des images prises par les rovers de la NASA Spirit and Curiosity sur Mars et a estimé qu’il avait repéré des êtres vivants que la NASA avait négligés.

 

(Commentaire : le site Ôdla ne renie pas les paréidolies mais le nombre tellement conséquent d'objets insolites exclut le recours systématique à une interprétation de type paréidolie)

 

NB :  la paréidolie est quand le cerveau nous pousse à voir des objets ou des formes familiers dans des textures ou des motifs tels que des nuages ou une surface rocheuse.

 

 

Chaque année, plusieurs conférences se tiennent autour du programme spatial secret, mais rien ne prouve clairement son existence.

 

De même, rien n’indique qu’un humain ait déjà atterri sur Mars.

 

M. Basiago a émis des déclarations choquantes au cours d’une séance de questions et réponses avec un groupe de soi-disant dénonciateurs lors du Symposium du Mutual UFO Network (MUFON).

 

M. Basiago s’est présenté à l’audience comme “un avocat admis au niveau fédéral et dans l’état de Washington aux USA”.

 

D’une voix impassible, il a déclaré :

 

“J’ai servi dans le programme spatial secret à deux reprises, les voyages dans le temps quand j’étais enfant à la fin des années 1960 et au début des années 1970, et je suis allé sur Mars quand j’étais étudiant à l’université dans la première moitié des années 1980.”

 

“Nous avons atterri sur Mars en 1964. La source que je peux citer est le dossier d’une organisation française de renseignements externe que l’on m’a demandé de lire en 1980 et qui a également été lu par le futur président Barack Obama qui faisait référence au crash d’une équipe américaine d’astronautes sur Mars qui ont péri parce qu’ils n’avaient pas été secourus par les martiens humanoïdes.”

 

Il a ensuite été interrogé par une femme de l’auditoire qui prétendait être une "contactée" extraterrestre, à savoir qu’il était vrai qu’il y avait des races d’extraterrestres qui asservissaient les adultes et les enfants humains sur Mars.

 

(Commentaire : toujours se méfier des auto-proclamés contactés car rien n'est plus facile de le proclamer, mais toujours impossible à prouver !)

1 commentaires

dim.

11

févr.

2018

Mars : découverte d'une tête de dinosaure fossilisée ?

Date de la découverte: 11 février 2018

Lieu de la découverte: Mars

Source photo: http://www.gigapan.com/gigapans/195505

 

D'après Scott Waring :

 

"J'ai trouvé une tête de dinosaure avec la bouche ouverte et une autre tête dans la bouche. La tête ressemble à une vieille sculpture. Il y avait aussi quelques autres anomalies que j'ai trouvées qui étaient la preuve d'une civilisation antique d'il y a longtemps. Un objet métallique rond à moitié enterré dans la terre. Quelques structures creuses et artefacts de formes étranges. "

 

 

 

0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Tintin (Elon MUSK) et SpaceX redonnent confiance au mirage technologique Américain : objectif MARS !

 

Quel engouement et mise en scène américaine !

 

La conquête spatiale américaine est de  retour !

L'objectif est la suprématie de la conquête spatiale avec objectif MARS pour notre nouveau Tintin : Elon Musk .

 

La fusée la plus puissante au monde a donc décollé avec succès ce mardi de Cap Canaveral, en Floride.

 

Elle a été conçue par SpaceX, la société de Elon Musk.

 

Les attentes étaient grandes. La fusée Falcon Heavy de SpaceX a décollé ce mardi depuis Cap Canaveral en Floride, propulsant vers l’espace le lanceur le plus puissant du monde qui doit préfigurer les premiers jalons de la conquête martienne.

 

 

“Décollage!”, a twitté la société SpaceX dans un message accompagné d’une photo de Falcon Heavy s’élevant dans un nuage du fumée blanche enveloppant son pas de tir. Elon Musk,

 

Le richissime et fantasque dirigeant de la société américaine veut faire entrer la conquête de l’espace dans une nouvelle ère.

 

La destination de ce vol est l’espace lointain, à une distance à peu près équivalente de celle de Mars par rapport au Soleil, où l’engin sera placé en orbite après que les trois lanceurs auront repris le chemin de la terre ferme.

 

Des enjeux colossaux

 

Le projet revêt des enjeux colossaux.

 

En termes technologiques, bien sûr, mais aussi au niveau des économies d’échelle qu’une telle réussite peut signifier.

 

SpaceX affirme que Falcon Heavy “peut lancer deux fois plus de charge utile que la plus puissante fusée en opération existante, la Delta IV Heavy, “à un tiers du prix”.

 

Selon United Launch Alliance, qui opère les Delta IV, le coût d’un lancement est de 350 millions de dollars.

 

A cela s’ajoute une dimension géostratégique non négligeable.

 

Si SpaceX gagne son pari, la Nasa pourra se passer de l’aide des Russes et de leur vaisseau Soyouz pour envoyer des hommes dans l’espace.

 

L’entreprise a déjà décroché un contrat de 1,6 milliard de dollars avec l’agence spatiale américaine pour approvisionner la Station spatiale internationale.

 

Commentaire : La Nasa a besoin de faire des économies pour financer des projets secrets bien plus évolués et guerriers que la démonstration réussie du lancement de cette fusée - le folklore détourne l'attention du public et l'intervention de sociétés privés marque une nouvelle ère de la conquête spatiale.

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Mars : ancienne structure d'un bâtiment ?

Lieu :Mars, cratère Gale

Date de découverte : 01 novembre 2015

 

Toute la zone filmée par le rover semble avoir été détruite par une catastrophe naturelle.

 

Tout est  un champ de débris.

 

La structure photographiée par le rover semble faire partie de ce qui ressemble aux restes d'un mur construit en pierre naturelle.

 

Si l'on examine avec précision cette image on peut estimer qu'elle  se fond dans les roches environnantes.

 

Ce n'est pas un artefact distinct. C'est une roche qui a été artificiellement modifiée.

 

Elle aurait pu faire partie d'un haut de mur, imaginez une mini-falaise de plusieurs mètres de haut. Il y aurait donc eu des structures telles que des bâtiments, des monuments, des statues quelque chose comme un jardin de rocaille, courant le long du sommet.

 

L'ouverture circulaire était probablement la fin d'une sorte de tuyau de drainage et il y en aurait plusieurs construits dans et le long de la paroi du mur pour permettre à l'eau de s'écouler du sommet du jardin de rocaille à la base.

 

Mars est jonché des structures et des vestiges d'une culture qui a été anéantie dans une sorte de catastrophe planétaire.

 

 

 

0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

Mars : La Nasa dévoile de nouvelles images prisent par le robot Curiosity (Vidéo)

Un selfie de la caméra du Rover : salut les terriens !

Vue de profil du bras articulé

 

 

Mars, comme si vous y étiez. La Nasa a publié, mardi 30 janvier, de nouvelles images de la planète rouge. Elles ont été prises par le robot Curiosity et montrent le cratère Gale. Le scientifique Ashwin Vasavada commente la vidéo et souligne que les conditions météorologiques étaient si exceptionnelles lors du tournage qu'une colline se trouvant à environ 60 kilomètres est visible.

 

Des couleurs retouchées pour un aperçu terrien

 

Il note aussi que la vue d'ensemble permet de retracer le parcours effectué par Curiosity depuis son arrivée sur la planète rouge, en 2012.

 

Le robot devait être en mission pour deux ans, mais celle-ci se prolonge.

"On est dans ce que l'on appelle des 'missions étendues'", avait commenté sur franceinfo Sylvestre Maurice, astrophysicien à la recherche astrophysique et planétologie de Toulouse.

 

L'agence spatiale américaine précise à la fin de la vidéo que les couleurs ont été retouchées, afin qu'elles soient semblables à celles que nous avons sur Terre en plein jour.

 

 

Interview de l'astrophysicien Sylvestre Maurice sur France-Info 

 

Depuis cinq ans, le robot de la Nasa Curiosity explore Mars. Régulièrement des images inédites de la surface de la planète rouge nous parviennent, mais le petit engin permet surtout d'apprendre "l'histoire de la planète Mars", vieille "de plus de trois milliards d'années" a rappelé Sylvestre Maurice, astrophysicien à la recherche astrophysique et planétologie de Toulouse. 

 

"Nous avons démontré avec cette sonde que Mars était une planète habitable" a détaillé le scientifique, pour qui ce résultat "a changé [sa] façon de regarder l'univers".

 

Le robot était programmé pour une mission de deux ans, qui a été renouvelée. Cinq ans plus tard, "on voit que les mécanismes commencent à avoir quelques difficultés."

 

Sylvestre Maurice a prévenu :

 

"Il s'arrêtera un jour mais pour l'instant on en profite, c'est un peu un supplément de sciences que l'on gagne chaque jour." 

 

franceinfo :Curiosity est-il le seul robot créé par l'homme présent sur la surface de Mars ? 

 

Sylvestre Maurice :

Non ! Aujourd'hui, on vit une époque formidable : on a six véhicules qui tournent autour de Mars et deux robots qui sont à la surface, Opportunity et Curiosity. 

 

franceinfo : À quoi ressemble la surface de Mars ? 

 

Sylvestre Maurice :

La surface de Mars est un univers très, très minéral.

On est dans des tons rouges comme la planète, à cause de l'oxyde de fer, des roches, des strates...

 

Une histoire géologique enregistrée qu'on essaie de découvrir. 

 

franceinfo : Que nous a appris Curiosity à propos de Mars ? 

 

Sylvestre Maurice :

Curiosity nous a appris l'histoire de Mars, c'est-à-dire une histoire du passé, de plus de trois milliards d'années.

Nous avons démontré avec cette sonde que Mars était une planète habitable.

C'est un résultat fondamental !

C'est un résultat, qui, à mon avis, change ma façon de regarder l'univers.

Avant, il y a trois ans, je regardais l'univers en me disant 'Je n'ai qu'une planète habitable, c'est la Terre.' Et bien maintenant, j'en ai deux ! C'était il y a plus de trois milliards d'années, Mars et la Terre. Mars a perdu son habitabilité, elle a perdu ses paramètres, physiques et chimiques qui font que la vie peut se développer. 

 

franceinfo : Combien de temps peut durer Curiosity ?

 

Bonne question ! On ne sait pas.

Il a été fait pour deux ans, et on a décidé de le prolonger par tranche de deux ans.

On est dans ce que l'on appelle des "missions étendues".

 

On voit quand même qu'il fatigue, la nuit il fait -90°, et le jour ça pousse difficilement jusqu'à zéro degré.

 

Il y a une grosse amplitude thermique jour / nuit, de la poussière, ça fatigue le matériel.

 

On voit que les mécanismes commencent à avoir quelques difficultés.

La robotique planétaire est difficile.

Donc il s'arrêtera un jour mais pour l'instant on en profite, c'est un peu un supplément de sciences que l'on gagne chaque jour. 

 

 

Article paru dans le FIGARO

 

EN IMAGES - Depuis un léger promontoire à 300m d'altitude, sur les flancs du Mont Sharp, le rover de la Nasa a pris un superbe panorama des zones explorées depuis plus de 5 ans.

 

Depuis son arrivée il y a 5 ans et demi, le rover Curiosity n'a pas chômé à la surface de Mars.

 

Après avoir rapidement découvert le lit d'une rivière, confirmant ainsi que l'eau liquide a coulé sur la planète rouge, ou reniflé une suprenante et inexpliquée bouffée de méthane, le petit laboratoire roulant a inspecté minutieusement plus de 17 km de terrain, à raison d'une centaine de mètres par jour environ.

 

Prévu pour fonctionner un minimum de 22 mois, le rover est désormais un peu usé. Son bras articulé est en mauvais point, son ordinateur de bord en carafe, plusieurs instruments en panne. Ses roues, trop fines, sont aussi très abîmées.

Elles font l'objet d'une attention toute particulière.

Conçues pour s'attaquer à des pentes extrêmement raides (jusqu'à 45%), elles ne permettent à Curiosity de s'attaquer qu'à des côtes de 15 à 20%.

Cela a néanmoins suffi au rover pour se hisser à 300 mètres sur les flancs du Mont Sharp, offrant une vue panoramique spectaculaire du cratère Gale où il se balade maintenant depuis 2000 jours terrestres.

On peut ainsi contempler le chemin parcouru dans la vidéo ci-dessus, ou voir le panorama global vierge d'inscriptions dans l'image ci-dessous:

 

Au premier plan, les pentes du Mont Sharp, le volcan éteint qui s'élève à plus de 5000 mètres au centre du cratère.

 

Puis la plaine au relief bien plus accidenté qu'il n'y paraît et aux dangereuses dunes dans lesquelles les ingénieurs ont préféré ne pas s'aventurer.

Les montagnes au loin sont en réalité les bords du gigantesque cratère Gale. Un paysage «insolite et grandiose», se serait probablement amusé Gotlib.

 

 

Commentaire de la Nasa et Jet Propulsion Laboratory:

 

Premier épisode du "Mars Report," pour célébrer le 14e anniversaire du rover Opportunity; nous vous montrons une vue panoramique récente du rover Curiosity; et nous récapitulons une découverte "cool" de dépôts de glace repérés par le Mars Reconnaissance Orbiter.

De plus, nous attendons avec impatience l'atterrisseur InSight, qui se rendra à la planète rouge en mai 2018. 

0 commentaires

dim.

28

janv.

2018

Mars : nouveaux visages sculptés ?

Date de découverte: le 28 janvier 2018

Lieu de découverte: Mars

Source photo:  http://www.gigapan.com/gigapans/205821

 

D'après Scott Waring :

"J'ai trouvé trois visages uniques sur Mars dans les photos de la NASA aujourd'hui. Les visages représentent chacun des espèces différentes. L'un fait penser à celui d'un troll  (en haut à gauche). Un autre  évoque un visage d'ours sans poils (en haut à droite).

 

Ci-dessous le visage  évoque une femme qui semble plus humaine, mais pas vraiment.

Ses joues, son nez et ses lèvres semblent humains, mais ses oreilles, ses yeux et son front étendu ne le sont pas. Elle a une certaine ressemblance avec l'ancienne reine égyptienne

Néfertiti. "

 

0 commentaires

ven.

26

janv.

