Bugarach – Le récit insolite de la ferme des Pastressis

 

Il y a quelques jours de cela, je suis allé rendre visite à des amis habitant la ferme des Pastressis. L’occupante des lieux, Viviana, m’a raconté qu’elle avait vécu récemment une expérience très troublante dans sa chambre en pleine nuit.

 

Son récit, je tiens à le souligner, m’a paru tout à fait crédible et authentique.

 

Peu de chance qu’elle l’ait rêvé, étant donné qu’elle l’a vécu après s’être réveillée… et qu’elle a eu la peur de sa vie  !

 

Ses cris d’effroi ont d’ailleurs réveillé les autres occupants dans les chambres voisines du premier étage et qui ont ensuite accouru vers sa chambre. De plus, la description qu’elle a faite de ce récit était suffisamment détaillée pour écarter le doute.

 

 

Viviana :

 

”Je dormais quand soudain je me suis senti soulevée comme en lévitation à quelques centimètres au-dessus de mon lit, dans mes couvertures. J’ai aussitôt ouvert les yeux en retombant, et c’est alors que j’ai constaté à ma grande surprise que mon corps n’était plus aligné comme avant et que j’avais pivoté de 90° par rapport à mon lit. Puis, face à moi dans l’obscurité, je vis à environ 2 m une grande boule de lumière blanche brillante un peu translucide de 50 cm de diamètre environ. Elle était là, immobile, et à l’intérieur il y avait des sortes de tubes qui bougeaient. J’ai de suite paniqué et c’est à ce moment-là que la boule de lumière a disparu subitement. Elle est restée moins d’une minute, je pense. Tétanisée par cette présence, j’ai hurlé pour demander de l’aide et j’ai allumé ensuite la lumière dans ma chambre.” 

 

On pourrait penser qu’il s’agit tout simplement d’une hallucination suite à un mauvais réveil, mais Viviana m’a bien certifié qu’elle était vraiment réveillée à ce moment précis et qu’elle s’était mise en position assise sur le lit lorsqu’elle regardait la boule lumineuse qui irradiait sa chambre obscure.

 

Dans ce récit, il y a 4 phénomènes :

 

D’abord, la lévitation.

Ensuite, le corps qui se tourne à 90°.

La vision de la boule de lumière immobile.

 

Les autres occupants n’ont pas vu la boule puisqu’ils sont arrivés dans sa chambre lorsque la boule était déjà partie.

 

Enfin, petit détail qui a son importance :

Viviana a constaté, après les faits, que son matelas avait été déplacé d’environ 15 cm par rapport au sommier, ce qui, d’après elle, n’était jamais arrivé.

Je connais Viviana et je sais qu’elle est une femme très soucieuse des détails.

 

Même si l’on admet qu’elle n’a pas réellement lévité, comment expliquer qu’elle se retrouve à 90° dans son lit (ce qu’elle a constaté en état de réveil), alors que cela, d’une part, n’est jamais arrivé auparavant, et que, d’autre part, son sommeil n’était pas perturbé non plus par des cauchemars cette nuit-là.

 

1er cas : Viviana (qui possède des aptitudes médiumniques) a perçu cette boule de lumière dans une autre dimension.

 

2eme cas : elle a vu de ses yeux physiques la boule de lumière qui est donc apparue sur le plan physique.

 

Phénomènes bizarres dans la maison à ajouter au crédit de ce que Viviana a vécu cette nuit-là :

 

lumière d’une ampoule du salon qui s’allume toute seule dans la ferme des Pastressis (j’étais là quand cela est arrivé)

bruits de marteaux dans la maison, sans pouvoir expliquer d’où cela provenait.

 

 

Hypothèse à retenir :

La boule de lumière étant magnétique, elle a pu, en passant le long du lit de Viviana, créer le même phénomène que l’aiguille de la boussole s’orientant vers le nord magnétique. Le corps de Viviana jouant alors le rôle de l’aiguille dans la boussole, pivotant lorsque la boule de lumière se déplaçant l’accroche par son magnétisme.

 

Est-ce une explication si absurde ? Cela me parait plutôt une idée… attractive. 

 

D’autre part, la boule de lumière a pu passer à travers le mur de la chambre ou alors venir du bas vers le haut (ou l’inverse).

 

 

Dans cette hypothèse (évidemment à jamais invérifiable), on ne peut s’empêcher de penser à un objet volant lumineux, une sonde par exemple extraterrestre, provenant d’une base souterraine, sous le pic du Bugarach.

 

Il se trouve qu’il y a une théorie parmi les ufologues comme quoi il y aurait une base extraterrestre installée dans une immense cavité sous le pic du Burarach.

 

Là aussi ce sont des théories, que des théories à jamais invérifiables.

 

C’est seulement grâce à des témoignages comme celui-ci que l’on peut admettre la réalité de ces phénomènes de boule de lumière (attestés par de nombreux témoignages) et les considérer raisonnablement comme des preuves de l’existence d’une activité intelligente non humaine… Quoi d’autre sinon ? 

 

Concernant l’hypothétique base extraterrestre sous le pic du Bugarach, vous trouverez certaines théories de Jean d’Argoun dans cet article (Y a-t-il une présence extraterrestre au Bugarach ?) de notre site mondenouveau.fr : Les “révélations” de Jean d’Argoun

 

Cet article édité par Alain Moreau, auteur de ce site, est particulièrement riche en info, vous n’en trouverez pas de semblable sur le Net à propos de cette base extraterrestre.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Osez changer de point de vue car l'impossible d'hier est le possible d'aujourd'hui et sera l'évident de demain"

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"