jeu.

29

juin

2017

Compte-rendu de la conférence de Jacques Vallée sur les Ovnis Aliens à Paris le 26 juin 2017

 

 

 

Ce lundi 26 juin 2017, Jacques Vallée donnait une conférence à l’espace 104, rue de Vaugirard à l’invitation de l’Institut Métapsychique. Près de 200 personnes étaient présentes à cet événement très attendu.

 

Après une brève présentation de l’invité par les organisateurs, celui-ci prend la parole et précise d’emblée le sujet de son intervention « What do we know about the material composition of UFO’s ? » ("Que savons-nous sur la composition matérielle des Ovnis ? »). 

Résumé de cette soirée exceptionnelle, en espérant n'avoir pas dénaturé la pensée de Jacques Vallée.

 

En préambule, si vous n'êtes pas familier avec la personne de Jacques Vallée, je vous invite à lire cet article de Thibaut Canuti : "Le Collège invisible et l'apport fondateur de Jacques Vallée" et bien entendu la fiche biographique de Jacques Vallée sur Wikipedia.

 

 

 

D'emblée, Jacques Vallée s’excuse que les slides de sa présentation soient en anglais, mais les non-anglophones n’ont pas eu de mal à suivre ses propos malgré tout.

 

L’objet de la conférence est en fait une étude en cours sur la composition des ovnis et prolonge un article que Vallée avait publié il y a 19 ans sur ce thème lié à la physique des matériaux.

 

Le conférencier commence par rappeler que dans le domaine de l’ufologie, il existe trois types de matériaux à étudier :

 

- les scories de métal en fusion éjectés par les ovnis qui sont comme des éjectas. Comme cela ressemble souvent à du mâchefer, les témoins n’y accordent pas d’importance et ne les ramassent hélas pas.

 

- Les implants : ce sont de petits objets à l’usage inconnu que des témoins disent retrouver dans des parties de leurs corps (sur ce sujet, Jacques Vallée qu’il s’y intéresse davantage qu’autrefois)

 

- des pièces structurelles récupérées sur les sites de crashes, voire des entités biologiques !

L’affaire de Roswell est le cas le plus archétypique de ce genre de récolte, même si les éléments de preuve manquent toujours et qu’un nuage de rumeurs et de faits non établis entoure le récit.

 

Comme il s’agit de pouvoir ramener quelque chose de tangible en laboratoire, Jacques Vallée a préféré délaisser les histoires pour se tourner vers des objets concrets.

 

Or, les seuls disponibles, ce sont ces « éjectas » récupérés ici et là lors d’observation d’ovnis.

 

Vallée précise qu’on ne se trouve pas dans la culture du secret, au contraire, il veut médiatiser ses recherches.

 

L'ufologue rappelle un point important : longtemps, on s’est limité aux analyses chimiques, désormais il faut se tourner vers l’étude des isotopes.

 

Pour mémoire, un isotope est un atome qui possède le même nombre d’électrons et de protons (afin de rester neutre) mais un nombre différent de neutrons.

 

Il mentionne l’exemple de l’hydrogène qui a trois isotopes : classique (pas de neutron), deutérium (1 neutron), tritium (2 neutrons).

 

Un autre exemple bien connu : celui de l'uranium qui a 17 isotopes, tous radioactifs. Ils possèdent tous 92 protons mais ils ont entre 125 et 150 neutrons.

 

Seulement trois sont présents naturellement sur Terre (uranium 234, 235 et 238) et surtout l’un d’eux, à plus de 99% : l’uranium 238.

 

L’étude des isotopes sur des échantillons issus de projections d’ovnis pourrait donc permettre d'identifier des éléments qui ne sont pas terrestres.

 

Jacques Vallée passe en revue rapidement 15 cas connus de rejets de matériaux, depuis Aurora au Texas en 1897 jusqu’à Newark en 1996, un seul cas français : Ratheau. 

 

 

Et parmi ces affaires, seulement 4 donnent accès à des échantillons :

- Ubatuba (Brésil),

- Bogota (Colombie),

- Council Bluffs (USA)

- et « Sierra » (lieu secret, USA).

 

Vallée souligne les difficultés à mener des études poussées sur les isotopes : l’équipement coûte cher et comme il est rare, il est peu disponible. Il faut donc faire prendre son mal en patience. 

 

 

Le conférencier propose d’ailleurs de faire des échanges de bons procédés et de partager des échantillons avec les laboratoires français (Pierre et Marie Curie, Orsay, etc.) d’autant que certains laboratoires font déjà des tests d’isotopes sur des météorites. 

 

 

Grâce à la spectrométrie de masse, il est possible de détecter les isotopes.

 

Un faisceau d'électrons de haute énergie est utilisé pour ioniser les atomes et les molécules. Les ions ainsi formés sont ensuite soumis à l’action d’un champ magnétique qui permet de les dévier et de les séparer en fonction de leur rapport masse sur charge, et donc de déterminer les différents isotopes.

 

 

Monsieur Vallée a fait analyser plusieurs échantillons, a priori rien de spécial.

 

Sauf dans le cas d’Ubatuba (Brésil, 7 septembre 1957).

 

Il a déniché deux nouveaux échantillons dans un musée d’ufologie à Victoria en Argentine.

 

Vallée a eu accès à ces deux échantillons, l’un étant au Dr. Olavo Fontes, l’autre ayant été apporté par un marin argentin du nom d’Hercente et témoin de l’apparition de l’OVNI en 1957.

 

 

Si le premier morceau présente des ratios isotopiques de magnésium normaux et terrestres, le second en revanche a des ratios très différents !

 

Non seulement ce ne sont pas des ratios que l’on observe sur Terre, mais pas non plus dans l’espace que l’on connaît.

 

C’est comme si cet échantillon de magnésium avait été décomposé en isotopes puis « recombiné » en suite selon des proportions inédites, c’est totalement inexplicable en l’état actuel des connaissances.

 

Qui était capable de le faire en 1957 ?

 

D’autres analyses, plus poussées, seraient forcément nécessaires car il faut des analyses dans plusieurs laboratoires pour confirmer cette découverte mais cela nécessite des moyens et du temps.

 

S’en suit une séance de questions/réponses avec le public durant laquelle plusieurs hypothèses sont évoquées sur la physique des matériaux, notamment des propriétés électromagnétiques. 

 

Il est fait allusion au personnage de Spielberg joué par François Truffaut et inspiré de Jacques Vallée, mais aussi aux momies péruviennes de Thierry Jamin.

 

Jacques Vallée ne se prononce pas mais rappelle l’affaire de l’humanoïde Ata (désert d’Atacama au Chili), une relique d’un soi-disant « alien » qui était en réalité le squelette d’un enfant de sept ans atteint, cas exceptionnel, de deux maladies génétiques rares.

 

A l’époque, la revue Science y avait consacré un article.

 

Parmi les autres sujets brièvement abordés, la théorie des univers gémellaires de Jean-Pierre Petit, le phénomène des vagues d’observation d’ovnis qui semble répondre à des règles cycliques, ainsi que la participation de Jacques Vallée aux travaux du SRI à Menlo Park en Californie, notamment sur Arpanet (le réseau ancêtre d’Internet) et sur la vision à distance (« remote viewing »). 

 

Jacques Vallée précise pour finir qu’on peut trouver des points communs entre le phénomène ovni et la parapsychologie, les

témoins d’observations ayant souvent après coup des visions ou des facultés inhabituelles.

 

 

sam.

15

avril

2017

« Lumière sur les Orbes» et TCI avec Sylvie Joubert - 15 Avril 2017

 

« Lumière sur les Orbes » avec Sylvie Joubert

 

Sylvie Joubert est Docteur en sociologie de l’Université René Descartes – Paris V Sorbonne depuis 1989.