2018

Mars : découverte d'une ancienne dent fossilisée

 

Date de la découverte: 26 janvier 2018

Lieu de la découverte: Mars, Sol

Source: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/01945/soas/rdr/ccam/CR0_570159717PRC_F0672884CCAM04945L1. JPG

 

D'après Scott Waring :

 

"J'ai trouvé ce fossile dans les dernières photos de Mars Curiosity rover photos aujourd'hui.

Le fossile ressemble beaucoup à celui des dents de raies pastenagues que l'on trouve ici sur Terre (voir la photo ci-dessous pour comparer).

La plupart des gens qui collectionnent des fossiles comme je le fais réaliseront rapidement qu'il s'agit de dents, et étant ainsi, sont des preuves à 100% que la vie existait sur Mars. "

 

 

 

0 commentaires

ven.

26

janv.

2018

Mars : ancienne Pyramide et ruines

0 commentaires

jeu.

18

janv.

2018

Mars : Une étude scientifique montre que la pyramide à trois côtés trouvée sur Mars est d'origine artificielle

Le chercheur fondateur du groupe de recherche sur Mars, l'Institut Cydonia, George Haas et le géoscientifique Bill Saunders ont étudié une pyramide à trois côtés sur Mars (voir ci-dessous pour les photos).

 

Les deux scientifiques ont conclu que l'objet est la preuve définitive évidente d'une construction artificielle, ils ont donc publié leurs conclusions dans un article scientifique (co-écrit par James Miller et Michael Dale) dans un récent numéro du Journal of Space Exploration.

 

La pyramide a été découverte pour la première fois sur une image de la sonde Mars Global Surveyor de 2001 et se trouve seule dans une zone de très grandes gorges et vallées dans le secteur de Candor Chasma, qui constituent le système Valles Marineris.

 

Cette image de la pyramide à trois côtés a conduit le Dr Saunders à spéculer qu'il pourrait faire partie d'une île entourée d'eau.

 

Les trois faces de la pyramide sont très symétriques, a noté George Haas, et les dernières images de la NASA ont fourni plus de clarté de la « géométrie exquise » de la structure, ce qui est élevé environ 143 mètres et a un diamètre de 290 mètres, presque similaire à la pyramide de Khéops, mesurant environ 230 mètres de diamètre et 146 mètres de hauteur.

 

 

"Quand vous vous retrouvez avec trois côtés qui sont mathématiquement les mêmes dans un domaine qui n'a rien de tel," a déclaré Saunders, "je ne sais pas comment une telle chose se formerait dans la nature", a-t-il ajouté.

 

La photo D (ci-dessous), qui montre un agrandissement de la paroi de la pyramide, semble montrer un type de matériau de construction, soulignent les deux scientifiques.

 

 

Voir ci-dessous les diapositives qui montrent la structure anormale, y compris son alignement avec une autre structure probablement artificielle, comme vous pouvez le voir sur la diapositive G:

 

 

A ce jour, comme tous les passionnés et les experts en OVNIS le savent, les scientifiques disent avoir trouvé des structures artificielles sur Mars, en particulier dans la région de Cydonia.

 

Parmi d'autres études, un article publié dans Space Exploration par le Dr Horace Crater avec le professeur Stanley V. McDaniel, fondateur de la Society for Planetary SETI Research, parle également de structures artificielles trouvées dans la région de Cydonia.

 

0 commentaires

mer.

17

janv.

2018

Mars : Deux coquillages découverts le rover Curiosity

Date de découverte: le 15 janvier 2018

Lieu de découverte: Mars, Sol 1934

 

Photo 1:

https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/01934/opgs/edr/ncam/NRB_569196072EDR_F0672420NCAM00223M_.JPG

 

Photo 2:

https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/01934/opgs/edr/ncam/NRB_569197544EDR_F0672420NCAM00207M_.JPG

Le robot spatial Curiosity de la NASA présent sur Mars aurait découvert la preuve de la présence d'un ancien océan extraterrestre.

 

En effet, deux « coquillages » y auraient été trouvés affirment des ufologues.

 

 Beaucoup affirment qu'il s'agit d'une preuve que Mars était autrefois recouverte d'eau comme l'est la Terre aujourd'hui.

 

Des chasseurs d'OVNI ont prétendu que des photos prises par le robot montraient deux coquillages incroyablement clairs.

 

De nombreux ufologues passent des heures à étudier les clichés de la NASA prises sur la planète rouge à la recherche de preuves d'une preuve de vie extraterrestre.

 

Les experts de la NASA n'ont pas encore prouvé l'existence de la vie sur Mars, mais croient que le Mars a pu abriter des océans.

 

Scott C. Waring, fait partie de ces ufologues mondialement célèbre sur Internet, et il a longuement analysé cette affaire à travers son blog UFO Sightings Daily.

 

Il a mis en évidence ces deux objets en forme de coquillage qui semblent être posés juste à côté des roues de Curiosity.

 

Ce dernier a affirmé que le robot avait « presque écrasé » les coquillages, insistant sur le fait qu'ils étaient la preuve de la présence d'un « ancien océan » et que ce n'était pas seulement des roches de forme bizarre.

 

Waring a écrit : « J'ai remarqué qu'il y avait deux objets ressemblant à des coquillages à moins d'un mètre du robot. »

 

« Les deux ont une extrémité torsadée et une extrémité

pointue. »

 

« Chacun possède également une fente d'un côté qui permet une ouverture pour permettre à l'animal de vivre. »

 

« Ce n'est pas la première fois qu'un coquillage a été trouvé sur Mars. »

 

La NASA a passé des années à chercher des indices de la vie sur Mars, la quatrième planète du Système Solaire et l'une des plus proches voisines de la Terre.

 

La planète rouge est maintenant stérile et glacée. Mais, par le passé, elle a pu être très similaire à la Terre primitive.

 

L'eau a peut-être déjà coulé sur sa surface avant que des cataclysmes ne la transforment en terrain vague.

 

L'objectif à long terme de la NASA est de coloniser Mars, un objectif prôné par le président américain Donald Trump.

 

Les pionniers de SpaceX testent cette semaine des moteurs de fusées qui pourraient un jour envoyer l'homme sur la planète rouge.

 

La semaine dernière, Waring a révélé que des silhouettes extraterrestres avaient été repérées sur Mars à l'aide de Curiosity.

0 commentaires

mer.

17

janv.

2018

Mars : anciennes ruines recouvertes de sable

Date de découverte: Jan 15, 2018 

Lieu de découverte: Mars 

Source photo:  http://viewer.mars.asu.edu/planetview/inst/moc/S1801249

 

Scott Waring nous étonnera toujours par sa recherche insatiable d'une vérité que très peu  d'entre nous sommes prêt à accepter.

 

Voici son commentaire :

 

"Cette ancienne structure sur Mars a été trouvée par Jean Ward de Youtube cette semaine.

La structure se présente avec  des angles droits et  on devine même qu'elle possède une paroi interne.

Ces bâtiments  semblent  recouverts de sable Martien, ce qui me porte à croire qu' ils  sont actuellement inutilisés et présents depuis des milliers ou des millions d'années.

Une découverte vraiment hallucinante. "

 

 

Jean Ward (témoin oculaire) déclare:

 

"Cette photographie (S1801249) a été prise par la caméra Mars Orbiter (MOC) Mars Global Surveyor (MGS) de la NASA le 2006-05-16T14: 29: 18.02.

 

La NASA décrit cette photographie comme le "pic central du cratère Moreux ".

J'ai d'abord trouvé ce qui ressemblait à une forme mégalithique taillée dans le flanc d'un monticule sur la surface martienne.

 

Il semble rectangulaire avec des lignes parallèles, des angles de 90 degrés et l'ombre des deux côtés indique la profondeur.

 

Cependant, après quelques analyses et retours d'informations de la part de mon téléspectateur de chaîne YouTube, Dawn, nous sommes arrivés à la conclusion que la NASA a fait pivoter la photographie de 180 degrés.

 

En outre, l'image de prévisualisation fournie par la NASA pour cette photographie dans Google Earth montre que cette anomalie ressemble à un mégalithe situé à l'intérieur d'un cratère, cette image est correcte.

 

Directement à côté du bloc mégalithique ou du conteneur / de la structure, il semble y avoir deux entrées souterraines, à savoir une ouverture ronde et une ouverture carrée.

 

Des morceaux étranges de quelque chose sont dispersés autour des deux entrées.

 

Sur la gauche, il y a un autre bloc ou conteneur / structure à l'aspect mégalithique avec des angles droits et une face à 45 degrés.

 

Dawn a de plus remarqué une autre anomalie que j'ai oubliée dans mon analyse initiale.

Plus loin vers la droite, il y a une autre anomalie qui ressemble à une porte construite,  ou à l'entrée d'une base,  ou d'un habitat souterrain, d'une machine accidentée, ou d'une statue fracturée ."

0 commentaires

jeu.

11

janv.

2018

Petits êtres Martiens ou petits robots extraterrestres ?

Date de découverte: 11 janvier 2018

Lieu de découverte: Mars  

Source :  http://www.gigapan.com/gigapans/205384

 

Ceci est une découverte de Scott Waring 

 

"Avez-vous de la difficulté à croire aux extraterrestres aujourd'hui?

 

Eh bien, jetez un oeil à ces photos de la surface de Mars.

 

La photo ci-dessus et ci-dessous montrent deux personnages debout l'un à côté de l'autre.

 

Il est impossible de dire s'ils sont vivants ou des statues, mais je dirais que ce sont des statues qui ont survécu depuis des millions d'années.

 

La silhouette la plus éloignée n'est pas haute, un peu trapue et à moitié plus petite que la silhouette en premier plan qui a les genoux fléchis, comme si elle s'assoyait, et qui semblet avoir les jambes écartées et le dos tourné par rapport à l'autre. 

 

J'ai également trouvé une grande statue d'une créature semblable à un cochon, et quelque chose qui ressemble à une maison en forme de bol avec son toit entrouvert.

Il y avait aussi beaucoup de rectangle ou d'entrées carrées au fond des rochers, j'en ai seulement inclus deux, mais j'en ai vu beaucoup. "

 

 

C'est la deuxième fois que de tels petites statues sont découvertes: anciennes oeuvres d'art ayant survécus aux cataclysmes !

Il me vient une idée : si ces petits êtres sont vivants (pas forcément au sens biologique) , ne pourraient-on pas imaginer des petits robots télécommandés par des entités extraterrestres car ceux-ci seraient conçus pour résister aux radiations !

0 commentaires

mer.

10

janv.

2018

Statue humanoïde sur Mars ?

L'auteur :

 

"Objet intéressant qui ressemble à une statue sans tête située à l'intérieur du cratère Endurance.

 

J'ai scanné et traité l'ensemble de la zone et il y a quelques anomalies intéressantes éparpillées, y compris la tête de la statue, qui semble trop grande, mais ce n'est pas le cas, c'est juste au premier plan, donc elle semble plus grande.

 

J'ai légèrement amélioré et traité les deux principaux objets et collé la tête sur le corps, et il est assez clair pour moi que c'est une ancienne statue martienne de quelqu'un d'important.

 

 

Cette statue avec sa tête attachée mesure environ 10 pieds (3 mètres) de hauteur."

0 commentaires

mar.

09

janv.

2018

Mars : vidéo de fossiles ? 09 janvier 2018

 

Il y a peu, des « objets semblables à des fossiles » ont été photographiés sur la planète Mars. Ces étranges formes se trouvaient parmi les rochers mais de nombreux ufologues affirment qu'il s'agit d'une preuve qu'il y a de la vie sur la planète rouge.

 

Les scientifiques de la NASA ont déclenché un emballement médiatique après que l'agence spatiale américaine ait posté un tweet concernant la découverte de formes ressemblant à des bâtons.

 

Ces choses ont été photographiées par le rover Curiosity de la NASA, un droïde qui explore actuellement la surface de cette planète et retransmet des images haute définition.

 

Le compte Twitter du rover Curiosity de la NASA a publié le texte suivant :

 

« En attendant, de retour sur Mars ... Je vérifie ces figures en forme de bâton. »

 

« Chacun de ces objets mesure environ un quart de pouce de long, peut-être sont-ils des cristaux ou des minéraux qui remplissaient des espaces à l'intérieur desquels des cristaux se sont dissous ... Restez à l'affût ! »

 

Cependant, de nombreux chasseurs d'OVNI sont convaincus qu'il y a plus.

 

Scott C. Waring, ufologue qui dirige le site ufosightingsdaily.com, croit que des extraterrestres intelligents existent à travers le système solaire et qu'ils ont même visité la Terre.

 

Il a écrit sur son site internet : « Cette semaine, le rover de la NASA a annoncé qu'ils avaient découvert des 'choses en forme de bâton', sur Mars. »

 

« Cependant, en y regardant de plus près, je trouve que ce ne sont pas des formes aussi élémentaires, mais que se sont en réalité des vers fossilisés. »

 

« Ceux-ci ont une signification paléontologique sérieuse qui changerait, pour toujours, la façon dont l'humanité voit l'univers. Pourtant, la NASA les appelle cela des figures en forme de bâton. »

 

En tant que théoricien de la conspiration - et malgré la publication des images par la NASA - M. Waring est convaincu que l'agence n'a pas tout dévoilé à propos de cette découverte.

 

Il ajoute : « Ce sont des vers fossilisés et ils ont de nombreuses similitudes avec les fossiles de vers trouvés ici sur Terre. »

 

« Nous n'avons pas besoin de la NASA pour déclarer que ce sont des fossiles, mais nous avons besoin d'un conseil de paléontologues pour se mettre d'accord. »

 

Cependant, certains spécialistes ont des opinions plus mesurées quant à l'origine de ces mystérieuses formes.

 

Saleh_Abboud, qui vit à Leeds, a tweeté à propos de ce mystère : « Ou des empreintes fossilisées laissées par des animaux vivant dans des terriers. »

 

Le chercheur Barry DiGregorio a dit qu'ils avaient l'air « remarquablement similaires » aux fossiles « étudiés et photographiés sur Terre ».

 

M. DiGregorio, qui a écrit plusieurs articles de recherche sur Mars, pense que les images prises au début de l'année 2018 pourraient ressembler aux traces fossiles de l'Ordovicien (le second des six systèmes géologiques constituant le Paléozoïque).

