L'Ovni-Haltère du 24 octobre 1976 entre Hobling et Hestroff en Moselle - 11 août 2017

Ci-dessus, reconstitution de l'observation Ovni-Haltère, le 24 octobre 1976...

 

Article publié sur le site de Christophe MACE http://ovniparanormal.over-blog.com

 

 

"Tout récemment l'Ufologue Michel Turco m'a téléphoné et nous avons échangé des informations passionnantes sur les ovnis...

 

Michel Turco, établi dans l'Est de la France, enquêtait sur les témoignages d'ovnis au sein du CFRU, Cercle Français de Recherches Ufologiques. L'adresse était CFRU-Ufologia, BP n° 1, 57601 Forbach cedex (en Moselle). Le CFRU publiait sa revue trimestrielle "Ufologia".

 

A cette époque j'étais le responsable de la Section CFRU de l'Essonne pendant une vingtaine d'années...

 

Tous mes vifs remerciements à notre Ami Michel Turco qui vient de m'adresser par email, beaucoup d'observations d'ovnis faites en Moselle !

 

Michel Turco a enquêté auprès des témoins d'ovnis, et s'est rendu sur place.

 

Un certain nombre de ces cas ovnis ont été publié par la revue "Ufologia".

 

J'avais la collection complète de "Ufologia" éditée par le CFRU, que ne n'ai plus. 

 

Nous adressons nos voeux d'un prompt rétablissement à Francis Schaefer, qui est hospitalisé. Francis Schaefer était le Responsable National du CFRU... Avant le CFRU, notre Ami Francis Schaefer s'occupait du GEOCNI, Groupe d'Etude des Objets célestes Non Identifiés. Dans son livre remarquable "Soucoupes Volantes et Civilisations d'Outre-Espace", paru aux Editions J'ai Lu, dernier trimestre de 1969, notre Ami Guy Tarade évoque les travaux de Francis Schaefer, du GEOCNI...

 

 

En cette fin d'année 1969, j'avais 16 ans, et ce livre de l'Ami Guy Tarade que je m'étais procuré en 1969, a été mon premier livre que j'ai lu sur les ovnis !  

 

A la même époque, dernier trimestre de 1969, en France, l'ORTF diffusait pour la première fois la série télévisée "Les Envahisseurs" !

 

Ces deux événements de 1969, ont été la source de ma passion depuis pour les Ovnis et Extraterrestres !.

 

ça continue toujours en 2017...

 

En décembre 1969, en France, l'ORTF diffusera le film "La Guerre des Mondes", suivi d'un débat sur les ovnis. Il y avait feu René Fouéré du GEPA, et Guy Tarade notamment parmi les invités. J'avais regardé cette émission...

 

C'était dans le cadre de l'émission "Les Dossiers de l'Ecran"... 

 

"Rapport: Michel Turco (CFRU)

1976 – Dimanche 24 Octobre – vers 22 h 30 – entre Hobling et Hestroff (57)

 

Ce 24 octobre 1976 vers 22 h 30, monsieur X regagnait en voiture son domicile situé à Hobling, en compagnie de sa petite fille.

 

Alors qu'il se trouvait sur la petite route qui relie les villages d'Hestroff et Hobling, avant de descendre dans un petit vallon, le témoin remarquait que, sur la colline en face de lui, brillaient deux lumières dans les prés.

 

Aussitôt il pensait à un véhicule à l'arrêt (il est à noter que Monsieur X était passé par cette route 20 mn auparavant dans le sens inverse et qu'il n'avait rien remarqué d'anormal).

 

Sans accorder plus d'attention, il poursuit sa route.

 

Puis un peu plus tard, alors qu'il se rapprochait du lieu où devait se trouver les lumières, il avait la surprise de constater qu'il n'y avait pas de voiture, mais plutôt un drôle d'engin, en l'air à une centaine de mètres sur sa gauche.

 

L'objet devait être à environ 100 mètres du sol et avait à peu près 15 mètres de long (comparaison avec un buisson sous l'objet).