 

D’une façon générale, ses travaux sociologiques sont marqués par un recul à l’égard des dualités intellectuelles et universitaires courantes : réel et virtuel, phénomène et noumène, vrai et faux, visible et invisible, exotérique et ésotérique, sont pour elle les dichotomies d’un vieil entendement n’ayant plus de raison d’être.

 

Elle est notamment l’auteur de l’ouvrage

 

« Le monde de Peter – Eveil à une sociologie des orbes »

 

Elle nous rejoint à l’occasion de cette Nuit Nuréa pour aborder le dossier intriguant des Orbes

 

 » Depuis le développement des photographies numériques, il est fréquent d’obtenir des clichés sur lesquels figurent de curieuses formes, souvent circulaires et lumineuses, appelées « Orbes ».

 

Simples poussières pour les uns, esprits de la nature pour d’autres, elles suscitent de véritables débats dont les sociologues se font ici l’écho.

 

Peut-on envisager, avec la plus grande objectivité possible et quelques éléments à l’appui, que des « Êtres Volants Non Identifiés » coexistent avec notre humanité ?  »

 

Cette émission sera également l’occasion de traiter du sujet de la transcommunication instrumentale, un thème développé par Sylvie Joubert dans son ouvrage « Coprésence : le manifeste Möebius  »

 

Site officiel : http://www.sylvie-joubert.fr/

dim.

09

avril

2017

« Les Amérindiens et le peuple des étoiles » avec Elisabeth de Caligny - 09 Avril 2017

 

« Les Amérindiens & Le Peuple des Étoiles » avec Elisabeth de Caligny

 

Elisabeth de Caligny est conférencière et intervient régulièrement sur de nombreux médias. Conteuse hors-pair, Elisabeth a un intérêt marqué depuis toujours pour les sujets « mystérieux » et aime partager les résultats de ses recherches avec les personnes qui souhaitent faire la lumière sur tous ces mystères.

 

« Les amérindiens parlent quasiment tous de leurs ancêtres venus des étoiles, et des visites qu’ils continuent à nous faire depuis des milliers d’années » (Black Elk, Wapiti Noir, docteur et homme sacré de la tribu des indiens Lakota).

 

mar.

04

avril

2017

Conférence "Fatima, le quatrième secret", Daniel Robin - 04 Avril 2017

Le 13 mai prochain sera le jour du centenaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima.

 

C'est une date que tous les Catholiques, en particulier Portugais ont en tête car se sera pour eux un véritable jour de fête !

 

Mais  Daniel ROBIN nous présente ici sa version des faits sur ces événements extraordinaires de Fatima .

 

Daniel Robin laisse entrevoir une vision "ufologique" et extraterrestre des apparitions et bien évidemment cette  interprétation non croyante mérite d'être exposée dans le cadre de ce blog qui respecte toutes les Religions qui permettent à l'homme s'élever sur le plan humain et spirituel.

 

Osons nous poser les questions suivantes :

 

Que savons-nous des « forces » qui façonnent l'histoire des hommes et des civilisations ?

 

Sommes-nous vraiment conscients de la nature des mécanismes à l'œuvre derrière nos croyances, nos religions et nos dogmes ?

 

Ces deux questions sont au cœur des réflexions de Daniel Robin dans Fatima, le quatrième secret. 

Rendez-vous sur :

http://fatima-secrets.com/

Événement présenté par l'Association Ovni Investigation et le Média Ovnis-Direct.

ven.

24

mars

2017

Rétroingénierie des phénomènes extraordinaires - 24 Mars 2017

 

Conférence de Philippe Guillemant au colloque des réalités invisibles de Laon, le 11 février 2017.

 

Rappelons que  Philippe Guillemant est ingénieur Centrale Paris et chercheur au CNRS, est un spécialiste du chaos et de l'intelligence artificielle. Il est l’auteur de « La Route du Temps - Théorie de la Double Causalité » (Le Temps Présent, 2010) et de « La physique de la conscience » (Trédaniel, 2015).

 

SOURCE

ven.

24

mars

2017

Conférence de Romuald LETERRIER au colloque des réalités invisibles de Laon, le 11 février 2017 : "De la jungle aux étoiles" - 24 Mars 2017

Article publié sur le site http://ovnis-direct.com

 

 

Conférence de Romuald LETERRIER au colloque des réalités invisibles de Laon, le 11 février 2017.

 

 

Réflexions et éléments d'analyse pour une intégration positive du phénomène d'abduction au regard du chamanisme visionnaire amazonien.

 

L'expérience chamanique nous révèle une autre réalité invisible à nos sens mais quel est la nature de cette réalité, sa localisation, son essence ?

 

En étudiant le chamanisme visionnaire amazonien Romuald LETERRIER tentera d'apporter les éléments nécessaires pour inscrire dans le réel cette dimension ignorée de notre réalité physique.

 

Dans cette perspective serons abordés le monde des plantes de visions, l'importance des rêves et de la rétro-cognition et l'influence de celle-ci sur l'organisation et la structure de notre réalité dite matérielle.

 

Rappelons que Romuald LETERRIER est un chercheur indépendant en ethnobotanique et un spécialiste du chamanisme amazonien. Il est l’auteur de « Les plantes psychotropes et la conscience » (Alphée, 2008) et « La danse du serpent » (Chamaneditionumeric, 2011). Conférencier, il a visité les Indiens Shipibo d’Amazonie péruvienne à de nombreuses reprises.

jeu.

19

janv.

2017

Australie : une conférence sur les rencontres du troisième type à Byron Bay - 19 janvier 2017

Dans le monde, des milliers de personnes ont déclaré avoir été enlevées par des extraterrestres. Bien que souvent ces expériences sont traumatisantes, certains kidnappés ont, suite à cela, totalement changé de vie, devenant meilleurs.

 

Au cours d'une Conférence donnée à Byron Bay (« Close Encounters Conference »), en Australie, le dimanche 15 et lundi 16 janvier 2017, les résultats d'une incroyable étude ont été révélées. Celle-ci nous apprend que près de 3000 personnes ont déclaré avoir vécu une rencontre avec des êtres venus d'ailleurs. Certains d'entre eux ont été invités à parler de leurs expériences.

 

Une jeune femme raconte qu'elle a été emmenée dans un vaisseau spatial où elle aurait aidé à créer des êtres hybrides mi-Homme / mi-extraterrestre à partir d’œufs.

 

« Ils voulaient de l'aide pour leur projet d'êtres hybrides, alors ils m'ont choisi. »

 

Elle avoue n'avoir partagé son histoire qu'avec une poignée de personnes seulement.

 

« Je discerne ce que je dis et ce que je ne fais pas. Je peux le dire aux personnes qui sont prêtes à recevoir cette information. »

 

« Je ne veux pas effrayer les gens. »

 

Anna était l'une des quelques 300 personnes qui ont assisté à cette passionnante conférence.

 

Des histoires comme la sienne sont recueillis par la Fondation de Edgar Mitchell (« Foundation for Research into Extraterrestrial Encounters », ou « FREE »), spécialisée dans la recherche sur les OVNI et les abductions.

 

Mary Rodwell, membre du conseil et chercheuse au sein de cette organisation, a présenté les résultats initiaux du sondage lors de la conférence.

 

« Ils [les témoins, NDLR] ont raconté avoir vu des engins extraterrestres dans le ciel avant d'être emmenés à leur bord, de suivre des procédures, et d'être instruits sur le vaisseau dans lequel ils se trouvaient. »

 

« Et ce que nous constatons c'est que 85 pour cent des gens changent leur mode de vie après avoir vécu ces expériences. »

 

Les résultats de l'enquête seront publiés dans le 'Journal of Consciousness Studies'.

