ROSWELL : UN NOUVEAU TÉMOIGNAGE SUR LE CRASH DE 1947

 

Roswell a été le théâtre d’un étrange accident en 1947. Un objet volant non identifié s’est en effet écrasé aux abords de la ville et de nombreuses rumeurs ont circulé à son sujet. Plusieurs décennies plus tard, un nouveau témoignage vient de faire surface, un témoignage venant du second du shérif de l’époque. Il prétend en effet avoir assisté à toute la scène.

 

En 1947, un appareil volant est passé au-dessus de la ville de Roswell au Nouveau-Mexique. Il a progressivement commencé à perdre de l’altitude et il a fini par se crasher à quelques kilomètres de la ville.

L’armée américaine est rapidement intervenue sur place et toute la zone a ensuite été placée sous quarantaine.

 

Roswell, une ville à la saveur très particulière

 

La base de l’armée de l’air de Roswell a publié un communiqué de presse quelques heures plus tard, un communiqué dans lequel les militaires évoquaient eux-mêmes le crash d’une soucoupe volante. Il a été massivement relayé par les journaux américains et la petite ville s’est alors retrouvée au centre de toutes les attentions.

 

William H. Blanchard, le commandant du 509e escadron, a très vite fait remonter l’information au général Roger M. Ramey et ce dernier a ordonné le transport de l’objet à la base de Fort Worth au Texas. L’armée a ensuite publié un second communiqué identifiant l’objet comme un ballon météo.

 

Histoire de mettre un terme aux rumeurs, il a invité deux jours plus tard des photographes sur presse sur place et il les a laissés prendre des photos des débris récoltés sur le site. Des débris correspondant bien à ceux d’un ballon et de son réflecteur.

 

Toutefois, cette initiative n’a pas calmé les esprits et Roswell a donné vie à de nombreuses théories. Plusieurs auteurs se sont ainsi rendus sur place pour tenter de faire toute la lumière sur cette affaire et de nombreux témoignages ont été enregistrés, des témoignages allant tous dans la même direction. Jesse Marcel, un des habitants de la région, a même prétendu avoir retrouvé des débris de l’engin dans un ranch de la région, des débris faits dans une matière ne correspondant à rien de connu.

 

La suite, vous la connaissez sans doute. Certains de ces témoignages ont été critiqués, ou même désavoués. Les ufologues eux-mêmes ne sont pas tous d’accord sur ce qui s’est produit cette nuit-là. Si certains pensent que l’accident impliquait bien une soucoupe volante, d’autres ont exprimé leur scepticisme à de multiples reprises.

 

Puis, au début des années 90, un film a relancé le débat. La vidéo mettait en scène l’autopsie d’un extraterrestre prétendument retrouvé sur le site du crash, un extraterrestre décédé durant l’accident.

 

L’affaire de Roswell s’est de nouveau retrouvée à la une.

 

Toutefois, en 2005, le producteur londonien Ray Santilli a reconnu que l’autopsie était totalement fausse et qu’elle mettait en scène une créature fabriquée par John Humphrey.

 

 

 

Un nouveau témoignage sur le crash de Roswell

 

Et aujourd’hui, un nouveau témoignage vient de faire son apparition.

 

En 1947, le shérif Jess Slaughter et son second Charles Fogus étaient en route pour aller chercher un prisonnier en vue d’un transfert, lorsqu’ils ont capté une communication radio faisant référence à un avion écrasé.

 

Bien décidés à apporter leur aide aux éventuelles victimes de ce crash, les deux hommes ont donc changé leur plan et ils sont partis en direction du site évoqué dans la communication.

 

En arrivant sur place, les deux hommes se seraient retrouvés face à de nombreux militaires attroupés autour d’un étrange objet ayant la forme d’une soucoupe, un objet écrasé non loin du lit d’une rivière. Plusieurs hommes étaient en train de s’affairer à transporter une petite créature. D’après le témoignage de Charles Fogus, elle mesurait en effet cinq pieds de hauteur, soit environ un mètre et demi.

 

En observant la dépouille, l’homme aurait été frappé par la couleur de sa peau, une couleur tendant vers le brunâtre. Il aurait également aperçu des jambes et des pieds assez proches des nôtres, ainsi que des yeux proéminents.

 

Toutefois, en raison de la distance le séparant de la scène, il n’aurait pas pu voir les traits de la créature.

D’autant que les soldats l’auraient ensuite chargée à l’arrière d’un camion dans lequel se trouvaient d’autres dépouilles similaires à la sienne.

 

Toujours selon son témoignage, des soldats seraient ensuite venus à leur rencontre pour leur demander de quitter la scène.

 

Charles Fogus ne s’est jamais exprimé publiquement sur ces événements et il ne l’aurait sans doute pas fait si Deanna Short, une détective privée missionnée par Philip Mantle n’était pas venue à sa rencontre.

 

Bien sûr, cette dernière a mené une enquête afin de vérifier les dires de l’homme. Elle a pu confirmer son identité et sa fonction.

 

Il travaillait bien pour le bureau du shérif à cette époque. Quant à savoir s’il a réellement vu une soucoupe volante ce soir-là, c’est une toute autre histoire.

 

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"