 

Il explique :

« Ils ressemblent remarquablement aux fossiles de l'Ordovicien que j'ai étudiés et photographiés ici sur Terre. »

 

« S'il ne s'agit de traces de fossiles, quelles autres explications géologiques la NASA va-t-elle trouver ? »

 

M. DiGregorio est chercheur au Centre d'astrobiologie de Buckingham au Royaume-Uni et auteur des ouvrages à vocation scientifique « Mars: The Living Planet » et « The Microbes of Mars ».

 

Ashwin Vasavada, le scientifique du projet Curiosity, a rapporté que ces bâtonnets visibles dans ces images sont très petits et ne mesurent seulement qu'un millimètre ou deux (0,04 à 0,08 pouces) de largeur. Le plus long d'entre eux ne mesurerait qu'environ 5 millimètres (0,2 pouces).

 

Il a dit : « Donc, ils sont minuscules. »

 

La NASA a renvoyé son robot pour les examiner de plus près à l'aide du MAHLI (« Mars Hand Lens Imager »), une caméra couleur à focale variable montée sur le bras de l'appareil.

 

M. Vasavada a déclaré : « Ils étaient assez uniques, étant donné que nous ne savions pas qu'ils étaient là. Nous pensions que nous devions y retourner. »

 

M. Vasavada n'a pas exclu que ces choses soient des traces fossiles, mais a ajouté :

 

« Nous n'allons certainement pas sauter sur cette première interprétation. »

 

Pascal Lee, un planétologue du Mars Institute et de l'Institut SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) de Mountain View, en Californie, a déclaré : « Les images de Curiosity piquent vraiment notre curiosité. »

 

« Il est difficile de dire ce que sont ces baguettes ondulées et une origine strictement minérale est, bien sûr, la plus plausible. »

 

« La pensée immédiate qui m'est venue à l'esprit est la bioturbation. »

 

La bioturbation est le processus par lequel des organismes vivant dans des sédiments peuvent perturber la structure de ces sédiments.

 

M. Lee s'est exprimé à Inside Outer Space :

« Un exemple commun de bioturbation est la formation de terriers de vers : les terriers, une fois remplis de sédiments, fossilisés puis exposés par l'érosion, peuvent finir par ressembler à des bâtons ondulés. »

 

Bakyt Nadyrbekov a tweeté :

« Si les scientifiques confirment que ces traces sont d'origine biologique, ce serait la plus grande découverte jamais faite. »

 

Ces derniers mois, les scientifiques ont suggéré que Mars pourrait convenir à la vie, après que des vers de terre soient nés avec succès à l'intérieur d'une simulation du sol martien.

 

0 commentaires

lun.

08

janv.

2018

MARS : Le Rover Curiosity a fait une curieuse et surprenante découverte !

Date de découverte:  Janvier 2018

Lieu de découverte: Mars, jour Martien Sol 1922

Photos: https://mars.nasa.gov/msl/multimedia/raw/?s=1426#/?slide=1922

 

Mars fascine depuis longtemps la NASA et l’agence spatiale américaine a ainsi envoyé sur place plusieurs rovers afin d’étudier la planète rouge.

 

Curiosity fait partie de la mission Mars Science Laboratory. Lancé en novembre 2011, le rover a atterri dans le cratère Gale durant l’été de l’année suivante et il arpente depuis les lieux en transmettant un nombre considérable de données aux équipes au sol.

 

En parallèle, le rover a également eu l’occasion de prendre quelques photos des lieux, des photos partagées ensuite par la NASA sur son propre site ou sur ses profils sociaux.

 

Curiosity aurait-il découvert des fossiles sur Mars ?

 

 

Plusieurs chercheurs travaillent sur le projet et Barry DiGregorio en fait précisément partie.

 

Membre du Centre d’astrobiologie de Buckingham, ce scientifique se passionne depuis longtemps pour la planète rouge et il a signé plusieurs ouvrages dédiés, des ouvrages comme Mars The Living Planet ou encore The Microbes of Mars.

 

Pour lui, la planète n’est effectivement pas stérile et elle pourrait donc nous en apprendre beaucoup sur le processus de formation de la vie.

 

En compulsant les photos prises en début d’année par Curiosity, le chercheur est tombé sur des images montrant des objets inconnus incrustés dans des roches.

 

 

Il a alors été frappé par la ressemblance entre ces structures et les fossiles de l’Ordovicien étudiés sur notre planète.

 

L’Ordovicien fait révérence au second des six systèmes géologiques du Paléozoïque et il vient trouver sa place entre le Cambrien et le Silurien.

 

Evoqué pour la toute première fois par Charles Lapworth au 19e siècle, il renvoie donc vers les jeunes années de la Terre.

 

Suite à cette étonnante découverte, Barry DiGregorio a donc développé une théorie intéressante. Il pense en effet que ces structures pourraient (notez le conditionnel) être d’anciens fossiles.

 

 

 

Des structures d’origine minérale ?

 

Space.com a pour sa part pris l’initiative de contacter Ashwin Vasavada, un membre du JPL affecté à la mission Curiosity, pour lui poser une ou deux questions en rapport avec ces étranges structures.

 

L’homme a confirmé la découverte, tout en précisant qu’il était encore trop tôt pour déterminer la nature de ces structures.

 

Selon la NASA, ces objets pourraient également être de nature minérale, mais l’agence a la ferme attention de faire toute la lumière sur cette étonnante affaire.

 

En effet, l’équipe de la mission Curiosity envisage de faire rebrousser chemin au rover pour collecter plus de données au sujet de ces objets.

 

Pascal Lee, un chercheur travaillant pour le Mars Institute et pour le SETI, estime pour sa part que si ces structures ont de fortes chances d’être d’origine minérale, elles peuvent également avoir été causées par un phénomène du nom de bioturbation, un phénomène par lequel des organismes vivants parviennent à perturber la structure des sédiments.

 

Toutefois, il insiste également sur le fait qu’il est encore trop tôt pour pouvoir établir de telles conclusions.

 

Il est donc impératif d’après lui de collecter plus de données.

 

En attendant, cette photo n’est évidemment pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux et elle a ainsi été retweetée plusieurs milliers de fois en l’espace d’une semaine.

 

 

Pour le célèbre ufologue d'internet Scott Waring cela ne fait de doutes :

 

".. plutôt des vers fossilisés. Ceux-ci ont une signification paléontologique sérieuse qui changerait la façon dont l'humanité conçoit l'univers pour toujours, et pourtant, la NASA les appelle des figures en forme de bâtons. 

Ce sont des vers fossilisés et ils ont de nombreuses similitudes avec les fossiles de vers trouvés ici sur Terre. Nous n'avons pas besoin de la NASA pour déclarer que ce sont des fossiles, mais nous avons besoin d'un conseil de paléontologues pour nous mettre d'accord...."

 

Image Raw originale prise du haut du Rover

0 commentaires

sam.

06

janv.

2018

Mars : découverte d'une petite statue religieuse ?

 

Date de la découverte: 4 décembre 2017

Lieu de la découverte: Mars, Sol 01923

Source: Mars.jpl.nasa.gov

 

D'après Scott C. Waring:

 

"J’ai découvert cette statue sur Mars pas loin du rover Curiosity. On dirait bien une statue de Jésus.

Vous savez, les statues que vous voyez partout dans les églises et les livres.

La statue est petite et ne fait que 50 centimètres de haut, mais elle est toujours érigée à la surface martienne.

Vous pouvez voir que l’individu avait des cheveux longs, une capuche et une cape. Il possède aussi deux pieds. C’est incroyable.

 

J’ai aussi découvert quelque chose qui ressemble à un marteau en roche pas loin de la statue. Je l’ai encerclé dans les photos ci-dessous.

 

Nous humains, sur Terre, ne sommes pas uniques, d’autres aliens ont déjà découvert Jésus et il est le messie de nombreuses planètes et mondes."

 

 

 

D'ailleurs les ingénieurs de la Nasa qui commandent le rover ont bien remarqué cette petite statue pour avoir spécifiquement fait un cliché de cette zone !

 

 

Pierre façonnée  !

 

Les esprits critiques diront c'est le hasard car nous sommes en présence d'une paréidolie !

A chacun de se faire son opinion.

 

0 commentaires

mer.

03

janv.

2018

Base extraterrestre sur Phobos satellite de Mars ?

 

Une mystérieuse anomalie a récemment été découverte sur l’une des lunes de la planète Mars. Des ufologues sont persuadés qu’il s’agit d’une base extraterrestre.

 

Cette forme étrange a été photographiée par Mars Global Surveyor de la NASA. La photo nous montre quelque-chose ressemblant à un petit cube blanc se tenant à la surface de Phobos.

 

Cette chose ressemble étrangement à un monolithe artificiel qui n’a strictement rien à faire ici.

 

Ce « bâtiment » paraît être partiellement submergé. On peut même remarquer de la saleté qui s’accumule sur tous les côtés.

 

Le très respecté astronaute Buzz Aldrin a reconnu l’existence d’une mystérieuse « base » sur cette lune martienne.

 

Dr Aldrin a déclaré : « Nous devrions visiter les lunes de Mars. Il y a un monolithe là-bas. C’est une structure très inhabituelle qui se tient sur cette lune qui fait le tour de Mars une fois toutes les sept heures. »

 

« Quand les gens apprendront cela, ils diront : ‘Qui a mis ça là ?’ »

 

Certains prétendent que Phobos est artificiel et prétendent que cet astre est creux et utilisé comme une base extraterrestre.

 

Le site Internet UFO Sightings Daily affirme :

 

« Les preuves que Phobos est artificiel : 1 – Phobos est à une orbite si basse sur Mars qu’il devrait tomber en bas, mais ce n’est pas le cas. 2 – Phobos change de vitesse, accélère et ralentit … impossible à moins d’avoir sa propre propulsion. »

 

Cependant, il n’existe aucune preuve solide que Phobos est creux et les scientifiques ont tenté d’expliquer l’étrange anomalie en forme de cube.

 

Yisrael Spinoza, du département du Laboratoire Lunaire et Planétaire de l’Université de l’Arizona, a dit que c’était un phénomène complètement naturel et qu’il existait des structures similaires ici sur Terre.

 

« Il y a beaucoup de rochers rectangulaires sur Terre et Mars et d’autres planètes. »

 

« La superposition de dépôts rocheux combinée à des fractures tectoniques crée des plans de faiblesse à angle droit, de sorte que les blocs rectangulaires tendent à se dégager et à se séparer du substratum rocheux. »

 

0 commentaires

dim.

31

déc.

2017

Des experts disent que ce Visage Géant, cette Pyramide et cette Tête Aztèque sur Mars sont des preuves d’une Vie Extraterrestre

Beaucoup de gens qui liront le titre de cet article sont probablement en train de rouler des yeux, et c’est un problème. Si ces découvertes ne font pas la une des journaux grand public, on les considère comme des fake news, des théories du complot ou des pseudosciences. Mais le petit groupe de personnes qui contrôlent les médias mainstream contrôle aussi notre perception de la réalité, de ce que nous considérons comme réel ou non réel, et c’est un problème.

 

Le monde a été témoin de la naissance de plusieurs différents médias “alternatifs” en réponse à cette question, mais l’information qu’ils fournissent ne fait jamais la une des journaux, bien qu’elle provienne de sources crédibles. C’est particulièrement le cas des OVNIs, des extraterrestres et de la vie sur d’autres planètes.

 

Bien que des études soient publiées dans de nombreuses revues scientifiques à comité de lecture, qui soulèvent des questions très intrigantes, ce type d’information est encore le plus souvent accueilli avec scepticisme, bien que les choses changent peu à peu. Au fur et à mesure que nous avancerons vers 2018 et au-delà, de plus en plus de gens s’ouvriront à l’idée que nous ne sommes pas seuls, que nous n’avons jamais été seuls et qu’il y a beaucoup de preuves pour prouver ces affirmations.

 

John Brandenburg, un célèbre et respecté physicien plasmologue qui s’est joint à plusieurs collègues pour dénoncer le besoin de divulgation. Ils soutiennent qu’on nous a délibérément caché certaines choses. La question de savoir si cette information a été dissimulée parce que la race humaine n’est pas prête à recevoir cette information, qu’elle est simplement trop “perturbante” et qu’elle changerait trop de choses, ou parce que cette divulgation menacerait les divers intérêts industriels, n’est pas claire et reste un sujet trop vaste pour être abordé ici.

 

Depuis sa sortie, Brandenburg a été ridiculisé par le courant dominant, comme n’importe quel scientifique du Département de la défense qui ferait de telles affirmations le serait, mais les informations qu’il partage sont en corrélation avec de nombreux autres documents et documents disponibles dans le domaine public, ainsi que les informations qui ont été partagées par un certain nombre de chercheurs au cours des années, sur ce thème.

 

Nous avons présenté son travail dans de nombreux articles, mais il est maintenant sorti avec de nouvelles révélations.

 

Brandenburg a travaillé pour la NASA pendant plusieurs années. Il a également été directeur adjoint de la Clementine Mission to the Moon, qui faisait partie d’un projet spatial conjoint entre l’Organisation de défense contre les missiles balistiques (BMDO) et la NASA. La mission a découvert de l’eau au niveau des pôles de la Lune en 1994. (Source: page 16 de 18) (source) (source).

 

Il a également travaillé sur les technologies du plasma spatial, la fusion nucléaire et la propulsion spatiale avancée, et il a inventé le propulseur à plasma électrothermique micro-ondes utilisant un propulseur à eau pour la propulsion spatiale.

 

 

Mars

 

 

Nous en avons déjà parlé, mais il est utile de le répéter:

 

Plus nous observons Mars, plus nous découvrons qu’il s’agit d’une planète fascinante, plus nous apprenons des missions du Rover Curiosity que Mars ressemblait à une planète semblable à la Terre, avec de longues mers salées, des lacs d’eau douce, probablement avec des pics enneigés et des nuages et un cycle de l’eau semblable à celui que nous étudions ici sur Terre. . . .

 

Quelque chose est arrivé à Mars, elle a perdu son eau.

 

“On s’est demandé pourquoi une surabondance de Xe 129 dans l’atmosphère de Mars, par rapport à tous les autres grands réservoirs isotopiques planétaires du système solaire, peut être considérée comme une signature “d’arme nucléaire” sur Mars .