 

Mme Rodwell croit qu'ils vont modifier les perceptions qu'ont de nombreux ufologues qui associent souvent les rencontres du troisième type avec la peur extrême et la négativité.

 

« Ce que nous constatons, c'est que les gens parlent de leurs expériences d'une manière majoritairement positive. »

 

« Leur attitude envers le monde matérialiste change, ils deviennent plus écologiques, ils ressentent plus d'empathie pour la planète et pour eux-mêmes, et ils sont changés de façon que beaucoup de gens ne peuvent pas comprendre. »

 

Mme Rodwell a dit, qu'à titre personnel, qu'elle n'avait jamais vu d'OVNI ou d'alien. Toutefois, les histoires rapportées par d'autres l'avaient convaincue que ces phénomènes étaient une réalité.

 

« La façon dont ils parlent de leurs expériences, ça vous change. »

 

« Lorsque vous entendez des médecins, des infirmières, des travailleurs sociaux, des pilotes, des célébrités, des avocats, des agriculteurs, des enfants, parler de cette expérience ... quand ils parlent tous de choses semblables et d'événements similaires et que vous entendez leurs émotions et leurs sentiments, c'est d'une authenticité que vous ne pouvez pas rejeter. »

 

« Cela affecte leur vie et les change, et cela ne se produit pas après une hallucination ou un fantasme. »

 

L'organisatrice de la conférence, Kathryn Hand, a reconnu que cet événement n'était pas conçu pour les sceptiques.

 

« Nous avons constaté qu'en organisant cela, les gens ont commencé à se sentir plus à l'aise de parler de cela. Nous leur donnons une plate-forme pour en parler. »

 

« Les gens ont peur de commencer à en parler trop ouvertement, d'autres personnes pourraient penser qu'ils sont fous. »

 

« Nous rassemblons des gens qui ont vécu ce genre de rencontres et nous leurs permettons d'en discuter dans un environnement où ils ne seront pas ridiculisés et où ils peuvent découvrir qu'ils ne sont pas seuls. »

dim.

09

oct.

2016

Pour information : « Congrès UFO 601 » et Conférence de presse des « 50 ans de l’ufologie au Québec (1966-2016 », le 8 octobre 2016

Nous profiterons de l’événement pour présenter la première conférence de presse consacrée aux ovnis du Québec qui soulignera les « 50 ans de l’ufologie civile au Québec (1966-2016)». Cet événement historique sera diffusé en LIVE sur la chaîne YouTube du GARPAN, et plusieurs médias devraient être présents.

Quatorze personnalités de l’ufologie (investigateurs, chercheurs, témoins, contactés) s’exprimeront sur le sujet et révéleront au public et aux médias les éléments et les conclusions les plus importantes de cinquante ans de recherches et d’investigations en ufologie civile au Québec.

Il faut aussi comprendre que cette « conférence de presse » survient trois mois après le « First Canadian Hearing for UFO Disclosure», le 26 juin 2016, lors du congrès ufologique de Brandford, en Ontario. Cet événement fut un succès et abondamment rapportés par les médias et les réseaux sociaux.

 

Ne manquez pas le Congrès UFO 601  !

mar.

24

mai

2016

Conférence Ufologique de Copenhague en 2012 : Håkan Blomqvist dévoile la riche archive Suédoise d'observations d'Ovnis (en langue anglaise)

mar.

05

janv.

2016

Vidéo inédite de la grande conférence de NAMUR - Conférence de Ph. Solal  - Décembre 2015

Événement organisé par l'association "Le Catharose Nomade".

Intervention de Ph. Solal sur l'un des des thèmes de l'ouvrage '"Ovnis et Conscience" en novembre 2015.

Philippe Solal, est Professeur agrégé de philosophie à l’INSA. Il enseigne notamment la philosophie des sciences et est l’auteur de nombreuses publications au sein de revues à comité de lecture et de publications scolaires et universitaires.

 

Ce colloque a été très apprécié par les participants malgré leur faible nombre du aux nombreuses annulations de dernière minute à cause de l'état d'urgence du week-end dernier à Bruxelles.

 

L'association de Nathalie enregistre en conséquence une grosse perte financière et pour l'aider à la compenser - et en soutien à mon action via mes conférences - je vous propose, si le cœur vous en dit, de faire un don à Nathalie Ambre ici via paypal :

 

ICI

mer.

30

déc.

2015

Vidéo inédite de la grande conférence de NAMUR - Conférence de Sheldon Duplaix  - Décembre 2015

Événement organisé par l'association "Le Catharose Nomade".

Intervention de Sheldon Duplaix  sur l'un des des thèmes de l'ouvrage '"Ovnis et Conscience" en novembre 2015.

Alexandre Sheldon Duplaix, est un un chercheur au service historique de la défense, conférencier à l'école de guerre, et écrivain spécialiste mondial des sous-marins. 

 

Ce colloque a été très apprécié par les participants malgré leur faible nombre du aux nombreuses annulations de dernière minute à cause de l'état d'urgence du week-end dernier à Bruxelles.

 

L'association de Nathalie enregistre en conséquence une grosse perte financière et pour l'aider à la compenser - et en soutien à mon action via mes conférences - je vous propose, si le cœur vous en dit, de faire un don à Nathalie Ambre ici via paypal :

 

ICI

mar.

29

déc.

2015

Vidéo inédite de la grande conférence de NAMUR - Conférence de Eric Zurcher - Décembre 2015

Événement organisé par l'association "Le Catharose Nomade".

Intervention de Eric Zurcher  sur l'un des des thèmes de l'ouvrage '"Ovnis et Conscience" en novembre 2015.

Créateur du CRUN (Centre de Recherche Ufologique Niçois), essayiste, auteur du livre « Les Apparitions d’Humanoïdes » (A. Lefeuvre, 1979), s’intéresse à la question des OVNIs, et en particulier des rencontres rapprochées du 3ème type (RR3) dès 1975, notamment en réalisant de minutieuses enquêtes sur le terrain.

 

Ce colloque a été très apprécié par les participants malgré leur faible nombre du aux nombreuses annulations de dernière minute à cause de l'état d'urgence du week-end dernier à Bruxelles.

 

L'association de Nathalie enregistre en conséquence une grosse perte financière et pour l'aider à la compenser - et en soutien à mon action via mes conférences - je vous propose, si le cœur vous en dit, de faire un don à Nathalie Ambre ici via paypal :

 

ICI

lun.

28

déc.

2015

Vidéo inédite de la grande conférence de NAMUR - De la physique de l'information aux Ovnis - Ph. Guillemant - Décembre 2015

Événement organisé par l'association "Le Catharose Nomade".

Intervention de PH. Guillemant  sur l'un des des thèmes de l'ouvrage '"Ovnis et Conscience" en novembre 2015.

La physique de l'information ou de la conscience permet-elle de mieux comprendre le phénomène ovni ? C'est le sujet de ma conférence du 22/11 dernier organisée à Namur par Nathalie Ambre Catharose dans le cadre du colloque "PAN sur la Conscience".

 

Ce colloque a été très apprécié par les participants malgré leur faible nombre du aux nombreuses annulations de dernière minute à cause de l'état d'urgence du week-end dernier à Bruxelles.

