jeu.

22

févr.

2018

France : Un énorme OVNI très rapide observé à Grasse

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

Le Chevalier Noir a de nouveau été filmé par la NASA

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

USA : des dizaines d’OVNIs observées à Miami en Floride

Lire la suite 0 commentaires

mar.

20

févr.

2018

France : Ovni lumineux se déplaçant rapidement dans le ciel varois?

Lire la suite 0 commentaires

mar.

20

févr.

2018

Angleterre : Une soucoupe volante noire au-dessus de Gainsborough en 1998

Lire la suite 0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Biélorussie : un objet lumineux inconnu survole une zone enneigée

Lire la suite 0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Ovni cylindrique au-dessus de Vero Beach en Floride

Lire la suite 0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Un alpiniste photographie un OVNI dans l'Himalaya

Lire la suite 0 commentaires

dim.

18

févr.

2018

France : Un étrange faisceau lumineux observé à Saint-Jean-le-Vieux dans l'Ain

Lire la suite 0 commentaires

dim.

18

févr.

2018

USA : Révélations sur un incident entre des F15 et un Ovni

Lire la suite 0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Russie : Météore ou ovni filmé le 13 février 2018 à Ekaterinbourg dans l'Oural ?

Lire la suite 0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Des OVNI filmés depuis un avion à Taïwan

Lire la suite 0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

USA : Une étrange forme circulaire découverte dans un désert

Lire la suite 0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

France : Deux OVNI observés à Mérindol, dans le Vaucluse

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

Des OVNI observés lors d'un séisme à Hawaï

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

France : Trois OVNI observés à Paray-Vieille-Poste, dans l’Essonne

Lire la suite 0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

Ovni filmé en Infra Rouge dans les nuages en Hongrie

Lire la suite 0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

OVNI lumineux volant près d'un avion Cessna pendant un vol au-dessus du Nebraska !

Lire la suite 0 commentaires

mar.

13

févr.

2018

Ovni ou météorite repéré au-dessus de Nantes ?

Lire la suite 1 commentaires

mar.

13

févr.

2018

France : Un OVNI très rapide au-dessus de Paulhan

Lire la suite 0 commentaires

mar.

13

févr.

2018

USA : Un OVNI filmé en train de décoller du parc de Yellowstone

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Mexique : Ovni près de Colima ?

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Un avion de ligne poursuivit par un Ovni ou un prototype de drone ?

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

La webcam de la ville de Nome en Alaska enregistre une Orbe

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

France : Un OVNI noir survole la ville d'Houssen, en Alsace

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

France : Un OVNI discoïdale massif observé dans les Pyrénées

Lire la suite 0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Australie : Plusieurs OVNI filmés à Sunshine Coast

Lire la suite 0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Texas : Un OVNI étincelant et triangulaire photographié à Victoria

Lire la suite 0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

USA : Des automobilistes stupéfaits s'arrêtent pour filmer un Ovni anneau noire vertical !

Lire la suite 0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Ovni camouflé dans un nuage ?

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

Les Dossiers d'UFO Conscience, épisode 02 - Les Communications Extraterrestres

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

Ovni cigare filmé à Snoqualmie Pass Etat de Washington le 15 janvier 2018

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

Une rencontre avec un OVNI impliquant des militaires US en Afghanistan

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

France : Un OVNI sphérique et très lumineux observé dans le Lubéron

Lire la suite 0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

USA : Un pêcheur photographie un surprenant OVNI dans l'Ohio

Lire la suite 0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Le lieu du crash d'un OVNI découvert en Antarctique ?

Lire la suite 0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Une association étudie les OVNI dans le Gard

Lire la suite 0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Colombie : Une mère de famille assiste à un phénomène inexpliqué

Lire la suite 0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Japon : Un OVNI filmé lors du lancement d'une fusée ?

Lire la suite 0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Ovni en Slovaquie le 04 Février 2018

Lire la suite 0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Une soucoupe volante photographiée à Chimbas, en Argentine

Lire la suite 0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

France : mystérieux cratère apparu près de Nice

Lire la suite 0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Ovni sombre filmé près du volcan Popocatepetl ?

Lire la suite 0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

Les ovnis en Belgique et au Luxembourg

Lire la suite 0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

Les meilleures observations d'Ovnis de Janvier 2018

Lire la suite 0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

Deux Ovnis triangulaires filmés près de Las Vegas en Février 2016

Lire la suite 0 commentaires

ven.

02

févr.

2018

France : Ovni filmé au Journal de M6?

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

févr.

2018

Angleterre : Un OVNI en forme de swatiska au-dessus d'un carnaval

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

févr.

2018

Des OVNI observés à Riez et Valensole le 23 janvier 2018

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

févr.

2018

Une preuve de l'au-delà découverte sur Google Maps ?

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

févr.

2018

La NASA filme une flotte d’OVNIs au dessus de la Planète Terre en 1991

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

févr.

2018

Une GoPro fixée sur une fusée capture un OVNI quittant la Terre ?

Lire la suite 0 commentaires

mar.

30

janv.

2018

Observations d'ovnis en augmentation au Québec en 2017

Lire la suite 0 commentaires

mar.

30

janv.

2018

Un séisme et des OVNI observés en Alaska !

Lire la suite 0 commentaires

mar.

30

janv.

2018

France : Un OVNI rond et sans ailes observé à Sarrance

Lire la suite 0 commentaires

lun.

29

janv.

2018

Un humanoïde flottant dans les airs observé en Argentine

Lire la suite 0 commentaires

lun.

29

janv.

2018

Un OVNI en forme de cigare photographié en Hongrie

Lire la suite 0 commentaires

lun.

29

janv.

2018

Google Maps : des OVNI au-dessus de la Grande Muraille de Chine

Lire la suite 0 commentaires

lun.

29

janv.

2018

Ovni au-dessus du "Washington Monument" nouvellement révélé

Lire la suite 0 commentaires

lun.

29

janv.

2018

Dictionnaire Ufologique

Lire la suite 0 commentaires

dim.

28

janv.

2018

Un OVNI filmé en train de se diriger vers la Terre

Lire la suite 0 commentaires

dim.

28

janv.

2018

Deux étranges lumières photographiées près de Dublin

Lire la suite 0 commentaires

dim.

28

janv.

2018

Un militaire anonyme divulgue une vidéo "Top secrète" en 1995 !

Lire la suite 0 commentaires

ven.

26

janv.

2018

Soucoupe volante devenant visible dans le ciel au-dessus de la Jamaïque ?

Lire la suite 0 commentaires

ven.

26

janv.

2018

Un présentateur photographie un OVNI en Argentine

Lire la suite 0 commentaires

ven.

26

janv.

2018

France : Un OVNI silencieux observé à Marseille

Lire la suite 0 commentaires

ven.

26

janv.

2018

5 Ovnis se déplaçant en formation au-dessus de la ville de Basingstoke

Lire la suite 0 commentaires

mer.

24

janv.

2018

Plusieurs OVNIS observés à Santiago, Chili en janvier 2018

Lire la suite 0 commentaires

mer.

24

janv.

2018

Suisse : Des OVNI sphériques observés à Nyon

Lire la suite 0 commentaires

mar.

23

janv.

2018

ARCHIVES OUBLIEES ET FAITS MAUDITS... "OVNIS " ENLEVEMENTS, QUAND LA MENACE VIENT DU CIEL

Lire la suite 0 commentaires

mar.

23

janv.

2018

Hoax ? Photos prises à l'intérieur d'un ovni près de Pescara en Italie en octobre 1957 ?

Lire la suite 0 commentaires

mar.

23

janv.

2018

Un mystérieux objet carré noir apparaît dans le ciel de Waterford , New Jersey

Lire la suite 0 commentaires

mar.

23

janv.

2018

Angleterre : Deux Ovnis blancs lumineux dans le ciel de Tandragee

Lire la suite 0 commentaires

mar.

23

janv.

2018

Ovni triangulaire enregistré au-dessus de Morrison, Colorado , le 17 janvier 2018

Lire la suite 0 commentaires

lun.

22

janv.

2018

Des “OVNIs” survolent toujours nos centrales nucléaires

Lire la suite 0 commentaires

lun.

22

janv.

2018

LA GRANDE PANNE DE COURANT AMERICAINE DE 1965 OVNI OU FOUDRE EN BOULE ? DOSSIER ENTERRE !

Lire la suite 0 commentaires

lun.

22

janv.

2018

France : Un OVNI triangulaire vert observé dans le Var en janvier 2018

Lire la suite 0 commentaires

lun.

22

janv.

2018

Mystérieuse ville flottante filmée par ISS ou phénomène optique ?

Lire la suite 0 commentaires

lun.

22

janv.

2018

Un OVNI découvert au Mexique grâce à Google Maps

Lire la suite 0 commentaires

dim.

21

janv.

2018

Une ancienne enseignante convaincue que les aliens existent

Lire la suite 0 commentaires

dim.

21

janv.

2018

Confessions sur les ovnis d’un ancien enquêteur du gouvernement britannique

Lire la suite 0 commentaires

sam.

20

janv.

2018

Des rapports d’OVNIS révélés en Iran

Lire la suite 0 commentaires

sam.

20

janv.

2018

Un OVNI en forme d’anneau filmé à Mexico

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

OVNIS : LES DOSSIERS INTERDITS de Guy TARADE

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

Brésil : Long Ovni lumineux au-dessus de la ville de Santos

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

Mexique : Un OVNI filmé en train de survoler le volcan Popocatépetl

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

Deux OVNI rectangulaires, ou satellites, filmés au-dessus du Pôle Nord ?

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

France : De mystérieuses boules lumineuses observées au-dessus de Sorgues

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

De mystérieuses lumières repérées dans le ciel de la Zone 51

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

18

janv.

2018

Ovni filmé par un gardien de sécurité à la frontière sino-russe gare de Dayangqi

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

18

janv.

2018

France : Un OVNI lumineux près de la Tour Eiffel en décembre 2017

Lire la suite 0 commentaires

mer.

17

janv.

2018

Ovni filmé à Papeete sur l'île de Tahiti le 13 janvier 2018

Lire la suite 2 commentaires

mer.

17

janv.

2018

Australie : un Ovni traverse les nuages au-dessus de Sydney

Lire la suite 0 commentaires

mer.

17

janv.

2018

Enlèvement extraterrestre des officiers dans l’Affaire de Rendlesham ?

Lire la suite 0 commentaires

mar.

16

janv.

2018

Les méprises Ufologiques -ODHTv

Lire la suite 0 commentaires

mar.

16

janv.

2018

USA : deux Ovnis filmés à Memphis le 24 décembre 2017 ?

Lire la suite 0 commentaires

mar.

16

janv.

2018

Jérusalem : 6 témoignages vidéos d’un OVNI au dessus du Dôme du Rocher

Lire la suite 0 commentaires

mar.

16

janv.

2018

Ecosse : un étrange OVNI plane silencieusement au-dessus de Glasgow

Lire la suite 0 commentaires

mar.

16

janv.

2018

Photos de soucoupes volantes et d’extraterrestres nordiques présumés

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

UN GROUPE DE CHERCHEURS CHINOIS DÉCOUVRE UNE ANCIENNE GROTTE EXTRATERRESTRE À LA FRONTIÈRE ENTRE LA CHINE ET LE TIBET.

 

Un groupe de chercheurs chinois découvre une ancienne grotte extraterrestre à la frontière entre la Chine et le Tibet. Il y a treize ans, un groupe de chercheurs chinois a identifié et exploré une ancienne grotte si inhabituelle qu'une hypothèse extraterrestre a été rapidement prise en considération.

 

 

Les ruines fascinantes ont été découvertes dans la région sauvage éloignée qui constitue la majeure partie de l'intersection entre la province chinoise de Qinghai et la préfecture autonome tibétaine.

 

Tout au long de l'histoire, les humains se sont rarement installés dans cette région hostile et inhospitalière. Il arrive que des troupeaux de migrants traversent les régions montagneuses au nord.

 

Dans la région il n'y a pas d'usines industrielles, ni les restes de civilisations avec des capacités avancées de traitement des métaux.

 

 

Malgré cela, au sommet d'une crête rocheuse appelée Mont Baigong est une ruine en forme de pyramide avec trois entrées triangulaires.

 

Deux d'entre eux se sont effondrés, mais le reste mène à une grotte creusée artificiellement qui pénètre dans le cœur de la montagne.

 

Des centaines de tuyaux de métal anciens, incorporés dans les murs et les planchers de la grotte, sont disposés dans ce qui semble avoir été un réseau sophistiqué pour des buts et des origines inconnus.

 

Les tubes rouillés vont du diamètre d'un cure-dent à 1,5 mètre de diamètre et relient la grotte au Toson Hu voisin, un lac d'eau salée à 300 pieds. Sur la rive nord du lac Toson, l'érosion a exposé des centaines de ces canaux archaïques.

 

Ce détail a amené les chercheurs à croire que quiconque construisait les tuyaux l'utilisait comme système de drainage ou comme système de pompage de l'eau salée du lac.

 

Déconcertés par la complexité du réseau de canalisations, les chercheurs ont prélevé des échantillons de tubes métalliques étranges pour analyse à l'Institut de géologie de Beijing. Après les analyses, les chercheurs ont eu leur plus grande surprise.

 

 

 

En utilisant un processus appelé datation par thermoluminescence, les scientifiques ont pu analyser la structure cristalline des tubes et ont déterminé qu'ils avaient été soumis à une chaleur extrême il y a environ 140-150 000 ans.

 

En d'autres termes, les tubes avaient été fondus longtemps avant que les humains commencent à tamponner dans la métallurgie.

 

Une civilisation avancée qui construit des structures complexes 145 000 000 ans avant nous ?

 

La seule réponse serait que ces structures pourraient être extraterrestre.

 

L'analyse chimique a également révélé des détails plus étranges. Les tubes avaient été fondus en utilisant un alliage étrange composé de 92% de métaux et de minéraux communs tels que l'oxyde de fer, le dioxyde de silicium et l'oxyde de calcium, mais contenaient également 8% de matériaux inconnus. Cet aspect intrigant a ouvert la voie à l'hypothèse extraterrestre.

 

Incapables d'identifier les 8% exotiques, les chercheurs se sont tournés vers les constituants restants et ont découvert un autre aspect déconcertant : les tubes contenaient un pourcentage spécifique de silice de Mars. Les nouvelles sont tombées comme une bombe, l'histoire est rapidement devenue virale et les gens ont commencé à flirter sur le mont Baigong pour voir les artefacts anormaux. Ils ont également érigé un monument avec une antenne parabolique ci-dessus, une référence directe aux efforts pour contacter les civilisations extraterrestres.

 

En conséquence, le gouvernement chinois a fermé la zone et envoyé des gardes à l'entrée de la grotte. Cette attitude est très suspecte, c'est le moins que l'on puisse dire. Les sceptiques disent que les tuyaux de Baigong ne sont rien de plus que des racines d'arbres fossilisés qui se sont installés dans les sédiments, se durcissant au fil des ans et qui sont finalement devenus des structures inhabituelles qui ont miné tout le monde.

 

Si tel est le cas, pourquoi les autorités devraient-elles intervenir et faire surveiller le site par les militaires ?

 

Pourquoi les analyses confirment-elles le contraire, que ce n'est que de la matière étrangère et non de l'écorce ou des racines d'arbres ?

 

 

Cette situation a conduit les théoriciens de la conspiration à croire que le mont Baigong était autrefois visité par une race extraterrestre avancée, probablement originaire de Mars. Pour une raison quelconque, ils ont construit une pyramide artificielle au sommet de la montagne, hébergeant ce qui semble avoir été un laboratoire. Cette théorie est intrigante pour un certain nombre de raisons.

 

Toute la zone entourant la montagne se compose de grandes étendues de terrain plat qui aurait été un site d'atterrissage idéal pour les grands vaisseaux spatiaux.

 

Le sommet de la montagne est un point d'observation parfait qui pourrait être utilisé pour surveiller les atterrissages et les décollages.

 

Récemment, des explorations minières ont montré que la zone contient divers gisements minéraux. Toute civilisation industrieuse, aussi avancée soit-elle, pourrait voir l'utilité d'extraire et de gérer ces ressources. Pour ce faire, ils auraient besoin d'un certain type de source d'énergie et c'est là que le but des tubes pourrait devenir évident.

 

 

Les scientifiques chinois se sont demandé pourquoi les tuyaux sont entrés dans l'eau salée quand un autre lac d'eau douce était encore plus proche de la pyramide.

 

Pourquoi le besoin d'eau contenant un pourcentage plus élevé de chlorure de sodium ?

 

Examinons certaines de nos activités et nous pouvons peut-être trouver une réponse.

 

La chimie moderne et la production utilisent un processus appelé électrolyse, qui nécessite essentiellement le passage d'un courant électrique à travers une solution ou une substance fondue.

 

Cela déclenche une réaction chimique qui permet la séparation des matériaux. Lorsque l'eau est électrolysée, elle se décompose en hydrogène et en oxygène, mais ne fonctionne que lorsque de l'eau salée est utilisée. Il convient de noter qu'un mélange d'hydrogène liquide et d'oxygène liquide est couramment utilisé comme carburant de fusée.

 

Quelle que soit la vérité derrière cette découverte déconcertante, une chose est certaine: elle ne semble correspondre à aucun de nos manuels traditionnels.

 

0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

Le scientifique Michio Kaku : "Un jour, la race humaine migrera vers un univers parallèle"

 

Comme beaucoup de physiciens, Michio Kaku pense que notre Univers aboutira à un "grand gel". Cependant, contrairement à de nombreux scientifiques, il pense que nous pourrions éviter ce destin en nous déplaçant dans un univers parallèle, à travers une Stargate ou un WormHole.

 

L'une des découvertes les plus fascinantes de notre nouveau siècle est peut-être imminent si le Grand collisionneur de hadrons (LHC) qui est situé à la périphérie de Genève, sera en mesure de produire des petits trous ou noirs RingHole quand il fonctionne à nouveau en 2018. Selon le physicien Michio Kaku ces nano ou trou de ver mieux Ringholes ne peut se produire avec des niveaux d'énergie que le LHC peut générer, mais ils peuvent exister si un univers parallèle gravitationnel et apporter une contribution supplémentaire.

 

Les versions de la théorie du multivers suggèrent qu'il existe au moins un autre univers très proche du nôtre, peut-être seulement un millimètre. Cela permet de filtrer certains effets, en particulier la gravité, qui pourraient être responsables de la production d'énergie sombre et de matière noire qui constituent 96% de l'Univers. « Le multivers n'est plus un modèle, c'est une conséquence de nos modèles », explique Aurélien Barrau, physicien des particules au CERN. Bien que cela n'ait pas encore été prouvé, de nombreux scientifiques très respectés et crédibles disent maintenant qu'il y a des raisons de croire que des dimensions parallèles pourraient être bien plus que les inventions de notre imagination. 

 

"L'idée d'Universi Multipli est plus qu'une invention fantastique ; il se trouve dans la nature dans diverses théories scientifiques, et mérite d'être pris au sérieux », a déclaré Aurélien Barrau, un physicien des particules d'origine française travaillant au CERN. Il y a un certain nombre de théories basées sur le concept d'univers parallèles concurrents, mais l'idée de base est que si l'univers est infini, alors tout ce qui pourrait arriver est arrivé, se produit où se produira.

 

Selon la mécanique quantique, on ne peut pas dire qu'il y a vraiment quelque chose sur l'échelle subatomique tant qu'on ne l'observe pas. Jusque-là, les particules occupent des états incertains de "chevauchement", qui peuvent avoir des décalages "vers le haut" et "vers le bas" simultanés ou apparaître à différents endroits en même temps. Le simple fait d'observer d'une certaine façon semble « clouer » un état de réalité particulier. Les scientifiques n'ont pas encore une explication parfaite de la façon dont cela se passe, mais cela n'a pas changé le fait que le phénomène se produit.

 

Les particules non observées sont décrites par des "fonctions d'onde" qui représentent un ensemble d'états multiples "probables". Quand un observateur fait une mesure, la particule est établie dans l'une de ces multiples options, ce qui est en quelque sorte la façon dont la théorie de l'univers multiple peut être expliquée.

 

Le mathématicien Hugh Everett a publié un document historique en 1957 alors qu'il était encore étudiant à l'université de Princeton. Dans cet article, il a montré comment la théorie quantique prédit qu'une réalité classique unique sera graduellement divisée en domaines distincts, mais existants.

"C'est simplement un moyen de s'appuyer sur les équations fondamentales de la mécanique quantique", dit Barrau. "Les mondes ne sont pas séparés spatialement, mais existent en tant que classes parallèles d'univers. "

 

En partie parce que l'idée est si désagréablement étrange, de nombreux critiques la considèrent comme de la science-fiction. Mais il y a aussi beaucoup de partisans crédibles et respectés de la théorie, des groupes de chercheurs qui gagnent continuellement de nouveaux partisans alors que de nouvelles recherches révèlent de nouvelles preuves. Ces chercheurs en physique quantique soutiennent qu'il suffirait de créer une faille dans notre dimension à travers une porte des étoiles ou un trou de ver et d'accéder à travers les autres dimensions. Par exemple, l'équipe d'Oxford, dirigée par David Deutsch, a démontré mathématiquement que la structure de ramification de type branche créée par la division de l'univers en versions parallèles peut expliquer à elle seule la nature probabiliste des résultats de la physique quantique.

 

Le travail a une autre implication étrange. L'idée d'univers parallèles laisserait apparemment de côté une des principales plaintes avec le voyage dans le temps. Depuis la grande logique que Kurt Godel lui a donnée en 1949, de nombreux physiciens éminents se sont opposés au voyage dans le temps parce qu'ils sapent les idées de cause et d'effet. Un exemple serait le fameux « paradoxe grand-père », dans lequel un voyageur du temps revient pour tuer son grand-père afin qu'il ne soit jamais né en premier lieu.

 

Mais s'il existe des mondes parallèles, il existe un moyen d'éviter ces paradoxes problématiques. Deutsch fait valoir que le voyage dans le temps se produit entre différentes branches de la réalité. Le progrès mathématique renforce son affirmation selon laquelle la théorie quantique n'interdit pas le voyage dans le temps. "Il l'esquive. Allez dans un autre univers ", a-t-il dit. Mais il admet qu'il y aura beaucoup de travail à faire avant de pouvoir manipuler l'espace-temps d'une manière qui rende le "saut" possible. Même si cela peut sembler imaginatif, Deutsch dit que la recherche scientifique rend la théorie de plus en plus crédible.

 

Beaucoup d'auteurs de science-fiction ont suggéré que les paradoxes du voyage dans le temps seraient résolus par des univers parallèles, mais dans le travail des physiciens, cette conclusion est déduite de la théorie quantique elle-même.

 

La limite entre la physique et la métaphysique n'est pas définie par le fait qu'une entité peut être observée, mais si elle est vérifiable. Il indique des phénomènes tels que les trous noirs, l'espace incurvé, la décélération du temps à grande vitesse, même une terre ronde, qui avait été autrefois rejetée comme hérésie scientifique avant d'être testée par expérimentation, bien que certains soient restés en dehors du cadre d'observation.

 

0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

France : Un énorme OVNI très rapide observé à Grasse

Musée de la Parfumerie à Grasse

 

Le 12 décembre 2017, à 20 heures 10, un témoin a observé un énorme OVNI passer à une vitesse incroyable tout près de lui. Devant la rapidité de ce phénomène, il n'a pu ni le filmer, ni le photographier.

 

Cet incident a eu lieu à Grasse, une ville du département des Alpes-Maritimes, dans le sud de la France.

 

Témoignage :

 

« Ça faisait plus ou moins un quart d'heure que j'étais dehors au téléphone il était un peu plus de 20h. Je discutais et un moment je vois comme un petit flash de lumière qui me fis tourner la tête à droite et la quelque chose passe devant mes yeux en deux ou trois secondes c'était assez grand et à 4-5m de moi ni rond ni carré il y avait 5 ou 6 côtés mais pas tous les mêmes.

 

Puis ça a disparu aussi vite que c'est arrivé. »

 

0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

Le Chevalier Noir a de nouveau été filmé par la NASA

 

La station spatiale internationale semble avoir enregistré le mystérieux et ancien satellite connu sous le nom de « Chevalier Noir » flottant à proximité de la sonde Soyouz. Des observateurs, particulièrement attentifs, l’ont rapidement repéré..

 

Ce mystérieux et légendaire satellite (baptisé « Black Knight Satellite » en anglais) est le nom donné à un objet non identifié et filmé à l’aide d’une caméra par des astronautes de la NASA lors de la mission STS-88 de la navette spatiale Endeavour en 1998.

 

Les théoriciens du complot prétendent que ce satellite est d’origine extraterrestre et qu’il serait peut-être âgé d’environ 13 000 ans. Ainsi, depuis des milliers d’années, il tournerait autour de notre Terre en orbite quasi polaire.

 

Cette célèbre légende circule depuis les années soixante. Récemment, des images mises en ligne sur la chaîne YouTube « Section 51 », pourraient constituer une nouvelle preuve quant à l’existence de cet impressionnant vaisseau.

 

Une légende visible sous la vidéo se lit comme suit : « Des images qui ont fuité et qui ont été prises par ISS, nous montrent l’OVNI ou le satellite connu sous le nom de Chevalier Noir et qui serait âgé de 13 000 ans. Celui-ci est très proche du véhicule spatial Soyouz au moment où il s’approchait de la Station. »

 

Dans la vidéo, on peut voir un long objet noir et mystérieux en train de flotter près du vaisseau spatial Soyouz, qui se mettait à quai avec la Station Spatiale Internationale.

 

 

Alors que l’on entend des astronautes marmonner en arrière-plan, le Chevalier Noir semble rester à distance comme s’il surveillait attentivement ce qui se passait.

 

Certains des commentaires montrent que les internautes ont été globalement convaincus par l’authenticité de cette affaire.

 

AkumaGaming a écrit :

 

« J’ai un drôle de sentiment sur le fait que cette chose n’est pas pilotée par quelqu’un, et qu’elle a été envoyée ici pour nous observer au cours de nos activités quotidiennes. »

 

La théorie du “Satellite Chevalier Noir” a été développée en 1963 quand l’astronaute de la NASA Gordon Cooper a déclaré avoir vu un étrange satellite dans l’espace.

 

Mais il y a eu un véritable black-out médiatique à son retour et l’agence spatiale américaine l’accusait d’avoir eu des hallucinations cosmiques.

 

Une décennie plus tard en 1973, Duncan Lunan, un chercheur écossais, étudia des données scientifiques norvégiennes datant de 1928. Il décrypta des « messages » captés dans l’espace qui suggéraient, selon lui, que le Chevalier Noir avait été envoyé par des extraterrestres d’Epsilon Boötis (une étoile de la constellation du Bouvier). Il s’agissait, prétend ce scientifique, d’un message de bienvenue à la Terre qui datait de 12 600 ans.

 

En 1998, les premières photographies présumées de ce satellite ont vu le jour et ont été prises par des astronautes sur la navette spatiale Endeavour, lors de son premier vol vers ISS.

 

La NASA a toutefois cherché à démystifier les affirmations en disant que le Chevalier Noir était en réalité une couverture thermique accidentellement larguée par une navette spatiale.

 

0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

Une peinture d’Aleister Crowley de 1918 représenterait un Petit Gris extraterrestre

 

En 1918, le célèbre occultiste anglais Aleister Crowley exécutait des rituels occultes très étranges à New York.

 

C’est au cours de l’un d’entre eux qu’il aurait été contacté par un être venu d’ailleurs.

 

A cette époque, ce très célèbre sorcier prenait régulièrement des drogues comme de la mescaline, de l’opium et du hasch.

 

Ces substances lui permettaient de s’élever spirituellement et d’atteindre d’autres réalités.

 

C’est ainsi que Crowley serait parvenu à « prendre contact » avec un être humanoïde. L’apparence de cette créature était semblable à celle d’un extraterrestre « gris ».

 

Crowley a réalisé une peinture de cette entité qu’il a prénommé

« LAM ».

 

Les admirateurs de l’occultiste britannique ont, plus tard, affirmé que cette peinture représentait un alien venant au-delà de Pluton, comme nous le rapporte le magazine Paranoia.

 

L’occultiste aurait-il pu invoquer des OVNI et les mener vers notre monde, via une sorte de portail inter-dimensionnel ?

 

Peut-être, estime le magazine Paranoia, qui a analysé les affirmations selon lesquelles Crowley aurait pu entrer en contact avec des extraterrestres en 1918.

 

C’est cet événement qui aurait donné naissance au phénomène OVNI.

 

 

Crowley, l’auteur du « Diary of a Drug Fiend » a été décrit comme « l’homme le plus méchant du monde », par le Premier Ministre Winston Churchill, en personne.

 

L’aura de Crowley a été très présent dans la culture. Ozzy Osbourne lui a même dédié une chanson sobrement intitulée

« M. Crowley ».

 

L’occultiste apparaît également sur la pochette de l’album des Beatles « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ». Le guitariste de Led Zeppelin, Jimmy Page, s’est même offert Boleskine House, un manoir situé sur les bords du Loch Ness et ayant appartenu à Aleister Crowley.

 

Nigel Watson, auteur d’un manuel d’investigations sur les OVNI, livre son analyse :

« Je ne pense pas que cela montre de manière convaincante que les extraterrestres de type ‘gris’nous rendent visite suite à des incarnations magiques initiées il y a 100 ans. »

 

« Ce que cela indique, c’est que notre fascination pour les entités extraterrestres existe depuis longtemps et que Kenneth Grant a lié la vision de Crowley avec une planète trans-plutonienne.

Puis cela a progressé vers des incantations qui ont ouvert des portails pour permettre aux extraterrestres de nous

rendre visite. »

0 commentaires

jeu.

22

févr.

2018

USA : des dizaines d’OVNIs observées à Miami en Floride

 

Des images étonnantes, prises récemment, montrent une mystérieuse flotte de 10 « OVNIS » qui se déplacent dans le ciel nocturne au-dessus de Miami.

 

Une multitude de témoins regardaient, déconcertés, ce spectacle inhabituel.

 

Dans ces images inédites et obtenues par le site Internet Sun Online, on peut entendre l’un des témoins crier :

 

« Qu’est-ce que c’est que ça ? ». Daniel Zeljkovich, un ouvrier des chemins de fer et son copilote ont aperçu de 9 à 10 lumières blanches aux premières heures de la Saint-Valentin.

 

Daniel a sorti son téléphone portable tout comme son collègue, et ils ont tous les deux pris des photos de ce phénomène.

 

Il a indiqué à son collègue « paniqué » d’éteindre les phares du camion, tout en répétant sans cesse :

« Mais qu’est-ce que c’est ? ».

 

Les deux hommes ne pouvaient pas croire ce qu’ils voyaient au-dessus de Miami, en Floride, aux États-Unis, aux environs de 5h du matin ce 14 février 2018.

 

Daniel, qui travaille pour la société Seminole Gulf Railway à Fort Myers, aux États-Unis, a filmé les OVNIS pendant plusieurs secondes avant que chacune de ces lumières ne disparaissent une par une.

 

 

Il raconte : « Je ne crois pas beaucoup aux OVNIS mais ce que moi et mon copilote avons vu ce 14 février à 5h du matin dans le ciel de Miami, me déroute complètement l’esprit. »

 

« Mon copilote a commencé à paniquer et a continué à se demander s’il pouvait vraiment voir ces choses et si je voyais les mêmes lumières que lui dans le ciel. »

 

« J’ai levé les yeux et bien sûr je les voyais. »

 

« Ce que nous avons vu était environ 9-10 lumières dans le ciel qui planaient en formantune ligne parfaite se tenaient à égale distance les uns des autres. Puis ces mêmes lumières sont parties tout droit et ont formé un cercle. »

 

« Jusqu’alors, nous étions toujours assis dans le camion en admiration totale. Je n’avais aucune idée de ce que je voyais mais je voulais l’enregistrer. »

 

« Au moment où je suis sorti du camion et que j’ai pointé mon téléphone vers ce phénomène, cette formation circulaire s’est rompue et c’est ce qui a été enregistré. »

 

Il poursuit : « D’une ligne, ils se sont simultanément transformés en un cercle comme s’ils ne formaient qu’une seule lumière ou orbe ou quoi que ce soit d’autre. C’était très étrange. »

 

Il a posté ses images sur la page Facebook de UFO Hunters.

 

Mais certaines personnes ne croient pas que qu’il s’agissait d’une invasion extraterrestre et ont offert des explications plus terre à terre.

 

Brian DeMatteo a déclaré : « Je ne connais riendes caractéristiques de cette formation circulaire ou de la manière dont ils sont montés en puissance, mais à partir de cette vidéo, cela ressemble à un exercice de chute de fusées militaire. »

 

Justin Moss a ajouté : « Je suis assez sûr que ce n’était qu’une flotte de drones ». Morgan Winstone a déclaré : « Ce sont des parachutistes avec des fusées éclairantes ».

 

Marc D’Antonio, analyste en chef des photos et vidéos pour le MUFON a analysé la vidéo pour Sun Online et a déclaré que même si cette vidéo était « impressionnante », il soupçonne qu’il y a peut-être une explication encore plus simple.

 

Il pense que les lumières étaient en réalité orange – apparaissant blanches à cause de la caméra du téléphone portable utilisée pour prendre les images. De surcroît, il pense qu’il pourrait s’agit de lanternes chinoises.

 

« J’ai remarqué que les objets semblaient danser dans le ciel. De plus, plusieurs objets descendent en spirale et disparaissent pour ne jamais réapparaître. »

 

« Alors qu’ils descendent en spirale, vous pouvez les voir se déplacer légèrement vers la gauche et vers la droite, en harmonie avec l’objet en spirale tombant du ciel. »

 

« Mon sentiment, après avoir regardé la vidéo un certain nombre de fois, est que c’était plus que probablement un lancement de la lanterne chinoise pour célébrer le nouvel an chinois le

16 février. »

 

« Le mouvement dans le ciel est cohérent avec les vents du littoral qui secouent les lanternes, et le plus important, quand elles sont ballottées comme ça, une lanterne peut accidentellement brûler son enveloppe de papier et je crois que c’est ce que nous voyons avec ce mouvement en spirale de la lanterne qui retombe sur la terre. »

 

« Le taux de chute est compatible avec une lanterne qui prend feu et, avec l’inflammation de l’enveloppe,

il commence à tomber. »

 

« Le mouvement latéral étrange ressemble à un mouvement de va-et-vient, mais il est plus probable que ce soit un mouvement circulaire car les lanternes sont prises dans des vents assez rigides. »

 

Marc, qui dirige également la chaîne SkyTour LiveStream où il emmène les téléspectateurs observer le ciel nocturne, a ajouté :

« C’est également ce que j’ai vu et j’ai ressenti les mêmes choses que les personnes dans cette vidéo. Mais je suis sûr que d’autres [images] feront surface. »

 

0 commentaires

mar.

20

févr.

2018

Un Cube Noir Extraterrestre trouvé sur la Surface de la Lune dans des photos Chinoises

 

Date de la découverte: Février 2018

Lieu de la découverte: Lune

Source de la photo: https://planetary.s3.amazonaws.com/data/change3/tcam/png/TCAM-I-161_SCI_P_20131223175547_0010_A_2C.png

 

Scott C. Waring:

 

"Un cube qui ne reflète aucune lumière a été trouvé par Streetcap1 de Youtube cette semaine. Il montre des angles droits bien définis et sa construction semble gigantesque!

 

Le cube a été trouvé dans des photos lunaires chinoises, donc c’est un tout nouveau regard que nous portons sur notre satellite préféré, sans que le Centre spatial Johnson de la NASA ne filtre et efface la plupart des éléments dans les clichés."

 

0 commentaires

mar.

