mer.

09

août

2017

Lune : la NASA va étudier les motifs en tourbillons de la Lune - 09 août 2017

 

La NASA a l’intention d’envoyer deux CubeSats dans l’orbite de la Lune afin d’étudier les motifs en tourbillons présents sur sa surface.

 

L’idée étant bien évidemment de déterminer leur nature exacte et leur origine.

 

La surface de notre satellite n’est pas totalement uniforme.

 

Très vite, les astronomes ont pu distinguer d’immenses tâches sombres à sa surface. Certains les ont pris pour de vastes océans, mais les observations des décennies suivantes nous ont appris que ces tâches étaient en réalité provoquée par une concentration supérieure de basalte d’origine volcanique.

 

Plus tard, les astronomes ont également pu constater que sa surface était recouverte de cratères créés par des impacts de météorites.

 

La Lune n’a pas encore livré tous ses secrets

 

Toutefois, la Lune n’a pas encore révélé tous ses secrets et les astronomes ont ainsi remarqué la présence de plusieurs motifs tourbillonnaires clairs lors de leurs observations, des motifs présents à une centaine d’endroits.

 

La NASA s’interroge depuis longtemps sur leur nature et leur origine. L’agence a ainsi demandé à une équipe de travailler sur une mission à moindre coût afin de faire toute la lumière sur ces marques insolites.

 

Pour le moment, cette mission n’en est qu’à ses premiers balbutiements, mais les scientifiques ont l’intention de s’appuyer sur deux CubeSats afin d’effectuer des mesures plus poussées.

 

Ce format de nano-satellites n’est pas récent et il trouve ainsi ses origines dans la fin des années 90. L’Université Polytechnique de Californie et l’Université Stanford avaient à l’époque décidé d’unir leurs efforts afin de développer un appareil à coût réduit pour faciliter leurs recherches.

 

Leur initiative a débouché sur la création des CubeSats et plus de deux cents satellites de ce type ont été mis en orbite depuis la finalisation du format. L’avantage de ce format est donc son coût puisque la fabrication et le lancement d’un satellite de ce type représentent environ cent cinquante mille dollars.

 

Des CubeSats pour analyser les tourbillons lunaires

 

La NASA a donc l’intention de placer deux nano-satellites dans l’orbite de notre satellite afin d’étudier les motifs tourbillonnaires présents à sa surface.

 

L’idée serait en effet de les relier ensemble par une solide attache afin de pouvoir placer le deuxième satellite en orbite basse, à quelques dizaines de mètres du sol lunaire. Grâce à cette technique, il serait donc possible de filmer ces motifs de près.

 

L’intérêt de cette mission est double d’ailleurs puisque ces satellites seront également équipés d’instruments capables d’analyser les cercles d’hydrogène de la Lune.

 

Pour en revenir à ces motifs, il faut tout de même signaler que les astronomes ont une théorie pour expliquer leur présence.

 

 

Ils pensent en effet que ces tourbillons sont provoqués par ds anomalies magnétiques combinées à la météo spatiale. Toutefois, ils n’ont pas encore été en mesure de prouver leur hypothèse.

 

0 commentaires

mar.

08

août

2017

Photos d'un Ovni (?) près de la Lune - 08 août 2017

 

Un résident de Stockton, en Californie, a pris des photos de la pleine lune le 6 août 2017.

Il a alors remarqué un énorme objet noir volant vers la lune.

 

Il a donc continué à prendre des photos de cet objet noir en forme de soucoupe volante, qui se déplaçait de gauche à droite,  puis vers le bas et plus loin vers la gauche tout en s'élevant et s'éloignant jusqu'à ce qu'il disparaisse.

 

L'objet volant non identifié n'avait pas de lumières visibles et évidemment n'émettait aucun bruit à cette distance.

 

 

 

 

Lorsque le photographe est rentré chez lui pour analyser les photos sur son ordinateur il a constaté qu'il y avait en réalité deux objets sur les photos.

 

Cette observation a été enregistée par le Mufon cas numéro  85721.

 

 

0 commentaires

lun.

07

août

2017

Éclipse partielle de Lune ce lundi : comment être sûr de bien l’observer - 07 août 2017

 

Une éclipse partielle de Lune sera observable ce lundi soir en France.

 

À quelle heure, dans quelle direction regarder et comment ne rien manquer de ce phénomène astronomique ?

 

Voici tout ce qu’il faut savoir. 

 

Deux éclipses auront lieu cet été : une éclipse partielle de Lune et une éclipse solaire totale.

 

La première se déroule ce soir et sera observable en France, contrairement à l’éclipse solaire que seuls ceux qui seront en vacances aux États-Unis auront la chance d’observer.

 

Éclipse partielle de Lune du 07 août 2017 : comment bien l’observer ?