 

L'association de Nathalie enregistre en conséquence une grosse perte financière et pour l'aider à la compenser - et en soutien à mon action via mes conférences - je vous propose, si le cœur vous en dit, de faire un don à Nathalie Ambre ici via paypal :

 

ICI

Philippe Guillemant,

 

Ingénieur de l’Ecole Centrale et ingénieur de Recherche au CNRS, est notamment un spécialiste de l’étude des systèmes dynamiques complexes et chaotiques. Père de la « Théorie de la Double Causalité », il est l’auteur de « La Route du Temps ». 

 

mar.

22

déc.

2015

Journal d’ODH Tv 2015 - Conférence de Gilles Thomas - Toulouse - 21 novembre 2015

mer.

02

déc.

2015

Entretien avec Claude Burkel - Décembre 2015

Extraterrestre dans l'histoire avec Claude Burkel

Soirée Vortex avec Claude Burkel

lun.

30

nov.

2015

Conférence Ovnis et Conscience - Novembre 2015

jeu.

19

nov.

2015

Conférence "Fatima, le quatrième secret", Daniel Robin - Novembre 2015

Que savons-nous des « forces » qui façonnent l'histoire des hommes et des civilisations ?

Sommes-nous vraiment conscients de la nature des mécanismes à l'œuvre derrière nos croyances, nos religions et nos dogmes ?

Ces deux questions sont au cœur des réflexions de Daniel Robin dans Fatima, le quatrième secret. 

Rendez-vous sur :

http://fatima-secrets.com/

Événement présenté par l'Association Ovni Investigation et le Média Ovnis-Direct.

Commentaire : que les Catholiques ne s'offusquent pas de cette conférence,  et de l'ouvrage mis en vente; personne ne détient La Vérité; cette association a moins le mérite de faire réfléchir notre humanité sur la possibilité de civilisations plus "évoluées" que nous et cette réflexion doit s'intégrer dans une approche philosophique; je laisse les commentaires s'exprimer en demandant le plus grand respect pour toutes les Religions qui prônent le respect, la tolérance, la fraternité et la paix.

Comentário: que os Católicos não levam ofensa a esta conferência, e aos puseram em trabalho de venda; ninguém detém "A Verdade"; esta associação tem o mérito menos para fazer reflita nossa humanidade sobre a possibilidade de civilizações mais "evoluídas" que nós e esta reflexão têm que ser integradas em uma aproximação filosófica; Eu deixei comentários se expressarem pedindo o respeito maior por todas as Religiões que defendem o respeito, a tolerância, a fraternidade e a paz.

0 commentaires

dim.

15

nov.

2015

Conférence "Ovnis et Conscience", Lyon, le 27 juin 2015

Le site de l’ouvrage :

http://ovniconscience.com/

Le média ufologique francophone :

http://ovnis-direct.com/

Plus d’informations sur la Partie de Philippe Guillemant :

http://www.doublecause.net/index.php?…

Source : http://www.elishean.fr/

lun.

12

oct.

2015

Les Ovnis dans le système solaire - Octobre 2015

sam.

19

sept.

2015

[JACQUES GRIMAULT] Les OVNI dans le système solaire – Conférence du mois de Mai 2015 à Rouen

Nous étions réunis pour ce 38ème et 4ème DÎNER OVNI de l’année 2015, ainsi que ces 4èmes Rendez-Vous de l’éveil au restaurant L’ETRIER ce 16 Mai 2015.  On pouvait compter plus de 55 participants, presque un record ! Nous avons reçu avec enthousiasme notre invité prestigieux JACQUES GRIMAULT. Il nous a fait voyager dans tout le système solaire à la recherche d’indices étonnants et passionnants, je vous laisse découvrir et partage volontiers avec vous cette aventure archéologique et visuelle dans les sphères insoupçonnées de notre « réalité » cachée.

A cause de l’ensoleillement qui ne permet pas de voir clairement les diapos sur l’écran, nous décidons de dîner d’abord, et de commencer la présentation et la conférence ensuite.

Nous projetons quand même pendant le dîner des extraits de documentaires sur les thèmes abordées dans la soirée,

LA THÉORIE DES ANCIENS ASTRONAUTES avec ERICH VON DÄNIKEN (LES CHARIOTS DES DIEUX) notamment,un tour en images d’objets insolites dans le cosmos et en orbite, et des actus du mois, notamment au niveau de l’archéo-ufologie..

Après dîner nous démarrons la présentation.

CHARIOTS OF THE GODS & BEYOND 1/2 (STFR)

CHARIOTS OF THE GODS & BEYOND 2/2 (STFR)

JACQUES GRIMAULT prend la parole au micro, et nous propose un tour approfondi des événements ufologiques, anomalies sur différents endroits de notre système solaire.

Il commence par présenter d’où lui vient sa passion pour les pyramides, et son approche scientifique des phénomènes, que ce soit en archéologie interdite comme en ufologie.

A l’ère de l’information disponible pour tous :


 chercher à savoir plutôt que de simplement croire, chercher le bon, le juste et le beau. Il nous propose un rapide tour de ses observations en Egyptologie et architecture, et 2 citations de SPINOZA et BLAISE PASCAL.


La taille de l’univers et le nombre d’étoiles dans notre système solaire, notre galaxie et l’univers, dons les statistiques et les probabilités de contacts et technologie, ainsi que les traces de dieux venus du ciel dans de nombreuses cultures ancestrales, leurs connaissances cosmologiques et cosmogoniques détaillées et précises, montrent la présence de nos visiteurs dans l’histoire, ainsi que l’ensemencement de la Terre.

JACQUES GRIMAULT cite ensuite le chimiste et ingénieur Russe CONSTANTIN TSIOLKOVSKY sur notre conception étroite et notre attitude réfractaire vis à vis d’événements troublants en lien à une intervention extraterrestre possible dans l’histoire et la littérature.

La plupart des grands savants ont évoqué cette possible présence extraterrestre et ces interactions dans notre histoire.

Il nous donne un historique des efforts de « contacts » officiels, nous parle du concept de vaisseau mère. Après son tour d’horizon de la Terre, ils nous emmène dans l’espace, avec les témoignages d’astronautes ayant aperçu des ovnis.

[LE CHEVALIER NOIR] LE MYSTÉRIEUX SATELLITE BLACK KNIGHT

 

JACQUES GRIMAULT évoque à présent les différentes missions de la NASA comprenant des rencontres avec des ovnis, des photos et videos de satellites géostationnaires en orbite, tels que le «CHEVALIER NOIR », la NASA a plus de 6000 heures de films disponibles de ces objets !

JACQUES GRIMAULT, explique ensuite son interprétation du mot « OVNI » qui pour lui veut plutôt dire « Observations Valables Non Interprétées » !

Vient au tour de la mission de la navette spatiale STS 115 en 2006 quand les membres d’équipages ont vu plusieurs OVNI et quand l’astronaute pourtant aguerrie MARY ANNE STEFANY SHYN-PIPER a craqué en public devant les caméras.


Puis il nous présente une photo d’un cratère traversé par un pont de 22km sur la Lune, puis la plus ancienne photo d’OVNI datant de 1883, prise par un Mexicain, il y en eu d’innombrables (283 passées devant l’orbe solaire), remarquées par notre astronome Camille Flammarion lui-même.

JACQUES GRIMAULT cite ensuite WERHNER VON BRAUN, le père du programme spatial Américain et des V2 Allemands en 1959, qui mentionne un contact proche, très significatif et révélateur de sa part.

es photos retouchées de la NASA aux lumières dans les cratères de la Lune, structures en photos publiées par le Paris Match de l’époque. Dans toute la documentation de la NASA, il y a plusieurs dizaines de milliers de photos qui sont archivées montrant des anomalies ou des OVNI.