20

févr.

2018

Un lièvre de la taille d'un cerf observé en Angleterre

 

Des lièvres d'une taille gigantesque pourraient vivre en plein cœur de la campagne britannique. Une femme prétend avoir vu, de ses propres yeux, l'une de ces créatures légendaires.

 

Louise Hodgson est convaincue d'avoir observé un lièvre qui possédait la taille d'un chevreuil dans une vallée du Dorset. Ce dernier était entouré de lièvres de taille normale.

 

Louise, qui organise maintenant des visites de sites sacrés dans le Dorset, a dit qu'elle était en bas à proximité de la vallée quand elle a rencontré un petit groupe de Tsiganes Roms avec quelques chiens Lurcher.

 

Elle raconte : « Nous sommes arrivés dans une vallée reculé. C'était début septembre. De ce fait, c'était un spectacle inhabituel pour cette période de l'année. Mais il y avait un groupe de 10 à 13 lièvres avec ce que nous pensions être un cerf. »

 

« Mais ce n'en était pas un, c'était un lièvre de la même taille qu'un cerf, c'était une expérience merveilleuse, ça montre qu'il existe encore des secrets dans la nature. »

 

Louise a dit que cette expérience « magique » a eu lieu en 1976, lors d'une randonnée dans le pays qu'elle a menée dans les Cotswolds [une chaîne de collines] dans le comté du Dorset. Depuis, cette vision ne cesse de la hanter.

 

Elle a raconté l'histoire au cours d'une séance de questions et réponses avec Marian Green, 77 ans, lors de la conférence annuelle consacrée à l'occultisme et qui s'est déroulée à la mairie de Glastonbury, dans le Somerset.

 

Elle a dit : « Est-ce que quelqu'un d'autre est déjà tombé sur quelque chose comme ça ? »

 

Marian, qui parlait de la magie dans le monde naturel, a répondu : « A la campagne, il se passe beaucoup de choses, les 'rois' et 'reines' lièvres habitent là-bas. »

 

« C'est la même chose que pour les fées, les esprits élémentaires ou les fantômes. »

 

« Si vous voulez que des choses se passent, si vous les laissez faire, et si vous êtes ouvert à cela, cela pourrait se produire. »

 

Plus tôt, au cours de son discours, Marian a dit que les fées et les sylphes, de petites créatures mythologiques ressemblant à des elfes, étaient réelles.

 

Elle poursuit : « Les Sylphes, et tous les êtres vivants, sont autour de nous, certains veulent à nouveau nous parler, se connecter à nouveau avec nous. Malgré tout, nous pouvons être inconscients de ce qui se passe autour de nous. »

 

Après la conférence, Louise a raconté au journal Express.co.uk qu'elle était été près du village d'Uploders, près de Bridport, dans le Dorset, quand c'est arrivé.

 

Lorsqu'on lui a demandé si elle aurait pu confondre cette créature avec un cerf, elle a répondu : « Non, nous étions avec des tziganes, habitués au pays et connaissant parfaitement la campagne. C'était un lièvre avec des oreilles. C'était extraordinaire. »

 

Marian a indiqué qu'elle avait entendu parler d'une autre personne qui avait vu un lièvre gigantesque dans la campagne.

 

« Si vous êtes ouvert pour voir ce genre de choses, cela peut arriver. »

 

Le Dr Karl Shuker, un cryptozoologue, qui est au courant de l'histoire de Louise, explique qu'elle n'est pas la seule témoin et qu'il y a eu beaucoup d'observations de lapins géants.

 

Les cryptozoologues étudient l'existence de créatures mythiques et des espèces disparues qui seraient encore en vie de nos jours.

 

Le Dr Shuker a dit qu'il s'était produit deux observations de lapin géant à Banbury, dans l'Oxfordshire, et une autre à Felton, dans la Northumbrie.

 

Dans un article publié dans un blog il a également dit qu'il y a eu beaucoup d'observations de lapin et de lièvre géant en Irlande depuis les années 1970.

 

Cependant, il n'est pas convaincu qu'il y ait quelque chose de surnaturel dans ces observations.

 

Dans un article publié sur son site Web, il a dit que les observations de grands lapins étaient susceptibles d'être des espèces qui n'avaient pas été domestiquées telles que le géant flamand, le géant continental, qui peuvent atteindre 55lbs (25 kg) et la taille d'un cocker.

 

Il ajoute : « Mais qu'en est-il du 'roi lièvre' ? Les îles britanniques abritent deux espèces indigènes de lièvre. »

 

« La plus commune, répandue, et familière est le lièvre commun ou Lepus europaeus. »

 

Le spécialiste indique que « l'une des plus grandes espèces de lièvres au monde » peut mesurer jusqu'à 3 pieds, et peut peser jusqu'à 11lbs, « c'est-à-dire être aussi grand qu'un chien de bonne taille ».

 

« Comme beaucoup de gens ne se rendent pas compte que les lièvres en Grande-Bretagne peuvent atteindre des dimensions aussi remarquables, la vue d'un lièvre exceptionnellement grand couplé peut-être, dans certains cas, avec des difficultés d'estimation de la part de son observateur peuvent suffire à donner l'impression qu'il s'agit d'un lièvre géant. »

 

« En outre, il pourrait y avoir des lièvres possédant un gène mutant qui s'exprime par une taille corporelle extra-large, ou même souffrir d'un déséquilibre hormonal qui entraîne un gigantisme, comparable à diverses conditions endocrinologiques comme pour les êtres humains. »

 

0 commentaires

mar.

20

févr.

2018

France : Ovni lumineux se déplaçant rapidement dans le ciel varois?

 

"Une lumière rouge stationnaire au-dessus du plan de la Garde qui file brutalement vers le littoral et vire au vert".

 

C’est l’observation étrange réalisé vendredi soir par des Gardéens.

 

Agriculteur et conseiller municipal, Michel Durbano n’est pas à proprement parlé un hurluberlu en quête d’excentricité.

 

"Et je n’avais rien bu" s’amuse-t-il à préciser avant de raconter l’observation qu’il a réalisée vendredi.

 

LUMIÈRE DANS LE CIEL

 

"Nous avons aperçu mon épouse, un ami et moi-même vers 18h35, une lumière rouge intense dans le ciel nous avons d’abord pensé à un drone. La hauteur semblait raisonnable (une centaine de mètres). Elle ne bougeait pas et était silencieuse."

 

Première séquence d’interrogation amusée avant la mise en mouvement.

 

"Puis d’un coup cette lumière s’est élevée rapidement et est devenue verte", raconte Michel Durbano.

 

"Mon ami, qui a un drone, a dit que ça allait trop vite et trop haut pour un drone, sauf peut-être un drone militaire. La lumière est ensuite rentrée dans les nuages en restant juste à la limite. Le plafond était plus haut que le sommet de la Colle noire et du paradis qui nous entourent, nous avons continué à l’observer."

 

Ça fait déjà près de 2 minutes que la lumière n’est pas quittée des yeux par Michel Durbano.

 

"Puis toujours en silence elle est partie plein sud à très grande vitesse. En 2 ou 3 secondes, elle est passée de l’aplomb à la limite La Garde - Le Pradet (vers le carrefour de la Diligence) à l’aplomb de la mer .

Ensuite après quelques secondes sur place toujours en limite des nuages, elle s’est dirigée toujours à très grande vitesse vers l’est et est passée derrière la Colle noire et nous l’avons perdue de vue."

 

NI AVION, NI HÉLICO

 

Depuis, le conseiller municipal, peu enclin à rêver de soucoupe volante, s’interroge sur la nature de la lumière.

 

"Compte tenu de la vitesse de déplacement, ça ne pouvait pas être un hélico. Ni un avion parce qu’il tournait à angle droit et sans un bruit. Il n’est pas possible non plus que ce soit une lanterne thaïlandaise parce que la lumière se déplaçait à contresens du vent."

 

Faute de trouver des réponses convaincantes à ses questions, Michel Durbano a choisi de passer outre le risque de passer pour un fantaisiste et a choisi de médiatiser son observation afin de savoir si d’autres Gardéens ont pu voir cette étrange lumière.

 

0 commentaires

mar.

20

févr.

2018

Angleterre : Une soucoupe volante noire au-dessus de Gainsborough en 1998

 

Le 3 août 1998, un homme prénommé Derek et vivant à Gainsborough, en Angleterre, a photographié un objet étrange et de couleur noire. Le témoin avoue n'avoir pas vu cette soucoupe volante au moment des faits.

 

De quoi s'agit-il ?

 

Témoignage :

 

« Je venais d'acheter un nouvel appareil photo et je l'essayais en prenant des photos à droite à gauche pour voir s'il n'y avait pas de problème. J'ai pris environ 10 photos toujours de la même manière. Je n'ai regardé seulement les deux premières et elles semblaient être de bonne qualité. Donc, je les ai enregistrées dans un fichier sur mon ordinateur et je n'y ai plus jamais pensé.

 

Plus tard, j'ai acquis un programme appelé Picasa qui a mis en exergue beaucoup de photos placées sur mon ordinateur. En les regardant, j'ai repéré celle-ci. Je pensais que cela pouvait être un oiseau en vol qui était passé par là. Je ne sais pas et cela pourrait n'être rien du tout. Je vous laisse juge. »

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Biélorussie : un objet lumineux inconnu survole une zone enneigée

 

Cette vidéo a été prise le 17 février 2018 en Biélorussie entre Minsk et Soligorsk, avec un iPhone X.

 

 

 

Les témoins dans leur voiture n'avaient aucune explication pour expliquer cette observation;  si c'était un avion de chasse, il aurait été trop bas et la taille de la lumière était trop importante pour ce type d'avion !

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Mars : ancienne pierre gravée représentant un visage

 

Date de la découverte: 19 février 2018

Lieu de la découverte: Mars

URL de la photo: http://www.gigapan.com/gigapans/206336

 

D'après Scott Waring :

 

"J'ai trouvé cet ancien visage  sur une photo de Mars aujourd'hui. Le visage a été taillé sur une surface plane et a été verticalisée afin que tout le monde puisse la voir.

 

Ce gros rocher plat au visage plat se dresse... sur un flanc de colline, ce qui est déjà presque impossible, mais il a été poussé vers le haut afin de bien mettre en évidence ce visage... un visage heureux. 

 

J'ai aussi trouvé un crâne et des piliers cassés pas très loin.

 

Pourquoi sont-ils si grossièrement construits?

 

Peut-être parce que la civilisation était peut-être très primitive, ou peut-être que les matériaux auxquels ils avaient accès étaient eux aussi limités, ou peut-être que c'était simplement la façon dont leur culture concevait les choses.

 

Une chose est claire, les visages sont des symboles importants pour la plupart des espèces exotiques." 

 

Scott C. Waring-Taiwan

 

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Ovni cylindrique au-dessus de Vero Beach en Floride

 

Cet OVNI en forme de cigare a été filmé au-dessus de Vero Beach en Floride, le 17 août 2017;  il vient d'être signalé au MUFON.

 

Témoignage:

 

"J'étais  à Vero Beach en Floride, debout sur le balcon de notre hôtel regardant l'océan par une belle soirée claire.

Quelqu'un m' a montré un objet volant au-dessus de l'océan et j'ai commencé à enregistrer le plus vite possible.

L'objet n'avait pas d'ailes et était silencieux d'après ce que l''on pouvait voir."

 

source: MUFON

 

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Des bouddhistes peuvent transformer leur corps en un corps de lumière

 

Saviez-vous qu'au Tibet et en Inde seulement, il y a plus de 160 000 cas documentés de personnes qui, après de nombreuses années de préparation spirituelle, parviennent à transformer leur corps physique en un corps de lumière pure / énergie ? 

 

Afin d'acquérir un « corps arc-en-ciel », une personne doit être capable de libérer son corps dans la lumière en ayant seulement des pensées positives et aimantes, entre autres. On croit que tous les cinq ans, en moyenne, un moine bouddhiste avancé parvient à entrer dans cet état éclairé.

 

Ce processus est extrêmement puissant et il est dit que quelques semaines avant d'être en mesure de réaliser cette transformation, certains moines bouddhistes peuvent graver leur main ou leur pied sur un mur de pierre en utilisant seulement l'énergie qu'il dégage.

 

Selon des rapports, il faut environ 7 jours pour que leur corps finisse par se rétrécir, se dissoudre dans la lumière et se transcender.

 

Dans le soufisme ou Taṣawwuf, qui est souvent défini comme étant un « mysticisme islamique », « la dimension intérieure de l'islam » ou « le phénomène de mysticisme au sein de l'islam », cet état est appelé « le corps le plus sacré » et « corps supra-céleste ».

 

Les taoïstes l'appellent « le corps du diamant » et ceux qui l'ont atteint sont appelés « les immortels » et « ceux qui marchent sur les nuages ».

 

Les écoles yoguiques et les enseignements tantriques l'appellent « le corps divin », tandis que dans le Kriya yoga, il est appelé « le corps de la félicité ».

 

Dans Vedanta, « le corps supraconducteur », tandis que les anciens Égyptiens l'appelaient « le corps ou l'être lumineux » (akh) ou le karast.

 

Dans la liturgie mithriaque, il a été surnommé « le corps parfait ». Dans le corpus hermétique, il est baptisé « le corps immortel », tandis que dans la tradition alchimique, la table d'émeraude l'appelle « le corps d'or ».

 

Cependant, ce phénomène étonnant et reconnu par la grande majorité des religions n'est pas exclusif à l'Antiquité.

 

Il y a même des témoignages récents sur des moines tibétains qui ont atteint cet état après un profond processus de purification.

 

Par exemple, le prêtre catholique ordonné Francis Tiso a documenté le cas de Khenpo Achö, un Moine Gelugpa de Kham, au Tibet, qui est mort en 1998 et qui a réussi à transformer son corps en un corps de lumière.

 

David Steindl-Rast, un moine bénédictin a proposé en 2002 une enquête scientifique conjointement avec l'Institut des Sciences Noétiques pour étudier le soi-disant corps de lumière. Il a expliqué : « Si nous pouvons établir comme un fait anthropologique que ce qui est décrit dans la résurrection de Jésus n'est pas seulement arrivé aux autres mais se produit aujourd'hui, cela mettrait notre vision du potentiel humain sous un jour complètement différent. »

 

Finalement, David Steindl-Rast a contacté le Père Francis Tiso qui était connu pour ses fréquents voyages au Tibet, et lui a demandé de se pencher sur ce phénomène incroyable.

 

Le père Tiso a dit avoir vu un arc-en-ciel apparaître au-dessus de la maison de Khenpo Achö quelques jours avant sa mort en septembre 1998, et que des dizaines d'arcs-en-ciel sont apparus par la suite.

 

Le corps de Khenpo Achö a commencé à changer peu de temps après son dernier souffle. Sa peau est devenue blanche et son apparence a commencé à changer. Khenpo Achö a finalement été enveloppé dans une toge jaune que tous les moines Gelug portent. Au fil des jours, le corps de Khenpo Achö a commencé à rétrécir. Après sept jours, il a littéralement disparu.

 

L'événement a été bien documenté par la presse locale qui a donné des comptes rendus spécifiques de ce qui s'est passé et le cas de ce « Rainbow Body », a fait l'objet d'un article de l'Institut des Sciences Noétiques (Review 59 publié en mars-mai 2002).

 

Curieusement, le corps arc-en-ciel de Khenpo Achö a également été mentionné par Matthew T. Kapstein dans son ouvrage intitulé « The Presence of Light: Divine Radiance and Religious Experience » (« La présence de la lumière : rayonnement divin et expérience religieuse) publié par University of Chicago Press en 2004.

Tulku Pema Rigtsal, un moine népalais raconte la transfiguration d'Achö :

 

« Récemment, le 29 août 1998, à Dome Khamngak à Azi Rong au Tibet, Khenpo Achö, âgé de quatre-vingts ans, a atteint son état de dissolution physique. Un jour à midi, couché dans son lit, sans avoir souffert d'une maladie récente, dans la posture d'un lion endormi et récitant le mantra des six syllabes, il atteignit le Bouddha dans la matrice primordiale de pureté alpha, son cœur de lumière claire. La réalité s'est perfectionnée au-delà de l'intellect. Alors que son corps se dissolvait dans la lumière, ses rides disparaissant, il ressemblait à un enfant de huit ans avec un beau teint. Après une semaine passée, quand les gens apprirent sa mort, ils exécutèrent secrètement sa puja [rite d'offrande] afin de tromper les autorités, et à ce moment-là, des arcs-en-ciel apparurent à l'intérieur et à l'extérieur [de sa maison] et un parfum agréable envahit la pièce. Son corps a progressivement diminué en taille, et à la fin, il a atteint Bouddha ; il ne restait pas même ses ongles et ses cheveux. C'était comme un oiseau qui s'envole d'un rocher - les gens à proximité n'avaient aucune idée d'où il aurait pu aller. »

 

Le maître bouddhiste H.E. Dzogchen Khenpo Choga Rinpoché a parlé du passage de son professeur dans un corps de lumière:

 

« … mon précieux professeur Dzogchen Lama Karma Rinpoche est décédé le 11 novembre 2013.

Hier, j'ai reçu des nouvelles extraordinaires de mes amis du Dharma dans la région sainte Dzogchen au Tibet.

Le corps sacré de mon aimable professeur Lama Karma a visiblement et considérablement réduit.

Le corps de Lama Karma mesurait environ 175 cm (environ 5 pi 9 po), mais deux semaines après sa mort, son corps en position assis ne mesurait plus qu'environ 20 cm (environ 8 po), ce qui signifie que son corps, y compris son squelette, se sont rétrécis près de 80%.

Selon le Dzogchen, ce genre de miracle montre qu'il a atteint le Petit Corps Arc-en-ciel, ce qui est un signe qu'il a atteint l'accomplissement suprême de Bouddha dans cette vie même. S'il vous plaît, réjouissez-vous profondément dans sa pratique dévouée et sa réalisation du Dzogchen.

Ce faisant, vous accumulerez un mérite incommensurable. Si son corps continue de rétrécir et disparaît totalement, alors ce miracle sera catégorisé comme Corps de Lumière ou Corps Sans Atome. Je vais décrire ces différents résultats miraculeux de la pratique Dzogchen plus tard. »

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Un alpiniste photographie un OVNI dans l'Himalaya

 

Un OVNI des plus étranges a récemment été repéré au-dessus du mont Everest. Les ufologues affirment qu'au vu de la silhouette et de la taille de cet objet, cela ne pourrait pas être un drone ni un hélicoptère.

 

Cet engin en forme de disque a été observé au-dessus de l'Himalaya. Il est visible sur un cliché panoramique en très haute résolution réalisé à partir de 477 photos prises par l'alpiniste et cinéaste David Breashears. Cette image est en très haute définition (2 milliards de pixels).

 

Cette image en mosaïque est destinée à montrer le mont Everest dans toute sa splendeur.

 

Ce travail a été réalisé en 2012, mais il demeure difficile d'expliquer l'origine de cet objet.

 

Cet OVNI conforte certains théoriciens et ufologues qui affirment qu'il existe des bases souterraines secrètes, semblables à la « Zone 51 », dans cette région montagneuse, particulièrement dans la zone frontalière pratiquement inaccessible du Ladakh entre l'Inde et la Chine.

 

L'année dernière, des documents de la CIA déclassifiés ont révélé que sept observations d'OVNI avaient été rapportées dans le ciel au-dessus du Népal, en Inde et au Bhoutan en 1968.

 

Deux d'entre elles se sont produites au Népal. Ainsi, « un objet flamboyant, clignotant par intermittence et accompagné d'un grand bruit de tonnerre » a été vu en train de se désintégrer au-dessus de la partie occidentale du pays.

 

Le rapport poursuit en déclarant qu'un « énorme objet métallique en forme de disque avec une base mesurant six pieds et une hauteur de quatre pieds a été découvert dans un cratère, à cinq miles au nord-est de Pokhara. »

 

En outre, des parties d'un objet similaire ont été trouvées à proximité. L'histoire nous apprend que, dans cette région du globe, les OVNI sont couramment observés …

 

0 commentaires

lun.

19

févr.

2018

Les Américains sont-ils prêts à une invasion extraterrestre?

 

70% des Américains estiment que des formes de vie intelligente existent sur d’autres planètes, et plus de la moitié sont convaincus que les extraterrestres trouveront les Terriens avant que les Terriens ne les trouvent.

 

 

 

 

Trouver des extraterrestres pourrait devenir plus simple.

 

D'après l'étude, la proportion des personnes de cet avis a atteint 68% contre 52% en 2005.

 

En outre, les trois quarts des sondés (74%) estiment que ces extraterrestres sont au moins aussi intelligents que les êtres humains.

 

En fait, cela inclut une pluralité (46%) qui pense que l'intelligence des extraterrestres dépasse celle de la race humaine.

 

Plus de la moitié (55%) sont convaincus que les extraterrestres trouveront les Terriens avant que les Terriens ne les trouvent.

 

L'étude a été réalisée entre le 29 et le 31 janvier 2018 auprès de 1.003 adultes.

 

0 commentaires

dim.

18

févr.

2018

NASSIM HARAMEIN: SCIENCES et SPIRITUALITÉ "pour les nuls"

NASSIM HARAMEIN

 

"LA THEORIE DE L'UNIFICATION"

 

Génie de la nouvelle physique - Notre Terre et son histoire cachée

 

" Pour être un bon scientifique il faut utiliser ton coeur parce que c'est là que l'information passe en premier."

 

 Site de Nassim Haramein : the resonance project

0 commentaires

dim.

18

févr.

2018

Une mythique créature humanoïde filmée à Sumatra ?

 

Un mystérieux humanoïde ressemblant à un singe a été filmé en train de sprinter à une vitesse incroyable. La vidéo, mise en ligne sur YouTube, nous montrerait un Orang Pendek, une petite créature mythique ressemblant à un yéti et qui vivrait dans les régions sauvages de Sumatra, en Indonésie.

 

Jonathan Downes, un chercheur en cryptozoologie de premier plan, a publié ces images et croit qu'elles pourraient être véridiques. Elles constitueraient une preuve de l'existence d'une créature non officiellement reconnue par la science.

 

Il est convaincu que cette créature, ressemblant vaguement à un singe et possédant des caractéristiques humaines, pourrait se cacher en Asie du Sud-Est. Il pense qu'elle devrait être désignée officiellement comme une nouvelle espèce.

 

M. Downes, âgé 59 ans, a consacré sa vie à la cryptozoologie, une science dont le but est la recherche de preuves de créatures du folklore telles que le Yeti, le Bigfoot ou encore le monstre du Loch Ness.

 

Les cryptozoologues souhaitent également prouver que certains animaux, officiellement disparus, sont encore vivants, même en petit nombre.

 

Dans cette nouvelle vidéo, cette mystérieuse silhouette apparaît sur un chemin de terre emprunter par un groupe de personnes qui font du motocross.

 

Les motards poursuivent alors cette bête, mais elle s'enfuit, puis disparaît dans le sous-bois à gauche de la piste.

 

Selon la légende, les Orang Pendek habitent dans les forêts montagneuses reculées de l'île de Sumatra.

 

Orang Pendek se traduit littéralement par « petite personne » en indonésien.

 

Les premières observations de cet animal remontent à plus de 100 ans.

 

M. Downes a déclaré : « Si je devais émettre une probabilité quant à l'existence de cette créature, je dirais 99 pour cent. »

 

« Nous en savons tellement à ce sujet. »

 

« Nous les avons entendus, nous avons découvert des empreintes de pas, et en 2009, deux personnes en ont vu

une. »

 

L'homme est le directeur du Centre de zoologie Fortean, une organisation dédiée à la recherche sur de telles observations.

 

Fondé en 1992 par M. Downes, les membres du groupe participent régulièrement à des expéditions dans l'espoir de prouver l'authenticité de leurs revendications.

 

Il a ajouté :

« Il n'y a aucun doute dans mon esprit que cet animal existe et je pense qu'il s'agit probablement d'une quatrième espèce d'orang-outan. »

 

« C'est un animal ressemblant à un singe qui a évolué pour être capable de marcher debout, plutôt que de se balancer à travers les arbres. »

 

« C'est probablement parce que, il y a plusieurs centaines d'années, Sumatra – la région où ils se trouvent - a été frappée par un tremblement de terre et que l'Orang Pendek a très rapidement évolué pour marcher comme nous. »

 

Le groupe dispose d'une chaîne YouTube, baptisée CFZtv, qui gère une série appelée On The Track - fournissant des mises à jour sur ce qu'ils découvrent au cours de chacune de leur aventure.

0 commentaires

dim.

18

févr.

2018

France : Un étrange faisceau lumineux observé à Saint-Jean-le-Vieux dans l'Ain

 

 

Le 11 juin 1991, un témoin se promenait à pied à Saint-Jean-le-Vieux, dans l'Ain, quand il a observé un mystérieux faisceau lumineux dans le ciel. Il n'a pas pu voir l'OVNI qui émettait cette lumière.

 

Témoignage :

 

« Je remontais à pied seule chez moi de nuit (noire) lorsque j'ai vu mon ombre être projetée sur le chemin devant moi. Le faisceau était derrière moi, une lumière blanche très lumineuse, basse, avec rien au bout. pas de forme, bruit, fumée, ombre, couleur. Rien, juste le faisceau. comme une lampe de poche allumée. ou un projecteur de terrain de foot. Le faisceau m'a dépassé, puis a disparu. toujours sans bruit ni forme. Rien. »

 

0 commentaires

dim.

18

févr.

2018

USA : Révélations sur un incident entre des F15 et un Ovni

 

Rappelons que le 25 octobre dernier, des pilotes de F15 FIGHTER ont été incapables d'intercepter un mystérieux ovni détecté sur un radar.

 

Il a été repéré en train de voler à une vitesse incroyable avant de disparaître. L'incident inexpliqué s'est produit au nord-ouest du Pacifique, entre l’Oregon et la Californie.

 

De nouvelles bandes audios relatant les conversations entre les pilotes viennent également d’être publiées.

 

Ayant jugé de l’importance de cette affaire à ce moment là, j’y avais même consacré une vidéo. Il faut avouer que ce type de cas n’est pas couramment rendu public.

 

 

Les responsables militaires ont été incapables d'identifier l'origine et même la destination de l'ovni.

 

L'objet blanc a d'abord été repéré sur le radar avant que plusieurs témoignages ne parviennent de pilotes commerciaux volant au nord de l'Oregon.

 

L’objet est devenu invisible au radar et les avions de chasse F-15C de l'US Air Force (USAF) ont été incapable de l'intercepter.

 

Sachant que le F-15C est un avion de chasse consacré à la défense aérienne du territoire américain et que les intercepteurs Eagle F-15C possèdent certains des radars de recherche et de poursuite les plus avancés au monde.

 

Maintenant, les enregistrements vidéo et audio des opérateurs de radar, qui restent déconcertés par ce qu'ils ont vu, après avoir été libérés en vertu de la Freedom of Information Act.

 

Ils ont été obtenus par Thedrive.com qui dit:

 

"Nous présentons ce qui pourrait être l'un des cas les plus troublant en terme de documentation officielle entourant une telle rencontre. Bien que ces faits aient déjà été confirmé par la Federal Aviation Administration (FAA) et l'USAF.

 

Ces documents comprennent des enregistrements audio fascinants ainsi que des transmissions radio et des appels téléphoniques réalisés au fur et à mesure du déroulement de l'incident, ainsi que des entretiens avec des pilotes et des conversations qui se sont produites entre les responsables de la FAA à la suite de cet incident très particulier."

 

L'objet a été détecté à grande vitesse pour la première fois aux environs de la Californie du Nord, vers 16h30 heure locale, avant de virer au nord et d’être observé par des avions commerciaux et de disparaître des radars.

 

Les observations se sont ensuite poursuivi sur des centaines de miles et pendant environ une demi-heure.

 

 

Un post rédigé par un pilote explique qu’il s’est trouvé dans le ciel au-dessus du Nord-Ouest en début de soirée quand l'incident s'est produit :

 

Il raconte :

 

“Nous avons juste atterri à Seattle en provenance de la baie, en commençant par le sud de l'Oregon, nous avons continué à entendre le "Seattle Center" tenter de suivre un avion sans transpondeur qui n’émettait aucune communication radio. Il se trouvait entre 35 000 et 37 000 pieds, en direction du nord, et personne n'étant assez proche pour observer l’aéronef.”

 

Selon les informations fournies par le NORAD, les contrôleurs de la circulation aérienne de la FAA ont demandé aux pilotes d'aéronefs de suivre et d'identifier éventuellement un «aéronef blanc» se déplaçant dans les niveaux de vol avoisinant les 35 000 à 40 000 pieds.

 

Lorsque les avions de chasses apparaissent sur les radars de Portland, un contrôleur de la circulation aérienne déclare n’avoir toujours aucune trace de l'objet, et que cela doit être “une sorte de bolide furtif ou quelque chose comme ça”.

 

Le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord a confirmé que la Federal Aviation Administration lui avait demandé de suivre les aéronefs non identifiés volant à des altitudes régulièrement utilisées par les avions commerciaux entre - 35 000 pi et 40 000 pi - ce fameux 25 octobre.

 

Aucun plan de vol n'avait été soumis pour l'engin non identifié et aucun transpondeur d'identification n'était actif.

 

L'engin ne transmettait pas de TCAS  Trafic alert and Collision Avoidance System (système d’alerte de traffic et d’évitement de collision) qui est un équipement obligatoire.

 

Le TCAS est un équipement embarqué qui envoie un signal à un autre appareil également équipé d’un équipement similaire. Le système analyse l’altitude, la vitesse, l’angle de rapprochement, la trajectoire de vol prévue de l’avion intrus, et ainsi prédire la pénétration du volume autour de l’avion menacé.

 

Dans les enregistrements réalisé après l'incident, un opérateur a entendu dire qu'il y avait "définitivement quelque chose".

 

Un autre a déclaré avoir

"exécuté une manœuvre abrupte et décollé vers le nord ".

 

Un troisième a affirmé :

"J'ai l'impression que quelqu'un va passer par là avec un peigne fin."

 

Le pilote d'un 4712 en direction sud-ouest a dit n’avoir  jamais été témoin d’un tel incident en trente ans.

 

Les responsables militaires ont été incapables d'identifier l'origine ou même la destination de l'avion, après qu'il ait disparu et sans pouvoir saisir la moindre trace radar.

 

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Apparition d'un gigantesque OVNI lors de la mise en orbite de la Tesla Roadster de SpaceX autour de la Terre le 6 février 2018 (vidéo) ?

 

Date d’observation: 6 février 2018

Localisation de l’observation: En orbite terrestre

 

D'après Scott C. Waring:

 

"Regardez bien attentivement cette vidéo ci-dessous, et vous remarquerez bientôt qu’il y a beaucoup de petits objets lumineux blancs qui viennent vers le Roadster !

 

De plus, un gros OVNI en forme de quadricoptère apparaît hors de l’obscurité et soudainement, la caméra change d’angle de vue… comme si le cameraman essayait d’éviter d’enregistrer l’ovni, mais il était trop tard.

 

Cet OVNI était probablement un éclaireur dont l’objectif était de rapporter la nouvelle aux extraterrestres d’un autre monde, donnant ainsi des infos sur un événement historique pour l’Humanité.

 

Excellente découverte par Streetcap1 de Youtube.

 

Les petits ovnis flocons de neige ne proviennent pas du moteur.

 

Le moteur de l’embarcation est situé en dessous de la voiture, ce qui empêche les moteurs de créer cet effet. Les flocons blancs viennent du côté, de loin, comme s’ils étaient vivants… oui, je crois qu’ils le sont.

 

Elon Musk est originaire d’Afrique du Sud, a créé le célèbre site internet PayPal, l’a vendu pour 1,5 milliard de dollars et a créé Tesla Industries, SpaceX, The Boring Co. et Neuralink, Solar City, et bien sûr Open AI.

 

Vous croyez franchement qu’il a fait ça tout seul ?

 

 

Non, a il été énormément aidé par les extraterrestres. (ou la NASA )

 

Il est peut-être même utilisé comme outil proxy afin d’aider l’humanité, ou il est peut-être lui-même issu d’une espèce extraterrestre exotique née dans une base souterraine ici sur Terre. Dans tous les cas, il fait énormément de bien à l’humanité."

 

 

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Fake News : un avocat Américain prétend s'être déjà rendu déjà sur Mars !!

 

Un avocat de renommé qui espère être le prochain président américain a fait sensation en prétendant qu’il s’est déjà rendu sur Mars dans le cadre d’un programme spatial secret qui, selon lui, impliquait Barack Obama.

 

Andrew Basiago, un avocat réputé qui s’est présenté comme candidat indépendant à l’élection présidentielle américaine de 2016, a indiqué qu’il allait participer à la prochaine élection de 2020.

 

(Commentaire : c'est un moyen habile pour se faire connaître au grand public, mais attention aux jugements négatifs sur sa santé mentale !)

 

Mais il prétend bizarrement qu’étant jeune, dans les années 1960, il a participé à un prétendu programme de la CIA qui portait le nom de Pegasus Project (Projet Pégase, ndlr) dans lequel il a voyagé à travers l’espace-temps !!

 

M. Basiago, qui prétend que voyager dans le temps est une réalité, a déclaré au cours de ses études universitaires dans les années 1980, qu’il a participé à un autre projet de la CIA qui porte le nom de Mars Jump Room Program, un prétendu programme spatial secret pour envoyer des gens sur Mars.

 

Les chercheurs prétendent que des milliards de dollars chaque année sont mystérieusement ponctionnés du budget américain de la défense du Pentagone pour financer des projets dits ‘clandestins’ (Black projects, ndr) qui ont permis aux humains de voyager encore plus loin dans l’espace; bien plus loin que n’importe qui peut l’imaginer.

 

La théorie prétend que les projets de la NASA dont le public a pris connaissance ne sont qu’un détournement d’attention de ce dont nous sommes vraiment capables d’accomplir.

 

 

Il a dit: “Ayant été sur Mars plus d’une quarantaine de fois il y a 30 à 35 ans, je n’ai certainement jamais rien vu de tel.” !!

 

Cependant, il a rédigé un article – The Discovery of Life on Mars – en 2008, qui démontrait l’existence de fosses communes sur la planète rouge.

 

Il a dit:

“Je démontre que dans un ravin à l’ouest du cratère de Gusev sur Mars, il y avait une fosse commune contenant plusieurs centaines de corps humanoïdes, d’hommes et de femmes, vêtus de vêtements bleus uniformes évoquant la régénération.”

 

“J’encourage donc l’ouverture d’esprit objective. C’est un concept fou de croire que ce ne sont pas seulement des Terriens qui ont été kidnappés ici, enlevés ici pour aller sur Mars, mais qu’il y a peut-être des enfants qui proviennent d’autres mondes. L’humanité est une graine qui a été plantée partout dans le Cosmos.”

 

“Le fait qu’il y avait ce ravin plein de corps qui aurait pu être un cimetière en plein air, un lieu de sacrifice ritualiste humain ou un camp de concentration génocidaire, est maintenant une idée acceptée dans le domaine ufologique depuis 10 ans, mais qu’elle avait été largement ignorée, je pense, parce qu’il est trop facile de se laisser aller et de se moquer des gens qui ont vu des poulets bleus extraterrestres ou ce genre de choses.”

 

 

En 2008, il a présenté un compte-rendu scientifique qui prétendait prouver qu’il y avait un ensemble de créatures et d’humanoïdes vivant sur Mars à la National Geographic Society, mais ils ont décliné pour la raison que M. Basiago était sujet à des paréidolies.

 

Dans une recherche quasi identique à celle de notre chère Scott Waring, rédacteur en chef d’Ufosightingsdaily.com, M. Basiago a passé des heures à regarder des images prises par les rovers de la NASA Spirit and Curiosity sur Mars et a estimé qu’il avait repéré des êtres vivants que la NASA avait négligés.

