ven.

23

juin

2017

Ovni au-dessus de Daytona Beach - 23 Juin 2017

Lire la suite

ven.

23

juin

2017

Les ovnis en Guyane - 23 Juin 2017

Lire la suite

ven.

23

juin

2017

Espagne : Des lumières non identifiées au-dessus de Sant Celoni - 23 Juin 2017

Lire la suite

ven.

23

juin

2017

Canada : Un OVNI surprenant observé à Sooke - 23 Juin 2017

Lire la suite

jeu.

22

juin

2017

France : Ovnis à Fécamp en Seine-Maritime le 18 juin 2017

Lire la suite

jeu.

22

juin

2017

Allemagne : Ovni en forme de serpent - 22 Juin 2017

Lire la suite

jeu.

22

juin

2017

France - Un OVNI sphérique observé à Carry-le-Rouet - 22 juin 2017

Lire la suite

mer.

21

juin

2017

Un mystérieux phénomène filmé à New York - 21 Juin 2017

Lire la suite

mer.

21

juin

2017

USA : Un OVNI triangulaire vert filmé à Tallahassee en Floride - 21 juin 2017

Lire la suite

mar.

20

juin

2017

Royaume Uni : Un surprenant OVNI a survolé le bourg de Bury St Edmunds - 20 Juin 2017

Lire la suite

lun.

19

juin

2017

France : Un OVNI étincelant vu de nuit à Montgesty dans le Lot - 19 Juin 2017

Lire la suite

lun.

19

juin

2017

France : Deux OVNI triangulaires observés à Liancourt en 2015 - 19 Juin 2017

Lire la suite

dim.

18

juin

2017

Cinq vidéos permettant d'identifier des Ovnis - 18 Juin 2017

Lire la suite

dim.

18

juin

2017

Compilation d'observations d'Ovnis étonnantes - 18 Juin 2017

Lire la suite

dim.

18

juin

2017

Un extrait de la BBC présente un ovni qui passe à toute allure tout près de la tour en feu à Londres - 18 Juin 2017

Lire la suite

ven.

16

juin

2017

Des ovnis filmés depuis le ranch ECETI - 16 juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

ven.

16

juin

2017

Une soucoupe volante filmée à Anthony, au Nouveau-Mexique - 16 juin 2017

Lire la suite

ven.

16

juin

2017

Ecosse : Un OVNI avec des hiéroglyphes - 16 juin 2017

Lire la suite

ven.

16

juin

2017

Un OVNI métallique filmé à Paris en juin 2017

Lire la suite

ven.

16

juin

2017

France : Ovnis filmés à Mauguio dans l'Hérault le 15 juin 2017

Lire la suite

jeu.

15

juin

2017

Gordon Cooper et l'atterrissage filmé d'un OVNI - 1957

Lire la suite

jeu.

15

juin

2017

Un OVNI lumineux filmé dans le sud de la France - 15 juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

15

juin

2017

La Vierge Marie serait apparue dans un sanctuaire en Irlande - 15 Juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

mer.

14

juin

2017

Une soucoupe volante noire filmée lors d'un orage - 14 juin 2017

Lire la suite

mar.

13

juin

2017

Étrange OVNI photographié à Leitrim en Irlande - 13 juin 2017

Lire la suite

mar.

13

juin

2017

Ovni filmé à La Rochelle en Charente-Maritime le 5 juin 2017

Lire la suite

lun.

12

juin

2017

France : Une soucoupe volante observée à Vias dans l'Hérault - 12 juin 2017

Lire la suite

ven.

09

juin

2017

FRANÇOIS BRUNE NOUS PARLE DU MIRACLE DE FATIMA : MIRACLE OU APPARITION D’OVNIS ? - 09 Juin 2017

Lire la suite

ven.

09

juin

2017

Un étrange OVNI sphérique et bleu apparaît à New York - 09 Juin 2017

Lire la suite

jeu.

08

juin

2017

France : Ovni filmé près de Castres dans le Tarn le 5 juin 2017

Lire la suite

jeu.

08

juin

2017

Authentique scène d’ovnis filmée dans le Minnesota - 08 juin 2017

Lire la suite

jeu.

08

juin

2017

Des OVNI filmés par un drone en Hongrie - 08 Juin 2017

Lire la suite

mer.

07

juin

2017

Un OVNI lumineux observé au-dessus de la Manche - 07 Juin 2017

Lire la suite

mer.

07

juin

2017

Les triangles noirs, à quoi doit-on se préparer ? - 07 Juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

mar.

06

juin

2017

(suite) Historique des OVNI observés dans le nord de la France - 16 juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

mar.

06

juin

2017

Historique des OVNI observés dans le nord de la France - 16 Juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

mar.

06

juin

2017

Ces étranges objets volants qui s'approchent de notre surface terrestre - 06 Juin 2017

Lire la suite

lun.

05

juin

2017

Slovaquie : observation d'une Orbe le 01 Juin 2017 lors d'un meeting aérien

Lire la suite

lun.

05

juin

2017

France : Trois gros OVNI observés à Château-Thierry en mai 2017

Lire la suite

lun.

05

juin

2017

USA : Elle observe et photographie un OVNI sphérique - 05 Juin 2017

Lire la suite

dim.

04

juin

2017

Les ovnis en Eure-et-Loir et Nord Pas-de-Calais - 04 Juin 2017

Lire la suite

ven.

02

juin

2017

USA : 3 OVNI filmés au-dessus de Waukesha, dans le Wisconsin 02 Juin 2017

Lire la suite

jeu.

01

juin

2017

Une photo satellite révèle une étrange anomalie dans la zone 51... 01 Juin 2017

Lire la suite

jeu.

01

juin

2017

Royaume Uni : Trois lumières mystérieuses filmées à Bristol, en Angleterre - 01 Juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

juin

2017

USA : Un OVNI au-dessus de Boston le 30 mai 2017

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

juin

2017

Un OVNI filmé à Bidard, dans le sud de la France - 01 Juin 2017

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

juin

2017

USA : étranges lumières au-dessus de Seattle

Lire la suite

jeu.

01

juin

2017

Les meilleures observations d'Ovnis de Mai 2017

Lire la suite 0 commentaires

mer.

31

mai

2017

Royaume Uni : Un lumière non identifiée repérée à Cley Hill, en Angleterre - 31 Mai 2017

Lire la suite

mar.

30

mai

2017

France : Pierre Dauchin publie un livre sur son observation ovnis à Liancourt dans l'Oise le 18 avril 2015

Lire la suite

mar.

30

mai

2017

Un OVNI filmé à Draguignan le 26 mai 2017

Lire la suite

lun.

29

mai

2017

France : Un OVNI observé au-dessus de Beaune - 29 Mai 2017

Lire la suite

lun.

29

mai

2017

Belgique : Une orbe lumineuse filmée à Seraing - 29 Mai 2017

Lire la suite

dim.

28

mai

2017

France : Un OVNI se pose dans un jardin à Nancy - 1982

Lire la suite

dim.

28

mai

2017

10 séquences vidéos surprenantes sur le thème des OVNIS - 27 Mai 2017

Lire la suite

dim.

28

mai

2017

Royaume Uni : Ovni rectangulaire avec chemtrails le 22 mai 2017 à Teign Estuary dans le Devon

Lire la suite

dim.

28

mai

2017

Ovni dans le Nord de la France secteur de Bondues et Marcq-en-Baroeul le 24 mai 2017

Lire la suite

ven.

26

mai

2017

Des écoliers sont témoins de l'apparition de plusieurs OVNIS ! 26 Mai 2017

Lire la suite

ven.

26

mai

2017

Allemagne : Ovni cigare au-dessus de Stutensee le 11 Mai 2017

Lire la suite

ven.

26

mai

2017

Amérique du Nord : étranges lumières observées au-dessus du Lac Ontario - 26 Mai 2017

Lire la suite

ven.

26

mai

2017

Un OVNI en forme de croix photographié à Falkirk ? - 26 Mai 2017

Lire la suite

ven.

26

mai

2017

USA : Un OVNI « danse » dans le ciel au-dessus de Gallipolis - 26 Mai 2017

Lire la suite

ven.

26

mai

2017

Un OVNI filmé par accident lors d'un documentaire - 26 Mai 2017

Lire la suite

mer.

24

mai

2017

Mexique : nouvel Ovni au-dessus du volcan Popocateptl - 24 Mai 2017

Lire la suite

mer.

24

mai

2017

France : Six OVNI repérés à Levallois-Perret en mai 2017

Lire la suite

mer.

24

mai

2017

USA : Il photographie un étrange humanoïde depuis un avion - 24 Mai 2017

Lire la suite

mer.

24

mai

2017

Autriche : Une soucoupe volante observée à Bregenz en 1954 - 24 Mai 2017

Lire la suite

mer.

24

mai

2017

Québec : Un étrange engin sphérique observé à Lac-Mégantic - 24 Mai 2017

Lire la suite

mar.

23

mai

2017

Ovni dans le ciel Londonien le 22 Mai 2017

Lire la suite

lun.

22

mai

2017

Classification de rapports d’observation ovnis ou de phénomènes inexpliqués par J. Vallée

Lire la suite

lun.

22

mai

2017

Canada : Des OVNI filmés en Colombie-Britannique en avril 2017

Lire la suite

lun.

22

mai

2017

Un OVNI triangulaire et noir observé dans les Vosges en 2016 - 22 Mai 2017

Lire la suite

sam.

20

mai

2017

Ovni filmé près de Joigny dans l'Yonne le 19 mai 2017

Lire la suite

ven.

19

mai

2017

Ovni Orbe filmé en début de nuit en Slovaquie - 19 mai 2017

Lire la suite

ven.

19

mai

2017

Un célèbre ufologue décide d'arrêter ses recherches

Lire la suite

ven.

19

mai

2017

Un OVNI trouvé sur des images satellites en Antarctique - 19 Mai 2017

Lire la suite

jeu.

18

mai

2017

Un énorme OVNI survole une habitation à York - 18 Mai 2017

Lire la suite

jeu.

18

mai

2017

Des OVNI observés en Norvège et en Suède en 1954 - 18 Mai 2017

Lire la suite

jeu.

18

mai

2017

L'Italie est ciblée par les ovnis - 18 Mai 2017

Lire la suite

mer.

17

mai

2017

Il y a des observations d’ovnis partout, et ce livre le prouve

Lire la suite

mar.

16

mai

2017

Flotte rapide d'OVNI sur le Pérou 8-mai-2017

Lire la suite

lun.

15

mai

2017

Mexique : Ovni filmé à Tepoztlan par un drone

Lire la suite

lun.

15

mai

2017

France : Un OVNI en forme de cigare observé en 1954 à Sare dans les Pyrénées

Lire la suite

jeu.

11

mai

2017

USA : un photographe réalise un cliché avec deux Ovnis après avoir observé des éclairs dans le ciel de Weaverville en Caroline du Nord

Lire la suite

jeu.

11

mai

2017

Belgique : photo d'un Ovni à Zeebrugge le 6 mai 2017

Lire la suite

jeu.

11

mai

2017

France : Photo ovni à l'Île Saint-Louis à Paris le 28 juillet 2008

Lire la suite

mer.

10

mai

2017

Des OVNIs détectés près de la Zone secrète 51 aux USA

Lire la suite

mar.

09

mai

2017

Un OVNI nuageux au-dessus d'une montagne en Chine

Lire la suite

lun.

08

mai

2017

France : Ovni filmé en Vendée le 7 mai 2017

Lire la suite

lun.

08

mai

2017

France : Un OVNI argenté observé à Toulon en avril 2015

Lire la suite

lun.

08

mai

2017

USA : Une soucoupe volante photographiée en 1931

Lire la suite

lun.

08

mai

2017

Espagne : un OVNI filmé à Saragosse en avril 2017

Lire la suite

sam.

06

mai

2017

Témoignage de combat aérien: Lt. Gorman contre OVNI

Lire la suite

ven.

05

mai

2017

Les meilleures observations d'Ovnis d'Avril 2017

Lire la suite

jeu.

04

mai

2017

France : Un énorme OVNI en forme de cigare observé

Lire la suite

jeu.

04

mai

2017

Observation massive d'OVNI en Floride en avril 2017

Lire la suite

jeu.

04

mai

2017

France : Un OVNI clignotant observé en Vendée en décembre 2016

Lire la suite

jeu.

04

mai

2017

USA : Ovni sombre au-dessus de Brooklyn, New York

Lire la suite

ven.

23

juin

2017

Un nouveau document MJ12 révèle les relations diplomatiques US avec les Extraterrestres ! - 23 juin 2017

 

Article déjà publié sur ce site ICI

 

Un nouveau document Majestic 12 confirme les rumeurs de contacts entre le gouvernement américain et les extraterrestres.

0 commentaires

ven.

23

juin

2017

Ovni au-dessus de Daytona Beach - 23 Juin 2017

 

Cette vidéo d'Ovni provient de Floride.

 

Rapport du témoin:

"A l'oeil nu, il semble être brillant, blanc et roux.

Après un zoom avec la caméra il est  devenu fou ! "

ven.

23

juin

2017

« La conspiration des soucoupes » Le MOD publie discrètement ses derniers dossiers X - 23 juin 2017

 

Les X-Files de la Grande-Bretagne sont publiés discrètement par le ministère de la Défense … mais ils les rendent très difficile d’accès

 

Un rapport officiel gouvernemental relatif aux O.V.N.I.S  nommé les  « X-Files britanniques » a finalement été publié. Les archives nationales ont ouvert un cache de 15 fichiers du ministère de la Défense qui divulguent des détails sur des incidents mystérieux qui ont eu lieu dans le ciel britannique.

 

Ils comportent des éléments relatifs à une rencontre non résolue qui a été comparée à l’incident de Roswell   en Amérique. L’incident a eu lieu en décembre 1980, lorsque trois militaires ont prétendu voir des lumières lumineuses clignotantes et un objet en forme triangulaire près d’une base de la  RAF dans la forêt de Rendlesham ,dans le  Suffolk. Une enquête a été ouverte, mais le mystère reste non résolu.

 

 

L’incident de la forêt Rendlesham: l’une des observations d’OVNI les plus célèbres de Grande-Bretagne.

L’incident de la forêt de qui a eu lieu en décembre 1980 et a été baptisé le : Roswell britannique.

Crédit photo: thesun.co.uk

 

L’incident de la forêt de Rendlesham a eu lieu en décembre 1980 pendant plusieurs nuits.

 

Le 26 décembre 1980, le personnel militaire affecté  aux bases jumelles de la RAF  de Bentwaters et   de Woodbridge à Suffolk a vu une lumière étrange dans la forêt de Rendlesham, située entre les deux bases.

 

Trois hommes ont été envoyés pour enquêter et deux d’entre eux ont rencontré un petit engin en forme de triangle. Un homme, Jim Penniston, s’est approché pour toucher le côté de l’objet.

 

Lui et un autre des aviateurs présents, John Burroughs, ont fait des croquis de l’appareil pour les déclarations de témoins. Deux semaines plus tard, le sous-commandant de la base, le lieutenant-colonel Charles Halt et son équipe ont rencontré l’OVNI. Il a dit plus tard:

 

Il a dit plus tard:

«Je suis ici, un haut fonctionnaire qui nie systématiquement ce genre de chose et travaille avec diligence pour  désinformer, et je suis impliqué dans quelque chose que je ne peux pas expliquer».

 

Malgré une enquête  du MOD, l’incident de la forêt Rendlesham reste inexpliqué.

 

Mais les ufologues étrangers devront attendre un peu plus longtemps pour découvrir la vérité, grâce au processus mis en place pour lire ces nouveaux fichiers.

 

Ils n’ont pas été numérisés, de sorte que les amateurs doivent se joindre à une file d’attente pour inspecter les enregistrements papier dans la salle de lecture des Archives nationales à Kew, à l’ouest de Londres.

 

De plus, il existe trois autres fichiers qui n’ont toujours pas été diffusés, selon Nick Pope, un ancien fonctionnaire qui a travaillé pour le ministère de la Défense.

 

Monsieur Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense de 1991 à 1994, a déclaré:

« Le manque de preuves tangibles et le fait que ces fichiers semblent avoir été glissés sans une annonce formelle des médias contribuent à alimenter certaines théories du complot, et je sais que de nombreuses personnes croient que les «bonnes informations »

sont mises de côté.

 

Une copie du rapport de la Force aérienne des États-Unis sur l’observation d’un OVNI près des bases de la RAF Woodbridge et de Bentwaters au Suffolk au Royaume-uni.

Crédit image:

thesun.co.uk

Les croquis de John Burrough de l’objet qu’ils ont vu dans la forêt de Rendlesham en 1980.

Crédit illustration: .thesun.co.uk

 

« En outre, le fait que certains fichiers n’aient pas été

numérisés , ne puissent pas être téléchargés et ne peuvent être visualisés en personne que dans les Archives nationales,  générera sans doute également les théories du complot.

 

« Après cela, il n’y a plus que trois autres fichiers OVNI encore à publier, et ils devraient être rendus publics plus tard cette année, donc il en reste  encore plus à venir. «

 

C’est une bonne journée pour un gouvernement ouvert et  la liberté  de l’information ».

 

L’année dernière, un aviateur américain impliqué dans l’incident a remporté son procès contre les instances de santé militaires qui ont été contraints à prendre en charge les frais pour le traitement des blessures qu’il prétendait avoir subies à  la forêt de Rendlesham.

 

Vidéo The Sun via youtube

 

Bandes son  il y a 30 ans relatives à l’incident d’O.V.N.I de la forêt de Rendlesham au royaume-uni .

 

Vidéo mise sur  Youtube le: 02 novembre 2010 par le SUN.

 

ven.

23

juin

2017

Les ovnis en Guyane - 23 Juin 2017

 

Décollage de la fusée Française Ariane 5, le 26 novembre 2010..

 

Email  adressé à christian MACE par le témoin : 

 

"Bonjour Christian,

 

J’habite en Amérique du sud, en Guyane française et notre superbe ciel que je regarde souvent le soir offre parfois des spectacles étranges, je regarde souvent le décollage de notre fusée Ariane, sa vitesse en vol je la connais, pourtant je vois parfois des choses bizarres qui ne sont ni ISS, ou satellites divers et encore moins de lanternes Thaïlandaises.

 

Pas de temps de prendre des photos, c’est souvent éphémères.

 

Je reste persuadé que ce n’est pas de notre technologie.

 

Le dernier en date, avec ma femme lors d’une promenade le soir, une lumière très brillante et fixe tel une étoile face au nord mais qui brille un peu plus et ne devais pas être là puisque chaque soir ou presque je regarde notre ciel, puis la lumière s’est éteinte comme absorbée ne laissant qu’un faible halo lumineux orangé, puis s’est mise en mouvement en partant plein nord en décrivant une courbe sans laisser de trace derrière elle, juste le petit point orange qui s’éloignait.

 

Sa vitesse était plus rapide que celle d’une fusée Ariane 5, pas de bruit, l’objets’emblait très loin.

 

Bonne soirée.

 

Manu".

 

 

ven.

23

juin

2017

Espagne : Des lumières non identifiées au-dessus de Sant Celoni - 23 Juin 2017

 

Le lundi 19 juin 2017, à 21 heures, plusieurs objets volants non identifiés ont été observés à Sant Celoni, dans la province de Barcelone, en Espagne.

 

Ces OVNI ont été repérés par de nombreux témoins dans une zone entre le quartier de Les Borrelles et le siège de la police catalane. Ils ne faisaient aucun bruit, n'émettaient aucune lumière et ne laissaient aucune trace dans le ciel.

 

Pendant toute la durée de l'observation, ces engins volaient tous à la même vitesse et se tenaient à la même distance les uns des autres.

 

Un témoin raconte :

 

« Nous avons pensé que c'étaient peut-être des drones, mais ils étaient bien trop grands. »

 

ven.

23

juin

2017

Un cosmonaute russe et un astronaute américain révèlent leurs observations d’OVNIS dans l’espace - 23 Juin 2017

 

En avril 1979, le cosmonaute Victor Afanasyev a quitté Star City pour rejoindre la station spatiale soviétique Solyut 6.

 

Mais pendant le trajet, quelque chose d’étrange s’est produit. Le cosmonaute Afanasyev a vu un objet non identifié se diriger vers son vaisseau et il a commencé à le traquer dans l’espace.

 

« Il nous a suivi pendant la moitié de notre orbite. Nous l’avons observé sur le côté éclairé, et lorsque nous sommes entrés dans le côté de l’ombre, il a complètement disparu.

Il s’agissait d’une structure d’ingénierie, fabriquée à partir d’un peu de métal, d’environ 40 mètres de long avec des coques intérieures. L’objet était étroit et il y avait des sortes de hublots. Certains endroits avaient des prolongement comme de petites ailes.

L’objet est resté très proche de nous.

Nous l’avons photographié, et nos photos l’ont montré à 23 ou 28 mètres. »

 

 

En plus de photographier l’OVNI, Afanasyev a continuellement reporté à la mission de contrôle au sol la taille de l’engin, sa forme et sa position.

 

Lorsque le cosmonaute est retourné sur Terre, il a été interrogé et a reçu l’ordre de ne jamais révéler ce qu’il savait, ses caméras et son film ont été confisqués.

 

Ces photos et ses transmissions vocales de l’espace n’ont jamais été diffusées.

 

Ce n’est que maintenant, avec l’effondrement de l’Union soviétique que Afanasyev est convaincu qu’il peut parler de son histoire en toute sécurité.

 

Un autre astronaute se présente avec une observation similaire.

 

Le Dr. Story Musgrave possède six diplômes académiques, c’est un médecin et un mathématicien qui a été dans le Corps de marine des États-Unis.

 

Il est également un astronaute de la NASA qui partage le record des vols spatiaux s’élevant à six.

 

Avec tout cela, il prétend raconter l’histoire d’OVNI la plus incroyable.

 

Dans une interview de 1994, il a raconté son observation :

 

« Lors de deux de mes missions, et je n’ai toujours pas de réponse, j’ai vu un serpent là-bas. d’environ un ou deux mètres de long.

 

Il semblait caoutchouteux ou élastique car on pouvait apercevoir des sortes d’ondes internes, et cette chose vous suit pendant une assez longue période.

 

Plus vous voler dans l’espace, plus vous voyez une quantité incroyable de choses là-bas, et ce genre de chose vous apporte, vraiment, une certitude que d’autres êtres vivants sont là-bas.« 

 

 

ven.

23

juin

2017

La momie d'un extraterrestre découverte à Nazca, au Pérou ? - 23 Juin 2017

 

Un mystérieux « cadavre momifié » a récemment été découvert à Nazca, au Pérou. Cet être humanoïde, bien conservé, a la particularité de posséder trois longues doigts et trois orteils. Est-il d'origine humaine ou avons-nous à faire à un extraterrestre ?

 

Un journaliste spécialisé dans le domaine de l'ufologie a expliqué qu'il s'agit là de « l'une des découvertes les plus importantes du 21ème siècle » dans un documentaire consacré à cette « créature ». Bien évidemment, des chercheurs plus sceptiques n'ont pas hésité à affirmer que cela pouvait être un canular.

 

Ce mini documentaire nous montre l'excavation de cette « momie » à proximité des géoglyphes de Nazca, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

L'enregistrement, publié sur le site internet « gaia.com », a été révélé au cours du printemps 2017 lorsque des cinéastes de Gaia ont filmé des chercheurs et des scientifiques en train d'effectuer des tests sur cet être humanoïde.

 

Ce corps accroupi et momifié possède d'incroyables caractéristiques. Outre ses trois doigts à chaque main et à chaque pied, il a un crâne allongé, un petit nez et des trous à la place des oreilles.

 

L'être mesure 168 cm (soit environ 5'6") de hauteur, avec des proportions « similaires à celles des êtres humains. »

 

La momie est également couverte d'une poudre blanche. L'équipe prétend qu'elle servait à sécher la peau et à préserver les restes.

 

Le site Internet « snopes » accuse les chercheurs étudiant sur ce cas d'avoir des croyances pseudo-scientifiques, influençant sur leurs conclusions.

 

Dans ce documentaire, le docteur Korotkov affirme que les caractéristiques physiques de cet être ne proviennent pas d'une déformation, et qu'il appartient à « une autre créature, une autre espèce d'humanoïde ».

 

MK Jesse, un radiologue spécialisé dans le domaine musculo-squelettique à l'hôpital de l'Université du Colorado, a déclaré qu'il semblait peu probable que les caractéristiques aient été volontairement faites au crâne ou aux mains pour lui donner une apparence unique.

 

Selon une datation au carbone 14 des échantillons du corps, le corps aurait été momifié entre 245 et 410 av. J.-C.. Des tests ADN sont actuellement en cours.

 

Une tomodensitométrie a révélé la présence d'un squelette à l'intérieur de la momie, tandis que les organes internes sont intacts.

 

Jay Weidner, directeur en chef de Gaia, a déclaré que les pétroglyphes situés près du corps momifié montrent également des figures humanoïdes à trois doigts.

 

Le site de spécialisé dans la pseudoscience ancient-origins.net garde un esprit ouvert sur cette affaire :

 

« Les scientifiques à l'esprit ouvert qui étudient les origines humaines peuvent se retrouver dans des situations comme celles-ci où ils doivent identifier ce genre de surprenante découverte. »

 

« Il est important dans ces situations de rester curieux et sceptiques. »

 

« De nombreux canulars ont été pris comme faits dans l'histoire archéologique, mais il y a autant de découvertes factuelles (ou plus) qui ont été discréditées parce qu'elles ne correspondaient pas à la science dominante. »

 

Le site Snopes.com écrit :

 

« L'absence d'une seule explication définitive pour expliquer leurs origines (les lignes de Nazca) a provoqué l'émergence de théories affirmant que les extraterrestres ont été en quelque sorte impliqués dans cette création. »

 

« Cependant, aucune preuve n'a prouvé définitivement l'existence d'une vie extraterrestre, et d'innombrables découvertes 'étranges' se sont avérées plus tard être des canulars ou avoir des explications beaucoup plus banales. »

 

Le journaliste mexicain Jaime Maussan s'est intéressé à la découverte de cette momie de Nazca dans cette même vidéo. Ce dernier a été lié à une série de découvertes de présumés corps extraterrestres qui se sont avérées être fausses. En 2015, une photographie montrant prétendument un extraterrestre découvert sur le site de Roswell était, en réalité, un enfant momifié.

 

Le médecin légiste José de Jésus Zalce Benitez s'est également impliqué dans ce curieux projet.

 

Par le passé, le Dr Korotkov a prétendu avoir inventé une caméra capable de photographier l'âme.

 

Snopes.com a ajouté :

 

« Gaia.com fournit une plate-forme et se spécialise dans les pseudo-sciences, fausses et parasites, les théories de la conspiration et le paranormal. »

 

« Il reste à établir si la 'momie' de Nazca est un cadavre excavé ou simplement un canular. Il nous faut en apprendre davantage sur ses origines et comment ses apparentes déformations se sont produites. »

 

« Mais nous sommes prêts à avancer avec certitude qu'il ne réussira pas où des milliers de 'découvertes' antérieures ont échoué et que cette découverte ne présentera aucune preuve définitive et scientifiquement vérifiable de la vie extraterrestre. »

 

Nigel Watson, ufologue britannique respecté, est lui-aussi sceptique quant à cet humanoïde :

 

« Cela ressemble à un modèle de plâtre. »

 

« Je pense à un faux à 110 pour cent ! »

 

Mick West, l'administrateur, de metabunk.org, a expliqué :

 

« Le fait de montrer une tomodensitométrie de la momie suggère que, si elle est authentique, la créature possède effectivement des os. »

 

« Les choses qui me paraissent particulièrement fausses sont le visage, qui semble avoir été sculpté à partir d'argile. »

 

« Il semble y avoir un 'manchon' où le bras plus humain se termine et où la main 'extraterrestre' commence. »

 

« Si je voulais créer une telle chose, j'utiliserais un véritable squelette humain (et, de préférence, une vraie momie péruvienne, puisqu'il y en a probablement encore beaucoup dans des tombes inconnues), puis j'ajouterais des fausses mains, des faux pieds et une fausse tête. »

 

« Le crâne est intéressant, car à partir de la radiographie montrée, il ressemble à un vrai crâne, mais étrangement façonné. »

 

Au mois de janvier 2017, des enquêteurs avaient trouvé une main géante avec trois doigts et qui pourraient provenir d'un extra-terrestre mort.

 

Brien Foerster, travaillant pour le 'Hidden Inca Tours', et son équipe prétendent avoir reçu ce spécimen à trois doigts par un groupe de personnes qui avaient exploré des tunnels dans le désert au sud-est du Pérou.

 

Les explorateurs ont déclaré qu'ils l'avaient trouvé près d'un étrange crâne humanoïde allongé qui a également été donné à des scientifiques.

 

Malgré le scepticisme ambiant, il semblerait bien que d'étranges êtres venant d'ailleurs ont véritablement habité dans cette région du monde.

 

Était-il d'origine extraterrestre ?

 

Voilà une question qu'il nous faudra encore répondre …

 

 

ven.

23

juin

2017

Canada : Un OVNI surprenant observé à Sooke - 23 Juin 2017

Octavian Lacatusu/Sooke

 

Le vendredi 16 juin 2017, Ann Talbot, une habitante de Sooke (en Colombie-Britannique, au Canada), était sur son balcon vers 10 h30 quand elle a vu une étrange lumière étincelante au-dessus de la cime des arbres à environ 100 mètres de sa maison.

 

Cet OVNI étrange et de forme parfaitement ronde était comme embrasé par une mystérieuse lumière rose / rouge claire. Le témoin a estimé qu'il mesurait de un à deux mètres de diamètre.

 

« Je pensais que c'était un drone piloté par quelqu'un, mais je ne pouvais voir personne aux alentours. »

 

« Il n'y avait aucune trace derrière cette chose, et il était difficile de déterminer sa taille, mais il était plus grand qu'un drone. »

 

L'OVNI a traversé le bassin de Sooke avant de se diriger vers Coopers Cove. En essayant de le suivre, Talbot a courut dans sa cuisine, qui se trouve de l'autre côté de sa maison, face à Jenkins Marine.

 

« Il n'a pas pris plus de 15 secondes pour faire le tour du bassin et le traverser. Quand il est arrivé de l'autre côté, j'ai crié à mon mari en bas, 'Viens vite !' Et il a disparu au cours de la

journée. »

 

Talbot n'a entendu aucun bruit de moteur, ou un quelconque bruit provenant de cet objet.

 

« Je ne sais pas ce que c'était, mais c'était intéressant. Je ne pense pas qu'il s'agissait d'une météorite, car cela aurait laissé des traces. Je ne pouvais rien entendre provenant de cette chose, pas un bourdonnement, pas de sonorité, rien. »

 

Il n'existe pas de drone, d'engins militaires ou civiles, qui peuvent se déplacer à une telle vitesse.

 

Aucun phénomène météorologique étrange n'était présent, car le ciel, ce vendredi soir, était clair.