Puis il nous montre des anomalies de tournage studio des différents alunissages, trucages cinématographiques de la NASA, d’après les éclairages et autre photos incongrues.

Nous passons en revue les artefacts Martiens, des structures bien nettes de construction géométrique, des traces d’explosions nucléaires, etc..

Des anneaux de Saturne à l’impact sur un astéroïde, il constate que l’homme lève constamment la tête vers les étoiles. 40 de recherches lui ont permis de mettre en place toutes les pièces du puzzle… Il n’y a plus de doute : nous avons été précédé sur terre par une civilisation puissante et généreuse, qui aurait disparu ou serait partie…

Soit on laisse la science s’emparer des faits et constatations, ou de l’ignorance.

JACQUES GRIMAULT parle ensuite de la main mise sur la science officielle – vitesse de la lumière imposée comme vitesse maximale – ce qui nous empêche d’aborder les autres technologies déjà disponibles et observées,l’exemple le plus frappant abordé est sans aucun doute NIKOLA TESLA.

DOCUMENTAIRE SUR NIKOLA TESLA (CLIQUEZ  ICI)

Beaucoup de villes sont construites comme des barques, comme en Egypte autour des grandes pyramides et à Paris même, le monument le plus ancien de Paris étant le pilier des Nautes, l’île de la cité qui est elle aussi une barque, il évoque la représentation de la barque d’Isis. Tout se déplace comme dans l’espace et tout ça était bien su. La sphère ailée d’Egypte : le cycle temporel… La vitesse de la lumière était inscrite en mètres dans la grande pyramide.


Il nous parle de l’arme nucléaire, extrêmement destructrice et sale. Il nous donne un exemple d’armes alien qui ont une précision chirurgicale comme au Brésil en 1946 dans un cas de rencontre rapprochée, le témoin au moment où il éclaire avec sa lampe de poche un grand ovni, se prend un rayon. La personne ne sentait aucune douleur et commençait à se désagréger… en chemin vers l’hôpital, qui n’a rien pu faire.C’est un peu le principe du micro onde à ondes pulsées.


Son cas a été analysé au laboratoire Fontes, qui a aussi étudié le cas Villaboas.

LES SECRETS DE PARIS (Cliquer ICI)

Il cite aussi le cas de Bentwaters et la forêt de Rendelsham en Angleterre, grand cas classique qui comprend de nombreuses choses, avec des OVNI de forme pyramidale avec des hiéroglyphes dessus. Il en parlera dans les prochains films, basées sur les 40000 pages d’études sur le sujet. Seulement 14 minutes y sont présentées dans « la révélation des pyramides », après il y aura 1H50 par film il en reste 6 à faire. le film a une vocation didactique, pédagogique, chacun a le devoir d’aller chercher l’info, et de garder son discernement, discuter non pas sur des idées mais des faits…

Nous passons maintenant à la créature retrouvée dans le désert Chilien d’Atacama…

Mais aussi JACQUES GRIMAULT évoque les crânes allongés en pain de sucre au Pérou, qui ont droit à des cimetières séparées de 3000 par cimetière…. crânes en pain de sucre un peu partout notamment en Egypte.L’île de Pâques et l’équateure penché, la géostratégie de l’île de Pâques pour arriver sur une planète comme la Terre… Notre alphabet relate l’arrivée d’extraterrestres.

Il nous parle du livre de FULCANELLI sur l'Alchimie, la Magie et Science sont connectées, il ne nous reste pas énormément de temps, l’alchimie transmute l’individu lui-même. On a des oligo-éléments, la pierre philosophale va nettoyer ça et booster, par principe d’épuration. C’est une vie prolongée, multipliée par 8 ou par 10. 

NOÉ et MATHUSALEM, ADAMdans la bible, c’est grâce à ce que mangeaient les Dieux. Ces choses là ne sont pas dites, c’est la Kabbale hermétique, ou la langue des oiseaux.

Pourquoi les extraterrestres ne se montrent pas ? Il faut être prudent. La brutalité l’emporte sur la finesse, l’un domine dans l’intellectuel mais le cogneur domine (l’armée)… Il faut tenter de se réunir avec ses amis et ceux qui partagent nos idées et sont sur la même voie de la recherche et l’éveil.

JACQUES GRIMAULT, après le mot de la fin met à disposition ses ouvrages, il reçoit des applaudissements nourris pour sa prestation magnifique et passionnante !

La conférence dans son intégralité. Notez une petite coupure de 5 minutes car une invitée ne tenait pas à être montrée pendant la démonstration de JACQUES…

mar.

04

août

2015

OVNIs : Conférence de Gilles Thomas "Valensole 07-2015"

Le vendredi 10 juillet 2015, Gilles THOMAS d'ODH Tv a donné une conférence à 16h à la salle tardieu à Valensole.

Le thème: Valensole vue par les ufologues. Gilles Thomas commence par nous rappeler que c'est ici, à Valensole, qu'il a commencé son activité sur les OVNIs, à 14 ans...


lun.

06

juil.

2015

Conférence sur l'ouvrage "OVNIS ET CONSCIENCE" 27 juin 2015 LYON

 

Découvrez la conférence inédite réalisée à Lyon, le 27 juin 2015, en présence des auteurs de  l’ouvrage “Ovnis et Conscience” paru en avril 2015 chez 3MG.

 

La conférence avec les auteurs du livre “Ovnis Conscience” a été un véritable succès.

Un public chaleureux et ouvert à toutes les thématiques contenues dans l’ouvrage, est venu à Lyon -parfois de très loin - manifester sa sympathie aux auteurs et montrer qu’il était sensible à  cette nouvelle vision de la réalité à l’intérieure de laquelle s’inscrit désormais l’étude du  phénomène ovni.


A l'évidence  cette conférence exceptionnelle marque une étape fondamentale dans la façon dont vont s’organiser dans le futur les recherches ufologiques (notamment grâce au laboratoire Aimé Michel qu’à brièvement évoqué Philippe Solal).

 

Tous ceux qui étaient présents ont perçu que nous étions en train de franchir un seuil qualitatif,  tant par le niveau des conférenciers, que par leur approche multidimensionnelles qui englobe et  dépasse toutes les études menées jusqu’ici sur ce phénomène complexe qui défi nos cadres  conceptuels habituels.

 

Nous remercions les conférenciers et le public qui en cette journée dense et intense ont contribué  à faire émerger une nouvelle dynamique qui est riche de promesse pour l’avenir de l’ufologie.

 

 

jeu.

25

juin

2015

Ovnis et conscience

Extraits d'une conférence "Ovnis et conscience", Morges, Juin 2015

ven.

12

juin

2015

"Une histoire cyclo-cosmique du monde – L’évolutionnisme à l’épreuve des faits", Jacques Grimault, Juin 2015

L' auteur du documentaire " La Révélation des pyramides", donnait une conférence le 9 mai dernier sur le thème : « Une histoire cyclo-cosmique du monde – L’évolutionnisme à l’épreuve des faits. »

Si vous voulez revoir "La révélation des Pyramides"

mer.

27

mai

2015

Conférence de Christel Seval sur le thème : contact extraterrestre et intérêts humains,  Mai 2015

OVNI ou nouveau missile photographié le 13-04-2012 dans région d'Irkoutsk, Russie


Réflexions intéressantes du spécialiste français Christel Seval : 


Que se passerait-il si demain des extraterrestres prenaient officiellement contact avec l'humanité terrestre ?


Cette question n'est pas anachronique.