 

(Commentaire : le site Ôdla ne renie pas les paréidolies mais le nombre tellement conséquent d'objets insolites exclut le recours systématique à une interprétation de type paréidolie)

 

NB :  la paréidolie est quand le cerveau nous pousse à voir des objets ou des formes familiers dans des textures ou des motifs tels que des nuages ou une surface rocheuse.

 

 

Chaque année, plusieurs conférences se tiennent autour du programme spatial secret, mais rien ne prouve clairement son existence.

 

De même, rien n’indique qu’un humain ait déjà atterri sur Mars.

 

M. Basiago a émis des déclarations choquantes au cours d’une séance de questions et réponses avec un groupe de soi-disant dénonciateurs lors du Symposium du Mutual UFO Network (MUFON).

 

M. Basiago s’est présenté à l’audience comme “un avocat admis au niveau fédéral et dans l’état de Washington aux USA”.

 

D’une voix impassible, il a déclaré :

 

“J’ai servi dans le programme spatial secret à deux reprises, les voyages dans le temps quand j’étais enfant à la fin des années 1960 et au début des années 1970, et je suis allé sur Mars quand j’étais étudiant à l’université dans la première moitié des années 1980.”

 

“Nous avons atterri sur Mars en 1964. La source que je peux citer est le dossier d’une organisation française de renseignements externe que l’on m’a demandé de lire en 1980 et qui a également été lu par le futur président Barack Obama qui faisait référence au crash d’une équipe américaine d’astronautes sur Mars qui ont péri parce qu’ils n’avaient pas été secourus par les martiens humanoïdes.”

 

Il a ensuite été interrogé par une femme de l’auditoire qui prétendait être une "contactée" extraterrestre, à savoir qu’il était vrai qu’il y avait des races d’extraterrestres qui asservissaient les adultes et les enfants humains sur Mars.

 

(Commentaire : toujours se méfier des auto-proclamés contactés car rien n'est plus facile de le proclamer, mais toujours impossible à prouver !)

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Russie : Météore ou ovni filmé le 13 février 2018 à Ekaterinbourg dans l'Oural ?

 

Les habitants de ce secteur de l'Oural ont bien eu chaud ce 13 février 2018... Ce météore ou ovni n'a causé aucun dégâts ! Pas comme il y 110 ans, le 30 juin 1908 à Tunguska, en Sibérie !!

 

 

L’Oural a été traversé par une immense boule de feu filant à vive allure à travers le ciel.

 

Une caméra de surveillance placée face à la tour de télévision de la ville d’Ekaterinbourg a eu l’occasion de capturer le fascinant spectacle, un spectacle qui ne laissera pas indifférents les curieux et les amateurs de phénomènes cosmiques.

 

Ekaterinbourg se trouve non loin de l’Isset, un affluent de la Tobol. Relativement dense, la ville compte près d’un million et demi d’habitants et elle est la capitale administrative de l’oblast de Sverdlovsk dans l’Oural.

 

La ville compte de nombreux monuments notables, et notamment une tour de télévision abandonnée depuis plusieurs années : la Silver Rain.

 

Une boule de feu est passée au-dessus de l’Oural

 

En 1983, les autorités locales ont en effet entrepris la construction de cette tour afin d’étendre la couverture des chaînes à travers l’oblast. Toutefois, le chantier a été abandonné en 1991 et la tour est restée dans un état de délabrement important.

 

L’année dernière, en décembre, le gouverneur de Swerdlovk a alors annoncé son intention de démolir la tour de télévision. La destruction du bâtiment est programmée pour le premier semestre 2018, mais la tour se dresse toujours fièrement dans la région et une caméra a même été installée non loin de l’édifice afin de permettre à tous les internautes d’admirer l’édifice en temps réel. Le flux est en effet retransmis sur YouTube en direct.

 

Hier, plusieurs internautes connectés ont eu la surprise de voir passer une boule de feu derrière la tour, une boule se déplaçant à vive allure à travers le ciel nocturne de l’oblast.

 

Un météore à l’origine du phénomène ?

 

L’objet n’est évidemment pas passé inaperçu et de nombreuses captures ont très vite commencé à circuler sur Vkontakte et plusieurs autres plateformes sociales comme Reddit ou encore Facebook. Un internaute a d’ailleurs eu la chance de pouvoir récupérer une partie du flux vidéo de la caméra installée face à la tour de télévision et vous trouverez la séquence associée un peu plus bas dans l’article.

 

Très vite, de nombreux médias russes se sont emparés de l’affaire et les autorités locales ont ouvert une enquête afin de déterminer la nature exacte de cette mystérieuse boule de feu. La thèse la plus probable est bien entendu celle du météore, mais elle n’a pas encore été confirmée par les agences spatiales mondiales pour le moment.

 

Hasard ou pas, cette boule de feu est apparue très exactement cinq ans après l’explosion d’un météore au-dessus de la ville de Tcheliabinsk.

Le lien vidéo ci-dessous

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

La découverte d’eau sur certaines certaines planètes pourrait bouleverser la recherche de vie extraterrestre (système Trappist-1)

Vue d’artiste représentant le système Trappist-1, composé de sept planètes orbitant autour d’une « naine rouge », une étoile moins lumineuse et moins massive que notre Soleil. NASA/JPL-Caltech/R. Hurt – lexpress.fr

 

L’eau existe sous différentes formes ici sur notre planète. Dans le cosmos elle se dévoile un peu plus au gré des découvertes faites par différents moyens de détection.

 

 

De la roche et beaucoup d’eau: les planètes de Trappist-1 livrent leurs secrets

 

 

De nouvelles études dévoilent notamment que les sept exoplanètes du système TRAPPIST-1 sont globalement rocheuses et jusqu’à 5% plus riches en eau que la Terre, indique lundi l’Université de Liège dans un communiqué.

 

L’an dernier, une équipe internationale chapeautée par l’astronome liégeois Michaël Gillon avait annoncé la découverte de quatre nouvelles exoplanètes – des planètes situées hors du système solaire – autour de l’étoile naine ultra froide TRAPPIST-1.

Elles s’ajoutaient aux trois autres détectées précédemment.

 

Des observations intensives ont été effectuées par les télescopes terrestres (notamment TRAPPIST et SPECULOOS) et spatiaux (HUBBLE et SPITZER). 

 

Selon une étude publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics, les planètes du système TRAPPIST contiennent jusqu’à 5% d’eau en plus que la Terre.

 

« C’est nettement plus d’eau que celle contenue dans nos océans, qui ne représentent que 0,02 % de la masse de notre planète », explique Simon Grimm, post-doctorant à l’Université de Berne, en Suisse.

 

Ce constat a pu être mis en évidence grâce à une mesure précise des masses et des dimensions des planètes.

 

Une autre étude, dirigée par Valérie Van Grootel (STAR Research Institute, ULiège) et parue dans The Astrophysical Journal, dévoile que des observations ont permis d’en savoir plus sur les propriétés de l’étoile du système, TRAPPIST-1, notamment sa distance, sa température, son rayon et sa masse, qui est 10% plus élevée que ce qui avait été estimé. 

 

L’habitabilité potentielle confirmée

 

Par ailleurs, la présence d’une atmosphère riche en hydrogène a été exclue pour trois des quatre planètes du système les plus susceptibles d’être habitables, selon une troisième étude publiée dans Nature Astronomy.

 

« La présence d’atmosphères étendues dominées par l’hydrogène sur les quatre planètes les aurait présentées comme des mondes gazeux inhospitaliers comme Neptune« ,

souligne Julien de Wit, chercheur au Massachusetts Institute of Technology et auteur principal de l’étude.

 

« Rassemblés, les résultats de nos recherches confirment la nature terrestre et l’habitabilité potentielle des planètes du système. »

 

Enfin, des données récoltées grâce au télescope spatial de la Nasa SPITZER, montrent que les futures études de l’atmosphère des planètes « ne seront pas affectées de façon significative par l’activité de l’étoile, ce qui est encourageant pour la suite », commente Laetitia Delrez, post-doctorante de l’ULiège à l’Université de Cambridge et auteure d’une dernière étude (Monthly Notices of the Royal Astronomical Society). 

 

Les chercheurs attendent maintenant avec impatience l’observation spectroscopique des atmosphères des planètes avec le nouveau télescope spatial James Webb, qui sera lancé l’an prochain par la NASA et l’ESA.

 

En bonus pour les passionnés une  conférence filmée 

Conférence d’actualité du 6 mars 2017 du CEA Paris-Saclay Un système extrasolaire extraordinaire vient d’être découvert à 40 années-lumière de nous :

 

sept planètes tempérées et de taille proche de celle de la Terre orbitent autour d’une petite étoile très froide appelée Trappist-1.

 

Trois de ces planètes pourraient avoir des conditions à leur surface propices à la présence d’eau liquide.

 

Les perspectives d’observations complémentaires rendent ce système particulièrement excitant : en particulier l’atmosphère de ces planètes pourra être sondée grâce au télescope spatial James Webb auquel le CEA contribue activement.

 

Intervenant(e)s :

 

– Emeline Bolmont, post-doctorante au Laboratoire dynamique des étoiles, des exoplanètes et de leur environnement (LDEE) à l’Irfu, parle de la découverte des planètes de Trappist-1;

– Stéphane Mathis, chercheur au Service d’astrophysique de l’Irfu, explique les résultats des forces de marées considérables qui s’exercent sur ces exoplanètes;

– Antoine Strugarek, post-doctorant au LDEE à l’Irfu, montre l’influence des champs magnétiques des étoiles et des planètes sur l’organisation des systèmes d’exoplanètes;

– Pierre-Olivier Lagage, chercheur au Service d’astrophysique de l’Irfu, explique la mission du télescope spatial James Webb (JWST) pour analyser les atmosphères de ces exoplanètes. Durée de la conférence : 1h20min Copyright CEA / DRF

 

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Rencontres rapprochées & Interférence physique/psychique des ovnis

 

Le livre  : "Ovnis et Conscience"

marque un tournant décisif dans la recherche ufologique française et même internationale.

Cette interview veut attirer les internautes sur la dimension à la fois physique et psychique du phénomène ovni.

Un témoin sur Nantes nous a dit avoir ressenti, je cite : " la puissance psychique dégagée par un triangle noir qui passait au-dessus de son immeuble ".

Ce témoin a même reçu un " message télépathique " en provenance de l'ovni.

Cette particularité propre au phénomène ovni est fort étrange et doit être prise en très au sérieux.

Daniel Robin

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Preuve irréfutable d'un enlèvement extraterrestre ou grosse blague ?

USA : Un homme disparaît mystérieusement avant de réapparaître …

Un homme disparu s'est mystérieusement retrouvé en Californie alors qu'il se trouvait à 3000 miles de là dans une station de ski. Personne ne sait, comment il est arrivé là. Certains sont convaincus qu'il a été kidnappé par les extraterrestres avant d'être déposé sur la côte ouest des États-Unis.

 

Constantinos 'Danny' Filippidis, âgé 49 ans, vit à Toronto, au Canada. Il se trouvait à Whiteface Mountain, près de New York, quand il a été porté disparu le mercredi 7 février 2018 par ses amis qui ne parvenaient pas à le retrouver. Quand il a repris connaissance l'homme portait toujours ses vêtements de ski, ses lunettes et sa cagoule, mais il se trouvait en Californie, à l'autre bout du pays !

 

Ce père de deux enfants était avec un groupe de collègues pompiers quand il s'est littéralement volatilisé. Les pistes de ski était sur le point de fermer et ces derniers ne parvenaient pas à savoir où il était.

 

Il n'y avait aucune trace de lui, mais ses affaires, y compris ses pièces d'identité, ont été découvertes dans son chalet. Sa voiture, quant à elle, était toujours dans le parking.

 

Cette inquiétante disparition a entraîné une énorme opération de recherche mobilisant des centaines de bénévoles, des chiens de sauvetage et des hélicoptères. Ils ont passé au peigne fin cette région glacée à sa recherche. Hélas, ils n'ont pas réussi à le retrouver faisant craindre le pire à ses amis et sa famille.

 

Cependant, six jours plus tard, il s'est retrouvé hébété et confus à environ 2 824 miles de la station, en Californie. Il était incapable de dire comment il était arrivé là et portait toujours ses vêtements de ski.

 

Il était par ailleurs en bonne santé et il a pu être localisé après qu'il ait téléphoné à sa femme, qui l'a exhorté à contacter la police.

 

Les circonstances mystérieuses entourant la façon dont il est arrivé là a conduit à l'émergence de théories à peine croyables. Ainsi, certains sont persuadés qu'il a pu avoir été enlevé par des extraterrestres ou même téléporté.

 

Dans une vidéo intitulée « Un skieur téléporté à 2 900 milles de la montagne », la chaîne YouTube Secureteam10 a comparé ce cas si étrange à celui de Travis Walton, l'une des victimes d'enlèvement extraterrestre la plus célèbre au monde.

 

M. Walton, qui travaillait avec un groupe de bûcherons dans une forêt nationale située à Snow Flake (dans l'Arizona), en novembre 1975, a disparu pendant cinq jours après avoir observé un étrange OVNI.

 

Il a refait surface confus - prétendant avoir été enlevé par des extraterrestres.

 

M. Glockner a déclaré :

« Comment ce pompier marié qui se trouvait sur une montagne a-t-il pu disparaître soudainement de la surface de la planète, puis subitement se retrouver en Californie ? »

 

Les pompiers ont ensuite révélé que M. Filippidis avait été retrouvé seul et incapable de répondre à leurs questions sur la façon dont il était parvenu jusqu'en Californie.

 

Il n'avait pas d'antécédents de maladie mentale ou de toxicomanie.

 

M. Filippidis a ensuite déclaré qu'il se souvenait s'être retrouvé à l'arrière d'un camion peu avant d'arriver à Sacramento.

 

Toutefois, cela n'explique toujours pas comment il est arrivé là.

 

John Kaitlyn explique son hypothèse :

 

« J'ai vu Travis Walton parler il y a quelques années à un congrès sur les OVNIS au Nouveau-Mexique. »

 

« Il était tout à fait normal et extrêmement crédible, je suis allé écouter son histoire en tant que sceptique et je suis parti en croyant chaque mot qu'il avait prononcé. »

 

Un autre internaute a dit : « J'espère qu'il va accepter d'être hypnotisé pour apprendre la vérité sur son expérience. »

 

D'autres n'ont pas été particulièrement impressionnés par cette histoire.

 

L'un d'eux a dit : «En cinq jours, j'aurais eu assez de temps pour aller de New York à la Californie. »

 

« Ce n'est rien d'autre qu'une grosse blague, mais j'ai peut-être tort. »

 

Kenneth Carpenter conclut : « La téléportation ne prend pas six jours. »

 

Même si cette disparition peut être rationnellement explicable, il existe encore trop de zones d'ombre pour fournir une explication satisfaisante …

 

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

Des OVNI filmés depuis un avion à Taïwan

 

Le passager d'un avion a filmé une inexplicable flotte d'OVNI alors que l'appareil était en vol. Les images, initialement envoyées aux enquêteurs du MUFON (Mutual UFO Network), sont devenues virales après avoir été partagées par plusieurs sites web.

 

La vidéo aurait été prise au-dessus de Taïwan. Elle nous montre ce qui ressemble à huit orbes circulaires et lumineuses qui se déplacent lentement sous l'avion. Le témoin, qui a tenu à conserver son anonymat, raconte : « J'ai observé de huit à dix OVNIS en plein vol. »

 

« J'étais sur un avion de la compagnie Eva Airlines qui reliait Vancouver, au Canada, à Taipei, Taïwan. »

 

« Trente minutes avant d'atterrir, j'ai vu une lumière brillante voler en dessous de l'avion. »

 

« La troisième vidéo que j'ai prise dure 38 secondes. A ce moment-là, environ huit OVNIS volaient sous l'avion. »

 

« J'ai utilisé le ralenti pour prendre cette vidéo jusqu'à ce qu'ils [le personnel de bord, NDLR] me demandent d'éteindre mon appareil photo en raison de la politique d'atterrissage. »

 

Beaucoup de gens qui ont regardé la vidéo en ligne sont convaincus que c'était une flotte d'OVNI qui volaient sous l'avion.

 

Ces images ont été filmées en octobre 2014, mais l'histoire n'a été que récemment partagée sur le web. Le témoin rapporte que les amateurs d'ovnis et les sceptiques étaient incapables de trouver une explication rationnelle à ce qu'il avait observé.

 

Cependant, les images ont été depuis examinées par des experts qui prétendent que ces choses ne sont ni un OVNI ni d'origine extraterrestre.

 

L'ancien ingénieur de la navette spatiale James Oberg, qui démystifie les observations d'OVNI, a déclaré : « La nature et les activités humaines fournissent une grande variété d'explications, dont la plupart n'ont jamais été pensée par ces enquêteurs (qui ont posté la vidéo). »

 

Son point de vue est soutenu par certains abonnés de la chaîne YouTube du MUFON.

 

L'un d'entre eux a posté :

« Ce sont des reflets, le MUFON s'il vous plaît, filtrez vos observations afin que nous ne puissions garder que les vraies observations. »

 

Un autre poursuit :

« On dirait qu'ils survolent des montagnes et ces points lumineux sont des reflets de petits lacs. Je m'en souviens en avoir vu alors que je survolais les Alpes en France et en Suisse. »

 

Un troisième a dit :

« Des navires dans la mer ? Ils ne bougent pas et ne sont pas au-dessus des nuages. Une autre explication est celle des plates-formes pétrolières. L'avion laisse ces objets derrière lui, ce qui signifie qu'ils sont stationnaires ou se déplacent plus lentement. »

 

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

USA : Une étrange forme circulaire découverte dans un désert

 

Une structure circulaire des plus étranges a été découverte non loin d'une base militaire Américaine. Ce « cercle de la mort » intéresse grandement les ufologues qui se demandent qui ou quoi a pu laisser une telle trace …

 

Cette immense et stérile étendue de terre semble mesurer plus d'un mile de large et est parfaitement circulaire. On peut remarquer la présence de quelques arbustes et arbres à l'intérieur de son périmètre. Elle se situe à l'extérieur du Centre d'Armes Navales de China Lake, une base qui se trouve à environ 500 miles de la Zone 51 et qui est essentiellement utilisée pour tester des armes.

 

Cette sphère inhabituelle est à au moins 20 miles d'une route publique, bien qu'elle soit reliée à la base par de plus petites routes creusées dans le désert.

 

Certains pensent que ce cercle aurait été sculptée par la marine américaine à partir des sous-bois afin de tester les munitions ou des armes. En effet, l'impact produit par l'explosion d'une bombe expérimentale ou d'un missile pourrait être retrouvée plus facilement dans un désert que dans une zone recouverte par la végétation.

 

Il pourrait aussi s'agir d'un lac desséché, bien que sa forme paraisse étrangement artificielle.

 

Pour certains ufologues, ce cercle pourrait avoir été une trace laissée par un OVNI qui aurait atterri à cet endroit. D'autres sont persuadés qu'il pourrait abriter une base extraterrestre.

 

Le plus étrange c'est que près de ce cercle il a été découvert une mystérieuse forme qui pourrait être un véritable OVNI …

 

 

Observation connexe 

 

Un objet étrange non identifié a été repéré à proximité de la célèbre base militaire connue sous le nom de Zone 51 et située dans le Nevada.

 

SecureTeam10, une chaîne YouTube, qui se décrit comme étant « la source numéro une sur l'actualité et la révélation du phénomène extraterrestre », a d'abord posté des photos de cet objet étrange sur Twitter.

 

« Que diable se trouve près de la Zone 51 ? », se demande SecureTeam10.

 

Les coordonnées Google Maps de l'objet ont été données par un utilisateur de Twitter nommé Joshua B, qui vit en Californie.

 

Il a également posté une capture d'écran d'un service de cartographie différent qui montre une forme similaire creusée dans le sable à proximité. Du sable est aussi visible au milieu de l'objet.

 

L'OVNI a été aperçu près du Centre d'Armes Navales de China Lake, à environ 500 miles de la zone 51.

 

Certains observateurs ont suggéré qu'il s'agit d'un réservoir d'eau ou même d'un cloaque.

 

Il y a un bateau à proximité, ce qui indique qu'il pourrait être utilisé pour naviguer ou peut-être pour tester des bateaux.

 

Cependant, cette explication plutôt prosaïque n'était pas suffisante pour certains internautes sur Twitter.

 

« Voilà, mes amis, l'un des vaisseaux aliens qui sera utilisé au cours d'une fausse invasion extraterrestre », s'inquiète un homme.

 

« Sera-t-il utilisé pour effrayer les masses. Souvenez-vous de cette photo. »

 

D'autres se sont demandés pourquoi l'armée testerait des vaisseaux secrets dans un désert. Des internautes pensent que cela pourrait être une zone d'essais militaires.

 

Des théoriciens du complot affirment que les gouvernements organiseront, bientôt, une fausse invasion d'extraterrestre afin d'asservir la population mondiale et « imposer un contrôle totalitaire ».

 

Commentaire : dans ce dernier cas il s'agit probablement d'un réservoir d'eau crée artificiellement avec une grande bâche en plastique , la structure verte étant un matériau plus solide étanche !

0 commentaires

ven.

16

févr.

2018

France : Deux OVNI observés à Mérindol, dans le Vaucluse

 

Le 13 février 2018, dans la soirée, un témoin a observé de mystérieux OVNI sphériques et lumineux qui se déplaçaient de concert dans le ciel nocturne au-dessus de la commune de Mérindol, dans le sud de la France.

 

Témoignage :

 

« Il était 19H31, j'allais pour rentrer chez moi en voiture, j'ai voulu regarder le ciel et j'ai commencé par observé 2 boules oranges, j'ai pris mon téléphone portable et j'ai pris 1 photo ( je tremblais ). 2 min après elles n'étaient plus 2, mais 5. J'ai commencé a voir que les boules en questions se diriger ensemble, et se rapprocher l'une des autres.

 

Ce que j'ai pensé pour la première fois, c'est que c'était complètement anormal, qu'il ne pouvait pas s'agir de 'drones', certainement d'objets volants non identifiés. Une fois les 2 min en question, les 4 boules allaient dans l'est, toutes ensemble jusqu'à que la 5ème apparaisse, les 4 autres avaient déjà disparues du champ de vision. Après avoir vu cela, j'ai continuer ma route vers chez moi, tout en regardant ce qu'il allait ce produire, je dépose ma voiture, en observant la 5ème boule toujours là tandis que ses copines étaient déjà parties, la 5e boule a disparu comme un simple claquement de doigt, comme sur un interrupteur allumer/éteindre. »

 

0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

« UFOLOGIE : LE TEMPS DE LA DIVULGATION ? » AVEC NICOLAS AUGUSTO

 

« Ufologie : Le Temps de la Divulgation ? » avec Nicolas Augusto

 

Nicolas Augusto est auteur, producteur et conférencier. Passionné par le paranormal, l’ufologie et le surnaturel, il est notamment l’un des fondateurs du groupe d’investigation en paranormal RIP (Recherche Investigation Paranormal), dont les enquêtes de qualité ont fait l’objet d’émissions télévisées lui conférant ainsi une notoriété méritée.

 

Nous le retrouvons une nouvelle fois sur Nuréa TV pour aborder cette fois-ci le thème de la divulgation en ufologie. Ces dernières années, de nombreuses démarches (Témoignages, déclassification de documents classés secrets ) orchestrées principalement aux USA par des protagonistes tels queSteven Greer ouTom Delonge (… etc ..) nous laissent espérer que le voile qui entoure le dossier ufo pourrait bientôt être levé.

 

Nous reviendrons donc lors de cette émission sur ces projets de divulgation : Quels informations ont-ils permis de faire émerger au grand jour ? Quel degré de crédibilité peut-on leur accorder ? A quels types de révélations pouvons nous nous attendre dans les années à venir ? …

 

0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

L'incident du Zimbabwe (rencontre rapprochée d'écoliers avec des extraterrestres)

 

Le vendredi 16 septembre 1994 , à Ruwa (Zimbabwe), 62 élèves (8-12 ans, avec une forte mixité blanche, noire et asiatique) jouent dans la cour de l'école élémentaire privée d'Ariel tandis que les professeurs profitent de la pause pour tenir un conseil dans la salle de réunion.

 

Le périmètre de l'école où semble avoir eu lieu l'évènement 

 

 

Les plus âgés (entre 11 et 12 ans) surveillent les plus jeunes (entre 5 et 10 ans) lorsque ces derniers s'aventurent en dehors du périmètre de l'école attirés par des flashs de lumières et un son aigü.

 

Ce terrain est interdit aux enfants à cause de la présence de serpents dans les hautes herbes.

 

Les petits enfants de 5-7 ans sont alors très apeurés et crient au secours.

 

Les plus âgés se précipitent pour ramener les plus jeunes en demandant la raison de cette panique :

 

Il vient nous dévorer !

 

Ils découvrent alors la raison de cette effervescence :

une grosse "soucoupe volante" semblant suivre les poteaux électriques et 4 plus petites.

Les phénomènes se posent près de la zone de récréation. Un être est observé.

Ce n'était pas un humain.

Je ne sais pas ce que c'était, mais il avait une grosse tête et de gros yeux noirs et portait une combinaison noire, se rappelle une élève.

Il a de longs poils sur les joues et de longs cheveux.

 

Je pensais d'abord que c'était le jardinier puis je me suis dis : c'est un extraterrestre.

Le petit être (environ 1 m de hauteur) est apparu au-dessus de l'objet. Elle a marché en sautillant à travers le terrain accidenté, a vu les enfants et a disparu. Celui-ci, ou bien un autre, est réapparu à l'arrière de l'objet.

 

 

Des élèves effrayés se précipitent dans la salle de réunion pour avertir les adultes tandis que les plus vaillants observent l'événement.

Dans la salle de réunion, les adultes pour qui les détails paraissent fantasques ne prennent pas la peine d'aller voir ce qui se passe :

 

On était en pleine réunion. Aucun enseignant n'a aperçu quoi que soit. Quelques élèves ont pris des collègues à parti pour leur signaler cette étrange présence. Mais nous n'y avons pas prêté attention. J'ai commencé à prendre l'affaire au sérieux quand des parents d'élèves sont venus me voir et inspecter les lieux de l'incident 1 . 

 

L'objet décollé très rapidement et disparaîit. L'événement semble avoir duré 15 minutes .

 

La journée terminée, les parents d'élèves se posent des questions quand leurs enfants leur racontent ce qu'ils ont vu.

 

 

La cour de récréation

Le périmètre de l'école où semble avoir eu lieu l'événement

 De Gros yeux noirs, bouche pas vue correctement, corps semblable aux humains mais tout noir, avec une soucoupe 

Dessin d'être inconnu

Dessin d'un des enfants

Interrogatoire des enfants par le psychiatre John MACK

 

Comment appellerais-tu ces êtres que tu as vu ?

 

Fille 1 : Je les appellerais "aliens", je les appellerais extraterrestres.

 

Quelque chose t'a fait peur c'est bien ça ! qu'est-ce qui t'a fait peur ?

 

Fille 1 : Oui le bruit qu'on a entendu dans l'air.

 

Tu as entendu un bruit dans l'air, c'est bien ça ? Ca ressemblait à quoi ? Un rugissement, un bourdonnement, un ronflement, quel était ce genre de bruit ?

 

Fille 1 : C'est comme si quelque chose, jouait de la flûte.

 

Fille 2 : J'ai été effrayée moi-même.

 

Effrayée parce que tu as vu quelque chose toi-même !

 

Fille 2 : Oui, j'ai vu un petit objet survoler, il était assez grand en fait, et il y en avait des petits tout autour.

 

 On a vu quelque chose argenté, alors on a couru très vite jusqu'à la cabane, et on a vu un truc argenté et un homme debout à côté.

 

Ca faisait quoi quand il te regardait ?

 

Fille 2 : J'ai eu peur.

 

Ca faisait peur ? qu'est-ce qu'il y avait qui faisait peur ?

 

Fille 2 : J'ai eu peur parce que je n'ai jamais vu une personne comme ça avant.

 

Tu as vu les yeux ?

 

Fille 2 : Ils étaient comme çà [la petite fille décrit des yeux en amandes allant sur les côtés du front].

 

Ou était la partie pointue ?

 

Fille 2 [met le doigt sur le côté du front en disant, là-haut]

 

Que ressentais-tu quand tu regardais ces yeux ?

 

Fille 2 : Ca faisait peur.

 

Pourquoi ça faisait peur ?

 

Fille 2 : Les yeux étaient malfaisants.

 

Dessin d'un des enfants

Mack : Pourquoi qu'est-ce qui était malfaisants en eux, dis ce que tu entends par malfaisants ?

 

Fille 2 : Ils étaient malfaisants parce qu'ils n'arrêtaient pas de me fixer.

 

Mack : Te fixer, comme pour faire quoi ?

 

Fille 2 : Comme s'ils voulaient me venir me prendre.

 

Mack : Comme s'ils voulaient venir te prendre c'est le sentiment que tu a eu ?

 

Fille 2 : Oui.

 

Dessin d'être

Mack : Ils voulaient que vous alliez avec lui ? Tu avais le sentiment que tu voulais aller avec lui ?

 

Fille 2 : Non.

 

Mack : Quelle a été ta réaction quand tu as senti qu'il voulait que tu ailles avec lui ?

 

Fille 2 : J'ai juste avancé et j'ai commencé à pleurer.

 

Dessin d'un des enfants

Mack : Pourquoi penses-tu qu'ils veulent que nous soyons effrayés ?

 

Fille 2 : Parce qu'on ne fait pas attention à notre planète, à l'air.

 

Mack : Est-ce une idée que tu avais déjà, que l'on ne fait pas attention à l'air et à la planète, ou cette idée t'es venue quand tu as eu cette expérience ?

 

Fille 2 : Quand j'ai eu cette expérience.

 

Mack : Et comment cette idée t'es venue de cette expérience, quand tu as eu cette expérience ?

 

Fille 2 : J'ai eu ce sentiment horrible à l'intérieur.

 

Mack : Parle moi de ce sentiment horrible.

 

Dessin d'être

Fille 2 : C'était comme si tous les arbres étaient abattus, qu'il n'y avait plus d'air et les gens mouraient.

 

Mack : Tu avais ces pensées avant cette expérience ?

 

Fille 2 : Non.

 

Mack : Comment ces pensées te sont venues, elles te sont venues depuis le vaisseau ou ?

 

Fille 2 : De l'homme.

 

Dessin d'un des enfants

Mack : L'homme t'a dit ces choses, comment t'a t-il transmis ça ?

 

Fille 2 : Il n'a jamais rien dit c'est juste son visage, ses yeux.

 

Mack : Quelle est la sensation que tu as eu de ses yeux ?

 

Fille 2 : Qu'il était intéressé.

 

Le professeur ensuite :

 

Ils sont arrivés en courant, et tellement paniqués, même si on l'avait voulu, on n'aurait jamais réussi à les faire courir tous ensembles comme ça. On a essayé je ne sais combien de fois, ils ont jailli ici comme si ils avaient vu un serpent. On était en réunion de professeurs, on les a entendu hurler et ils étaient là. Les enfants ne peuvent pas inventer tout ça.

 

Autre professeur :

 

 J'ai compris qu'ils avaient vu quelque chose, mais je n'étais pas prête à accepter que ce soit quelque chose de surnaturel.

 

Dessin d'un des enfants 'arrêté, pendant que l'autre courrait autour du vaisseau'

Des enfants dessinant ce qu'ils ont vu :

 

Enfant : Ils avaient des yeux noirs et des pupilles blanches.

 

Mack : Il était à coté de l'objet argenté ?

 

Enfant : Non il était dessus.

 

Mack : Il t'a regardé ?

 

Enfant : Oui il m'a foutu les jetons j'ai arrêté de le regarder.

 

Mack : Il t'a foutu les jetons ?

Là sur ton dessin on le voit debout.

 

Enfant : Oui je l'ai dessiné debout parce que je ne sais pas le dessiner assis (et l'enfant rigole).

 

Autre enfant au tableau dessinant ce qu'elle a vu : Je pensais que c'était la fin du monde, peut-être qu'ils venaient nous dire que c'était la fin du monde.

0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

La NASA appelée à étudier des peintures d'OVNI ?

 

De mystérieuses peintures rupestres anciennes pourraient montrer des représentations d'extraterrestres avancés qui ont visité nos ancêtres il y a environ 10 000 ans, selon les affirmations de certains experts.

 

Ces peintures, trouvées à Charama, en Inde, semblent montrer des extraterrestres et des OVNIS, semblables à la manière dont ils sont dépeints dans les films de science-fiction contemporains.

 

Une vidéo, mise en ligne par The Lost History Channel sur YouTube, indique que le gouvernement local de la région a demandé de l'aide auprès des agences spatiales américaines et indiennes pour comprendre ces illustrations surnaturelles.

 

Dans la vidéo, le narrateur explique comment un certain nombre de ces peintures ont été découvertes.

 

Selon l'archéologue local JR Bhagat, il est difficile de savoir ce que ces images pourraient réellement représenter.

 

Il explique :

« Ces découvertes suggèrent que les humains de l'époque préhistorique ont pu voir ou imaginer des êtres d'autres planètes qui suscitent encore la curiosité parmi les gens et les chercheurs de nos jours. »

 

« Des recherches approfondies sont nécessaires pour obtenir d'autres résultats. »

 

« Charama ne possède actuellement aucun expert de ce type qui pourrait donner des éclaircissements sur ce sujet. »

 

L'expert a également déclaré que certaines des autres caractéristiques de ces peintures n'étaient pas claires et que certains personnages semblaient être armés.

 

Il ajoute :

« Les peintures ont été réalisées dans des couleurs naturelles qui ont à peine disparu, malgré le nombre des années. »

 

« Les personnages étrangement sculptés sont vus tenant des objets ressemblant à des armes et n'ont pas de caractéristiques notables. »

 

« Particulièrement, le nez et la bouche sont manquants. Sur quelques dessins, certains de ces humanoïdes semblent porter des combinaisons spatiales. »

 

« Nous ne pouvons pas réfuter la possibilité d'une imagination particulièrement fertile des hommes préhistoriques, mais les humains aiment généralement ce genre de choses. »

 

Le narrateur a dit que les archéologues ont contacté la NASA et l'Organisation de recherche spatiale indienne (ISRO) pour les aider à résoudre le mystère.

 

Il existe une ancienne théorie alien populaire qui explique que nos ancêtres ont été visités par une race avancée d'extraterrestres qui les ont aidés à construire de grands monuments tels que les pyramides égyptiennes ou Stonehenge.

 

Ces théories sont nées après que beaucoup se soient interrogés sur la façon dont les sociétés primitives ont été en mesure de réaliser de tels exploits architecturaux.

 

Bon nombre d'ufologues affirment que des représentations d'extraterrestres et d'ovnis ont été trouvés dans l'art antique à travers l'ensemble du globe, y compris en Égypte, et même dans l'art rupestre aborigène en Australie.

 

Un internaute a exprimé son avis sur YouTube : « Les preuves sont partout, nous avons besoin d'ouvrir les yeux, c'est tout. »

 

Un autre a déclaré : « Nous n'avons pas besoin de trouver des extraterrestres, ils sont déjà là tout autour de nous. »

 

Cependant, les sceptiques disent que l'art antique inclut également des représentations de dragons et d'autres créatures mythiques, et ceci ne signifie pas qu'elles aient, un jour, existé.

 

Ils soutiennent également que les humains étaient souvent représentés de façon étrange et merveilleuse dans la roche ainsi que sur d'autres œuvres d'art historiques.