 

Selon un sondage réalisé en 2016 par une organisation basée à Winnipeg, il y a eu 1 131 observations d'objets volants non identifiés dans l'ensemble du Canada, dont six en Colombie-Britannique. Randolf Richardson, qui gère le site Web basé à Vancouver, UFOcentre.com, explique :

 

« Au cours de ces dernières années, j'ai reçu des rapports de témoins, et il n'y a pas de cohérence ou de modèles concernant les observations d'OVNI, parfois il y en a beaucoup, parfois il n'y en a pas pendant un certain temps. Cela semble être sporadique. »

 

Richardson reçoit des courriels et des histoires concernant les OVNIS provenant de personnes du monde entier. Il espère un jour fournir une large collection d'observations d'OVNI afin de laisser le public décider ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.

 

« Je suis moi-même un sceptique, donc je ne crois pas toujours aux conclusions que les gens avancent. Je crois que les témoins voient beaucoup de choses, et j'aime l'idée que nous ne soyons pas seuls dans l'univers. »

 

Certaines personnes ont raconté à Richardson avoir assisté à un atterrissage d'OVNI dans leur cour. D'autres prétendent même avoir été enlevées par des extraterrestres.

 

« Beaucoup d'entre eux croient honnêtement ce qu'ils voient. La mémoire d'une personne peut changer, mais je dirais que dans la plupart des cas, c'est assez précis. »

 

Une chose est certaine, quel que soit l'origine de cet objet, ce n'était pas militaire, a déclaré Greg Menzies, un porte-parole de la base des forces canadiennes Esquimalt.

 

« Nous n'avons pas de drones qui volent actuellement, et nous ne participons pas à des exercices dans le bassin de Sooke. »

 

jeu.

22

juin

2017

Dernière mission Apollo XVII : une image surprenante d'un objet inconnu proche du module - 22 Juin 2017

 

Apollo 17 était la mission finale du programme Apollo de la NASA. Lancé à 12h33, heure normale de l'Est (EST) le 7 décembre 1972, avec un équipage composé du commandant Eugene Cernan, du pilote de module de commandement Ronald Evans et du pilote de module lunaire Harrison Schmitt.

 

 

 

Au cours de leur mission en direction de la lune, les astronautes ont capturé de nombreuses images stockées dans la bibliothèque d'images Apollo 17 de la NASA. 

 

Alors que la plupart des images ont été prises sur la surface lunaire, les astronautes ont également pris des photos à travers les hublots de leur module spatial dans l'espace. 

 

Après avoir visualisé et analysé de nombreuses images, Michael de "The Kepler Telescope Channel" a trouvé une image montrant ce qui semble être un vaisseau spatial extraterrestre partiellement transparent  proche du module Apollo. 

 

Michael a déclaré:

je ne m'intéresse normalement pas à ces objets qui,  normalement, se révèlent être des particules de glace ou des couvertures thermiques ou quelque chose comme ça, mais cette image de la NASA de la mission Apollo 17 de 1972 semble montrer quelque chose d'un autre monde. 

 

Michael a réalisé une compilation fascinante d'images spatiales Apollo 17, y compris l'image du prétendu vaisseau spatial étranger, dans la vidéo ci-dessous. 

 

 

 

Image prise à travers un hublot 

jeu.

22

juin

2017

« Paranormal : De l’Expérience à la Connaissance » avec Sylvie Joubert

 

Sylvie Joubert est Docteur en sociologie de l’Université René Descartes – Paris V Sorbonne depuis 1989.

 

D’une façon générale, ses travaux sociologiques sont marqués par un recul à l’égard des dualités intellectuelles et universitaires courantes : réel et virtuel, phénomène et noumène, vrai et faux, sont pour elle les dichotomies d’un vieil entendement n’ayant plus de raison d’être.

 

La séparation classique entre visible et invisible, exotérique et ésotérique, physique et métaphysique, ne serait-elle pas désuète et périmée ?

 

De nombreux témoignages tendent à montrer que nous vivons bel et bien en situation de coprésence avec de

mystérieux « étrangers », même si nous n’en avons aucune conscience.

 

Au regard de ses propres expériences avec le monde de l’invisible et à partir de l’étude de cas d’une personnalité connue, Sylvie Joubert nous expliquera comment il est possible de mettre en place une approche théorique et sociologique approfondie reliée à une investigation dans le domaine de la transcommunication audio.

 

Cette émission s’annonce riche en surprises et nous démontrera comment il est possible de construire de la Connaissance sur la base d’expériences hors-normes relevant du paranormal.

 

jeu.

22

juin

2017

La Chine réussi la première transmission quantiques de données depuis l’espace - 22 Juin 2017

 

Ceci devrait être un pas vers l’élaboration d’un Internet inviolable. La Chine a réussi la prouesse d’avoir établi une communication quantique depuis l’espace vers plusieurs stations situées dans la province du Tibet.

 

La situation est cocasse puisque, si habituellement la Chine est désignée comme responsable de nombreuses opérations de hacking autour du globe à l’instar de la Russie, ce pays vient de faire une avancée considérable dans la course à l’établissement d’un Web inviolable !

 

En effet, près d’un an après avoir lancé Mozi, le premier satellite à communication quantique jamais créé, les Chinois ont déclaré au monde avoir réussi la première « téléportation quantique » depuis l’espace et sur de grandes distances.

 

Un article paru dans la revue Science stipule que l’équipe du professeur Jian-Wei Pan de l’Université de Hefei (Chine) est à l’origine de cette grande première en étant partie logiquement du principe que les particules peuvent être liées à distance. Les scientifiques ont pu émettre des photons jumeaux depuis le satellite Mozi et les expédier au même moment vers trois stations situées au Tibet. Il faut tout de même savoir que certaines de ces stations étaient distantes de près de 1200 kilomètres !

 

Ces particules jumelles agissent comme une seule entité, bien que celles-ci soient séparées physiquement. Dans le cas où une d’entre elles se trouve modifiée, cela sera visible sur la seconde, peu importe la distance. Ainsi, l’information est transmise de façon instantanée et surtout, dotée d’une sacrée protection, car impossible à intercepter. Ceci permet d’affirmer que si l’on considère un système de communication basé sur ces caractéristiques, celui-ci sera largement supérieur aux méthodes classiques de sécurité informatique.

 

 

Jian-Wei Pan estime qu’il faudra « sans doute plus d’une décennie » pour qu’un Internet inviolable apparaisse, mais cela n’enlève rien au succès des scientifiques chinois.

jeu.

22

juin

2017

France : Ovnis à Fécamp en Seine-Maritime le 18 juin 2017

 

Insolite.

 

 

Drôle de vision dimanche soir dans le ciel fécampois au-dessus de la mer, où un habitant s’est laissé prendre à un ballet de lumières.

 

Ce n’est pas la lune rousse qui est apparue dimanche soir dans le ciel à la nuit tombée.

 

Le phénomène a pourtant intrigué un habitant du front de mer qui ne souhaite pas dévoiler son identité : « Je ne veux pas passer pour un illuminé, mais pourtant j’ai été intrigué par ces lumières virevoltantes qui évoluaient sous mes yeux de façon étrange », avoue ce Fécampois que nous appellerons des initiales MV.

 

Installé dimanche soir devant son téléviseur pour suivre les résultats des législatives, MV est intrigué par des lumières scintillantes comme des étoiles dans le ciel.

 

« J’ai pensé tout d’abord à un hélicoptère, mais après avoir baissé le son de mon téléviseur, je n’ai pas entendu de bruit de moteur. Alors pourquoi pas un parapentiste, ou encore la lumière d’un chalutier ?

Mais c’était bien trop haut dans le ciel. »

 

 

Explications

 

MV observe alors le phénomène.

« C’était extraordinaire, les lumières dansaient entre elles. Le temps que j’aille prendre mon appareil photo, une troisième lumière s’est invitée comme dans un ballet féerique. Puis je ne sais comment, a surgi comme une boule de feu tel un soleil. Dans la nuit noire, il était aux environs de 23 h, il n’y avait pas moyen d’évaluer la distance. Après avoir bien joué entre elles, les lumières s’envolaient vers l’horizon plein ouest. »

 

Sûr d’avoir assisté à un phénomène extraordinaire, MV s’enquerrait auprès des autorités qui ne prenaient pas très au sérieux sa « vision ». MV en parlait en famille, puis allait s’informer sur la Toile sur les phénomènes de ce genre.

 

Le Geipan (Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) créé par le CNES (Centre national d’études spatiales) indique effectivement différents phénomènes qui expliquent ces lumières :

des lumières rouges, blanches ou multicolores peuvent apparaître dans le ciel, avec un déplacement irrégulier. Il s’agit peut-être de drones ou d’ailes volantes, avions miniatures pesant environ 500 grammes et pilotés à l’aide de télécommande. Ces objets construits par des amateurs peuvent avoir des dimensions variables et volent quelquefois en groupes.

 

« Après réflexion, je pense qu’il s’agit d’un tel phénomène, mais j’y ai bien cru de prime abord. »

 

Aucun signalement spécifique n’a été observé par les autorités que nous avons contactées, comme les Affaires maritimes de Cherbourg.

 

jeu.

22

juin

2017

L’existence de civilisations dans la Voie lactée enfin prouvée? - 22 juin 2017

 

Des chercheurs américains ont présenté une nouvelle étude portant sur l’existence des extraterrestres dans la Voie lactée.

 

Selon leurs calculs, les délais de formation des exoplanètes et du développement biotechnologique montrent qu’aujourd’hui plusieurs civilisations pourraient y exister.

 

Alors que la recherche des preuves de l'existence d'extraterrestres ne cesse d'agiter les milieux scientifiques, une équipe d'astronomes américains a tenté de percer ce mystère.

 

Un article publié sur le site arxiv.org (Cornell University Library) présente les calculs réalisés par les chercheurs et selon lesquels la Voie lactée serait truffée de civilisations aliens.

 

Pour déterminer le nombre de civilisations que compte la Voie lactée, les astronomes ont pris pour base la formule proposée par le chercheur Frank Donald Drake et réunissant les critères nécessaires pour réaliser de tels calculs.

 

Afin d'insérer les modifications requises pour une telle évaluation, les scientifiques ont engagé plusieurs indices: la vitesse de la formation des exoplanètes dans la zone d'habitabilité, la fréquence des catastrophes planétaires influençant l'évolution de la vie et l'importance du facteur biotechnologique.

 

Le temps dont une civilisation techniquement développée a besoin pour entrer en contact avec la Terre a été également évalué par les chercheurs.

 

Après avoir pris en compte tous les éléments, les astronomes ont conclu que plusieurs civilisations extraterrestres pourraient exister dans la Voie lactée.

 

jeu.

22

juin

2017

Gigantesque Ovni sphérique ou petite planète près du Soleil - 22 Juin 2017

 

Le 14 juin 2017, une caméra de l'observatoire de la dynamique solaire développé par la NASA a filmé un possible objet volant non identifié non loin de notre Soleil.

 

Ces images fascinantes nous montrent un OVNI sphérique et d'aspect gazeux. Cet engin est visiblement d'une taille imposante et paraît émettre sa propre énergie luminescente.

 

Cette photographie est claire et ne semble pas être corrompue comme c'est parfois le cas dans ce genre d'affaire.

 

Les OVNI sont souvent observés à proximité du Soleil.

 

Certains croient que des êtres venus d'ailleurs s'y approcheraient dans le seul et unique but d'y récupérer de l'énergie pour leurs vaisseaux.

 

Que pensez-vous de ces images ?

 

0 commentaires

jeu.

22

juin

2017

Allemagne : Ovni en forme de serpent - 22 Juin 2017

Das "Ufo" aus dem Hammer Westen.© Katy Hackel

 

Le lundi 19 juin 2017, un objet volant non identifié a été filmé dans l'ouest de Hamm, une ville située dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne.

 

Ce soir-là, à 18 heures 05, Karin Riemann rentrait à son domicile quand un OVNI « en forme de serpent » est apparu dans le ciel bleu. Cet engin se tortillait dans les airs sans raison apparente. Pour notre plus grand plaisir, la témoin a réussi à prendre une vidéo de 57 secondes de cette chose.

 

La journaliste Katy Hackel a également réussi à photographier ce spectacle des plus inhabituel.

 

Selon le site Internet « wa.de », cet OVNI pourrait simplement être un sac en plastique ou quelque chose de semblable.

jeu.

22

juin

2017

France - Un OVNI sphérique observé à Carry-le-Rouet - 22 juin 2017

Le 3 juin 2017 à 23 heures 50, deux témoins ont observé un étrange objet lumineux au-dessus de Carry-le-Rouet, une commune française des Bouches-du-Rhône …

 

Alors que cet OVNI ressemblait à un banal point lumineux, il s'est mis à modifier brutalement sa trajectoire et à changer de couleur.

 

L'observation a duré une vingtaine de secondes

.

Témoignage :

 

« On observait le ciel quand soudain on aperçoit un point lumineux qui se déplaçait à la vitesse d'un avion voir un peu plus vite. J'ai cru d'ailleurs que c'était un avion.

Le problème c'est que ce point lumineux blanc ou jaune a changé de trajectoire, il remontait vers l'espace, le point est devenu de plus en plus petit et a changé de couleur. Il est devenu rouge pour ensuite disparaître. »

 

 

mer.

21

juin

2017

Nouveau concept : holomatiere, la conscience quantique et l'au-delà d'Emmanuel RANSFORD - 21 Juin 2017

 

Qui sommes-nous , et que restera-t-il de nous après notre brève existence terrestre ?

Où sont nos chers disparus, et pouvons-nous communiquer avec eux ? Y a-t-il un au-delà, et avons-nous une âme promise à la vie éternelle ?

Dans cet essai de nombreuses réponses sont offertes à ces questions cruciales. Cependant, la plupart restent purement arbitraires et subjectives.

L'auteur tente d'aller plus loin.

Pour cela, il propose un éclairage inédit sur l'au-delà et l'immortalité.

Son  approche, originale et innovante, s'appuie sur la science contemporaine.

Cet essai clair et accessible à tous, nous invite à explorer les profondeurs du réel.

Il pose que l'invisible à explorer les profondeurs du réel.

Il pose que l'invisible existe et qu'il se manifeste dans l'atome et electron.

Cette hypothèse conduit à la notion d'holomatière, qui est présentée.

L'auteur montre alors que la conscience cérébrale s'enracine dans la réalité quantique.

L'hypothèse de l'auteur est que la conscience quantique rend plausible l'immortalité de l'âme.

Elle fait de nous des géants de l'invisible aux pouvoirs insoupçonnés.

Ainsi la vie serait plus, beaucoup plus, qu'un passage terrestre absurde et sans lendemain : tel est le réconfortant message qui émerge de cet ouvrage.

 

 

 

 

Commentaire : ouvrage remarquable, novateur, à la fois philosophique et scientifique,   se basant sur les dernières théories de la physique quantique,  et permettant une hypothèse essentielle pour notre humanité : l'immortalité de notre âme ou conscience.

Pour les futurs lecteurs il est toutefois indispensable de bien avoir assimilé les bases de la physique quantique.

 

 

mer.

21

juin

2017

Cropcircles en France (Lixheim) : les extraterrestres sont-ils de retour en Moselle-sud ? 21 Juin 2017

 

En France ça bouge, voilà le deuxième crop circle qui a été découvert le 18 juin au VIEUX LIXHEIM en Moselle, près de Sarrebourg , tout près des quatre autres qui sont y apparus depuis 2006. Le vieux Lixheim près de Sarrebourg en Moselle, découvert le 18 juin 2017

 

 D'un diamètre de quelque 100 m, il représente des cercles épurés, assimilables au système solaire,, voire à un atome ou... à rien du tout.

 

Ce qui est certain, c'est que ce nouveau message suscitera les habituelles interrogations parmi les terriens.

 

Quoiqu'il en soit, les extra-terrestres ou forces de l'au-delà, nous avaient habitué à mieux : leur première production de l'été en Moselle-sud est un peu brouillonne..

 

 

 

Analyse  : une géométrie cachée est évidente, celle du triangle équilatéral !

 

mer.

21

juin

2017

Un ancien commandant de la base de Minot évoque la dissimulation autour des ovnis - 21 juin 2017

 

MINOT, ND. - Le capitaine David D. Schindele était commandant d'équipage de lancement de missiles balistiques de type Minuteman au sein de la base de MINOT qui abrite l’un des principaux dépôts d'armes nucléaires aux États-Unis.

 

Les Minuteman sont des missiles intercontinentaux américains à ogive nucléaire lancés depuis le sol.

 

 

 

 

Rappelons que dans la nuit du 24 au 25 août 1966, cette base du Dakota du Nord a été le théâtre d’un survol d’objet lumineux signalé par des gardes et détecté au radar.

 

Dix missiles Minuteman ont été mis hors d'usage cette nuit-là.

 

Les fonctionnaires de la Force aérienne ont demandé à Schindele de ne jamais parler de l'incident, ce qui ne s'est jamais produit.

 

Schindele se trouvait au sein d’une installation de contrôle de lancement près de Mohall durant l'incident.

 

Le 6 décembre 1966, la première page du "Minot Daily News" évoque des incidents liés à un ovni dans la région de Minot.

 

Ces informations sont rapportées par l’ouvrage de Schindele intitulé "It Never Happened, Volume 1".

 

Schindele était stationné au Minot AFB de juillet 1965 à mai 1968.

 

« Pendant ce temps, à Minot, beaucoup d'entre nous avions eu vent d’incidents mondiaux au sein des installations de Minuteman, mais nous étions tous obligés de garder le

silence. » a déclaré Schindele au Minot Daily News.

 

Schindele a expliqué avoir rencontré il y a quelques années un autre témoin qui exerçait à peu près la même fonction que lui, ce qui l’a encouragé à témoigné :

 

« Environ 35 ans après mon observation de Minot et l'étude d'un incident identique qui s’est produit sur la base de Malmstrom AFB dans le Montana (voir témoignage de Robert Salas), j’ai envisagé de raconter la vérité », 

a déclaré Schindele.

 

 

Schindele a déclaré qu'il lui a fallu cinq ans pour raconter son expérience et en informer ses proches amis.

 

« Après avoir découvert en 2010 que des missiles avaient connus des sorts similaires à ceux de Minot à cause d’ovnis, j’ai décidé d’approfondir mes recherches et de ce fait constater le cover-up imposé par la Force aérienne.

Je cherche à savoir exactement pourquoi l'armée de l'air nous a demandé à tous de nous taire. Nous avons tous eu droits à des discussions secrètes, mais cela n’explique pas pourquoi la Force aérienne refuse de nous dire la vérité ou d'expliquer les incidents. »

a-t-il déclaré.

 

C'est en menant sa recherche et en se documentant en 2010 que Schindele a décidé de rédiger un livre.

 

« Il s’agit d’un effort de six ans et demi, mais j'ai également réalisé qu'un deuxième volume serait nécessaire pour le compléter », a-t-il déclaré.

 

Schindele a déclaré :

 

« Il y a beaucoup de militaires de Minot qui ont emporté leurs

« secrets » dans leur tombe, tandis que des militaires vivent certainement encore la même chose. »

 

Il vit actuellement avec sa femme, Diana, résident à Mukilteo au nord de Seattle. Schindele a grandi dans la région de Seattle et étudié à l'Université d'Etat de Washington.

 

 

mer.

21

juin

2017

Un mystérieux phénomène filmé à New York - 21 Juin 2017

 

 

Le dimanche 18 juin 2017, une jeune femme a filmé un phénomène inexpliqué au-dessus de la ville de New-York.

 

Les images prises sont extraordinaires et rationnellement inexplicables.

 

Dans les premières heures du matin, à 4 heures 30, le témoin, prénommé Zypher, était à l'extérieur de son domicile.

 

C'est à ce moment-là qu'elle a repéré un OVNI nuageux et bleuâtre planer dans le ciel au-dessus des arbres dans une banlieue de la ville la plus peuplée des États-Unis.

 

Cet engin non identifié émettait une multitude de lumières blanches et ne faisait aucun bruit.

 

Étonnée, elle a pris sa caméra haute résolution avant de le filmer.

 

Rapidement, la vidéo publiée sur YouTube a intéressé un grand nombre de passionnés de phénomènes paranormaux.

 

La vidéo a également été partagée sur Reddit.

 

Le témoin n'a pas émis d'hypothèse quant à ce qu'elle a vu. Elle a toutefois tenu à préciser que ces lumières ne pouvaient pas provenir des arbres ou des bâtiments situés à proximité.

 

A ce jour, cette affaire n'a toujours pas été résolue.

 

Certains internautes pensent que la NASA a lancé une fusée nocturne afin de pulvériser des produits chimiques dans la haute atmosphère.

 

Sur son site Internet, la NASA a confirmé son intention de lancer une telle opération mais à préciser qu'elle n'était pas responsable sur ce cas-là puisqu'elle avait programmé un tel lancement le dimanche soir et pas le matin.

 

On remarquera que cette « chose » semblait bien plus grande que n'importe quel drone présent sur le marché.

 

 

mer.

21

juin

2017

USA : Un OVNI triangulaire vert filmé à Tallahassee en Floride - 21 juin 2017

 

Une femme prétend avoir repéré un OVNI dans le ciel de Tallahassee (dans l’État de Floride). Elle a réussi à filmer ce phénomène prouvant que ce qu'elle a vu n'était pas une hallucination.

 

Sharla Daire-Brady explique avoir vu cet objet lumineux et non identifié le 17 juin 2017. Ce matin-là, elle et son mari s'étaient levés tôt afin d'aller pêcher. Aux alentours de 4 heures 10 du matin, elle était sur sa terrasse quand elle a remarqué la présence d'une étrange lumière au loin.

 

Pensant qu'il s'agissait de quelque chose d'inhabituel, elle a marché autour de sa grange afin de mieux pouvoir l'observer. Pendant qu'elle se déplaçait, cette lumière devenait devenait de plus en plus grosse.

 

Elle a alors commencé à paniquer avant de sortir son téléphone portable et elle l'a filmé. A ce moment précis, ces lumières flottantes ont commencé à changer de couleur, tout en continuant à s'approcher.

 

Soudainement, une lumière brillante a émis un puissant flash. Daire-Brady a remarqué que cet OVNI ressemblait à un triangle vert et gigantesque. Ce « flash » a duré quelques secondes puis l'objet s'est envolé.

 

 

 

Daire-Brady a alors couru pour dire à son mari ce qu'elle avait vu. Sceptique, il lui a dit qu'elle avait vu ces choses étranges en raison d'un manque de sommeil. Elle lui a alors montré sa vidéo et il a bien été obligé de la croire.

 

Plus tard, elle a montré la vidéo à nombre de ses amis et beaucoup s'accordent à dire que cet objet flottant et mystérieux ne semble pas être un drone ou un quelconque type d'avion.

 

Daire-Brady est convaincue que ce qu'elle a vu était un OVNI.

 

« Ce ne pourrait pas être quelque chose d'autre. Mon mari, mon frère, et moi avons exclu l'hypothèse d'un drone. Trop vite, trop erratique, ce n'est définitivement pas un drone. Ce n'était pas non plus un avion. »

 

mer.

21

juin

2017

Une vache mystérieusement mutilée trouvée en Angleterre - 21 juin 2017

 

Des détectives de police ont récemment lancé un appel à témoins afin d'obtenir des informations après la découverte d'une vache étrangement mutilée. Est-ce l’œuvre d'êtres venus d'ailleurs ?

 

L'animal, sauvagement assassiné, a été découvert par un agriculteur du comté du Somerset (au sud-est de l'Angleterre) qui effectuait une banale ronde afin de s'assurer que son bétail était en bonne santé. C'est là qu'il a découvert l'une de ses bêtes sans vie. La vache n'avait plus de langue et une partie de son visage était manquant.

 

L'animal serait mort dans la nuit du 10 juin 2017.

 

Un porte-parole de la police d'Avon et et du Somerset a

déclaré :

 

« Nous faisons appel aux habitants afin d'obtenir des informations suite à un incident survenu près de Charmy

Down. »

 

« Au cours d'une vérification du bétail, un agriculteur a trouvé l'un des bovins décédé. »

 

« Des parties du visage de l'animal et sa langue ont été enlevées avec un degré de précision significatif. Nous croyons que cela s'est produit dans la nuit du 10 au 11 juin. »

 

« C'est un incident inhabituel et alarmant et nous sommes impatient d'entendre quelqu'un qui pourrait avoir des informations. »

 

« Vous pouvez nous contacter via le numéro 101 ou nous envoyer des informations textuelles à l'équipe de criminalité rurale au 07492 888109. Veuillez citer le numéro de référence 5217132514. »

 

Cet incident pourrait avoir une origine autre qu'humaine. En effet, des ufologues ont constaté que des extraterrestres descendaient sur Terre pour faire des prélèvements sur des animaux et les étudier ultérieurement.

 

Cette fois-ci cela pourrait être le cas d'autant que des

« échantillons » du corps de la vache ont été récupérés avec

« une précision significative ».

Toutefois, nous ne savons si une observation d'OVNI a été rapportée cette nuit-là.

 

mar.

20

juin

2017

Extrait de Gaia de l’émission à venir sur les Reliques du Pérou ! - 20 Juin 2017

 

"Une nouvelle découverte anormale a été déterrée au Pérou. Rejoignez l'enquête en cours de Gaia et décidez par vous-même s'il s'agit d'une preuve d'une espèce non humaine."

 

La vidéo est uniquement en Anglais pour le moment mais reste compréhensible. Il est possible d'activer également des sous titres en anglais ou en Français pour augmenter votre compréhension.

mar.

20

juin

2017

219 nouvelles exoplanètes découvertes, dont 10 dans la zone habitable de leur étoile - 20 Juin 2017

 

Les chercheurs de la NASA ont annoncé lundi la découverte de 219 nouveaux objets au-delà de notre système solaire. Selon le rapport, 10 de ces mondes peuvent être rocheux, de la taille de la Terre et habitables.

 

Kepler est une vraie fouine et grâce à lui, notre carnet d’adresses cosmiques est plus que jamais fourni. Lors d’une conférence de presse retransmise en direct ce lundi à 17h, les équipes en charge du télescope Kepler ont annoncé la découverte de 219 nouvelles exoplanètes dont une cinquantaine présentent des dimensions comparables à la Terre et parmi elles, une dizaine seraient situées dans la zone dite « habitable » de leur étoile, c’est à dire orbitant à une distance permettant à de l’eau liquide de subsister sur la planète. Et qui dit eau, dit vie potentielle.

 

Au total, 4.034 exoplanètes ont été détectées par Kepler.

 

« Ce catalogue minutieux est le fondement scientifique qui permettra de répondre directement à l’une des questions les plus brûlantes en astronomie consistant à déterminer le nombre de planètes sœurs de la Terre dans la galaxie », a expliqué Susan Thompson, de l’équipe Kepler et de l’Institut SETI dédié à la recherche d’une intelligence extra-terrestre.

 

Ces nouvelles découvertes se basent notamment sur les quatre premières années d’observations de Kepler, de mars 2009 à mai 2013, durant lesquelles le télescope aura sondé près de 145 000 étoiles de la taille de notre soleil dans une petite partie du ciel nocturne, près de la constellation du Cygne.

 

Ces nouvelles exoplanètes ont par ailleurs été découvertes par la méthode des transits, notent les chercheurs, c’est à dire par la détection d’une baisse infime de luminosité consécutive au passage d’un corps devant une étoile.

 

Parmi ces nouvelles planètes une cinquantaine semble être de type rocheuse, comme la Terre, le reste de cette nouvelle portée étant pour la plupart des planètes gazeuses dont la taille avoisine celle de Neptune, probablement les plus nombreux dans l’univers.

 

Ces dernières découvertes ont été annoncées à la presse en marge de la conférence « Fourth Kepler and K2 science » qui se tient cette semaine au centre de recherche Ames de la Nasa en Californie. Il s’agit de la version finale et de la plus complète et détaillée du catalogue des exoplanètes dénichées à partir des données recueillies pendant quatre années d’observations de ce télescope qui, au passage, et malgré de nombreuses découvertes, n’aura exploré que 0,25% du ciel nocturne.

 

C’est dire le potentiel de mondes habitables.

mar.

20

juin

2017

Mexique : Veracruz preuves des artefacts étranges ? - 20 juin 2017

 

A la suite d'un twit émis par un journaliste mexicain, paru en mai 2017 et accompagné de quelques photos, Yves HERBO avait relayé l'information par cet article :

 

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/mexique-nouveaux-artefacts-etranges.html

 

Il y a du nouveau, avec la publication de plusieurs vidéos, car le principal découvreur insiste sur la réalité des choses, emmène le public avec lui et nous montre les lieu et les gravures trouvées...

 

La presse et les médias s'en mêlent évidemment, la région de Veracruz, témoin de plusieurs découvertes archéologiques récentes, semble être en ébullition à ce sujet, il est possible que les découvertes de reliques biologiques et d'artefacts assez semblables au Pérou accentue les choses.

 

Voilà en tout cas, juste pour info, une mise à jour avec quelques traductions, mais l'audio et l'espagnol d’Amérique latine n'est pas facile, j'en profite pour faire appel à des traductions par des natifs, s'ils le veulent bien sûr...

 

 

 

Les choses sont un peu plus claires maintenant, les premières découvertes ont eu lieu il y a 3 mois en avril et le découvreur n'a pas chômé depuis car il est retourné plusieurs fois sur les lieux, et il s'est cette fois-ci arrangé pour y être accompagné, non seulement par des gens de la localité et des membres de son club de détecteurs, mais aussi par des caméras.

 

Il s'agit à priori d'un club de chercheurs amateurs utilisant des détecteurs de métaux, comme un peu partout dans le monde, et il faut bien dire que l'amélioration de ces détecteurs fait qu'ils commencent à devenir un accessoire indispensable, y compris dans les recherches archéologiques (même si les anciens archéologues semblent le regretter car certains contextes de découvertes peuvent disparaître quand cet outil est utilisé par des huaqueros par exemple, qui n'attendent pas l'arrivée de scientifiques pour se servir et détruire la mémoire historique des choses).

 

Mais le fait est que de nombreuses découvertes de pièces métalliques historiques ont bien été effectuées à l'aide de ces outils modernes...

 

 

 

Voici la presse écrite et sa traduction, avec des photos et des vidéos entre les chapitres : " Localisation de Pierres Préhispaniques et ce qui apparaît comme de l'or dans des grottes entre les limites de Puebla et Veracruz "

 

 

 

Les pierres gravées trouvées dans les grottes (Crédit : Masterdetector.com)

 

Orizaba, Veracruz.

 

- Il y a plus de trois mois, un groupe d'expédition « Seekers trésor » mené par les détecteurs José Aguayo JAC et le maître détecteur Manuel Rangel Vigueras, ainsi qu'Arael et Héctor Pavón et Claudia Vásquez et quelques autres collègues, avaient trouvé par hasard une pierre taillée comportant des formes exogènes dans une grotte.

 

Ce week-end (9 et 10 juin 2017), le groupe de trekkeurs a effectué une inspection à cet endroit, et les médias ont été invités à venir, dont le elpinerodelacuenca.

 

Selon le cronicaveracruz, la grotte a été dévoilée aux médias locaux et internationaux, y compris ceux de l'Etat, et qu'ils ont constaté la totale véracité de ce qui avait été dit et que cela datait probablement de beaucoup d'années.

