Un pêcheur affirme avoir vu le vol MH370 s’écraser dans l’océan - 21/01/2019

 

Un pêcheur indonésien affirme avoir vu le vol 370 de la Malaysia Airlines disparaître du ciel avant de s'écraser dans l'eau. S'il s'avère que cela est vrai, cela pourrait constituer une découverte majeure dans ce qui est considéré comme étant l’une des plus connues et mystérieuses disparition d’avion de tous les temps.

 

Rusli Khusmin, âgé de 42 ans, et son équipe ont été témoins des mouvements étranges du MH370 avant que celui-ci ne s'écrase dans l'eau le 8 mars 2014. Lors d'une conférence de presse, il a expliqué : « J'ai vu l'avion se déplacer de gauche à droite. C'était comme un cerf-volant cassé. » Il a ajouté : « Il n'émettait pas de bruit, juste de la fumée noire suite à des incendies avant qu'il ne s'écrase dans l'eau. » Il a également déclaré qu'il y avait une forte odeur de vapeurs acides.

 

Il a ensuite pris les coordonnées GPS de l'endroit où l'avion s'était écrasé dans l'eau. C’était dans la mer de Sumatra entre la Malaisie et l'Indonésie. Ces coordonnées ont depuis été transmises aux enquêteurs du MH370. Jacob George, président de CASSA, une ONG malaisienne, a déclaré qu'il allait maintenant transmettre ces nouvelles preuves au Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad.

 

Il y a eu de nombreuses théories sur ce qu'il est advenu de l'avion. Certains pensent qu'un (ou les deux) pilotes ont volontairement fait écraser l’appareil dans l'eau. Pour d’autres, ce sont des pirates de l'air qui ont pris le contrôle de l'avion. Des optimistes suggèrent même que l'avion a atterri sur une île éloignée quelque part et que tous les passagers sont encore en vie. L'une des plus grandes questions sans réponse est de savoir où l'avion sera finalement retrouvé.

 

Le mois dernier, un ingénieur d'une université danoise avait créé un nouveau plan de vol, indiquant que les enquêteurs avaient examiné la mauvaise zone. Il pense que le site de l'accident se trouve au large de l'île Christmas, au sud de Jakarta. Il est même allé jusqu'à dire que cette nouvelle trajectoire de vol signifierait qu'un pirate de l'air aurait très bien pu sauter de l'avion et ainsi s’échapper.

 

Malheureusement, personne ne sait ce qui est vraiment arrivé à l'avion disparu car les enquêteurs ont très peu d'informations à fournir. Peu de temps après le décollage de l'avion, ses systèmes de communication et ses transpondeurs radar ont été complètement éteints, de sorte que personne ne puisse détecter l'emplacement de l'avion. Ils ont toutefois pu suivre une partie de la trajectoire du vol de l’avion, car les capteurs de surveillance de son moteur envoyaient automatiquement des signaux aux satellites situés au-dessus.

 

C'est à ce moment-là que les chercheurs ont analysé ces données pour prédire que l'avion s'était probablement écrasé dans l'océan Indien, loin au sud-ouest de Perth, en Australie.

 

En octobre 2018, de nouvelles avancées ont fait surface concernant le compte rendu de vol. Des enquêteurs ont découvert que quelques passagers étaient considérés comme suspects. Les enquêteurs ont apparemment découvert une « troisième entité » susceptible de retenir des données techniques sur le trajet exact emprunté par l'avion.

 

Ghyslain Wattrelos, un ressortissant français qui a perdu son épouse et ses deux enfants à bord du MH370, est celui qui a révélé cette nouvelle information après avoir rencontré des juges qui supervisent l’enquête GTA (Gendarmerie des transports aériens). M. Wattrelos a affirmé que l'équipe française lui avait dit avoir trouvé des « incohérences » dans le rapport officiel réalisé par les enquêteurs malaisiens, ainsi que la présence de plusieurs passagers « curieux » dans l'avion, dont un spécialiste de l'aéronautique assis sous le module Satcom de l'avion. Ce dernier qui aurait pu potentiellement pirater le système de communication de l’appareil et rediriger le Boeing 777.

 

Cinq débris ont été retrouvés à Madagascar. Ils proviendraient de l'avion disparu. Un morceau de débris qui ressemble à une partie du plancher intérieur semble correspondre à un « impact à grande vitesse » selon l'expert en aéronautique Victor Iannello. Bien que plus de 30 débris aient été trouvés à plusieurs endroits différents, il a été confirmé que seuls trois fragments d'ailes trouvés le long de l'océan Indien provenaient du MH370.

 

L'avion, qui transportait 239 personnes à son bord, n'a jamais été retrouvé. La question qui se pose aujourd'hui est de savoir pourquoi M. Khusmin a attendu 5 ans pour transmettre ces informations cruciales. S'il a effectivement été témoin de quelque chose…

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Osez changer de point de vue car l'impossible d'hier est le possible d'aujourd'hui et sera l'évident de demain"

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"