 

0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

Des OVNI observés lors d'un séisme à Hawaï

 

Un OVNI a été repéré à Hawaï quelques minutes seulement avant qu'un tremblement de terre ne frappe cet État américain. Ainsi, certains spéculent sur le fait que l'activité extraterrestre a provoqué ce terrible tremblement.

 

Des témoins oculaires à Hawaï ont rapporté avoir vu un objet volant non identifié le jour même où le séisme a frappé le 25 janvier 2018, nous apprend le site UFO Hunters.

 

La personne a rapporté avoir vu des éclairs lumineux, avant que l'OVNI ne manipule les nuages dans le but de quitter l'atmosphère de la Terre.

 

Selon le site qui suit les observations d'OVNI à travers le monde, le témoin a déclaré :

« Il y avait de longues lumières horizontales qui semblaient se trouver dans des tubes. Ces tubes semblaient avoir des nervures épaisses espacées à une certaine distance, mais réunies avec quelque chose de plus mince et de plus sombre. »

 

« Alors que j'essayais de le voir plus nettement, il semblait clignoter. Après l'apparition d'un flash, une lumière blanche était visible. Puis, toutes les autres lumières au-dessus des tubes sont devenues plus brillantes. C'était difficile à décrire. Les nuages ont ensuite bougé jusqu'à ce qu'il soit complètement couvert. »

 

Le témoin ajoute que les OVNI, à Hawaï, constituent un spectacle commun.

 

Il raconte : « J'ai vu tant de lumières manœuvrant sur la plage dans le passé. »

 

Selon le site web Earthquake Track, il y avait deux tremblements qui ont frappé Hawaï en même temps.

 

L'un était un séisme de magnitude 1,7, et l'autre de 2,0.

 

De nombreux ufologues, tels que l'expert Nigel Watson, auteur d'un manuel d'enquêtes sur les OVNI, disent qu'il existe un lien entre les tremblements de terre et les extraterrestres.

 

Il explique :

« Les liaisons énergétiques de la Terre avec l'activité OVNI dans les années 1960 faisaient partie intégrante du mouvement New Age au cours de cette période. »

 

« Mais à la fin des années 1970, le moment était venu de soumettre [les observations d'OVNI] à une enquête plus rigoureuse. »

 

« Au Canada, Michael Persinger et Gyslaine Lafrenière ont fait une étude statistique montrant la corrélation entre les observations d'OVNI et les sites sismiques. »

 

« Leur livre, intitulé Space-Time Transients, et les événements inhabituels mettent en avant des preuves suggérant que les tensions tectoniques dans la croûte terrestre produisent suffisamment d'énergie pour produire des colonnes d'énergie électrique et des boules de lumière incandescentes dans l'atmosphère. »

 

« Cette théorie de la déformation tectonique ('Tectonic Strain Theory', ou TST) explique pourquoi les OVNI apparaissent dans certaines zones climatiques ou dans certains points chauds. »

 

« Michael Persinger a continué à examiner et à expérimenter la possibilité que les champs électromagnétiques de ce type d'ovnis puissent déclencher des hallucinations ou des états de transe chez les personnes qui en approchent. »

 

« Cela expliquerait les nombreuses histoires d'enlèvements commis par les extraterrestres et d'autres rencontres étranges qui sont vécues après qu'un témoin ait vu une lumière inexpliquée dans le ciel. »

 

0 commentaires

jeu.

15

févr.

2018

France : Trois OVNI observés à Paray-Vieille-Poste, dans l’Essonne

L’hôtel de ville de Paray-Vieille-Poste

 

Le 27 octobre 2017, près de Paris, un habitant a observé plusieurs OVNI alignés les uns par rapport aux autres. Ils se déplaçaient en suivant une trajectoire rectiligne. Le témoin n'a pris aucune photo ou vidéo de ce phénomène.

 

Témoignage :

 

« A Paray Vieille Poste dans l'Essonne, vers minuit le 23/10/2017, une minute après être sorti pour observer le ciel dans le jardin avant d'aller me coucher, je vois 3 points lumineux alignés de front moyennement brillant au zénith se déplaçant en direction du nord.

 

J'ai l'habitude d'observer le ciel très encombré d'avions de lignes en région parisienne. Là aucun clignotement, juste des lumières ponctuelles un peu jaunes qui se déplacent à la vitesse d'un avion de ligne en altitude de croisière. Et trois points lumineux en formation, c'est pas banal.

 

Les 3 points sont séparés de moins de la largeur d'un petit doigt avec le bras tendu. Là où ça devient très curieux, c'est le comportement du point central qui fait des mouvements un peu aléatoire doucement entre les deux autres qui eux poursuivent en ligne droite.

 

J'ai jamais vu ça. J'ai pensé à des lanternes chinoises bien sûr mais ça ne colle pas. Déjà le vent n'est jamais dans ce sens dans la région et pourquoi le point central aurait des agissements différents des deux autres.

 

Des rentrées d'objets atmosphériques sont aussi plus qu'improbables.

 

Des appareils militaires ? des drones ? Autres chose ?

 

Une minute après le début de l'observation, ils n'étaient plus assez lumineux pour que je puisse les suivre. La pollution lumineuse est très intense ici. »

 

0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

Ovni filmé en Infra Rouge dans les nuages en Hongrie

Date d'observation: 11 février 2018

Lieu d'observation: Hongrie

 

D'après Scott Waring :

 

"Cet OVNI a été capturé à l'aide d'une caméra infrarouge pendant la journée.

 

Le site "ColourUFO"de Youtube l' a attrapé.

 

C'est un expert qui capte les orbes d'OVNI presque quotidiennement avec sa caméra infrarouge.

 

L'avantage d'utiliser un appareil photo comme celui-ci est qu'il peut voir la lumière tandis que l'oeil humain ne le peut pas, de sorte que tout engin occulté deviendra visible. "

 

 

0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

OVNI lumineux volant près d'un avion Cessna pendant un vol au-dessus du Nebraska !

 

Cette vidéo comprend les séquences suivantes :

 

1: Clip vidéo complet (44 secondes, OVNI à 34 secondes) 

2: Relecture à vitesse régulière de l'OVNI 

3: Quatre clips ultra-ralenti de l'OVNI 

4: Deux répétitions à vitesse régulière du OVNI

 

 

S'agit-il d'un Ovni ou d'un satellite ?

0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

Dossier OVNI - Le phénomène des abductions (ou enlèvements provisoires extraterrestres)

 

Le phénomène des abductions est un sujet très polémique.

 

Une abduction est l'enlèvement d'un être humain par une présence exogène à la planète Terre, ce qui implique déjà que le phénomène OVNI soit une réalité alors que ce dernier est encore vivement débattu aujourd'hui. 

 

 

HYM.MEDIA a choisi pour la première fois de réunir différents acteurs ayant un regard spécifique sur ces abductions. 

 

Pour en parler dans le cadre de cette table ronde : 

 

- Marie-Thérèse de Brosses, universitaire spécialisée dans la psychologie et les maladies mentales, grand reporter, auteur de « Enquête sur les enlèvements extraterrestres » - 1998. (Découvrez aussi son interview sur HYM.MEDIA) 

 

- Romuald Leterrier, ethnobotaniste ayant étudié surtout auprès des Indiens Shipibo au Pérou, expérienceur d'Ayahuasca, conférencier, auteur de « La danse du serpent », « Plantes psychotropes et la conscience » et co-auteur de « OVNIS et conscience » - Voir son interview dans l'émission « Dans tous nos états » pour en savoir plus. 

 

- Myriame Belmyr, abductée, créatrice et présidente du CERO (Contact et Enlèvement lors de Rencontre OVNI) 

 

- Nicolas Dumont, psychologue clinicien, psychothérapeute et hypnothérapeute ayant déjà étudié divers abductés dans le cadre du CERO. 

 

- Christel Seval, auteur entre autre de « Contact et impact », « La Vierge et les extraterrestres » et éditeur des éditions Atlantes. 

 

Partie 2

Romuald Leterrier et Nicolas Dumont

Version humoristique  : parfois cela ne se passe pas si bien !!

 

Commentaire :

Est ce que les E.T. ont de l'humour eux qui essaient depuis des centaines d'années de prélever notre ADN, gamètes et ovules afin d'hybrider dans leur royaume, ou afin de  nous coloniser biologiquement  par des hybrides peut-être sur terre ??

 

0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

USA : Les sismologues mettent en garde de l’éruption catastrophique “imminente” de Yellowstone

 

Les sismologues ont averti que le supervolcan de Yellowstone montre des signes d’une éruption “imminente”, qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour l’humanité.

 

Selon les scientifiques, un processus connu sous le nom de déformation, où les roches souterraines changent de forme, se produit sous la surface du volcan.

 

Le site internet "Express.co.uk" a rapporté :

 

Les chercheurs indiquent que la déformation se produit quand il y a un changement dans la quantité de pression dans la chambre magmatique et les experts gardent un oeil sur son développement.

 

Des sismologues de l’UNAVCO, un consortium à but non lucratif administré par des universités, utilisent le “Global Positioning System, des inclinomètres de forage et des déformations de forage” pour mesurer les moindres changements de déformation à Yellowstone.

 

Dans un article paru dans la Billings Gazette, David Mencin et Glen Mattioli, géophysiciens de l’UNAVCO, affirment que

“le signal de déformation est plus important qu'il ne devrait l'être quand  la croûte terrestre sous le volcan  Yellowstone est  complètement solide”.

 

Cela laisse supposer que la lave circule d’une manière très fluide, ce qui permet à la pression de s’accumuler dans la chambre.

 

Le duo a déclaré:

"Ces observations indépendantes concordent avec d’autres instruments de mesure de Yellowstone, comme les sismographes, qui indiquent l'apparition d'une zone de roche semi-fondante commençant à environ quatre kilomètres sous la surface.”

 

“Nous utilisons le terme ‘semi-fondue’ parce que la zone entière ne contient qu’entre 5 et 15 % de roche liquide qui occupe de petites poches d’espace entre les roches solides.”

 

Cependant, ils ajoutent que “ces résultats ne sont pas alarmants”, et que ces mesures sont cohérentes pour un volcan qui s’est accumulé pendant près d’un million d’années.

 

Le super volcan Caldera de Yellowstone est entré en éruption il y a 700 000 ans.

 

Si le volcan du Wyoming venait à entrer en éruption, on estime que 87 000 personnes seraient tuées instantanément et que les deux tiers des Etats-Unis deviendraient immédiatement inhabitables.

 

Le grand épandage de cendres dans l’atmosphère bloquerait la lumière du soleil et affecterait directement la vie sur Terre, créant ainsi un “hiver nucléaire”.

 

L’éruption massive pourrait être 6 000 fois plus puissante que celle du mont St Helens de Washington en 1980, qui a tué 57 personnes et déposé des cendres dans 11 États et cinq provinces canadiennes.

 

Si le volcan entre en éruption, un changement climatique se produirait, car le volcan déverserait des quantités massives de dioxyde de soufre dans l’atmosphère, qui peut former un aérosol de soufre qui réfléchit et absorbe la lumière du soleil.

 

Commentaire : Sans nul doute les extraterrestres surveilleront de plus en plus cette zone !

0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

Des chercheurs mettent en garde contre les messages aliens

 

Des chercheurs affirment que si, un jour, l'humanité recevait un message envoyé par des extraterrestres, elle devrait immédiatement le détruire et interrompre la communication avant de le lire car cela pourrait mener à la destruction de notre

planète !

 

Ces scientifiques sont persuadés que répondre à un message provenant d'une civilisation extraterrestre avancée pourrait s'avérer très dangereux pour la vie terrestre. En effet, ils pensent que cela pourrait les alerter sur nos allées et venues et sur l'emplacement exacte de la Terre.

 

En plus de cela, le message pourrait contenir des logiciels malveillants et des pourriels qui pourraient contribuer à la chute de notre société.

 

Les chercheurs soulignent, dans un document intitulé « Communication interstellaire. IX. La décontamination des messages [aliens] est impossible » (« Interstellar communication. IX. Message decontamination is impossible »), qu'en raison de la loi universelle de la relativité restreinte, qui suggère que rien ne peut voyager plus vite que la vitesse de la lumière, les extraterrestres trouveraient facile de nous éliminer en utilisant une technologie surpuissante tout en se tenant à distance.

 

Derrière cette curieuse et passionnante étude, on retrouve deux chercheurs de renom : Michael Hippke, un scientifique indépendant de l'Observatoire de Sonneberg en Allemagne, et John G. Learned, professeur au groupe de physique des hautes énergies de l'Université d'Hawaï. Ils ont déclaré qu'un message provenant d'extraterrestres devrait être immédiatement supprimé.

 

Ils disent que n'importe quel message serait presque impossible à décoder, donc il n'y aurait aucune raison d'ouvrir la communication.

 

De surcroît, tout message provenant d'une planète dotée d'une meilleure technologie que la nôtre pourrait rendre impossible notre protection si cette note contenait des logiciels malveillants ou des virus susceptibles d'anéantir notre technologie.

 

Le duo écrit dans ses recherches : « Un message complexe venant de l'espace pourrait nécessiter l'utilisation d'ordinateurs pour l'afficher, l'analyser et le comprendre. »

 

« Un tel message ne pourrait pas être décontaminé avec certitude, et des risques techniques subsistent qui peuvent constituer une menace existentielle. »

 

« Les messages complexes devraient être détruits afin de minimiser au maximum les risques. »

 

Les deux chercheurs ont également analysé ce qui s'était passé quand les humains avaient rencontré d'autres personnes qu'ils jugeaient inférieures, comme les Européens quand ils ont découvert les Amériques, et ce qui est arrivé aux peuples autochtones.

 

Le professeur Learned a déclaré à Universe Today par e-mail :

 

« Il n'y a aucune raison impérieuse de présumer de leur bienveillance (comme par exemple de supposer que les extraterrestres seraient sages et gentilles en raison de l'expérience et du vécu de leur ancienne civilisation). »

 

« Je trouve beaucoup plus convaincante l'analogie avec ce que nous savons de notre histoire ... Y a-t-il une société quelconque qui a eu une bonne expérience après avoir rencontré un envahisseur technologiquement avancé ? »

 

« Bien sûr, ça irait dans les deux sens, mais je pense souvent au film Alien ... un concept crédible, il me semble. »

 

0 commentaires

mer.

14

févr.

2018

D'étranges sirènes découvertes sur une carte du XVIème siècle

 

Sur une carte ancienne, une sirène a été découverte en train de tenir, entre ses doigts, une curieux objet ressemblant étrangement à une soucoupe volante !

 

La carte a été baptisée « Americae Sive Quartae Orbis Partis Nova et Exactissima Descriptio » (ou en français, « Une description nouvelle et plus exacte de l'Amérique ou de la quatrième partie du monde »).

 

Elle a été réalisée en 1562 par le cartographe espagnol Diego Gutiérrez et l'artiste flamand Hieronymus Cock.

 

La carte est le premier exemple d'une grande « carte murale » de l'Amérique et est censée être la première à présenter le nom

« Californie ».

 

Sur cette carte, on peut voir des êtres géants ainsi que des cannibales barbares en train de rôtir une victime au-dessus d'un feu ouvert.

 

Mais elle montre aussi deux sirènes qui s'agrippent à des objets qui ressemblent beaucoup à des soucoupes volantes - ou à une pogo ball, un jeu populaire dans les années 80 et 90.

 

Une copie de la carte est conservée par la Bibliothèque du Congrès.

 

Voici ce qu'il dit de la carte : « La carte offre une vue richement illustrée d'une Amérique remplie d'images et de noms qui ont été popularisés en Europe à la suite du voyage de découverte de Christophe Colomb en 1492. Des images de perroquets, de singes, de sirènes, de créatures marines redoutables, de cannibales, de géants de Patagonie et un volcan en éruption dans le centre du Mexique complètent les nombreux villages, rivières, montagnes et caps nommés. »

 

Le fait que ces sirènes tiennent ce qui ressemble à des OVNI demeurent un mystère qui n'a encore jamais été expliqué …

 

 

0 commentaires

mar.

13

févr.

2018

USA : Beaucoup d'OVNI observés près des bases militaires

 

Une surabondance d'OVNI auraient été observés aux abords d'une importante base militaire aux États-Unis. Certains ufologues sont persuadés que les extraterrestres surveillent les préparatifs d'une guerre à venir, préoccupés par les affaires terriennes.

 

Des experts sont persuadés qu'une civilisation venue d'ailleurs surveille attentivement les allées et venues à la base aérienne de Malmstrom dans le Montana. En effet, depuis quelques temps, un nombre incroyable d'OVNI sont rapportés dans les environs.

 

Le 24 janvier 2018, un engin spatial non identifié de couleur noir et de la taille de plus « d'un demi-acre » est apparu à proximité de la base.

 

Selon le site web UFO Hunters, qui surveille, recueille, et enregistre les observations d'OVNI, il y a eu une panne d'électricité dans la région pendant environ 10 minutes en même temps que cette observation d'OVNI.

 

Le site Web montre également qu'il y a eu près de 20 observations au cours de la dernière décennie, ce qui en fait un véritable point névralgique pour l'activité OVNI.

 

Cependant, les observations y remontent beaucoup plus longtemps que les 10 dernières années.

 

Un ancien employé de la base aérienne de Malmstrom affirme qu'un OVNI a désactivé 10 missiles en 1967.

 

Le Capitaine Robert Salas a déclaré : « J'étais de service quand un objet est arrivé et a plané directement au-dessus du site. »

 

« Les missiles ont été stoppés - 10 missiles de type Minuteman et la même chose est arrivée sur un autre site une semaine plus tard, ces missiles suscitent un vif intérêt, d'où qu'ils viennent, je pense personnellement qu'ils ne viennent pas de la planète Terre. »

 

Les chasseurs d'OVNIS croient que les extraterrestres surveillent les bases militaires aux États-Unis.

 

Une carte récente produite par le National UFO Reporting Center (NUFORC), une organisation basée aux États-Unis, a été publiée. Elle nous montre des observations d'OVNI à travers les États-Unis.

 

Cette carte révèle que les zones où les observations d'OVNI sont les plus fréquentes coïncident avec l'emplacement d'installations militaires américaines.

 

Alex Hollings, un marine de l'armée américaine à la retraite, a tenu à témoigner sur Sofrep.com. un site d'actualité qui recueille des renseignements fournis par d'anciens vétérans des opérations spéciales.

 

Il explique : « Lorsque l'on pose cette carte des observations d'OVNIS rapportées sur une carte américaine montrant les emplacements de toutes les installations militaires, une tendance intéressante commence à émerger. »

 

« Beaucoup de régions, qui semblent montrer une fréquence élevée de rapports d'OVNI, coïncident avec les emplacements d'installations militaires. »

 

« Pour les théoriciens de la conspiration, cela pourrait signifier que des visiteurs extraterrestres ont un intérêt particulier dans tout ce que notre armée est en train de faire. »

 

« D'autres pourraient être enclins à conclure que beaucoup de ces supposées observations d'OVNI pourraient n'être rien de plus qu'un avion militaire mal identifié. »

 

0 commentaires

mar.

13

févr.

2018

Ovni ou météorite repéré au-dessus de Nantes ?

 

Le lundi 12 février 2018, dans la mâtinée, une mystérieuse lumière brillante est apparue dans le ciel dans l’ouest de la France. Elle serait passée à la verticale au-dessus de Nantes.

 

Ce phénomène a été observé et photographié à 6h06 et 30 secondes très précisément, selon un scientifique appartenant au réseau FRIPON. Cet organisme recueille et centralise les données de nombreuses caméras disséminées un peu partout sur le territoire français.

 

Ce matin-là, c’est un bolide qui a été capté dans le ciel nocturne. Le site Internet du FRIPON (« Fireball Recovey and InterPlanetary Observation Network ») nous explique :

 

« Un joli bolide a été observé depuis un large tiers Nord-Ouest de la France, de la pointe Finistère à l’Aube, en passant par l’Oise et la Gironde. Selon les premières analyses des vidéos, le météoroïde ayant donné naissance à ce météore est passé pas loin de la verticale de la ville de Nantes. »

 

Olivier Sauzereau, un photographe spécialiste des phénomènes astronomiques, a confirmé que cette boule de feu était particulièrement lumineuse.

 

L’explication d’une météorite est, pour le moment, celle privilégiée par la communauté scientifique. Toutefois, l’ufologue Christian Macé est bien plus dubitatif quant à l’origine de cette lumière, comme il l’explique sur son blog :

 

« Par ailleurs, si c’est peut-être un bolide, comme ils disent, il pourrait s’agir pourquoi pas d’un ovni ? Et des témoins pourraient avoir observé aussi, photographié ou filmé au même moment un ou des ovnis lors de l’entrée du “bolide” ?

 

Souvenons-nous de la vague d’ovnis du fameux 05 novembre 1990 en France, vers les 19 H. La multitude des témoignages recueillis allaient à l’encontre de la rentrée dans l’atmosphère des débris de la fusée russe, selon la version officielle. S’il y avait eu peut-être des débris d’une fusée russe, il y a eu au même moment des ovnis qui n’avaient rien à voir avec ces débris de la fusée russe… »

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

1 commentaires

mar.

13

févr.

2018

France : Un OVNI très rapide au-dessus de Paulhan

Église Notre-Dame-des-Vertus à Paulhan

 

A la fin du mois de janvier 2018, un OVNI de couleur blanche a été observé au-dessus de Paulhan, une commune du sud de la France.

 

Cet objet se déplaçait à grande vitesse et n'est apparu qu'une poignée de secondes.

 

Témoignage :

 

« Le 29 janvier 2018 à 15h05 j'étais dehors sur le parking de Point S à Paulhan dans l'Hérault. Étant pilote j'ai l'habitude de lever les yeux vers le ciel pour observer. J'ai alors aperçu un objet rond d'un blanc très laiteux non brillant ne reflétant pas la lumière du soleil qui était haut dans le ciel j'ai estimé son altitude à 10000ft environ.

 

Cet objet était très rapide et ne correspondait pas à l'image d'un fuselage d'avion ni à sa couleur car il ne réfléchissait pas la lumière du soleil.

 

Sa direction était vers le Sud, sa trajectoire était rectiligne sauf à un moment où il a fait un écart vers sa droite puis est revenu sur sa trajectoire initiale.

 

Lorsque j'ai voulu pointer mon smartphone vers cet objet il avait disparu. Il avait parcouru un angle apparent de plus de 45° en azimut en environ 4 à 5 secondes.

 

Pilote et ancien employé d'une compagnie aérienne, je savais que je ne voyais pas un avion conventionnel mais autre chose.

 

Je souhaiterais savoir si d'autres personnes ont également aperçu la même chose que moi ce jour là. »

 

0 commentaires

mar.

13

févr.

2018

USA : Un OVNI filmé en train de décoller du parc de Yellowstone

 

Des chasseurs d'OVNI sont convaincus d'avoir repéré un vaisseau spatial extraterrestre en train de décoller au cœur du parc national de Yellowstone. En effet, une étrange lumière vive et pulsante a été filmée par une webcam qui filme constamment le parc avant d'en diffuser les images en direct.

 

Une vidéo, mise en ligne sur la chaîne YouTube The Hidden Underbelly, montre ce qui semble être une lumière brillante se soulever hors du sol parmi les collines visibles en arrière-plan. Cet OVNI se déplace ensuite lentement vers la caméra, avant de virer à gauche de l'écran.

 

Des internautes sont convaincus que cette lumière brillante est définitivement un OVNI. Ils croient que les autorités ont des réponses à donner.

 

Somme Bomb a posté : « J'adorerais voir [le gouvernement] expliquer ça. Vous pouvez voir clairement une lumière interférer avec les nuages et vous pouvez voir son reflet dans la rivière. »

 

Un autre ajoute : « Ils ont dû vérifier ou admirer les geysers et les paysages comme les êtres humains. »

 

Le Yellowstone a également éveillé l'intérêt de nombreuses personnes dans le monde entier à l'idée qu'il puisse bientôt entrer en éruption.

 

La caldeira de Yellowstone est un supervolcan qui a explosé il y a 70 000 ans. Mais, une pic de l'activité sismique autour de ce parc national a déstabilisé de nombreux scientifiques.

 

Si ce volcan du Wyoming entrait en éruption, il tuerait environ 87 000 personnes immédiatement et rendrait les deux tiers des États-Unis rapidement inhabitables.

 

La grande quantité de cendres rejetée dans l'atmosphère bloquerait la lumière du soleil et affecterait directement la vie souterraine, créant finalement un « hiver nucléaire ».

 

L'éruption massive pourrait être 6 000 fois plus puissante que celle du mont St Helens à Washington en 1980 qui a tué 57 personnes et déposé des cendres dans 11 états différents et dans cinq provinces canadiennes.

 

Si le volcan explose, un changement climatique se produirait car le volcan déverserait des quantités massives de dioxyde de soufre dans l'atmosphère, ce qui pourrait former un aérosol de soufre qui réfléchirait et absorberait la lumière du soleil.

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Mexique : Ovni près de Colima ?

 

Voici une observation filmée le 11 février 2018 à 18h30 dans la ville de "Villa de Alvarez",  près du volcan Colima au Mexique.

 

 

Nous découvrons un grand objet cylindrique semi-translucide qui vole presque statiquement à une hauteur considérable.

 

S'agit-il d'un ballon météo  ou d'un Ovni ?

 

 

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Un avion de ligne poursuivit par un Ovni ou un prototype de drone ?

 

Cette observation a eu lieu au-dessus du quartier de Brooklyn à New York.

 

On aperçoit un Ovni qui suit à vitesse constante un avion de ligne dans son sillage !

 

Analyse-t-il la composition des gaz du Jet ?

 

Peut-il s'agir d'un drone terrien ? 

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

La webcam de la ville de Nome en Alaska enregistre une Orbe

 

Dans la vidéo ci-dessous mise en ligne par streetcap1 une orbe volumineuse apparaît (comme une boule de plasma) et disparaît rapidement à très grande vitesse : sonde extraterrestre ?

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

L’année 1947 marque le début de la guerre froide et des soucoupes volantes

Près de Bernacillo (Nouveau-Mexique), le 18 avril 1965, prise de vue de soucoupe volante réalisée par Paul Villa qui aurait rencontré les trois occupants. Photo Mary Evans. Rue des archives

 

En Ecosse ou à Moscou, en Australie ou au Pérou, des hommes ont assuré avoir vu des «cigares volants» ou rencontré des êtres de 1 m 10. L’essayiste Bruno Fuligni, qui en a fait un Atlas, montre que ce mythe moderne s’est largement répandu dans la seconde moitié du XXe siècle.

 

 

Fin décembre, le New York Times dévoilait l’existence d’un programme secret du Pentagone chargé d’enquêter entre 2007 et 2012 sur des phénomènes aérospatiaux inexpliqués.

 

En France aussi, le Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (Geipan), rattaché au Centre national d’études spatiales (Cnes), est chargé depuis quarante ans de recueillir tous les témoignages sur ces étrangetés.

 

Après avoir écrit une Histoire amusée des promesses électorales (Tallandier, 2017), Bruno Fuligni dresse aujourd’hui un Atlas des zones extraterrestres (Arthaud).

 

De «l’étoile de Marliens», dans un champ de trèfles de Côte-d’Or, au cigare volant d’Antananarivo, à Madagascar ; de l’enlèvement des époux Hill (Franconia, Etats-Unis) au cosmodrome de Baïkonour, l’essayiste dresse une histoire des ovnis et autres soucoupes volantes, qui catalysent les angoisses de la guerre froide.

 

Comment cette idée d’un atlas des zones extraterrestres vous est-elle venue ?

 

Je ne suis pas un ufologue [qui étudie les ovnis, ndlr].

Je n’ai jamais vu de soucoupe volante, je n’ai pas été abducté [enlevé par des extraterrestres ], je ne suis le gourou d’aucune secte.

 

Mais j’ai travaillé ce sujet en historien, en me penchant sur les sources.

 

Ce thème représente aujourd’hui plus de soixante-dix ans d’archives. Les premiers ovnis sont en effet observés par le pilote d’avion Kenneth Arnold en 1947, aux Etats-Unis, près du mont Rainier.

 

C’est à partir de ce moment que s’est forgée l’expression «soucoupe volante» et qu’apparaissent toutes les théories «soucoupistes» - le terme est utilisé de façon plutôt péjorative.

 

Il y a de tout dans ces théories, certaines requalifiant en termes ufologiques des phénomènes beaucoup plus anciens.

 

La croyance dans des créatures extraterrestres existe-t-elle avant la Seconde Guerre mondiale ?

 

Non, mais la théorie dite des «anciens astronautes» donnera lieu à des réinterprétations à propos de certains sites mystérieux.

 

C’est le cas du site de Valcamonica, en Italie, où certains ont voulu voir «nos ancêtres, les "extraterrestres"» dans des peintures rupestres datant du VIIIe millénaire avant notre ère : deux hommes en lévitation semblent avoir la tête recouverte d’un casque de scaphandre…

 

C’est seulement après 1947 que l’on revisite certaines énigmes et que l’on prétend par exemple que, sans le concours des extraterrestres, les pyramides d’Egypte n’auraient pas pu être construites.

 

Avant la Seconde Guerre mondiale, ces sites n’étaient considérés que comme des mystères.

 

Au XVIIIe siècle, le jeune Goethe a ainsi décrit «l’amphithéâtre illuminé», qu’il est sûr d’avoir vu à Leipzig, en Allemagne.

 

Les écrivains s’interrogent bien sûr depuis longtemps. Ainsi Fontenelle, au XVIIe siècle, écrit sur les habitants de la Lune, les fameux «Sélénites», dans ses Entretiens sur la pluralité des mondes.

 

Ou plus tard Jules Verne, l’écrivain américain Charles Fort et le Britannique H. G. Wells…

 

Mais nous restons dans le domaine de la littérature : c’est la fiction qui permet d’explorer les hypothèses les plus audacieuses.

 

Ce qui change en 1947, c’est qu’on ne suppose plus, mais on témoigne, on prétend avoir vu des «engins extraterrestres».

 

On bascule du côté de la croyance.

 

On sort de l’hypothèse scientifique selon laquelle, statistiquement, il pourrait y avoir d’autres formes de vie dans l’univers.

Hypothèse déjà émise par Epicure et que l’on retrouve aujourd’hui au sein du SETI Institute (Search for Extraterrestrial Intelligence, créé en 1984 par la Nasa, en appui d’un programme lancé en 1960).

 

Pourquoi l’année 1947 est-elle «un tournant» ?

 

Sûrement parce plusieurs témoignages se suivent sur une période assez courte.

Juste après le mont Rainier a lieu le fameux crash à Roswell.

 

Selon l’US Air Force, un ballon-sonde s’est écrasé ; selon les ufologues, il s’agit d’une visite d’extraterrestres.

 

Puis, en 1954, on assiste à une vague d’observations dans le monde entier.

 

Le mythe est né, et une multitude d’adeptes est prête à y croire.

 

Des sectes vont d’ailleurs utiliser ce besoin de croyance, d’extraterrestre, pour se structurer et fédérer en grand nombre.

 

C’est ce phénomène qui est passionnant dans l’histoire des idées.

 

Pourquoi un phénomène qui est d’abord littéraire devient-il, à ce moment-là, un tel enjeu de croyance ?

 

Je pense qu’on ne peut pas ignorer le contexte de la guerre froide.

 

L’année 1947 marque à la fois le début de ce conflit et celui des premières observations de soucoupes volantes. Il y a forcément un lien avec l’avènement de l’arme nucléaire.

 

Nous sommes juste après Hiroshima et Nagasaki.

 

Certains ufologues convaincus prétendent d’ailleurs que ce sont les explosions nucléaires de la fin de la Seconde Guerre mondiale qui ont attiré l’attention des extraterrestres sur notre planète.

 

Ils viendraient ensuite soit pour nous sauver de notre inconscience, soit pour nous détruire, parce que nous devenons dangereux.

 

Des psychiatres, comme Carl Gustav Jung, y verront la marque d’une culpabilité : avec l’émergence de ce «mythe moderne», on ne cherche plus une intercession auprès de Dieu mais, toujours du côté du ciel, auprès de civilisations plus avancées que la nôtre et donc capables d’arbitrer nos conflits humains.

 

 

Ce sont justement les positions de la IVe Internationale posadiste?

 

Un syndicaliste et trotskiste argentin, Juan Posadas, de son vrai nom Homero Rómulo Cristalli Frasnelli, va développer le versant marxiste de l’ufologie : le rêve d’émancipation sera intergalactique ou ne sera pas.

 

Il n’a jamais prétendu avoir vu des extraterrestres, il se situe dans la pure logique du matérialisme dialectique : rien ne permet d’exclure, a priori, l’existence de civilisations extraterrestres et si jamais elles parviennent à entrer en contact avec les Terriens, c’est qu’elles sont beaucoup plus avancées que la nôtre.

 

Elles ont donc dépassé la lutte des classes et connaissent déjà l’avènement d’une société communiste.

 

Elles ne peuvent dans ce cas que nous aider à évoluer.

 

La théorie posadiste est étonnante : elle réinvente presque le christianisme, la justice sur Terre résultant d’une intervention céleste. Le ciel représente des civilisations lointaines et bienveillantes. L’ufologie permet donc de catalyser les angoisses de la guerre froide, et ce dans les deux blocs.

 

 

Sur quelles archives avez-vous travaillé ?

 

Sur les exposés d’institutions scientifiques tels que le SETI, sur les nombreux rapports de gendarmerie qui sont conservés au Service historique de la Défense.

 

Ces derniers sont très détaillés.

 

L’URSS disposait également d’observations archivées par la Défense ou par les services secrets.

 

Les militaires ne croyaient pas nécessairement aux soucoupes volantes mais pensaient que les observations faites pouvaient indiquer des actes d’espionnage.

 

Les gendarmes de Morsbach, en Moselle, ont ainsi pris très au sérieux la déposition de Charles Bou, quand, en octobre 1954, l’homme leur a assuré avoir vu un engin lumineux de forme ovale sur la route.

Après le signalement de certains atterrissages, on prenait des photos du site, on prélevait méthodiquement des échantillons de terre.

Des politiques ont aussi tenté de jouer sur ces croyances.

 

Lors de la dernière campagne présidentielle aux Etats-Unis, les deux principaux candidats se sont engagés à ouvrir les archives sur le sujet.

 

Même si ces archives ne prouvent rien : elles ne font que consigner des observations et des témoignages mais cela suscite la curiosité de beaucoup d’électeurs…

 

«Agroglyphe», «boules vertes», «elohim»… L’ufologie a son langage, un lexique est proposé en fin d’ouvrage…

 

C’est un savoir en soi qui a produit un vocabulaire assez riche et précis.

 

Ainsi, il ne faut surtout pas confondre «ovni» et «soucoupe volante»…

 

Le premier terme est scientifique et reste dans le doute, alors que le second est du domaine de la croyance puisque cet objet volant est déjà identifié comme «extraterrestre».

 

Dans 97 % des cas d’observation d’ovni, une explication rationnelle finit par apparaître : des ballons météorologiques, des météorites, des débris de satellites rentrant dans l’atmosphère…

 

Il faut noter aussi qu’il y a surtout des témoignages sur les ovnis : les signalements de «rencontres» ou de «contacts» avec les extraterrestres ou «d’abductions» sont extrêmement rares.

 

Et aujourd’hui, la guerre froide est terminée depuis longtemps, que reste-t-il de tous ces témoignages ?

 

Depuis les années 90, inversant le trajet parcouru depuis le début de la guerre froide, l’ufologie a regagné les territoires de la fiction.

Elle a toujours autant de succès mais plutôt au cinéma, en bande dessinée…

C’est une question qui passionne toujours car elle nous renvoie à nos propres limites.