 

 

 

L'un des médias présent a diffusé ces belles images de l'approche des grottes et la visualisation des gravures sur le sol de la grotte.

Il apparaît bien que des morceaux de pierre ont été cassés et prélevés pour preuves, mais que cette dégradation est dommageable car c'est peut-être toute une histoire qui y est racontée : il va falloir reconstituer le puzzle si ces gravures sont séparées...

 

 

 

Il faut marcher plusieurs heures (6 heures) à travers la brousse pour arriver à un ensemble de trois grottes dans des propriété privées, situées sur les frontières de Veracruz et de Puebla.

 

 

Deux d'entre elles ont été signalées pour contenir des découvertes sensationnelles, avec dans l'une d'entre elles plusieurs pierres où se trouvaient des gravures qui représentent des images de relations possibles entre des humains et des aliens, et la présence d'un métal que les gestionnaires de l'expédition affirment avoir découvert et qui pourrait être de l'or.

 

 

 

« pierre de la première rencontre » décrite ci-dessous - (Crédit : Masterdetector.com)

 

Sur les pierres gravées localisées dans la grotte, il peut être vu divers dessins sculptés, dont des navires aliens et des êtres humanoïdes; sur l'une des pierres, qui a été cassée apparemment par des expéditions antérieures, le haut d'une navette spatiale peut être vue, ainsi qu'un être hors du commun et un ancien chef de la culture préhispanique qui est apparemment en train d'obtenir un épi de maïs, plus quelques autres symboles restant à déchiffrer; ces pierres ont été appelées « pierres de la première rencontre ».

 

 

(Crédit : Masterdetector.com)

 

Selon le récit des gens qui habitent près du lieu, une navette spatiale aurait pu être piégée ou incrustée dans une grotte, pour eux (les détecteurs), c'est la raison pour laquelle ils commencèrent leur recherche et qu'avec l'aide de la propriétaire de la grotte, ils ont commencé la première visite il y a trois mois, rencontrant l'inimaginable, parce que non seulement ils ont trouvé la grotte, mais que certaines pierres montraient des images ou se trouvaient des humanoïdes; c'est pourquoi cette deuxième visite avait été prévue.

 

 

 

(Crédit : Masterdetector.com)

 

Mais en filmant et en prenant des photos, ils ont pu vérifier l'existence de quelque chose de lumineux et de la couleur de l'or, puis ont passé le détecteur de métal qui a trouvé que c'était un matériau métallique, et qui pourrait apparemment être une feuille d'or très mince, fragmentée et dispersée dans tous les sens. Ia donc été prévu qu'une prise d'échantillon ait lieu peut confirmer ou infirmer que c'était bien de l'or...

 

(Crédit : Masterdetector.com)

 

Sur les attributions ou limites que pourraient avoir ce groupe de chercheurs de prospection, José Aguayo dit que le INAH ne peut rien dire, parce que ce n'est pas de l'archéologie en soit, car comme il n'y avait pas un personnage d'argile, mais juste des gravures sur de la pierre, ce serait une véritable ingérence;

 

« Si à un certain stade, l'Institut national d'anthropologie et d'histoire ou Conaculta décidait de récupérer les pièces pour les analyser, ce serait mieux car de cette façon, cela serait accepté par beaucoup qui ont nié l'existence de ces personnes vivant sur la planète ».

 

Mais il a estimé que jusqu'à présent, il n'y a pas eu de réponse, car cela serait donc comme accepter que ces êtres d'un autre monde existent...

 

 Niché dans la zone de la jungle, José Aguayo, détectoriste, a indiqué qu'ils sont connus à l'échelle nationale et compétents pour effectuer ces visites, en étroite collaboration avec des spécialistes et des équipements sophistiqués pour obtenir des résultats de recherche de divers métaux;

Cependant, trouver des pierres avec ces caractéristiques ouvre une fenêtre pour soutenir des questions que les humains se sont posés depuis des années :

 

Y a-t-il des êtres d'autres planètes ?

 

 

(Crédit : Masterdetector.com)

 

Pour terminer, le groupe de chercheurs de trésor a signalé que, depuis ces résultats et comme ils ont la permission du propriétaire, ils sont susceptibles de planifier plus de visites sur le site pour continuer à en savoir plus sur le sujet.

 

Enfin, il a clairement été indiqué que les détecteurs de métaux fonctionnent selon le Code civil mexicain, qui stipule au chapitre trois des Trésors sur la base des articles 875 à 885, et dans le cas de ce genre de résultats, ils sont sont obligés de fournir une publication dans le cadre d'une contribution au bénéfice de la science devant être diffusées et c'est précisément ce qu'ils font...

 

 

Et voici un très beau travail réalisé par Manu Alteirac, avec tous mes remerciements (17-06-2017) :

 

Crédit : photos et expéditions : José Aguayo et Manuel Rangel - Masterdetector.com, dessins de Manu Alteirac

mar.

20

juin

2017

Royaume Uni : Un surprenant OVNI a survolé le bourg de Bury St Edmunds - 20 Juin 2017

 

 

Le 17 juin 2017, un témoin a photographié un OVNI métallique très surprenant dans le ciel au-dessus du bourg de Bury St Edmunds, en Angleterre.

 

Cet objet est très surprenant et d'une forme rarement observée …

 

Témoignage :

 

« Je l'ai repéré à 6 heures du matin, dans le comté du Suffolk au Royaume-Uni. J'avais mon appareil à portée de main, j'ai donc pris des photos. C'était différent de tout ce que j'avais jamais vu dans le ciel. J'ai pensé à signaler cette observation. »

 

 

lun.

19

juin

2017

Les nouveaux documents “Majestic 12” révèlent les relations diplomatiques américaines avec les extraterrestres - 19 juin 2017

 

Un nouveau document Majestic-12 a été publié le 14 juin 2017, qui décrit une variété de rencontres extraterrestres avec l'humanité.

 

Ce document comprend des allégations selon lesquelles la radio pionnière de Nikola Tesla qu a été a diffusé dans l'espace extra-atmosphérique à la fin des années 1800 a alerté des extraterrestres distants sur l'existence de l'humanité, ce qui les a amenés à voyager en direction de notre planète, et plus tard le président Eisenhower a établi des relations diplomatiques complètes avec ces extraterrestres visiteurs en 1954.

 

 

Le document de 47 pages est en cours d'examen par un certain nombre de chercheurs d'authentification de documents, mais la conclusion préliminaire tirée par le chercheur expérimenté Stanton Friedman est qu'il n'y a aucune preuve de faux selon Heather Wade, animatrice de l'émission de radio Midnight in the Desert.

 

 

Heather Wade a reçu des documents la nuit dernière d'une source de confiance.

Elle a immédiatement interrogé Stanton Friedman sur ces documents qui a déclaré: «Je n'ai jamais rien vu de pareil, c'est de l'information MJ12 nouvelle.»

 

Stanton Friedman continuera à examiner ces documents pour analyser leur authenticité, mais à ce jour, nous n'avons de preuves qu'il s'agit d'un faux.

 

De même, le Dr Robert Wood, un autre chercheur de documents  sur le Majestic de premier plan, a également partagé sa vue préliminaire dans un courriel dans le quel il mentionne que les «Timbres, marques, style, contenu, noms» ont l'air authentiques.

 

Les documents ont été envoyés par une source anonyme à Wade qui a révélé son existence au cours de son émission du 14 juin, ainsi que des détails sur les antécédents du document.

 

Wade affirme que le dénonciateur est connu d'elle et qu'il est une source fiable, mais elle ne donnera pas l'identité de la personne.

 

Des informations supplémentaires ont été communiquées à Linda Moulton Howe à Earthfiles.com qu'il existe en fait deux sources, qui sont à la fois militaires et à la retraite.

 

Wade envisage d'interviewer Howe et d'autres chercheurs sur les OVNIS pour aider à déterminer la légitimité et la signification de ce document.

 

En attendant, les lecteurs sont encouragés à lire le document par eux-mêmes, documents que Wade a mis gratuitement à disposition sur son site.

 

Voici une description des points clés du document et leur importance.

 

Une analyse approfondie du document sera fournie dans la partie 2 de cette série.

 

Selon la page de couverture, les documents sont un «briefing préliminaire» créé par le Bureau de contre-interrogatoire de l'Agence de renseignement de la défense le 8 janvier 1989.

 

Le titre complet du dossier d'information est «Évaluation de la situation / état de la position sur les non-identifiés Flying

Objects ", et il s'adresse au Bureau du Président.

 

 

 

 

L'officier d'instruction est décrit comme «MJ-1» qui, sur la base d'un précédent historique, a été le directeur assistant de la CIA.

 

 

 

Le directeur de la CIA au moment de la séance d'information de 1989 était William Webster, qui a été directeur du 26 mai 1987 au 31 août 1991.

 

Auparavant, il était directeur du FBI du 23 février 1978 avant de diriger la CIA sous la présidence de Reagan.

 

Son entrée dans Wikipedia mentionne qu'il est la seule personne à occuper ces deux positions.

 

Le document d'information se réfère à quatre groupes de visiteurs extraterrestres répertoriés par ordre d'importance pour notre planète et cite s'ils sont amicaux ou non:

 

Il existe quatre types de base d'EBE confirmés jusqu'à présent. Et ils sont répertoriés ici par ordre décroissant de leurs influences sur notre planète.

 

A. Humanoïdes terrestres.

 

Il y a plusieurs variations plus ou moins comme nous. La majorité d'entre eux sont amicaux et constituent la majeure partie de nos contacts EBE. La plupart ont un degré élevé de capacité psychique et utilisent tous la science et l'ingénierie d'une nature avancée.

 

B. Petits humanoïdes ou "Gris".

 

Les Gris, soi-disant pour la teinte de leur peau possédée par la plupart de ce type, sont une sorte de drone. Ils ne sont pas différents des fourmis ouvrières ou des abeilles ... Ils sont principalement sous le contrôle psychique des humanoïdes terrestres qui les élèvent comme des animaux domestiques (ou une sorte d'esclave). En supposant que les Gris sont sous un contrôle bénin, ils sont inoffensifs.

 

C. EBE non-humanoïdes.

 

Ceux-ci sont dans plusieurs classes et proviennent de mondes où la morphologie dominante a pris un cours évolutif différent. Beaucoup d'entre eux sont dangereux non pas pour les intentions hostiles organisées, mais parce que ces créatures ne tiennent pas la vie humaine comme sacrée ... Jusqu'à présent, le contact a été minime avec seulement une poignée de rencontres malheureuses.

 

D. Entités transmorphiques.

 

De toutes les formes d'EBE étudiées jusqu'ici par l'Opération Majestic, ce sont les plus difficiles à comprendre ou même à donner une description. Essentiellement, ces entités ne sont pas des «êtres» ou des «créatures» ... existent dans une dimension ou un plan qui n'est pas dans notre espace ou dans notre temps. Ils n'utilisent pas de dispositifs ou voyagent dans l'espace ... Essentiellement, ces entités sont composées d'énergies spirituelles pures. ... On dit (par d'autres EBE) qu'ils sont capables de prendre toute forme physique qu'ils "canalisent" leur énergie ... en tant que matière.

 

Comme le suggère la description ci-dessus, la plupart des interactions extraterrestres sont représentées comme amicales, en particulier celles impliquant les entités humaines.

 

Ils ont participé à un certain nombre d'interactions non hostiles avec l'humanité qui remontent aux émissions pionnières de radio et d'énergie de Nikola Teslas à la fin des années 1800.

 

 

Le document d'information continue:

 

En 1899, le scientifique électrique yougoslave, Nikola Tesla, le plus connu pour son introduction du courant alternatif à la transmission de l'énergie électrique et un dispositif de laboratoire nommé d'après lui (la bobine de Tesla) a entrepris un certain nombre de recherches qui ont fait de ce siècle la soucoupe volante.

 

Tesla a longtemps proposé qu'il était possible de diffuser directement des énergies électriques à distance sans perte de puissance et sans fils.

 

En 1899, et avec ... le soutien scientifique gouvernemental et privé, Tesla avait choisi un site près de Colorado Springs, au Colorado pour mener une expérience massive et jamais répétée ....

 

Le but de Tesla de rassembler le champ magnétique de la terre et d'utiliser la Terre comme un émetteur énorme pour envoyer des signaux à l'espace extra-atmosphérique afin de contacter celui qui pourrait habiter là-bas.

 

Tesla n'avait aucune idée que le type spécifique de pouvoir qu'il avait généré courait dans l'espace et causait de grands ravages à plusieurs années-lumière.

 

Sans se rendre compte, l'utilisation par Tesla du champ magnétique de la Terre pour diriger les transmissions radio vers l'espace a créé une arme d'énergie perturbatrice - essentiellement la première arme énergétique dirigée au monde, mais à l'échelle planétaire !

 

L'effet de ce fait était analogue au développement de Warp Drive dans la série fictive Star Trek, et l'humanité était maintenant sur le radar Galactic pour la première fois.

 

Le document d'information décrit ce qui s'est produit en raison des expériences de Tesla:

 

L'intelligence extraterrestre (EI) a tenté de répondre à ses transmissions sous forme de code binaire qu'elles utilisent couramment pour des communications à longue distance (évidemment, ces énergies agissent instantanément à distance et ne se limitent pas à la vitesse de la lumière) et lui à demander  qu'il cesse cet envoi.

 

Bien sûr, Tesla n'avait aucun moyen de comprendre le message qu'il recevait de l'espace.

 

Heureusement, la colère des résidents locaux en raison des effets secondaires de sa recherche l'a obligé à stopper  les expériences de Colorado Springs la même année qu'il les avaient commencé.

 

De manière significative, le document d'information reconnaît que les communications étaient instantanées et que la vitesse de la lumière n'est pas une limite absolue, du moins pour le type de communication utilisée par les extraterrestres.

 

Singulièrement, ce serait les expériences de Tesla, selon le document d'information, qui auraient inauguré l'âge des soucoupes volantes en raison de l'effet puissant de ses transmissions d'énergie en utilisant le champ magnétique Terrestre.

 

 

Ce fut alors le début réel de l'âge dit de la soucoupe volante à notre époque.

 

Comme il est apparu clairement que notre peuple était sur le point d'une explosion de progrès technique, l'IE a décidé d'un programme à long terme de contacts soigneusement calculés et apparemment aléatoires avec l'objectif final de sensibiliser notre Terre sur sa place dans la communauté galactique.

 

Avec l'avènement de l'âge atomique, ce programme a été mis en évidence pour inclure un éventuel contact diplomatique avec plusieurs gouvernements de la Terre.

 

La même approche de mise en scène du contact "accidentel" apparente a été choisie pour son faible impact psychologique sur la race humaine.

 

C'était la situation dans le cas des États-Unis d'Amérique .

 

Le document d'information se réfère au célèbre crash de l'OVNI de Roswell de 1947 et au mécanisme de sécurité nationale qui avait été développé pour l'enquête  afin de maintenir un système de confidentialité.

 

Alors que le Crash de Roswell est bien connu, le prochain cas décrit dans le document ne l'est pas.

 

Il y a eu un «atterrissage contrôlé» d'une soucoupe volante le 25 mars 1948 dans les Aztèques, au Nouveau-Mexique, que décrit le document d'information:

 

L'atterrissage contrôlé s'est produit dans un petit canyon du désert sur le pâturage privé d'un fermier  local ... environ 12,2 milles au nord-est de l'aztèque du Nouveau-Mexique.

 

L'aéronef  avait un diamètre de 30 mètres.

À l'intérieur de la cabine supérieure, l'équipe a trouvé les corps de deux petits humanoïdes d'environ 1,2 m de hauteur attachés dans des sièges comme  dans un cockpit de jet  ...

Les extraterrestres étaient morts.

 

Le document d'information a révélé que les extraterrestres étaient morts à cause d'une fuite atmosphérique causée par un impact sur  une falaise voisine.

 

Le rapport a ensuite décrit la découverte de tubes cryogéniques avec des corps d'hommes au niveau inférieur; 4 de ces corps ont été réanimés avec succès.

 

Un regard plus attentif sur les tubes scellés qui ressemblaient aux portes des séchoirs à linge d'une laverie automatique révéla qu'il s'agissait d'une technologie complexe d'un système de réfrigération.

 

Deux étaient vides et les douze autres contenaient les corps de ce qui ressemblait à des adultes humains, des petits enfants ainsi que des nourrissons, tous congelés, comme conservés  comme des spécimens ....

 

Finalement, l'équipe médicale a réussi à réanimer  un homme humain, semblable à un humain de la Terre,  et trois nourrissons de forme humanoïde terrestre, tous d'environ six mois: deux mâles et une femelle.

 

Le reste des nourrissons et un autre petit  humanoïde à la peau grise et à la tête large ont péri.

 

Le survivant adulte, selon le document d'information, avait l'air humain, mais était clairement un extraterrestre ; il y avait des différences physiologiques, en autre il avaient deux foies.

 

Le document décrit comment les négociations diplomatiques ont commencé avec cet extraterrestre adulte.

 

Après une téléconférence hâtive avec le président Truman, il a été expliqué au visiteur que, si ses intentions se révélaient non hostiles et qu'il coopérait à un échange d'informations, il recevrait le statut diplomatique et serait bientôt rapatrié à son gré après un accord.

 

 

À cela, il accepta volontiers, à condition qu'il ne soit pas invité à donner des secrets scientifiques qui pourraient modifier le déroulement de notre développement culturel naturel.

 

Voici les détails des échanges diplomatiques d'une année entre le visiteur extraterrestre et l'administration Truman, avant qu'il ne retourna vers son peuple.

 

 

Au total, l'EBE aztèque vivait sous notre garde protectrice dans le complexe de "Los Alamos" pendant près d'une année complète, à partir de la fin avril 1948 - jusqu'en mars 1949.

 

Après cela, il a été séquestré dans un établissement de sécurité privé mis en place par l'Intelligence de l'Armée ... au cours de laquelle Il a rencontré le président et d'autres principaux administrateurs gouvernementaux et militaires avant d'être renvoyé à son peuple en août 1949.

 

Il a révélé aux scientifiques et aux militaires une grande partie de l'information non technique sur sa civilisation et ses motifs de venue sur notre Terre; Un total de six cent quatre vingt-trois (683) pages de transcriptions ont été réalisées à partir  de conversations enregistrées.

 

Le document d'information explique en outre comment la technologie donnée aux autorités militaires américaines serait également donnée à l'Union soviétique par les extraterrestres.

 

L'EBE a facilement accepter de nous permettre de garder les restes de ses vaisseaux spatiaux à l'étude, puisqu'il a estimé que notre compréhension ne se développerait que progressivement.

 

Il a suggéré que son peuple "devrait probablement révéler de manière similaire cette information à l'Union soviétique - juste pour l'équilibre des choses"....

 

En 1948, les États-Unis et l'URSS étaient les seules puissances nucléaires connues du monde et les dirigeants des deux blocs politiques les plus puissants, donc il est logique de les aider de manière spécifique.

 

Encore plus surprenant est ce que les extraterrestres ont dit au sujet des enfants étrangers.

 

On a dit à l'équipe de scientifiques que les bébés de type humain étaient destinés à notre monde  et que de toute façon,  nous pouvions les garder.

 

Le 21 août 1949, l'EBE aztèque a été renvoyé à son gré  dans un lieu de réunion au sud-ouest de la base aérienne de Kirtland, ... et des arrangements ont été organisés pour une prochaine réunion au même endroit, pour ouvrir des relations diplomatiques.

 

En donnant trois nourrissons extraterrestres  aux autorités américaines, l'intention apparente était que les extraterrestres pourraient grandir dans la société humaine et, à l'avenir, contribueraient à établir des relations amicales entre nos deux mondes.

 

On peut supposer que la même chose s'est produite en URSS.

 

En 1989, lorsque le document d'information a été préparé, les enfants étrangers étaient devenus des adultes de 40 ans et plus.

 

Y avait-il des enfants étrangers résidant aux États-Unis et en URSS, et étaient-ils un facteur déterminant dans la fin de la guerre  froide ?

 

En 1954, le document d'information fait référence au président Eisenhower qui se rend à la base de la Force aérienne de Kirtland où il établit des relations diplomatiques complètes avec les extraterrestres à ressemblance humaine.

 

Le traité diplomatique précédent a été rédigé par le directeur de l'opération Majestic-12 et un comité mixte de visiteurs extraterrestres et de représentants du Corps diplomatique des États-Unis, en tant que déclaration d'intention.

 

Il a été ratifié et signé à la Base aérienne de Kirtland ... le 18 juillet 1954 par le président Dwight B. Eisenhower et un individu représentant les  EBE.

 

Comme mentionné précédemment, l'authentification du document d'information vient de commencer, mais jusqu'à présent, les experts n'ont pas vu de faille.

 

 

Ancient Directeur du FBI/CIA William Webster photographié en 2016

 

 

Le poids de la signification de ce document est particulièrement extraordinaire car un certain nombre de hauts fonctionnaires sont nommés.

 

Si William Webster était MJ-1 au moment du briefing, cela serait très important.

 

Il est actuellement président du Conseil consultatif sur la sécurité intérieure et est en mesure de faire le bilan officiel de l'authenticité du document d'information.

 

Si Webster confirme ou atteste sa légitimité et / ou sa participation directe, cela aura un effet puissant sur les perspectives de divulgation officielle.

 

Dans la deuxième partie de cette série, je vais fournir une analyse exopolitique du contenu présumé du document MJ-12, de la façon dont il se compare aux informations divulguées par un certain nombre de témoins du programme spatial secret et son impact potentiel sur les événements mondiaux.

 

Michael E. Salla, Ph.D.

 

Les fameux documents Top Secret sont disponibles ci-dessous

 

 

Téléchargement des documents Majestic 12 :

 

https://share.orange.fr/#FQNNOvqpuc27b991c747

0 commentaires

lun.

19

juin

2017

France : des OVNIS dans le ciel d'Oloron-Sainte-Marie en 1952 - 19 juin 2017

 

Oloron-Sainte-Marie, le vendredi 17 octobre 1952 vers 12:50 : Plusieurs témoins, dont un instituteur surveillant général d'une école, ainsi que sa famille, voient passer plusieurs OVNIS dans le ciel..

lun.

19

juin

2017

France : Un OVNI étincelant vu de nuit à Montgesty dans le Lot - 19 Juin 2017

 

Date : 09-06-2017

Département : 46 (Lot)

Localisation : Montgesty

Heure : 22h35

Nombres de témoins : 2 personnes

Type d'observation : NL : Lumières Nocturnes

Durée approximatif de l'observation : 10 minutes

Ce qui a été vu : une boule lumineuse blanche

 

Le 9 juin 2017, à 22 heures 35, une jeune femme et son compagnon ont observé un OVNI de forme sphérique au-dessus de Montgesty, une ville française du Lot.

 

L'observation a duré environ 10 minutes et le témoignage a été déposé sur le site Internet « ovni-france.fr ».

 

Témoignage :

 

« Ce soir, nous prenions l'air avec mon compagnon et nous avons vu arriver de l'ouest en direction de l'est, une boule lumineuse blanche.

Le ciel était bien dégagé et pas encore nuit noire.

Nous avons attendu que cette lumière passe au dessus de la propriété pour vérifier que ce n'était pas un avion. Vitesse régulière, aucun bruit, aucun clignotement. Trajectoire linéaire bien que par moment, nous avions l'impression d'une très légère déviation de trajectoire, courbe ou zig-zag (effet d'optique?).

La lumière était bien blanche et étincelante. »

lun.

19

juin

2017

Un extraterrestre aurait été abattu dans une base militaire - 19 juin 2017

 

 

Un important membre de l'armée Américaine a fait d'incroyables révélations. Il a confirmé que les extraterrestres nous rendent visite depuis des milliers d'année.

 

Dans un témoignage vidéo publié par le « Sirius Disclosure », le Major George A. Filer III, membre de la force aérienne des États-Unis, a révélé des détails concernant une étonnante dissimulation militaire de la part des plus hauts placés de cette institution.

 

Dans l'interview, il a, entre autre, expliqué qu'un officier militaire avait tiré et tué un extraterrestre après qu'un OVNI ait atterri.

 

Son témoignage pourrait, à première vue, paraître totalement loufoque et même extravagant. Toutefois, il convient de noter que ce n'est pas la première fois qu'un membre du gouvernement ou un militaire à la retraite fait de telles révélations.

 

Mais il nous sera impossible de vérifier puisque si cette information est exacte, elle est classée secret défense.

 

Mike Gravel, ancien sénateur de l'Alaska et membre du Parti Démocrate, avait un jour déclaré :

 

« Quelque chose surveille la planète, et ils surveillent avec précaution, car nous sommes une planète très guerrière. »

 

Paul Hellyer, ancien ministre de la Défense du Canada, a toujours été convaincu de l'existence des OVNI. Il avait raconté l'histoire suivante :

 

« Dans l’un des cas relatés durant la guerre froide, en 1961, il y avait environ 50 ovnis en formation qui volaient dans le sud de la Russie jusqu’en Europe.

 

Le commandant suprême de l’Alliance était très inquiet et s’apprêtait à retentir l’alarme quand ils ont fait demi-tour et sont retournés vers le pôle Nord.

 

Ils ont par la suite enquêté pendant trois ans et ont décidé avec une certitude absolue que quatre espèces différentes, tout du moins, ont visité cette planète depuis des milliers d’années.

 

Il y a eu beaucoup plus d’activité au cours des deux dernières décennies, surtout depuis que nous avons inventé la bombe atomique.

 

Ils sont très préoccupés par cela et si nous allons l’utiliser à nouveau, parce que le cosmos entier est une unité et il affecte non seulement nous, mais d’autres personnes dans le cosmos.

 

Ils craignent beaucoup que nous puissions commencer à utiliser des armes atomiques à nouveau et ce serait très mauvais pour nous, et eux aussi. »

 

Edgar Mitchell, le 6ème homme à avoir marché sur la Lune, s'était également exprimé à ce sujet :

 

« Oui, il y a eu des engins écrasés, et des corps ont été récupérés… Nous ne sommes pas seuls dans l’Univers, ils viennent ici depuis longtemps… Je suis assez privilégié pour savoir le fait que nous avons été visités sur cette planète, et le phénomène OVNI est réel. »

 

Au cours des années 1970, George Filer avait accès à des documents extrêmement sensibles. Alors qu'il était à la base aérienne de McGuire (dans le New Jersey), il a découvert qu'un véritable alien avait été abattu à Fort Dix avant de mourir sur le tarmac.

 

Ce jour-là, un OVNI avait atterri avant qu'un policier militaire ne rencontre l'un de ses occupants. Il a dégainé son pistolet avant de lui loger une balle dans la tête. Le corps sans vie de l'extraterrestre avait ensuite été emmené à la base aérienne de Wright-Patterson. Durant toute sa carrière, ses supérieurs lui ont donné l'ordre de couvrir cette histoire.

 

Il explique :

 

« Il a essentiellement vu un petit corps qui aurait pu être comme un enfant et semblait avoir une tête plus grande que la

normale. »

 

« Beaucoup de personnel clé sur la base à ce moment-là qui avaient une connexion à cette histoire ont été rapidement transférés… Si vous savez quelque chose, ils ont tendance à vous diviser, pour ainsi dire, alors vous ne pourriez pas en parler. >>

 

lun.

19

juin

2017

France : Deux OVNI triangulaires observés à Liancourt en 2015 - 19 Juin 2017

 

Le 18 avril 2015, un homme a vu quelque chose qu'il ne pourra jamais oublier. Ce jour-là, il a été témoin de deux OVNI qui survolaient la ville de Liancourt, dans le département de l'Oise, en France.

 

Ce soir-là, Pierre Dauchin, un ancien ingénieur des travaux publics et journaliste, a clairement aperçu deux objets non identifiés de forme triangulaire. Hélas, il a eu dû mal à convaincre son entourage de la véracité de ses dires. Par ailleurs, même les gendarmes, qu'il a été voir, lui posaient des questions volontairement très simples, persuadés qu'ils avaient à faire à « un âne ivre ».

 

Il raconte :

 

« J’ai vu deux triangles se déplaçant dans la vallée de manière erratique, dans un silence absolu. Il était très bas. Une lumière rouge émanait du dessous des appareils, mais ne se reflétait pas dans la cime des arbres. »

 

Pris par surprise, il n'a malheureusement pas eu le réflexe de prendre une photo.

 

« Il y a un marais dans la vallée. De là, émane de l’hydrogène sulfuré. Peut-être venaient-ils s’approvisionner. »

 

Pour raconter son histoire, il a écrit un ouvrage, intitulé

« OVNIS, parcours d'un témoin de l'impossible », où il livre ses analyses.

 

dim.

18

juin

2017

La vague d'OVNIS de Tinley Park, USA - 2004

"Tinley Park" est une ville américaine ayant connu de multiples observations d’ovnis de masse.

 

Ces observations ont fait l’objet de nombreux témoignages de personnes ayant vu trois feux en forme de triangle le 21 août 2004. Ainsi qu’une autre apparition à l'Halloween de cette même année puis à nouveau en octobre et septembre 2005.

 

Des années plus tard, les témoins se demandent toujours ce que pouvaient être ces mystérieux phénomènes inconnus.

 

D'après de nombreux témoignages, il semble y avoir beaucoup d'observations d’ovnis autour des aéroports. Tinley Park se trouve justement près de Chicago et de l'aéroport O'Hare, l'un des plus fréquentés du pays...

 

dim.

18

juin

2017

Cinq vidéos permettant d'identifier des Ovnis - 18 Juin 2017

dim.

18

juin

2017

Compilation d'observations d'Ovnis étonnantes - 18 Juin 2017

Voici une compilation d'observations d’ovnis les plus étonnantes pour l’année 2017 jusqu'à maintenant  !

dim.

18

juin

2017

Un extrait de la BBC présente un ovni qui passe à toute allure tout près de la tour en feu à Londres - 18 Juin 2017

 

Est-ce un Ovni, un drone, autre ? 

Qu'en pensez-vous  ?

ven.

16

juin

2017

Des ovnis filmés depuis le ranch ECETI - 16 juin 2017

 

Voici deux nouvelles vidéos d’ovnis qui ont été réalisées dans le ranch ECETI situé à Mount Adams à Washington.

 

Un ranch qui est dédié à la recherche OVNI.

 

0 commentaires

ven.

16

juin

2017

Lune : pyramide avec balcon et ancien aéronef ? - 16 Juin 2017

 

Voici une nouvelle découverte de Streetcap1 : une pyramide lunaire et une sorte de balcon sur une arête et peut-être comme des escaliers à droite !

Les angles droits du balcon ne sont pas naturels, donc la Lune a bien été colonisée et exploitée avant nous, peut-être comme une base avancée de surveillance de notre Terre ou pour son minerai.

 

 

Voici une autre image tout aussi spectaculaire qui montre à l'évidence un objet triangulaire, avec tourelle centrale ou cockpit dans l'hypothèse d'un aéronef extraterrestre a antigravité !

Celui-ci a été abandonné (pas très écologique !) et est recouvert de poussières !

Alors vous croyez toujours que l'être humain est le plus évolué dans notre Univers ?

 

0 commentaires

ven.

16

juin

2017

Mars : découverte d'un cercle de pierres ! - 16 juin 2017

 

Voici une très belle découverte de Streetcap1 , le site le plus souvent cité par notre ami Scott Waring  !