 

Dans ce bref article, je résumerai comment la surabondance de Xe 129 se produit physiquement et est associée dans la littérature ouverte à la “fission rapide des neutrons” trouvée dans des supernova – l’analogue physique proche d’une explosion de bombe à hydrogène.

 

Je montrerai également que les données atmosphériques de la Terre comparées entre 1937, juste avant l’aube de l’ère nucléaire, et celles faites en 1950 et 1978, montrent clairement une augmentation de Xe 129 par rapport à 1937 par rapport aux autres isotopes du Xe et peuvent donc être associées aux essais nucléaires en plein air et à la production de plutonium, qui produit elle-même de grandes quantités de fission neutronique rapide des isotopes de l’uranium et du plutonium”.

 

 

Les photos

 

Brandenburg part de l’hypothèse que ces isotopes nucléaires peuvent être détectés parce qu’une explosion nucléaire importante a eu lieu, une explosion qui a été responsable du déplacement atmosphérique observé sur Mars.

 

 

Selon Brandenburg, une autre civilisation qui vivait sur Mars à l’époque est probablement responsable.

 

Vous pouvez vous référer aux articles liés ci-dessus pour voir plus de preuves et pourquoi plusieurs scientifiques croient qu’il y a eu une civilisation intelligente sur Mars, composée de millions de personnes, ainsi que d’images et d’informations sur le fameux “Visage Martien” et les pyramides trouvées sur Mars.

 

 

Une nouvelle image de la “Tête Aztèque”, imaginée par le Rover Curiosity, a été trouvée. Voici le portrait de la découverte 0184MRO925102000E1_DXXX

Voici un agrandissement de la tête aztèque, qui semble être une sculpture endommagée représentant un visage humain déformé avec des ornements.

Selon l’auteur, cet objet est un artefact sculpté et sa présence sur Mars est tout à fait conforme à l’hypothèse cydonienne d’une civilisation humanoïde répandue sur Mars, qui date d’une longue période de climat semblable à celui de la Terre sur Mars.

De nouvelles images de Cydonia semblent également soutenir l’hypothèse cydonienne. Une zone de la pyramide de D&M (DiPietro et Molenaar) (flèche de gauche), qui se trouve près de la face cydonienne (flèche de droite), montre ce qui semble être une porte carrée.

 

Vous pouvez visiter le site de John Brandenburg, où j’ai consulté ces photos,      ici.

0 commentaires

sam.

30

déc.

2017

Mars : Une base extraterrestre est-elle installée sur Phobos une de ses deux lunes ?

 

Le fait est maintenant avéré, un monolithe a été découvert sur Phonos l’une des deux lunes de la planète Mars.

 

 

Cette structure a été détectée à partir d’une photographie publiée par la Nasa elle-même.

 

 

Il s'agit d'un rocher d'environ 85 mètres de diamètre qui a été découvert par Efrain Palermo, qui a mené une étude détaillée des images SPS252603 et SPS255103 obtenues par le satellite "Mars Global Surveyor" en 1998.

 

 

Plus tard cette découverte fût confirmée par Lan Fleming, un sous-traitant en imagerie qui travaillait au sein du Johnson Space Center.

 

 

Des ufologues clament qu’il s’agit là de l’élément prouvant que Phobos est colonisée par des extraterrestres qui y auraient construit une base.

 

 

Il faut bien avouer que ce monolithe est très mystérieux.

 

Pour bien comprendre pourquoi rappelons qu’un monolithe est un bloc de pierre de grande dimension, constitué d'un seul élément.

 

Ils se produisent assez naturellement sur Terre, mais on explique difficilement comment une telle structure aurait pu se générer sur ce satellite de Mars.

Comme souvent, la communauté scientifique se montre plus prosaïque dans son approche.

 

 

 

Plusieurs hypothèses sont avancées, examinons-les :

 

-          la théorie la plus couramment avancée explique que ce monolithe ne serait qu'un gros éclat de roche planté dans le sol à la suite de sa chute du haut d'une falaise, aujourd'hui érodée par le temps : pourquoi pas mais pourquoi seul ce morceau de roche subsisterait-il à la surface de Phobos ?

et par quoi serait érodée la surface ?

il n’y a ni vent, ni pluie à la surface de Phobos ?

 

 

 

-          Parallèlement certains attribuent ce phénomène  à un  impact d'astéroïdes : vous avouerez dans ce cas que la forme de ce météorite est bien étrange.

 

 

-          D'autres pensent que ce roché vient de Mars et qu’il serait un débris provenant d’un impact subi par la planète : pourquoi pas ? mais alors il serait unique.

 

 

-          Enfin, des géologues affirment que ce monolithe serait une portion solide du manteau rocheux de Phobos qui serait mis en relief par l'érosion du manteau du satellite : la question de l’origine de l’érosion se pose ici aussi.

 

Vous l’aurez donc compris, le mystère reste entier autour du monolithe de Phobos ...

 

 D’autant qu’en 2009, Buzz  Aldrin l’ancien astronaute avait déclaré

« Nous devons avancer hardiment aller où l’homme n’est jamais allé auparavant – voler près des comètes, visiter des astéroïdes, visiter la lune de Mars. Il y a un monolithe là-bas. Une structure très inhabituelle sur ce petit objet en forme de pomme de terre fait le tour de mars de Mars une fois en sept heures. Lorsque les gens apprendront cela, ils vont dire qui a mis cela là-bas? »

 

 

 

Alors on se demande bien ce que l’humanité attend pour se rendre sur Phobos, est-ce une question de moyens ou tout simplement la crainte de découvrir quelque chose d’incroyable qui bloque le projet ?

 

 

 

Je vous laisse réagir à ce sujet si vous le souhaitez et j’ajoute ci-dessous deux vidéos (malheureusement en Anglais) qui vous permettront d’appréhender en image les éléments de ce mystère.

 

0 commentaires

sam.

16

déc.

2017

Mars : paréidolie d'un sphinx ? 16 décembre 2017

 

Ces analystes y voient les traces d’une civilisation ancienne ayant prospérée à la surface de Mars alors que les sceptiques pensent plutôt à des simples rochers.

 

 Qui a raison ?

 

NDR : avant de clamer quoique ce soit en ce domaine deux éléments doivent être pris en considération.

 

- En premier lieu la pareidolie (du grec ancien para-, « à côté

de », et eidôlon, diminutif d’eidos, « apparence, forme ») qui est un phénomène psychologique impliquant un stimulus souvent visuel qui amène à identifier une forme familière dans un paysage, un nuage, de la fumée, ou une tache d'encre .

 

Ce phénomène fait partie des illusions d'optique.

 

En l’occurrence, la paréidolie pourrait faire voir une trace de monument ancien là ou il n’y en a pas.

 

 

- En second lieu le fait que ce type de découverte devrait- être rapproché des caractéristiques géologiques du lieu où elle est rapportée.

Ainsi il y a peu de chance de trouver un sphinx au fond d’un océan. Cette précision manque une nouvelle fois au sujet de ce qui nous est rapporté alors que ce type d’élément devrait pourtant être essentiel. 

 

Alors ? Selon moi il y peu de chances qu’il s’agisse des traces d’un sphinx ...

 

 Dommage ?

 

 

Commentaire : tout à fait d'accord avec cette analyse mais il faut reconnaître que la symétrie de cette roche nous fait réellement penser à une grosse tête de lion sculptée tournée vers le ciel Martien !

0 commentaires

lun.

11

déc.

2017

En 1894, Hélène SMITH prétendait avoir été sur Mars ! 11 décembre 2017

 

Hélène Smith, originaire de Martigny en Suisse, a affirmé avoir eu des contacts avec des extraterrestres à l'âge de 33 ans en 1894.

 

Cette ressortissante française, dont le vrai nom était Catherine-Elise Müller, a affirmé avoir « visité Mars » et avoir « communiqué avec des extraterrestres » là-bas pendant cinq ans. Elle aurait vécu toutes ces expériences au cours de visions après être entrée dans un état de transe.

 

L'idée que les extraterrestres existent sur d'autres mondes remonte au moins au quatrième siècle avant notre ère.

 

Dans les années 1750, les gens les plus éduqués à travers l'Europe ont admis qu'il y avait des extraterrestres sur d'autres astres. Au XIXe siècle, beaucoup de gens pensaient qu'il y avait une vie intelligente sur Mars, Vénus et la Lune.

 

Cependant, Mme Smith, qui prétendait être un médium, est considérée comme étant l'une des premières personnes à avoir prétendu avoir eu un contact avec des extraterrestres.

 

Mme Smith a même esquissé des dessins des êtres qu'elle a rencontrés et des paysages qu'elle a visités.

 

Elle est devenue mondialement célèbre comme étant « la Muse de l'écriture automatique » par les surréalistes.

 

Elle a également affirmé être une réincarnation d'une princesse hindoue et de la reine Marie-Antoinette.

 

Mme Smith avait l'habitude d'écrire des textes martiens sur papier avant de les traduire en français, en utilisant une forme d'écriture automatique.

 

Elle a été étudiée par Théodore Flournoy, professeur de psychologie à l'Université de Genève, qui a publié en 1899 le livre Des Indes à la Planète Mars.

 

Il a présenté ses peintures de paysages martiens et documenté ses « expériences » sur Mars.

 

En 1900, une riche spiritualiste américaine appelée Mme Jackson a embauché Mme Smith pour continuer à documenter ses expériences.

 

Bien que le professeur Flournoy et Mme Smith aient été proches, il a affirmé plus tard qu'elle avait juste une « imagination infantile » et que sa « langue martienne » avait été inventée de toutes pièces.

 

Il a dit que cette langue ressemblait fortement au français et que son écriture automatique provenait de « romans de l'imagination subliminale, y compris des souvenirs de livres d'enfance ».

 

Les psychologues Leonard Zusne et Warren Jones ont ensuite étudié le cas.

 

Ces derniers ont conclu :

 

« Flournoy a été capable de montrer que sa langue martienne était une invention artistique. »

 

« Bien que cela ressemble décidément à quelque-chose d'origine extraterrestre, l'analyse fréquentielle des mots et des lettres et l'examen de la syntaxe ont convaincu Flournoy que la langue avait toutes les caractéristiques structurelles du français. La langue maternelle d'Hélène Smith. »

 

« Dans une enquête ultérieure, Flournoy a rapporté que la source d'une courte phrase qu'elle avait écrite en arabe pendant son cycle indien venait probablement d'avoir vu une phrase identique inscrite dans un livre appartenant à un médecin genevois. »

 

« Elle avait conservé une image visuelle de cette écriture et, en temps voulu, l'avait copiée de mémoire avec une main

incertaine. »

 

En 1952, le psychologue Donovan Rawcliffe a également examiné l'affaire et a déclaré que Mme Smith, décédée à Genève, âgée de 67 ans, en 1929, souffrait d'une personnalité sujette à des fantasmes et d'hallucinations hystériques.

 

0 commentaires

mer.

06

déc.

2017

Mars : étrange anomalie géologique ressemblant à un vaisseau spatial ! - 06 décembre 2017

 

Une grande anomalie mesurant environ 182 mètres a été repéré sur la surface de Mars, et les amateurs d'OVNI affirment qu'il est possible qu'il s'agisse d'un vaisseau spatial extraterrestre qui pourrait encore être en mesure de voler si les Etats-Unis, la Chine de la Russie pourrait effectuer rapidement une mission de récupération !

 

(on peut toujours rêver)

 

Les Etats-Unis  possède -il déjà des vaisseaux spatiaux  construits avec la fameuse rétro-technologie extraterrestre ?

 

Cet objet en forme de cœur sur Mars semble être en excellent état, ce qui ferait de cet OVNI un précieux bijou technologique .

 

L'auteur de cet article, le site  UFOvni2012 ,  est convaincu que la photographie originale a été prise le 16 Octobre 2000 par l'orbiteur de la NASA, Mars Global Surveyor; cet objet pourrait être un vaisseau extraterrestre qui a atterri sur la surface de Mars dont on peut deviner le sillage de "l'amarsissage" (il faut bien inventer le mot qui convient ) après son premier contact avec le sol Martien !

 

 

Amélioration numérique ou modification par l'auteur de l'image réelle ?

0 commentaires

sam.

02

déc.

2017

Mars : découverte d'un boulet de canon ?

 

Boulet de canon ou  boule de pétanque ?

Date de la découverte: Août 2017

Lieu de la découverte: Mars

Source photo 1: https://an.rsl.wustl.edu/msl/mslBrowser/an3.aspx?it=B1&ii=1555MR0079850020800153C00_DRCX

Source photo 2: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01555/mcam/1555MR0079850020800153C00_DXXX.jpg

 

"D'après Scott C. Waring:

 

Cette boule de métal est parfaitement ronde et fait la taille d’une balle de softball ici sur Terre. Devinez quoi ?

 

Elle fait aussi la même taille qu’un boulet de canon.

 

Elle a été découverte par WhatsUpInTheSky37 de youtube, qui dit aussi que c’est une boule de métal. C’est 100% la preuve qu’il y a eu une guerre sur Mars.

 

Ce projectile se trouve à la surface, où se trouvaient des bâtiments et des structures. Des fragments d’une civilisation qui a autrefois vécu sur Mars."

 

Je crois que ces boulets et les millions d’autres ont été délibérément tirés depuis l’espace pour détruire leur atmosphère, pour qu’elle soit consumée. Je veux dire qu’il y a eu une pluie de boulets de ce type suffisamment massive pour liquider tout l’oxygène de leur atmosphère, détruisant toute la vie sur la planète "

 

0 commentaires

ven.

01

déc.

2017

L'image du "Roi déchu" aurait été déplacé par la Nasa ! - 01 décembre 2017

D'après Scott Waring :

 

"La NASA a tenté de déplacer la photo composé de milliard de pixels du 'roi déchu' afin de le cacher du grand public !

 

J'ai suivi l'ancienne URL et cela m'a conduit à une photo différente, donc voici le nouveau lien mis à jour vers la photo originale.

C'est un jeu que la NASA joue souvent.

 

Ils déplacent les  photos qui contiennent des preuves, de sorte qu'ils peuvent dire qu'elles n'ont pas été supprimées, mais cette  tentative dissimulation vient d'être démasquée !

 Attention ... la photo source de la NASA a changé d'adresse internet.