Et pas seulement technologiques : un film récent, Premier Contact, met en scène une linguiste questionnant les modes d’interaction que les humains peuvent trouver en présence d’une altérité, quelle qu’elle soit finalement.

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Starman dans l'espace est-il observé par les extraterrestres et survivra-t-il?

SpaceX a récemment lancé une Tesla Roadster à bord de sa fusée Falcon Heavy pour l’envoyer sur Mars.

 

C’était le premier vol du Falcon Heavy. C’est le lancement que tout le monde attendait. Le Falcon Heavy est un monstre.

 

Elle a 27 moteurs, elle peut générer plus de puissance que 18 747 jets jumbo, et est la plus puissante fusée à voler depuis la fusée lunaire Saturn V de la NASA.

 

Bien qu’il s’agisse d’un lancement d’essai, Musk en a profité pour envoyer une charge utile dans l’espace.

 

Une Tesla Roadster, qui finira par atteindre l’orbite de Mars.

 

Et quelle coïncidence!

 

Elon Musk lance sa voiture dans l’espace et nous voyons des ovnis flotter autour de sa voiture et ce n’est pas une sorte de poussière spatiale, ces objets planent, s’arrêtent et recommencent à flotter tout autour.

 

 

 

L'homme d'affaires sud-africain a déclaré : « Les vols d'essai de nouvelles fusées contiennent généralement des simulateurs de masse sous la forme de blocs de béton ou d'acier. Cela semblait extrêmement ennuyeux. »

 

« Bien sûr, tout ce qui est ennuyeux est épouvantable, spécialement pour les entreprises, alors nous avons décidé d'envoyer quelque chose d'inhabituel, quelque chose qui nous a fait vibrer. »

 

« La charge utile choisie a été une Tesla Roadster originale, qui sera en orbite autour de Mars pour un milliard d'années. »

 

Les scientifiques pensent que les prétentions de M. Musk sont légèrement ambitieuses.

 

Les experts affirment que les matières organiques de la voiture - les plastiques et la fibre de carbone - seront déchirées à cause du rayonnement intense du soleil.

 

La Terre est protégée de la plus grande partie du rayonnement provenant de l'espace par l'atmosphère. Mais la Tesla, dans le vide de l'espace, ne bénéficie plus de tels privilèges.

 

L'énergie contenue dans le rayonnement du Soleil brisera le véhicule, et les scientifiques ne croient pas que cette voiture survivra une année complète.

 

William Carroll, chimiste à l'Université de l'Indiana et expert en molécules plastiques et organiques, a déclaré à Live Science :

 

« Tous les composés organiques seront soumis à la dégradation par les différents types de rayonnements que vous pouvez rencontrer. »

 

« Les plastiques et les fibres de carbone sont constitués en grande partie de liaisons carbone-carbone et de liaisons carbone-hydrogène. »

 

« Quand vous coupez quelque chose avec un couteau, au final, vous coupez des liaisons chimiques. »

 

« Ces matières organiques, dans cet environnement, je ne leur donne pas une année. »

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

France : Un OVNI noir survole la ville d'Houssen, en Alsace

 

Le 10 février 2018, en pleine journée, un OVNI sombre a été filmé au-dessus de la commune de Houssen, dans le Haut-Rhin, en Alsace. Le témoin a publié son récit ainsi qu'une vidéo sur le site du MUFON.

 

Témoignage :

 

« J'ai regardé par la fenêtre et j'ai vu un objet volant à basse altitude. J'ai alors pris ma caméra. L'OVNI se trouvait à environ 500 mètres de moi et volait à une altitude d'environ 30 mètres. Puis, il a commencé à tomber jusqu'à atteindre une hauteur de 10 mètres.

 

Je ne pourrai pas décrire cet OVNI en détail. Il pouvait disparaître et devenir invisible, comme s'il passait par un portail ou qu'il se camouflait. Cinq minutes plus tard, je suis parti en vélo sur le terrain où la dernière fois j'avais vu un OVNI. Aucune trace d'une quelconque activité paranormale à ce jour n'a été trouvée.

 

Mais après un certain temps, il a commencé à se produire des choses paranormales. J'ai ainsi pu observer une douzaine de différents types d'ovnis. »

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Churchill a dissimulé des documents prouvant l'existence des OVNI

 

Winston Churchill a ordonné à une équipe spéciale d'enquêter sur une étrange augmentation des observations de soucoupes volantes … . Hélas, selon des théoriciens de la conspiration, les résultats de cette investigation ont été dissimulés.

 

Des documents déclassifiés ont révélé que le chef de guerre avait monté une équipe aux compétences spéciales, connue sous le nom de « Groupe de Travail sur les soucoupes volantes » (« Flying Saucer Working Party »), pour étudier l'augmentation inhabituelle des observations d'OVNI en Grande-Bretagne.

 

Un rapport officiel a déclaré que de nombreuses observations avaient des explications terrestres et rationnelles, y compris les objets étranges repérés sur la capitale américaine Washington D.C. qui ont été détectés par plusieurs radars militaires.

 

Mais, les théoriciens du complot affirment que le rapport dissimulait une observation au Royaume-Uni faite par le personnel de la RAF.

 

Cette théorie est alimentée par une confession donnée par l'un des gardes du corps personnel de Churchill. Il a parlé de ces événements bizarres qui ont impliqué deux pilotes de la RAF. Il a rapporté des rencontres avec des avions mystérieux, connus sous le nom de « foo fighters ».

 

« Foo Fighter »s était le terme utilisé par les pilotes d'avions alliés au cours de la Seconde Guerre Mondiale pour décrire les OVNIS et les phénomènes aériens mystérieux tels que les boules de feu qui ont suivi des avions de combat pendant les batailles dans l'Europe et le Pacifique.

 

Les chefs militaires ont supposé que les foo fighters étaient des armes allemandes vraiment secrètes. Mais cette explication est tombée à l'eau puisqu'à la fin du conflit, les observations se sont poursuivies jusqu'à nos jours.

 

Alors, pourquoi Churchill s'est-il impliqué dans la recherche sur les OVNI ?

 

En juillet 1952, les appareils de contrôle des avions de combat de l'US Air Force ont été brouillés deux week-ends consécutifs après que le radar ait détecté plusieurs objets non identifiés volant dans une zone restreinte au-dessus de la Maison Blanche. Cet événement a provoqué une panique monstre.

 

Avec ce qui s'était passé aux États-Unis, Churchill voulait en savoir plus et se rendre compte des conséquences et des implications pour le Royaume-Uni.

 

Le 28 juillet 1952, Churchill a envoyé à son secrétaire d'État de l'Air, Lord Cherwell, une note demandant à ce que des enquêtes soient diligentées sur ce qui s'était passé aux États-Unis et sur ce que cela pouvait entraîner pour son pays.

 

Dans cette note, récemment baptisée « Churchill Memorandum », le Premier ministre de l'époque écrit : « Que signifie tout ces choses sur les soucoupes volantes ? »

 

« Qu'est-ce que cela peut signifier ? Quelle est la vérité ? »

 

«J'attends ce rapport à votre convenance. »

 

Lord Cherwell a monté un groupe de travail sur les soucoupes volantes pour enfin trouver des réponses.

 

Ce groupe, top secret, avait été mis en place deux ans plus tôt pour se pencher sur les observations d'OVNI qui se produisaient sans cesse au Royaume-Uni.

 

Il a été incapable d'exclure complètement l'hypothèse « d'un avion d'origine extraterrestre, développé par des êtres qui nous étaient inconnus et qui étaient bien plus avancés sur des sujets par rapport à que tout ce à quoi nous avions pensé ».

 

Cependant, il a expliqué qu'il était plus probable que les observations pouvaient se résumer à des aéronefs normaux, des ballons, des oiseaux ou d'autres phénomènes naturels, des illusions d'optique, des canulars délibérés - ou des « délires psychologiques ».

 

Mais des années plus tard, en 1999, l'implication de Churchill dans le grand débat sur les OVNIS a refait surface.

 

Le petit-fils d'un officier retraité de la RAF a écrit au Ministère de la Défense pour demander des renseignements sur une affaire dans laquelle Churchill aurait interdit la diffusion d'un compte-rendu relatant une observation d'OVNI faite au large de la côte est de l'Angleterre.

 

L'officier de la RAF, qui était censé être le garde du corps personnel de Churchill, aurait avoué sur son lit de mort qu'un avion de reconnaissance de la RAF revenait d'une mission sur l'Europe occupée quand il a repéré un OVNI métallique qui l'observait au large du comté de Cumbria.

 

L'équipage aurait pris des photos de l'objet, qui « planait sans bruit », au-dessus de l'avion.

 

À l'époque, lorsque cette mystérieuse rencontre a été portée à l'attention de Churchill, il a ordonné que les détails restent classifiés pendant au moins 50 ans - et ne pouvait être rendu public uniquement après avoir été révisé par un futur Premier Ministre.

 

Churchill aurait été terrifié qu'une révélation sur l'existence des extraterrestres puissent détruire la foi en Dieu et causer des troubles et une panique de masse.

 

Churchill aurait crié : « Cela devrait être immédiatement classé car [si c'était rendu public] cela créerait une panique massive parmi l'ensemble de la population et détruirait la croyance dans l'église. »

 

Les théoriciens du complot prétendent que les documents relatant cette observation devaient avoir été cachés ou détruit.

 

Il n'existe donc aucun enregistrement de cet événement. Churchill aurait ordonné au Ministère de la Défense de détruire tous les fichiers relatifs aux OVNI datant d'avant 1967.

 

Jason Chapman, qui a écrit plusieurs livres sur le Mémorandum de Churchill, a déclaré : « Le ministère de la Défense a démontré dans le passé qu'il était capable de dissimuler un grand nombre d'incidents. »

 

« Je crois qu'il est possible qu'un ancien haut gradé de l'armée connaissait les OVNIS. »

 

L'homme, âgé de 46 ans, qui travaille pour l'entreprise de défense britannique BAE Systems, a déclaré : « Quelqu'un, quelque part, sait quelque chose. »

 

« Ce n'est certainement pas nos dirigeants mondiaux [qui en ont connaissance]. Une telle information est bien au-dessus des compétences du Premier ministre. »

 

« Peut-être qu'un membre de la Chambre des Lords, qui est un général à la retraite, a des informations qui pourraient prouver qu'il y a une dissimulation. »

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Un voyageur temporel partage ses visions du futur !

 

Être capable de voyager dans le temps est quelque chose qui a souvent fait débat. Ce sujet a été l'objet de nombreux films et romans. Jusqu'à présent, cette possibilité a toujours été considérée comme étant rien de plus qu'une théorie.

 

Mais pourrait-on croire quelqu'un qui affirmerait avoir voyagé dans le temps et qui y serait revenue ? Un homme, qui travaille au sein « du service des renseignements britanniques », affirme s'être rendu dans le futur et même dans des univers parallèles.

 

Cette révélation expliquerait « l'effet Mandela ». Ce phénomène se produit quand un grand nombre de personnes partagent des souvenirs similaires sur des événements qui ne se sont jamais produits. Certains prétendent que ces événements se sont réellement produits mais dans des univers parallèles !

 

Le voyage dans le temps est quelque chose qui fascine de nombreuses personnes depuis des décennies. William Taylor, un britannique, s'est présenté pour affirmer publiquement qu'il s'était rendu dans le futur à plusieurs reprises avant d'y revenir pour raconter son histoire.

 

« Le voyage dans le temps a été accompli [pour la première fois] avec succès en 1981 », affirme Taylor. « Il existe un nombre infini d'univers alternatifs, il est possible que chacun de ces univers existe et il est possible de se déplacer entre ces univers. Nous avons développé une machine non seulement pour voyager dans le temps, mais également pour se déplacer entre ces univers parallèles. »

 

Taylor a réalisé que tout le monde ne croirait pas son histoire de voyage dans le futur mais cela ne semble pas le déranger. Ce qui le dérange le plus, c'est la peur des représailles qu'il pourrait subir pour avoir raconté son histoire. En effet, l'homme prétend avoir travaillé pour le gouvernement en Grande-Bretagne au sein de l'agence de renseignement britannique.

 

Taylor a dit qu'il existe beaucoup de technologies avancées gardées secrètes. Il a ajouté que, avec le temps, elles seraient progressivement rendues publics, mais pour le moment, elles sont hautement classifiées. Il a prétendu que « ils » s'en prendraient à lui pour avoir publié la vidéo et dévoilé la vérité.

 

Il a ajouté que ces univers alternatifs existent et qu'il est possible de se déplacer entre eux. Taylor prétend qu'une machine a été développée pour cela.

 

Taylor a expliqué avoir visité l'année 3000. Il a dit que le monde n'avait pas beaucoup changé. La différence notable est que les humains vivent sous l'eau. Il a parlé en détail des choses qu'il avait vues. Taylor a décrit avoir vu des véhicules volant dans le ciel au-dessus de lui. Mais, il ne pu remarquer que leurs lumières à travers ce qu'il prétendait être du smog épais.

 

Il a continué en affirmant qu'en 8973, les machines et les hommes auront fusionné ensemble.

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

Des morceaux d'OVNI du Roswell britannique retrouvés !

Photo : SHEFFIELD HALLAM UNIVERSITY

 

Des débris d'une prétendue soucoupe volante décrite comme étant le « Roswell Britannique » ont été retrouvés 60 ans plus tard dans les archives d'un musée.

 

L'étrange objet métallique a été trouvé par trois personnes dans la localité de Silpho Moor, près de Scarborough en novembre 1957.

 

Il a souvent été comparé au plus célèbre de tous les incidents d'ovnis, celui de Roswell, au Nouveau-Mexique, qui s'est produit 10 ans auparavant.

 

Des hiéroglyphes ont été trouvés sur ces mystérieux débris découverts dans le Yorkshire.

 

Certains les ont comparés à des caractères russes.

 

Un minuscule livre composé de 17 fines feuilles en cuivre retenues par un fil de bobine a été retrouvé à l'intérieur de l'engin. Il était couvert d'une multitude de hiéroglyphes.

 

Le propriétaire du café local, Philip Longbottom, a prétendu qu'il s'agissait d'un message de 2 000 mots envoyé par des extraterrestres appelé Ullo et avertissant l'humanité d'une guerre atomique imminente.

 

« Vous devez vous améliorer ou disparaître. »

 

Le Yorkshire Post rapporte que des morceaux de cette trouvaille inhabituelle avaient été perdus pendant un demi-siècle avant d'être récemment retrouvés dans les archives du Science Museum Group basé à Londres.

 

Andy Roberts, ancien rédacteur en chef du magazine UFO Brigantia, a déclaré :

 

« C'est incroyable d'entendre qu'après tout ce temps, des objets mystérieux ont été conservés dans des archives du musée. »

 

L'homme s'est plongé dans les archives et a constaté que

« l'objet de Silpho Moor » avait été envoyé au musée de la Science puis au National History Museum's Gordon Claringbull, qui s'est spécialisé dans l'étude des météorites et des explosifs.

 

Les échantillons comprenaient une section fusionnée du métal, du plastique provenant de l'enveloppe extérieure ainsi qu'un morceau du tube de cuivre creux.

 

Claringbull n'a trouvé « rien d'inhabituel » dans cet échantillon et a conclu que ces morceaux de métal avaient été fabriqués sur Terre.

 

Beaucoup croient que la « soucoupe volante » a été fabriquée à partir d'un réservoir d'eau chaude et plantée sur la lande afin de faire un canular.

 

D'autres tests effectué à l'Université de Manchester ont révélé qu'il n'aurait pas pu arriver sur Terre depuis l'espace puisqu'il n'avait pas été exposé à des températures élevées.

 

L'experte en OVNI, Jenny Randles, a déclaré que « c'est le canular le plus coûteux et le mieux organisé qui ait jamais été monté en Grande-Bretagne ».

 

Au moment où l'accident a été signalé, cela a causé une multitude d'inquiétudes. En effet, à l'époque, la course à la conquête spatiale entre les États-Unis et l'Union soviétique venait de commencer et il était à craindre que ces objets provenaient d'un satellite d'espionnage.

 

Environ 30 ans plus tard, dans la même région, une énorme cache d'armes et de matériel de fabrication de bombes de l'IRA a été trouvée au moment où le Premier ministre Margaret Thatcher devait prendre la parole lors de la conférence du Parti conservateur à Scarborough.

 

0 commentaires

lun.

12

févr.

2018

France : Un OVNI discoïdale massif observé dans les Pyrénées

 

Le 27 août 2017, un OVNI de forme discoïdale a été observé depuis la commune de Bruges-Capbis-Mifaget, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en France. Cet objet massif émettait 6 lumières rouges constantes. Il ne faisait aucun bruit et suivait une trajectoire linéaire en direction de l'ouest.

 

Témoignage :

 

« Nous revenions, avec mon compagnon, du secteur Lourdes et roulions en direction d'Oloron Sainte-Marie sur le CD 35 entre Asson et Mifaget, il était 21h31, dimanche 27 août 2017, il faisait nuit noire, ciel dégagé à l'endroit où nous nous trouvions et apercevions des bancs de nuages en se rapprochant d'Oloron Sainte Marie. Nous étions seuls sur la route, pas de circulation, c'est une route de rase campagne, pas d'éclairage public dans cette portion de route.

 

Mon compagnon conduisait (j'étais donc passagère), je regardais le ciel lorsque mon regard a été attiré sur le haut gauche du pare-brise par 6 lumières rouges dans le ciel contenues dans un forme de disque qui avançait. J'ai compris que ce n'était pas ordinaire.

 

J'ai aussitôt demandé à mon compagnon de s'arrêter, ce qu'il a pu faire, il y avait une surlargeur à cet endroit de la route.

 

En sortant de la voiture, surprise nous constatons que l'objet volant ne fait pas de bruit, qu'il vole à basse basse altitude direction ouest.

 

J'ai le réflexe de prendre mon téléphone portable et de faire 2 photos alors que mon compagnon à essayé de filmer et cela n'a rien donné avec son téléphone.

 

Au vu du manque de bruit, de la forme discoïdale, des lumières rouges constantes, j'en ai déduit (et mon compagnon également) très rapidement par élimination que ce n'était ni un avion, ni un hélicoptère, ni un ballon sonde, ni un ULM, ni un drone. Il volait à assez basse altitude, nous en avons donc déduit que c'était un possible OVNI.

 

Pas d'émotions fortes ni débordantes, surprise seulement.

 

Il volait à vitesse lente et a accéléré à l'approche d'un groupe de nuages dans lequel il a disparu.

 

L'observation a été de courte durée et s'est faite dans une portion du ciel sans nuage. »

 

 

0 commentaires

dim.

11

févr.

2018

Soirée Ovni Paris du 6 Février 2018 "Le ranch de l'Utah" avec Elisabeth de Caligny.

 

Mis en ligne par P. Galacteros après la soirée Ovnis Paris du 06 février 2018

 

 

Tous les 1ers mardi du mois, Ovni Paris ,un groupe de passionés de la question Ovni , organise une soirée ufologique  à Paris   dans le 5eme arrondissement  ,270 rue saint Jacques ,salle Nicole dans la Maison des Mines .

Nos soirées comportent des actualités Ufologiques , une conférence faite par une personne ,ufologue ou lié à la question Ovni et invitée par le responsable Patrice Galacteros  et enfin un débat sur le sujet de la conférence.

 

Le webmaster de www.ovniparis.fr :   P. Galacteros

0 commentaires

dim.

11

févr.

2018

Mars : découverte d'une tête de dinosaure fossilisée ?

Date de la découverte: 11 février 2018

Lieu de la découverte: Mars

Source photo: http://www.gigapan.com/gigapans/195505

 

D'après Scott Waring :

 

"J'ai trouvé une tête de dinosaure avec la bouche ouverte et une autre tête dans la bouche. La tête ressemble à une vieille sculpture. Il y avait aussi quelques autres anomalies que j'ai trouvées qui étaient la preuve d'une civilisation antique d'il y a longtemps. Un objet métallique rond à moitié enterré dans la terre. Quelques structures creuses et artefacts de formes étranges. "

 

 

 

0 commentaires

sam.

10

févr.

2018

Centrales Nucléaires et hypothèse Ovnis

Retour sur la vague d'Ovnis de fin 2014 au-dessus des centrales nucléaires Françaises - article de Paris Match 

 

Des drones ont survolé Paris deux nuits consécutives, planant au-dessus de zones sensibles ou touristiques dont la Tour Eiffel, les Invalides et l'ambassade américaine.

 

Le 20 janvier dernier (2015), un autre engin avait été aperçu au dessus de l'Elysée.

 

Cette mini vague de drones sur la capitale survient après celle plus inquiétante de survols du parc nucléaire français par des appareils non identifiés.

 

Alors qu'aucun responsable de ces intrusions n'a été interpellé, certains témoignages concernant le survol des centrales nucléaires de ces derniers mois laissent entrevoir une toute autre histoire : et si ces drones avaient une origine beaucoup plus énigmatique ?

 

En quatre mois, les deux tiers des 19 centrales nucléaires françaises ont été survolés à une ou à plusieurs reprises.

 

Et les centrales ne sont pas les seules visées par ces inquiétantes tournées d'inspection aériennes: dans la nuit du 26 et 27 janvier, le site militaire de l'île Longue, dans la rade de Brest, où sont abrités les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins français a aussi été visité. 

 

Dans la seule soirée du 31 octobre 2014, pas moins de six sites ont été visités entre 18 heures et 22 heures : les centrales de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Dampierre en Burly (Loiret), Belleville-sur-Loire (Cher), Fessenheim (Haut-Rhin), Flamanville (Manche) et Penly (Seine-Maritime).

 

Une telle simultanéité sur une vaste étendue de territoire suppose une organisation et une logistique sans faille, guère à la portée d'une bande de plaisantins équipée de drones vendus dans le commerce.

 

«Le survol des centrales nucléaires est interdit dans un périmètre de cinq kilomètres et de 1.000 mètres d'altitude autour des sites. L'espace aérien au-dessus des centrales nucléaires est surveillé par l'armée de l'air, dans le cadre d'un protocole avec EDF», rappelle l'AFP.

 

Pourtant, après trois mois de survols qui remettent en cause la sécurité du parc nucléaire français, aucune arrestation n'a été effectuée, aucun drone n'a été abattu et aucune piste sérieuse n'est envisagée, du moins publiquement.

 

On ignore même quels types d'appareils sont utilisés :

«Les témoignages de gendarmes recueillis sur le site de Crès-Malville parlent de survols dans des conditions météo de vents de 70 km/h et avec de la pluie. On a des hélicoptères à Golfech qui suivent pendant 9 km ces drones. On a un drone qui circule entre Flamanville et la Hague sur 18 km. La thèse des petits drones que l’on pilote le nez sur la clôture ne tient pas» résume pour Science et Avenir Yannick Rousselet, en charge de la campagne sur le nucléaire chez Greenpeace.

 

"L’armée se trouve confrontée à une stratégie soutenue par une technologie 'exogène'"

 

 

Pour l'instant, les drones qui survolent les centrales françaises sont donc au sens le plus littéral du terme des OVNIS, des Objets Volants Non Identifiés. De fait, la communauté française des spécialistes des OVNIS n'a pas tardé à s'emparer du sujet : l'ufologue Claude Levat a écrit le 6 décembre une «lettre ouverte au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian» qu'il interpelle en ces termes :

 

«L’armée se trouve confrontée à une stratégie soutenue par une technologie "exogène". La même méthodologie peut nous faire craindre une poursuite aggravée de ces manifestations avec démonstrations ostensibles vis à vis d’un public non "préparé".

 

En conséquence en tant que citoyens concernés par la défense du territoire, nous avons l’honneur de vous demander votre opinion concernant cette question.»

 

Une technologie «exogène», autrement dit non terrestre sous-entend Claude Lavat...

 

Le Geipan (groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés), l'organisme officiel dépendant du CNES en charge de l'étude des PANS (Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés, la terminologie scientifique désormais en vigueur pour désigner les OVNIs) a aussi été saisi par l'ufologue Jacky Kozan, de l'association «l'Académie d'ufologie» :

«Vous avez certainement pris connaissance par les média nationaux et étrangers du fait que nos installations nucléaires civiles et militaires sont depuis plusieurs semaines survolées par des “engins non identifiés”. Ces nouvelles ont été confirmées fin octobre 2014 par un directeur national d’EDF s’exprimant sur les chaînes de télévision, en utilisant l’expression “engins volants non identifiés”. En conséquence et sans information provenant du GEIPAN, nous vous demandons de nous faire connaître les résultats d’une enquête qui a certainement été diligentée par le GEIPAN.»

 

Contrairement au ministère de la Défense, Xavier Passot, responsable du GEIPAN nommé en 2011 n'a pas tardé à répondre : 

«Pour votre information, le GEIPAN n’a pas été sollicité sur cette affaire récente de survol de centrales nucléaires. (…) Le GEIPAN, qui n’a été sollicité ni par EDF, ni par la gendarmerie, ni par aucun témoin sur cette affaire, n’a aucune activité sur ce sujet, si ce n’est la veille sur les informations de la presse. Et vous savez que nous n’avons pas mission d’aller chercher des observations inexpliquées. Nous sommes bien sûr très curieux de l’origine précise de ces engins volants, mais étant donné le lourd dispositif déjà déployé par la gendarmerie sur le sujet, l’apport du GEIPAN sur cette affaire serait bien maigre.»

 

Interrogé sur France Culture à propos de ces survols, Xavier Passot confirme mais laisse transparaître quelques doutes sur la version officielle  :

«Je n'ai pas reçu personnellement de témoignages. Tous les témoins de ces survols sont des employés des centrales nucléaires. Mais je sais qu'une personne a vu quelque chose près de Golfech et a contacté les gendarmes. L'observation a été classée drone (…) Je ne sais même pas sur quels critères tous ces objets ont été identifiés comme des drones. J'espère que c'est sur de bons critères mais je n'en suis pas absolument certain.»

 

"Nous savons qu’un témoin a déposé à la gendarmerie un témoignage d’observation à Sistel"

 

Xavier Passot évoque aussi dans sa réponse à Jacky Kozan cette observation d'un PAN près de la centrale de Golfech, le jour d'un survol de drone, le 30 novembre 2014 :

«Nous savons toutefois par les forums qu’un témoin a déposé à la gendarmerie un témoignage d’observation à Sistel. Comme d’autres témoins ont observé un drone survolant la centrale de Golfech ce jour-là, ce témoignage a rejoint le dossier de l’enquête judiciaire en cours sur le survol des centrales nucléaires par des drones.»

 

Ce témoignage, publié sur le forum Mystères des Ovnis est le seul à notre connaissance dans lequel un témoin extérieur à EDF corrobore le survol d'une centrale nucléaire et fournit une description précise de l'objet impliqué, à supposer qu'il s'agit du même objet que celui signalé par la direction de la centrale. Or, le récit du témoin, Marc T., ajoute encore au trouble concernant la nature exacte de cet engin volant:

 

«Observation du 30 Octobre 2014, entre 20h50 et 21h00.

 

La maison où je me trouvais se situe en hauteur, sur l'un des coteaux de la commune... Avec une vue dégagée sur la Centrale de Golfech. (…)

On ne voyait qu'un gros point lumineux de couleur blanche (sans couleur) à l'horizon direction Nord Est vers Donzac (au dessus de Donzac pour être plus précis). A environs 4 à 5 kilomètres de nous et à une altitude de 200 m environ (pas beaucoup plus haut que les tours de la centrale elle-même). (…)

Puis il a commencé à bouger lentement à très faible vitesse. Tout en pivotant sur lui-même comme pour amorcer un virage. A ce moment là, j'ai pu voir aux jumelles (et mon ami à l’œil nu) une seconde lumière de type flash. Comme un stroboscope. (...)

Puis, il a commencé à se déplacer de plus en plus vite, à la vitesse d'un petit avion de type Cessna. Il se dirige maintenant plus vers St Loup, pour ensuite effectuer un virage assez serré se dirigeant alors dans notre direction. A mesure qu'il s'est rapproché de nous, j'ai pu voir aux jumelles un point rouge assez distinctement, assez brillant lui aussi. (…)

 

A environ 300 m de nous, de face, toujours avec son gros spot blanc, il reste presque immobile environ 15 à 20 secondes. J'ai alors eu le temps, mon ami aussi, de voir sa forme de face. C'est à ce moment là qu'il est le plus prêt de nous. Il a alors une forme "d'avion". Il ne faisait aucun bruit... rien du tout. On pouvait entendre la moissonneuse-batteuse sur le coteau d'à côté (à notre droite) mais rien pour cet objet. J'ai donc pu voir deux ailes. Son envergure faisait bien 6 à 7 m.

 

"J'ai observé un ovni triangulaire, noir mat avec trois lumières clignotante"

 

 (…) Toujours aux jumelles, maintenant à 500 m de moi, mais cette fois de profil, j'ai été très surpris car j'avais beau le suivre (il n'avançait pas très vite) je n'arrivais pas à lui donner une forme précise. J'avais bien vu ces ailes juste avant, mais cette fois pratiquement de profil, je ne voyais pas bien les contours de l'objet. Ça faisait un peu l'effet d'un mirage dans le dessert.»

 

Résumons :

un gros objet de six à sept mètres d'envergure, des lumières clignotantes, une forme floue «comme un mirage», une vitesse variable allant du sur-place à celle d'un avion de tourisme, aucun bruit, des «flashs stroboscopiques» que le témoin a interprété comme les flashs d'un appareil photographique... Il est clair que ce type de «drone» ne se trouve pas au supermarché du coin. Ci-dessous, une reconstitution de l'objet vu par les témoins :

 

Cliquer sur l'image pour agrandir

 

Mais il y a plus étonnant encore.

 

Le témoin a rapporté son observation aux gendarmes qui lui auraient confié avoir eux aussi vu quelque chose :

«En discutant avec les gendarmes qui ont été très à l'écoute, ils m’ont dit avoir vu plus tard dans la soirée vers 21h50, près de l'un des ponts de la Garonne (…), quelque chose d’encore plus gros, bien plus imposant, presque comme un avion de ligne mais de forme carrée...»

 

Ce n’est pas la première fois que la centrale de Golfech est survolée par un engin mystérieux.

 

En 2010, deux employés de la centrale ont observé et filmé un objet pour le moins insolite si l’on en croit cette description qui figure dans une enquête réalisée par l’ufologue Christophe Albiero:

«Cela s'est déroulé le 6 octobre 2010 entre 20h15 et 20h17 à la centrale nucléaire de Golfech, à quelques mètres du bâtiment de sécurité du site. Il faisait très beau, le ciel est très clair, pas de vent, pas de nuages, visibilité parfaite, pas d'arbres vue complètement dégagée. J'ai observé un ovni triangulaire, noir mat avec trois lumières clignotantes blanches à chaque extrémité, et une rouge clignotante au centre. L'objet volait à basse altitude, j'ai pu le voir de très près. Il était assez grand et se déplaçait très lentement. J'ai pu le suivre a pied en marchant parallèlement à sa trajectoire. A un moment donné je me suis retrouvé pratiquement sous l'objet.

 

"L’objet est donc passé très près des deux réacteurs nucléaire"

 

Celui-ci ne faisait aucun bruit (moteur, sifflement etc), il n'y avait pas de souffle, pas d’odeur. L'objet a continué sa route en silence puis à environ trente mètres de moi sur ma gauche, il a pivoté sur sa droite puis est parti toujours lentement en prenant de l'altitude se dirigeant vers une colline. (…)

 

Je travaille à la centrale nucléaire de Golfech. L’objet était si bas que pour nous il n'était pas au dessus de la centrale mais bien à l'intérieur aussi haut que les cheminées de la centrale d’environ 150/200 m. L’objet est donc passé très près des deux réacteurs nucléaire. Il a survolé l'allée centrale, le bâtiment sécurité du site sans déclencher d'alarme à notre grand étonnement.»

 

Les deux témoins, Pascal et Sofiane, âgés de 44 et 20 ans à l’époque, ont contacté le GEIPAN mais ils sont en désaccord complet avec la conclusion assez lapidaire du rapport de l’organisme public: «Observation probable d’un avion».

 

Les OVNIS et les centrales nucléaires semblent entretenir un rapport complexe depuis des décennies en France et dans le monde.

Au point d’inquiéter les autorités responsables ?

 

Peut-être, du moins si l’on en croit cet article du Canard Enchaîné consacré à une affaire de piratage informatique mené à l’encontre d’un militant de Greenpeace paru le 8 avril 2009.

L’hebdomadaire révèle que des enquêteurs du groupe Geos, chargés d’un audit de la sécurité de la tour EDF de La Défense «ont mis la main sur un rapport confidentiel de 260 pages consacré aux… extraterrestres.» 

 

Que penser enfin de cette confidence de Pascal Pezzani, directeur de la centrale nucléaire du Blayais, elle aussi survolée le 13 octobre dernier ?

Lors de la «présentation des résultats 2014 et des perspectives de la centrale nucléaire» Pascal Pezzani, rapporte «Sud-Ouest» a «minimisé» les problèmes de sécurité: 

«Ici, on n'a pas vu de drone. On a vu un ovni et il n'y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites.»

0 commentaires

sam.

10

févr.

2018

Les Ovnis utilisent-ils une technologie spatio-temporelle pour se déplacer ?

 

Le Pentagone a conduit pendant plusieurs années des études sur les OVNIS. Luis Elizondo faisait partie de l’équipe en charge d’enquêter sur ces phénomènes et sur tous les témoignages associés. Il pense avoir percé le secret du système de propulsion de ces engins.

 

Le Pentagone n’est pas une construction récente. L’édifice a été créé au début des années 40 et donc en pleine guerre mondiale afin de regrouper au même endroit tous les départements de guerre des États-Unis.

Les années passants, le bâtiment a fini par devenir un véritable symbole de la puissance militaire américaine. Il compte désormais plus de vingt-cinq mille occupants, parmi lesquels se trouvent environ trois mille civils.

 

Le Pentagone a lui aussi enquêté sur les OVNIS.

 

En 2004, des pilotes de combat ont aperçu une étrange forme volant à vive allure lors d’une sortie. La scène a été filmée, mais personne n’a réussi à déterminer la nature exacte de l’engin apparaissant dans la séquence.

 

Trois ans plus tard, le Pentagone a donc lancé un nouveau programme spécial visant à enquêter sur tous les cas d’observation d’appareils volants non identifiés, un programme porté à bout de bras par Harry Reid, le sénateur du Nevada et dont la direction avait été confiée à Robert Bigelow.

 

Pendant trois ans, le programme a bénéficié d’un budget annuel de vingt-deux millions de dollars. L’équipe a écumé les routes américaines afin d’aller interroger toutes les témoins de ces étranges phénomènes et tenter de trouver des débris appartenant à des OVNIS.

 

Luis Elizondo a travaillé pour ce programme pendant plusieurs années et il a fini par en révéler l’existence en fin d’année dernière. Le Pentagone, de son côté, n’a pas cherché à nier et il a ainsi confirmé l’existence de cette cellule tout en précisant que le programme avait été arrêté en 2002, faute de résultats probants.

 

Une technologie spatio-temporelle à l’origine des prouesses des OVNIS ?

 

Depuis, Elizondo a été invité à plusieurs reprises à prendre la parole afin d’évoquer ces années passées à travailler pour le Pentagone et il a récemment profité d’une entrevue menée par un journal britannique afin de revenir sur les OVNIS et sur leur système de propulsion.

 

D’après lui, si ces appareils parviennent à atteindre des vitesses extrêmes et à changer de direction en l’espace de quelques secondes, ce serait finalement grâce à une seule et même technologie, une technologie capable de déformer le tissu de l’espace-temps afin de s’affranchir de tous les impératifs liés à la physique et à la gravité.