Cette découverte est simple, clair et nette : l'érosion de mère nature n'est pas responsable de ce cercle, les pierres ont été apportées par des êtres intelligents dans un but précis !

Mars a été l'équivalent de notre Terre il y a des millions d'années.

 

Autres artefacts

 

Torse momifié avec cou et tête ? 

 

 

Vous constatez que la matériau n'est pas identique à celui de l'environnement proche traduisant autre chose qu'un simple rocher; à gauche la partie qui s'élève était la racine du bras gauche qui a disparu !

 

 

Autre objet curieux qui semble également de nature différente et probablement façonné par la "main"  martienne il y a des milliers d'années !

 

 

Cet objet dans son environnement proche : ne constatez-vous pas l'anomalie ?

 

 

Face plate, bords lisses, formes arrondies, blocs bien taillés et poncés,  etc.. 

 

Autre roche sculptée comme une oeuvre d'art, mais il manque probablement la partie supérieure (une cavité est visible à la partie supérieure bien au centre de la structure !)

Commentaire : bravo Streetcap1  et merci pour les heures  passées à la recherche de ces anomalies , et qui sont d'accès libre à la communauté scientifique; pourvu que le rover ne tombe pas en panne depuis le temps !

ven.

16

juin

2017

Orbe filmée en Amérique du Sud - 16 juin 2017

 

Une sphère parfaite se déplace dans le ciel  à l'horizon en Amérique du Sud 

"Elle n'est pas de  pas de cette terre" , tel est la  façon dont cet utilisateur de YouTube décrit ce qu'il a récemment été témoin dans les images ci - dessus

 

En effet, en analysant la vidéo,il n'y a pas d'explication connu pour décrire cet objet volant inhabituel.

Il ne s'agit pas d'un drone car ceux-ci ne sont pas complètement fermés et parfaitement sphériques.

Ce témoin affirme qu'il a observé plusieurs de ces objets insolites pendant ses voyages.

ven.

16

juin

2017

Un scientifique pense avoir résolu l'énigme de l'explosion de la Toungouska en 1908 - 16 Juin 2017

 

Depuis 1908, le mystère plane sur l'origine de la gigantesque explosion de la Toungouska en Sibérie, l’une des plus importantes de l’histoire. L

 

a déflagration, qui s’est propagée sur un rayon d’un millier de kilomètres, a détruit 60 millions d'arbres qui sont tombés à cause du souffle de l'explosion.

 

Récemment, un scientifique pense avoir résolu cette énigme...

ven.

16

juin

2017

Une soucoupe volante filmée à Anthony, au Nouveau-Mexique - 16 juin 2017

 

Un étudiant et propriétaire d'une petite entreprise était en train de rentrer chez lui en compagnie de sa mère quand il a filmé un OVNI circulaire et lumineux au-dessus d'Anthony, une ville de l’État du Nouveau-Mexique.

 

Sa mère était en train de conduire sur une route plutôt fréquentée quand son fils a sorti son téléphone portable avant de filmer, sans qu'il s'en rende compte, un objet en forme de soucoupe volante et qui traversait le ciel nocturne. Manny Ceniceros, l'auteur de la vidéo, s'est exprimé à ABC-7 :

 

« J'ai dit à ma mère de conduire et j'ai baissé la fenêtre parce que je voulais prendre des images d'où nous étions. Alors que nous traversions cet endroit, j'ai vu comme un objet étrange. »

 

Ceniceros pensait que ce qu'il voyait était un oiseau, c'est pour cette raison qu'il ne s'en n'était pas beaucoup soucié. Quand il est rentré à la maison, il a téléchargé sa vidéo et il s'est rendu compte que ce n'était pas un oiseau ou un hibou ou quelque chose d'aussi banal.

 

« C'était en réalité un OVNI, comme les gens l'appellent. »

 

Ceniceros prenait une vidéo promotionnelle pour son entreprise spécialisée dans l'impression sérigraphique.

 

« Je ne m'attendais pas à trouver quoi que ce soit de particulier. Je voulais juste prendre une vidéo. Je venais de voir cet objet, et je ne le savais pas. Je pensais que c'était faux au début. Je pensais que ma caméra fonctionnait mal. Mais non, c'était en fait, comme un OVNI. »

 

Ceniceros filmait et sa mère conduisait près du parcours de golf de Dos Lagos vers 23 heures, le lundi 12 juin 2017, à Anthony, au Nouveau-Mexique. Dans cette vidéo, d'une durée d'environ 25 secondes, on peut voir un objet en forme de soucoupe apparaître et disparaître rapidement.

 

Berenice Ceniceros, la sœur du cameraman, était également dans la voiture. Elle raconte :

 

« J'ai vu un éclair, mais je ne me suis pas concentrée dessus parce que je pensais que c'était l'une des lumières qui bordait la route. Mais ce n'était pas ça. Et à la maison ... nous avons vu qu'il s'agissait en fait d'un OVNI. »

 

Manny Ceniceros a déclaré qu'il était en état de choc parce qu'il a récemment visité le musée des OVNIS à Roswell. Il a dit qu'il était sceptique au sujet des OVNI. Dorénavant, il commence à croire que les OVNI pourraient véritablement exister. Manny Ceniceros conclut :

 

« Je voudrais que les gens prennent en considération que nous ne sommes pas seuls, et qu'il pourrait y avoir de la vie sur d'autres planètes. »

 

« Nous ne sommes pas les seuls ici. »

 

ven.

16

juin

2017

Ecosse : Un OVNI avec des hiéroglyphes - 16 juin 2017

 

Une femme a raconté avoir repéré un OVNI qui survolait Bannockburn, un village situé au sud de la ville de Stirling, en Écosse.

 

Cette observation l'a empêché de dormir le reste de la nuit …

 

Le jeudi 16 mars 2017, cette jeune femme, âgée de 42 ans, se trouvait à Hillpark quand cet énorme OVNI est apparu entre les habitations.

 

Elle a décidé de rapporter son récit des événements au MUFON (Mutual UFO Network) puis a contacté la presse locale pour apporter quelques détails.

 

« Sa taille était irréelle. Il se trouvait à environ 20 pieds de là et je dirais qu'il mesurait environ 100 pieds de diamètre. »

 

« J'aime regarder le ciel, je le fais tout le temps. »

 

« Pendant environ une semaine, j'ai pu voir des lumières dans le ciel. Je pouvais voir qu'elles possédaient des fenêtres et émettaient des lumières rouges clignotantes. »

 

« Même si c'était d'origine militaire, pourquoi est-ce que cet objet descendait dans une rue aussi calme ? »

 

« Je sais que cela semble fou, mais je dirais que c'était un vaisseau spatial. »

 

« Au début, je pensais qu'il s'agissait d'un avion, mais quand il s'est incliné vers l'avant, il s'agissait d'une forme circulaire. »

 

« Je pourrais aussi voir écrit sur le dessus ce qui ressemblait à des hiéroglyphes égyptiens. »

 

« J'ai passé plusieurs nuits blanches depuis. »

 

« Quand je l'ai vu entre les deux maisons, j'ai dû courir jusqu'à chez moi parce que j'étais un peu effrayée. »

 

« Je me suis retournée pour mieux le voir et cette chose ne bougeait pas très vite et elle ne faisait pas de bruit. »

 

Un deuxième homme a contacté le journal « The Observer » pour dire que lui aussi avait repéré quelque-chose d'inexplicable dans le ciel au nord de la ville de Stirling.

 

Il a indiqué que cet OVNI avait la forme d'un triangle de couleur noire.

 

En avril 2017, une autre observation mystérieuse avait été rapportée à Carron, non loin de Falkirk.

 

Le témoin a déclaré :

 

« Presque immédiatement, j'ai vu deux lumières qui apparaissaient dans une légère 'bouffée' de fumée. Elles ont été rapidement rejoints par trois autres, et ont commencé à voler de façon irrégulière vers le sud. Ils volaient comme des hirondelles mais ils étaient plus agiles, plongeant et s'esquivant, et avaient l'air de s'amuser. Ils n'avaient pas l'air d'être là pour prendre le pouvoir sur notre planète ou d'instituer une quelconque menace. »

 

« Ils se sont rassemblés avant de former un fer à cheval. Quelque chose de translucide s'était formé au sommet de cette forme avec une lumière jaunâtre. »

 

« J'estime qu'ils se trouvaient à environ un kilomètre de distance, peut-être au-dessus des Kelpies. Je les ai regardés pendant environ 12 secondes jusqu'à ce qu'ils disparaissent hors de mon champ de vision. Ils [ces OVNI] ont peut-être été rejoints par un sixième vaisseau provenant de nulle part. Mais à ce moment-là, il était difficile de dire parce s'ils se déplaçaient si vite. Puis, ils sont partis. »

 

« J'ai ramassé les jumelles au cas où ils reviendraient. J'ai attendu un moment et les ai laissés sur le rebord de la fenêtre pour me rappeler que ce n'était pas qu'un rêve. »

 

ven.

16

juin

2017

Un OVNI métallique filmé à Paris en juin 2017

 

Le 11 juin 2017, en pleine journée, un OVNI a été filmé quelque part au-dessus de la ville de Paris, en France.

 

La vidéo a depuis été publiée sur YouTube.

 

Sur ces images, on peut voir un objet non identifié se mouvoir lentement dans le ciel parmi les nuages.

 

Il est de couleur grise et paraît être de constitution métallique. A de multiples reprises, il semblait changer de forme sans raison apparente.

 

L'OVNI est resté dans les airs pendant environ une demi-heure. Le témoin a remarqué qu'il se cachait dans les nuages quand un avion passait par là …

 

ven.

16

juin

2017

France : Ovnis filmés à Mauguio dans l'Hérault le 15 juin 2017

 

Ce jeudi soir, peu après 22h30, plusieurs habitants ont alerté notre rédaction via l’application Métropolitain, d’un phénomène qui les ont interpellés, dans le ciel de Carnon-Plage, sur la commune de Mauguio, à quelques kilomètres au Sud-ouest de Montpellier.

 

Un des témoins, en voiture à ce moment-là, a observé dans le ciel, « deux boules très lumineuses, ultra brillante, orange/rouge, avec une trajectoire légèrement ascendante ».

 

Selon nos témoins, le phénomène a donc duré quelques minutes, pour disparaître ensuite « presqu’instantanément ».

 

Un lampion thai ?

 

Il pourrait s’agir… d’un lampion thaï.

 

Ces lanternes, de plus en plus à la mode, ont déjà suscité l’émoi et font croire à la découverte d’activités paranormales alors qu’il n’en est rien. Mystère ?

 

jeu.

15

juin

2017

Un astronaute de l'ISS filme des objets mystérieux se déplaçant à grande vitesse à environ 300 km au-dessus de la Terre - 15 Juin 2017

L’astronaute de l’ESA, Thomas Pesquet, a capturé une série d’objets étranges et en mouvements au-dessus de la Terre tout en orbitant notre planète au-dessus de la Californie à bord de la Station spatiale internationale, le 17 avril 2017.

 

 

Monsieur Pesquet a-t-il simplement filmé des OVNIS qui volent au-dessus de notre planète ?

 

La vidéo filmée par monsieur Pesquet était initialement destinée à enregistrer un orage magnétique près de l’horizon, juste au-dessus de l’ouest des États-Unis.

 

À 25 images par seconde de vidéo, les flashs dans l’atmosphère produits par les rayons sont parfaitement appréciables.

 

La vue au-delà est fascinante.

 

Cependant, quelques instants plus tard, la vidéo enregistre la présence vertigineuse de deux objets se déplaçant à grande vitesse au-dessus de la Terre.

 

 

Le Bureau des débris spatiaux de l’ESA a confirmé plus tard «qu’ils sont compatibles avec des objets intacts et étaient probablement des satellites en exploitation».

 

Cependant, les scientifiques n’ont pas pu confirmer quels satellites ont été capturés dans la vidéo.

 

Comme l’a noté Space.com :

«Le Bureau des débris spatiaux de l’ESA a déterminé que les objets ne sont probablement pas des déchets spatiaux, car la luminosité des objets dans la vidéo est compatible avec des objets intacts »,

ont déclaré les responsables.

 

« Et ils ne sont probablement pas des météorologues non plus », a déclaré Detlef Koschny, un scientifique du bureau de l’ESA’s Space Situational Awareness Program qui étudie des objets proches de la Terre.

 

« La chose étrange est que les lumières ne chutent pas, ce qui indique qu’elles sont contrôlées »,

a déclaré Daniel Scuka, agent de communication de l’ESA, a space.com dans un courriel.

 

En outre, les experts ont révélé que les objets n’étaient probablement pas des météores.

 

Koschny a expliqué qu’un météore lumineux, voyageant dans l’atmosphère, dure habituellement une seconde ou moins. Les objets plus grands peuvent rester visibles pendant 2 à 3 secondes.

 

Cependant, la vidéo filmée par Pesquet a été capturée à 25 images par seconde, ce qui signifie que les objets sont lumineux pendant plusieurs dizaines de secondes.

 

 

En plus de ce qui précède, Koschny note que l’altitude des objets mystérieux ne correspond pas à la caractéristique d’un météore.

 

Koschny a ajouté :

« L’altitude typique d’un météore est d’environ 80 à 110 kilomètres. Cela correspond à la hauteur de la pénétration de l’air, qui est visible en courbe au-dessus de la Terre comme une bande ambrée. Fait intéressant, ces objets sont à une altitude plus élevée, au moins 300 km. Les météores ne seraient pas visibles à cette hauteur. »

 

Au cours des 12 derniers mois seulement, le nombre de vidéos téléchargées sur les réseaux sociaux, qui révèlent que les ovnis entrent et quittent l’atmosphère de la Terre, a augmenté comme jamais auparavant.

 

Alors que certains de ces objets ne sont certainement que des débris spatiaux, des pixels ou des dysfonctionnements de la caméra, certains restent inexpliqués.

 

Bien sûr, il y a aussi cette petite chose avec la NASA qui coupe constamment le flux vidéo en direct presque à chaque fois qu’un ovni apparaît dans le champ de vision.

 

Coïncidence ? Je ne pense pas!

 

Voici l’une des vidéos d’ovnis les plus fascinantes capturées par la NASA.

 

 

Source

jeu.

15

juin

2017

USA : Orbes survolants la zone 51 - 15 juin 2017

 

Cette observation a été filmée dans le secteur de Summerlin, près de Las Vegas et de la Zone51.

 

jeu.

15

juin

2017

Gordon Cooper et l'atterrissage filmé d'un OVNI - 1957

 

Alors qu'ils étaient en train de travailler sur le test d'un nouvel appareil sur la base d'Edwards, une équipe de tournage filma l'atterrissage d'un objet volant en forme de disque sur un lac asséché tout proche.

 

Le film en question a été ensuite confisqué par le gouvernement américain et on ne l'a plus jamais revu...

 

jeu.

15

juin

2017

L’énigme des batteries de Bagdad - 15 Juin 2017

 

Des piles de plus de 2 000 ans, cela semble invraisemblable, non ? Apparemment. Cependant, les Perses, utilisaient déjà l’énergie électrique il y a 2 000 ans.

 

Dans les années 1930, l’archéologue autrichien Wilhelm König a découvert dans les sous-sols du Musée national d’Irak à Bagdad une poterie de 15 cm de haut pour un diamètre d’environ 7,5 cm.

 

Cette poterie remonterait à l’an 224 avant J.-C. Quelques-unes ont été découvertes dans les ruines de Khujut Rabu près de Bagdad et dix autres à Ctésiphon.

 

Les sceptiques essaient d’expliquer certains artefacts par des phénomènes naturels. Mais dans le cas de la pile électrique de Bagdad, on ne peut pas nier que cet objet a été créé par des mains humaines.

 

Pas encore Duracel, mais…

 

« Ces batteries ont toujours suscité intérêt et curiosité », a déclaré le Dr Paul Craddock, métallurgiste du British Museum, à de la BBC en 2003.

 

« Elles sont uniques. Aussi loin que nous cherchons, personne n’a jamais trouvé quelque chose comme ça. Elles tombent complètement hors ligne ; elles sont l’une des énigmes de la

vie ».

 

Les batteries ont été construites sur le principe de l’électrolyse.

 

Dans une poterie vide, un tube de cuivre a été branché en bas avec de l’asphalte.

Dans ce tube, un électrolyte a été ajouté et on a mis en suspension une tige de fer.

Entre le cylindre en cuivre et la barre de fer, la tension pouvait être exploitée.

La tige de fer était enfoncée dans un bouchon en asphalte fermant le récipient.

L’asphalte, isolant souple et imperméable à l’eau, était idéal pour ce type de construction.

 

Un appareil électrique, relié à la tige de fer d’un côté et au tube de cuivre de l’autre côté, pourrait donc être alimenté en énergie.

 

Des répliques montrent que cette batterie aurait pu produire plus d’un volt. On pourrait même obtenir des tensions plus élevées en combinant plusieurs batteries.

 

 

 

Les archéologues restent toutefois divisés sur l’utilisation réelle de l’objet : même si plusieurs expériences ont prouvé que celui-ci pouvait délivrer un courant électrique, le faible rendement de celui-ci, ainsi que certains détails (absence de fils électriques/points de connexion, fermeture hermétique du vase, niveaux de connaissances à cette époque) seraient des arguments défavorables à l’utilisation de l’objet en tant que pile.

 

Smith College : « Probablement une batterie »

 

 

Le collège Smith dans le Massachusetts a fabriqué une réplique de cette poterie.

 

Dans un post sur le site Web du Collège on lit : « Il n’y a aucune trace écrite de l’exploitation de la jarre. Mais au vu de nos connaissances actuelles, il semble que ce soit une sorte de batterie. »

 

Certains scientifiques pensent que cette sorte de batterie a pu être utilisée pour revêtir des objets métalliques avec de l’or.

 

Cela a du sens dans le contexte où en Égypte, il y a 2 000 ans, on savait fabriquer de très beaux bijoux en plaqué or.

 

Une pratique qui trouve encore son application en Irak aujourd’hui.

 

jeu.

15

juin

2017

De mystérieux souterrains découverts sous l'Antarctique - 15 juin 2017

 

Des scientifiques ont récemment découvert une série d'étranges structures gigantesques enterrées profondément sous la calotte de l'Antarctique.

 

Ces mystérieuses « masses terrestres » sont gelées et se trouvent sous une surface d'environ un demi-mille d'épaisseur. Certaines d'entre elles sont si massives qu'elles sont « comparables en hauteur avec la Tour Eiffel [qui mesure 324 mères, NDLR] ».

 

Cette découverte a suscité de nombreuses réactions, notamment de la part d'ufologues et autres chercheurs spécialisés dans le domaine du paranormal. Certains sont persuadés que l'Antarctique abriteraient des bases extraterrestres ou cacheraient les restes d'une civilisation perdue.

 

Mais les scientifiques qui ont trouvé les structures ont été plus mesurés dans leur évaluation de cette découverte.

 

Une équipe de l'Université libre de Bruxelles en Belgique a déclaré que les structures témoignaient de « conduits d'eau et de sédiments sous la couche de glace de l'Antarctique ».

 

En résumé, cela signifie qu'il existe un vaste réseau de tunnels et de crêtes congelées sous la glace de ce continent si inhospitalier.

 

On croit que ces formations naturelles contribuent à la stabilité de la calotte glaciaire.

 

Les gigantesques masses terrestres « sculptent des incisions profondes au fond de la glace », formant des « cicatrices ».

 

Ces marques, relativement petites, sont le début de canaux plus larges qui se développent en taille, « en aval » lorsque la glace se rapproche de la mer.

 

Dans les endroits où la glace flotte au-dessus de l'océan, la glace mince constitue un point « faible lorsqu'elle est exposée à la fonte de l'eau plus chaude ».

 

Si les scientifiques comprennent les processus qui forment ces canaux, ils peuvent prédire l'effet que les changements climatiques pourront avoir sur les calottes glaciaires.

 

Cette théorie est loin de satisfaire tout le monde. Cela fait des années que des experts, comme le suisse Erich von Däniken, insiste sur le fait que, sous la Terre, il se trouve un réseau de galeries et de cavernes. Ces souterrains auraient été construits par des êtres venus d'ailleurs et seraient utilisées par les OVNI pour se déplacer à l'abri des regards indiscrets …

 

jeu.

15

juin

2017

Un OVNI lumineux filmé dans le sud de la France - 15 juin 2017

 

Le 10 juin 2017, à la nuit tombée, une personne, demeurée anonyme, a filmé durant de longues minutes un phénomène lumineux non identifié. S'agit-il d'un OVNI ? A la vue des images, tout permet à le croire …

 

Témoignage :

 

« Un étrange phénomène lumineux à été aperçus dans le ciel étoilées du côté du village de Cassagnoles proche de Saint Etienne d'Albanian dans le département de l'Hérault entre 23h45 et 00h 00 le samedi 10 juin 2017.

 

Ce phénomène se déplaçait tranquillement venant Sud Est jusqu'au Col de Pissouilos . Puis amorça une descente pour disparaître derrière celui-ci.

 

La vidéo a été prise du côté de Cassagnoles a partir d'une terrasse avec un éclairage a proximité d'une habitation que l'on observera vers la fin de la vidéo . Cela donnera un effet brume légère.

 

Désoler pour la bande sonore ! C'est pour conservé l’anonymat des voix des personnes présentes .

 

Une autre vidéo à été prise le même soir entre 00h00 et 00h15 qui sera publier.

 

Voilà pour la description du témoignage.

 

S'il y aurais d'autres personnes qui aurais vu ce phénomène , côté du lac de Vézoles. Contactez un enquêteur ufologue de vôtre région ou envoyez moi un mail merci. »

 

Source

0 commentaires

jeu.

15

juin

2017

La Vierge Marie serait apparue dans un sanctuaire en Irlande - 15 Juin 2017

 

Le mois dernier, un adolescent, qui voyageait au Portugal, a affirmé que la Vierge Marie serait apparue à lui lors d'une vision. Elle lui serait réapparue alors qu'il se trouvait au sanctuaire Knock dans le comté de Mayo, en Irlande, à 15 heures le samedi 10 juin 2017.

 

Le jour des faits, en plein après-midi, des milliers de personnes et de fidèles se sont rassemblés au sanctuaire de Knock dans l'attente d'assister à l'apparition de la Vierge Marie. Ils se sont dirigés vers le sanctuaire après qu'un jeune garçon âgé de 14 ans a raconté à sa famille comment la Sainte Vierge et des saints lui auraient rendu visite alors qu'il visitait le célèbre sanctuaire de Notre-Dame-de-Fátima, au mois de mai 2017.

 

Des millions de personnes affirment que la Vierge Marie avait déjà fait son apparition à Knock au cours de l'année 1879.

 

Millions believe the Virgin Mary appeared at Knock in 1879 

 

Le 10 juin 2017, ils étaient des milliers à attendre cette fois-ci, en espérant l'apercevoir. Hélas, beaucoup furent déçus de cette expérience. Seulement, sur des vidéos qui ont émergé sur les réseaux sociaux, on peut clairement voir la silhouette de la Vierge Marie se dessiner parmi les nuages juste au-dessus du sanctuaire.

 

La vidéo la plus étonnante a été publiée sur Facebook par Biddy Connors, qui a écrit :

 

« La Vierge Marie est apparue aujourd'hui. C'est étonnant. Je ne me remettrais jamais de ce que j'ai vu. Venez voir. »

 

La Vierge Marie aurait annoncé au jeune garçon portugais qu'elle apparaîtrait à Knock et les bénirait.

 

Par la suite, les nouvelles de ce miracle se sont répandues parmi la communauté de voyageurs via les médias sociaux.

 

Le père du garçon a publié un message audio en ligne décrivant ce que son fils avait vu au sanctuaire au Portugal. Il explique :

 

« Pendant deux jours, notre fils a vu Notre-Dame à Fatima et il a eu des visions mystiques de témoins d'apparitions mariales [aujourd'hui décédés]. »

 

« Le témoin de Medjugorje lui parlait en portugais et (il) pouvait comprendre chaque mot de sa bouche. »

 

« Le 10 juin, nous allons Knock et ceux qui veulent venir sont les bienvenus. Notre Dame apparaîtra ... »

 

« Pour ceux qui seront là à trois heures, Notre-Dame descendra, je ne peux pas dire si les trois voyants seront là, mais je sais que Notre-Dame sera là. »

 

« C'est là-bas pour tous ceux qui y croient. »

 

Il a admis qu'il se sentait « stressé » et ce qui s'était passé avait été très éprouvant pour son jeune fils.

 

0 commentaires

jeu.

15

juin

2017

Faut-il croire à cette vidéo qui affirme: « vaisseau spatial » a été découvert à côté de la Grande Pyramide ?

 

D'après le site disclose.tv :

 

"Au pied de la grande pyramide, enterrées sous plusieurs sédiments pensant des milliers de tonnes, se trouvent des blocs de calcaires. Un vaisseau alien égyptien, vieux de 4000 années a été découvert sous les blocs.

 

Une découverte plus que spectaculaire."

 

jeu.

15

juin

2017

Un peu d'"Hygiène Mentale" avec une enquête sur le Paranormal : avec les diapositives de Roswell - 15 Juin 2017

 

Cette vidéo provient du "Youtuber" "Hygiène mentale" - l'auteur nous explique ce qu'il ne faut pas faire lors d'une enquête sur un phénomène paranormal !

Dans cet objectif  il propose comme un support pédagogique le cas des "Diapositives de Roswell" qui ont été  présentées comme une preuve irréfutable de la présence extraterrestre sur Terre. 

 

C'est un prétexte pour l'auteur afin d'expliquer la méthode qu'il pense être la meilleure pour chercher la vérité sur un truc extraordinaire : celle de la Pensée Critique.

 

mer.

14

juin

2017

« LES ENFANTS DE ROSWELL » AVEC JEAN LIBRERO - 14 Juin 2017

 

 

« LES ENFANTS DE ROSWELL » AVEC JEAN LIBRERO

 

Entretien le lundi 12 juin à 20h30

 

 

 

Nous recevrons lors de cette émission Jean Librero pour discuter avec lui de l’ouvrage « Les enfants de Roswell :

 

Sept décennies de peur, d’intimidation et de dissimulation » de Thomas Carey & Donald Schmitt paru aux Editions Atlantes et dont il est le traducteur.

 

« Nous savons désormais que le gouvernement américain a été jusqu’à proférer des menaces de mort à l’encontre de témoins enfants de l’affaire Roswell. Il existait donc bel et bien un énorme secret à conserver, et les gardiens du secret furent résolus à toute extrémité en vue de le préserver. Les menaces sur les enfants étaient réelles, le traumatisme les a réduits au silence jusqu’à ce jour. Nombreuses ont été les tentatives « d’enterrer » le dossier Roswell au fil des ans. La plus récente fut la malheureuse aventure des « Diapositives » dont les auteurs se sont opportunément évanouis dans la nature, en dépit d’enquêtes fédérales. Gageons que ces témoignages brûlants relatifs à des enfants déjoueront à nouveau les stratagèmes des « debunkers » de tous poils. »

 

mer.

14

juin

2017

Science-Fiction ? La CIA posséderait la technologie du voyage dans le temps ! - 14 Juin 2017

 

Vidéo mise en ligne sur le site "la véité est ailleurs"

 

Source

mer.

14

juin

2017

Un chercheur russe a une nouvelle idée pour « restaurer » l’atmosphère martienne - 14 Juin 2017

 

Une étude récente révélait il y a quelques mois que plus de la moitié de l’atmosphère martienne s’était évaporée dans l’espace, enclenchant un phénomène de désertification.

 

Mais pourrait-on « restaurer » cette atmosphère ? La réponse est oui pour un chercheur russe.

 

 

Autrefois une planète chaude et humide, Mars n’est aujourd’hui qu’une terre aride et probablement sans vie.

 

La sonde Maven lancée en 2013 par la NASA et chargée d’étudier la maigre atmosphère martienne confirmait il y a quelques semaines que depuis sa création, Mars a bien perdu l’essentiel de son atmosphère ( qui était alors aussi épaisse que celle de la Terre) sous l’effet du vent solaire.terrestre, ne représente que 0,03 % de l’atmosphère de Mars.

 

Mars est inhabitable donc, mais pourrait-on la rendre

habitable ?

 

 

Démunie de sa couche protectrice il y a environ 3 milliards d’années, Mars s’est alors asséchée et refroidie, les mers et les fleuves ont disparu ne laissant qu’un paysage froid et sec.

 

Les mesures effectuées en 2015 par les instruments de Maven ont également révélé que Mars perd 100 grammes de gaz par seconde encore actuellement.

 

Aujourd’hui, seule une fine atmosphère résiste sur Mars.

 

Elle est composée en grande partie de gaz carbonique (CO2) qui en constitue 95,3 % alors que sur terre il y en a moins

de 1 %.

 

C’est pourquoi l’air est irrespirable sur la planète rouge.

 

Le reste est un mélange d’autres gaz dont l’azote (2,7 %, à comparer aux 78 % de l’air terrestre) et l’oxygène (0,13 % contre 21 % sur Terre), et de la  vapeur d’eau, qui compose 1 % de l’atmosphère

 

Pour ce faire, deux principaux changements sont nécessaires, à savoir la reconstruction de l’atmosphère et l’élévation de la température.

 

Ce qu’on appelle communément la « terraformation », consiste à modifier les caractéristiques naturelles d’une planète (ici Mars) de manière à la rendre la plus identique possible à la Terre.

 

Il y a quelques jours, Alexandr Popov, membre de l’Académie Internationale des Sciences, expliquait avoir trouvé un moyen de « créer » cette atmosphère sur Mars.

 

Son idée : faire fondre la glace présente sur les calottes polaires de la planète rouge pour la transformer en vapeur.

 

Les calottes glaciaires martiennes se composent en effet de dioxyde de carbone solide et de glace.

 

D’après Alexandr Popov, environ une fois tous les deux ans, ces calottes commenceraient à fondre et la glace remonterait du coup à leur surface pendant quelques semaines.

 

L’idée serait alors de faire fondre cette glace à l’aide d’un appareil capable de concentrer l’énergie solaire à un point précis.

 

En procédant de la sorte, il serait ainsi possible de transformer la glace en vapeur.

 

Interrogé par le journal Rossiyskaya Gazeta, le chercheur avait proposé il y a quelques jours de créer des « chapeaux » polaires martiens composés de dioxyde de carbone solide et de glace : « Ils commencent à “fondre”, c’est-à-dire à passer dans un état gazeux, sur la base saisonnière, près de deux fois par an. Et la glace reste à la surface. Avec de l’hélium concentré, elle pourrait devenir de la vapeur qui se transforme en brouillard ou en nuages », explique-t-il.

 

Parallèlement à ce projet, le chercheur assure également avoir déposé plusieurs brevets visant à former un bouclier d’ozone autour de la planète.

 

Il suffirait d’utiliser une corde en fer capable de libérer de l’acide nitrique. Durant les tempêtes de sable martiennes, les particules de poussière en suspension dans l’air viendraient charger le câble par frottement, créant par la même occasion des décharges électriques entraînant la décomposition du dioxyde de carbone et sa transformation en monoxyde de carbone.