 

Ils ont déplacé la photo à un nouvel endroit, mais je l'ai encore trouvé en suivant le lien suivant :

https://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA16918.jpg"

 

Commentaire : une paréidolie est bien évidemment envisageable 

d'autant plus que la structure mise en évidence par Scott apparaît sous d'autres formes dans son environnement proche; structure géologique particulière ou terrain de guerre avec corps fossilisés ? 

0 commentaires

jeu.

30

nov.

2017

Mars : Les vers de Terre seront peut-être les premiers colonisateurs de Mars - 30 novembre 2017

 

Deux jeunes vers de terre sont la première progéniture née d’une expérience sur le sol de la planète Mars, réalisée à l’université de Wageningue, aux Pays-Bas.

 

Le biologiste Wieger Wamelink les a trouvés dans une simulation de sol martien obtenue auprès de la NASA.

 

Cette expérience vise à déterminer si les hommes peuvent se maintenir en vie sur la planète rouge en cultivant leurs propres nourritures sur le sol de Mars.

 

Pour nourrir les futurs humains qui iront sur Mars, un écosystème agricole fermé, et durable, est nécessaire.

 

Les vers de terre peuvent vivre et se reproduire dans le sol de Mars

 

Les vers de terre joueront un rôle crucial dans ce système, car ils décomposent et recyclent les matières organiques mortes. Les excréments et urines des futurs habitants de Mars devront également être utilisés pour fertiliser le sol, mais pour des raisons pratiques et de sécurité, c’est du lisier de porc qui est utilisé actuellement au cours des expériences. Les scientifiques ont réussi à faire pousser du rucola (rockette) sur une simulation de sol de Mars fournie par la NASA auquel des vers de terre adultes et du lisier ont été ajoutés.

 

« De toute évidence, le fumier a stimulé la croissance, surtout dans la simulation de sol martien, et nous avons vu que les vers de terre étaient actifs, mais la plus grande surprise est venue à la fin de l’expérience lorsque nous avons trouvé deux jeunes vers de terre dans le sol »,

 

explique Wieger Wamelink de l’université de Wageningue.

 

Les vers de terre, la clé de l’agriculture sur la planète rouge

 

Les vers sont très importants pour un sol sain, non seulement sur Terre, mais aussi dans les futurs jardins intérieurs sur Mars ou la Lune. Ils se nourrissent de matières organiques mortes telles que de vieux restes de plantes, qu’ils mangent, mâchent et mélangent avec le sol avant de les excréter. Cet excrément contient encore de la matière organique qui est dégradée par les bactéries, libérant ainsi des nutriments tels que l’azote, le phosphore et le potassium utilisés par les plantes.

 

En creusant des refuges, les vers permettent également d’aérer et d’améliorer la structure du sol, ce qui rend l’arrosage des plantes plus efficace. Cela s’avérera très important dans les premières expériences où l’eau ne pénétrerait pas facilement dans le sol. Wamelink affirme en effet que : « l’application des vers de terre résoudra ce problème ».

 

0 commentaires

jeu.

30

nov.

2017

Mars : artefact en forme de Hache - 30 novembre 2017

 

Date de la découverte: 27 novembre 2017

Lieu de la découverte: Mars, Rover Spirit, Sol 1921

Source 1: http://areo.info/mer/spirit/1921/tn/2P296907788EFFB1DQP2290L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

Source 2: http://areo.info/mer/spirit/1921/tn/2P296908687EFFB1DQP2290L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

 

D'après Scott Waring : 

 

"Cette semaine j’ai trouvé une hache de combat sur une petite colline près du rover Spirit.

 

Le manche relativement fin l’a révélée.

 

La lame des deux côtés, aussi coupante que les lames de rasoirs est trop apparente pour être ignorée.

 

Honnêtement nous ne savons pas quel niveau technologique les extraterrestres ont pu acquérir sur Mars pour fabriquer des outils et armes comme des casques, des pistolets et des épées comme nous l’avons vus auparavant.

 

Cette découverte tombe dans la catégorie des armes.

 

Plusieurs personnes pourraient demander, pourquoi avaient-ils besoin de haches de combat ?

 

Mais c’est trop facile comme question, du fait que les armes sont utilisés pour se battre sur Terre.

 

C’est une autre pièce du puzzle qu’autrefois il y a eu une guerre meurtrière sur la planète Mars."

 

0 commentaires

mer.

29

nov.

2017

Mars : des zones pourraient abriter une vie extraterrestre - 29 novembre 2017

 

Des experts dans le domaine spatial ont expressément demandé la permission d'explorer des zones intactes de Mars qui, selon eux, pourraient détenir une vie extraterrestre.

 

Un groupe de scientifiques souhaite envoyer, sur la planète rouge, des robots afin d'explorer des zones décrites comme étant des « régions spéciales ».

 

Sur le site Web de la NASA, ces zones sont définies comme étant quelque part où « la vie terrestre peut avoir le potentiel de proliférer si elle était introduite ».

 

Le Centre d'astrobiologie de Madrid pense que ces zones pourraient héberger des formes de vie extraterrestres en ce moment même. Il a mené une étude afin de mettre en place une éventuelle exploration et ainsi lancer une nouvelle mission.

 

Seulement, pour ce faire, il doit surmonter les directives de protection planétaire qui limitent l'exploration à ces zones en raison du risque de contamination.

 

 

Le leader du groupe, Alberto G. Fairen, s'est expliqué à AstroWatch :

 

« Les politiques de protection planétaire sont l'une des principales raisons pour lesquelles nous n'avons pas cherché la vie sur Mars au cours de ces 40 dernières années. »

 

« Assouplir ces politiques permettra de reprendre une exploration biologique sérieuse de cette planète. »

 

« La protection est nécessaire, mais pas la surprotection actuelle. Les politiques actuelles mettent des régions spéciales à l'abri de toute exploration biologique. »

 

« Nous préconisons d'assouplir ces politiques et de permettre l'accès à ces régions spéciales à des robots ayant un niveau de propreté semblable à celui de Curiosity. »

 

 

Dans son étude, intitulée « Recherche de la vie sur Mars avant qu'il ne soit trop tard », le groupe exhorte les lois à être détendues le plus rapidement possible.

 

Il ajoute :

 

« Ce que nous soulignons ici est un problème de timing : si nous avions encore 50 ou 70 ans sans prévision de présence humaine sur Mars, nous pourrions nous accommoder avec des approches plus conservatrices pour rechercher la vie martienne existante, mais les missions habitées sont déjà planifiées et budgétisées pour moins de 20 ans à partir d'aujourd'hui. »

 

Fairen poursuit :

 

« Le programme ExoMars n'a également pas l'autorisation de se rapprocher de ces régions spéciales. De ce fait, il est autorisé à rechercher la vie partout sur Mars, sauf dans les endroits où nous soupçonnons que la vie pourrait exister. »

 

Le rapport suggère également que la technologie robotique

est « prête pour s'envoler » à la recherche de preuves de vie.

 

0 commentaires

mar.

28

nov.

2017

Mars : crâne fossilisé ? - 28 novembre 2017

Lieu : Mars

Date : 02 novembre 2017

Source : site Paranormal Crucible

 

Cet artefact particulier est  facile a individualisé car il est entouré de roches martiennes, mais en y regardant de plus près, cette roche  a des caractéristiques inhabituelles.

 

Après traitement de l'image, il est clair qu'il s'agit d'un crâne quelconque, et pour l'auteur celui-ci  ressemble à un crâne de Néanderthal ou peut-être celui d'un singe ?

 

L'auteur a mis en évidence neuf similitudes convaincantes qui indiquent qu'il s'agit d'un crâne.

 

Si cet artefact avait été découvert sur  Terre il serait aujourd'hui   dans un musée, mais parce que c'est sur Mars, la Nasa pense  que c'est juste un rocher !

 

 

 

0 commentaires

sam.

18

nov.

2017

Mars : main sculptée et nouveaux artefacts - 18 novembre 2017

Date de découverte : 18/11/2017

Lieu : Mars, journée martienne 1868

Sourcehttp://www.gigapan.com/gigapans/204112

Cet objet ressemble à une main géante sculptée reposant sur le sable martien.

Cette photo provient du dernier lot de photos transmises par la Nasa en provenance du Rover Curiosity.

D'après Scott Waring le pouce est facile à distinguer avec un ongle plus long.

On devine derrière ce pouce plus petit qui apparaît en premier plan au moins 3 autres doigts plus larges et longs, peut-être qu'un 4éme existe mais il est alors caché. Cette main serait donc très proche de celle de l'homme.

Les scientifiques affirment que le pouce qui nous sert à réaliser la pince ; il est donc le marqueur d'une espèce plus évoluée et intelligente que les autres; donc les martiens avaient atteints, avant leur destruction, un certain degré d'intelligence.

D'après Scott cette dernière espèce de martien n'était pas plus  haute que de quelques pouces !

 

 

0 commentaires

ven.

17

nov.

2017

Le Rover Curiosity a de la compagnie: Des OVNIS sur Mars ? - 17 novembre 2017

 

En 2012, de mystérieuses anomalies ont été photographiées dans le ciel martien par le rover Curiosity. Beaucoup pensent qu'il pourrait s'agir d'OVNIS..

0 commentaires

mer.

15

nov.

2017

Mars : artefact sous un rocher - 15 novembre 2017

 

Sur cette image on est étonné par le caractère façonné de cet objet.

Il existe une symétrie par rapport au grand axe : deux petits trous et une sorte de pince ou de structure permettant d'en recevoir une autre.

S'agit-il d'une statue, d'un outil, ou d'un élément d'une structure articulée ?

 

 

0 commentaires

mar.

14

nov.

2017

Mars : structure artificielle en forme de fortification circulaire - 14 novembre 2017

 

Cette découverte provient de Streetcap1.

Cette forme quasi circulaire pourrait correspondre à un cratère; en examinant attentivement cette structure, on observe des blocs construit en ligne droite et différents niveaux d'élévation de cette enceinte qui paraît artificielle !

S'agit-il d'un faux cratère pour cacher les habitants dans la structure de l'enceinte ?

Ce n'est pas un cratère car tout simplement le niveau du sol à l'intérieur de l'enceinte est identique à celui de l'extérieur !

S'agissait-il d'une ancienne ville ?

Cette fortification a probablement été érigée par une civilisation intelligente.

Belle découverte qui nous questionne à nouveau..

 

0 commentaires

ven.

10

nov.

2017

Mars : petite pyramide pour une entrée souterraine - 10 novembre 2017

Cette structure ressemble à l'entrée d'un bunker !

 

La conception semble intelligemment réalisée avec peut-être des escaliers pour rejoindre une zone de protection ou habitable vis-à-vis des radiations.

 

0 commentaires

ven.

10

nov.

2017

Mars : nouveau visage sculpté - 10 novembre 2017

Date de découverte : 10 novembre 2017

Lieu : Mars, programme MER, Rover Spirit, journée Martienne SOL 1381

Source : 

http://areo.info/mer/spirit/1381/tn/2P248960984EFFAWJUP2550L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

Ce visage a été sculpté dans la roche ou moulé et il représente un animal qui ressemble à un chien terrestre !

Belle découverte de Scott Waring !

Connaissez vous cette citation qui concerne un chien de compagnie : 

 

"je ne savais pas qu'on pouvait aimer un animal jusqu'à ce que j'en ai eu un.

La plus belle des choses que j'ai appris c'est celle de l'amour inconditionnel"

 

 

Par conséquent, si des Martiens vivaient avec des chiens, cela signifiait un certain degré d'évolution de ces êtres qui savait apprécié l'amour inconditionnel de leur fidèles compagnons ; ceux-ci méritaient bien une statue.

 

 

0 commentaires

jeu.

09

nov.

2017

Mars : deux visages sculptés ou paréidolie ? 09 novembre 2017

Date d'observation : 09 novembre 2017

Lieu : Mars, jour martien SOL 1356

Source  http://areo.info/mer/spirit/1356/2P246743628ESFAVQWP2124L5M1_L4L5L5L5L6.jpg

Scott nous permet d'observer 2 sculptures dans la roche de visages ressemblant probablement à ceux qui entouraient les artistes, ou de martiens qu'ils vénéraient.

A côté à gauche un coquillage de mer prouvant que l'eau n'était pas loin sur se site !

0 commentaires

jeu.

09

nov.

2017

Mars : étrange artefact d'une tour - 09 novembre 2017

Ci-dessus, à partir de la photo prise par Curiosity sur Mars le 06 novembre (date de la prive de vue ou de la mise en ligne ?) 2017, j'ai entouré la "Chose" bien géométrique... C'est à Mastcam Left, à : 11 : 44 : 39 UTC...

Commentaire de Christian MACE :

 

"Tiens, si on reparlait des fameux Martiens... Cette appellation avec celle accolée de "Soucoupe volante", faisait très souvent la une des journaux dans les années 50.

Notamment lors de la grande vague en France des soucoupes volantes, en octobre 1954. Cela a marqué toute une génération. Maintenant c'est moins percutant, c'est plus édulcoré, plus light, on se contente de parler seulement de possible vie antérieure sur Mars à partir d'éléments du sol, et badadi et badada.

 

C'est plus rassurant pour notre confort intellectuel, bien fait au moule, ça effraye moins.

Ce que je vous propose, c'est de m'accompagner dans ma longue exploration que j'ai effectuée des sites NASA et autres consacrés à la planète Mars.

Vous y verrez alors des découvertes stupéfiantes que j'ai faites, et aussi les découvertes par d'autres personnes. Les Martiens, c'est là que ça se passe."

 

3Je viens de faire un tour sur ce site de la NASA consacré aux photos prises par le robot au sol sur Mars "Curiosity".

Et en cliquant sur la case 1867 (SOL), je suis tombé sur 2 photos qui m'ont tout de suite intriguées.

Il faut ouvrir la case Mastcam, et aller à Mastcam Left, où deux photos m'ont donc interpellées.

Une photo prise ou mise en ligne le 06 novembre 2017 à : 11 : 44 : 39 UTC, et l'autre photo (juste à côté) prise ou mise en ligne le 06 novembre 2017 à : 11 : 44 : 25.