 

Il n’est d’ailleurs pas le seul à le penser.

 

Un scientifique travaillant pour Bigelow Aerospace du nom de Hal Puthoff est lui aussi du même avis et il pense ainsi que ces engins seraient capables de créer leur propre bulle spatio-temporelle afin d’atteindre des vitesses vertigineuses.

 

Il faut tout de même signaler que tout le monde ne partage par leur enthousiasme et beaucoup de personnes pensent ainsi que les phénomènes observés par le Pentagone étaient imputables à des essais menés par des gouvernements étrangers. Notamment celui capturé par les deux pilotes.

 

0 commentaires

sam.

10

févr.

2018

ODH-TV : Edition du 25 janvier 2018

 

L'édition du 25-01-2018 vous est présentée par Gilles.T :

 

- Le blog du CRUN fait peau neuve et intervention d'Eric Zürcher

 

- Etude géo'ufologique dans l'Yonne avec Rémy Fauchereau

 

- UFO Cloud: 06 Février 2018 Conférence sur le Ranch Skinwalker à Ovni Paris

 

08 Février 2018, Rencontres d'Ovni Languedoc à Nîmes (30)

 

- Ovni Dans l'Histoire: Cas Ovni du 19 juin 1974 avec Joël Mesnard

 

- Un souhait pour le futur de l'ufologie avec François Villien

 

- Dossier du mois: Introduction à l'étude géo'ufologique 2 (Saison 7 des reportages) Avec les interventions de Rémy Fauchereau, Mirko, Yves Herbo, Luc Chastan, Danielle Chamarande, Jean-François Primeau et Eric Zürcher.

 

0 commentaires

sam.

10

févr.

2018

Interview de Christian Macé sur les Ovnis Extraterrestres par UFO Conscience

 

Avec Olivier de Sedona de “Ufo Conscience”, nous avons parlé ovnis extraterrestres et connexes, lors de notre mémorable entretien… Nous avons évoqué feu l’Ami Jimmy Guieu, l’Ami Guy Tarade, l’Ami Mike Shannon, notamment… C’est là que ça se passe :

 

Grand Merci à notre Ami Olivier de Sedona de “Ufo Conscience”, qui a diffusé hier soir vendredi 09 février 2018 mon interview par lui-même, sur sa chaîne de vidéos ovnis remarquable, sur You Tube :

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

LE PAPYRUS OUBLIÉ DE LA GRANDE PYRAMIDE

 

Le papyrus oublié de la grande pyramide, est un documentaire (1h30) qui révèle la découverte archéologique en 2013 par l'égyptologue Pierre Tallet du contenu d'un papyrus très ancien donnant des explications sur la construction de la pyramide de Kheops en Égypte, écrit par un homme de confiance du pharaon Khéops, un certain Merer...

 

Dernière des sept merveilles du monde antique encore debout, la pyramide de Kheops intrigue autant qu’elle fascine.

 

Depuis des millénaires, la grande pyramide de Gizeh passionne et interroge le monde. Nombreux sont les archéologues qui ont voulu comprendre les secrets de sa construction.

 

Haute de 146 mètres, le monument érigé, il y a plus de 4.500 ans pour accompagner le pharaon Kheops dans son dernier voyage d'après les égyptologues, domine majestueusement, le vieux Caire.

 

Comment une société de l’âge du bronze, qui n’avait à sa disposition que des outils rudimentaires et une abondante main-d’œuvre, a-t-elle pu bâtir un tel monument ?

 

Comment les Égyptiens ont-ils fait pour convoyer et assembler les quelques 2,3 millions de blocs de pierre qui composent l’édifice ?

 

Qui étaient les ouvriers et combien étaient-ils ?

 

Quels étaient leurs outils ?

 

Par quel moyen les blocs de calcaire et de granit lourds de 2,5 tonnes ont-ils pu être acheminés de Tourah et d’Assouan jusqu’aux pieds des pyramides ?

 

Aujourd'hui, le mystère serait enfin révélé. Découvert dans le port pharaonique de Ouadi el-Jarf, un papyrus datant de l’époque, le plus ancien connu à ce jour, évoque des détails sur la construction de la grande pyramide.

 

Lors d'une fouille en 2013, l'égyptologue Pierre Tallet tombe sur un document unique : Le journal de bord de Merer, homme de confiance du pharaon Kheops et contremaître du chantier de la pyramide de Khéops.

 

Ce papyrus vieux d'environ 4.500 ans est le premier manuscrit à évoquer clairement les aspects pratiques de la construction du complexe funéraire. Ce journal de bord est une mine d’informations pour les égyptologues.

 

Cette enquête archéologique unique éclaire enfin sur l’ampleur du chantier et les répercussions que celui-ci a provoqué dans tout le bassin méditerranéen.

 

De la découpe des blocs de pierre au transport fluvial, en passant par l'organisation de l'habitat ouvrier, on suit le récit de ce chantier pharaonique.

 

Le documentaire lève le voile sur sa construction en alternant les images de synthèse soignées et les travaux de reconstitution des archéologues.

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

OVNIS DES GUIDES VENUS DU FUTUR ?

 

OVNIS DES GUIDES VENUS DU FUTUR ?

par Guy Tarade

 

 

Notre planète est-elle placée sous la tutelle d’une puissance cosmique et extra temporelle, qui agit sur les principaux événements de notre évolution ?

 

Cette hypothèse, il faut le reconnaître, paraîtra invraisemblable au sceptiques, mais ce qui est certain , c’est que les prophéties du passé semblent toutes se réaliser de manière mathématique , comme si leurs différents rédacteurs les avaient élaborées sous la conduite de voyageurs du temps !

 

Un physicien, Pol Anderson, a imaginé dans un livre de science-fiction, » La Patrouille du Temps », l’ingérence troublante des hommes du futur dans notre passé.

 

L’hypothèse de bouleversements historiques évités de justesse dépasse de beaucoup les sujets généralement traités par ce genre de littérature. « La Patrouille du Temps » nous oblige à réfléchir ; il se pourrait en effet que les hommes du futur veillent à notre insu, au parfait déroulement de notre évolution. Leur mission est de sillonner le passé pour corriger les effets du hasard, d’écarter les précurseurs indésirables tout en ordonnant les faits selon un plan établi depuis toute éternité.

 

Les prophètes ont-ils été « contactés » par des Voyageurs du Temps, afin de nous mettre en garde contre les dérives de nos propres folies ?

 

Le grand Newton disait que les prophéties sont vraies mais que l’on ne peut s’en apercevoir qu’une fois qu’elles se sont réalisées. C’est là une observation tout à fait juste, qui porte réflexion et nous oblige à admettre les déplacements « transtemporels ».

 

Le Dr Alexis Carrel, lauréat du prix Nobel, admettait que la projection dans le temps était une réalité.

Dans son merveilleux livre « L’Homme, cet inconnu » cet illustre savant écrivait :

« Certains individus paraissent susceptibles de voyager dans le temps. Les clairvoyants perçoivent des événements passés et futurs. Les faits de prédictions de l’avenir nous mènent jusqu’au seuil d’un monde inconnu. Ils semblent indiquer l’existence d’un principe physique capable d’évoluer en dehors des limites de notre corps. »

 

Conscient que nous faisons partie intégrante de la grande horloge cosmique, notre propre mouvement d’horlogerie interne est la réplique en plus petit de cette Grande Horloge.

Le temps n’est pas en dehors de nous. C’est de l’intérieur que nous participons au temps.

 

La Loi d’Hermès affirme que ce qui est en haut est identique à ce qui est en bas et que tous les deux ne font qu’un ! Notre corps est comme une usine d’une grande complexité, qui comporte des programmes intégrés.

 

Notre cerveau quant à lui est encore un territoire peu connu, qui dissimule bien des secrets. Une sorte de transducteur capable de nous mettre en relation avec la Création toute entière !

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

De nouvelles révélations sur les étranges crânes de Paracas

 

Les Paracas constituaient une civilisation précolombienne qui possédaient une particularité inexplicable : ses membres avaient un crâne incroyablement allongé.

 

Selon un groupe d'experts, qui se sont intéressés au phénomène des crânes de Paracas, de récentes études menées sur les ADN de ce peuple ont révélé que les crânes allongés de Paracas, au Pérou, n'étaient pas originaires de la région.

 

« Les Paracas étaient un mélange ethnique incroyablement complexe de personnes ... Il y a un certain nombre d'haplogroupes différents qui ont été trouvés dans les tests d'ADN des crânes allongés de Paracas et ces haplogroupes, qui sont d'une autre ascendance génétique, ne cadrent pas avec l'histoire du Pérou sous quelque forme que ce soit … »

 

Au cours des années 1920, un archéologue péruvien du nom de Julio Tello a découvert une série de tombes à Paracas au Pérou. Le contenu de ces tombes a laissé les experts perplexes car d'innombrables crânes allongés ont été récupérés dans ces sépultures. Depuis lors, des crânes, encore plus allongés, ont été trouvés dans la région, soulevant de nombreuses questions sur ces mystérieuses personnes.

 

Pendant plus de cinq ans, des experts comme Brien Foerster ont essayé de résoudre le mystère caché derrière ces crânes allongés. Bien que beaucoup de progrès aient été réalisés pour les comprendre, les recherches demeurent très difficiles.

 

Après d'innombrables études et recherches, nous avons commencé à en savoir plus sur ces crânes mystérieux. Certaines analyses d'ADN ont montré que l'élongation présente sur les crânes de Paracas n'était pas le résultat d'une déformation artificielle du crâne mais provenait de la génétique.

 

Certains des crânes de Paracas ont un volume crânien qui est jusqu'à 25% plus grand et 60% plus lourd que les crânes humains conventionnels. Alors que les dispositifs « fixés sur la tête » et utilisés pour modifier la forme du crâne, ne peuvent pas altérer son volume.

 

À la fin de la semaine dernière, un symposium a eu lieu à Los Angeles où des experts ont annoncé de nouveaux résultats sur des tests effectués sur les crânes allongés.

 

Les principaux conférenciers de l'événement étaient L.A. Marzulli et Brien Foerster.

 

Tel que rapporté par Megalith Marvels, Foerster, auteur de plusieurs livres sur le sujet et un expert reconnu des crânes de Paracas, a publié les résultats d'ADN.

 

« Les résultats de l'ADN étaient incroyablement complexes … Il va me falloir du temps pour comprendre ce que ces résultats signifient. Ce qu'ils montrent à coup sûr, c'est que les membres de la civilisation Paracas ayant des crânes allongées n'étaient pas 100% d'origine amérindienne. Ils étaient un mélange ou même vous pourriez dire, à certains égards, un hybride de personnes différentes. »

 

Foerster explique que « leurs groupes sanguins sont aussi très complexes. Ils devraient être du type sanguin 'O' s'ils étaient 100% amérindiens et ce n'est pas le cas. Nous pensons que les Paracas provenaient probablement d'une sous-espèce de l'humanité … »

 

L'étude de leur ADN a révélé que les Paracas avaient des ancêtres provenant de l'Europe de l'Est et de l'extrême ouest de l'Asie.

 

« Plus précisément, je parle de la zone située entre la mer Noire et la mer Caspienne où vivaient d'anciens crânes allongés il y a environ 3000 ans. »

 

Pour certains ufologues controversés, les humains possédant de tels crânes étaient d'origine extraterrestre …

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

La preuve de la réincarnation (Documentaire en Français complet)

 

En grec, métempsycose signifie « transmigration des âmes ». Dans cette doctrine, l'âme poursuit son évolution d'existence en existence humaine (réincarnation), et peut éventuellement s'incarner dans un animal ou un végétal (métempsycose).

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Australie : Plusieurs OVNI filmés à Sunshine Coast

 

Au cours d'une paisible promenade sur la plage avec son fils, une mère de famille a observé plusieurs lumières non identifiées dans le ciel nocturne.

 

Ce soir-là, Lauren Kurth, qui vit à Sunshine Coast (en Australie), a remarqué la présence d'une multitude d'objets volants non identifiés.

 

Étonnée la jeune femme a pris le temps de les filmer.

 

La vidéo, publiée sur Internet, nous montre des étranges lumières qui n'ont véritablement rien de normales. Ce ne sont visiblement ni des étoiles filantes, ni des avions, ni des drones.

 

On peut l'entendre parler dans la vidéo :

 

« C'est vraiment étrange, on dirait que ces lumières sortent d'une caverne. »

 

« Il n'y a rien là-haut. »

 

Intrigués par ces choses surnaturelles, la mère et son fils ont commencé à suivre ces lumières qui semblaient alors traverser le ciel.

 

« Observez de près, deux formes triangulaires montent très rapidement au-dessus de la montagne à partir de la lumière située à droite … dans les huit premières secondes. »

 

« Nous avons roulé aussi près que nous le pouvions. »

 

C'est quelque chose qui intéresse énormément cette mère de famille australienne, Lauren étant une passionnée d'OVNI qui gère la page Facebook de Quantum Contact Skywatch UFO & ET.

 

En outre, la région semble être un foyer improbable d'une activité extraterrestre intense. Un astronome a révélé au Sunshine Coast Daily qu'il reçoit une demi-douzaine d'appels chaque année rapportant des observations d'OVNI.

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Texas : Un OVNI étincelant et triangulaire photographié à Victoria

 

Le 1er mars 2017, un témoin a repéré un OVNI de forme triangulaire et lumineux dans le ciel. A ce moment-là, il se trouvait à Victoria, une ville de l’État du Texas.

 

Témoignage :

 

« Cet objet était grand et lent. Il y avait des lumières blanches ou grisâtres. J'étais très étonné et nerveux. L'objet a continué à s'éloigner et a progressivement disparu de mon champ vision avant de n'être plus visible. »

 

Le site web Texas UFO Sighting qui a relayé l'information indique qu'il est possible que cet OVNI n'était qu'un reflet. Cette hypothèse est difficile à confirmer puisqu'il est impossible de dire si oui ou non cette photo a été prise derrière une fenêtre.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

USA : Des automobilistes stupéfaits s'arrêtent pour filmer un Ovni anneau noire vertical !

La panique a gagné une série d’automobilistes qui étaient là ce jour et et qui ont vu l’événement. Ils ont décrit l’objet comme étant “bizarrement rond”.

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Ovni camouflé dans un nuage ?

 

Le témoin explique : "Femme et ami assis dans un parc discutant". "J'ai regardé le ciel". "et j'ai pris avec mon téléphone portable".

 

Ce pourrait être une scène d'Orson Welles "La guerre des mondes".

 

Les résidents de Las Vegas, et du Mexique ont fui leurs maisons pour avoir un aperçu d'un OVNI  massif et étrange qui planait à ll'horizon.

 

 

 

 

Bien que, Jorge Torres, chef météorologiste à KOB-TV, qui a reçu les photos de ce supposé OVNI, l'ait  affiché sur son compte Twitter, cette soucoupe volante a été identifiée par lui comme un nuage de type  lenticulaire qui se matérialise normalement au-dessus des montagnes, mais parfois un nuage lenticulaire peut apparaître plus plat  comme à Las Vegas.

 

Malgré l'explication de M. Torres, il existe des preuves solides que les OVNIS se cachent avec des nuages qu'ils génèrent souvent eux-même !.

 

Commentaire :

"UFOvni2012" a probablement utilisé un logiciel de type Photoshop pour faire apparaître les ouvertures et le supposé Ovni ; cependant, il faut quand même noté que ce nuage est trop parfait avec la petite bande circulaire grise !!

 

0 commentaires

ven.

09

févr.

2018

Ovni noir photographié par Soho près du soleil

 

Article publié par le site Paranormal Crucible de YouTube

 

Très belle prise de "paranormal crucible ": les images sont claires et le travail d'amélioration numérique ne déforme pas la vérité de l'existence des ces gigantesques sphères noires qui ont été repérées depuis longtemps par les ufologues qui visualisent sans cesse les images du satellite SOHO de la Nasa !

S'agit-il d'une technologie qui a plusieurs milliers d'années d'avance sur la notre et qui permet de capter l'énergie du soleil ?

 

Voici le commentaire de Paranormal Crucible :

 

"J'ai trouvé cette sphère en faisant des recherches sur les données solaires et encore une fois c'est une découverte incroyable.

 

Cet objet est énorme, un peu plus grand que Jupiter et à mon avis, c'est un vaisseau Alien.

 

La NASA prétendra bien sûr qu'il s'agit d'une boule de plasma, mais comme vous pouvez le voir dans les images améliorées, il s'agit d'un objet solide, il sort clairement de la chromosphère du soleil avant de traverser la couronne, puis de filer à toute vitesse.....

 

J'ai traité et amélioré l'intégralité des images pour plus de clarté.

 

J'ai également envoyé les images brutes complètes à la NASA avec toutes les données pertinentes de l'observatoire et je vous tiendrai au courant via ma page facebook si j'obtiens une réponse."

 

 

 

0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

Les Dossiers d'UFO Conscience, épisode 02 - Les Communications Extraterrestres

 

Les Dossiers d'UFO Conscience, épisode 02 - Les Communications Extraterrestres.

 

 

 

Au sommaire:

 

-Un supposé extraterrestre nommé Vrillon brouille une émission de TV en 1977

 

-Le signal Wow

 

-La sonde Cassini aurait capté un signal étrange en 2004 du coté de Saturne

 

-L'affaire Ummite ou Ummo

 

-TCI: un message sur répondeur

 

0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

Ovni cigare filmé à Snoqualmie Pass Etat de Washington le 15 janvier 2018

 

Le témoin déclare :

 

"Je suppose que c'est une nouvelle technologie de défense avancée.

Ma fille l'a décrit plus tard comme une fusée noire super longue.

 

Nous étions tous les deux d'accord qu'une fusée de plusieurs kilomètres de long ne peut pas exister, et puisque nous avons observé deux traînées de fumée noires, il s'agit probablement d'un jet ou d'une fusée d'u nouveau genre qui absorbe 100% de la lumière.

Je soupçonne que la technologie que nous avons vue dans le ciel rendrait impossible de cibler réellement cet engin volant compte-tenu que sa présence semble étalée sur toute la longueur de la traînée de cet Ovni !"

 

Le plus inexplicable est que l'OVNI a laissé derrière lui une trace de condensation, tout comme un avion.

Cependant, cet aéronef n'était en aucun cas un avion.

 

L'un des vacanciers qui regardait le ciel  réalisa soudainement que peut-être un long OVNI les survolait.

 

Etonnant ! Le témoin oculaire, bien sûr, a immédiatement sorti son téléphone et a filmé cette anomalie volante, puis envoyé envoya cette vidéo à des ufologues.

 

 

Les chercheurs d'ovnis et de civilisations extraterrestres sont arrivés à la conclusion que la longueur de l'appareil n'était pas  inférieure à 3 kilomètres.

 

De toute évidence, aucun pays dans le monde n'a de telles technologies.

 

Certains disent que c'est une fusée spatiale, mais ces déclarations conduisent immédiatement à se poser cette question  : où ces gens ont-ils vu des fusées si énormes?

 

D'ailleurs, pourquoi a-t-elle volé dans l'atmosphère terrestre, pas en orbite ?

Certains sceptiques pensent que simplement c'est une illusion d'optique, et celle-ci ressemble à une longue bande noire. 

 

 

Commentaire : l'hypothèse d'une nouvelle technologie de camouflage du corps de la fusée parait plausible !

0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

Une rencontre avec un OVNI impliquant des militaires US en Afghanistan

Article publié par Olivier de Sedona

 

D'après une information de Marie Cisneros qui est la directrice du MUFON pour l'état du Montana il y aurait eu une rencontre entre un OVNI et une section de quinze militaires en 2004 dans la capitale Afghane.

 

 

Cet incident, répertorié dans la base de données comme CE-2, s'est produit vers minuit le 10 mai 2004 lorsqu'une unité des forces spéciales de l'armée a vu un objet sphérique inconnu à travers des lunettes de vision nocturne alors qu'elle était en service à Kaboul, en Afghanistan. 

 

Dans son rapport, un militaire originaire du Montana a déclaré que pendant qu'il était en mission à Kaboul, en Afghanistan, lui et toute une unité de l'armée de quinze hommes ont été témoins d'un OVNI.

 

Le témoin a déclaré que cet engin était «énorme» et qu'il était si près qu'ils auraient pu lancer une pierre et l'atteindre. L'objet non identifié semblait sortir de nulle part et flotter au dessus de l'une des montagnes au sud qui était à l'est de la base qu'ils avaient construite. 

 

 

Quand ils l'ont vu, ils se sont arrêtés et ont regardé avec étonnement et admiration.

 

 

L'OVNI ne faisait aucun bruit et ce qui est vraiment étrange dans cette affaire était qu'il ne pouvait pas le voir à l'œil nu, mais uniquement à travers des lunettes de vision nocturne. Le témoin a décrit l'objet ayant l'apparence d'une ampoule mais était une sphère et était à peu près de la taille de la lune en comparaison. Il avait une apparence translucide mais brillait, éclairait toute la zone environnante avec ses lumières. 

 

Pendant qu'ils le regardaient, il planait à environ 15-30 mètres au dessus du sol, se déplaçant lentement à environ 10km/heure.

 

Il se trouvait à environ 100 mètres du périmètre extérieur du camp de base et, alors qu'ils surveillaient l'engin, leur commandant se trouvait au camp de base, au sud-ouest de leur position. 

 

Le commandant pourrait également avoir vu l'objet car à la radio il a annoncé à l'unité je cite «de se remettre au travail, c'est rien», en parlant de l'engin en question...

 

Après que leur commandant leur ait dit de retourner au travail, ils ont regardé ce vaisseau pendant encore dix minutes avant de devoir se retourner et retourner vers le nord.

 

L'engin s'est arrêté à environ 400 mètres au nord-est de leur position et a semblé s'arrêter au-dessus du feu de camp que certains habitants de la ville avaient fait.

 

L'OVNI a alors tiré un faisceau lumineux sur leur camp, mais ils ne pouvaient pas voir la base du tire d'où ils étaient, juste le scintillement sur le dos de la montagne. Ils ne pouvaient pas voir ce qui se passait sur le sol avec ce faisceau de lumière.

 

Pendant ce temps, le chef d'escouade a arrêté de regarder et a voulu retourner au travail, alors le témoin qui a fait connaître ce cas est retourné dans le Humvee (véhicule de transport) et ils ont commencé à conduire vers le nord.

 

 

Le témoin a déclaré qu'il voulait continuer à regarder l'objet, mais ils l'ont perdu de vue lorsqu'ils sont partis parce qu'une colline bloquait leur vue; qui était la même colline qui bloquait le faisceau qu'ils avaient vu.

 

Après une minute de route vers le nord, il a remarqué que l'objet avait décollé du campement local. Il a déclaré que l'objet a décollé à la verticale à très grande vitesse, faisant même un angle de 90 degrés tout droit jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus le voir. 

 

Pour lui, les lumières de l'engin semblaient avoir une réaction tardive parce que l'engin avait décollé si vite. Des rayons de lumière dans le ciel lors du départ ont également été observés avant la disparition de l'OVNI.

 

Son rapport au MUFON était la première fois qu'il avait parlé de cet incident à quelqu'un d'autre que sa famille.

 

L'ufologue Marie Cisneros a regardé les informations qui figuraient sur le rapport et a écouté l'interview audio donnée par le témoin. Elle l'a senti crédible, donnant de bons détails d'une manière cohérente et factuelle. Elle n'a rien trouvé dans sa manière de parler qui puisse indiquer une tromperie intentionnelle.

 

En l'état actuel, ce n'est que l'un des milliers de cas rapportés par le personnel militaire. 

 

 

Olivier de Sedona

0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

« MOMIES DE NAZCA : ON FAIT LE POINT ! » AVEC MICHEL RIBARDIÈRE & THIERRY JAMIN

Mis en ligne sur le site NUREA-TV

Lors de cette émission, nous recevrons Michel Ribardière  et Thierry Jamin sur l’antenne de Nuréa TV pour faire le point avec lui sur le dossier des Momies de Nazca et l’avancée des études et analyses effectuées sur ces découvertes.

 

Particulièrement clivant, ce dossier déchaîne les passions que ce soit du côté des sceptiques ou celui des « croyants ». Tout ou presque a été dit sur ces momies à grand renfort d’expertises scientifiques mais aussi d’analyses parfois hâtives, pour ne pas dire de désinformation. Nous essaierons donc, dans la mesure du possible, de séparer le vrai du faux dans cette histoire afin de permettre à chacun d’affiner son jugement et de se faire sa propre opinion sur un dossier dont l’issue reste encore incertaine à ce jour.

 

Michel Ribardière a enseigné les matières scientifiques (mathématiques, physique, SVT…). Il exerce aussi en tant qu’ovniologue des recherches liées aux manifestations OVNI. Il est également le président et fondateur de l’association F.E.A (Fédération Européenne A.I.R.P.L.A.N.E. (Alliance Internationale de Renseignements sur les Phénomènes Lexis Aéronautiques Non Élucidés)). Cette organisation ayant pour objectif de communiquer sur le dossier des manifestations ovnis à travers des synthèses, des articles, des interviews et de démontrer l’importance du sujet aux institutions et au grand public.

 

Précisons enfin qu’il est partie prenante dans l’aventure Alien Project puisqu’il a pour fonction “Chargé des relations auprès du gouvernement français” et qu’il vient d’obtenir les fonctions d'”Ambassadeur de l’Institut Inkari Cusco” auprès des institutions publiques internationales, telles que l’UNESCO.

 

0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

USA : Un professeur affirme avoir vu un énorme oiseau reptilien

 

Un homme, qui vit à Columbia (dans comté de Maury, Tennessee), raconte avoir vu un oiseau non identifié qu'il croit être le célèbre Thunderbird.

 

L. Broyles, un professeur âgé de 43 ans, a expliqué, à Cryptozoology News, qu'il conduisait lorsqu'il a vu cet animal vers 13h30, le 28 octobre 2017.

 

« Il était brun et clair. Il avait une envergure de 10 à 12 pieds [de 3 à 4 mètres, NDLR]. »

 

Broyles affirme que cette observation avait duré environ une minute. Il avoue n'avoir jamais rien vu de tel auparavant.

 

L'oiseau, ajoute-t-il, possédait des plumes. Hélas, il n'a fourni aucun détail sur sa tête ou son bec.

 

Le Thunderbird, également connu sous le nom de Roc, est le nom utilisé par les Amérindiens pour se référer à de gigantesques créatures ressemblant à des oiseaux mais ayant des caractéristiques de reptiles. Selon certains, ces créatures pourraient être liées aux ptérosaures disparus, il y a des millions d'années.

 

En 1890, The Tombstone Epitaph, un journal de l'Arizona, a raconté que deux éleveurs avaient tué un « monstre ailé » semblable à un « alligator » dans le désert entre les montagnes de Whetsone et de Huachuca.

 

En août 2015, un homme du Michigan a affirmé avoir vu un « oiseau géant » d'une envergure de 10 pieds.

 

En juillet 2015, deux personnes habitant dans le Nevada ont rapporté avoir vu une créature qui leur rappelait un ptérosaure, un reptile volant qui aurait disparu il y a environ 65 millions d'années.

 

Deux semaines plus tard, un pasteur et sa fille disent avoir vu une créature volante non identifiée qui semblait « directement sortir du film Jurassic Park ».

 

En avril 2016, deux personnes dans l’État de Géorgie ont déclaré avoir observé un gros oiseau qu'elles n'ont pas réussi à identifier.

 

En février 2017, un homme âgé de 55 ans et originaire du Maryland a affirmé que lui et deux autres personnes avaient vu un oiseau qu'il croyait être le Thunderbird.

 

En juillet de cette même année, un musicien californien aurait observé une créature similaire.

 

0 commentaires

jeu.

08

févr.

2018

France : Un OVNI sphérique et très lumineux observé dans le Lubéron

Sommet du village de Lacoste sur lequel se trouve les ruines du château du marquis de Sade, pillé à la Révolution

 

Le 13 octobre 2017, un gros OVNI sphérique et très lumineux a été observé au-dessus du village de Lacoste, dans le Vaucluse, au sud de la France. Ce n'est que récemment que le témoin a décidé de raconter son aventure.

 

Témoignage :

 

« J'étais dans mon jardin sur ma terrasse au Sud pour fumer une cigarette vers 20H, le vendredi 13 Octobre 2017. Il faisait nuit et le ciel était très bien dégagé. J'ai vu arrivé de derrière les arbres, à une bonne centaine de mètres de ma maison, très silencieusement, une boule très lumineuse (blanc doré jaune orangé) un peu plus petite qu'une pièce de 1 centime, vu du sol. Mais certainement très grosse, vu l'altitude.

 

Elle était plus haute qu'un avion de ligne et d'ailleurs absolument pas dans le couloir aérien habituel Nord/Sud (mais dans la direction perpendiculaire Ouest/Est) mais bien plus basse qu'un satellite pourrait l'être.

 

Aucun bruit de réacteur ou autre bruit de moteur.

 

Elle venait de la direction de Ménerbes (84) à l'Ouest, au dessus du petit Lubéron et s'est dirigée en direction de Bonnieux ou Lourmarin (Sud Est) en passant au dessus de Lacoste.

 

Sa vitesse n'était pas très rapide vu du sol, mais plus rapide qu'un avion (car beaucoup plus haut) et beaucoup moins qu'une météorite.

 

Difficile d'estimer sa vitesse à cause de la hauteur, mais sur une route plate, on pourrait la comparer à une voiture roulant à 5 kms/h.

 

Cette sphère a mis environ 1mn pour effectuer sa trajectoire.

 

J'ai appelé ma compagne après une dizaine de secondes d'observation qui est sortie presque aussitôt. Elle a observé en même temps que moi cette boule lumineuse, semblant planer régulièrement, sans accoue et sans changement de direction. Aucune trainée derrière elle comme pourrait le faire une étoile filante ou une météorite rentrant dans l'atmosphère.

 

Elle a disparu de notre champ de vision derrière le Lubéron, au niveau de la combe, entre le petit et le grand Lubéron.

 

J'ai cherché sur internet dans les jours suivants si d'autres avaient vu cette sphère,si il y avait des témoignages ou si il y avait eu une météorite ce soir là. Mais rien sur ce soir du 13 Octobre 2017… »

 

0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

USA : Un pêcheur photographie un surprenant OVNI dans l'Ohio

Un pêcheur a photographié un étrange OVNI alors qu'il était parti se détendre en pleine nature. L'image est d'une clarté rare et stupéfiante …

 

La photo, prise dans le parc d'état de Nelson situé à Garrettsville (dans l’État de l'Ohio, aux États-Unis), nous montre un mystérieux objet en forme de torpille dans le coin supérieur gauche au-dessus d'un lac et des arbres environnants.

 

Les enquêteurs du MUFON, une organisation spécialisée dans l'étude des objets volants non identifiés, ont reçu cette image afin qu'elle soit analysée.

 

Le MUFON est la plus grande association au monde dédiée à ce genre de phénomènes. Elle tient à jour une base de données mondiale sur bon nombre d'observations. Beaucoup font l'objet d'études approfondies et à vocation scientifique.

 

L'un des fils du témoin, qui a conservé son anonymat, a envoyé l'image avec un rapport sur le site Internet de l'association.

 

Il écrit : « Il pêchait et a décidé de prendre quelques photos pour avoir des souvenirs. »

 

« Plus tard, il a réalisé qu'il y avait quelque chose en regardant les photos. Il a remarqué cet objet étrange. »

 

« Il a dit que lorsqu'il prenait les photos il n'avait rien remarqué d'étrange. »

 

« Je suppose que tout ce qui se passait devait être très rapide et a été capturé au bon moment. »

 

Le rapport indique que la photo a été prise le 23 octobre 2011, mais qu'elle vient juste d'être envoyée au MUFON qui a décidé d'enquêter.

 

L'organisation a déjà admis qu'elle était inondée de canulars, envoyés par des farceurs. De ce fait, elle est obligée de les évaluer initialement avant d'envoyer ses enquêteurs sur place.

 

L'organisation a accepté de prendre ce risque en décidant de faire des recherches sur ce domaine si controversé.

 

Peter Davenport, l'enquêteur du MUFON, s'est exprimé : « L'un des plus grands fardeaux que les enquêteurs d'OVNIS doivent porter, au cours de leur collecte et de leur enquête sur les rapports d'observations soumis par des témoins, est le déluge de fausses informations qui doivent être triées et éliminées. »

 

« Ce qui pousse les gens à écrire et à soumettre de faux rapports n'est pas clair, à l'exception du manque d'autodiscipline apparemment répandu et du manque d'intérêt pour les autres, qui semble trop commun parmi l'humanité. »

 

« Cependant, le fait demeure qu'une telle tromperie se produit constamment, et qu'elle continuera probablement en ufologie, et ailleurs, longtemps encore après que nous aurons finalement dévoiler le mystère entourant les OVNI. »

 

Scott Brando dirige le site de démystification Ufoofinterest.org.

 

Il croit que c'est une image authentique et non un canular, mais pas une preuve qu'il s'agit d'extraterrestres.

 

Il explique :

« Je ne pense pas que ce soit un canular. La personne qu'il la publiée a dit que son père pêchait et a décidé de prendre quelques photos afin d'avoir des souvenirs. »

 

« Cet objet pourrait être quelque chose lancé dans l'eau au cours d'une partie de pêche, comme une pierre. »

 

« Il est difficile de l'identifier mais j'aimerais voir l'image originale, pas une image qui a été recadrée. »

 

0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Kim Wilde vit dans la peur d'être enlevée par les aliens

 

La célèbre chanteuse britannique Kim Wilde a expliqué, au cours d'une interview, qu'elle croyait aux OVNI et avait peur d'être enlevée par des extraterrestres.

 

L'artiste est mondialement connue depuis les années 1980 pour ses titres tels que « Rockin 'Around The Christmas Tree », « Keep Me Hangin' On » ou encore « Kids In America ».

 

Elle a révélé qu'elle vivait dans la peur d'être enlevée par des êtres venants d'une autre planète !

 

Il y a quelques années, elle a vu un OVNI dans jardin situé à l'arrière de son domicile. Cette observation la tourmente jusqu'à ce jour.

 

Kim, âgée de 57 ans, a rappelé son histoire au magazine Attitude : « Il y avait deux lumières massives juste au-dessus des nuages, qui faisaient des allers et retours de manière extraordinaire. Beaucoup de gens les ont vus, cette affaire a fait la une des journaux locaux. »

 

En cette fin juin 2009, elle était dans son jardin avec son mari. Elle poursuit :

 

« J'angoisse à l'idée que ces extra-terrestres reviennent pour m'enlever. J'ai dit à mon mari que le commandant du vaisseau spatial était peut-être un grand fan de Kim Wilde et qu'il voulait savoir où je vivais. »

 

« J'ai peur qu'ils me téléportent et que je sois obligée de leur chanter 'Kids in America' pour le reste de ma vie. »

 

« Quand vous voyez quelque chose d'aussi extraordinaire et peut-être de nature extra-terrestre, vous n'êtes plus jamais tout à fait pareil. Je crois qu'ils sont déjà là ou qu'ils nous rendent visite, afin de nous observer. Je ne suis pas devenu folle, je ne peux pas m'empêcher d'y penser. »

 

Kim a révélé son nouvel album après cette incroyable rencontre. Elle l'a sobrement baptisé « Here Come The Aliens ». Sa sortie est prévue pour le mois prochain et c'est la première fois qu'elle enregistre de nouvelles chansons en 22 ans.

 

L'album comporte 12 morceaux - dont certains semblent faire référence aux extraterrestres, avec des titres tels que « Solstice » et « Cyber Nation War ».

 

Elle débutera sa tournée européenne le 30 mars à Ipswich, dans le Suffolk.

 

 

0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Le lieu du crash d'un OVNI découvert en Antarctique ?