Des études officielles ont été menées dans ce sens des deux côtés de l'Atlantique. Ce livre s'appuie sur des rapports aussi sérieux que celui du Brooking Institution, commandé par la NASA, du Cometa, en France, ou encore du Mutual UFO Network. Il puise également dans des sources plus confidentielles émanant de chercheurs indépendants


Quels seraient les impacts d'un tel contact sur la sphère émotionnelle, religieuse, socio-économique, politique, technologique ou militaire ?


Un contact avec des extraterrestres bienveillants serait-il suffisant pour assurer la pérennité de notre société ?


Christel Seval (né en 1960) est un ingénieur français et ex informaticien du ministère de la défense. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'ufologie.


Il s'est intéressé notamment à l'affaire Ummo et ses recherches sont marquées par un environnementalisme militant, dénonçant le réchauffement climatique et les « politiques d'autruche ».


Ses ouvrages sont publiés chez JMG éditions ; il a fait plusieurs conférences pour présenter ses recherches et publié plusieurs articles dans des revues spécialisées.


Ufologie et stratégie militaro-industrielle


Le décryptage de Christel Seval


Dans le cadre du SETI, le radiotélescope d’Arecibo à Porto Rico envoya en décembre 1974 un message radioélectrique en binaire à destination d’une galaxie voisine, en vue de communiquer à une possible intelligence extraterrestre.


Cette bouteille dans l’espace fut envoyée par la plus grande antenne parabolique du monde en direction de l’amas d’étoiles M13 située à 22 800 années lumière dans la constellation d’Hercule. Le message d’Arecibo, écrit sous la direction de Frank Drake, professeur d’astronomie de la Cornell University, codifia les numéros atomiques des principaux éléments constitutifs de la vie sur Terre (H = 1, C = 6, N = 7, O = 8, P = 15). Il décrivait également les sucres et les bases qui entrent dans la composition de l’ADN, le nombre de nucléotides, un schéma stylisé de la double hélice de l’ADN et enfin, l’image stylisée d’une silhouette humaine, indiquant sa taille, le nombre d’habitants terrestres en 1974, la composition du système solaire en distinguant la Terre comme l’origine du message et les caractéristiques de l’antenne radar émettrice.

Une réponse d’outre espace ?


27 ans plus tard le 20 août 2001, proches de l’antenne parabolique géante de Chilbolton (Angleterre), sont gravés dans les champs deux agroglyphes géants sous forme de rectangles.


L’un représente un visage humanoïde non terrestre et le second représentant une réponse d’outre espace du message radioélectrique envoyé d’Arecibo en 1974.

Que dévoile le décryptage de cet agroglyphe qui semble bien être une réponse au message envoyé il y a 27 ans ?


  vous pouvez consulter ICI  et également ICI  les précédents billets publiés sur ce blog


 La réponse est codifiée, cryptée rigoureusement de la même manière que le message émis en 1974.


 L’ADN décrit est plus court que le nôtre, le silicium ayant pris la place du phosphore ce qui provoque un crépissage de l’hélice d’ADN précisément représentée dans les champs de Chilbolton.


À la place d’un homme stylisé mesurant un mètre soixante seize, ressort une silhouette classique de Gris, un être de petite taille, un mètre, macrocéphale avec des bras, des jambes et des yeux qu’on identifie clairement.


Le système planétaire dont cet être est originaire est autre. Sa planète totalise un nombre de 17 milliards d’habitants, et se place en cinquième position depuis un soleil petit, égale au 4/9 ème du nôtre, accompagné de neuf planètes.

Dans ce système, les planètes trois et quatre sont désignées comme étant habitées. Le message représente également le schéma d’une antenne parabolique avec le symbole de la planète émettrice associée à un chiffre signifiant la puissance électromagnétique utilisée pour répondre.

Silence radio des autorités

 

L’observatoire de Chilbolton est la propriété du gouvernement britannique, il fut construit en 1965, dans le but d’étudier les émissions d’ondes radios en provenance de l’espace et des satellites.

L’accès de l’Observatoire est interdit au public.

La première réaction des chercheurs britanniques comme Paul Vigay fut naturellement de comparer la formation de code binaire de 2001 à la transmission radio télescopique de 1974 à Puerto Rico.

Malgré des photos, le décryptage du code binaire et toutes les correspondances relevées avec le message d’Arecibo par des chercheurs indépendants, aucune explication officielle n’a été donnée. 

Les astronomes de Chilbolton ont déclaré qu’ils ne s’étaient pas aperçus de l’apparition des glyphes, ceux-ci n’étant pas complètement visibles, même du point le plus élevé de l’antenne (sic!).


Un an plus tard toujours dans un champ de Childbolton, une silhouette d’alien tramée dans un gigantesque rectangle nous présente un disque rond d’une cinquantaine de mètres de diamètre dont la moitié sort du cadre.


L’intérieur du cercle végétal comporte un sillon spiralé divisé en une multitude de paquets de blés couchés ou relevés : une suite binaire. Le code en est simple, il s’agit de l’ASCII (American Standard Code for Information Interchange).

Le message est le suivant :

"Prenez garde aux porteurs de faux cadeaux et aux promesses non tenues. Beaucoup de douleur mais il est toujours temps. Il y a du bon la-haut. Nous nous opposons à la tromperie. Fin de transmission…"


Il n’y aura aucune déclaration officielle à propos de cette formation. 

Alors s’agit-il d’un authentique contact ou d’une manipulation de l’armée ? A quelle fin ?


Des ovnis contre le secret défense


Après Nagasaki et Hiroshima, énormément d’ovnis vont survoler les États américains et se positionner avec précision au-dessus de tous les sites impliqués dans les activités militaires atomiques, comme s’ils cherchaient à s’informer sur les développements des armes atomiques terrestres.


Dès 1946 les sites du Manhattan Project, les sites d’essais d’explosions atomiques comme l’atoll de Bikini, le site de Trinity, Roswell et les bases du Nouveau Mexique en 1947, Albuquerque, Sandia en décembre 1948, Los Alamos en janvier 1949, Camp Hood au Texas en mars 1949. 


Toute la filière atomique est découverte : des sites de recherche et d’essais, jusqu’aux lieux de stockage en passant par la chaîne de production des bombes. Pas un site secret n’est épargné. Les officiels de la Défense américaine sont aux abois.


Leur pire cauchemar vient de prendre forme. Toutes les installations les plus secrètes du pays sont survolées par des ovnis. Il suffirait à un espion de relever la carte des apparitions d’ovnis de 1946 à 1950 pour avoir avec précision la situation géographique de toutes les installations nucléaires de l’armée américaine. C’est la panique dans les rangs US.


En juillet 1952, le Pentagone et la Maison Blanche sont survolés à deux reprises, en plein centre d’une zone névralgique strictement protégée, interdite à la circulation aérienne. Rien n’échappe aux ovnis, de la filière militaire à la filière politique.


Dès l’arrivée au pouvoir de D. Eisenhower en 1953, Nelson Rockefeller sera chargé de présider une commission de refonte du département de la Défense. A partir de cette date, l’empire Rockefeller, le CFR (Council on Foreign Relations), la Trilatérale et les Bilderbergs vont gérer le secret OVNI dans tous ses prolongements, scientifiques, technologiques, militaires, renseignements, désinformation, jusqu’aux financements et infiltrations des associations ufologiques.

OVNI et Secret Défense


En 1954, l’installation de Fort Meade, siège du NSA, qui plus tard mettra en œuvre le réseau mondial d’écoute électronique Echelon, est survolée.

En 1963 et 1964, les satellites mis en orbite par les États-Unis tombent systématiquement en panne, et, étrangement, se remettent à fonctionner spontanément.