 

 

L'engin avait la forme de deux boules reliées par une structure rectangulaire; tout autour, brillaient de nombreuses lumières de toutes les couleurs.

 

L'objet se mettait à suivre la voiture du témoin, parallèlement à la route, sur la gauche du conducteur.

 

Ce dernier remarquait au centre de l'objet une fenêtre de grande dimension éclairée de l'intérieur par une lumière blanchâtre très atténuée.

 

Il pouvait voir à l'intérieur deux silhouettes dont une semblait assise dans une sorte de fauteuil et regardait dans le sens du déplacement de l'appareil (la petite fille affirma que ce « Monsieur » tenait une sorte de bâton avec au bout une boule bleue), et l'autre occupant se dirigeait vers ce qui semblait être le rebord de la fenêtre (là aussi la petite fille remarqua un détail que son père, sans doute préoccupé par la conduite de son véhicule, ne pouvant voir; le « Monsieur avait une longue barbe et des cheveux de la même couleur que les cheveux de son père »; c'est à dire brun foncé).

 

Par le déplacement de la silhouette vers le bord de la fenêtre, le témoin estima une profondeur de l'habitacle de l'ordre de 7 mètres.

Comme l'objet suivait toujours la voiture, l'automobiliste accélérait en conseillant à son enfant de bien se tenir. La voiture devait parcourir 500 mètres jusqu'à un petit bois. A cet endroit la route descend jusqu'à la sortie du bois pour arriver dans une petite dépression de terrain.

 

L'appareil, un moment masqué par les arbres, devait réapparaître plus près et de plus, il commençait à s'incliner vers l'avant tout en perdant de l'altitude pour couper la route à la voiture.

 

L'objet ne se trouvait plus qu'à environ 40-50 mètres devant le témoin et à environ 8 à 10 mètres du sol, au-dessus d'une petite cabane au bord de la route.

 

M. Roméo L., dont les nerfs en avaient déjà pris un bon coup, prit vraiment peur et fit des appels de phares; l'objet reprit aussitôt de la hauteur et précéda le véhicule jusqu'au village, tout proche (100m).

 

Lorsque Monsieur X aborda l'entrée du village, il prit très rapidement une route sur la droite, qui conduisait chez lui à 200 mètres du carrefour.

 

L'objet surpris par la manoeuvre de l'automobiliste, continua sa route en ligne droite sur une distance de 150 mètres au plus et revins immédiatement vers la voiture au moment où cette dernière atteignait la maison.

 

L'objet s'immobilisa au-dessus du garage. La femme du témoin sortit pour ouvrir la porte et Monsieur X lui montra l'objet.

 

Madame X alla chercher des jumelles et lorsque le témoin voulu observer l'étrange appareil de plus près, toutes les lumières s'éteignirent et l'objet, jusqu'alors silencieux, fit entendre un bruit sourd et caractéristique.

 

Monsieur L. affirma qu'il n'avait jamais entendu ce bruit sourd et qu'à l'avenir il lui sera facile de reconnaître.

 

Un gros phare blanc qui n'éclairait pas, s'alluma au centre sous la fenêtre, et l'objet s'éloigna lentement en direction du village de Tromborn.

 

Le lendemain, Monsieur X partit faire un tour vers le pré où l'objet devait s'être posé. Des traces marquaient le sol nettement.

 

Ces traces au nombre de trois, avaient la forme d'un huit constitué par deux double-cercles.

 

Chaque marque avait une longueur de 15 mètres, le tracé était réalisé par l'absence d'herbes sur une largeur de deux à trois centimètres et en forme de cercle.

 

Cinq mois plus tard (mars 1977) une partie des traces était encore visible. La gendarmerie de Bouzonville procéda à une enquête. Aucune anomalie d'ordre électrique ne fut constatée sur le véhicule au cours de l'observation, ni dans le village (lumières des maisons et des rues).".

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"