 

Google Maps, créé en 2007, est quotidiennement utilisé par les internautes qui souhaitent planifier leurs itinéraires ou explorer le monde depuis le siège de leur bureau.

 

La plupart des pays étant maintenant cartographiés, le logiciel offre un regard étendu sur le monde. Toutefois, il est également utilisé par les ufologues qui, régulièrement, pensent y trouver des preuves des formes de vie extraterrestres.

 

C'est ainsi qu'un site d'atterrissage d'OVNI aurait été repéré en plein cœur de l'Antarctique.

 

Cette anomalie a été découverte aux coordonnées 80 ° 34'08.4" S 30 ° 05'19.3” W. Sur ces images, on peut voir une étrange forme solide et visiblement de forme sphérique emprisonnée dans la neige. Il n'y a aucune trace autour d'elle.

 

C'est l'ufologue russe, Valentin Degterev, qui est l'auteur de cette découverte. Il croit que cette « tâche » pourrait indiquer la présence d'un OVNI.

 

Cet artefact mesure à 65 pieds de large et 230 pieds de long, le rendant assez grand pour être un vaisseau capable de transporter les représentants d'une civilisation venue d'ailleurs.

 

Degterev s'est expliqué sur le site Internet russe VK : « Je pense qu'il y a une très grand machine volante en forme de disque parmi la glace gelée. »

 

Pour Andrew Fleming, du British Antarctic Survey, il ne s'agit pas d'un OVNI mais d'une « crevasse créée par une grande quantité de glace formée par le mouvement différentiel de la glace ».

 

« Elles [les crevasses, NDLR] peuvent avoir des dizaines de mètres de profondeur. Ce n'est rien d'inhabituel, mais cela reste spectaculaire. »

 

« Ce n'est certainement pas un OVNI. »

 

Ce ne serait pas la seule région de l'Antarctique à abriter des formes de vie extraterrestres.

 

Récemment, un gigantesque bloc de glace mesurant environ 500 mètres de longueur a été découvert. Cet iceberg ne possédait pas les caractéristiques habituelles des autres icebergs. Pour certains, il s'agissait d'un vaisseau extraterrestre soigneusement camouflé.

 

0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Une association étudie les OVNI dans le Gard

OVNI, aperçu dans le ciel d'Uzès en novembre 1974

 

Depuis 2003, l'association OVNI-Languedoc étudie et recueille des témoignages principalement dans le Gard. Après s'être récemment implantée à Nîmes, elle tiendra sa première réunion le jeudi 8 février 2018.

 

L'association est basée à Pérols non loin de Montpellier. Selon elle, de 15 à 20 OVNI seraient rapportés dans la région chaque année. Chacun des cas recueillis est scrupuleusement étudié afin de tenter de comprendre ce qui se passe réellement au-dessus de nos têtes.

 

Thierry Gaulin, co-fondateur de l'organisation, explique :

 

« Le phénomène OVNI existe dans la mesure où des temoins font le récit de leur observation. Après, si vous me demandez ce que sont ces OVNIS, j'aurai un peu de mal à vous le dire. »

 

Parmi les nombreuses affaires survenues dans la région, on retrouve l'histoire vécue par Rose C. en 1952 à Nîmes. T. Gaulin explique :

 

« Pour faire simple, elle a rencontré trois entités humanoïdes, mais beaucoup plus grandes que des êtres humains, qui lui ont parlé de la planète d'où ils venaient. Elle a fait ce qu'on appelle une rencontre du troisième type. »

 

Dès qu'une affaire arrive sur les bureaux de l'association, les enquêteurs prennent le soin de l'examiner. Parfois, certaines enquêtes peuvent durer plusieurs années. Les résultats sont ensuite publiés sur leur site Internet.

 

« Aujourd'hui, on ne voit plus des soucoupes volantes, mais plutôt des points lumineux. »

 

Thierry Gaulin animera une conférence sur les OVNIs dans le Gard le jeudi 8 mars à 19 heures à la Piazza Papa, près de la piscine Nemausa à Nîmes.

 

0 commentaires

mer.

07

févr.

2018

Tintin (Elon MUSK) et SpaceX redonnent confiance au mirage technologique Américain : objectif MARS !

 

Quel engouement et mise en scène américaine !

 

La conquête spatiale américaine est de  retour !

L'objectif est la suprématie de la conquête spatiale avec objectif MARS pour notre nouveau Tintin : Elon Musk .

 

La fusée la plus puissante au monde a donc décollé avec succès ce mardi de Cap Canaveral, en Floride.

 

Elle a été conçue par SpaceX, la société de Elon Musk.

 

Les attentes étaient grandes. La fusée Falcon Heavy de SpaceX a décollé ce mardi depuis Cap Canaveral en Floride, propulsant vers l’espace le lanceur le plus puissant du monde qui doit préfigurer les premiers jalons de la conquête martienne.

 

 

“Décollage!”, a twitté la société SpaceX dans un message accompagné d’une photo de Falcon Heavy s’élevant dans un nuage du fumée blanche enveloppant son pas de tir. Elon Musk,

 

Le richissime et fantasque dirigeant de la société américaine veut faire entrer la conquête de l’espace dans une nouvelle ère.

 

La destination de ce vol est l’espace lointain, à une distance à peu près équivalente de celle de Mars par rapport au Soleil, où l’engin sera placé en orbite après que les trois lanceurs auront repris le chemin de la terre ferme.

 

Des enjeux colossaux

 

Le projet revêt des enjeux colossaux.

 

En termes technologiques, bien sûr, mais aussi au niveau des économies d’échelle qu’une telle réussite peut signifier.

 

SpaceX affirme que Falcon Heavy “peut lancer deux fois plus de charge utile que la plus puissante fusée en opération existante, la Delta IV Heavy, “à un tiers du prix”.

 

Selon United Launch Alliance, qui opère les Delta IV, le coût d’un lancement est de 350 millions de dollars.

 

A cela s’ajoute une dimension géostratégique non négligeable.

 

Si SpaceX gagne son pari, la Nasa pourra se passer de l’aide des Russes et de leur vaisseau Soyouz pour envoyer des hommes dans l’espace.

 

L’entreprise a déjà décroché un contrat de 1,6 milliard de dollars avec l’agence spatiale américaine pour approvisionner la Station spatiale internationale.

 

Commentaire : La Nasa a besoin de faire des économies pour financer des projets secrets bien plus évolués et guerriers que la démonstration réussie du lancement de cette fusée - le folklore détourne l'attention du public et l'intervention de sociétés privés marque une nouvelle ère de la conquête spatiale.

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Enlèvements et contacts extraterrestres

 

Ma fille Elizabeth a suivi le cours sur les OVNI de David Jacob, professeur à l'Université Temple, et nous avons assisté à ses réunions mensuelles à Philadelphie.

 

Il nous a donné un bon aperçu du phénomène de l'enlèvement.

 

J'ai rencontré des douzaines de personnes enlevées qui étaient convaincantes dans leurs histoires.

 

En tant que directeur de l'État du New Jersey, j'ai personnellement interviewé de nombreuses personnes qui pensent aussi avoir été enlevées. 

 

J'essaie de faire en sorte que les gens se souviennent de leurs enlèvements sans hypnose.

 

Je suggère que s'ils manquent de temps et s'ils ont des soupçons, ils devraient essayer de se souvenir de l'expérience dans une période de réveil partiel.

 

Par exemple, lorsque vous vous réveillez partiellement au milieu de la nuit, essayez de vous souvenir de l'enlèvement par vous-même.

 

Cachez-vous derrière un rideau si vous avez peur. Si ces procédures ne fonctionnaient pas, j'utiliserais l'hypnose sans poser de questions clés.

 

Il semble y avoir des preuves que le phénomène est intergénérationnel et que les enfants d'une personne enlevée seront tous enlevés, de même que leurs enfants, etc.

 

De nombreux parents savent que leurs enfants ont été enlevés.

 

Il y a des preuves que cela dure depuis des décennies.

 

Souvent, les membres d'une même famille ont des cicatrices et des souvenirs semblables à bord de l'embarcation.

 

Les enlèvements commencent dans l'enfance et se poursuivent jusqu' à un âge avancé.

 

Beaucoup de personnes enlevées se souviennent d'abord de leur plus jeune enlèvement. Il semble qu'on leur donne la permission de se souvenir ou que la distance temporelle leur permette de se souvenir.

 

Les gens ne semblent se souvenir que de quelques expériences, mais semblent savoir quand ils ont eu une nuit difficile, sont fatigués, avec des événements "suspects" tels que leurs robes de nuit à l'envers, se réveiller dans le mauvais lit ou du mauvais côté du lit.

 

Il semble que les enlèvements se produisent au moins une fois par mois, souvent une fois par semaine.

 

Les femmes qui ont l'impression d'avoir fourni des ovules  rencontrent souvent leurs enfants hybrides de façon très régulière, probablement deux fois par semaine.

 

 

 

 

Occasionnellement, les extraterrestres  leurs vaisseaux  sont vus par les voisins et des preuves de leur visite existent.

 

Pendant que j'étais en service actif au Quartier Général du Transport Aérien Militaire, mon patron Bob Woods était l'officier de surveillance des OVNI et il visitait de nombreux sites visités par les OVNI.

 

Lorsque les OVNI se rapprochent des habitations, ils arrachent souvent des branches d'arbres. A Williamstown, New Jersey John Thompson a été réveillé et observé par les fenêtres un disque dans la cour arrière.

Les extraterrestres ont traversé un bloc de béton et l'ont pris et ensuite transporté dans leur embarcation.

Là, ils ont utilisé une sorte de  stylet  comme outil pour ouvrir sa poitrine d'un bras à l'autre. J'ai communiqué avec deux chirurgiens  en service actif qui ont examiné John.

Ils n'avaient aucune raison chirurgicale de couper quelqu'un horizontalement sur la poitrine.

 

Pourtant, les cicatrices étaient évidentes sur un homme fort de six pieds et trois pouces qui tenait un poste de haute sécurité.

 

Nous avons aussi visité le jardin de John où l'OVNI se serait posé.

La cour était principalement composée d'herbe, mais là où l'OVNI a atterri, il y avait un cercle de 25 pieds creusé dans la terre et rempli de gravier.

Il semblait que la couche supérieure de terre et d'herbe avait été enlevée.

Jean ne savait pas si le gravier était présent avant cet événement.

John avait un souvenir complet de l'enlèvement, des extraterrestres gris et de leur opération.

Il avait l'impression qu'ils cherchaient quelque chose dans sa poitrine, qu'ils ont peut-être attrapé quelque chose et qu'en utilisant le stylo comme objet, ils lui ont suturé la poitrine comme une fermeture à glissière. Les chirurgiens ont confirmé que la cicatrice datait d' environ un mois.

 

Beaucoup de personnes enlevées me parlent d'enlèvements pendant leur enfance.

 

Comment pouvaient-ils être enlevés sans que leur père s'en aperçoive et comment remarquaient-ils l'Ovni au-dehors.

 

Le père s'endormait profondément pendant que les extraterrestres passait par la porte coulissante, prenait l'enfant et le transportait dans une soucoupe volante.

 

Le disque s'envolait dans l'espace et pénétrait dans un vaisseau spatial beaucoup plus grand. On pouvait voir d'autres disques atterrir, et des extraterrestres conduisant les personnes enlevées  dans diverses pièces.

 

Il a été emmené dans une chambre séparée et placé sur un lit.

 

En regardant par la trappe de la fenêtre, il pouvait voir la Terre au loin.

 

On l' a examiné, on lui a dit de ne pas avoir peur et il est rentré chez lui pendant que son père était  encore inconscient.

 

Il réveilla ensuite son père et lui raconta son voyage. Son père sourit mais ne confirma jamais qu'il croyait à l'histoire de son fils.

 

 

 

La plupart des personnes enlevées ne savent pas ce qui leur arrive et ont tendance à se souvenir d'enlèvements relativement jeunes.

 

Plusieurs dames prétendent que les extraterrestres sont venus chez eux en faisant du bruit.

 

Ils ont été emmenés à bord d'embarcations et assis à côté de leur voisin.

Le lendemain, ils ont interrogé la voisine qui pensait qu'elle imaginait des choses.

 

Une observation que j'ai faite à propos des personnes enlevées au New Jersey est qu'elles sont généralement très attirantes.

 

Les dames pouvaient gagner des concours de beauté tandis que les hommes semblaient forts, beaux et virils.

 

Les extraterrestres ont bon goût et choisissent des personnes enlevées qui amélioreront leur espèce et ils ont pleinement conscience  de ce qui est considéré comme une bonne apparence par les humains.

 

Certaines personnes gardent de bons souvenirs de certains de leurs enlèvements tandis que d'autres deviennent craintifs et perturbés.

Une personne enlevée a décidé de fuir les enlèvements, et elle est allée à l'aéroport, puis est est entrée dans le terminal international.

Elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle pourrait se réfugier  et a prit le premier avion pour lequel elle avait acheter un billet.

 

Elle  s'envola vers sa destination, puis descendit de l'avion et trouva un hôtel quelconque.

 

Cette nuit-là, cette même personne a été enlevée.

 

Nous supposons qu'ils ont un dispositif de repérage implanté sur  leurs victimes préférées.

 

 

 

Plusieurs des personnes enlevées semblaient être équipées d'émetteurs et de récepteurs, comme le prétendait le Dr Roger Leir, qui a retiré  des implants extraterrestres du corps des personnes enlevées.

 

J'ai rencontré ce chirurgien qui prétend retirer des implants très avancés, des micropuces (nanotechnologiques) implantées par des extraterrestres, des non-humains surveillant notre terre.

 

La race humaine est donc manipulée avec peut-être la transmission d'ondes scalaires dans un vaste programme extraterrestre !

 

 

J'ai contacté plusieurs personnes enlevées qui m'ont avisé d'un enlèvement identique la même nuit et qui vivaient à une distance  de cent milles les unes des autres.

 

Une hypothèse a été émise :

les implants pourraient donner à une personne endormie le rêve d'un enlèvement.

 

 

Le Dr Leir, qui m' a téléphoné juste avant de mourir, croyait qu'au lieu de signaux radio, ces appareils émettent des "ondes scalaires", ce qui est un type de rayonnement électromagnétique.

 

 

Bien que le Dr Leir n'ait pas pu voir les résultats de sa dernière intervention chirurgicale après son décès au cours de la réalisation du documentaire, deux de ses proches collaborateurs de recherche ont effectué l'analyse de l'objet étrange après sa mort et la seconde moitié du documentaire - Patient Seventeen - est consacrée à leurs efforts.

 

L'objet retiré du "Patient Seventeen" a été envoyé à un laboratoire du New Hampshire pour y être testé; les rapports ont révélé qu'il contenait des éléments terrestres rares, certains pouvant même être toxiques pour le corps humain.

 

Les résultats ont révélé des fréquences électromagnétiques, indiquant que l'objet pouvait être un dispositif de communication ou de surveillance .

 

Nous avons trouvé des marques sur des gens qui pouvaient  être visibles  sous la lumière noire.

 

Certains ravisseurs ont affirmé que lorsqu'ils avaient bu pendant la soirée tandis que les extraterrestres  venaient pour les enlever, ils avaient un bon souvenir de l'enlèvement  !

 

Ce que les étrangers faisaient pour effacer leur souvenir de l'enlèvement ne semblait pas fonctionner pendant qu'ils buvaient.

 

Bon nombre des personnes enlevées avaient des positions élevées ou de leadership dans notre société.

 

 

Nous avons visité d'immenses maisons où de petites empreintes d'extraterrestres ont été observées dans la neige à l'extérieur de leurs maisons.

 

A Williamstown, plusieurs personnes ont observé les OVNIs au-dessus de leurs maisons.

 

Il est intéressant de noter que lorsque des avions commerciaux se sont approchés de l'aéroport international de Philadelphie pour atterrir, les ovnis se sont rabattus vers le sommet  des arbres, apparemment pour éviter d'être vus par l'avion.

 

De nombreux enlèvements ont lieu là où le trafic aérien est intense.

 

Les gens supposent que les objets observés dans l'air sont en rapport avec le trafic aérien normal.

 

Nous avons eu un certain succès en utilisant la lumière noire pour observer d'éventuels enlèvements.

 

 

 

 

Nous avons également essayé d'installer des caméras vidéo dans les chambres des personnes enlevées.

 

Habituellement, l'enlevé ou les extraterrestres éteignent la caméra.

 

Une fois, une personne potentiellement enlevée s'endort avec la caméra avec  un chat sur le bord du lit.

 

Le chat s'assoit en regardant le plafond où une petite lumière apparaît.

La lumière est d'environ deux pouces de diamètre et se déplace dans la pièce.

Le chat suit ses mouvements pendant que la personne enlevée continue à dormir.

La lumière reste pendant quelques minutes et part à travers le mur.

C'était une sorte de sonde de reconnaissance.

 

Une dame qui occupait une position financière importante et manipulait des millions de dollars m' a demandé de lui rendre visite.

 

Elle a bu du vin lors d'un dîner et s'est couchée tôt.

 

Elle était une dormeuse légère, elle entendit un bruit étrange et sentit que ses couvertures étaient retirées avec un œil presque fermé.

Tout près de son lit, se tenait un petit extraterrestre gris à environ un pied de distance.

Elle tendit la main et attrapa l'extraterrestre par le cou dit-elle, son cou lui a donné la sensation que c'était comme une grosse éponge en caoutchouc et il a réagit fortement en essayant de s'éloigner !

 

Elle tint bon et reçut alors un message télépathique disant qu'elle était en train de le tuer, et que les autres extraterrestres répondraient violemment si elle ne le laissait pas partir.

Elle l' a poussé vers le sol sur le tapis et l' a relâché.

Ils se précipitèrent rapidement à travers les murs et la laissèrent seule.

 

Plusieurs personnes enlevées ont signalé qu'elles avaient été aspirées dans un grand tube, comme un appareil, à travers le plafond, dans leur grenier ou dans un bateau.

 

La tuyauterie était à peu près la circonférence d'une grande poubelle de cent pieds de long. À bord du vaisseau  ils ont subi un examen médical, des prélèvements d'ovules ou de sperme, on leur a montré une bande-annonce d'un film sur une guerre imminente et ils sont retournés dans le tube.

Ils  avaient une  sensation de chute libre comme un parachute ouvert et ils atterrissaient en douceur dans leur lit.

 

Les abductés ne savent jamais vraiment combien d'enlèvements ils ont subi au cours de leur vie, mais c'est beaucoup plus que ce que les gens pensent.

J'ai interviewé Betty Hill qui a été enlevée avec son mari et qui portait toujours la robe dans laquelle elle avait été enlevée.

Elle a estimé que les extraterrestres étaient intéressés par un programme d'hybridation de la reproduction et de l'activité sexuelle.

Ils venaient d'une planète lointaine et voulaient probablement coloniser la Terre.

Les personnes enlevées signalent habituellement avoir vu des "Grays", des extraterrestres gris,  assez petits et d'autres  apparaissaient comme des insectes mais de taille humaine.

 

Le programme hybride permettrait aux extraterrestres d'avoir une apparence semblable à celle des humains, mais aussi d'être immunisés et protégés contre divers virus et bactéries.

 

La raison du phénomène de l'enlèvement semble être un programme d'intégration des extraterrestres avec les humains.

 

Le résultat du programme est de faire pousser des hybrides qui ont l'air humains et qui peuvent vivre avec nous sans être démasqués.

 

Les personnes enlevées rapportent qu'elles fournissent de l'information aux hybrides qui sont maintenant adultes et qui s'installent dans nos quartiers et vivent parmi nous.

 

 

Mais, grâce à la  publication de l'ouvrage "The Threat (1998)", des données probantes ont été apportées par le Dr Jacobs quant à un programme d'hybridation des extraterrestres axé sur la vie sur Terre.

 

Les êtres à bord des vaisseaux disaient qu'il y aurait bientôt un changement et que bientôt tout le monde serait heureux, et que tout le monde aurait sa place sur terre.

 

Le plus grand expert scientifique mondial sur les OVNIs et les enlèvements d'extraterrestres fournit la première explication factuelle d'un mystère qui laisse perplexes les scientifiques depuis des décennies.

 

Basé sur plus de 700 entretiens par régression hypnotique de personnes enlevées et sur une enquête de Roper sur 6000 adultes, "The Threat" révèle pourquoi les extraterrestres sont présent et ce qu'ils veulent,  explique pourquoi leur agenda a été gardé secret, et expose leurs plans effrayants pour notre terre et ses habitants.

 

Contrairement aux chercheurs qui croient que le phénomène de l'enlèvement est essentiellement bienveillant et destiné à nous élever spirituellement, le professeur David M. Jacobs prouve qu'un plan beaucoup plus inquiétant et potentiellement dangereux est en cours, avec une possible domination extraterrestre comme motif principal.

 

 

Dans ce livre remarquablement bien documenté et bien écrit, le professeur Jacob a ajouté une nouvelle complexité et profondeur à notre connaissance des phénomènes d'OVNI et d'enlèvement.

 

L'agenda extraterrestre secret révélé ici est menaçant, mais il faut l'affronter avant qu'il ne soit trop tard.

 

Je pense que "tout le monde" signifie avant tout eux. Je ne savais pas quand ce changement allait avoir lieu et les extraterrestres ne l'ont jamais indiqué.

 

Cependant, à partir de 2003, j'ai commencé à entendre parler d'hybrides qui s'implantent dans la société humaine.

 

Son livre le plus récent, "Walking Among Us (2015)", traite des processus et de la bureaucratie liés à l'envoi d'hybrides ici, à leur installation dans des appartements et à leur enseignement de la vie sur Terre.

 

Il traite également du rôle crucial que jouent les personnes enlevées dans cette invasion.

 

 

 

Attention:

 

Heureusement, l'enlèvement extraterrestre semble avoir considérablement diminué ces dernières années.

 

Cependant, nous savons qu'un grand nombre de personnes ont été enlevées et qu'un type d'abus sexuel a été commis par les extraterrestre  dans le passé.

 

Les souvenirs sont probablement réels, mais des innocents pourraient être en souffrance pour ces abus sexuel.

 

Il est très facile d'évoquer des abus sexuels qui se sont prétendument produits il y a des dizaines d'années ou des décennies, et qui peuvent être en fait des souvenirs de sentiments faisant partie d'un enlèvement.

 

Les extraterrestres ont la capacité d'effacer les souvenirs des abductés;  tandis que les enlevés ont l'impression d'avoir subi une agression sexuelle, il leur ait difficile de déterminer qui les maltraitait réellement.

 

Il existe de nombreuses études et de nombreux groupes de soutien pour les agressions sexuelles, mais peu d'entre eux, voire aucun, mentionnent les enlèvements extraterrestres.

 

"On peut parvenir à une véritable guérison quand la personne enlevée croit sincèrement qu'elle n'est pas responsable de ce qui s'est passé."

 

Croire et soutenir les survivants.

 

Montrez-leur de l'empathie et soyez gentils avec eux.

 

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

On n'arrivera pas à vous sauver !

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

« Linda Cortile : Histoire d’une abductée » avec Elisabeth de Caligny

 

 

« LINDA CORTILE : HISTOIRE D’UNE ABDUCTÉE » AVEC ELISABETH DE CALIGNY

 

 

Elisabeth de Caligny est conférencière et intervient régulièrement sur de nombreux médias.

 

Conteuse hors-pair, Elisabeth a un intérêt marqué depuis toujours pour les sujets “mystérieux” et aime partager les résultats de ses recherches avec les personnes qui souhaitent faire la lumière sur tous ces mystères.

 

Cette émission sera consacrée à l’histoire de Linda Cortile, une new-yorkaise, fervente catholique, victime à plusieurs reprises d’enlèvements par des entités extraterrestres.

 

Ce dossier, connu mondialement sous l’appellation

 

“The Manhattan Abduction”,

 

est un cas d’abduction parmi les plus documentés et les plus impressionnants jamais recensés.

 

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Lune : découverte de 3 structures rapprochées

Voici une découverte de Streetcap1.

Ces structures ne semblent pas naturelles de part leurs formes géométriques et symétrie, en particulier pour la première dans la vidéo.

Ces structures sont très hautes et volumineuses car bien éclairées avec de grandes plages d'ombres !

Leur dimension est imposante comparativement au diamètres des cratères.

Il y a dans  la première et la troisième structure une énorme fente qui pourrait peut-être correspondre à l'entrée d'une zone sous Lunaire !

 

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Publication prochaine de nouvelles vidéos d’ovnis déclassifiées ?

 

Luis Elizondo, l'homme, qui a dirigé au Pentagone les enquêtes ultra-secrètes sur les ovnis, a affirmé qu'il y aura des séquences de vidéos plus convaincantes à venir.

Publication prochaine de nouvelles vidéos d’ovnis déclassifiées ?

 

Publié le 06/02/2018

 

Luis Elizondo, l'homme, qui a dirigé au Pentagone les enquêtes ultra-secrètes sur les ovnis, a affirmé qu'il y aura des séquences de vidéos plus convaincantes à venir.

 

 

 

 

Luis Elizondo a dirigé le Programme d'identification des menaces aériennes (AATIP) du Département de la défense des États-Unis, qui s'est déroulé de 2007 à 2012 pour un coût total de 16 millions de livres sterling.

 

En octobre, après avoir démissionné de ce département pour rejoindre un groupe de recherche sur les ovnis, il a activement milité pour la diffusion de deux vidéos  d’ovnis prises sur des radars des pilotes de l'US Navy.

 

Il a souligné que "l'engin inexplicable" se déplaçait de manière à défier la physique.

L'une des vidéos de radar militaires a été filmée au large de San Diego en novembre 2004 par des pilotes de la marine américaine qui ont rapporté avoir vu plusieurs ovnis en forme de cigare.

 

Cependant, la vidéo a depuis été dénoncée par des septiques comme étant un avion mal identifié incitant ainsi M. Elizondo à révéler que plus d’éléments seraient publiés prochainement, notamment des enregistrements vidéo de rencontres avec "une technologie inconnue, beaucoup plus avancée que ce dont dispose l'armée américaine”.

 

En évoquant son ancien poste, il déclare : “C'est en occupant cette position que j'ai appris que le phénomène était bien réel."

 

Il a rétorqué à ceux qui prétendent que la vidéo tout simplement en scène des avions :

 

"Quand un officier vous dit qu’il a vu quelque chose passer d'un vol stationnaire ou au-dessus de l'eau à 450 nœuds avant de tout à coup décoller à l'horizontale en deux secondes... Et d'ailleurs, trois autres personnes qui étaient sur le même vol dans deux autres avions ont réalisé ces mêmes affirmations”.

 

 

Les enquêteurs auraient interrogé 18 témoins sur cette affaire, avant de tous déclaré qu’il s’agissait d’un objet "inconnu".

 

M. Elizondo a ajouté: "Je pense que tout le monde s'accorde à dire que c'est considéré comme une technologie extrêmement exotique aujourd'hui, mais ces observations concordent avec des observations antérieures.

 

Il affirme qu'environ 24 autres vidéos d’ovnis ont été déclassifiées dans le but d’être publiées dans les prochains mois.

 

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Colombie : Une mère de famille assiste à un phénomène inexpliqué

 

Le dimanche 5 février 2018, vers 17 heures, une mère de famille vivant dans le quartier de La Pradera situé à Sogamoso (dans le département de Boyacá, en Colombie) a assisté à un phénomène surnaturel et complètement inexplicable.

 

Au moment des faits, elle était sur sa terrasse en compagnie de ses enfants. Elle observait l'horizon en direction de l'ouest de la ville. La jeune femme, qui a décidé de conserver son anonymat, raconte qu'elle a alors remarqué que le soleil avait un étrange comportement.

 

Elle explique que la taille de cette boule de feu ne cessait de croître et semblait se diriger vers elle. Malgré l'inquiétude et la peur qui l'envahissaient, elle a pris son courage à deux mains et a réussi à photographier ce phénomène si étrange avec son téléphone portable.

 

La femme, qui a raconté son histoire à RCN Radio, affirme que l'objet sphérique a poursuivi son chemin jusqu'à arriver juste au-dessus de la façade de l'une des maisons voisines. Malgré la proximité de cette boule de feu, aucun incendie ne s'est manifesté. Toutefois, elle a ressenti une augmentation significative de la température.

 

Totalement déboussolée par ce qui se passait, la mère de famille a ordonné à ses enfants de retourner à l'intérieur de la maison.

 

Quelques minutes plus tard, elle n'a pas pu résister à la curiosité de sortir dehors pour observer à nouveau le soleil. Cette fois-ci, il avait déjà retrouvé un aspect normal.

 

Plus tard, elle a partagé ses photos avec plusieurs de ses amis. L'un d'entre eux a remarqué la présence d'un étrange point noir non identifié.

 

Que s'est-il passé ce jour-là ? A vous de juger …

 

0 commentaires

mar.

06

févr.

2018

Japon : Un OVNI filmé lors du lancement d'une fusée ?

 

Des théoriciens de la conspiration affirment qu'un OVNI était présent lors du lancement d'une fusée japonaise.

 

Ce satellite, qui a coûté environ 360 millions de dollars, surveillera l'atmosphère de la Terre. Il a été lancé avec succès dans l'espace.

 

Mais les théoriciens de la conspiration croient que quelque chose a relégué au second plan le lancement « parfait » qui s'est déroulé sur l'île de Kyushu au Japon.

 

Ils prétendent qu'un « engin mystérieux » et d'origine inconnue est passé à proximité de la fusée alors qu'elle se déplaçait à une vitesse de 25 000 km / h. Certains pensent qu'il pourrait s'agir d'extraterrestres surveillant de près nos progrès technologiques.

 

Des milliers de personnes se sont rassemblées pour regarder la fusée japonaise Epsilon 3 lancée par l'agence japonaise Jaxa à 18h06 le 18 janvier 2018.

 

La vidéo montre que peu de temps après que l'engin ait enclenché ses boosters secondaires, un OVNI, prétendument volant à la même altitude que la fusée, est apparu.

 

L'objet était composé de trois lumières blanches et d'une balise clignotante rouge. Il semblait se trouver très près de la fusée.

 

Beaucoup de téléspectateurs ont fait remarquer que les lumières semblaient appartenir à un avion.

 

Mais les théoriciens de la conspiration insistent sur le fait qu'une zone d'exclusion aérienne était en place pendant le lancement. De ce fait, il est impossible qu'un quelconque avion soit présent dans la région à ce moment-là.

 

UFO Today a posté des images du lancement sur sa page YouTube.

 

« Beaucoup diront qu'il s'agit d'un avion, mais il y avait une zone d'exclusion aérienne au moment du lancement de la fusée. »

 

« Le lancement s'est parfaitement déroulé, mais, au même moment, un étrange engin mystérieux a été filmé : cet OVNI volait à la même altitude que la fusée. »

 

« Il se déplaçait avec la fusée alors qu'elle commençait son orbite autour de la Terre. Quel est l'origine de cet objet ? »

 

Mais tout le monde n'est pas convaincu sur le fait que ces lumières étaient d'origine extraterrestre.

 

La troisième fusée Epsilon transportait en orbite le satellite d'imagerie radar ASNARO-2.

 

Près de 45 minutes après le décollage, le satellite radar de 570 kilogrammes s'est détaché de la fusée.

 

Le satellite, développé par l'Institut Unmanned Space Experiment Free Flyer, prendra des images de la Terre pour examiner l'atmosphère.

 

Commentaire : le supposé avion était-il hors ou en dedans de la zone d'exclusion (hors signifierait avion , dedans signifierait Ovni)

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

« OVNIS ET NUCLÉAIRE » AVEC DANIEL HARRAN ET FABRICE BONVIN

 

Emission de NUREA-TV - Entretien le mardi 23 janvier à 20h30

 

« OVNIs et Nucléaire » avec Daniel Harran et Fabrice Bonvin

 

Daniel Harran, Docteur es Sciences et Maître de conférence en physique est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les Crop Circles, OVNIs et MIDIM.

 

Nous le retrouvons sur Nuréa Tv pour nous parler de son dernier livre « Les Ovnis et le nucléaire – Le choc d’une réalité ignorée » en compagnie de Fabrice Bonvin qui a préfacé cet ouvrage.

 

Fabrice Bonvin est ufologue, spécialiste du phénomène OVNI, et plus particulièrement du rapport entre les OVNIs et l’écologie ainsi que de l’impact psychologique des apparitions sur les témoins.

 

« Ce livre apporte une réponse claire autant qu’inattendue à tous ceux qui s’interrogent sur la pertinence de la technologie nucléaire et sur le sens des manifestations d’Ovnis.

Les hommes ont fini par oublier qu’ils vivent en permanence sur un arsenal nucléaire capable de détruire plusieurs fois la Terre entière !

D’autre part, la réalité du phénomène OVNI signifie que des intelligences non-humaines cherchent à interpeller les hommes.

 

Or, les statistiques montrent que c’est le plus souvent autour des installations nucléaires que les OVNIs se manifestent, intervenant parfois de manière directe, par exemple en désactivant des missiles nucléaires dans leurs silos de stockage.

 

Mais qui le sait ?

 

La catastrophe nucléaire survenue en 1986 à Tchernobyl représente la plus grande tragédie industrielle de tous les temps.

 

Or, là aussi, des OVNIs se sont manifestés au-dessus du réacteur endommagé dès que les ingénieurs en ont perdu le contrôle. Ils sont intervenus pour éviter une explosion nucléaire qui aurait dévasté tout le continent.

 

Ce livre apporte une preuve inédite de cette réalité qui confirme complètement les observations d’OVNIs rapportées à l’époque par des témoins visuels.

 

La question cruciale est alors de comprendre quelle est la nature de ces intelligences non-humaines qui interviennent dans les affaires des hommes. »

 

Commentaire : merci pour cette émission qui bouscule notre confort intellectuel et merci à notre jeune , brillant présentateur et responsable du site Nurea TV de Saint-Etienne !

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Lune : observation du déplacement d'un Ovni grâce à un télescope au-dessus du cratère Mare Marginis !

 

Le témoin utilise un puissant télescope; il cible la zone Mare Marginis; une lumière apparaît suspendu sur la ligne d'horizon au-dessus du Mare Marginis; cela pourrait être le reflet du soleil sur le sommet d'un cratère; mais le témoin constate un déplacement rapide de gauche à droite de cet objet brillant; il estime sa vitesse à 12600 km/heure !

 

Plusieurs questions viennent à l'esprit :

- une étoile qui brille au-delà de l'horizon tangentiel du télescope par rapport à la Lune ?

- Impression de vitesse en raison de la rotation de la Lune par rapport à cette étoile fixe ?

- authentique Ovni ?

Il est difficile d'en tirer une conclusion mais cette observation fait réfléchir !

Bravo pour la patience et cette découverte.

 

 

 

La vidéo ci-dessous 

 

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Ovni en Slovaquie le 04 Février 2018

Un Ovni sous forme d'Orbe apparaît avec un avion en ligne de mire repérable par son clignotement.

L'Ovni se rapproche de la Terre et reste caché derrière un arbre.

S'agit-il d'une drone ovni ou d'une entité spirituelle ?

 

 

Commentaire du  témoin :

 

"Je ne crois pas que les pilotes de l'avion n'aient pas pu observer cette énorme OVNI.

Pourquoi sont-ils silencieux et ne signalent-ils pas cet objet?

Chaque jour ils doivent voir, au moins un tel objet.

On leur interdit d'en parler?

La vidéo est authentique sans aucun réglage"

 

 

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Un chercheur affirme que les humains viennent d'une autre planète

 

Un scientifique affirme que les êtres humains vivaient ailleurs dans l'univers avant d'être amenés sur Terre par une civilisation extraterrestre afin d'y prospérer.