Novembre 1965 :

 une gigantesque panne d’électricité affecte New York et le sud Canadien. Un disque lumineux est aperçu au-dessus de la station de distribution électrique de Clay, point d’interconnexion de plusieurs réseaux haute tension. Décembre : une panne identique touche plusieurs États, le Nouveau Mexique, le Texas. Les bases militaires Holloman, White Sands et Fort Bliss sont privées de courant. C’est le scénario que les responsables de la Défense craignaient le plus : des actions agressives paralysant à la fois l’économie de la Nation et les capacités des forces militaires. (commentaire : oui, ils en sont capables !!)


En 1967 la base de Malmstrom, Montana qui abrite 120 missiles intercontinentaux du Strategic Air Command, est survolée par des ovnis. Le 16 mars, par une nuit glaciale, des lumières zigzaguent dans la nuit à des vitesses incroyables. L’officier de tir est alerté. Puis une soucoupe rougeoyante s’avance, survole la grille d’entrée au grand dam des gardes. En quelques secondes, ce sont huit silos de missiles qui sont déclarés hors service. Puis dix. Un commando chargé de s’approcher de l’ovni stationnaire a été légèrement blessé et est évacué. Plusieurs commandos partis inspecter les silos signalent des ovnis à leur tour. Dans une autre unité de silos plus au nord-est, un ovni évolue aux alentours de la zone interdite. Dix missiles sont à leur tour mis hors service. Il faudra plus d’une journée avant que les missiles ne soient déclarés à nouveau opérationnels.

 L’enquête technique conclura qu’il n’y a aucune explication rationnelle à la défaillance simultanée des 20 missiles ICBM.


En novembre 1975, les ovnis retournent sur la base de Malmstrom dans le Montana. 7 ovnis lents, qui déjouent les intercepteurs lancés contre eux, reproduisent le scénario de 1967 et déprogramment les ogives nucléaires.


La Nouvelle Donne


À partir de cette date, rien ne sera plus comme avant affirme Jean-Gabriel Greslé :

des puissances inconnues s’ingénient à rendre leur présence évidente par des manifestations aériennes non conventionnelles. Elles disposent de moyens techniques nécessaires pour convaincre l’ensemble du monde, une fois pour toutes, de leur présence et de leur supériorité. Pourtant, elles ne le font pas. De leur côté, le gouvernement américain et le département de la Défense utilisent leurs moyens considérables, renforcés en 1953 pour dissimuler eux aussi cette réalité au public.

Les mêmes puissances inconnues, entre 1947 et 1967 ont exercé une pression croissante sur les gouvernements américains. De toute évidence elles cherchent à obtenir quelque chose. Le gouvernement américain pourtant dominé par une technologie supérieure à la sienne a refusé, en apparence, de céder.

Le gouvernement refuse effectivement d’inverser sa politique de développement des armes nucléaires. Tous les gouvernements engagés dans la course aux armements de destruction massive sont confrontés aux mêmes problèmes de survols de leurs installations nucléaires par des ovnis. Une pression venue d’outre espace, demande une autre politique pour la sauvegarde de la planète.

De quelle genre d’intervention s’agit-il ?

La marge de manœuvre des intelligences à l’oeuvre est très mince.

Imposer la paix avec une technologie qui neutralise toutes les technostructures militaires de la planète serait perçu comme une dictature venu d’outre espace entraînant un ethnocide généralisé. Le remède serait pire que le mal


Par contre ne rien faire signifierait à moyen terme laisser l’humanité s’autodétruire volontairement ou par accident. 


Le développement des armes à plasma fait peser un péril pire que l’arme nucléaire.

La pression globale sur l’écosystème ne saurait continuer encore des décennies. Il est donc essentiel d’intervenir progressivement en exerçant une pression toujours plus forte.


L’augmentation du nombre de cropcircles est significative ces dernières années. Certains agroglyphes révèlent des schémas d’appareillages militaires ultra secrets, d’autres portent sur des symboles de sociétés secrètes influentes, ou encore répondent à un message envoyé il y a 27 ans dans la direction de la constellation d’Hercule.


Au Mexique, les soucoupes volantes sont omniprésentes sans affoler les autorités ou les populations. Gorbatchev lui-même s’est toujours opposé à l’idée que les ovnis constituaient une menace pour l’humanité.

Alors un premier contact officiel est-il possible ? 

Non car la technostructure gouvernementale américaine n’a pas intérêt à ce que des ovniens entament une procédure de contact avec l’humanité.


Géostratégie militaire US


Tout contact avec une race extraterrestre technologiquement plus avancée que nous, engagerait un processus collégial de représentation de l’humanité auprès des visiteurs qui nuirait à la souveraineté des Etats-Unis.

Il s’ensuivrait des réformes économiques et écologiques proposées et impulsées par les extraterrestres pour améliorer la situation de l’humanité dans son ensemble, ce qui nuirait à l’hégémonie américaine.

La révélation ou le partage de données techniques et scientifiques jusque là classées secret défense nuirait également aux Etats Unis.

Aussi les États-Unis peuvent-ils être amenés à envisager d’entretenir volontairement un foyer mondial de perturbations économiques afin de repousser au plus loin le jour du contact qui nécessite maturité et stabilité. L’accélération et l’amplification d’une politique de domination et d’annexion du reste du monde, notamment par le biais du vecteur pétrolier et de programmes d’armes de nouvelle génération semblent être à l’ordre du jour.


Ainsi, au moment du contact, les États-Unis occuperont une place prépondérante, un fait accompli qui ne sera peut-être pas remis en cause par les extraterrestres par respect pour la liberté de l’humanité.

Les États-Unis auront à leur disposition un arsenal technologique qui leur permettra de faire pression sur les volontés extraterrestres si ceux-ci en émettent.


Car, quel est le mobile qui peut pousser les stratèges militaires américains à construire des bombes à antimatière dix mille fois plus puissantes qu’une bombe thermonucléaire, si puissantes qu’elles ne peuvent pas être utilisées sur Terre ?

La peur d’un astéroïde ?

La probabilité d’un géocroiseur spatial en approche dangereuse dans les parages de la Terre ?

Foutaises, c’est la paranoïa anti-extraterrestre, c’est le désir forcené de l’oligarchie militaro-industrielle des États-Unis de pouvoir faire obstruction aux extraterrestres et, le jour du contact, d’avoir à leur portée un maximum de moyens de pression contre eux, voire d’armes efficaces car tel semble être leur rêve d’indépendance virile.


mer.

18

mars

2015

Richard Dolan lors de la Conférence du programme spatial secret, Mars 2015

Au fil des ans, il y a eu de nombreuses rencontres confirmés d' ovnis par des militaires, dont beaucoup d'entre elles sont vraiment incroyables et parfois inquiétantes.

Ces rencontres impliquent non seulement l'armée Américaine, mais aussi les forces armées du Canada, le Royaume-Uni,  toutes les nations européennes, la Russie, la Chine, l'Australie, les pays du Moyen-Orient, les pays Africains - en fait, partout dans le monde. Egalement  des  rapports fiables en provenance de sources militaires et gouvernementales remontent bien avant la Seconde Guerre mondiale.

Richard Dolan revient sur  certaines de ces  rencontres les plus extraordinaires que nous connaissons, et fait partager son avis sur le phénomène lui-même. Il examinera ensuite les implications énergétiques et technologiques, les forces politiques qui s'opposent à un nouveau paradigme énergétique et aux moyens de progresser.

ven.

06

févr.

2015

Conférence d'Ovni Languedoc, France, janvier 2015

Voici la conférence entière, en trois vidéos, de Gilles Thomas aux Rencontres d'Ovni Languedoc du 09 janvier 2015.


