Un shérif a bien vu une soucoupe volante à Roswell en 1947 - 05 octobre 2017

 

Des ufologues ont longuement et scrupuleusement étudié le témoignage d'un ancien shérif adjoint qui affirmait avoir vu, de ses propres yeux, la scène du crash de Roswell, au Nouveau-Mexique. Les enquêteurs ont conclu que les dires de cet homme étaient véridiques.

 

Au mois de juin 2017, une interview vidéo du regretté Charles Forgus, un adjoint au shérif de Big Springs dans le comté d'Howard (au Texas), a fait son apparition sur Internet. Dans cette vidéo, il déclarait avoir vu le site où venait de se produire l'accident de l'OVNI à Roswell en juillet 1947.

 

M. Forgus a décrit en détail à un enquêteur privé qu'il avait vu les débris d'une soucoupe volante ainsi que plusieurs corps d'extraterrestres avant que lui et son collègue ne reçoivent l'ordre de quitter la scène.

 

Cette entrevue a été filmé en 1999 a été publiée dans le livre intitulé 'UFOs TODAY -70 Years of Lies, Disinformation, and Government Cover-Up', écrit par le Dr Irena Scott et publié en juin de cette année.

 

Philip Mantle, un enquêteur britannique spécialisé dans les OVNI et qui a publié cet ouvrage, a déclaré qu'il avait été critiqué par d'autres enquêteurs de terrain pour avoir diffusé la vidéo. En effet, ces derniers accusaient ce témoignage d'être un faux.

 

M. Mantle s'est justifié en déclarant que d'autres enquêtes menées sur ce cas suggéraient que M. Forgus disait la vérité.

 

En juillet 1947, l'armée Américaine annonça officiellement dans un communiqué de presse que les restes d'une soucoupe volante écrasée avaient été découvertes dans un désert situé à proximité de Roswell.

 

Le lendemain, l'armée se rétracta, en disant que c'était, en réalité, un ballon gonflable de la Force Aérienne Américaine. Plus tard, des témoins avaient affirmé qu'il y avait eu des corps d'origine extraterrestre à l'intérieur de l'« engin écrasé ». L'épave ainsi que les aliens auraient ensuite été emmenés dans une base militaire mystérieuse et secrète.

 

D'autres ont affirmé, que les corps n'étaient que des mannequins de crash test et que l'OVNI était un ballon sonde destiné à espionner les Russes.

 

M. Forgus a expliqué avoir entendu parler du site du crash sur la radio de la police alors que lui et le shérif Jess Slaughter étaient en route près de Roswell pour aller chercher un prisonnier.

 

Il a raconté qu'ils avaient décidé de faire un détour pour voir ce qui s'était passé. C'est là qu'ils ont vu une soucoupe volante sur le sol ainsi que des corps mystérieux qui étaient retirés de l'épave.

 

Le MUFON, une importante organisation ufologique basée aux États-Unis, a enquêté sur le témoignage de M. Forgus après que le livre ait été publié. Il a conclu que l'homme n'avait pas assisté au crash de Roswell mais plutôt à un accident survenu six ans plus tard lors d'un vol d'entraînement de la Force aérienne des États-Unis et qui n'avait donc rien à voir avec les extraterrestres.

 

Les enquêteurs de cette organisation ont constaté que M. Slaughter, le shérif dont avait parlé M. Forgus, n'était pas shérif en 1947. Il n'a assumé ce rôle que dans les années 1950. Quant à M. Forgus, il n'est devenu adjoint qu'en 1953, selon des documents officiels datant de cette époque.

 

Des articles publiés en 1953 dans le journal Big Springs Weekly Herald parlaient explicitement du shérif Slaughter et de son adjoint Forgus.

 

Robert Spearing, enquêteur au sein du MUFON, n'est pas convaincu que M. Forgus a assisté au crash de OVNI de Roswell. En revanche, il aurait réellement vu le site du crash d'un appareil de l'US Air Force en 1953.

 

Il a noté qu'en 1999 l'enquêteur privé n'avait jamais demandé à M. Forgus une date, une année ni même l'emplacement précis concernant l'incident auquel il avait assisté.

 

M. Spearing a trouvé un article dans le journal 'Reno Evening Gazette' daté du 28 août 1953, qui indiquait que 11 aviateurs avaient survécu à un accident à bord d'un bombardier B-50 qui avait atterri en catastrophe sur une plaine vallonnée à 35 miles au sud-ouest de Tatum, au Nouveau-Mexique.