On dirait comme un TOUR, à la forme géométrique très prononcée. A mon avis, elle ne doit pas être très loin de Curiosity, et donc pas très imposante. Mais quand même, c'est troublant... "

 

Ci-après, j'ai extrait la "Chose" en question, comme une TOUR, aux formes très géométriques, à parti de la photo du 06 novembre 2017 Mastcam Left à 11 : 44 : 39 UTC : 

Commentaire :

En examinant bien cette photo, il s'agit tout simplement d'une paréidolie en forme de tour  provoquée par les ombres portées des rochers et une faille entre deux rochers !

 

0 commentaires

mer.

08

nov.

2017

Russie - Boriska Kipriyanovich l'enfant qui viendrait de Mars ? 08 novembre 2017

 

Boriska Kipriyanovich est un jeune homme âgé aujourd'hui de 20 ans qui réside en Russie et qui interpelle depuis bien longtemps certains scientifiques.

 

D’une intelligence supérieure et disposant d’une mémoire hors du commun, ce jeune homme aurait appris à lire lorsqu’il avait à peine un an et parallèlement il aurait aussi bien entendu su écrire, peindre et dessiner très tôt.

 

Si les scientifiques restent stupéfaits face à tant de précocité et tant d’intelligence Boriska lui sait expliquer tout cela.

Il affirme en effet depuis bien longtemps (et dessins à l’appui) avoir vécu sur Mars à une époque où la planète rouge était ravagée par la guerre.

 

Depuis son plus jeune âge, il a raconté son histoire à ses parents, expliquant avoir été pilote dans un vaisseau spatial et avoir parcouru le système solaire.

 

Ce serait même de ces expériences qu’il puiserait sa parfaite connaissance des étoiles (sujet totalement inconnu pour ses parents).

 

Selon ses dires Mars a été ravagée par une guerre généralisée qui se serait conclue dans une catastrophe nucléaire majeure. Il y  aurait perdu la vie.

 

Il aurait ensuite ressuscité sur Terre en 1996.

 

Ce n’est qu’en 2008 que l’adolescent a commencé à faire parler de lui.

 

Son histoire fit l’objet  d’un documentaire intitulé «Boriska: Indigo Boy from Mars».

 

 Il y explique entre autre que les êtres humains ont encore beaucoup à apprendre et qu’une clé présente dans le Grand Sphinx en Egypte devrait débloquer de nombreuses connaissances.

 

Il y annonce aussi des changements climatiques ponctués par des catastrophes naturelles et spécifiquement une inondation.

 

NDR : la Russie est un grand pays, les légendes de ce type y sont nombreuses. On peut y rencontrer tout un tas de prophètes qui prétendent être Jésus, Bouddha, j’en passe et des meilleurs.

Néanmoins, ce cas est différent.

 

Ce jeune garçon a toujours paru honnête et presque intimidé à l’idée de faire référence à son étrange histoire.

 

Alors même si cela parait incroyable j’ai presque envie de lui accorder le bénéfice du doute.

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Commentaire :

 

Des enfants surdoués existent un peu partout dans notre monde; l'évolution de l'homme doit passer par une amélioration de ses capacités psychiques et biologiques; l'émergence d'une nouvelle génération sera à étudier au cours de notre siècle; l'idée émise par ce jeune homme est vieille comme le monde : la réincarnation existe-t-elle ? ; de plus en plus de personnes sont convaincus par la réincarnation indépendamment de leur croyance religieuse; cela implique donc que la connaissance acquise dans une vie antérieure reste gravée et acquise une fois pour toute dans l'âme, la psyché, la conscience, peu importe le terme !  Sujet passionnant... Certains émettent même l'hypothèse que les extraterrestres pourraient être des humains décédés dans le futur et qui auraient la possibilité de se réincarner de manière provisoire dans notre espace temps présent !!

 

0 commentaires

lun.

06

nov.

2017

Mars : 5ème visage identifié dans les images en provenance du Rover Spirit - 06 Novembre 2017

 

Date d'observation: 6 novembre 2017

Lieu d'observation: Mars, Sol 1344, Spirit rover, MER

URL: http://areo.info/mer/spirit/1344/tn/2P245675775ESFAVFUP2400L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html 

 

 

D'après Scott Waring :

 

 

"En fait, je cherchais une tortue semblable à une créature que j'avais découverte dans une autre photo de ce groupe de photos, mais j'ai flashé sur ce vieux visage qui ressemble à celui découvert le mois dernier mais sous un angle différent.

 

Une créature avec une sorte de bouche ouverte et pleine de défi, qui ressemble beaucoup au grand alien gris du film "The Fifth Element".

 

Comparez en photo ci-dessus.

 

Il y a d'autres visages dans cette photo principale, environ 15, mais seulement celui-ci est observable avec ces détails de telle sorte  que la plupart des lecteurs pourront l'observer.

Oui, le plus gros objet rocher dans la photo principale est un visage ... oui, oui, je sais, mais la plupart des gens ne les voient pas, alors je me concentre sur ce qu'ils sont capables de voir.

 

Parfois, une photo nécessite à personne novice un temps de visualisation et de  concentration d'au moins 10-30 minutes, avant que la personne puisse deviner et prendre conscience de l'existence de ces artefacts ;pour certains il faudra  des jours littéralement, mais cela viendra.

 

Moi ... mon premier panoramique de Mars ... Je l'ai regardé pendant une semaine et demie .

 

.Cliquez ici pour voir cette photo .

 

Scott C. Waring"

 

0 commentaires

ven.

03

nov.

2017

Mars : statue d'un "Martien" agenouillé ou paréidolie ? 03 novembre 2017

0 commentaires

mar.

31

oct.

2017

Mars : squelettes d'anciennes créatures ? - 31 octobre 2017

0 commentaires

mar.

31

oct.

2017

Mars : ruines de 6 structures identiques ? 31 octobre 2017

0 commentaires

jeu.

26

oct.

2017

Ancienne gourde sur Mars - 26 octobre 2017

Date : 26 octobre 2017

Lieu : Mars, Sol 1852, Rover Spirit, MER

Source : http://areo.info/mer/spirit/1852/tn/2P290774503EFFB0G2P2558L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

Gourde à l'horizontale avec goulot à droite (l'eau existait, la vie animale, et  aussi les Martiens) 

 

 

Martien en tenue de cérémonie sur roche plate

 

Structure sombre avec un tuyau plus petit qui émerge à gauche de cette structure 

Crocodile Martien tellement de  ressemblance avec nos crocodiles terrestres !!

Le théâtre des découvertes !

0 commentaires

lun.

23

oct.

2017

Mars : découverte d'une tête de "Dark Vador" - 23 Octobre 2017

Date : 23 octobre 2017

Lieu : Mars, Sol 1866, Rover Spirit, MER

Sources : 

http://areo.info/mer/spirit/1866/tn/2P292019465EFFB0OAP2555L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

http://areo.info/mer/spirit/1866/tn/2P292019465EFFB0OAP2555L5M1_L4L5L5L5L6.jpg.html

 

Cette découverte de Scott Waring est stupéfiante : on distingue parfaitement la forme du crâne, les arcades sourcilières, les yeux globuleux, le nez rond, les joues, et même l'indentation !

 

Cette tête est toute petite comme on pouvait s'imaginer des petits Martiens !

Elle mesure au maximum 3 à 5 pouces de hauteur.

La couleur bleutée est naturelle, Scott Waring n'ayant rajouté que de la lumière !

Il s'agit d'un matériau bleu inconnu mais déjà aperçu sur Mars.

D'après Scott il ne s'agirait pas d'une sculpture mais bien des restes d'un vrai crâne de petit Martien !

 

 

0 commentaires

ven.

20

oct.

2017

Mars : découverte d'un très long vaisseau-mère ? - 20 octobre 2017

Le site Paranormal Crucible s'est spécialisé dans l'analyse de la surface Martienne à partir de clichés de la Nasa et avec l'aide de Google Mars.

Cette étrange structure longue d'environ 1500 mètres paraît artificiel, symétrique avec des bords nets malgré l'accumulation de sable martien.

Plus étonnant,  l'amélioration numérique de cet objet fait apparaître une structure technologique !!

On ne peut pas en déduire grand chose, certes, mais cela fait quand même réfléchir sur l'existence d'une ancienne technologie au moins aussi évoluée que la notre !!

 

 

Nous allons dénommé cet appareil  le " scarabé " ; il est composé d'un rotor pour la propulsion à gauche; moteur électromagnétique? ; au centre on devine un gros cylindre pour la transmission;  à l'extrémité droite le poste de commande ? ; sur les côtés et dessous (en bas exposé au soleil) un système de roues (3 gros points noirs); Il n'est pas certain qu'il s'agisse d'un aéronef; on peut imaginer un long véhicule pour se déplacer sur la surface martienne embarquant des centaines de passagers sur ses flancs  !

 

1 commentaires

mer.

11

oct.

2017

Mars : découverte d'un ancien récipient ? 11 octobre 2017

Date de découverte : 11 octobre 2017

Lieu : Mars, Sol 1377

Source  http://areo.info/mer/spirit/1377/tn/2P248609582EFFAWH6P2424L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

Cette pierre sculptée ressemble à un récipient ou à un bol  oblong !

Dans le passé de grandes cuillères ont été identifiées.

Cette structure mesure environ 50 cm dans son grand axe.

 

0 commentaires

lun.

09

oct.

2017

Mars : rocher évoquant une "martienne" ou véritable silhouette ? 09 Octobre 2017

 

En consultant et analysant des photos prises par le rover Curiosity sur Mars, un ufologue a repéré une étrange silhouette humaine.

 

Est-ce la preuve que cette planète, jugée si inhospitalière, est ou a été habitée par des êtres intelligents ?

 

Cette anomalie stupéfiante a été découverte par Streetcap1.

 

Sur cette image, on peut voir une silhouette qui ressemble à une femme portant un haut rayé (horizontalement ) et coloré.

 

Celle-ci semble être accroupie en train de regarder attentivement le Rover.

 

Ce n’est pas la première fois que des humanoïdes ont été repérés à la surface de la planète rouge.

 

De ce fait, nous pouvons nous demander si cet être est vraiment un humain ou un humanoïde vivant sur Mars ou simplement un cas incroyable de Pareidolie.

 

Alors, est-ce un véritable être vivant ou une simple pierre ? Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

0 commentaires

dim.

08

oct.

2017

Mars : surprenants artefacts présentés dans deux vidéos - 08 Octobre 2017

0 commentaires

dim.

08

oct.

2017

Mars : Les scientifiques viennent de trouver de l’eau sur Mars où ils pensaient que c’était impossible

 

C’est un fait établi, Mars possédait de grandes étendues d’eau il y a plus d’un million d’années, bien que seules les traces des anciens lacs martiens ont été découvertes ces dernières années.

 

Des organisations telles que la NASA ont utilisé des sondes et des atterrisseurs pour conclure les secteurs avec et sans eau.

 

Maintenant, les astronomes du Laboratoire de Physique Appliquée (APL) de l’université Johns Hopkins ont trouvé de gros gisements d’eau dans ce qui peut être un pergélisol.

 

Plus important encore, l’eau se trouve exactement là où les scientifiques pensaient que c’était impossible.

 

Futurism rapporte que la glace a été découverte dans une zone appelée Medusae Fossae, qui est un morceau de pergélisol à plusieurs centaines de kilomètres. Parce que le lieu est situé sur l’équateur martien, les scientifiques imaginaient que l’emplacement serait trop chaud pour que la glace reste intacte près de la surface.

 

En 2008, il a été confirmé que Mars possédait un pergélisol dans ses régions polaires. Ces données ont été fournies par le spectromètre de neutrons du vaisseau Odyssey.

 

Selon le rapport, le spectromètre spécialisé se déclenche sur le rayonnement neutronique émis par la planète rouge lorsque les rayons cosmiques à haute énergie tombent de l’espace.

 

L’astronome planétaire APL de Johns Hopkins, Jack Wilson, a déclaré à Cosmos : “Ceux-ci interagissent avec le mètre supérieur du sol et expulsent les particules, y compris les neutrons.”

 

En analysant les particules, les scientifiques peuvent identifier les substances avec lesquelles les rayons cosmiques ont interagi et continuent de le faire.

Lorsque Wilson et son équipe ont fait une deuxième analyse, ils se sont rendu compte que les études précédentes avaient une très faible résolution à environ 520 kilomètres. Après avoir amélioré la résolution à 290 kilomètres, ils ont découvert des concentrations élevées d’eau : environ 40% de la région en poids. Les résultats de l’équipe ont été publiés dans le journal Icarus.

 

Cette constatation conduit les scientifiques à croire que l’eau sur Mars est plus répandue que ce qui était pensé auparavant.

 

Dans un communiqué de presse de l’APL, Wilson a déclaré : “Peut-être que la signature pourrait être expliquée en termes de dépôts étendus de sels hydratés, mais comment ces sels hydratés se sont retrouvés dans la formation est également difficile à expliquer. Donc, pour l’instant, la signature reste un mystère digne d’être étudié, et Mars continue de nous surprendre.”

 

0 commentaires

sam.

07

oct.

2017

Mars : rocher en forme de tête de Dragon ou paréidolie ? 07 octobre 2017

 

Date de découverte: 6 octobre 2017

Lieu de découverte: Mars, Sol 1814

URL de la NASA: http://areo.info/mer/spirit/1814/tn/2P287401156EFFAZJAP2544L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

 

 

 Scott Waring a trouvé une tête de dragon ou une tête de reptile qui a été clairement repérée par le rover, puisque les traces des roues sont présentes  à côté de  cette roche.

Quand un rover  passe près d'un artefact ancien et qu'il n'y a pas de grande annonce ... alors vous devinez que la NASA cache la vérité du public.

 

 

 

Toutefois, la curiosité du Rover et donc des ingénieurs de la Nasa

ne nous permet pas d'éliminer une paréidolie !

0 commentaires

ven.

06

oct.

2017

Les vraies couleurs de Mars sans les filtres de la NASA - 06 octobre 2017

 

La NASA utilise des filtres; les quelques séances vidéos du Rover Curiosity ont été traitées pour restituer les vraies couleurs de Mars.

 

0 commentaires

ven.

29

sept.

2017

Mars : d'authentiques fossiles ? 29 septembre 2017

0 commentaires

lun.

25

sept.

2017

Mars : nouveaux artefacts en faveur d'anciennes zones d'habitation - 25 septembre 2017

 

Voici une photo  ancienne en provenance du rover Curiosity de la Nasa qui permet d'observer une zone située au centre du cratère de Gale,  dans l'épicentre du mont Cran (Aeolis Mons) du cratère de Gale, qui  mesure environ 154 km de diamètre.