1ère partie:

Description d'Ovni Dans l'Histoire Tv, des mémoires de l'ufologie en france et de l'étude géo'ufologique.


2ème partie:

Ovnis en France: les zones sensibles ou d'anomalies


3ème partie:

Conclusion - Disparités et autres études géo'ufologiques


ven.

07

nov.

2014

Evènement à venir : Congrès ORBS , 15 Novembre 2014, Orléans, france

ven.

26

sept.

2014

U. Molinaro et les Cropcircles

Umberto Molinaro architecte, féru en géobiologie, nous livre dans cette interview son travail, depuis plusieurs années, sur l'étude et l'analyse des crop circles, ces dessins géométriques spectaculaires qui apparaissent dans les champs de culture.

mer.

17

sept.

2014

Thibaut Canuti : Ovni et nucléaire

mar.

16

sept.

2014

Quel est le lien entre "le visage" de Mars, et les 3 sites anciens Anglais (Avebury, Stonehendge,Glastonbury) ? La connection Mars, Pyramides et cropcircles

mar.

01

avril

2014

Conférence de l'INREES : Ovni une réalité

Cette conférence de l'INREES (fondé par Stéphane ALLIX , réalisateur, journaliste, écrivain et créateur de la série documentaire Enquêtes extraordianires sur M6, et soutenu par des médecins, des psychologues, des chercheurs ainsi que des cinéastes et des écrivains, tous désireux de porter avec rigueur, méthode et ouverture un regard neuf sur des exprériences humaines extraordinaires, en particulier l'observation d'Ovnis ou le contact avec des extraterrestres) a eu lieu en mars 2013. Elle réunissait l'astronaute Jean-François Clairvoy, l'écrivain et journaliste Leslie Kean, le général de division Wilfried Brouwer chef des opérations de l'Etat-major de l'air Belge.

 

 

ven.

14

févr.

2014

Grande conférence internationale sur les Ovnis - Fountain Hills, Arizona - 26/02 au 03/01/2014

Date of video: Feb 2014
Location of UFO conference: Fountain Hills, Arizona, USA
Date of conference: February 26 until March 3, 2014
Where: Fort McDowell Resort and Casino in Fountain Hills, AZ 

23000 congrétistes sont attendus à cette 23ème conférence internationale.

Elle rassemble beaucoup d'universitaires et anciens scientifiques de la NASA, dont Richard Hoover qui a découvert une vie extraterrestre dans les météorites.

ABC news ci-dessous :

http://abcnews.go.com/blogs/headlines/2014/02/those-glowing-lights-in-arizona-are-ufo-conference/

FOX 10 ci-dessous : 

lun.

30

déc.

2013

Conférence de J.P. GRESLE "1942-1954 : La genèse d'une secret d'état"

Cette conférence nous la devons à l'excellent site  :

Rencontre des Sciences et de l 'Inexpliqué 

http://rencontres-sciences-inexplique.com/index.html

Jean-Gabriel Greslé commence sa carrière en 1952 comme élève-pilote de chasse au Cadet Club de l’USAF en Caroline du Nord. Ensuite, il travaille dans la  prospection aérienne, ainsi que pour le compte du Commissariat à l’Energie Atomique. Par la  suite, il deviendra pilote de ligne à Air France et il totalisera environ 17500 heures de vol au moment de partir à la retraite (source : site RRO). Une vie professionnelle bien remplie donc, qui sera aussi ponctuée par des rencontres (le 5 novembre 1990 notamment) avec des phénomènes aériens non identifiés (ovnis) qui seront en quelque sorte les déclencheurs d’une autre « carrière », officieuse celle-là, qui le propulsera à la pointe et dans les sommets de la recherche ufologique française et même internationale. Il est considéré aujourd’hui comme un des meilleurs experts  sur ce sujet et il est souvent sollicité pour exposer la problématique ovni devant des aréopages prestigieux. Monsieur Greslé se défend d’ailleurs d’être un ufologue et considère que ses travaux, relevant plutôt de la catégorie des recherches historiques, font de lui un historien. 

Son dernier livre, « 1942-1954, la genèse d’un secret d’Etat », vient couronner en quelque sorte le travail considérable qui avait déjà été accompli et qui avait abouti à la publication de deux ouvrages majeurs pour la compréhension de cette période charnière dans l’histoire de l’humanité : « Extraterrestres : secret d’Etat », et « Documents interdits, la fin d’un secret ».

Avec ce dernier opus, le commandant Greslé est allé aussi loin qu’il est possible d’aller en se basant exclusivement sur l’étude minutieuse de documents officiels. Il a montré que la question des ovnis pouvait être un sujet d'étude sérieux pour les historiens, comme la guerre de 100 ans ou la chute de Rome par exemple. Rien n'empêchait de l'examiner sous cet angle et d'en tirer des résultats significatifs. L’ensemble des trois livres forme un tout d’une cohérence irréprochable, et c’est ce qui importe le plus en définitive. La cohérence de l’ensemble rend acceptable le fait qu’il puisse y avoir des éléments dont l’origine est incertaine. La rigueur méthodologique n’est jamais prise en défaut et l’analyse des documents montre une grande connaissance de la façon dont fonctionnent les services de renseignements et la hiérarchie militaire.

Le pari initial était risqué : introduire dans la démonstration des documents dont l’authenticité n’était pas établie à 100%. C’est un exercice à haut risque qui demande de maintenir constamment en alerte son sens critique et de toujours envisager les choses sous plusieurs angles à la  fois. Le pari a été tenu, et l’auteur a su rester en équilibre sur la « corde raide » jusqu’au bout si je puis dire. 

Le piège à éviter était de considérer ces documents soit comme totalement faux ou, au contraire, comme totalement vrais. S’ils sont totalement faux, ils ne sont d’aucune utilité pour la démonstration, mais d’un autre côté, un doute ne cesse de planer sur l’origine réelle de ces documents. Alors comment faire ? La seule solution est d’évaluer le degré de fiabilité de chaque document pris séparément. Au terme de ce fastidieux travail, la conclusion qui s’impose est qu’une partie seulement des documents est douteuse et que le reste peut être considérée comme fiable. A partir de là, la démonstration se déroulait d’elle-même et les conclusions se déduisaient sans difficulté.

Les conclusions qui s’imposent sont énormes et dérangeantes, mais Jean-Gabriel Greslé fait preuve d’une grande lucidité vis-à-vis de la question d’une présence extraterrestre dans notre environnement. Il va au fond des choses et il ne craint pas d’évoquer certains aspects du problème ovni qui pourraient perturber nos institutions. Comme, par exemple, la présence parmi nous d’être humanoïdes extraterrestres qui pourraient s’infiltrer dans tous les rouages de notre société sans que nous le sachions.     

Désormais, les questions que nous devons aborder sont celles qui se rapportent à l’évaluation de l’écart technologique entre eux et nous. Si nous considérons le fait que plusieurs ethnies sont déjà présentes dans le système solaire la question de l’écart technologique devient complexe. Pour certaines ethnies, l’écart n’est peut-être pas aussi considérable que cela. Il pourrait être que de quelques centaines où milliers d’années. Les disques volants récupérés pourraient faire partie de cette catégorie. Pour des ethnies supérieures, l’écart pourrait se chiffrer en dizaines ou en centaines de milliers d’années. Le comportement de certains « vaisseaux » laissent penser que des ethnies de ce niveau se manifestent aussi dans notre environnement. Enfin, en ce qui concerne les ethnies dont l’écart pourrait atteindre des millions d’années, je ne pense pas que nous ayons la moindre chance de les apercevoir et d’espérer le moindre contact avec elles.

Daniel Robin.

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"