 

Le chercheur en est arrivé à ces conclusions après avoir analysé l'évolution de la race humaine.

 

Le chercheur et auteur, le Dr Ellis Silver, a étudié la race humaine et sa physiologie et l'a comparée à d'autres espèces présentes sur la planète.

Il a conclu que la race humaine n'était pas née sur Terre.

 

Le scientifique croit qu'il y a beaucoup trop de différences entre nous et d'autres espèces présentes sur Terre. Pour lui, ces disparités indiquent que nos origines proviennent réellement d'ailleurs dans l'univers.

 

Dans son livre, judicieusement intitulé « Humans are not from Earth » (« Les humains ne viennent pas de la Terre », en français), le Dr Silver souligne le fait qu'en tant qu'espèce, nous sommes particulièrement sensibles à la lumière du soleil - quelque chose dont d'autres espèces semblent être immunisées.

 

Il précise que les reptiles utilisent le soleil pour réguler leur température, mais les humains doivent éviter de passer de longues périodes exposées au soleil car cela peut nous donner des vertiges et provoquer des coups de chaleur.

 

Ceci, affirme Dr Silver, est la preuve que les humains sont probablement originaires d'un endroit où il n'y avait pas autant de lumière solaire.

 

Les humains souffrent également d'un plus large éventail de maladies et d'affections que les autres animaux, ce qui, selon le Dr Silver, est une autre raison de croire que nous venons d'une planète moins ensoleillée où les rayons UV sont moins nombreux.

 

Le Dr Silver a déclaré :

« Nous sommes tous malades chroniquement. En effet, si vous pouvez trouver une seule personne qui est à 100 pour cent en forme et en bonne santé et ne souffre pas d'une condition ou d'un trouble peut-être caché ou non déclaré, je serais extrêmement surpris - je n'ai pu trouver personne. »

 

Le chercheur souligne également le fait que les humains souffrent régulièrement de maux de dos, ce qui, selon lui, est dû au fait que nous avons vraisemblablement évolué, à l'origine, sur une planète où la gravité était beaucoup plus faible.

 

Le Dr Silver propose de nombreuses théories sur les raisons pour lesquelles les humains ont été amenés ici, mais il croit que la plus probable est que la Terre agit comme une

« planète prison », ce qui expliquerait notre nature violente en tant qu'espèce.

 

Dr Silver conclut :

« La Terre répond approximativement à nos besoins en tant qu'espèce, mais peut-être pas aussi fortement que les personnes qui nous ont amenés initialement ici le pensaient. »

 

 

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Une soucoupe volante photographiée à Chimbas, en Argentine

 

A la fin du mois de janvier 2018, une soucoupe volante a été photographiée dans le quartier 2 de Abril, dans le département de Chimbas, dans la province de San Juan, en Argentine.

 

Cette photo a été prise par un habitant de la région. Ce dernier l'a ensuite envoyé au journal Tiempo de San Juan. Sur celle-ci, il est possible de voir un OVNI circulaire et d'aspect métallique au-dessus d'un mur.

 

Au début, la famille Espejo n'a pas remarqué cet objet étrange qui semble être seulement apparu sur la photo. Après l'avoir remarqué, ils ont commencé à s'interroger sur l'origine de cette véritable soucoupe volante .

 

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Mars : ancienne structure d'un bâtiment ?

Lieu :Mars, cratère Gale

Date de découverte : 01 novembre 2015

 

Toute la zone filmée par le rover semble avoir été détruite par une catastrophe naturelle.

 

Tout est  un champ de débris.

 

La structure photographiée par le rover semble faire partie de ce qui ressemble aux restes d'un mur construit en pierre naturelle.

 

Si l'on examine avec précision cette image on peut estimer qu'elle  se fond dans les roches environnantes.

 

Ce n'est pas un artefact distinct. C'est une roche qui a été artificiellement modifiée.

 

Elle aurait pu faire partie d'un haut de mur, imaginez une mini-falaise de plusieurs mètres de haut. Il y aurait donc eu des structures telles que des bâtiments, des monuments, des statues quelque chose comme un jardin de rocaille, courant le long du sommet.

 

L'ouverture circulaire était probablement la fin d'une sorte de tuyau de drainage et il y en aurait plusieurs construits dans et le long de la paroi du mur pour permettre à l'eau de s'écouler du sommet du jardin de rocaille à la base.

 

Mars est jonché des structures et des vestiges d'une culture qui a été anéantie dans une sorte de catastrophe planétaire.

 

 

 

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

USA : un témoin observe mystérieuses créatures humanoïdes

 

Un homme, qui vit à Tulalip (dans l’État de Washington), a raconté qu'il voit, très régulièrement, de mystérieuses créatures humanoïdes autour de sa propriété.

 

Gerald Phair, un homme âgé de 47 ans, affirme avoir vu pour la première fois ces êtres « invisibles » au mois de septembre 2017. L'homme a raconté son histoire au site Internet Cryptozoology News.

 

« Ils vont parfois dans mon jardin. Je les regarde pendant des heures. Je pense qu'ils savent que je les surveille et qu'ils se moquent de moi plus tard dans la nuit. »

 

Le témoin, qui travaille en tant que pêcheur commercial, ajoute que l'observation la plus remarquable s'est produite un jour alors que sa petite amie prenait une douche à l'intérieur.

 

« Je suis allée dans la cour pour faire pipi, puisque ma copine était en train de se doucher. J'ai attrapé l'un de ces êtres et je l'ai regardé. J'ai ensuite éclairé son visage. »

 

L'homme indique avoir appelé la police. Hélas, au moment où les forces de l'ordre sont arrivées, les créatures non identifiées étaient parties.

 

« J'ai failli être interné dans un hôpital psychiatrique. Ils m'ont fait remettre en question ma santé mentale. Personne ne m'a cru. »

 

Phair prétend que les caméras de surveillance autour de sa propriété sont incapables de filmer ces entités.

 

« Ils disparaissent juste avant que je puisse en capturer un. Ils ont une forme humaine. Au début, je pensais que c'étaient des gens portant des tenues de camouflage. Ils ont vraiment un camouflage style militaire. »

 

Le témoin dit aussi que ces êtres « construisent maintenant des forteresses » dans les arbres.

 

« Cela fait trois mois maintenant. Un jour, j'en ai compté plus de 30. »

 

Tulalip est situé dans le comté de Snohomish, et il s'agit de la plus grande communauté de la tribu Tulalip de l’État de Washington. Elle possède une population de 2 000 habitants.

 

La semaine dernière, une femme, qui vit en Pennsylvanie, a affirmé avoir vu une créature semblable.

 

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

France : mystérieux cratère apparu près de Nice

 

Un mystérieux cratère circulaire a récemment été découvert dans le sud-est de la France. Certains affirme que ce « trou » a été causé par un OVNI venant du ciel.

 

Dans la vidéo publiée sur YouTube, on peut voir un « trou », rempli d'eau, sur le front de mer à Nice, sur la Côte-d'Azur. Ce puits, qui mesure 5 mètres de large et 2 mètres de profondeur, aurait été causé, selon des théoriciens de la conspiration, par le crash d'un OVNI.

 

La vidéo a été mise en ligne par « Secureteam10 ». Tyler, ufologue, explique que quelque chose a dû tomber de l'espace avant de créer une telle entaille. Il livre son analyse :

 

« C'est ce qu'on appelle un cratère mystérieux. »

 

« Certains suggèrent que ce grand cratère rond pourrait être un geyser ou un volcan. »

 

« Mais d'autres disent que cela ressemble à quelque chose qui s'est écrasé du ciel. »

 

« Beaucoup croient qu'une météorite ou quelque chose d'autre venant de l'espace l'a créée. »

 

« C'est étrange et on dirait que quelque chose est tombé du ciel, les gens se demandent ce qu'il y a là-bas, s'il y a bien quelque-chose, bien évidemment. »

 

Depuis que la vidéo a été postée, elle a reçu près de 35 000 visites et a laissé les internautes perplexes.

 

L'un d'entre eux indique : « Ce cratère est un mystère complet pour moi. »

 

Mais d'autres sont convaincus qu'il existe une explication rationnelle.

 

Un sceptique émet son avis :

 

« Cela pourrait facilement être une doline [un trou béant provoqué par l'érosion des calcaires, NDLR]. »

 

Les autorités soutiennent cette dernière théorie. Elles ont indiqué que ce trou ne présentait aucun danger pour le public.

 

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a tweeté : « Pas d'inquiétude, c'est un phénomène naturel qui se produit quatre fois par an. »

 

Cette affaire arrive quelques semaines seulement après la découverte d'un énorme cratère fumant de 26 pieds de diamètre au Mexique.

0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Ovni sombre filmé près du volcan Popocatepetl ?

 

Date de l'observation: 4 février 2018 

Lieu de l'observation: Popocateptl, Mexique

 

D'après Scott Waring :

 

"Vu par Orlando Bosca de Youtube , cet OVNI noir foncé ait apparu dans l'air sur le flanc du volcan venant de nulle part.

L'OVNI s'éloigne rapidement, comparativement aux nuages autour du volcan.

Cet OVNI est similaire à un OVNI qui a été suivi par un avion radar de l'US Navy il y a quelques années.

C'est clairement un aéronef  extraterrestre.

Il est évoqué depuis longtemps par de nombreux chercheurs sur les OVNIS que ce volcan particulier possède en son sein une base pour extraterrestres à 5 km sous Terre sous sa surface." 

 

 

Commentaire : cela ne paraît pas évident du tout.

Tout d'abord l'aspect de cet Ovni ne rappelle pas celui d'un aéronef classique mais plutôt une forme biologique ou un élément  naturel comme une grosse feuille poussée par le vent !

 

La comparaison aux nuages n'est pas valable car pas à la même altitude; un effet de foehn le long des pentes du volcan peut la propulser horizontalement;  cette probable grosse feuille est assez proche de la caméra ce qui accentue son volume; pas d'accord pour une fois Scott mais tes découvertes sont toujours remarquables - merci

 

0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

Le champ magnétique terrestre au bord du basculement, avertissent les scientifiques

 

« Le bouclier qui protège la Terre du rayonnement solaire est attaqué de l’intérieur, nous ne pouvons pas l’empêcher, mais nous devons nous préparer … » est le sous-titre sinistre d’un nouveau rapport inquiétant qui montre que les scientifiques du monde entier craignent que le champ magnétique terrestre se déplace, avec des conséquences potentiellement désastreuses pour l’humanité.

 

« Quand les pôles changent de place, les conséquences pour l’infrastructure électrique et électronique qui gère la civilisation seront désastreuses. La question est: quand cela arrivera-t-il? »

 

 

 

Comme le note Mac Slavo de SHTFplan.com, des scientifiques de l’Université du Colorado à Boulder sonnent l’alarme que les pôles magnétiques de la Terre montrent des signes d’inversion.

 

Bien que l’inversion des pôles, en soi, ne soit pas sans précédent, les vents solaires qui feraient disparaître le réseau électrique et rendraient certaines parties du globe inhabitables pourraient causer des désastres généralisés.

 

La Terre a un noyau en fusion intense qui génère un champ magnétique capable de défendre notre planète contre les vents solaires dévastateurs.

 

Ce champ magnétique est vital pour la vie sur Terre et s’est affaibli de 15% au cours des 200 dernières années.

 

Ce champ de protection agit comme un bouclier contre le rayonnement solaire nocif et s’étend sur des milliers de kilomètres dans l’espace et son magnétisme affecte tout, de la communication mondiale aux réseaux électriques.

 

Historiquement, les pôles magnétiques Nord et Sud de la Terre ont basculé tous les 200 000 ou 300 000 ans. Cependant, la dernière fois c’était il y a environ 780 000 ans, ce qui signifie que notre planète est en retard.

 

 Les dernières données satellitaires, issues du trio Swarm de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), qui surveille le champ magnétique de la Terre, suggèrent qu’un retournement de pôle pourrait être imminent.  

 

Les satellites permettent aux chercheurs d’étudier les changements qui se produisent au cœur de la Terre, là où le champ magnétique est généré.

 

Leurs observations suggèrent que le fer fondu et le nickel drainent l’énergie du noyau de la Terre près de l’endroit où le champ magnétique est généré.

 

Bien que les scientifiques ne sachent pas exactement pourquoi cela se produit, ils le décrivent comme une «activité agitée» qui suggère que le champ magnétique se prépare à s’inverser.

 

 

Les signes d’inversion des pôles de la Terre sont également évidents pour Daniel Baker, qui dit que cela dévasterait le réseau électrique.

 

Si un changement se produit, nous serions probablement exposés à des vents solaires capables de percer des trous dans la couche d’ozone.

 

Dans un nouveau rapport, Baker, qui est le directeur du Laboratoire de physique atmosphérique et spatiale à l’Université du Colorado à Boulder, affirme que si ce renversement se produit, il est susceptible de rendre certaines régions de la planète « inhabitables » par destruction du réseau électrique.

 

Les commentaires de Baker ont été faits dans un rapport détaillé d’Undark  écrit par Alanna Mitchell, qui a publié un nouveau livre sur le sujet intitulé « L’aimant rotatif: la force électromagnétique qui a créé le monde moderne et pourrait le détruire. »

 

«Les dangers: des flux dévastateurs de particules du soleil, des rayons cosmiques galactiques et des rayons ultraviolets B, rajoutés à une couche d’ozone endommagée par les radiations, pour ne citer que quelques-unes des forces invisibles qui pourraient blesser ou tuer des créatures vivantes ».

 

 « C’est une affaire sérieuse », a déclaré Richard Holme, professeur des sciences de la terre, de l’océan et de l’écologie à l’université de Liverpool, à MailOnline.

 

 « Imaginez un instant que votre alimentation électrique tombe en panne pendant quelques mois – il y a très peu de travaux sans électricité de nos jours. »

 

« Pas de lumière. Pas d’ordinateurs. Pas de portable. Même tirer la chasse d’eau des toilettes ou remplir le réservoir d’essence d’une voiture serait impossible. Et ce ne serait que le début. »

 

Les chercheurs prédisent que dans le cas d’une inversion, chaque année, cent mille personnes mourraient des niveaux accrus de rayonnement spatial.

 

Le rayonnement au niveau du sol augmenterait tellement que certaines estimations suggèrent que l’exposition globale au rayonnement cosmique doublerait, provoquant plus de décès dus au cancer.

 

« La radiation pourrait être 3-5 fois plus grande que celle des trous d’ozone artificiels. En outre, les trous d’ozone seraient plus grands et plus durables « , a déclaré D. Colin Forsyth du Mullard Space Science Laboratory à l’UCL.

 

Article connexe qui relativise la connaissance de ce phénomène complexe qu'est la Dynamo Terrestre

Inversions de polarité dans le champ magnétique terrestre

 

Les études sur les inversions de polarité géomagnétique ont généré certains des débats les plus importants et les plus intéressants dans les communautés géophysiques paléomagnétiques et terrestres plus larges au cours des 25 dernières années.

 

Mouvements apparents du pôle géomagnétique nord enregistré dans des séquences de coulées de lave lors de plusieurs inversions.

Chaque couleur correspond à un enregistrement d'inversion distinct. Au centre de la planète est également représenté le noyau interne solide (rouge) entouré par le noyau externe liquide conducteur (orange).

 

Crédit: Valet et Fournier, 2016, doi: 10.1002 / 2015RG000506

 

 

Le champ magnétique naturel de la Terre est généré par des mouvements complexes d'alliages de fer fondus dans le noyau extérieur de la planète, à des profondeurs supérieures à 2 900 km, et varie sur des échelles de temps allant de millisecondes à des millions d'années.

 

A intervalles irréguliers, de plusieurs centaines de milliers d'années en moyenne, se produit l'un des phénomènes les plus remarquables de la Terre: le champ magnétique de la Terre s'inverse et les Pôles magnétiques Nord et Sud se déplacent relativement rapidement.

 

Pendant la courte période de temps entre les deux polarités, les changements de champ géomagnétique peuvent être enregistrés magnétiquement par des sédiments et par des séquences de coulées de lave.

 

Ces données magnétiques sont utiles aux paléomagnétistes pour reconstruire les champs géomagnétiques passés et, plus précisément, pour contraindre plus précisément la structure et la géométrie du champ de transition.

 

Les études sur les inversions de polarité géomagnétique ont généré d'énormes débats dans les communautés géophysiques paléomagnétiques et terrestres plus larges au cours des 25 dernières années.

 

Certains de ces débats ont été parmi les plus intéressants dans Earth Science au cours de cette période.

 

Néanmoins, le sujet a reçu moins d'attention ces dernières années en raison des difficultés et des controverses généralisées concernant la fiabilité des données.

 

Un récent article publié dans les revues de géophysique de Jean-Pierre Valet et Alexandre Fournier de l'Institut de Physique du Globe de Paris offre une réflexion approfondie sur les défis rencontrés dans cette recherche, avec un examen critique des principales caractéristiques d'inversion provenant des enregistrements paléomagnétiques et analyses de certaines de ces caractéristiques à la lumière de simulations numériques.

 

En plus de fournir un examen critique du travail passé, cette contribution est sûre de fournir une orientation précieuse pour la recherche future sur le sujet.

 

L'AGU a demandé aux auteurs de l'article de souligner les résultats importants qui ont émergé de leur recherche et certaines des questions importantes qui restent.

 

Pourquoi ce sujet est-il opportun et important ?

 

Quelles avancées récentes en particulier conduisent à une nouvelle compréhension ou synthèse ?

 

Les inversions sont l'une des caractéristiques les plus énigmatiques du champ magnétique terrestre et, par conséquent, génèrent de nombreuses questions.

 

À quelle fréquence les inversions se produisent-elles et combien de temps durent-elles ?

 

Quelle est la morphologie du champ quand il s'inverse ?

 

Est-ce que le champ s'affaiblit ou s'effondre et récupère ensuite avec la polarité opposée ?

 

Quelles sont les conséquences possibles des inversions pour la biosphère ?

 

Quand le prochain retournement devrait-il se produire ?

 

 

Les inversion sont des événements relativement rares si l'on compare leur durée à la longueur des intervalles de polarité.

 

L'évidence observationnelle unique pour le comportement du champ pendant une inversion de polarité provient des enregistrements du champ paléomagnétique.

 

Pendant près de cinquante ans, les paléomagnétistes ont tenté de rassembler des informations en étudiant des séquences de coulées de lave et de sédiments qui ont acquis leur magnétisation pendant leur formation, et stocké ce signal au cours des temps géologiques.

 

Cependant, les inversions se produisent sur quelques milliers d'années au maximum et c'est un réel défi d'acquérir des informations détaillées sur cette courte période de transition entre les deux polarités.

 

En fait, il n'y a pas d'enregistreur magnétique parfait, la plupart des sédiments sont caractérisés par une faible résolution temporelle et le volcanisme est de nature sporadique avec des coulées de lave irrégulièrement distribuées dans le temps.

 

Par conséquent, les résultats peuvent être biaisés par des artefacts qui ne sont pas toujours entièrement compris de sorte que de nombreuses observations restent controversées.

 

Il était donc nécessaire de déchiffrer les enregistrements paléomagnétiques qui ont été rassemblés autour du monde en examinant de manière critique les caractéristiques géomagnétiques dominantes.

 

Les progrès récents dans les études des inversions géomagnétiques sont également dus à des simulations numériques qui ont fourni de nouvelles perspectives sur le mécanisme de la géodynamique et ses inversions.

 

En dépit d'être encore loin de la dynamo de la terre, des centaines de renversements de polarité ont été documentés par des modèles numériques.

 

Dans de nombreux cas, les caractéristiques numériques sont similaires aux observations paléomagnétiques, ce qui nous donne l'occasion de comparer et d'analyser ensemble des données et des simulations.

 

Quelles sont les implications pour une compréhension plus large des processus de la Terre?

 

La structure de l'inversion de la polarité géomagnétique reste largement non résolue.

 

Le champ géomagnétique est maintenu par des mouvements rapides du fluide riche en fer conducteur dans le noyau externe de la Terre.

 

Ce liquide se déplace de manière complexe en raison de la convection dans le noyau.

 

Il y a maintenant un accord général sur le fait que les inversions se produisent sans forçage externe et peuvent donc être considérées comme une propriété intrinsèque de la dynamo terrestre.

 

Par conséquent, la détermination de la structure et des processus associés aux inversions géomagnétiques est essentielle pour une compréhension complète des processus géodynamiques.

 

Les échelles de temps typiques qui caractérisent les inversions de polarité contraignent les échelles temporelles dynamiques des fluides et donc notre connaissance du noyau terrestre.

 

Les inversions nous disent aussi comment le système terrestre réagit aux changements globaux extrêmes du champ magnétique terrestre.

 

Quelles sont les principales questions non résolues ou non résolues et où des données supplémentaires ou des efforts de modélisation sont-ils nécessaires ?

 

L'analyse de la base de données montre que la force globale du champ, n'importe où sur Terre, ne peut pas être plus d'un dixième de sa force maintenant.

 

Les inversions semblent se produire en plusieurs phases avec un précurseur et un rebond.

 

Nous avons également appris que la géométrie de champ pendant la transition est beaucoup plus complexe avec plusieurs pôles errant à la surface de la terre et peut donc être décrite comme un champ multipolaire.

 

Cependant il est très difficile d'obtenir une bonne description de la géométrie du champ (quadrupolaire, octopolaire etc ...) et de décrire son évolution dans le temps.

 

Cela nécessite d'obtenir de nombreux enregistrements détaillés du même renversement (le dernier étant le meilleur candidat) avec une bonne couverture géographique y compris dans l'hémisphère sud et les régions polaires.

 

Les enregistrements sédimentaires ne sont appropriés que pour atteindre cet objectif, mais la plupart des relevés recueillis dans les sédiments profonds n'offrent pas une résolution suffisante pour démêler la morphologie du champ contrainte par la nature très changeante du champ non dipolaire qui régit la transition entre les deux polarités. .

 

Les études futures devront s'appuyer sur de très petits spécimens nécessitant de nouvelles technologies et sur des séquences de coulées de lave rares et discontinues.

 

Un autre objectif est de contraindre davantage les périodes précédant et suivant les inversions de polarité afin de mieux comprendre les processus conduisant à leur apparition.

 

L'évolution de l'intensité du champ et en particulier des phases de décroissance et de récupération avant et après chaque inversion est particulièrement intéressante.

 

Des ensembles de données détaillés documenteraient comment nous passons d'une dynamo dipolaire stable à un régime inversé.

 

Outre les développements prometteurs générés par des enregistrements haute résolution de paléoensité relative dans les sédiments, les changements dans la production d'isotopes cosmogéniques tels que le béryllium 10 avec sa longue demi-vie de 1,4 Ma fournissent en principe une autre estimation indirecte des changements d'intensité géomagnétique.

 

10 Be taux de production est limitée par la pénétration des particules cosmiques à l'intérieur de la magnétosphère et, par conséquent, dépend de la force du champ magnétique.

 

De grands pics de taux de production de 10 Be sont attendus pendant les périodes de faibles intensités de champ géomagnétique et, par conséquent, une augmentation significative de la production de 10 Be est observée pendant les inversions géomagnétiques.

 

Les dix dernières années ont vu des interactions constructives entre les communautés d'observation et de modélisation.

 

Les inversions produites par des dynamos numériques qui simulent plus de conditions semblables à celles de la Terre continueront à mesure que la puissance de calcul augmentera. Il ne fait aucun doute que la convergence des deux approches améliorera sensiblement notre compréhension de la nature des inversions géomagnétiques.

 

Fabio Florindo, Rédacteur, Revues de Géophysique

0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

DES CAS SURPRENANTS D’ENFANTS QUI SE SOUVIENNENT DE LEURS VIES PASSÉES (EPOCH TIMES)

Croyez-vous à la réincarnation ? Avant de dire que c’est une superstition, voici les histoires de quelques enfants que vous devez connaître. Leurs souvenirs très vifs de leur vie passée vous feront réfléchir à ce qui se passe vraiment après la mort  !

Les faits présentés dans cet article peuvent sembler un mythe ; néanmoins, que vous croyiez ou pas à la réincarnation, ces histoires sont tout simplement remarquables.

 

Cas n°1, Marty Martin-Ryan Hammons, acteur hollywoodien

 

Tout a commencé avec les cauchemars terrifiants de Ryan Hammons quand il avait environ 4 ans.

 

Il se réveillait souvent la nuit en hurlant. Un jour, il s’est enfin confié à sa mère, Cyndi, en lui disant qu’il était quelqu’un d’autre.

 

« Il a dit maman, j’ai quelque chose à te dire », a-t-elle déclaré à TODAY. « J’ai l’habitude d’être quelqu’un d’autre ».

 

« Ses histoires étaient si détaillées et si longues qu’elles n’auraient jamais pu être inventées par un enfant »,  a-t-elle affirmé.

 

Bien que Cyndi ne croyait pas à la réincarnation, elle a commencé à être intriguée par les récits de son fils sur Hollywood, ses cinq mariages, ses voyages en Europe et ses danses sur Broadway.

 

Un jour, Cyndi et Ryan ont emprunté des livres sur Hollywood dans une bibliothèque locale : alors qu’ils parcouraient les pages illustrées, une photo particulière d’un film de 1932 intitulé Night After Night les a choqués.

 

En voyant la photo, Ryan a dit :

 

« Maman ! Ce type, c’est moi ! L’ancien moi ! ».

 

« J’étais sous le choc. Je n’ai jamais pensé que nous trouverions la personne qu’il pensait être », a dit Cyndi.

 

« Ryan parlait de son autre vie où il était si malheureux. Maintenant on avait une piste. »

 

Cet homme a été identifié plus tard par un archiviste cinématographique comme étant l’acteur d’Hollywood devenu agent des années 1930, Marty Martin.

 

Cyndi s’est ensuite adressée au Dr Jim Tucker, un psychiatre de l’Université de Virginie, qui a étudié des cas similaires.

 

La famille de Cyndi a également contacté la fille de Martin, qui les a rencontré, avec le Dr Tucker et Ryan.

 

Étonnamment, la fille de Martin a confirmé plus de 50 détails descriptifs de Ryan sur la vie de Martin.

 

La mère de Ryan s’est sentie soulagée après avoir rencontré la fille de Martin. Cyndi a dit : « Il n’était pas fou ! Il a vraiment eu une autre famille. »

 

 

Cas n°2, une victime juive de l’Holocauste, Anne Frank-Barbro Karlen

 

Anne Frank est morte dans le camp de concentration de Bergen-Belsen en 1945. En 1954, l’écrivaine suisse Barbro Karlén est née de parents chrétiens en Suède

 

À l’âge de 2 ans, Barbro faisait souvent des cauchemars d’une autre vie.

 

Un jour, elle a dit à sa mère que son nom n’était pas Barbro mais Anne Frank, une victime juive de l’Holocauste et auteure de son célèbre journal intime. À cette époque, Barbro n’avait jamais entendu parler d’Anne Frank.

 

« Ma mère ne savait pas quoi répondre, je suppose qu’elle ne comprenait pas vraiment. Elle s’est simplement dit que j’avais une imagination très vive », a déclaré Barbro dans la vidéo ci-dessous.

 

« J’ai continué à rêver et j’essayais de savoir à quel point il était étrange le fait que je vivais dans deux mondes en même temps », a-t-elle dit. « C’était très difficile de grandir avec ça ».

 

C’est en découvrant la vie d’Anne dans un manuel scolaire que Barbro s’est rendu compte qu’en fait Anne était célèbre.

 

Lors d’un voyage à Amsterdam avec sa famille, elle a montré à ses parents le chemin jusqu’à la maison d’Anne et elle se souvenait de tout ce qu’il y avait dedans. C’est à ce moment-là que sa mère a compris que tout ce que Barbro avait dit n’était pas imaginaire.

 

Barbro, alors âgée de 10 ans, a conduit ses parents à la cachette d’Anne.

 

Quand elle est entrée dans la maison, elle a été terrifiée – c’était ce qu’elle avait vu dans ses rêves.

 

Elle a identifié avec précision les points de repère précédents de la maison, ainsi qu’un mur vide avec des photos

« manquantes ».

 

Celles-ci ont ensuite été validées par un conservateur.

 

Barbro n’arrivait pas à faire comprendre aux autres ce qu’elle ressentait dans sa lutte intérieure et elle est donc devenue silencieuse ; elle ne leur racontait plus ses rêves, mais ses souvenirs ne se sont jamais effacés de sa mémoire.

 

À l’âge de 7 ans, en allant à l’école, elle a appris à lire et à écrire.

 

C’est à ce moment-là qu’elle a commencé à écrire ses souvenirs et avant même de s’en rendre compte, elle était déjà une enfant écrivaine prodige, son premier livre ayant été publié à l’âge de 12 ans.

 

Cas n°3, James M. Huston Jr, pilote de la Seconde Guerre mondiale

 

 

Depuis petit, James Leininger de Louisiane aimait jouer avec les avions. Mais à l’âge de 2 ans, il a commencé à rêver d’un accident d’avion.

« Je le réveillais et il criait », a déclaré sa mère, Andrea, à ABC NEWS. « Accident d’avion, avion en feu, le petit homme ne peut pas sortir. »

 

 

Il a plus tard dit à ses parents qu’il était un pilote de chasse de la Marine durant la Seconde Guerre mondiale nommé James M. Huston Jr.

 

Ses parents se rappellent qu’à l’époque James ne regardait que des émissions pour enfants et qu’ils ne lui avaient jamais parlé de la Seconde Guerre mondiale.

 

Pourtant, James leur a raconté comment son avion avait été abattu par l’artillerie japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, après avoir décollé de la baie de Natoma. Il se souvient aussi d’avoir eu un ami du nom de Jack Larson.

 

 

Toutefois, James avais vu juste – après quelques recherches, le père de James, Bruce, a en effet découvert qu’il avait existé un pilote nommé Jack Larson à Natoma.

 

Sa famille a ensuite contacté la sœur du défunt pilote, Anne Barron, qui voit en James son frère réincarné.

 

« L’enfant était si convaincant en parlant de toutes ces choses qu’il ne pouvait pas avoir su autrement », a-t-elle dit.

 

 

James a également été en mesure de reproduire des dessins exacts des scènes d’un avion abattu et a été en mesure de donner des descriptions de la vie de Huston.

 

Tous les souvenirs de leur vie passée ont commencé à s’estomper en grandissant. Mais tous les faits et détails dont ils se souviennent sont quand même troublants et incitent à la réflexion.

Qu’en pensez-vous ? 

 

0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

L'HUMANITÉ VUE DE L'ESPACE

 

L’humanité vue de l’espace, est un documentaire (1h27) sur l'évolution de l'humanité, des chasseurs-cueilleurs jusqu'à l'ère industrielle et toutes les inventions qui permettent aujourd'hui d'avoir fait un bon technologique spectaculaire et très rapide à l'échèle de l'évolution humaine.

 

Il explore depuis l'espace l'incroyable influence de l'Homme sur la Terre, la manière dont nous avons transformé de vastes territoires de notre planète et créé un monde interconnecté d'une extraordinaire complexité.

 

Depuis son apparition sur Terre, l’Homme s’est hissé au rang d’espèce dominante, jusqu’à façonner aujourd’hui un monde interconnecté d’une grande complexité visible de l'espace.

Le documentaire revient sur les innovations parfois modestes qui ont changé le cours de la civilisation, s’interrogeant également sur la manière dont l’humanité devra relever des défis pour assurer sa survie.

Grâce à des données satellites et à des images de synthèse, on découvre comment l'humanité a évolué de groupes de chasseurs-cueilleurs jusqu'à devenir une espèce dominante sur l'ensemble de la planète, en faisant des allers-retours dans le temps pour bien illustrer la façon dont nous avons transformé notre planète, mais sans rentrer dans le détail des conséquences pour la planète et ses humains...

 

Sur les quatre milliards d'années environ d'existence de notre planète, toutes les espèces connues dateraient de moins de cent million d'années, l'Homme de moins d'un million d'années, le plus ancien dessin connu étant sur la paroi d'une caverne datant de 30.000 ans.

Il y a tout juste 500 ans, l'invention de l'imprimerie accélérait la diffusion du savoir. 200 ans nous séparent de la machine à vapeur qui provoqua la révolution industrielle. Avec ses 50 ans, l'ordinateur fait figure de jeunot. Et pourtant, quelle comparaison possible entre le premier ordinateur de 50 tonnes, 25 kilowatts, quelques milliers de positions de mémoire et une centaine d'instructions par seconde, avec le micro processeur Pentium de quelques grammes, 25 watts, 8 à 32 Mega-octets de mémoire, et 100 millions d'instructions par seconde. Tout laisse à penser que dans 10 ans le Pentium apparaîtra aussi démodé que le premier ordinateur.

 

La science et la technologie ont de plus en plus d’influence sur la vie des gens. Les avantages que l’humanité en a récemment tiré sont sans précédent dans l’histoire de l’espèce humaine, mais dans certains cas les impacts ont été nuisibles, ou leurs répercussions à long terme suscitent de graves préoccupations.

Un fort courant de méfiance à l’égard de la science et de crainte de la technologie existe dans le public aujourd'hui. Il s’alimente en partie au fait que certains individus et certaines collectivités croient qu’ils seront ceux et leurs descendants qui auront à subir les conséquences néfastes indirectes des innovations techniques qui ont été introduites au profit seulement d’une minorité privilégiée...

 

Le pouvoir de la science de changer les choses impose aux scientifiques l’obligation de faire preuve de beaucoup de prudence dans leurs actions et leurs paroles. Les scientifiques devraient réfléchir aux conséquences sociales des applications technologiques de leur travail et expliquer au public et aux décideurs la part d’incertitude ou d’inachèvement scientifique que leurs découvertes comportent.

Mais, parallèlement, ils ne devraient pas hésiter à exploiter à fond la capacité prévisionnelle de la science, avec toutes les réserves qui s’imposent, pour aider les gens à s’adapter au changement de l’environnement, en particulier en cas de menaces directes telles que les catastrophes naturelles, les pollutions diverses et industrielles, ou les pénuries d’eau, de matières premières, le changement de biodiversité, etc.

 

Nous surexploitons notre minuscule planète Terre.

 

Pour enrichir toujours plus la même minorité, on nous pousse à la surconsommation inutile.

 

Quand l'humanité va enfin en prendre conscience et changer de comportement ?

 

"L'humanité vit à crédit !"

 

En 2017 et en seulement sept mois, toutes les ressources que la Terre peut produire en une année ont été consommées. Pour continuer à boire, à manger, à nous chauffer ou à nous déplacer, nous devons surexploiter les écosystèmes et compromettre leur capacité de régénération...

 

0 commentaires

sam.

03

févr.

2018

Les ovnis en Belgique et au Luxembourg

Des OVNIS aperçus ces derniers mois dans le ciel luxembourgeois: le comité belge d’étude des phénomènes spatiaux tente de trouver une explication

En 2017, un peu plus de 130 objets volants non identifiés ont été signalés en Belgique. Plusieurs OVNIS ont été aperçus dans la province de Luxembourg.

Plusieurs phénoménes étranges dans le ciel luxembourgeois. - Victor Pustovit 

Le dernier phénomène en date s’est produit à Sterpenich, le 11 janvier, où une étrange lumière est apparue dans le ciel. Le COBEPS, le comité belge d’étude des phénomènes spatiaux, recense et rassemble l’ensemble des témoignages et tente de donner une explication à chaque phénomène.

 

En Belgique, le COBEPS, comité belge d’étude des phénomènes spatiaux, collecte, analyse, effectue des recherches et communique au public des informations sur les OVNIS, ces objets volants non identifiés. Au total, en 2017, 132 témoignages de personnes assurant avoir vu un OVNI dans le ciel ont été récoltés par cet organisme belge et son pendant flamand.

0 commentaires

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"