 

mer.

14

juin

2017

Mars : la Nasa retire une image d'un probable ancien aéronef - 14 Juin 2017

localisation : Mars

date : 13/06/2017

source : https://www.youtube.com/watch?v=vHUgmY0wSu8

 

Mauricio Ruiz qui analyse les photos du site officiel de la Nasa avait repéré une image singulière au milieu du désert martien.

 

Cet objet évoque étrangement un aéronef  ou peut-être  une ancienne embarcation qui naviguait il y a très longtemps sur l'eau !

Bizarrement cette photo a été très rapidement éliminée du site de la Nasa, probablement pour une analyse plus approfondie, la Nasa ne souhaitant toujours pas communiqué sur  une ancienne technologie avancée martienne !

 

0 commentaires

mer.

14

juin

2017

Mars : Un Mystérieux Monstre Crabe a été découvert - 14 Juin 2017

 

Cet objet en forme de crabe a été découvert sur Mars.

 

Il a l’air d’être en vie. Ça peut être un animal, ou tout aussi bien une plante. Cela veut dire qu’il y a bel et bien une vie sur la planète rouge.

Découverte fantastique que la NASA va évidemment rejeter !

 

0 commentaires

mer.

14

juin

2017

Une soucoupe volante noire filmée lors d'un orage - 14 juin 2017

 

Un photographe a récemment filmé un très impressionnant objet volant non identifié dans le ciel. Visiblement, sa première intention, n'était pas d'obtenir des images d'un OVNI.

 

Le témoin, qui se fait appeler « JustBreathtakingByNP » sur Facebook, a posté, le 1er juin 2017, une vidéo sur laquelle on peut voir une violente tempête.

 

Soudain, alors que des éclairs illuminent rapidement le ciel, une soucoupe volante fait son apparition.

 

L'OVNI se déplace en suivant une trajectoire rectiligne et laisse, derrière lui, la formation nuageuse.

 

Depuis des années, les ufologues affirment que les OVNI s'approcheraient volontairement des orages dans le but de récupérer la puissante énergie dégagée par les éclairs.

 

mar.

13

juin

2017

Mexique : Des créatures étranges sont vues par des sauveteurs sur les pentes du volcan Popocatépetl - 13 juin 2017

 

Le Popocatepetl, en espagnol Popocatépetl, est un volcan du Mexique situé à 70 kilomètres au sud-est de Mexico, dans les États de Puebla et de Mexico.

 

Avec 5 426 mètres d'altitude, il est la deuxième plus haute montagne du pays après le pic d'Orizaba, un autre volcan.

 

Une puissante éruption s'est produite du 5 mars 1996 au 22 novembre 2003 et il est en activité depuis le 9 janvier 2005.

 

Bien que faiblement explosives et ayant des conséquences localisées, ses éruptions menacent plusieurs dizaines de millions d'habitants vivant à proximité, notamment dans les agglomérations de Mexico et de Puebla.

 

Popocatepet est un terme nahuatl, qui se décompose en popoca, en français « émettre de la fumée », et tepet, « montagne ».

 

Le nom signifie donc « montagne qui fume », « montagne fumante ».

 

En espagnol, il est aussi appelé volcán Popocatépet ou plus simplement Popocatépet. Il est également appelé Popocatépec, Popocatzin ou encore Xalliquehuac mais aussi, plus familièrement et principalement par les étrangers, par le diminutif « Popo ». 

 

Les habitants de la région le nomment respectueusement Don Gregorio ou plus affectueusement Don Goyo car, selon la tradition locale, il serait né un 12 mars, jusqu'au concile Vatican II jour de la fête de saint Grégoire, 64e pape de l'Église catholique romaine.

 

Dans la mythologie aztèque, Popocatepetl était un guerrier amoureux d'une princesse nommée Ixtaccíhuatl.

 

Le père d'Ixtaccíhuatl envoya Popocatepetl tuer un ennemi de leur tribu en lui promettant la main de sa fille s'il revenait victorieux mais en sachant toutefois l'exploit impossible.

 

S'acquittant de sa tâche avec succès, Popocatepetl mourut de chagrin en apprenant qu'Ixtaccíhuatl était elle aussi morte de chagrin en apprenant la fausse nouvelle de sa mort. Ayant pitié de leur sort, les dieux recouvrent leur corps de neige et les changent en montagne. Ixtaccíhuatl est ainsi appelée « femme endormie », en raison de sa ressemblance avec un corps de femme allongé, et Popocatepetl devient le volcan du même nom, faisant pleuvoir de rage le feu sur terre.

 

Puisque son sommet reste caché aux mortels par les nuages, le Popocatepet est aussi un lieu de villégiature sur lequel les dieux Mayahuel et Patecatl avaient élu domicile pour passer leur temps à festoyer, leurs boissons favorites étant le pulque, l'agave et le vin (l'agave avec pulque).

 

Des créatures étranges ont été observées  par des sauveteurs 

 

 

 

Quelques photos successives enregistrées par les webcaméras en direct qui montrent des phénomènes aériens étonnants et inexpliqués; les Ufologues sont convaincus qu'il s'agit d'aéronefs ou d'Orbes (drones) extraterrestres et que ceux-ci ont une base d'exploration à l'intérieur du cratère ou à proximité!

Il sera très difficile d'envoyer nos propres drones pour analyser le cratère plus en profondeur car le milieu est hostile (température élevée, gazs toxiques, haute altitude et manque d'air et d'oxygène !)

mar.

13

juin

2017

Étrange OVNI photographié à Leitrim en Irlande - 13 juin 2017

 

Un observateur particulièrement attentif a filmé un mystérieux objet volant non identifié au-dessus de son domicile dans le comté de Leitrim (en Irlande) le 7 mai 2017.

 

Cette observation peu commune a été enregistrée par le National UFO Center, une organisation spécialisée dans l'étude des OVNI et basée aux États-Unis. Le témoin, qui a tenu à conserver son anonymat, a décrit avoir vu « une petite lueur au-dessus de mon jardin ». Rapidement, il a été chercher une caméra.

 

« Il [l'objet] ne faisait aucun mouvement et était silencieux. Je me suis tourné pour appeler ma femme. Il est parti à 14h15. C'était très étrange et j'étais un peu effrayé par la vérité. »

 

« La brume violette n'était pas là ou visible à l'œil nu. Je suis confus en vérité. »

 

Cette région irlandaise est célèbre pour ses nombreuses observations d'OVNI, ce qui donne davantage de crédits à ce présent cas.

 

L'astronome Eamonn Ansbro, employé du Kingsland Observatory à Boyle (dans le Comté de Roscommon), pense qu'il pourrait s'agir d'une boule de plasma, qui a déjà été vue dans certaines parties de Boyle.

 

Il explique :

 

« Il y a une boule de lumière similaire qui a été vue dans un endroit appelé Hessdalen en Norvège. »

 

« Je connais les gens qui y opèrent et utilisent des instruments automatisés afin de les enregistrer. Nous avons également réalisé des enregistrements. »

 

« Il semble que ce soit une nouvelle forme de lumière que nous ne connaissons pas encore. Alors on utilise la physique afin de savoir de quoi il s'agit. »

 

M. Ansbro a déjà étudié plus de 130 observations en Irlande, dont beaucoup croit que cela pourrait être expliqué par la présence de pistes orbitales autour de la terre.

 

Le scientifique précise que Lough Key à Boyle est l'un des points où ces pistes se croisent, ce qui pourrait expliquer le niveau exceptionnellement élevé d'observations inexpliquées dans la région.

 

Lui et ses collègues de recherche ont même réussi à élaborer un schéma de cycles d'activités possibles à ces intersections, et ont correctement prédit une telle observation.

 

Ces événements étranges ont déconcerté beaucoup de personnes même les plus sceptiques de la région. Il rappelle :

 

« Nous avons reçu un rapport il y a six semaines d'un habitant de Boyle qui roulait sur la N4 vers Sligo. »

 

« Il a vu deux boules de lumière à environ 50 mètres devant lui, à peu près la taille de la lune par rapport à la distance d'où il se trouvait. De ce fait, elles devaient mesurer quelques centimètres de large. »

 

« Elles sont apparues pendant 30 secondes, puis ont disparu en un clin d'œil. Enfin, il les a revus à sa droite. »

 

« Il m'a signalé cela et a déclaré que, tout en étant complètement sceptique, il avait étudié toutes les options et ne pouvait pas trouver une explication »

 

mar.

13

juin

2017

Ovni filmé à La Rochelle en Charente-Maritime le 5 juin 2017

Extrait cette image de la vidéo et entouré en rouge l'ovni. A La Rochelle, le 05 juin 2017..

 

Le témoignage :

 

 

"Ajoutée le 10 juin 2017

 

En fin de service, j'ai montré à mon collègue en relève de jour cette petite vidéo dans mon téléphone et en lui demandant ce qu'il en pensait, si il savait ce que c'était..

Il a regardé et puis il m'a dit c'est super ce que tu as filmé, peut-être que quelqu'un à vu la même chose ou sait ce que c'est...".

 

---------------------------------------------------------------------------------

 

Sur le même site, il y a ce témoignage d'ovnis sur le secteur de Rennes, en France :

 

seb 68il y a 2 heures

 

"bonjours. J'ai également vu la nuit dernière 2 boules opaques et blanches très lumineuses et parallèlement opposées à quelques centaines de mètres d'écart je dirait du côté de Rennes. en tant astronome amateur j'avais le nez dans mon télescope,du coin de l'oeil j'ai vu ces lumières qui n'étaient en rien des avions ou satellites. malheureusement je n'ai pas eu le temps d'attraper mon téléphone pour les filmer 😔 Ce n'est pas la première fois et j'espère pouvoir filmer ça la prochaine fois 😉 👽

Moins

Répondre  

seb 68 "

 

seb 68il y a 2 heures

"et cela ne faisait aucuns bruit. Je vis en pleine campagne. Elles ont disparu d'un coup comme le votre 😉 je suis rester plus d'une heure ensuite a scruter le ciel ,mais aucun signes de "vie" "😁

Répondre  

FIN

mar.

13

juin

2017

Sortie du livre de Manuel Wiroth Ovnis sur la France Des années 1940 à nos jours - 13 juin 2017

 

La recherche sur les soucoupes volantes commence à la fin des années 1940 en France.

 

Elle est, dans un premier temps, menée par ceux que l'on nomme les « soucoupistes » et qui se regroupent rapidement par affinité.

 

Les premiers groupements privés d'envergure apparaissent dans les années 1950 et se généralisent à la fin des années 1960.

La décennie 1970 correspond à l'âge d'or de l'ufologie en France : les organisations se comptent par centaines et les chercheurs par milliers. A partir de cette époque, ce réseau de recherche sur les ovnis tente de se connecter à une ufologie scientifique publique en plein essor.

 

La plupart des informations contenues dans cet ouvrage sont inédites :

on y trouve des perspectives socio-historiques, décrivant les hommes, les associations et leurs actions.

 

Elles s'appuient en grande partie sur des archives privées jamais dépouillées :

 

courriers, documents administratifs divers, fiches d'adhérents, actes de comptabilité, etc

 

lun.

12

juin

2017

L'affaire de l'île Maury en Juin 1947

 

Le samedi 21 juin 1947 à 14:00, une vedette garde-côte américaine, commandée par Harold A. Dahl, dans laquelle se trouvent également son fils (15 ans), son chien, ainsi qu'un autre membre d'équipage, patrouille au niveau de Puget Sound. Le jour est morne et sombre, avec des nuages bas.

 

L'événement 

 

Le bateau fait escale dans une baie de l'île Maury (Maury island), à environ 5 km de Tacoma.

 

Les gens à bord de la vedette voient alors 6 machines très grosses, en forme de beignets juste au-dessus de leurs têtes, à environ 600 m de hauteur.

 

Aucun de ces engins n'émet de bruit.

 

5 des ovnis commencent à tourner autour du 6ème, lequel perd de l'altitude jusqu'à ce qu'il s'arrête, en vol stationnaire, à environ 150 m (250 m ?) au-dessus du niveau de l'eau. 

 

Harold A. Dahl évalue son diamètre à 30 m, et la largeur du trou en son milieu (comme à Phoenix) à 8 m.

 

Sur son bord extérieur, métallique et brillant, se trouvent des hublots de 2 m ; la circonférence interne est trouée de sombres fenêtres circulaires.

 

De crainte que cet engin ne tombe dans la mer, Dhal range le bateau sur la plage.

C'est là qu'il prend 4 photographies des objets.

 

L'ovni central vomit alors des fragments de métal en fusion qui tombent dans l'eau et sur le rivage. L'un d'eux tue le chien, un autre brûle grièvement le fils de Dahl, et une mouette est également tuée.

Le bateau est endommagé.

Puis l'ovni s'élève, rejoint les autres, et tous les 6 partent à toute vitesse au-dessus du Pacifique.

 

Les hommes recueillent des échantillons de métal encore chaud. De retour au port, Dahl rapporte les événements à son officier supérieur, Fred Lee Crisman.

 

 

Le lendemain matin, un homme vêtu de noir arrive chez Dahl dans une Buick noire et l'invite à déjeûner.

 

Durant le repas, il signifie à Dahl qu'il est au courant de tout ce qui s'est passé à Maury et lui dit : 

 

"Le silence est la meilleure chose pour vous et votre famille. Vous avez vu ce que vous n'auriez jamais du voir. "

 

Dahl établit plus tard que personne n'a parlé à qui que ce soit de leur étrange expérience.

 

Le lendemain Crisman se send à Maury afin de voir par lui-même les débris métalliques.

 

Tandis qu'il est là-bas, un disque volant en forme de beignet apparaît, survole la baie puis disparaît dans une nuée d'orage.

 

Il développe ensuite les photographies : elles sont couvertes de tâches blanches, comme si elles avaient été exposées à quelque radiation.

 

Baie Est de l'île Maury

 

 

Arnold enquête

 

Crisman signale l'affaire au journaliste Ray Palmer, qui demande à Kenneth E. Arnold d'enquêter.

 

Il lui donne pour cela 200 $, une somme si énorme que lorsque Arnold s'en vente aux bureaux de l'Idaho Daily Statesman, l'éditeur envoie un télégramme au Service de Renseignement de l'USAF pour signaler l'événement.

 

Le lundi suivant, Arnold se rend à Tacoma et y parle avec Fred Crisman.

 

Le lendemain, il voit les fragments comparés à des scories, mâchefer, mais pas les négatifs des photos égarées.

 

Il appelle le lieutenant Frank Brown, un officier de renseignements de la base de l'USAF de Hamilton (Californie), pour lui demander de se joindre à l'enquête.

 

Brown et un certain capitaine William L. Davidson, tous 2 du département G-2, prennent la route dans l'heure même, à bord d'un bombardier B-25.

 

Ils s'entretiennent l'après-midi avec Crisman dans la chambre d'hôtel d'Arnold.

 

Brown dit qu'il doit retourner en Californie dans la nuit et ne peut donc visiter l'île. Mais il remplit un large carton de kg de fragments métalliques avant de partir, de Tacoma dans le B-25 pour San Francisco.

 

 

Le mercredi 2 juillet, tôt le matin, Crisman est au téléphone avec Arnold.

Le B-25 où se trouvaient Brown et Davidson s'est écrasé près de Kelso. Tous 2 sont morts.

 

Les fragments ne sont pas retrouvés. Le Tacoma Times qui relate l'incident indique que l'avion a pu être saboté ou abattu.

 

D'après le rapport établi le lundi 4 août (pages 1, 2, 3, 4), l'un des moteurs de l'avion a mystérieusement pris feu 20 mn après l'envol.

 

Le lendemain , Arnold est présenté au capitaine Emil J. Smith, qui vient de faire une observation avec son co-pilote la veille.

 

Ils s'entendent bien et deviennent bon amis. Arnold demande à Smith de l'aider dans son enquête sur l'Ile Maury.

 

Ce dernier se déclare heureux d'apporter son aide, et Arnold se rend à Seattle pour l'emmener à Tacoma.

 

'Des enquêteurs sur un disque volant meurent dans l'épave d'un bombardier de l'Armée', article de la    Kelsonian Tribune le 2 août 

Arnold organise une expédition à l'île Maury en compagnie de Crisman et Dahl, mais il s'avère que le moteur de leur bateau rend l'âme.

 

 

Disparitions

 

Crisman promet de rappeler Arnold dès que le problème serait résolu. Il ne le fera jamais. Et ne rendra pas non plus les photographies.

 

Il est devenu introuvable — d'après Dahl, il a quitté la ville pour affaires; d'après d'autres sources, il a été vu pour la dernière fois montant à bord d'un avion militaire en partance pour l'Alaska.

Puis le fils de Dahl disparaît à son tour.

 

De plus, il semble que quelqu'un ait truffé de micros la chambre d'hôtel d'Arnold, transmettant aux journaux locaux les détails de ses conversations, même celles qu'il eut seul avec Brown et Davidson.

 

Il contacte un autre officier de renseignements de la base USAF de McCord, le major Sanders. Ce dernier l'emmène chez un fondeur de Tacoma (probablement Asarco à Ruton) et lui montre des scories commes les morceaux de Dahl et Crisman.

 

Arnold ne les considère pas identiques.

 

Lorsqu'Arnold souhaite en prendre un échantillon, Sanders le dissuade.

 

Sanders demande tous les morceaux à Arnold et Smith. Après qu'il les ait mis à l'arrière de sa voiture, ils ne les renverrons plus jamais.

 

Arnold, désormais profondément ébranlé, quitte la ville.

 

L'article du Tacoma Times montrant une scorie

 

 

 Enquête et explication officielle

 

 

Le FBI qui a immédiatement démarré une enquête suite au crash, entend Dahl et Crisman confesser qu'ils ont fabriqué cette histoire de soucoupe volante.

 

Les "débris" auraient consisté en des morceaux de ferraille et de pierre ponce récupéré sur la plage de l'île Maury.

 

L'US Army et les survivants confirment que le crash du B-25 a été causé par un feu de moteur.

 

L'explication officielle est un canular monté par les gardes-côtes pour se faire de la publicité. Cependant, ils ne sont pas poursuivis.

 

En août paraît dans le Tacoma Times un court article (ci-contre) relatant l'affaire, et montrant des photos de débris :

 

Il n'a pas fallu lonqtemps Mardi au Dr. Robert Sprenger (ci-dessus), professeur de chimie du Collège de Puget Sound, pour identifier les specimens de "roche noire bizarre" trouvés dans un puit de gravier de l'Ile Maury.

 

Ce qu'un étudiant de l'Université de Chicago n'avait pu identifier était une banale scorie fondue ordinaire, déclare Sprenger.

 

Une association d'articles de Chicago avait entendu parler des spécimens et les avait liés aux disques volants.

 

Mais le capitaine E. H. Smith et Kenneth Arnold ne se préoccupèrent pas de prendre aucun des échantillons lorsqu'ils étaient à Tacoma (...). 

 

Bien plus tard le mardi 15 août 2006, lors d'une expédition sur les lieux du crash dans une région boisée de Kelso, Charlette LeFevre et Philip Lipson, directeurs du Musée des Mystères de Seattle, découvrent en compagnie du propriétaire du terrain James Greear que de nombreux morceaux d'avion semblent avoir échappé au nettoyage initial du crash en août 1947 .

 

Ils y trouvent notamment une grande pierre noire qu'ils supposent être l'une des scories que les officiers avaient espéré pouvoir analyser. 

 

lun.

12

juin

2017

CROP CIRCLES mon expérience avec jean-michel GRANDSIRE - 12 Juin 2017

Après avoir publié leur livre sur les mystères du col de Vence, mes amis de l’association col de Vence.com m’ont convié à les rejoindre en Angleterre pour étudier de près les fameux crop circles. 

Récit d’une aventure courte mais mémorable !

 

Beaucoup m’avaient prévenu :

 

« Méfie-toi de Pierre Beake : c’est un horrible personnage, un être perfide, peut-être même un faussaire ! En tout cas un individu parfaitement infréquentable. »

 

 

Faisant fi de ce qui n’est plus aujourd’hui pour moi qu’un ramassis de ragots, j’ai pris la route du sud de l’Angleterre pour quatre journées riches en événements.

 

Des crops, j’en ai vu et, à bien réfléchir, je ne pense pas que Pierre Beake ait pu tous les réaliser, nuitamment, après quelques pintes de bière pour lui donner du cœur au ventre.

 

Accompagné de trois de ses amis, je me suis rendu sur ces fameux crops et là, j’ai pu découvrir de visu comment travaillent ces gens tant décriés.

 

Leur but était simple :

parvenir à filmer ces étranges petites boules parfois observées en mouvement au-dessus des crops qui intriguent tant les chercheurs.

 

Jusqu’à présent, ces fameuses boules n’ont été filmées que de manière fortuite.

 

Il faut dire que ce n’est pas spectaculaire.

 

Imaginez un champ de blé ou de céréales au-dessus duquel une boule blanche qui ressemble à une balle de tennis évolue harmonieusement, montant ou descendant pour, après avoir donné l’impression de chercher un point d’impact, s’y précipiter sans provoquer le moindre mouvement dans les céréales.

 

De telles boules ont été filmées à de nombreuses reprises, parfois même à partir d’un hélicoptère qui survolait les fameux crop, mais jamais de manière quasi systématique.

 

 

Le but de l’équipe était d’y parvenir et, j’ai pu le constater, ils ont atteint leur but.

 

Pour cela, l’individu dissipé et tant décrié qu’est l’ami Pierre n’a pas hésité à passer des heures, l’œil rivé au viseur de sa caméra, à tenter de déceler le moindre mouvement suspect, pendant que le reste de l’équipe, caméra de contrôle en action ou jumelle en mains, l’épaulait dans cette tâche pour le moins ingrate.

 

 

Résultat : deux ou trois boules en mouvement filmées chaque après-midi !

 

Ajoutons à cela quelques « photos surprises » pour le moins étonnante et vous aurez une idée de la moisson 2009 de ces chercheurs peu orthodoxes mais diablement efficaces !

 

lun.

12

juin

2017

L'homme moderne : apparition entre -500 000 et -300 000 ans avant J.C. - 12 Juin 2017

 

Il y avait déjà eu une forte alerte en 2010 quand des scientifiques israéliens avaient affirmé avoir trouvé dans leur pays des dents de Homo Sapiens datées de - 400 000 ans.

 

La polémique et les controverses avaient fini, comme souvent, à étouffer les choses et à maintenir les anciennes déductions en place : les deux plus anciens fossiles d'Homo Sapiens (OMO 1 et 2), mal conservés et découverts en Ethiopie, daté de -195 000 ans pour le plus ancien, étaient toujours considérés comme "les débuts de l'Homme Moderne", en Afrique de l'Est...

 

Bon, on peut aussi, comme certains scientifiques, se poser de réelles questions sur les "espèces humaines" et leur réelle différenciation et évolution (comme la différence entre les pygmées d'Afrique et les norvégiens par exemple, qui sont tous deux des Homo Sapiens-hommes modernes...), comme dans cet article au sujet de découvertes en Georgie.

 

Notez que dans cet article, je parlais des 200 000 ans d'ancienneté de l'Homme Moderne, il suffit donc de changer le chiffre en 400 ou 300 000 ans...

 

Mais plusieurs découvertes étonnantes, dans une ancienne mine marocaine, bouleversent complètement ces précédentes déductions (peut-être un peu trop simplistes bien qu'affirmées sans relâche dans l'éducation humaine comme "prouvé").

 

 

Nous sommes donc dans le nord de l'Afrique de l'ouest et ce sont plusieurs fossiles très bien conservés d'Homo Sapiens qui ont été datés pour le plus ancien au minimum à - 300 000 ans, probablement plus...

 

 

Sud du site Jebel Irhoud (Maroc) avec le chantier de fouilles archéologiques au centre. Au moment où le site était occupé par les premiers hominidés, il aurait été une grotte. © CC-BY -SA 2.0 Shannon McPherron, MPI EVA Leipzig

 

 

Le site marocain de la nouvelle découverte est déjà connu :

Le site de Jebel Irhoud est le site le plus ancien et le plus riche de l'époque de la moitié de l'age de pierre.

 

En 1961, des mineurs de barytine étaient tombés sur une poche de sédiments rouges qui s'était effondrée dans la galerie - et dans ces sédiments, ils avaient trouvé des silex et des os, alertant les spécialistes de la préhistoire.

 

Mais, en 1961, les datations étaient difficiles et on ne savait pas trop l'implication de ces ossements et outils de pierre.

 

 

Jean-Jacques Hublin pointe vers le crâne écrasé dit « Irhoud 10 » en phase d’extraction: les orbites sont visibles juste sous l’extrémité de son doigt. Shannon McPherron, MPI EVA Leipzig, License: CC-BY-SA 2.0

 

 

 

Le site a été un peu fouillé dans les années 1960 puis abandonné - et abîmé par l'exploitation minière de la barytine.

 

Jean-Jacques Hublin, paléoanthropologue français ayant participé à la découverte raconte :

 

" J'ai visité le site plusieurs fois dans les années 1980 / 1990 pour reprendre des travaux mais c'était impossible ; c'est seulement quand j'ai travaillé avec la société Max Planck que j'ai envisagé la possibilité d'avoir les moyens de réaménager la route pour aller jusqu'au gisement, d'amener un bulldozer, une pelle mécanique, un camion et de nettoyer ça ".

 

Pendant deux saisons, ces fouilles étaient plus du terrassement qu'autre chose.

 

Au début de la reprise des recherches, le site archéologique était assez abîmé : Jean-Jacques Hublin a même parlé d'une opération de sauvetage.

 

Effectivement, les forages miniers modernes pouvaient compliquer sérieusement la datation car la datation de Jebel Irhoud s'est faite essentiellement sur les dépôts archéologiques sédimentaires qui les contiennent plus que sur les restes humains eux-mêmes.

 

Il précise :

" Sauf s'il y a une énorme perturbation du site, on n'a aucune raison de penser que des objets qui sont dans le même niveau vont avoir des âges complètement différents [...] Quand on dit que le site a été perturbé, on veut dire qu'une partie a été détruite ".

 

Le chercheur fait l'analogie avec un gâteau avec des couches de biscuits et de crème : " si vous prenez une part, ça perturbe le gâteau. Mais là où vous n'avez pas touché, la crème est toujours au bon endroit par rapport aux couches de biscuit ". C'est un peu ce qu'il s'est passé avec le site.

 

En 2004, avec son ancien collègue du laboratoire d’anthropologie de Bordeaux, Abdelouahed Ben-Ncer, professeur à l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine à Rabat, Jean-Jacques Hublin monte enfin une coopération scientifique : son institut de Leipzig a les reins assez solides pour financer l’enlèvement de 200 mètres cubes de blocs de pierre pour dégager le site, et assurer les datations – « ce qui coûte le plus cher en archéologie », note M. Ben-Ncer.

 

La chance est au rendez-vous : trois mètres d’épaisseur de dépôts anciens ont été préservés, au sein desquels seize ossements humains supplémentaires seront exhumés année après année.

 

Au total, cinq individus, dont un ado et un enfant de 7 à 8 ans. Mais on trouve aussi de nombreux éclats de silex brûlés, ce qui permet d’établir des datations par thermoluminescence. Une autre méthode – la résonance de spin électronique – a pointé la même période.

 

 

Jebel Irhoud aimaient faire du feu. On ne sait pas pourquoi mais on trouve partout des traces de cendres, de charbon, d'os brûlés ".

Archéologues travaillant sur le site de Jebel Irhoud (Maroc). Les nouveaux fossiles ont été trouvés dans les sédiments devant les deux archéologues à gauche © CC-BY-SA 2.0 Shannon McPherron, MPI EVA Leipzig

 

 

 

Dans ces nouvelles fouilles (les anciennes ont confirmé la découverte des restes d'un enfant - un crâne), les archéologues ont mis à jour les restes de cinq individus, trois adultes, un adolescent et un enfant, datant d’environ 300 000 ans, ainsi que des outillages de pierre et des restes de faunes

 

La datation par carbone 14 ne peut pas s'appliquer dans des sites de cet âge-là, car il ne permet de remonter que jusqu'à 50 000 ans.

 

Les chercheurs ont donc utilisé la méthode de thermoluminescence pour dater les fossiles.

 

Cette datation se base sur celle des silex brûlés ; elle a été rendue possible par une situation extraordinaire qu'offrait le

site :

" les hommes de Jebel Irhoud aimaient faire du feu. On ne sait pas pourquoi mais on trouve partout des traces de cendres, de charbon, d'os brûlés ".

 

 

Quelques outils de pierre du "Middle Stone Age" de Jebel Irhoud (Maroc) © CC-BY-SA 2.0 Mohammed Kamal, MPI EVA Leipzig

 

 

Jean-Jacques Hublin explique :

 

" En faisant du feu, ils ont accidentellement chauffé des éclats de silex qui étaient dans les sédiments 10 cm en-dessous. La radioactivité existe partout à un niveau très très faible. Quand le silex est enfoui dans des sédiments radioactifs, il emmagasine au fil du temps de l'énergie. Et lorsqu'on chauffe ce morceau de silex, cette énergie est libérée sous forme de lumière. Au cours du temps, le morceau de silex va se « recharger en énergie;

Si on mesure la radioactivité locale des sédiments et si on réchauffe le morceau de silex et qu'on mesure la quantité de lumière, on peut calculer son âge ".

 

Parallèlement à la datation par thermoluminescence, les chercheurs ont réalisé une datation par résonance de spin électronique (ESR) : une méthode elle aussi liée à la radioactivité naturelle présente sur le site mais qui ne s'applique pas sur le même genre de matériel : en général de l'émail dentaire. Ça tombe bien : des dents ont été trouvées sur le site.

 

L'écart de datation trouvé entre les deux méthodes est de 20 000 ans - une broutille sur une période aussi longue que 300 000 ans : la datation par ESR confirme donc la datation du site de -315 000 ans obtenue par thermoluminescence.

 

« Quand nous avons reçu les premières dates, nous avons été incroyablement secoués », se souvient Jean-Jacques Hublin.

 

 

Même si des premières tentatives de datations laissaient penser que le site était plus ancien qu’on ne l’avait d’abord considéré, cette plongée si loin dans le passé – l’ensemble des fossiles a 315 000 ans, plus ou moins 34 000 ans si l’on tient compte de la marge d’erreur – était inattendue.

 

De quoi « changer les manuels » sur l’origine humaine, se réjouit le paléoanthropologue.

 

Le Professeur Jean-Jacques Hublin, de l’Institut Max Planck d’Anthropologie Évolutionnaire à Leipzig en Allemagne et du Collège de France, chaire de Paléoanthropologie et le Professeur Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut National d’Archéologie et du Patrimoine à Rabat au Maroc ont dirigé les fouilles. Jean-Jacques Hublin explique :

 

" Ces ossements possèdent des caractères que l'on ne connaît que chez les hommes modernes récents, en particulier des caractères de la face et de la denture qu'on ne connaît nulle part ailleurs. En plus ils sont au bon endroit et au bon moment (?) pour être à l'origine des hommes que l'on dit "modernes". En même temps, le chercheur reconnaît que "ces fossiles ont des caractères plus primitifs - et c'est normal, ils ont 300 000 ans ! ".