 

M. Spearing a déclaré dans un rapport d'enquête du MUFON :

 

« Cela coïnciderait avec leur voyage vers l'ouest peu de temps avant qu'ils ne tournent en direction du nord jusqu'à Roswell. »

 

Toutefois, il a indiqué que cet accident survenu en 1953 était en contradiction avec le récit de M. Forgus parce que l'épave de l'objet n'était pas en forme de disque et qu'il n'y avait pas de cadavres.

 

Pour M. Spearing, le shérif adjoint aurait pu avoir assisté au crash d'un appareil expérimental dans lequel des personnes seraient décédées. Les détails de cet accident auraient, par la suite, été gardés secrets par les autorités du pays. Il conclut :

 

« Il semble fort improbable que M. Forgus ait falsifié une histoire à partir de mensonges. »

 

« Il ne paraît plus avoir la notion du temps, mais il semble probable qu'il ait rencontré quelque chose d'inhabituel dans le désert avec M. Slaughter. »

 

« Il semble également plus probable que l'événement ait eu lieu en 1953 lorsque l'armée américaine expérimentait des engins en forme de disque verticaux (ou VTOL) dont certains avaient un diamètre de 100 pieds et qui étaient probablement pilotés par un ou deux aviateurs. »

 

« Cela rend peu probable que ce soit le crash de Roswell de juillet 1947. L'année 1953 ou plus tard constituent des dates bien plus probables pour cet incident. »

 

Cependant, le MUFON indique n'avoir pas pu parler à des proches de M. Forgus.

 

Après la publication de cette histoire en juin, M. Mantle et le Dr Scott ont pu retrouver le fils de M. Forgus, Glen Lee Forgus.

 

Ce dernier a révélé que son père avait précédemment raconté avoir assisté à cet accident à quatre ou cinq reprises.

 

M. Mantle explique :

 

« Il a parlé de cette histoire à Glen quand celui-ci était plus jeune. »

 

« C'était l'opinion de Glen que Charles pensait que c'était le crash de Roswell. »

 

Cependant, son fils a déclaré que son père n'avait pas parlé d'avoir vu des corps.

 

M. Mantle a ajouté :

 

« Au début, il ne pensait pas nécessairement que c'était un OVNI. Glen a déclaré que, à ce moment-là, il n'avait peut-être aucune idée de ce que c'était. »

 

« Charles n'a peut-être pas pensé aux OVNI quand il a vu l'accident, car il n'avait pas été exposé à beaucoup ou même pas du tout à des informations sur les OVNI. »

 

« Plus tard, quand il a entendu les médias parler du crash OVNI de Roswell, il a pensé que cela aurait pu être ce à quoi il avait assisté. »

 

M. Mantle poursuit :

 

« Glen a également déclaré qu'il pensait que lorsque Charles a fait le voyage à Roswell, il n'était pas avec le shérif Slaughter mais avec une personne différente, qui aurait pu être un autre shérif. »

 

« Il ne pouvait pas rappeler le nom de la personne avec laquelle Charles avait fait le voyage ou qui était shérif à cette époque-là. »

 

« Ainsi, l'accident pourrait effectivement avoir eu lieu en 1947, c'est-à-dire l'année que M. Forgus se rappelait. »

 

« Glen a déclaré que Charles était un homme droit et honnête et n'était pas impressionné par les fausses informations. C'était quelqu'un de pragmatique, qui avait fait appliquer la loi. Il avait été policier et militaire. »

 

« Il est donc possible que Charles Forgus ait effectivement assisté à ce crash [de Roswell, NDLR] à l'année qu'il avait indiqué. »

 

En juillet 2017, un neveu de M. Forgus s'est également manifesté.

 

Il a dit que son oncle ne lui avait jamais mentionné cet accident mais a ajouté :

 

« Je peux vous dire que ce n'était pas une personne qui aurait pu fabriquer ce genre d'histoire. »

 

M. Mantle a déclaré :

 

« Un chercheur bien connu de Roswell a simplement qualifié le témoignage de Forgus de mensonge. Maintenant, nous possédons des informations fournies par son neveu et son fils. Celui-ci soutient l'histoire racontée par son père [en 1999, NDLR]. »

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"