 

Bien que  nous ne possédions d'un point de vue scientifique d'aucune preuve formelle de l'existence d'une ancienne civilisation  sur Mars, de nombreux artefacts photographiques tentent à prouver le contraire !

 

 

 

Cette image agrandie date de décembre 2015 et montre deux objets qui semblent  artificiels  et d'un gros volume qui ressemblent, le premier à un hangar et le second  à une pyramide.

 

À partir des images originales prises  par le rover, si des corrections graphiques sont appliquées, telles que la couleur, le contraste et l'ombrage de l'objet, qu'il existe une  ouverture  !

 

Un peu plus loin se dessine  une grande pyramide.

 

Ce n'est pas la première fois que la Curiosité de Rover photographie ces  supposés structures qui pourraient correspondre à des bâtiments, des pyramides et  des dômes à la surface de Mars.

 

Le rover de la NASA, dont la mission « exploratrice  » a récemment été prolongé de deux ans (sauf panne de plus en plus probable),  a mené  une campagne de recherche  à l'aide d'un laser qui fait partie de l'instrument ChemCam, placé au-dessus d'un sorte de périscope.

Après plusieurs analyses du sol martien, le Rover a réussi à trouver  du « bore » dans les veines minérales  ainsi que du sulfate de calcium.

 

Le bore  a été  découvert pour la première fois dans  le cratère Gale  et le mont  Sharp.

 

0 commentaires

lun.

18

sept.

2017

Mars : Un crâne extraterrestre repéré dans une photo de Mars avec le lien officiel, 14 sept. 2017 (photos)

 

Date de la découverte: 14 septembre 2017

Lieu de la découverte: Mars, sol 1344

Source de la NASA: http://areo.info/mer/spirit/1344/tn/2P245675898EFFAVFUP2400L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

 

 

D'après Scott C. Waring:

 

Ce majestueux crâne extraterrestre criait avant de périr car sa bouche ouverte saute aux yeux. Le crâne est énorme. Il fait deux fois la taille d’une boule de bowling. On peut facile voir la cavité des yeux, l’emplacement du nez et la bouche béante, mais avez-vous aussi remarqué les cornes sur sa tête? Il a deux cornes, l’autre est cachée sur le côté.

 

On dirait qu’il y a même un bouclier médiéval pas loin, à côté de la tête, peut-être qu’un autre extraterrestre l’a décapité et qu’il est mort sur un champ de bataille martien. Super découverte.

 

0 commentaires

mer.

13

sept.

2017

Scott Waring come back : méduse sur Mars ? - 13 septembre 2017

 

Vous êtes médusé, moi aussi !!

La langue française me permet ce jeu de mots, et nous remercions Scott de reprendre du service !

Voici une nouvelle découverte surprenante et à ma connaissance c'est la première fois que l'on évoque une méduse sur Mars !

 

 

Date de l’observation: 12 septembre 2017

Lieu de l’observation: Mars

Source de la photo: http://www.gigapan.com/gigapans/198618

 

 

Scott C. Waring:

 

J’ai découvert cette méduse/araignée dans une photo de Mars aujourd’hui.

La créature se tient debout et possède deux yeux noirs.

Elle est dotée de plusieurs jambes, au moins quatre et on peut voir que certaines sont colorées et d’autres transparentes.

 

Cette créature ne fait que 10 centimètres de haut. Sa tête ovale mesure 3 centimètres de haut et 5 centimètres de large.

 

Cela n’a pris que 30 secondes pour faire cette découverte. Après des décennies d’exploration de la surface martienne par la NASA, vous vous dites qu’ils auraient pu révéler au moins une seule forme de vie… Du moins c’est ce que l’on pense.

 

Plein de lecteurs m’ont demandé de revenir, donc je ferais des publications ici et là.

 

 

Commentaire : Scott a raison il est nécessaire de bien sélectionner les observations car c'est l'originalité et la qualité des découvertes qui fera avancer notre quête passionnante !

Tous les fraudeurs et "hoaxeurs" n'ont rien à faire en ufologie et le paranormal. 

I faut en contre partie également  savoir prendre des risques et exposer des observations inexplicables et parfois douteuses car sinon on ne pourra pas progresser; chacun est libre d'analyser, d'accepter ou pas les faits exposés du moment que ceux-ci sont réels et qu'ils sont honnêtement mis en ligne sur le web sans volonté de frauder afin d'augmenter artificiellement le nombre de connexions !

 

0 commentaires

mar.

12

sept.

2017

Mars : Alien City ? - 12 septembre 2017

 

Il existe des preuves photographiques selon lesquelles quelque chose a été artificiellement construit sur Mars. Il existe des structures à la surface de la planète rouge trouvées dans d'innombrables images à partir de sondes spatiales, telles que la MRO de la NASA qui a cartographié toute la planète depuis longtemps, sans oublier le Rover Spirit et la curiosité qui ont flotté une partie de la planète rouge, Immortaliser les anciens bâtiments martiens et d'autres anomalies.

 

 D'une planète aride et désolée, Mars nous a montré qu'il est plus intéressant que ce que nous aurions prévu auparavant. Mars est environ la moitié du diamètre de la Terre avec une surface légèrement inférieure à la surface totale du continent terrestre. La planète est une Terre moins dense, avec environ 15% du volume et 11% de la masse terrestre, ce qui provoque environ 38% de la gravité sur la surface de la Terre. Mais l'art est extrêmement semblable à la Terre de plusieurs façons. Les experts ont montré que la planète Ross était autrefois étonnamment similaire à la Terre, ayant une atmosphère, des lacs et des océans que les rivières couvraient sa surface.

 

 

Il n'y a pas longtemps, la NASA a révélé que Mars aurait pu abriter la vie telle que nous la connaissons sur terre, mais que tout a changé lorsque la planète a perdu son atmosphère.

 

Selon les scientifiques, la lente dégradation de l'atmosphère de notre voisine a été causée par un événement planétaire qui pourrait être une inversion et une rotation soudaine du champ magnétique.

Donc, l'atmosphère hospitalière a été balayée.

Mais cela s'est produit dans un passé lointain.

Cela signifie que lorsque Mars était beaucoup plus jeune, elle était beaucoup plus chaud et humide, ce qui signifiait qu'elle était une candidate pour le développement d'une vie extraterrestre. Les scientifiques croient que les océans de Mars se sont évaporés.

Mais alors qu'il est actuellement impossible de vivre sur Mars, de nombreux scientifiques pensent que, dans un passé lointain, la planète a pu abriter non seulement des formes de vie primitives, mais aussi la vie d'une manière plus avancée pour permettre la construction de ces structures de surface.

 

L'un de ces scientifiques est le Dr John Brandenburg, physicien plasma à Orbital Technologies de Madison (Wisconsin), convaincu que la civilisation sur Mars a été anéantie par des explosions nucléaires produites par une civilisation extraterrestre hostile.

 

Le physicien, qui a écrit un livre sur la question, intitulé La mort sur Mars : il s'agit de la découverte d'un massacre nucléaire planétaire;  les anciens Martiens appelés Cydoniens et Utopistes ont été massacrés lors d'une attaque, et cela correspond à un génocide, dit-il, encore aujourd'hui.

 

Les anciennes ruines d'une Alien City sur Mars dans les images officielles de la NASA

 

Au cours des deux dernières années, le nombre d'images montrant des structures étrangères présumées à la surface de la planète rouge a quadruplé.

 

En fait, presque toutes les images issues du rover de la NASA Rovers montrent au moins un objet particulier qui semble être sculpté ou créé artificiellement.

 

Alors que la plupart de ces objets sont le résultat d'une paréidolie, d'autres d'images capturées sur la surface de la planète rouge ne peuvent pas être aussi vite classées et méritent une analyse.

La dernière découverte n'est probablement qu'un autre exemple, mais cela n'a pas empêché les amateurs d'OVNI et d'Alien d'être excités par ces images. La découverte concerne une ville ancienne, ou les ruines d'une ville fortifiée sur Mars.

 

Curieusement, chaque jour, de nouvelles images de Mars montrent qu'il y a quelque chose d'étrange à la surface.

 

Au cours des deux dernières années, d'innombrables images de la planète rouge ont été analysées par des chasseurs d'aliens partout dans le monde. Certaines montrent de manière grossière ce qui pourrait ressembler à des structures artificielles à la surface de la planète. 

 

Les images récemment trouvées à travers les données de Mars Reconnaissance Orbiter montrent une zone sur la surface de Mars recouverte de mystérieuses "structures".

 

La NASA, grâce aux photographies et à la cartographie de la sonde MRO, a remarqué de nombreux cratères étranges à la surface. Les images montrent un terrain recouvert de "cratères secondaires" , mais que les astronomes ne peuvent pas expliquer. 

 

La NASA a reconnu qu'il n'a pas de réponse définitive à cette énigme.

Il y a d'autres zones de la surface de la planète

montrant  des  structures tout aussi déconcertante. Les chasseurs d'OVNI pensent que ces structures sont des preuves suffisantes pour admettre que des civilisations anciennes ont pu exister sur Mars dans le passé lointain.

 

Situé près d'Elysium Planitia près de l'équateur de la planète rouge, il existe un certain nombre d'installations qui ont suscité un débat en ligne sur la vie ancienne sur Mars.

 

Les images « controversées » ont été prises à partir de l'engin spatial orbiter de Mars Reconnaissance de la NASA.

 

Si nous cherchons plus d'informations sur Mars avec la possibilité que cette planète ait été habitée à un moment ou à un autre, nous rencontrons l'une des déclarations les plus fascinantes de la planète que le général Stubblebine a fait avant sa disparition :

"Il existe des structures sur Mars.

Je vous dirai que certaines structures construites par une ancienne civilisation martienne sont sous la surface de Mars mais n'ont jamais été observées par les caméras de la sonde Voyager en 1976. Je voudrais également vous dire qu'il y a des véhicules sur la surface de Mars, mais également des véhicules sous la surface de Mars que vous pouvez regarder, que vous pouvez découvrir avec détails...".

 

0 commentaires

sam.

09

sept.

2017

Mars : petits bunkers et constructions pyramidales - 09 septembre 2017

0 commentaires

lun.

28

août

2017

Mars : Le Rover Curiosity photographie un reptile sculpté dans la pierre - 28 Août 2017

 

Localisation  : Mars

Source :ChemCam: Remote Micro-Imager (CHEMCAM_RMI) du Rover Curiosity de la NASA

Date : Sol 1796 (2017-08-25 11:40:17 UTC) temps Martien 

 

 

En éliminant une éventuelle paréidolie nous pouvons apercevoir :

1. Une pierre sculptée représentant la tête d'un reptile 

2. Une éventuelle forme de vie qui se déplace sur la surface Martienne,

3. Une autre pierre sculptée représentant un visage porteur d'un casque 

4. Une forme de vie qui ressemble à un ver représentée dans l'image 2.

 

Bien sûr, l'interprétation des objets n'est que peut-être paréidolie !

 

Les très petits objets peuvent également être des particules de roche, mais apparemment quelque chose a attiré l'attention des ingénieurs de  la NASA; ils ont décidé de prendre une image rapprochée surtout de cette partie de roche martienne.

 

0 commentaires

ven.

25

août

2017

Mars : cratère de gisement ou entrée d'une base extraterrestre ? 25 août 2017

 

La caméra d'imagerie haute résolution installée à bord de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter a pris une photo étonnante sur laquelle on peut voir quelque chose de suffisamment étrange pour intriguer les ufologues du monde entier.

 

 

Cette photo publiée sur le site Internet de la NASA nous montre un mystérieux « trou » qui semble être l'entrée d'une base souterraine d'origine extraterrestre. Seulement, selon l'agence spatiale américaine, il s'agirait d'un petit cratère de gisements situé au Pôle Nord de la planète rouge.

 

 

En utilisant le logiciel Google Mars

 

aux coordonnées 81.3 ° 91.5 °,

 

le site Internet « ufosightingshotspot.blogspot.fr » a comparé cette anomalie avec celle prise par HiRISE (« High Resolution Imaging Science Experiment »).

 

Il a constaté que ce cratère était bien présent mais radicalement différent, comme si quelqu'un avait tenu à modifier la photo pour cacher une vérité dérangeante.

 

 

Est-ce un OVNI ? L'entrée d'une base souterraine ? Ou juste un simple cratère ?

0 commentaires

mer.

19

juil.

2017

Mars : La NASA vient-elle de découvrir des os extraterrestres ?

Deux images ont été prises par le rover Curiosity de la NASA et semblent montrer des os fossilisés sur la surface de la planète rouge

 

Est-il possible que la vie ait existé sur la planète rouge ?

 

 

Peut être, des images étonnantes envoyées par le rover Curiosity de la NASA ont lancé tout un débat parmi les ufologues.

 

Les experts disent que les objets dans les images ne sont pas seulement des formations rocheuses communes, mais plutôt des os extraterrestres sur Mars.

 

Une chaîne YouTube nommée « Martian Archeology« , qui montre un certain nombre d’objets et de formations rocheuses dans ses vidéos, met également en évidence les «os» et aussi des types de bactéries.

 

 

Cependant, comme les images utilisées dans la vidéo sont en grande partie troubles comme la plupart des images publiées par les ufologues, la «découverte» reste sensationnelle.

 

Nigel Watson, qui a écrit le Manuel des enquêtes OVNI, dit que le véritable problème est que la NASA ne soutient pas et n’explique pas de telles découvertes, ce qui amène les gens à penser qu’ils pourraient cacher la présence d’extraterrestres ou qu’ils pourraient en fait travailler avec des extraterrestres.

 

Le Rover Curiosity de la NASA a capturé une mystérieuse formation circulaire de roches à la surface de Mars plus tôt ce mois-ci.

0 commentaires

mer.

05

juil.

2017

Un ancien hiéroglyphe photographié sur Mars par la NASA - 05 juillet 2017

 

Depuis que les ufologues du monde entier décortiquent les images en provenance de la planète Mars, ils ne cessent de découvrir des preuves qui démontrent que celle-ci abritait, il y a bien longtemps, une vie extraterrestre …

 

Il y a peu des chercheurs spécialisés ont découvert, sur une image prise par le rover Curiosity, une étrange inscription sur un rocher.