 

 

 

Reconstitution d’un crâne à partir de scans sur plusieurs fossiles originaux d’« Homo sapiens » trouvés sur le site marocain de Djebel Irhoud. PHILIPP GUNZ, MPI EVA, LEIPZIG

 

 

Le Maroc serait donc le nouveau berceau de l’humanité ?

 

« Bien malin qui pourrait donner un point d’origine », a répondu Jean-Jacques Hublin, mardi 6 juin, lors d’une conférence de presse au Collège de France, à Paris, où les travaux étaient présentés juste avant leur publication, jeudi 8 juin, dans deux articles de la revue Nature.

 

Rappelons d’emblée qu’on est bien loin dans le temps de nos premiers ancêtres supposés – Toumaï (Tchad, 7 millions d’années) et Orrorin (Kenya, 6 millions d’années) – et des australopithèques comme Lucy (Ethiopie, 3,2 millions d’années). Ou même des premiers représentants du genre Homo, comme Habilis (Afrique orientale, 2,5 millions d’années), dont certains comme Erectus étaient déjà sortis d’Afrique il y a 1,8 million d’années. Sans oublier les possibles récentes découvertes en Europe/Asie Centrale :

 

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/origine-de-l-homme-un-chainon-manquant-trouve-en-europe.html

 

 

Au cours des derniers 900 000 ans, le genre « Homo » comportait plusieurs espèces.

 

Seule la nôtre, « Homo sapiens », a survécu. (Hublin et al.)

 

 

 

Le site marocain de Djebel Irhoud, où les fossiles ont été trouvés, marque un nouveau jalon dans l’histoire humaine la plus récente, à une époque où plusieurs espèces apparentées coexistent sur la planète – Néandertaliens en Europe, Dénisoviens et Erectus en Asie, Florès en Indonésie…

 

De cette différenciation du genre Homo ne subsiste aujourd’hui qu’une seule espèce, la nôtre, Homo sapiens, et la découverte marocaine repose la question de son enracinement initial...

 

 

« Notre idée est qu’en fait, l’émergence de l’homme moderne est plus ancienne encore, et qu’il s’agit d’un phénomène panafricain », indique M. Hublin.

 

Même s’il dit se réjouir que le Maroc, et le Maghreb avec

lui « se retrouvent au centre des débats sur l’origine de l’homme actuel ». (YH : Ce n'est qu'une idée liée au fait que l'Afrique a été très privilégiée question recherches de fossiles très anciens... mais il ne faut pas oublier non plus que la découverte de fossiles et d'origines physiques anciennes ne concernent pas les recherches liées à l'apparition des mutations génétiques menant à l'homme moderne...).

 

 

Il y a plus de 300000 ans, le Sahara était vert et ne constituait pas une barrière géologique, idem pour l'Arabie Saoudite d'ailleurs. Hublin et al.

 

 

Deux cartes projetées au Collège de France résument à elles seules les incertitudes qui subsistent sur cette question.

 

La première montre une Afrique quasiment vierge de découvertes paléoanthropologiques : des pans entiers du continent n’ont pas été explorés, et il serait présomptueux de penser qu’aucun autre fossile d’Homo sapiens ancien ne pourrait s’y trouver (YH : autrement dit, -300 000 ans est maintenant le minima, mais pas le maxima).

 

La seconde montre cette même région du globe il y a 300 000 ans.

Elle est encore plus spectaculaire : à l’époque, l’Afrique est intégralement verte, le Sahara est absent, il n’existe nulle frontière géologique du nord au sud et de l’est à l’ouest.

 

« On peut donc imaginer des connections entre groupes humains, qui échangent des gènes par métissage, et des éléments culturels », indique le directeur de l’équipe de recherche.

 

La première carte révèle aussi la présence dans de nombreux sites africains datant de 300 000 à 130 000 ans, d’outils de pierre taillée dits du « Middle Stone Age » ou « levallois ».

« Petits, pointus et façonnés pour la chasse, notamment à la gazelle », a rappelé l’archéologue Shannon McPherron, de l’Institut Max-Planck, ils témoigneraient de ces échanges panafricains.

 

La découverte, en 1932, d’un crâne fragmentaire à Florisbad, en Afrique du Sud, daté il y a vingt ans à 260 000 ans, prend ainsi un nouveau relief.

 

James Brink, responsable du site de Florisbad, n’est pas surpris de la découverte marocaine :

 

« On trouve aussi des pierres taillées de type Levallois datant de près de 500 000 ans à Kathu Pan, en Afrique du Sud, et au Kenya. Je pense qu’on peut associer ces outils aux premiers Homo sapiens, donc il est probable que les premiers représentants de notre espèce avaient une distribution panafricaine, et que celle-ci est intervenue il y a moins de 500 000 ans. »

 

A quoi ressemblaient donc ces premiers humains ?

 

« Leur visage n’était pas différent de celui de n’importe qui dans le métro »,

 

dit Jean-Jacques Hublin. Leur boîte crânienne était aussi volumineuse mais moins globulaire que la nôtre, et leur cervelet moins développé.

 

« L’évolution ne s’arrête pas, nous évoluons encore », souligne le chercheur, pour qui toute la différence entre les premiers sapiens et nous tient probablement dans l’organisation interne du cerveau, sa connectivité.

 

Malheureusement, la génétique, une spécialité de l’institut de Leipzig, ne sera d’aucun secours pour en savoir plus : il fait trop chaud au Maroc pour espérer récupérer de l’ADN ancien sur ces fossiles.

 

Mais, les controverses commencent déjà, bien que assez limitées pour l'instant.  

 

Jean-Jacques Jaeger, professeur émérite à l’université de Poitiers, qui a travaillé sur des fossiles animaux du Djebel Irhoud pour sa thèse, soutenue en 1975.

 

« La faune de rongeurs d’Irhoud que j’ai pu étudier correspond à une date plus récente que 125 000 ans. Je réfute donc la datation obtenue par les techniques utilisées », dit le chercheur, qui n’est pas non plus convaincu par l’hypothèse panafricaine.

 

Jean-Jacques Hublin invoque des études sur les rongeurs plus récentes, qui avaient déjà vieilli le site (la thèse de Jaeger serait donc caduque). 

 

Dans un article de commentaire publié dans Nature, Chris Stringer et Julia Galway-Witham, du Muséum national d’histoire naturelle de Londres, sont eux d’accord avec l’équipe de Jean-Jacques Hublin : « Ces spécimens constituent probablement des représentants précoces de la lignée Homo sapiens », écrivent-ils.

 

Mais ils se demandent si l’aspect moderne de leur visage, partagé avec le fossile de Florisbad, ne pourrait pas être hérité d’un ancêtre « non sapiens » de notre arbre de famille – plutôt que dû à une parentèle traversant l’Afrique entière...

 

Sources : Nature,

 

http://www.lemonde.fr/paleontologie/article/2017/06/07/la-decouverte-qui-bouleverse-l-histoire-d-homo-sapiens_5140236_1650762.html#Tm3jHFjWpDo2iOI7.99

 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-08-juin-2017

 

lun.

12

juin

2017

Un Nouveau Télescope détecterait des Extraterrestres et d’Autres Entités invisibles sur Terre - 12 juin 2017

Les entités énergétiques orageuses ont été révélées par le télescope Santilli qui est capable de repérer des entités à base d’anti-matière.

 

 

Les verres du télescope sont très différents de ceux disponibles dans des labos de recherche. Les rapports indiquent qu’il y a une présence massive de fantômes, démons et même d’extraterrestres sur Terre.

 

lun.

12

juin

2017

Un officier de l’US Air Force révèle qu’un extraterrestre s’est fait tirer dessus et a été tué - 12 Juin 2017

 

Les extraterrestres (ET) nous ont visité depuis longtemps, des représentants du gouvernement et des témoignages ont constamment répété ceci au public. Les médias traditionnels ont tourné au ridicule les phénomènes ET / OVNIS par une forte propagande.

 

En réalité, nous ne représentons qu’une petite fraction au sein d’un multivers, alors même si vous vous posez des questions sur les documents officiels du gouvernement et d’autres preuves à l’appui des ET, il devient alors apparent que la Terre n’est pas la seule planète qui abrite la vie dans l’univers.

 

Un témoignage vidéo du Major Major George A. Filer III de l’armée de la Force aérienne des États-Unis, présenté dans le Sirius Disclosure, a révélé des détails sur une dissimulation militaire de haut niveau. Dans l’interview, le Major Filer a expliqué qu’un officier militaire a tiré et a tué un extraterrestre après l’atterrissage d’un OVNI.

 

Je ne dis pas que l’histoire de cet homme est 100% vraie, mais je vous recommande d’écouter son témoignage et de garder votre esprit ouvert. Ce n’est pas la première fois qu’un fonctionnaire gouvernemental / militaire est venu discuter des ET, et je doute que ce soit le dernier.

 

L’information OVNI / ET a été classée secret défense pendant un certain temps, et elle l’est toujours. Mais, au cours des dernières années, le gouvernement a fait la lumière sur ce sujet grâce à la déclassification de plusieurs documents OVNIs.

 

Par exemple, Mike Gravel, un ancien sénateur démocratique, s’est ainsi expliqué : « Quelque chose surveille la planète, et ils surveillent avec précaution, car nous sommes une planète très guerrière. »

 

L’un des témoignages les plus révélateurs a été fourni par Paul Hellyer, ancien ministre de la Défense du Canada :

 

 

"Dans l’un des cas relatés durant la guerre froide, en 1961, il y avait environ 50 ovnis en formation qui volaient dans le sud de la Russie jusqu’en Europe.

 

Le commandant suprême de l’Alliance était très inquiet et s’apprêtait à retentir l’alarme quand ils ont fait demi-tour et sont retournés vers le pôle Nord.

 

Ils ont par la suite enquêté pendant trois ans et ont décidé avec une certitude absolue que quatre espèces différentes, tout du moins, ont visité cette planète depuis des milliers d’années.

 

Il y a eu beaucoup plus d’activité au cours des deux dernières décennies, surtout depuis que nous avons inventé la bombe atomique.

 

Ils sont très préoccupés par cela et si nous allons l’utiliser à nouveau, parce que le cosmos entier est une unité et il affecte non seulement nous, mais d’autres personnes dans le cosmos.

 

Ils craignent beaucoup que nous puissions commencer à utiliser des armes atomiques à nouveau et ce serait très mauvais pour nous, et eux aussi. (Source)"

 

 

Même le tristement célèbre docteur Edgar Mitchell, le 6ème homme à marcher sur la Lune, a parlé des ET, en disant :

 

« Oui, il y a eu des engins écrasés, et des corps ont été récupérés… Nous ne sommes pas seuls dans l’Univers, ils viennent ici depuis longtemps… Je suis assez privilégié pour savoir le fait que nous avons été visités sur cette planète, et le phénomène OVNI est réel. » (Source) (source) (source)

 

Ce qui est arrivé au soi-disant « extraterrestre » à Fort Dix

 

Dans les années 1970, le major George Filer était au courant de certaines informations extrêmement sensibles de l’armée.

 

Alors qu’il se trouvait à la Base aérienne McGuire au New Jersey, Filer a découvert qu’un être extraterrestre avait été abattu à Fort Dix et est mort sur le tarmac.

 

L’OVNI a atterri, ou s’est peut-être écrasé, puis un policier militaire a rencontré un «extraterrestre», il a sorti un pistolet et a tiré sur l’être.

 

Même le Major Filer était sceptique quand il a entendu le terme «extraterrestre», mais il était rassuré que l’être en question était en fait «de l’extérieur».

 

Le corps a ensuite été capturé par les militaires et emmené à la base aérienne de Wright-Patterson.

 

Son témoignage semblait assez vague quand il s’agissait de la façon dont l’OVNI est venu sur le terrain, ce qui pose la

question : les militaires ont-ils pu l’abattre ?

 

Dans de nombreux cas, ils reçoivent l’ordre de le faire, ce qui ne serait pas surprenant.

 

Le Major Filey a d’abord été informé qu’il aurait dû parler à ses collègues de ce qu’il s’était passé, mais on lui a ordonné plus tard de changer l’histoire et de couvrir tout cela.

 

Filey a expliqué : « Il a essentiellement vu un petit corps qui aurait pu être comme un enfant et semblait avoir une tête plus grande que la normale. »

 

« Beaucoup de personnel clé sur la base à ce moment-là qui avaient une connexion à cette histoire ont été rapidement transférés… Si vous savez quelque chose, ils ont tendance à vous diviser, pour ainsi dire, alors vous ne pourriez pas en parler. »

0 commentaires

lun.

12

juin

2017

Paranormal : Un homme ne se rappelle pas avoir pris en photo une « rencontre du quatrième type » ! - 12 Juin 2017

 

Quelle est la chose la plus flippante qu’un humain moderne peut expérimenter dans sa vie ?

 

Il y a plein de situations effrayantes qui peuvent survenir, mais imaginez ce scénario : Vous vous réveillez de bon matin comme d’habitude, la routine.

Puis soudainement, vous allumez votre téléphone et vous voyez des photos incompréhensibles que vous ne vous rappelez pas avoir prises.

Vous n’arrivez plus à vous rappeler comment ces photos sont arrivées dans votre smartphone, comment réagiriez-vous ?

 

Un homme qui ne s’était jamais intéressé au paranormal auparavant a publié la photo sombre de sa rencontre du « quatrième type » sur le sub reddit /r/Paranormal.

 

L’homme qui a publié la photo, et qui préfère préserver son anonymat, dit que la photo a été prise alors qu’il dormait ! Il ne se rappelle absolument pas comment elle a atterri dans son téléphone portable.

Plusieurs utilisateurs ont analysé les photos, de nombreux sceptiques ont crié au fake, mais les photos sont apparemment authentiques.

 

Si il y a un montage il a été fait en dehors du photo montage. Le mystère reste donc, entier…

 

Source

lun.

12

juin

2017

France : Une soucoupe volante observée à Vias dans l'Hérault - 12 juin 2017

Vias (Hérault) – rempart

 

Le 1er juin 2017 à 2 heures 59, trois personnes se prélassaient sur la plage de Vias (dans le département de l'Hérault), dans le sud de la France.

 

Alors qu'ils étaient couchés sur le sable, ils ont soudainement observé un OVNI blanc en forme de disque …

 

Témoignage :

 

« Cette observation rare et précieuse n'aura duré que 15 petites secondes. Malgré tout, l'un des témoins a raconté ce qui s'est passé au site Internet

 

Bonjours j'ai 18 ans et avec 2 filles nous étions couchés sur la plage de Vias.

 

J'ai mis 2 secs à réagir mais j'observais une lumière ovale blanche AU-DESSUS des nuages ( il y avait des zones avec nuages et des zones où le ciel était bleu).

 

La lumière ovale en forme de ballon du rugby aplatit de la taille de mon pouce (un peu moins) est restée immobile 3 à 4 sec, pendant ce laps de temps j'ai absolument pas réagit.

 

Puis il a fait 4 mouvements transversaux d'une rapidité phénoménale, j'ai crié à mes 2 copines de regarder le ciel, et l'objet est partit en ligne droite à une vitesse Phénoménale.

 

Je suis sur à 100000000000% de ce que j'ai vu. »

 

sam.

10

juin

2017

«Sur la piste des mystères d'Egypte» avec jan Niedbala - 10 Juin 2017

 

La Grande Pyramide, le Sphinx ou encore les Temples de Louxor, sont autant de sites convoités par les explorateurs et égyptologues du monde entier, académiques ou alternatifs, afin d’en percer les mystères.

 

La liste des sujets traités par ces hommes de passion est

longue : les relations mathématiques au sein de la Grande Pyramide de Khéops, les méthodes de construction du plateau de Gizeh, l’énigmatique tête du Sphinx, les statues omniprésentes des temples égyptiens.

 

Ce sont là des sujets récurrents auxquels nous avons pu nous « habituer » au fil des années.

 

Il reste cependant des mystères, moins connus, mais tout aussi importants car ils livrent des clés essentielles de compréhension de ce qui s’est passé chez ceux qu’on appelle « les égyptiens ». Ce sont quelques-uns de ces « mystères de l’ombre » que l’explorateur alternatif Jan Niedbala vient nous exposer ce soir.

 

Des « sarcophages » du Serapeum de Saqqarra à la pyramide rouge de Dahchour, en passant par la carrière de granit d’Assouan (et pas que l’obélisque inachevé), Jan nous détaillera ce qu’il a trouvé sur ces sites et en quoi cela permet de mieux appréhender l’immense puzzle que constitue notre passé civilisationnel.

 

Site officiel : http://www.revelations-of-the-ancient-world.com

sam.

10

juin

2017

La NASA découvre un système solaire « remarquablement semblable » au nôtre

 

Les astronomes de la NASA ont découvert un système solaire entier qui est «remarquablement semblable» à celui de la Terre.

 

La découverte est considérée comme une percée possible pour mieux comprendre comment notre planète et ses voisins ont été formés.

 

Le système, autour de l’étoile Epsilon Eridani, a été découvert à seulement dix années-lumière dans la constellation d’Éridan.

 

Selon les astronomes, c’est le système le plus proche qui comprend une étoile aussi jeune que la nôtre. Mais tandis que Epsilon Eridani ressemble à notre propre étoile, l’étoile a un cinquième de l’âge de la notre et elle ressemble au soleil tel qu’il était il y a longtemps.

 

« Cette étoile héberge un système planétaire qui subit actuellement les mêmes processus cataclysmiques qui sont arrivés au système solaire dans sa jeunesse, au moment où la Lune a obtenu la plupart de ses cratères, la Terre a acquis l’eau dans ses océans et les conditions favorables à la vie sur notre planète ont été mises en place »,

a déclaré l’astronome Massimo Marengo, l’un des auteurs du journal.

 

Marengo, un professeur associé de physique et d’astronomie de l’État de l’Iowa, ainsi que d’autres astronomes, étudiait l’étoile et son système planétaire depuis plus d’une décennie.

 

Un article scientifique de 2009 a expliqué comment les astronomes utilisaient les données du télescope spatial Spitzer de la NASA pour décrire le disque de poussière fine et les débris laissés par la formation des planètes ainsi que les collisions d’astéroïdes et de comètes.

 

L’équipe a trouvé des ceintures distinctes d’astéroïdes ressemblant à la ceinture de Kuiper de notre système solaire.

 

Dans le nouvel article, les données ont été utilisées à partir de l’Observatoire stratosphérique pour l’astronomie infrarouge de la NASA, ou SOFIA. Résidant dans un avion, il est capable de prendre des photos détaillées en visant des étoiles éloignées.

 

Les astronomes ont analysé la mission et ont repéré les données infrarouges sur l’étoile, constatant finalement qu’elle était entourée de deux structures : un disque interne et externe, avec un espace éventuellement créé par les planètes.

 

« Nous pouvons maintenant dire avec une grande confiance qu’il y a une séparation entre les ceintures intérieures et extérieures de l’étoile », a déclaré Marengo. « Il existe un écart probablement créé par les planètes. Nous ne les avons pas encore détectés, mais je serais surpris qu’ils ne soient pas là. En les voyant, il faudra utiliser l’instrumentation de prochaine génération, peut-être le télescope spatial James Webb de 6,5 mètres de la NASA qui devrait être lancé en octobre 2018. »

 

Il est vrai que beaucoup de temps et d’attention ont été consacrés à une étoile voisine et à son disque de débris, Marengo dit que cela pourrait aider à donner aux astronomes un meilleur regard sur le passé très ancien de la Terre et les planètes qui l’entourent.

 

« Le prix à la fin de cette route est de comprendre la vraie structure du disque d’Eridani hors de ce monde et ses interactions avec la cohorte de planètes qui habitent probablement son système », a déclaré Marengo dans une newsletter sur le projet.

 

« SOFIA, par sa capacité unique à capturer la lumière infrarouge dans le ciel stratosphérique sec, est le plus proche que nous ayons pour révéler un aperçu du passé ancien de la Terre en observant le présent d’un jeune soleil voisin. »

 

sam.

10

juin

2017

Un astronome affirme que des anciennes technologies extraterrestres sont peut-être cachées dans le Système Solaire

 

Découvrir la vie dans l’espace est sans aucun doute l’un des plus gros accomplissements de l’histoire de l’humanité. Nombre de scientifiques se focalisent de plus en plus sur la possibilité de l’existence d’une vie extraterrestre à des années lumières de la Terre. Cependant, un astronome suggère de collecter des preuves d’une vie extraterrestre dans le système solaire. le professeur d’astronomie de l’Etat de Pennsylvanie, Jason Wright, a écrit dans un journal scientifique que la preuve des extraterrestres est quelque part dans notre arrière cour. Il suggère d’arrêter de chercher la vie extraterrestre ailleurs dans le cosmos et de nous concentrer sur notre propre système solaire.

 

Wright a pressé les scientifiques de considérer la théorie qu’une vie extraterrestre est là sous le bout de notre nez. L’astronome explique que des « restes » de technologies d’une espèce extraterrestre sont plus faciles à trouver que des preuves d’une vie biologique, telle que des microbes. Des artefacts et autres signatures technologiques façonnés par des espèces dans notre système solaire ont peut-être survécus jusqu’à ce jour.

 

Wright démontre que Mars et Vénus sont des lieux où les formes de vie intelligentes se sont peut-être développées et ont colonisé le système solaire avant leur disparition ou après avoir quitté le système solaire.

 

Il suggère que la Terre contient très certainement des secrets d’une civilisation extraterrestre mais qu’ils ont été perdus à cause de l’érosion, le mouvement des plaques tectoniques et le déplacement des continents.

 

L’écrivain né en ex-URSS Zecharia Sitchin a présenté la théorie de l’existence d’anciens astronautes sur la planète vagabonde Nibiru, une planète qui n’est pas répertoriée dans notre système solaire.

 

Sitchin allègue que les extraterrestres portant le nom d’Annunakis sont venus sur Terre il y a des dizaines de milliers d’années pour miner de l’or en Afrique.

 

Ils auraient ainsi créé l’homo sapiens, pour pouvoir arriver à leurs fins.

 

sam.

10

juin

2017

Un Ex-Agent de la CIA s’est transformé en chasseur d’ovnis, il déclare avoir une Preuve (vidéo/ANGLAIS) - 10 Juin 2017

 

Darrell Sims s’est auto proclamé chasseur d’ovnis et il présente des trucs incroyables qu’il déclare provenir de l’espace intersidéral.

 

L’enquêteur privé Sims a déclaré qu’il était autrefois doté de capacités psychiques et qu’il a utilisé ses compétences pour comprendre les enlèvements extraterrestres. Il a prétendu être issu d’une base de renseignements avec la Central Intelligence Agency (CIA) dans des opérations secrètes.

 

Sims a révélé qu’il a la preuve de l’existence des extraterrestres dans le cosmos.

 

Il a affirmé qu’ils avaient 1950 cas à travers le monde entier. Il a souligné une instance dans laquelle une dame est revenue avec un implant qui est tombé de ses yeux sur son bureau devant son patron. Le patron de la femme s’est assuré que Sims obtienne l’implant, qu’il a avec lui aujourd’hui, selon Sims.

 

Sims a déclaré qu’il avait entrepris une recherche extraterrestre après la visite d’un extraterrestre lorsqu’il était enfant et qui a continué jusqu’à l’âge de dix-sept ans. Cependant, il a reconnu que la plupart des souvenirs d’observations extraterrestres et d’OVNIS sont théoriques. Pour cette raison, il recueille et examine des preuves physiques de personnes qui prétendent avoir eu une véritable rencontre extraterrestre.

 

Il a noté que si les extraterrestres prenaient ces personnes physiquement, alors des traces physiques extraterrestres pouvaient être trouvées sur les personnes en utilisant la technologie infrarouge. Cela détecte le niveau de température sur la peau et un résidu provenant des autres planètes.

 

Sims a déclaré que l’entité extraterrestre a parfois laissé des cicatrices, des bosses, des grosseurs, des coupures sur les personnes enlevées. Il a expliqué en outre que leurs données physiques récupérées suggèrent que les extraterrestres peuvent être biologiques et avoir un niveau métallique dans leur biologie.

 

Il a montré un ensemble de sphères qui seraient sorties d’une nez d’une jeune fille lorsqu’elle a éternué, à la suite de la visite d’un extraterrestre qui aurait pulvérisé quelque chose dans son nez. Qu’il s’agisse d’un fait spatial ou d’une fiction, Sims ne se soucis pas de lui, la seule chose qui compte et de prouver ces choses.

ven.

09

juin

2017

FRANÇOIS BRUNE NOUS PARLE DU MIRACLE DE FATIMA : MIRACLE OU APPARITION D’OVNIS ? - 09 Juin 2017

 

Une analyse très ouverte et pleine de sagesse.. quel personnage étonnant que le Père François Brune !

 

ven.

09

juin

2017

Les Crop Circles : Les meilleurs preuves - 09 Juin 2017

 

Il y a dans le phénomène cropcircles, outre un grand mystère, une invitation à lever la tête en direction des étoiles, une dimension astronomique, une perfection absolue des figures géométriques, une dimension symbolique, et une quasi dimension mystique à l'instar des bâtisseurs de nos plus belles cathédrales.... 

 

Magnifique et instructif documentaire ..

 

ven.

09

juin

2017

Des Ovnis laissent une empreinte au sol sous forme d'agroglyphes - 09 juin 2017

 

Un fermier canadien est témoin de l'apparition de mystérieux engins volants en forme de dômes qui laisseront des cercles de culture dans son champ avant de repartir... (Langenburg, Canada, 1974).

ven.

09

juin

2017

Lune : artefacts déroutants - 09 Juin 2017

ven.

09

juin

2017

Russie : Des aliens humanoïdes repérés à Krasnodar - 09 Juin 2017

 

Un habitant de la ville de Krasnodar (dans le sud de la Russie) a récemment contacté la police affirmant que des OVNI avaient débarqué dans la région après avoir violé l'espace aérien du pays.

 

Le témoin, âgé de 59 ans, a raconté avoir observé un objet volant non identifié entre le village de Vodniki et la région de Vitaminkombinata.

 

Le plus étrange c'est que dans ce vaisseau venu d'ailleurs, il a repéré « plusieurs humanoïdes mesurant environ sept mètres de hauteur ».

 

Alex Grechishkin, commissaire de police du district, s'est rendu sur place sans rien trouvé d'anormal. Cependant, un agent de police a tenu à déposer un rapport aux autorités compétentes.

 

Le témoin était sobre et sans signes apparents d'intoxication nous précise les agents qui l'ont longuement interrogé.

 

ven.

09

juin

2017

Un étrange OVNI sphérique et bleu apparaît à New York - 09 Juin 2017

 

Deux New Yorkais ont publié le samedi 20 mai 2017 des photographies représentant un objet volant non identifié dans le ciel.

 

Le couple, vivant à Medina, a déclaré qu'ils marchaient à l'extérieur de leur domicile le 17 mai 2017 vers 7 heures du soir, quand ils ont remarqué un nuage inhabituel.

 

La femme raconte :

 

« Il y avait d'abord un nuage ressemblant à une 'tornade'. Ensuite, j'ai pris mon appareil et j'ai pris quelques photos. »

 

Après que cet étrange nuage ait encerclé la maison, elle a été choquée de voir une « balle rouge et bleue. »

 

« J'ai crié à mon fiancé, regarde ! Regarde le ciel ! Il a également vu cette vue étonnante. »

 

L'observation aurait duré environ deux minutes après quoi l'OVNI se serait rapproché des témoins oculaires.

 

« Il s'est rapproché à seulement 500 pieds de nous avant de disparaître. »

 

Cette « orbe bleuâtre » n'a pas seulement été photographiée, elle était également visible à l'œil nu, écartant la possibilité d'un reflet sur la lentille de la caméra.

 

« Nous ne pouvions pas le croire. Nous voulions partager sa beauté. »

 

Il y a un mois, une webcam en Italie avait filmé une anomalie similaire.

 

En 2009, un phénomène inexpliqué s'est produit dans les cieux de Norvège quand une série de spirales bleues sont apparues. Les internautes ont rapidement avancé leurs propres théories concernant ces mystérieuses lumières, certains imaginant des « portes interplanétaires » tandis que d'autres évoquaient des expériences menées par le gouvernement.

 

Les experts ont toutefois affirmé que ces lumières bleues étaient simplement l'échec « d'un lancement de missiles par l'armée russe ».

 

jeu.

08

juin

2017

Des Rods filmés - 08 Juin 2017

 

LES RODS

 

Les RODS sont des Objets volants non identifiés en forme de tiges et le débat concernant leur origine est encore plus houleux que celui des soucoupes volantes.

 

RODS est un terme anglais désignant " bâtonnets ".

 

Ils sont découverts pour la 1ère fois le 19 mars 1994 par José Escamilla lors de la réalisation d'un film vidéo.

 

Ils se déplacent très rapidement à une vitesse que l'on estimerait entre 500 et 1500 km/h.

 

C'est en voulant filmer des OVNIS à Midway (Nouveau-Mexique) qu'il est tombé sur ce phénomène étrange.

 

Selon J. Escamilla, les RODS se répartiraient en 3 catégories :

1) Baguette blanchâtre ayant donné le nom de

" ROD "

2) Sortes de mille-pattes avec des appendices, des " ergots " équidistants, des ailettes ou des spirales sur tout le corps.

3) Forme de flèche très fine sans appendice du tout.

 

Ils ont tous une forme globalement cylindrique et auraient une couleur jaune ardent, blanc ou brun et sont dits " translucides ".

 

On ne les remarque, dans la majorité des cas, que lors de la visualisation d'un film, et semble invisible à l'œil nu.

 

Leur taille irait de 15 cm à 3 mètres.

 

Ils évoluent généralement dans le milieu aérien même si on affirme les avoirs filmés sous l'eau.

 

Des RODS ont été "capturés" sur film dans le monde entier : Chine, Corée, Grande-Bretagne, États-Unis, Suède, Finlande, Canada, Hawaï, République Dominicaine, Philippines, Mexique…

 

Des lieux tels que les cascades, ou par exemple San Luis Potosi (Mexique) seraient le théâtre de nombreuses apparitions de RODS.

 

D'où peuvent-ils venir et quelles sont les hypothèses que nous émettons aujourd'hui à ce sujet ?

 

L'Hypothèse de l'insecte où de l'oiseau :

 

Ils voleraient si vite que leur image deviendrait floue sur la pellicule.

Mais pourquoi lorsqu'on fait un arrêt sur image ou ralentit, on n'en voit pas exactement l'oiseau ou l'insecte ? 

 

Il s'agirait, selon Rob Whithead, d'insectes terrestres qui auraient pu évoluer selon deux modes différents.

 

Pourquoi pas ?

 

Selon " Science et Vie ", les RODS sont tout simplement des insectes passant près de la caméra alors qu'on a l'impression qu'ils sont loin dans le ciel.

 

L'Hypothèse du reflet de l'objectif de la caméra 

 

 

Cela serait causé par la lumière du soleil.

 

Mais comment ça pourrait donc bouger aussi rapidement et naturellement donc et d'une manière intelligente?

 

 

L'Hypothèse du défaut de la pellicule 

 

 

Cela parait illogique dans la mesure où on a des lieux bien particuliers (la grotte aux hirondelles,…) en proie à des observations de RODS, sans compter le reste. 