 

 

Ce soir, le Soleil, la Lune et la Terre seront – presque – alignés.

 

La Lune passera en partie dans le cône d’ombre de la Terre. En cas de parfait alignement, on aurait droit à une éclipse de Lune totale.

 

Mais ce lundi soir, environ 25% de la surface de la Lune sera cachée par l’ombre de la Terre. Le spectacle vaudra tout de même le détour.

 

L’éclipse sera observable partout en Europe, et donc en France.

 

À quelle heure ?

 

Ce sera juste avant le coucher du soleil, entre 19h23 et 21h18.

 

L’apogée du phénomène sera atteint à 20h20.

 

Vers où regarder dans le ciel ? Pas besoin de lunettes. Il faudra lever le regard vers l’horizon est-sud-est, en tournant le dos au soleil couchant.

 

Précisons toutefois que tout le monde n’aura pas droit à la même intensité du spectacle. Les plus chanceux en France sont ceux situés dans l’est, notamment du Centre-Est au Sud-Est, où les conditions météorologiques seront les plus optimales.

 

 

Le ciel sera voilé sur tout l’ouest et le nord-ouest, mais le phénomène restera tout de même observable.

 

Quand auront lieu les prochains événements astronomiques ?

 

Les éclipses lunaires partielles ne sont pas rares et arrivent au moins une fois chaque année.

 

Le prochain rendez-vous est pour le 31 janvier 2018.

 

Quant à la prochaine éclipse lunaire totale, elle aura lieu le 26 juin 2029. Le phénomène se produit en moyenne une fois par siècle.

 

Un autre phénomène est attendu cette semaine : dans la nuit du 12 août, le pic des étoiles filantes des Perséides.

 

Le 17 novembre, ce sera le tour des Léonides et le 13 décembre, celui des Géminides.

 

Entre temps, le 18 septembre, vous pourrez observer un beau rassemblement d’astres :  la Lune accompagnera Régulus, l’étoile la plus brillante de la constellation du Lion, ainsi que Vénus, juste au-dessus. En dessous seront présentes Mars et Mercure.

 

Les 20 et 22 septembre, soit quelques jours plus tard, vous pourrez observer Vénus, Mars et Mercure alignées.

 

0 commentaires

dim.

06

août

2017

L'Homme a-t-il déjà marché sur la Lune ? De nouveaux éléments - 06 août 2017

 

Cinquante-huit ans après que Neil Armstrong est devenu le premier homme à mettre les pieds sur la lune, beaucoup se questionnent si cet événement s'est réellement déroulé ou s'il s'agit de la plus grande dissimulation de l'histoire de l'humanité …

 

Un expert pense avoir réussi à anéantir les théories du complot une bonne fois pour toute. Il affirme, qu'à l'époque, il aurait été impossible de produire une telle vidéo sur la plus célèbre des missions lunaires. Le cinéaste SG Collins, de Post War Media, a réalisé une vidéo qui décrit en détail comment la technologie vidéo de la fin des années 1960 n'était pas suffisamment évoluée pour mettre en place un faux atterrissage sur la lune.

 

Le problème, dit-il, est que, en 1969, il n'y avait aucune bande vidéo qui aurait pu être enregistrée pendant toute cette durée pour créer une fausse version de la diffusion en direct de la mission et de la surface lunaire.

 

La diffusion en direct, qui a été la plus regardée dans l'histoire, a duré environ deux heures et demi, sans interruption.

 

M. Collins explique qu'il n'existe pas de bande vidéo de ce genre en ces temps-là.

 

Il livre son analyse :

 

« Est-ce que cette mission lunaire était un canular ? Non, je suis sûr que ce n'est pas le cas parce qu'ils n'avaient pas la capacité de la simuler. »

 

« Certaines personnes disent qu'en 1969, nous étions incapables d'envoyer un homme sur la lune, mais ils auraient réussi à mettre tout en scène dans un studio de télévision. »

 

« En fait, le contraire est vrai. À la fin des années 1960, ils possédaient la technologie, sans parler de la folie requise, pour envoyer trois personnes sur la lune, mais ils n'avaient pas la technologie pour la fausser en vidéo. »

 

« Aujourd'hui, il serait très facile de falsifier un atterrissage sur la Lune. »

 

« En 1969, il n'était pas encore possible de falsifier ce que nous avons vu à la télévision. »

 

« Peut-être que les gens oublient que la vidéo n'en était qu'à ces balbutiements en 1969. »

 

Des théoriciens de la conspiration affirment que les images prises sur la surface lunaire ont, en réalité, été filmées dans un studio et ont été diffusées au ralenti.