 

Cette sorte de hiéroglyphe ressemble à un huit retourné qui constitue habituellement le symbole de l'infini.

 

Bien évidemment si nous considérons que ce symbole a été laissé par une civilisation martienne, on pourrait en déduire qu'il s'agit d'une lettre d'un alphabet inconnu ou d'un idéogramme quelconque.

 

Pour le site Internet « Disclose.tv », il est difficile de croire qu'il pourrait s'agir d'un simple rocher ou d'une illusion d'optique.

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

jeu.

29

juin

2017

Mars : découverte d'un os à la surface ? 29 juin 2017

 

Des ufologues particulièrement chevronnés pensent avoir découvert la preuve d'une vie animal sur la planète Mars.

 

Sur une photographie prise par le rover de la NASA, il est possible de voir un gigantesque os à moitié enterré dans la poussière martienne et gisant parmi une pléthore de rochers.

 

Pour certains, cet os appartiendrait à une créature gigantesque qui vivait autrefois dans ce lieu aujourd'hui inhospitalier.

 

Une vidéo publiée sur YouTube par « Martian Archaeology » nous montre une variété d'objets étranges repérés et photographiés sur Mars lors de diverses missions menées par la NASA.

 

Nigel Watson, ufologue qui a notamment travaillé pour le gouvernement britannique, est plutôt sceptique quant à ce genre de découverte :

 

« La grande majorité de ces images sont aussi vagues et insaisissables que celles affichées par des témoins d'OVNI sur Terre, et beaucoup possèdent une explication assez banale. »

 

« Le problème c'est que plus la NASA nie de telles choses ou tente de les expliquer, plus les gens pensent qu'il y a un complot visant à cacher la vérité sur le fait que les extraterrestres visitent notre planète ».

 

0 commentaires

lun.

26

juin

2017

Des installations humaines découvertes sur Mars ? - 26 Juin 2017

 

La structure globale avec un radiotélescope en bas à droite

 

Panneaux photovoltaïques pour capter  l'énergie solaire - petite centrale électrique

 5 unités reliées entre elles probablement par des tunnels souterrains - nombreux extracteurs de ???  - réseau aérien électrique 

 

Deux autres unités - protection maximum contre les radiation

 

Il semblerait donc que les ufologues possèdent (enfin) la preuve ultime qu'il existe des installations scientifiques sur Mars !

 

En utilisant le logiciel Google Mars, un passionné de phénomènes paranormaux est tombé sur une image époustouflante et à peine croyable.

 

Sur celle-ci, on peut voir plusieurs bâtiments modernes en plein milieu du désert martien et entourés de cratères.

 

Près de ces structures, il y a des dizaines de panneaux solaires probablement pour alimenter toutes ces installations dont nous ne savons pas si elles ont un but scientifique ou militaire.

 

On trouve également ce qui paraît être un radiotélescope peut-être utiliser afin de communiquer des données avec la Terre.

 

Ces images prouvent-elles que l'Homme a bien déjà posé le pied sur Mars et y a construit des installation afin d'y vivre et / ou d'y mener d'obscures expériences ?

 

On serait tenter de répondre par l'affirmative d'autant que ces photos sont véridiques et que tout le monde peut aisément en contrôler l'authenticité.

 

Cette information donne du crédit aux dires du Capitaine Kay, un ancien officier de l'US Marine.

Ce dernier avait affirmé avoir travaillé pendant près de 17 ans sur la planète Mars. Il avait expliqué que son job consistait de protéger les cinq colonies humaines des indigènes extraterrestres présents sur cette planète.

 

La base secrète dans lequel il se trouvait était dirigée par une multinationale nommée « Earth Defence Force ».

 

Cette actualité confirme également les convictions de l'ufologue Scott C. Waring qui, pendant des années, a tenté de prouver qu'il y avait bien de la vie sur Mars.

 

Cet expert a, depuis peu, arrêté ses activités.

 

Les Coordonnées sont

 

https://www.google.com/maps/space/mars/@-4.5643978,137.3911634,581m/data=!3m1!1e3

 

 

Hommage à Scott Waring qui avait raison 

0 commentaires

ven.

16

juin

2017

Mars : découverte d'un cercle de pierres ! - 16 juin 2017

 

Voici une très belle découverte de Streetcap1 , le site le plus souvent cité par notre ami Scott Waring  !

Cette découverte est simple, clair et nette : l'érosion de mère nature n'est pas responsable de ce cercle, les pierres ont été apportées par des êtres intelligents dans un but précis !

Mars a été l'équivalent de notre Terre il y a des millions d'années.

 

Autres artefacts

 

Torse momifié avec cou et tête ? 

 

 

Vous constatez que la matériau n'est pas identique à celui de l'environnement proche traduisant autre chose qu'un simple rocher; à gauche la partie qui s'élève était la racine du bras gauche qui a disparu !

 

 

Autre objet curieux qui semble également de nature différente et probablement façonné par la "main"  martienne il y a des milliers d'années !

 

 

Cet objet dans son environnement proche : ne constatez-vous pas l'anomalie ?

 

 

Face plate, bords lisses, formes arrondies, blocs bien taillés et poncés,  etc.. 

 

Autre roche sculptée comme une oeuvre d'art, mais il manque probablement la partie supérieure (une cavité est visible à la partie supérieure bien au centre de la structure !)

Commentaire : bravo Streetcap1  et merci pour les heures  passées à la recherche de ces anomalies , et qui sont d'accès libre à la communauté scientifique; pourvu que le rover ne tombe pas en panne depuis le temps !

0 commentaires

mer.

14

juin

2017

Mars : la Nasa retire une image d'un probable ancien aéronef - 14 Juin 2017

localisation : Mars

date : 13/06/2017

source : https://www.youtube.com/watch?v=vHUgmY0wSu8

 

Mauricio Ruiz qui analyse les photos du site officiel de la Nasa avait repéré une image singulière au milieu du désert martien.

 

Cet objet évoque étrangement un aéronef  ou peut-être  une ancienne embarcation qui naviguait il y a très longtemps sur l'eau !

Bizarrement cette photo a été très rapidement éliminée du site de la Nasa, probablement pour une analyse plus approfondie, la Nasa ne souhaitant toujours pas communiqué sur  une ancienne technologie avancée martienne !

 

0 commentaires

mer.

14

juin

2017

Mars : Un Mystérieux Monstre Crabe a été découvert - 14 Juin 2017

 

Cet objet en forme de crabe a été découvert sur Mars.

 

Il a l’air d’être en vie. Ça peut être un animal, ou tout aussi bien une plante. Cela veut dire qu’il y a bel et bien une vie sur la planète rouge.

Découverte fantastique que la NASA va évidemment rejeter !

 

0 commentaires

mar.

06

juin

2017

Un roman de science-fiction de 1949 nomme le leader de la civilisation martienne « Elon » - 06 Juin 2017

 

Musk sera-t-il le prochain visionnaire des temps modernes dans le domaine spatial  et technologique ?

 

 

En 1949, le spécialiste en fusée Wernher von Braun a écrit un livre de science-fiction sur la première mission de l’humanité vers Mars.

 

Von Braun a utilisé ses connaissances techniques considérables pour écrire Project Mars: A Technical Tale. Dans son histoire, dans les années 1980, dix grands vaisseaux spatiaux font le voyage, un projet qui exige «plus de 1000 vols dans l’orbite terrestre» afin de «construire, approvisionner et alimenter ces dix vaisseaux et c’est une coopérative internationale projet ».

 

Lors du Congrès international d’astronautique au Mexique, Musk a montré sa vision d’une fusée géante qui pourrait mener des hommes et des femmes à la planète rouge «dans quelques années».

 

« Nous devons partir de ces premières missions exploratoires pour vraiment construire une ville », a-t-il déclaré au public au centre d’exposition à Guadalajara.

 

Musk a exposé une vidéo futuriste représentant son concept d’un système de transport interplanétaire basé sur la réutilisation des fusées, un propulseur sur Mars et 1000 engins spatiaux en orbite, portant 100 personnes chacune.

 

 

Le vaisseau spatial aurait des restaurants, des cabines, des jeux sans gravité et des films. « Ça doit être amusant ou excitant. Ça ne peut pas être ennuyant », a-t-il dit.

 

Le premier vol serait coûteux, mais le but est de «rendre accessible à quiconque veut y aller», abaissant le prix d’entrée à chaque fois jusqu’à atteindre 100 000 $, a déclaré Musk.

 

Des millions de tonnes de cargaison seraient également nécessaires pour décoller à bord de la puissante fusée, décrite par lui comme une «version à grande échelle de la fusée Falcon 9», le système actuel de l’entreprise qui peut atterrir à la verticale.

 

0 commentaires

mer.

10

mai

2017

Mars : étrange structure détruite !

 

Voici une étrange structure qui a vacillé il y atrès très longtemps sur Mars.

On peut imaginer le plateau supérieur haut d'un immense pilier, ou alors une ancienne machine à l'abandon !

 

0 commentaires

mar.

09

mai

2017

Mars : découverte d'un grand squelette ?

Date : 09 mai 2017

Lieu : Mars, Sol 1690, Navcam Right B

Source : https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/01690/opgs/edr/ncam/NRB_547532121EDR_F0630000NCAM07753M_.JPG

 

D'après Scott Waring il s'agirait d'un énorme crâne au milieu du sable martien !

En jouant de l'effet de symétrie Scott nous transforme effectivement cette image en possible crâne, mais il modifie alors la nature de cette image et cela pourrait tout simplement être une paréidolie !

Effectivement il a réussi a crée deux yeux , un grand front, un petit nez et une bouche avec des dents !

 

 

0 commentaires

sam.

06

mai

2017

Mars : découverte d'une statue dans une fente d'un bloc rocheux

 

Le 1151 jour martien, ou le SOL 1151 de la mission du Rover sur Mars (2 novembre 2015), le rover curiosity a capturé  une silhouette qui semble être sculptée ou pétrifiée  dans une anfractuosité d'un grand bloc rocheux.

 

Bien que les sceptiques  évoqueront une nouvelle pareidolie on peut clairement distinguer une tête, des yeux, un tronc, des bras et des jambes. 

 

La tête semble être conique, comme une tête d'oiseau.

 

La jambe et le pied gauche se détachent tandis que le bras gauche semble toucher le coude du bras droit.

Selon le physicien Dr. John Brandenburg, qui a publié une étude intitulée Journal of Cosmology and Astroparticle Physics, il aurait existé sur Mars deux races d'êtres, les Cydoniens et les Utopiens disséminés par des explosions nucléaires  !

 

 

Il y a beaucoup de preuves archéologiques d'une vie antérieure sur Mars et aussi fou que cela puisse paraître, il est tout à fait possible que Mars soit encore habité par une forme de vie étrange .

 

 

0 commentaires

sam.

06

mai

2017

Mars : le Rover prend en photo une lumière inconnue le 04 mai 2017

Date : 04 mai 2017

Lieu : mars, jour SOL 4719

Source  https://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/1/p/4719/1P547108696ESFCYROP2745R8M1.HTML

 

Voici une photo d'un objet lumineux dans le ciel martien.

Celui-ci  est éclairé par les rayons lumineux des lunes de Mars par le reflet du Soleil.

L'Ovni semble long et reçoit sur lui un faisceau lumineux.

 

0 commentaires

ven.

05

mai

2017

Mars : gros hélice ou Ovni en forme d'hélice ou paréidolie d'une hélice ?

Date de découverte: 5 mai 2017 

Lieu de découverte: Meridiani Planum, Mars 

NASA source:  https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA13378 

 

Voici ce qui ressemble à une structure en forme d'hélice !

 

Peut-on en dire plus ?

Oui il faut remarquer en amont cette trace parallèle qu témoigne probablement d'un glissement linéaire de cette structure !

Il y a certainement un plan incliné à cet endroit et l'objet aurait glissé en ligne droite vers le point bas.

Il faut également constater un "trou" dans la ligne de crête au-dessus ce qui laisse penser que cela pourrait être un bloc rocheux qui s'est détaché !

Scott Waring émet l'hypothèse d'un gros hélice ou plutôt d'un objet volant en forme d'hélice qui se serait écrasé emportant sur son passage une partie de la roche de la ligne de crête ! pourquoi pas !

Ce qui est tout de même étonnant est bien cette chute rectiligne et la forme spécifique de cet objet; oeuvre d'art qui s'est désolidarisé de la crête rocheuse ? autre hypothèse ?

 

 

0 commentaires

sam.

22

avril

2017

Mars : ancienne souche d’arbre pétrifiée ou érosion naturelle d'un bloc rocheux ? 22 Avril 2017

 

Date de la découverte: Avril 2017

Lieu de la découverte: Mars

Source photo de la NASA: https://mars.jpl.nasa.gov/…

 

D'après Scott C. Waring:

Le site "Paranormal Crucible" a émis l’hypothèse que la photo pourrait présenter une vieille souche d’arbre sur Mars.

C’est une bonne hypothèse puisque la NASA a elle-même dit que Mars était terrestre avant qu’une explosion solaire ne frappe la planète rouge, évaporant l’atmosphère et les océans à sa surface.

 

D'après "Paranormal Crucible" :

Objet intrigant trouvé par le rover Curiosity, cette fois c’est potentiellement un arbre.

Cet objet est définitivement éloigné et, à mon avis, ce sont les restes pétrifiés d’un arbre martien.

L’objet fait environ 1 mètre de hauteur, et avec de nombreuses découvertes quant à une vie végétale et animale sur Mars, il serait logique d’assumer qu’il existait autrefois une variété d’arbres encore présents sur cette planète énigmatique.

 

0 commentaires

ven.

21

avril

2017

Mars : nouveaux artefacts surprenants  - 21 Avril 2017

 

Lieu : Mars

Date de découverte  : 21 Avril 2017

Source de la Nasa : http://www.gigapan.com/gigapans/157774

 

Squelette d'un crâne martien pétrifié 

 

 

Tête d'animal ressemblant à celle d'un cheval ou d'un âne avec deux petites oreilles, le chanfrein, les naseaux

et le bout du nez !

 

Tête sculptée

Ancien corps pétrifié 

0 commentaires

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Osez changer de point de vue car l'impossible d'hier est le possible d'aujourd'hui et sera l'évident de demain"

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"