 

 

L'Hypothèse de l'univers parallèle

 

 

L'autre théorie serait que les Rods soient issus d'un univers parallèle que l'on capte grâce aux nouvelles technologies.

 

Mais il n'y a aucune étude scientifique sur le sujet. Les Rods rejoignent un autre phénomène, les ORDS, qui sont des taches de lumière qui existent sur les photos et les vidéos."

 

 

L'Hypothèse militaire

 

 

A supposer qu'il s'agisse d'une technologie militaire, comment se fait-il qu'on en trouve plus particulièrement prés de certaines grottes et cascades.

 

À moins que ça soit pour faire diversion afin d'induire en erreur le public.

 

 

L'Hypothèse du canular 

 

 

Il y a trop de vidéos amateurs venant de la planète entière pour faire croire à un canular.

 

 

L'Hypothèse extraterrestre

 

 

Il pourrait peut-être s'agir d'un animal extrémophile venu de l'espace et tombé par hasard sur la terre.

 

Ce qui expliquerait qu'on ait du mal à expliquer ce phénomène pour le moment.

 

L'autre hypothèse exotique serait que des ET les aient envoyé sur terre afin de mieux nous observer et analyser.

 

Il s'agirait, pour eux, d'un genre de drone que nos armées utilisent pour espionner.

 

Il est difficile de sérieusement orienter le lecteur concernant ce phénomène étant donné le manque d'information à ce sujet.

 

0 commentaires

jeu.

08

juin

2017

Royaume Uni : une lumière en forme de serpent apparaît dans le ciel de la ville de Crewe - 08 Juin 2017

 

Mon amie et moi nous nous promenions vers  18 heures pour sortir nos chiens à l'ouest d'une petite ville dénommé Crewe Cheshire arpentant notre terrain de jeu le 14 avril 2017.

 

Mon amie prenait des photos du ciel et de nuages aux formes intéressantes lorsque nous aperçûmes ce qui ressemblait à une traînée d'un avion incontrôlable !

 

Cependant, lorsque nous avons zoomé sur une photo nous avons réalisé que cela ne pouvait, en aucun cas, être une traînée d'avion.

Il y avait beaucoup d'avions dans le ciel, et leurs aspects étaient totalement différentes de cette bizarrerie, cette trace se dissipant assez rapidement avec le vent !

 

En plus de cela partout où il y avait une traînée  un avion était clairement identifiable à l'avant de celle-ci !

 

Cette trace en forme de ruban est restée inchangée pendant plus de trois minutes avant qu'elle ne disparaisse complètement.

 

 

Quand je suis rentré à la maison, j'ai tapé "sky snake" dans Google, et j'ai immédiatement trouvé des anomalies identiques, mais je n'ai aucune explication sur ce que cela pouvait être.

 

 

J'ai demandé aux pilotes que je connaissais, par l'intermédiaire d'un groupe de modèles d'avion de Facebook ,  et ils m'ont affirmé n'avoir jamais observé ce genre de phénomène,  et ils sont d'accord avec moi qu'il ne s'agit pas d'une traînée d'avion.

 

 

Chaque extrémité du (serpent) a la même forme.

 

Il n'y avait pas d'hélicoptère, de drone, d'avion ou de tout autre type d'engin terrestre près de cette chose.

 

 

De plus, il existe des zones qui semblent être aplaties par rapport à d'autres un peu comme l'image d'un ruban tordu.

 

 

La taille de cette chose devait mesurer plusieurs kilomètres de long, comme vous pouvez le voir sur les images.

 

Ce n'est pas un artefact d'image.

 

Cette chose était vraiment dans le ciel.

 

J'ai téléchargé les images sur le site du Mufon, qui a été enregistré au numéro 84223.

 

jeu.

08

juin

2017

France : Ovni filmé près de Castres dans le Tarn le 5 juin 2017

 

Le témoin : 

 

" Appelle à témoins " Lundi soir le 5 juin 2017 au sud de Castres dans le département du Tarn, entre 22h20 et 22h30 un phénomène très lumineux est apparut sur les hauteurs de la montagne .

 

J'ai cru que c'était une lanterne thaïlandaise mais l'intensité de lumière était différente.

 

Sur la seconde partie on peut voir autre chose d'intéressant qui questionne ? 

 

je met deux vidéos de ce soir là en couleur et en vision nocturne pour la seconde . Je ne voyait plus ce phénomène en vision directe .

 

N’hésitez pas à laisser vos témoignages ou commentaires .

 

 

Suite de la première vidéo ci-dessous 

 

Celle-ci est en mode vision nocturne , vous observerez le phénomène se déplacer de droite à gauche vers deux étoiles en oblique puis descendre vers la montagne noire .

 

Soyer attentif !!!!!

 

Au moment ou je fais un zoom sur un arbre et la montagne noire derrière , vous observerez que ce phénomène survole la montagne noire et descend .

 

vous pouvez enregistrer la vidéo et la visionné en couleurs inversées !!!!

 

 

jeu.

08

juin

2017

Notre Terre menacée par un astéroïde en provenance des Taurides ? 08 juin 2017

 

La Terre serait directement menacée par un astéroïde en provenance d’une branche des Taurides selon des astronomes de l’Académie tchèque des sciences.

 

Ils appellent les agences spatiales à mener des recherches poussées pour déterminer avec précision la dangerosité du corps.

 

Les Taurides font référence aux différents bolides situés dans un essaim météorite suivant la comète de Encke, une comète découverte au 18e siècle par l’astronome français Pierre Méchain.

 

D’après les observations menées par les astronomes durant ces dernières décennies, la comète de Encke et les Taurides seraient en réalité les restes d’une comète bien plus massive.

 

Les Taurides, un danger pour la Terre ?

 

Les Taurides fascinent de nombreux astronomes. Cela n’a rien de surprenant, car ce courant de matière est le plus important de tout le système solaire interne.

En outre, l’essaim est très étalé et la Terre met ainsi en règle générale plusieurs semaines pour le traverser.

 

Bien que leur dangerosité n’ait pas été prouvée, les astronomes Duncan Steel et Bill Napier pensent que les Taurides pourraient être à l’origine de l’événement de Toungouska en 1908.

 

Un corps céleste aurait en effet frappé la Terre cette année-là, provoqué une gigantesque explosion à travers toute la Sibérie, une explosion d’une puissance équivalente à plusieurs centaines de fois celles d’Hiroshima et de Nagasaki.

 

Les Taurides se composent de plusieurs branches différentes et l’une d’entre elles a été récemment découverte par des astronomes.

 

Des chercheurs travaillant pour l’Académie tchèque des sciences ont donc mené plusieurs observations au fil de ces derniers mois et ils en sont venus à la conclusion que les corps composant cette nouvelle branche pouvaient s’avérer potentiellement dangereux pour notre planète.

 

Deux astéroïdes potentiellement dangereux

 

D’après eux, cette fameuse branche comprendrait au moins deux astéroïdes dotés d’un diamètre compris entre deux cents et trois cents mètres. Pour ne rien arranger, ces derniers se déplacent ensemble autour du Soleil et ils passent régulièrement à proximité de notre planète. Lorsqu’ils le font, alors la probabilité d’une collision est évidemment plus élevée.

 

Le problème, dans ce cas, c’est que la taille de ces bolides les rend particulièrement dangereux. Si l’un de ces astéroïdes venait à frapper notre planète, alors il serait susceptible de provoquer la mort de cinq à cent millions de personnes.Histoire de mettre ce chiffre en perspective, il faut rappeler que la France comptait en 2015 66,81 millions d’habitants.

 

En conséquence, les astronomes de l’Académie tchèque des sciences appellent les agences spatiales à effectuer de nouvelles observations afin de s’assurer que ces deux astéroïdes ne présentent pas le moindre risque pour notre belle – et fragile – planète.

jeu.

08

juin

2017

Le Président d'Iran Hassan Rouhani aurait rencontré un ovni - 08 Juin 2017

 

Rappelons qu'Hillary Clinton et John Podesta avaient évoqué la publication de fichiers sur les Ovnis en possession du  gouvernement US dans l'hypothèse de son élection.

 

 

Cette semaine, il a été révélé que le responsable du gouvernement russe a rencontré  un lobbyiste américain pour la divulgation du phénomène Ovni, Steve Bassett ; il a demandé au président Vladimir Poutine de publier les fichiers Ufologiques secrets de son  pays.

 

Poutine lui-même a fait une étrange référence aux «hommes en noir» lors d'une interview dans  un journal français.

 

Maintenant, nous avons à notre disposition une vidéo mystérieuse du président Iranien, Hassan Rouhani, dans laquelle il est relaté sa rencontre avec les Ovnis alors qu'il était jeune garçon.

 

Est-ce une tendance à une divulgation progressive ?

 

 

 

La vidéo a été téléchargée le 1er juin par l'utilisateur de YouTube Behzad GH et n'a aucune indication de la date de son enregistrement ou de son emplacement.

 

Le président Rouhani affirme que la rencontre des OVNI s'est produite quand il était à l'école élémentaire, 3e année, à l'âge de 7 ou 8 ans.

 

Depuis sa naissance en 1948, cela nous projette dans les années 1955 ou 1956.

 

L'emplacement était probablement à Sorkheh dans la province de Semnan où il a grandi.

 

Monsieur Rouhani dit que cela s'est produit  à l'aube d'un mois du Ramadan, soit quelque part vers le 24 avril 1955 ou le 12 avril 1956, selon le calendrier islamique de ces années.

 

Il décrit l(Ovni comme «cuboïde», mesurant jusqu'à 3 mètres de côté,  et brillant au-dessus d'une mosquée.

 

Le président dit que l'OVNI a atterri et il a pensé que cela ressemblait à un «howdah» - ces voitures portées à  dos d'éléphants par les riches,  comme moyen de transport.

 

Il prétend qu'il a vu quelqu'un à l'intérieur de l'engin mais n'a pas pu l'identifier avant que l'OVNI ne remonte dans l'espace.

 

Le président Rouhani a prétendu pouvoir  le suivre pendant 200 à 300 mètres jusqu'à ce qu'il atterrisse près d'une autre mosquée; celui-ci stationna brièvement avant de revenir vers lui, puis finalement disparaître.

 

Il admet ne pas savoir ce que c'était, mais assure que ce n'était pas une hallucination ou un rêve,  et que cet événement  a été t un «moment spécial» qui a marqué dans sa vie.

 

 

Qu'est-ce que cela pouvait être que cet Ovni cuboïde, observé par  Hassan Rouhani, en Iran , pendant sa jeunesse ?

 

Il n'y a pas beaucoup d'observations d'OVNIS en Iran au cours de ces années.

L' observation de' OVNI les plus célèbre a été l' incident de l'OVNI de Téhéran de 1976 lorsque deux avions de chasse F-4 ont poursuivi un OVNI avant de subir des pannes mécaniques, un incident bien documenté dans un rapport de l'US Defense Intelligence Agency et qui n'a jamais été expliqué de manière adéquate.

 

Cet OVNI était beaucoup plus grand que celui décrit par Rouhani.

 

L'observation d' OVNI en Iran en 2004 a été  une observation de masse, la plupart des enquêteurs croyaient qu'il s'agissait d'un avion de surveillance ou de Vénus.

 

Il n'y avait pas eu d'atterrissage, comme dans le cas de l'OVNI de Rouhani.

 

Un incident plus récent a été signalé à la mi-janvier 2017 qui aurait impliqué l'armée iranienne; celle-ci aurait tiré sur des orbes lumineuses dans le ciel de Téhéran avant que les avions de chasse ne parviennent à rien trouver rien ... ou du moins c'est le rapport «officiel».

 

 

Le président Rouhani est avocat, universitaire et clerc.

 

Il est peu probable qu'il mente au sujet d'un OVNI.

 

La vidéo est-elle un canular ?  C'est possible.

 

Rouhani se joint-t-il aux rangs des leaders mondiaux qui semblent se diriger vers une divulgation d'une présence étrangère extraterrestre ?

 

C'est aussi possible, même si une vidéo mystérieuse n'est pas une preuve.

 

Une interview sur ce sujet serait préférable.

 

Quelqu'un est-il intéressé pour aller à Téhéran convaincre le président de parler des ovnis ?

 

jeu.

08

juin

2017

Authentique scène d’ovnis filmée dans le Minnesota - 08 juin 2017

 

La ville de Brainerd, qui compte environ 3000 habitants et située dans l’État du Minnesota, vient d’être le théâtre d’une observation d’ovnis qui s’est produite à l’intersection des routes 210 et 371.

 

 

La vidéo de cinq minutes a été publiée via SuspectSky.

 

Cette route produit habituellement beaucoup de bruit ambiant cette fois-ci inaudible à cause de la musique de montage de SuspectSky.

 

La vidéo met en évidence deux lumières, puis trois et ensuite quatre.

 

Plusieurs hypothèses sont probables.

 

Notre analyste, Supernova, estime qu’il s’agit d’une séquence intéressante par sa longueur, balayant de surcroit l’hypothèse du Fake.

 

A noter que le passage des voitures perturbe l’interprétation du phénomène observé mais Supernova a pu décomposer ci-desous les différentes phases d’apparition des lumières blanches en arrière-plan et il est, selon lui, difficile d’affirmer qu’il s’agit d’ovnis.

 

récisons que dans les commentaires, un internaute précise qu’il existe dans le secteur une base militaire.

 

Pour votre information, une grande partie du film Fargo, des frères Coen, a eu lieu à Brainerd.

 

jeu.

08

juin

2017

Vladimir Poutine pourrait révéler que les aliens existent ! - 08 juin 2017

 

Le président russe Vladimir Poutine pourrait entrer dans l'histoire comme étant le premier dirigeant à révéler publiquement que des extraterrestres hautement intelligents existent et qu'ils ont d'ores et déjà visité la Terre.

 

Stephen Bassett, directeur exécutif du « Paridigm Research Group International » (PRG), a passé une semaine en Russie afin d'essayer de convaincre M. Poutine de l'importance de lever un prétendu « embargo sur la vérité » qui empêche les leaders mondiaux de dire à l'ensemble de la population la vérité sur les extraterrestres.

 

M. Bassett est le seul lobbyiste inscrit aux États-Unis dont l'objectif est de pousser les dirigeants de dévoiler la vérité sur les OVNI. L'homme croit à une théorie du complot selon laquelle les puissants de ce monde cacheraient les informations qu'ils possèdent sur les aliens de peur de l'impact que cela pourrait causer sur la religion et la règle de droit.

 

Il affirme que ce complot a été mis en place depuis au moins 1947, quand une soucoupe volante se serait écrasée à Roswell, dans l’État du Nouveau-Mexique.

 

M. Bassett a été interviewé pour un documentaire russe lors de sa visite.

 

Un porte-parole du PRG s'est exprimé :

 

« Pendant l'interview, qui sera diffusée en russe en août [2017, NDLR], Bassett a discuté de diverses considérations qui pourraient amener le président russe Vladimir Poutine à faire la première reconnaissance formelle par un chef de l’État concernant une présence extraterrestre engageant la race humaine. »

 

« Le PRG croit que c'est peut-être la première fois que quelqu'un a fait ce raisonnement devant les médias russes à l'intérieur ou à l'extérieur de la Russie. »

 

Il a également rencontré d'anciens responsables militaires soviétiques et russes, qui s'impliquent dorénavant dans le mouvement de divulgation.

 

M. Basset a déclaré :

 

« Depuis 1945, les États-Unis et l'Union soviétique / Russie ont dépensé plus de 40 milliards de dollars pour contester des idéologies politiques et économiques, mener des guerres de substitution dans le monde et créer la menace la plus dangereuse que la race humaine n'a jamais conçu. »

 

« La guerre froide n'a jamais vraiment fini, la stratégie de la corde raide et les politiques destructrices continuent des deux côtés. »

 

« Alors que les humains ont continué de s’entre-tuer et à détruire la biosphère dans laquelle ils vivent, il y a une galaxie pleine de vie qui attend d'entrer en contact avec nous. »

 

« La réalité extraterrestre transcende la politique, la religion, la race et la guerre. L'embargo sur cette vérité n'a fait que retarder l'avancement de la civilisation humaine. »

 

« Beaucoup de chefs d'État pourraient mettre fin à cet embargo à tout moment, et cela n'arrivera jamais assez tôt. »

 

« Ce que les 'gardiens de l'embargo de la vérité' ne parviennent ou refusent de réaliser est un monde après la divulgation. Cela [la vérité, NDLR] pourrait être le pont entre les États-Unis, la Chine et la Russie, ce qui permettrait des réalignements géopolitiques nécessaires et établirait une nouvelle voie loin des guerres, des préoccupations économiques, qui gaspillent des ressources vitales et maintiennent le monde au bord de l'implosion. »

jeu.

08

juin

2017

Des OVNI filmés par un drone en Hongrie - 08 Juin 2017

 

Attila Farkas regardait les images prises par son drone quand il a découvert quelque chose de très étrange. Le témoin précise que la vidéo a été réalisée au-dessus de la ville de Zalacsány, dans l'Ouest de la Hongrie.

 

Sur les vidéos qu'il a postées sur Internet, on peut voir, sur plusieurs d'entre elles, un OVNI blanchâtre se mouvoir dans les airs. Cet engin se déplace à grande vitesse et semble être manipulé par une quelconque forme d'intelligence.

 

Depuis 2014, l'homme ne cesse de filmer des choses qu'il ne peut pas expliquer. Il avoue être un peu effrayé par ces phénomènes qui le laissent sans voix.

 

Les sceptiques prétendent qu'il s'agit soit d'un oiseau, soit d'une manipulation délibérée des images. Toutefois, le témoin avoue qu'il ne possède aucune connaissance technique. De plus, à chaque fois, ces OVNI apparaissent par groupe de trois et vont toujours dans la même direction.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

mer.

07

juin

2017

Un OVNI lumineux observé au-dessus de la Manche - 07 Juin 2017

 

Le vendredi 2 juin 2017, de nombreux témoins ont alerté les centres de secours de la Manche après avoir remarqué la présence d'une étrange lumière blanche planant au-dessus des eaux. Malgré les investigations menées, le phénomène n'a pas été identifié …

 

Cette nuit-là à 00h41, un OVNI lumineux et indescriptible est apparu juste au-dessus de la mer.

Croyant probablement qu'il s'agissait d'un bateau en détresse, un avion de surveillance maritime de type Falcon 50 de la Marine Nationale a contacté le CROSS (« Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage ») de Jobourg. Cette lumière était d'une très « forte intensité » et son altitude pouvait correspondre à celle d'une fusée de détresse.

 

Dans le même temps, les CODIS (« Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours ») ont reçu des appels de nombreux témoins signalant tous quelque chose de similaire. Ceux-ci furent transmis au CROSS Jobourg.

 

A Granville (dans la Manche), le sémaphore du ROC ont également recueilli un témoignage surprenant, tout comme les CROSS bretons de Corsen et de Gris-Nez.

 

En Angleterre, l'OVNI a aussi été repéré.

 

Malgré le nombre exceptionnel de témoin, « les recherches destinées à expliquer cette lumière n'ont rien donné », nous explique le CROSS Jobourg.

 

« Le Falcon 50 de la Marine Nationale n'a rien détecté d'anormal ou d'intrigant pouvant laisser suggérer que le phénomène observé était en lien avec une quelconque détresse. »

 

mer.

07

juin

2017

Les triangles noirs, à quoi doit-on se préparer ? - 07 Juin 2017

Un article signé Daniel Robin

Président de l’association Ovni Investigation

et mis en ligne sur le site Ovnis-direct.com

 

C'est article revêt une grande importance pour Daniel Robin et je partage son avis 

 

.1)  Adopter une stratégie en terme d’action.

 

Dans le titre de cet article j’ai repris la formule qui avait été utilisée comme sous-titre du fameux rapport COMETA (acronyme du COMité d’ETudes Approfondies) publié en 1999 : « Les OVNIS et la défense, à quoi doit-on se préparer ? ».

 

A l’époque, quand j’ai lu ce rapport, j’ai compris le message d’alerte qui était perceptible à travers tout le document, et c’est en partie à cause de son sous-tire, "à quoi doit-on se préparer ?", que ce rapport fit sur moi une grande impression.

 

"A quoi doit-on se préparer ?", la question était abrupte, mais elle avait le mérite d’être clairement posée. Elle laissait entendre que nous allions sûrement être confrontée, à plus ou moins brève échéance, à des événements imprévisibles et exceptionnels dont l’origine et la nature restaient encore mystérieuses.   

 

Dans sa préface, le général Bernard Norlain (ancien directeur de l’Institut des hautes études de la défense nationale ou IHEDN) annonçait que le rapport COMETA n’était pas une étude purement académique. Au contraire, il exposait des « problèmes » concrets (les "problèmes" c’étaient les ovnis) auxquels étaient confrontés les pilotes civiles et militaires, et que ces "problèmes" appelaient une réponse en termes d’action.

 

Dans le chapitre intitulé "Conclusion et recommandations", nous pouvons lire ce que le rapport préconise en termes d’actions (nous ne citons que les principales recommandations) :

 

-) développer les possibilités d’enquêtes sur le terrain et d’analyse.

-) recueillir les informations relatives à toutes les manifestations d’ovnis, tant en Europe que dans le monde.

-) entretenir et développer des bases de données sur les différents aspects de ces manifestations.

-) élaborer toutes hypothèses prospectives.

-) promouvoir des actions scientifiques et techniques et disposer de budgets conséquents.

-) participer à la mise au point d’accords sectoriels de coopération avec d’autres pays.

-) réfléchir aux mesures à prendre dans l’éventualité d’une prise de contact directe avec les pilotes des ovnis. 

-) réfléchir aux mesures à prendre dans l’éventualité d’un atterrissage d’ovnis avec de nombreux témoins.

-) réfléchir aux mesures à prendre dans l’éventualité d’une ou de plusieurs manifestations spectaculaires du phénomène ovni.

 

Toutes ces recommandations étaient très concrètes et elles demandaient aux institutions civiles et militaires (grandes écoles dépendant de la défense, services spéciaux civils et militaires) de mettre en place un plan d’action face à des situations qui pourraient se révéler hautement étranges et dont la probabilité qu’elles surviennent semblait élevée.

  

Nous ne pouvons d’ailleurs que souscrire aux sages recommandations du COMETA qui avait parfaitement cerné

le « problème » à l’époque et qui avait aussi compris qu’il était urgent d’élaborer une stratégie à grande échelle si nous ne voulions pas être confrontés à une panique générale des populations dans le cas où les ovnis auraient décidé de passer à une phase plus « offensive » de leurs manifestations.

 

Quand je dis « offensive » cela ne veut pas dire que les ovnis ont des intentions belliqueuses envers nous, mais qu’ils pourraient se montrer à l’avenir de façon plus directe (contacts ouverts avec de nombreux humains) et spectaculaire (survols massifs des agglomérations par exemple) aux populations.

 

Oui, il faut que nous assimilions l’idée que nous devons nous préparer à une action plus « offensive » de la part des ovnis dans des délais qui sont peut-être très courts, et si je lance cette alerte c’est parce que j’ai de bonnes raisons de le faire.

 

 

.2)  Regarder la réalité en face pour ne pas céder à la panique.

 

Depuis quelques années nous - c’est-à-dire l’association Ovni Investigation - recevons de très nombreux témoignages concernant le survol de nos villes, de nos installations nucléaires (civiles et militaires), et de nos campagnes par des engins triangulaires noirs.

 

Ces témoignages font l’objet d’enquêtes au sein d’une structure (« Le Réseau ») qui pour le moment a choisi de rester discrète, tant sur ses activités que sur l’identité de ses membres.

 

Nous entendons travailler en toute tranquillité et nous ne nous préoccupons que de faire progresser nos connaissances sur le phénomène ovni.

 

Je peux simplement dire que « Le Réseau » est un groupe privé indépendant qui reprend volontiers à son compte les recommandations du COMETA - citées plus haut - et qui mène une action concrète sur tout le territoire français.

 

Nous avons déjà publié sur le site Ovnis Direct des témoignages dans lesquels étaient impliqués les mystérieux triangles noirs.

 

Dernièrement, un court article était consacré à une vague d’ovnis triangulaires aux Etats-Unis.

 

Cette vague a commencé le mardi 20 décembre 2016, et depuis, on note un nombre croissant d’observations d’ovnis triangulaires dans ce pays, dont 21 ont été signalées rien que sur la période de décembre 2016.

 

Les rapports d’enquêtes qui émanent du MUFON (Mutual UFO Network) mettent en évidence des objets de grande taille qui se déplaçaient lentement et à des altitudes relativement basses. 

 

 

 

Ci-dessus : illustration d’un ovni de forme triangulaire observé aux Etats-Unis en avril 2016 (source MUFON).

 

 

Aujourd’hui, nous vous livrons une nouvelle affaire qui s’est déroulée le 27 mai dernier et qui montre à l’évidence que les triangles noirs sont très présents dans notre environnement.

 

 

Les questions urgentes que nous devons nous pose sont celles-ci :

 

-) d’où viennent ces triangles ?

 

-) par qui sont-ils pilotés ?

 

-) quelles technologies utilisent-ils ?

 

-) pourquoi survolent-ils notre territoire avec insistance ?

 

-) quelles sont leurs intentions envers les populations ?

 

-) cette sorte de « surveillance » permanente obéit-elle à un plan, et si oui, lequel ?

 

-) les organismes officiels tels que l’armée de l’air, la gendarmerie, le CNES, les services de renseignements, etc. sont-ils conscients de la situation, et si oui, quelles actions mènent-ils ?

 

-) dans le cas où les organismes officiels que je viens de citer mèneraient des actions soutenues visant à surveiller les activités des ovnis, pourquoi ces actions sont-elles gardées secrètes ?

 

-) quelle est l’étendue des connaissance de ces organismes au sujet des ovnis ?

 

-) la présence des triangles noirs étant largement avérée, à quoi devons-nous nous préparer ?

 

-) allons-nous bientôt faire face à une situation exceptionnelle que nous n’avons pas anticipé ?

 

-) Sommes-nous en danger ?

 

"J’estime qu’il est grand temps d’avertir nos concitoyens sur la situation et de leur dire ce qui se passe réellement dans notre espace aérien."

 

Il faut appeler un « chat un chat », et ne plus faire comme si il ne se passait rien.

 

Je pense, en effet, que plus tôt le public sera informé et mieux il réagira à ce qui doit arriver.

 

Le déni n’a jamais été une bonne stratégie pour affronter la réalité.

Seule une prise de conscience claire et sereine, débarrassée de toutes les idées fondées sur des certitudes fausses, nous donnera le pouvoir de regarder les faits tels qu’ils se présentent et d’y faire face sans céder à la panique.

 

 

 

 

.3) L’affaire du 27 mai 2017.

 

Dans la soirée du 27 mai 2017, vers 22h15, Monsieur G. et son frère discutaient sur la terrasse d’une maison du petit village de Piégut qui est une commune située au sud de Gap dans le département des Alpes-de-Haute-Provence (région Provence-Alpes-Côte-d’Azur).

 

Soudain, les deux frères observèrent un phénomène lumineux insolite, au loin, à quelques kilomètres de leur position.

 

Selon eux, le phénomène lumineux étrange formait un arc de cercle qui n’était pas éblouissant et qui n’avait rien a voir avec un éclair d’orage.

 

Cet arc de lumière s’est manifesté pendant une seconde environ et était situé dans la direction nord ouest.

 

Quelques minutes plus tard (entre 3 et 5 minutes environ), une sorte de « deltaplane » géant ayant une apparence métallique est venu de l’est.

 

Il est passé au-dessus des témoins à une vitesse suffisamment lente pour qu’ils puissent voir tous les détails de l’engin.

 

Selon Monsieur G. et son frère,

« plusieurs lumières se distinguaient sur sa surface, des rouges, des blanches, des jaunes et des oranges, mais elles clignotaient toutes de façon irrégulières ».

 

Ils distinguèrent aussi

« quatre points rouges formant un carré qui s’allumaient de temps en temps et qui étaient placés au centre du

triangle ».

 

« Nous avions l’impression qu’une « boite de nuit » triangulaire volait au-dessus de nos têtes », dira l’un des témoins.

 

Au bout de quelques minutes, l’engin triangulaire s’éloigna vers l’ouest.

Selon les deux frères leur observation dura près de 30 minutes (voir légende de leur dessin ci-dessous).

 

C’est à ce moment qu’ils virent que

« l’arrière du triangle était de forme longue et rectangulaire et arrondie sur ses bords ».

 

Ils constatèrent que sur cette partie longue et rectangulaire,

« il y avait des lumières rondes et blanches qui s’allumaient de manière anarchique ».

 

Ils virent aussi deux traînées grises, comme des sortes de volutes de fumée, de forme circulaire (cylindrique), qui semblaient s’échapper de l’arrière du triangle.

 

Selon l’avis des témoins, cet engin ne ressemblait pas à un avion.

« Plusieurs avions sont passés après ce phénomène et nous avons bien vu la différence avec ce deltaplane géant et lumineux complètement incroyable ! »,

dira Monsieur G. persuadé que ce qu’il avait vu n’était pas d’origine humaine.

 

 

 

A noter une apparente contradiction dans les faits que je viens de relater.

Les témoins disent qu’ils ont d’abord vu au loin un arc de lumière intense dans la direction du nord ouest, puis un engin de forme triangulaire est apparu venant de l’est.

 

La question est celle de savoir si le phénomène lumineux observé au nord ouest est lié à l’engin triangulaire venu

de l’est ?

 

Dans l’esprit des témoins il ne fait aucun doute que les deux faits sont liés.

 

Monsieur G. dira d’ailleurs à son frère en voyant l’arc de

lumière :

« attention, il va se passer quelque chose

d’extraordinaire ».

 

Lui-même sera étonné d’avoir prononcé ces paroles, comme si, me confiera-t-il par la suite, il avait eu soudain l’intuition qu’un événement hors du commun allait se produire.

 

Au cours de mon enquête, je me suis entretenu au téléphone avec l’épouse de Monsieur G.

 

Plus tard, elle m’adressera un mail dont voici le contenu (je reproduit son mail avec son autorisation) :

 

« Après discussion entre nous, certains éléments de l’observation nous reviennent en mémoire.

Je me souviens entendre mon beau frère (je suis à l’étage de la maison, en train d’endormir la petite et la fenêtre est ouverte, mais pas les volets) dire, wouah c’est quoi ce truc, c’est large !!! C’est pas normal.

C’est beaucoup trop large ce truc !!!

Un autre détail m’a frappé : les chiens des voisins qui habitent à 1 km de chez nous hurlaient à la mort juste avant que l’éclat lumineux apparaissent.

Nous nous en rappelons parce que justement ces hurlements ont gâché le moment tranquille que nous passions sur la terrasse et que ça a empêché ma fille de s’endormir.

Depuis samedi dernier, mon mari semble en phase d’excitation. Il dort mal. Il fait des rêves qui le laisse avec une nuit sans repos. Mais il ne s’en souvient pas (de ses rêves).

Mon mari et mon beau frère sont marqués par cette expérience. Je sens que ça les a vraiment touchés à leur façon de revivre la chose quand il l’a raconte. Je sais qu’ils sont sincères. Merci de votre écoute ».

 

 

L’épouse de Monsieur G. me confiera aussi que : « nous vous avons contacté (Ovnis Direct) car en cherchant sur Google une image correspondant à l’observation, c’est sur votre site que nous sommes tombés, avec le dessin de cet engin illustrant l’article qui y ressemble le plus :

 

Il s’agit de l’article consacré à l’affaire Xavier S. où nous avons fait un dessin de l’engin observé par ce témoin dans la banlieue Nantaise le samedi 27 août 2016 à 23h45.

 

Il existe aussi un autre point de ressemblance entre les deux affaires.

Chacune débute en effet par l’observation d’un phénomène lumineux intense avant l’apparition d’un engin de forme triangulaire.

 

Voici comment Xavier S décrit la scène :

« je me suis levé d’un bond pour me tenir droit devant la fenêtre, les yeux fixés sur cette boule blanche lumineuse dont l’éclat faisait penser à celui d’un arc électrique.

Cette boule blanche devait être absolument gigantesque puisque lorsque je l’ai vu pour la première fois elle devait se trouver à environ 5 kilomètres de distance d’où j’habite (+ ou - au-dessus de Bouguenais).

J’ai eu peur, car j’ai pensé que cette boule lumineuse volait beaucoup trop bas sur l’horizon et son vol ne correspondait pas au trajet habituel emprunté par les avions ».

 

 

Ci-dessus : dessin de l’engin triangulaire réalisé tout de suite après l’observation faite par les témoins.

 

Ils notèrent que cette observation s’est déroulée le 27 mai 2017 entre 22h15 et 22h45, donc environ pendant 30 minutes, ce qui est très long.

 

« Nous avons vu une boîte de nuit dans le ciel », signale une légende sur la gauche du dessin.

 

Le dessin du bas qui montre l’arrière de l’engin est accompagné de la légende suivante : « les lumières blanches s’éclairaient jamais au même moment et jamais pareilles ».

 

Sur les bords externes du triangles (à l’arrière de l’engin), ils dessinèrent deux volutes de fumée qui formaient deux traînées grises.

 

Question : ces deux volutes étaient-elles le résultat d’une condensation de l’air ambiant à l’arrière de l’engin ou un gaz qui s’en échappait ?

A noter la précision du dessin qui permet de bien saisir l’étrangeté de l’engin observé.

 

 

Ci-dessus : photo prise depuis la terrasse où se tenaient Monsieur G. et son frère au moment de leur observation.

 

Le document retouché montre le triangle qui est passé juste au-dessus d’eux avec plusieurs lumières qui se distinguaient sur sa surface, des rouges, des blanches, des jaunes et des oranges, qui clignotaient toutes de façon irrégulières.

 

Selon les témoins, aucun bruit n’était perceptible, sauf le hurlement des chiens des voisins avant l’éclat lumineux qui a précédé le passage du triangle. L’engin est passé suffisamment lentement pour que les témoins puissent en observer tous les détails.

 

 

Ci-dessus : photo prise depuis un autre endroit de la terrasse où se tenaient Monsieur G. et son frère au moment de leur observation.

 

Le document retouché montre le triangle dans sa partie arrière au moment où il s’éloigne des témoins vert l’ouest.

 

« L’arrière du triangle était de forme longue et rectangulaire et arrondie sur ses bords », constatèrent les deux frères.

 

Ils virent que sur cette partie longue et rectangulaire, « il y avait des lumières rondes et blanches qui s’allumaient de manière anarchique »

 

Ci-dessus : cartes avec la localisation du village de Piégut qui est situé au sud de Gap dans le département des Alpes-de-Haute-Provence (région Provence-Alpes-Côte-d’Azur).

 

Ci-dessus : Vue en 3D de la région de montagne qui entoure Piégut (marqué par la flèche verte).

 

A proximité du village se trouve un centre de production électrique, à 5 ou 6 km à l’est/nord-est il y a une ferme photovoltaïque, et à 8 km à l’ouest/sud-ouest se trouve la centrale hydraulique de Serre-Ponçon.

 

 

Pour aller plus loin dans la recherche sur les ovnis de forme triangulaire, nous avons créé une plate-forme d’étude et de documentation des phénomènes aériens non identifiés de forme triangulaire qui est un espace de documentation et d’échanges dédié à la recherche.

 

0 commentaires

mer.

07

juin

2017

"Blue Book", nouvelle série TV de Robert Zemeckis sur les ovnis - 07 Juin 2017

 

La chaîne "History" a commandé une série originale dramatique inspirée du Projet Blue Book, considéré comme la troisième commission de recherche sur les ovnis menée par l’US Air Force entre 1952 et 1969, qui sera produite par Robert Zemeckis.

 

Chaque épisode de cette série, créée par David O’Leary s’appuiera sur des cas réels, en corrélant des théories à des événements authentiques.

 

Basée sur d’authentiques cas des années 50 et 60, elle narrera les enquêtes menées par le professeur J. Allen Hynek, un brillant scientifique recruté par l'armée de l'air américaine, pour s'occuper d'affaires non-résolues qui mêlent de simples faits divers à des théories plus farfelues comme l'existence d'extraterrestres.

 

« J’ai rarement été associé à un projet qui combine aussi parfaitement des faits historiques à l’extraordinaire » a confié avec enthousiasme Zemeckis dans le communiqué de presse fourni par la chaîne. Impliqué en tant que producteur délégué du projet, il n’est en revanche pas précisé si le cinéaste passera derrière la caméra pour mettre en scène l’un des épisodes du programme.

 

Les détails au sujet de la production et la date de sortie ne sont pas encore disponibles.

 

Quelques productions connues de Robert Zemeckis :

 

 

La nouvelle série "Blue Book" devrait suivre la lignée des séries historiques à gros budget telles que Hatfields & McCoys, Vikings, Texas Rising, Roots, Six et la prochaine série Knightfall consacrée aux templiers.

 

Synopsis et détails la série "Blue Blook" :

 

Un brillant scientifique, le professeur J. Allen Hynek, est recruté par l'armée de l'air américaine pour mener des enquêtes non-résolues, de simples faits divers à des théories plus farfelues comme l'existence d'extraterrestres.

 

 

Origines du projet Blue Book :

 

Leur mission officielle était aussi de déterminer si les ovnis représentaient une menace pour la sécurité des États-Unis et s'ils présentaient une technologie avancée que l'État pourrait exploiter.

Cette commission resta en activité jusqu'en 1969.

Le projet Blue Book étudia en tout 12 618 rapports d'observations et classa 701 comme étant des phénomènes inexpliqués (soit environ 6% des cas étudiés).

Comme grand personnage de l'époque, on a le Professeur Allen Hynek, astronome de grande renommée et connu pour être le pionnier de la recherche sur les objets volants non identifiés.

À partir du Projet Sign, Hynek est appelé par l'Air Force et chargé d'apporter un regard scientifique afin de démasquer les cas de confusions et les canulars. Au début, Hynek était sceptique quant à l'existence des Ovnis.

 

Les conclusions du Projet Blue Book étaient les suivantes :

 

  • Aucun des ovnis signalés, enquêtés, et évalués par l'Air Force n'a montré qu'il pouvait menacer notre sécurité nationale.
  • Aucune preuve n'a été soumise à l'Air Force, ni découverte par elle. Il ne s'agissait que d'observations entrant dans la catégorie “non-identifiés” démontrent des capacités technologiques ou des principes qui dépasseraient nos connaissances scientifiques actuelles.
  •  Aucune preuve n'indique que les observations entrant dans la catégorie “non-identifiés” concernent des engins extraterrestres.

 

" Entre 1948 et 1969 l'Air Force a enquêté sur 12.618 rapports d'observations d'Ovnis. Sur ce nombre, il a été établi que 11.917 avaient pour causes des objets matériels tels que des ballons, des satellites, et des avions; des objets immatériels tels que la foudre, des reflets, et autres phénomènes naturels; des objets astronomiques tels que des étoiles, des planètes, le soleil, et la lune; des conditions météorologiques; et des canulars.

Seulement 701 rapports n'avaient pu trouver

d'explication. "

 

Allen Hynek reconnaîtra que " l'entrée en vigueur du Projet Grudge marqua le début du " rejet " du problème des Ovnis. Les communiqués de presse publiés à propos de ces cas précis n'offraient plus qu'une très lointaine parenté avec les faits qui avaient suscité la notification initiale ".

 

En novembre 1948, le colonel Mc Coy transmet un mémorandum secret à son directeur, révélateur de cette politique du déni : 

 

" Nous pensons qu'il serait déconseillé de présenter des informations à la presse au sujet d'objets que nous ne sommes pas encore en mesure d'identifier et au sujet desquels nous n'avons aucune conclusion raisonnable.

Au cas où les journalistes pourraient insister pour obtenir une déclaration, nous suggérons qu'ils soient informés du fait que bon nombre de ces objets sont en fait des ballons météo ou des phénomènes astronomiques... "

 

Tous les documents concernant les enquêtes du Blue Book ont été définitivement transférés à la " Military Reference Branch ", aux Archives nationales, ainsi qu'au "Records Administration" (8ème et Pennsylvania Avenue, Washington, DC 20408). Ils sont accessibles au public.

 

mar.

06

juin

2017

France : Des crop circles sont apparus dans le Sancerrois - 06 Juin 2017

 

En une nuit, des crop circles sont apparus dans un champ de Crézancy-en-Sancerre.

 

Un phénomène rare et planétaire, mais il semblerait que c’est la première fois qu’il y a des crops circles dans le Sancerrois.

 

Petit rappel : 

 

Qu’est ce qu’un crop circle ?  

 

C’est un vaste motif ou ensemble de motifs géométriques réalisé dans un champ de céréales (généralement de blé) par flexion ou flétrissure des épis, visible depuis le ciel.  

 

Ces formes peuvent aller d’un simple cercle de quelques mètres de diamètre à des compositions de plusieurs hectares comportant de nombreuses figures disposées selon une composition géométrique.

 

Qui réalise ces crops circles ?

 

Comment sont-ils faits ?

 

Plusieurs théories circulent sur Internet, mais jusqu’à aujourd’hui, aucune explication officielle n’a été recensée.  Il n’a fallu qu’une nuit pour qu’apparaisse le crop circle dans le Sancerrois.

 

Pour ceux qui s'intéressent aux agroglyphes je vous conseille fortement le site de Daniel Harran qui développe une théorie originale et à mon sens la plus proche d'une réalité insoupçonnable pour nos cerveaux rationnels et empreints de l'esprit des lumières.

 

https://ecoutelaterre.fr/public/crop-circles/diaporamas

 

L'étude des agroglyphes est à la fois passionnante et surprenante, et nous ne pouvons pas toujours nous abriter derrière le prétexte que ceux-ci sont réalisés par des artistes humains !!

Cet argument n'est pas valable.. et ce phénomène est actuellement tout aussi inexplicable que les Ovnis.. 

Je vous conseille la lecture de plusieurs ouvrages à ce sujet dont le dernier de Daniel Harran sur les "MIDIM" !

 

 

Revenons à notre agroglyphe Sancerrois...

 

Cela s’est passé dans la nuit de jeudi 1er juin à vendredi 2 juin. Près d’une dizaine de cercles, de plusieurs tailles différentes sont apparus dans un champ à Crézancy-en-Sancerre dans le Cher.

Le cercle central ferait environ 500 m de diamètres.

 

C’est tellement immense, que les cercles se voient de la route qui relie Sancerre à Bourges, après le village de Bué.

De quoi intriguer de nombreuses personnes qui s’arrêtent pour admirer le champ.Pour se rendre compte de l’ampleur du travail, rien ne vaut des images de drones.

 

 

Didier Chaumien habite à Cosne sur Loire dans le Nièvre, à une vingtaine de kilomètres du champ.

 

Quand il a su par internet qu’il y avait eu un crop circle dans le Sancerrois, ni une ni deux, il a pris sa voiture et est allé en famille découvrir les immenses cercles.

 

”J’habite le département juste à côté depuis 1983, on n’a jamais vu cela dans la région,” raconte-t-il.

 

Avec sa femme et ses enfants, ils ont été très impressionnés en arrivant sur le site.

 

"On se demande comment c'est fait. Il n'y a pas de trace d'entrée dans le champ. C'est fou ! "

 

Pour immortaliser le moment, il a filmé sa famille marchant dans le champ. Voir vidéo ci-dessus

 

 

 

Existe-t-il une interprétation possible ? 

 

Il semblerait encore un fois que cet agroglyphe symbolise la prochaine éclipse solaire du 21 août 2017 comme la plupart des derniers cropcircles apparus en Angleterre dans le Wiltshire cette année !

 

Il semble qu'il y ait peu de chance qu'il soit fabriqué par l'homme à l'aide de "corde et planches".

On constate que beaucoup de tiges de blé restent debout intactes au centre du grand cercle centrale  avec d'autres tiges  aplaties à proximité; ceci est la signature habituelle de cercles de culture d'origine inexpliqué ou paranormal élaborés par des énergies invisibles  !  

 

Voici l'image schématique d'une éclipse solaire totale du  21 août 2017 .

 

 

La longue et horizontale partie de cette image du cropcircle de Le Briou suggère un déplacement de notre Lune vers notre astre solaire  (vu de la Terre) le 21 août 201; ce phénomène s'accompagnera de brillants "grains de Baily " ou "Perles de Baily" qui sont toujours visibles  lors d'une éclipse de Soleil par la Lune.

 

explications  :

 

Pendant une éclipse annulaire du soleil on peut observer ce phénomène appelé, les Perles de Baily.

Ce phénomène est dû à la topographie de la surface de la lune (présence de montagnes, cratères, vallées,... ). Il a été décrit de façon éclatante par François Baily qui a noté ce phénomène en 1836.

Ces écorchures de la Lune par la lumière du Soleil pendant une éclipse solaire, permet aux perles de lumière du soleil de briller par endroits et de disparaître à d'autres.

Comme on connait parfaitement les irrégularités du profil lunaire, les astronomes peuvent calculer par avance l'apparition des perles sur le cercle de l'éclipse.

Les perles de Baily apparaissent brièvement pendant quelques secondes sur le chemin de la lumière près des bords et leur durée est de 1 à 2 minutes environ.

Un Flash Rouge, apparaît juste après la vision des grains de Baily. Ce passage très bref a pour effet de colorer de rose vif, la couronne solaire.

 

 

 

Cette autre partie verticale de la photo du cercle de culture suggère la manière dont l'éclipse du soleil et la lune apparaîtront au-delà de l'étoile lumineuse "Regulus" dans la constellation du Lion, c'est à dire  comme un "croissant sur un cercle" !

En effet "Régulus (α Leonis) " est l'étoile la plus brillante de la constellation du Lion, et l'une des plus brillantes du ciel nocturne (C'est un système d'étoile triple, éloigné d'environ 77,5 années-lumière de la Terre).

 

 

 

Vous remarquerez que Mercure, et Mars seront aussi visibles !

 

Les cropcircles ont souvent une signification astronomique et nous invitent à lever la tête vers notre sphère céleste et à contempler la beauté de notre Univers.

 

5 commentaires

mar.

06

juin

2017

(suite) Historique des OVNI observés dans le nord de la France - 16 juin 2017

 

Le nord de la France a connu au cours des deux derniers siècles un nombre conséquent d'observations d'OVNI. Dans cet article, nous vous proposons quelques-unes des histoires les plus célèbres et étonnantes.

 

En 1954, année où une véritable vague d'OVNI a submergé toute l'Europe, Marius Dewilde est tombé nez à nez avec deux extraterrestres qui provenaient d'une soucoupe volante à Quarouble. Armé d'une lampe torche, le témoin a remarqué que ces êtres étaient de petite taille et portaient une combinaison ainsi qu'un casque. Les deux aliens ont paralysé Marius avant de repartir à bord de leur vaisseau.

 

En 1963, un OVNI de forme cylindrique a été rapporté à Feignies. Le témoin a livré son incroyable récit à la télévision :

 

« Moi je v'nais... d'une réunion. Ensuite je suis rentré chez moi. Il était... dix heures moins vingt, j'ai regardé ma montre. Alors je dépose ma mobylette, je prends ma clé, j'ouvre ma porte, et au moment que j'veux prendre ma mobylette pour la rentrer à l'intérieur, qu'est ce que j'vois que... cet engin, là. Rouge, rouge, rouge, rouge, rouge... cylindrique, gros comme ça hein? Au moins, au moins quat mètres de haut, ouais, les arbres là, ça dépassait presque les arbres. »

 

Le jour de la foire de Chéreng de 1973, plusieurs habitants ont certifié avoir observé un objet non identifié se mouvoir à basse altitude et à grande vitesse en direction du fleuve Marque. A ce moment-là, l'engin s'est arrêté avec de recracher des étincelles. Il a alors descendu comme s'il voulait atterrir. A aucun moment, il ne faisait du bruit.

 

En 1960, un agriculteur de Moringhem a vu une soucoupe volante rougeoyante dans le ciel. Cette affaire a été rapportée par les journaux télévisés :

 

« On a aperçu sur la route une boule rouge qui arrivait sur nous. »

 

 

Un jour de 1973, plusieurs enfants jouaient tranquillement au ballon devant la tour Jeanne III à Fourmies. A 19 heures 30, ils virent une « boule de lumière » sur les hauteurs de la rue du Fief, près de la ferme Tricot. Les jeunes témoins, tous âgés entre 7 et 12 ans, raconteront séparément exactement la même histoire.

 

 

1954 : une soucoupe volante à Quarouble

 

 

1963 : un engin cylindrique à Feignies

 

 

A Moringhem, Monsieur Hiot a vu une soucoupe volante

(1960)

0 commentaires

mar.

06

juin

2017

Nouvelle théorie pour l'énigme de Roswell - 16 Juin 2017

 

D'après de nouvelles révélations, des corps morts auraient bien été retrouvés à la suite du fameux crash OVNI de Roswell survenu il y a près de 70 ans. Seulement, ils n'étaient pas d'origine extraterrestre mais humaine …

 

Au mois de juillet 1947, un mystérieux objet s'est écrasé dans le Nouveau-Mexique. Peu après cet accident, l'armée Américaine avait officiellement annoncé, dans un communiqué de presse, avoir trouvé, sur place dans un désert, les restes d'une soucoupe volante.

 

Le lendemain, elle a rétracté la déclaration, en disant que c'était, en réalité, un ballon gonflable appartenant à la Force aérienne américaine.

 

Des témoins ont plus tard déclaré pour dire qu'il y avait eu des corps extraterrestres parmi les débris des « engins accidentés ». Ils auraient été emmenés dans une base militaire très secrète.

 

Une nouvelle théorie pourrait résoudre cette célèbre affaire qui demeure, encore à ce jour, l'une des plus grandes énigmes de l'histoire de l'humanité.

 

Nick Redfern, ufologue britannique et enquêteur dans le domaine du paranormal, suggère que l'objet qui s'est écrasé était un engin expérimental top secret où se trouvait, à l'intérieur, des cobayes humains.

 

 

Dans son livre, intitulé « The Roswell UFO Conspiracy - Exposing A Shocking And Sinister Secret », il avance que le mythe d'un OVNI a été monté de toutes pièces par le gouvernement des États-Unis pour couvrir l'horrible vérité.

 

La théorie de Refern a été expliquée pour la première fois au cours d'une interview qu'il a donnée en 2001 lors d'une énième enquête sur le crash de Roswell.

 

Il a rencontré une femme âgée qui prétendait avoir travaillé au Oak Ridge National Laboratory à Oak Ridge, dans le Tennessee.

 

Elle a affirmé que peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, elle a vu des « cobayes humains », qui comprenaient des Japonais, des personnes handicapées et des prisonniers. Ces derniers étaient « utilisés » dans le but d'expérimenter de nouveaux avions.

 

Redfern a discuté de sa théorie à la radio Coast to Coast aux États-Unis.

 

George Noory, animateur de cette radio, a expliqué :

 

« Par son témoignage et d'autres témoins avec qui il a parlé au cours des années suivantes, Redfern a conclu que les soi-disant corps extraterrestres trouvés dans l'accident de Roswell étaient probablement des êtres humains considérés comme 'inutiles' par le gouvernement, et qui étaient utilisés pour tester les rigueurs de l'acclimatation à haute altitude. »

 

Selon ce livre, l'armée avait rapporté des technologies du Japon et de l'Allemagne en utilisant de gigantesques ballons avec des gondoles attachées qui contenait les victimes d'un test.

 

M. Noory a ajouté :

 

« La cause de la catastrophe de ce vol de nuit de juillet 1947 a peut-être été que le ballon a heurté l'engin qui l'accompagnait, ce qui a poussé le ballon à exploser et à faire pleuvoir une grande quantité de débris et des morceaux d'étain sur le ranch de Mac Brazel. »

 

M. Brazel avait déjà dit qu'il avait vu deux ballons descendre sur son ranch.

 

Les gens ont dit que des hiéroglyphes avaient été vus sur certaines parties de l'épave, et Redfern dit qu'il pourrait s'agir d'une écriture japonaise.

 

Alejandro Rojas, animateur à Open Minds Radio, qui a également interviewé M. Redfern, conclut :

 

« Cette théorie est très controversée chez les chercheurs OVNIS. »

 

mar.

06

juin

2017

Historique des OVNI observés dans le nord de la France - 16 Juin 2017

 

Suite à notre précédent article, nous poursuivons notre série sur les observations d'OVNI les plusieurs troublantes survenues dans le nord de la France.

 

En 1975, un témoin a indiqué avoir observé un OVNI en forme d'anneau qui ressemblait à une « soucoupe volante ».

 

Celui-ci l'a pris en photo « mais fait troublant, la pellicule n'a pas été impressionnée ».

 

« Cet objet semblait moins matériel que ce que nous voyons. »

 

En 1993, un habitant de la ville de Lille découvrit dans son jardin un mystérieux cercle dessiné sur la pelouse. Pour bon nombre d'ufologues, ce genre de phénomène est souvent provoqué par l'atterrissage d'un OVNI.

 

Deux ans plus tard, en 1995, un nombre incalculable d'habitants du quartier de la Fosse 5 situé à Billy-Berclau ont eu la chance d'observer « un objet volant qui ne fait aucun bruit ».

 

Un jour de 1990, un témoin a remarqué la présence d'une mystérieuse lueur rouge pendant environ 15 minutes, non loin de la commune de Cambrai.

 

En 1989, Bernard, un résident de Templeuve, a vu une étrange étoile dans le ciel.

 

Ce cas a eu un grand retentissement puisque le témoin a été invité au journal télévisé de France 3 Nord Pas-de-Calais !

 

En 1972, le concierge d'une école de Louvroil a découvert, un beau matin, une trace en forme de trapèze isocèle avec quatre ronds à ses extrémités sur la pelouse. L'herbe y était aplatie et semblait sec et arborait une teinte grise et jaunâtre. Cette trace mettra plus d'un mois et demie à disparaître.

 

Plus récemment, en avril 2011, des témoins ont raconté à la presse régionale avoir constaté plusieurs boules lumineuses et non identifiées. L'un d'eux raconte :

 

« On discutait tranquillement quand j’ai aperçu, juste à la cime des arbres, de grosses boules, ce n’était pas haut du tout. C’était comme des soleils : de grandes boules orange, jaune. Les couleurs étaient vives et les formes très bien dessinées. Certaines tournaient légèrement. »

 

« On n'a pas fumé la moquette. »

 

 

1975 : un OVNI observé dans le Nord

 

1993 : à Lille, un cercle étrange sur une pelouse

 

1995 : un OVNI à Billy-Berclau ?

 

1990 : à Haspres, une lueur dans le ciel

 

1989 : une étoile intrigante à Templeuve

0 commentaires

mar.

06

juin

2017

Un roman de science-fiction de 1949 nomme le leader de la civilisation martienne « Elon » - 06 Juin 2017

 

Musk sera-t-il le prochain visionnaire des temps modernes dans le domaine spatial  et technologique ?

 

 

En 1949, le spécialiste en fusée Wernher von Braun a écrit un livre de science-fiction sur la première mission de l’humanité vers Mars.

 

Von Braun a utilisé ses connaissances techniques considérables pour écrire Project Mars: A Technical Tale. Dans son histoire, dans les années 1980, dix grands vaisseaux spatiaux font le voyage, un projet qui exige «plus de 1000 vols dans l’orbite terrestre» afin de «construire, approvisionner et alimenter ces dix vaisseaux et c’est une coopérative internationale projet ».

 

Lors du Congrès international d’astronautique au Mexique, Musk a montré sa vision d’une fusée géante qui pourrait mener des hommes et des femmes à la planète rouge «dans quelques années».

 

« Nous devons partir de ces premières missions exploratoires pour vraiment construire une ville », a-t-il déclaré au public au centre d’exposition à Guadalajara.

 

Musk a exposé une vidéo futuriste représentant son concept d’un système de transport interplanétaire basé sur la réutilisation des fusées, un propulseur sur Mars et 1000 engins spatiaux en orbite, portant 100 personnes chacune.

 

 

Le vaisseau spatial aurait des restaurants, des cabines, des jeux sans gravité et des films. « Ça doit être amusant ou excitant. Ça ne peut pas être ennuyant », a-t-il dit.

 

Le premier vol serait coûteux, mais le but est de «rendre accessible à quiconque veut y aller», abaissant le prix d’entrée à chaque fois jusqu’à atteindre 100 000 $, a déclaré Musk.

 

Des millions de tonnes de cargaison seraient également nécessaires pour décoller à bord de la puissante fusée, décrite par lui comme une «version à grande échelle de la fusée Falcon 9», le système actuel de l’entreprise qui peut atterrir à la verticale.

 

mar.

06

juin

2017

Ces étranges objets volants qui s'approchent de notre surface terrestre - 06 Juin 2017

 

Une vidéo en espagnol du site Tercer Milenio TV avec son célèbre présentateur Jaime Maussan !

 

mar.

06

juin

2017

Des nanospirales métalliques vieilles de 20 000 ans ? 06 Juin 2017

 

Les minuscules spirales métalliques déterrées en Russie provoquent toujours de nombreux débats houleux sur Internet.

Nombre d’entre elles défient la technologie des métaux d’aujourd’hui.

 

Ces pièces métalliques minuscules ont été trouvées à une profondeur de 3 à 12 mètres et sont âgées entre 20 000 à 300 000 ans.

 

Elles ont été découvertes lors d’études géologiques d’extraction d’or, dans les montagnes de l’Oural, près des rivières Kozhim, Narada et Balbanyu en 1991.

 

Ces objets signifieraient-ils qu’une culture préhistorique sophistiquée dominait déjà la nanotechnologie ?

 

En fait, ces spirales n’ont pu être créées que par des mains humaines.

 

 

Ces trouvailles sont faites de tungstène et de molybdène

 

Parmi les trouvailles, on trouve des morceaux de bobines, des spirales, des tiges et autres éléments non identifiables.

 

Selon une analyse de l’Académie russe des sciences à Syktyvkar, les plus gros éléments sont en cuivre, les plus petits en tungstène ou molybdène.

 

 

La taille des pièces varie entre trois centimètres et trois millièmes de millimètre (de la taille de bactéries).

 

Elles ressemblent étonnamment à des éléments de constructions miniatures comme on en voit dans la nanotechnologie.

 

Des vestiges de missiles russes ?

 

L’hypothèse évidente que ces petites structures seraient des restes de tests de missiles, à proximité du site de Plesetsk, a également été discutée.

Un Institut de Moscou a alors communiqué que ces parties métalliques étaient trop vieilles pour correspondre aux productions modernes.

Par ailleurs, EW Matvejeva, du Département central de recherche scientifique de géologie et du développement de métaux précieux à Moscou, a écrit en 1996 que ces éléments devaient, malgré leur âge considérable, avoir une origine technologique.

 

Les pièces ont été trouvées dans les couches sédimentaires profondes de trois à douze mètres, dont l’âge géologique a été estimé entre 20 000 et 318 000 ans.

 

Comment les hommes auraient-ils pu fabriquer ces petits composants, dans un passé si lointain et à quoi servaient-ils ?

 

 

Pour certains, ces artefacts sont la preuve que la race humaine dans le Pléistocène (l’Âge de Glace) a connu une période technologiquement avancée.

 

Pour d’autres, ils pourraient être l’œuvre des extraterrestres.

 

Un représentant connu de cette thèse est le Suisse, Erich von Däniken , qui a exposé quelques-uns des ooparts (« objet hors contexte ») au parc de Jungfrau à Berne.

 

Ces artefacts russes ont été étudiés par des instituts à Helsinki, Saint-Pétersbourg et Moscou.

 

Les recherches ont été interrompues en 1999 avec la mort de Johannes Fiebag, un expert dans ce domaine.

 

mar.

06

juin

2017

Une puce électronique trouvée dans une pierre vieille de 250 millions d’années ? - 06 Juin 2017

Un artefact trouvé dans une pierre embarrasse fortement les scientifiques. La structure de celui-ci fait penser à une puce électronique

 

Un artefact a été trouvé dans une pierre à Labinsk en Russie.

 

Les chercheurs disent que ce pourrait être une puce fossile.

 

Cette découverte pourrait être une étape importante dans la confirmation de civilisations préhistoriques avancées.

 

Mais peut-être sera t-elle encore balayée sous le tapis comme tant d’autres avant elle …

 

Un pêcheur nommé Viktor Morozov dit avoir trouvé l’artefact et en a fait don à l’université Nowoczerkaskie.

Jusqu’à présent, l’objet n’a pas été retiré de la pierre, car il est à craindre qu’il pourrait ainsi être abîmé.

 

Cette pierre devrait être âgée entre 225 et 250 millions d’années. Mais quand et dans quelles circonstances l’artefact est arrivé là, ce n’est pas encore clair. Comment l’âge de cette pierre a été déterminé, n’a pas non plus été rendu public.

 

Est-ce que la puce est elle-même faite de matière organique ou en trouve t-on à proximité de l’enceinte ?

 

Ces questions sont, à notre connaissance, sans réponse.

 

 

La question clé est, s’il s’agit réellement d’un objet artificiel, qui l’a créé il y a si longtemps et pourquoi ?

 

Est-ce un élément d’une ancienne technologie, dont l’existence n’est possible que dans le contexte d’une civilisation avancée ?

 

Il a également été spéculé qu’il ne pouvait pas provenir de la Terre, qu’il ait été créé par une race extra-terrestre.

 

Ce n’est pas tout à fait impossible.

 

Maintenant, la recherche moderne parle déjà de planètes habitables dans notre espace cosmique.

 

Pourquoi n’y aurait-il pas des vies ou même des civilisations avancées ?

 

D’autres planètes peuvent aussi avoir donné naissance à la vie intelligente depuis longtemps.

 

lun.

05

juin

2017

L'arche de Noé aurait été découverte sur le mont Ararat en Turquie... 05 Juin 2017

 

En décembre 1973, en pleine guerre froide, le satellite espion américain Keyhole9 scanne la chaîne de montagnes qui sépare la Turquie de l'Union soviétique. Une des photos révèle une mystérieuse anomalie au sommet du mont Ararat qui ressemble à un immense bateau dont la forme et les dimensions correspondent parfaitement à la description biblique de l'arche de Noé...

 

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"