 

Cependant, M. Collins, qui a regardé la diffusion originale, a déclaré qu'à l'époque la technologie ne permettait qu'une minute de séquençage lent qui pouvait n'être montré qu'une seule fois. Cela qui signifie que la diffusion en direct n'aurait pas pu être fausse.

 

La vidéo de Mr Collins a été partagée en ligne après que le site Express.co.uk ait signalé que la NASA avait été mise au défi par un théoricien de la conspiration de prouver qu'elle avait bien envoyé des hommes sur la lune.

 

C'est Marcus Allen, éditeur britannique du magazine Nexus consacré à la théorie de la conspiration, qui lancé le défi au Symposium Glastonbury, un événement annuel dédié aux théories paranormales et se déroulant dans cette ville du Somerset, en Angleterre.

 

Il a soutenu que si l'homme avait bel et bien posé sur la Lune, alors nous serions dans la capacité d'y retourner aujourd'hui. Il a, de plus, indiqué qu'il était scientifiquement impossible de survoler les ceintures radioactives de Van Allen entre la Terre et la Lune.

 

Mark Whittington, un internaute, en réponse à blastingnews.com :

 

« Un théoricien de conspiration appelé Marcus Allen a certifié que l'homme n'a jamais été sur la lune. »

 

« Allen a ensuite lancé un défi et a exigé que la NASA prouve qu'elle est déjà allée sur la lune il y a 49 ans. »

 

« La NASA, les distorsions de Marcus Allen mises à part, a déjà fourni une preuve suffisante que les débarquements de la Lune se sont bien produits, allant même jusqu'à fournir des images des sites d'atterrissage d'Apollo grâce à Lunar Reconnaissance Orbiter. »

 

« Des groupes privés, tels que les Mythbusters, ont offert des preuves supplémentaires. »

 

« Alors, les hommes sont vraiment allés sur la lune, non pas une fois, mais six fois entre 1969 et 1972. »

 

Et vous, pensez-vous que l'Homme a bien posé le pied sur la Lune ? Ou alors, s'agissait-il d'une machination mise en œuvre par les États-Unis pour montrer sa supériorité, dans le domaine spatial, à l'URSS ?

 

0 commentaires

lun.

24

juil.

2017

Lune : Ovni décollant d'un cratère ou nuage de poussière riche en Hélium-3 ? 24 juillet 2017

 

Cet masse oblongue blanche qui s'échappe du cratère Aristarchus pourrait être un Ovni.

cependant l'hypothèse d'un nuage de gaz libéré par le cratère est une autre explication possible.

 

Il est intéressant de se pencher sur ce probable nuage de poussière lunaire car celui-ci  est chargé en Hélium-3.

 

Il faut savoir que la Lune dépourvue d'atmosphère a été bombardée pendant des milliards d’années par les vents solaires chargés d’hélium-3.

 

Il en résulte que la poussière lunaire est saturée de ce gaz.

On a calculé qu’il y a environ 1,1 million de tonnes métriques d’hélium-3 sur la surface lunaire, jusqu’à une profondeur de quelques mètres, et qu’environ 40 tonnes d’hélium-3 – assez pour remplir la baie de chargement de deux navettes spatiales – pourraient fournir suffisamment d’électricité aux Etats-Unis pendant un an au niveau actuel de consommation !

 

Etant donné l’énergie potentiellement contenue dans une tonne d’hélium-3 (…) la fusion à l’hélium-3 pourrait (…) accroître la productivité de l’humanité de plusieurs ordres de grandeur.

 

Cependant, alimenter la planète avec l’énergie de fusion pour plusieurs siècles exige que nous retournions d’abord sur la Lune.

 

A l’heure actuelle, seule la Chine a cela à l’esprit, avec son programme Chang-e, un programme d’exploration lunaire qui permettra d’envoyer des astronautes sur la Lune d’ici le début des années 2020.

 

Si Beijing gagne la seconde course vers la Lune, et établit un poste habité conduisant des opérations d’exploitation minière de l’hélium-3, il s’agirait du même type de monopole que celui qui a créé la fortune de sociétés comme la Compagnie des Indes orientales.

 

Les ramifications seraient significatives, pour dire le moins.

 

Affaire à suivre ...

 

0 commentaires

jeu.

13

juil.

2017

MOON EXPRESS va créer une flotte de robots pour forer er ramener des minerais rares de notre Lune- 12 juillet 2017

 

Moon Express a finalement fini par dévoiler ses plans. L’entreprise a en effet l’intention de créer une flotte de robots pour forer la Lune et ramener ensuite les prélèvements sur notre belle planète. Mieux, elle compte même lancer son programme à l’horizon 2020 et donc dans trois ans.

 

Créée en 2010 par Robert D. Richards, Naveen Jain et Barney Pell, l’entreprise américaine compte exploiter la Lune pour extraire des ressources et rapporter ainsi sur Terre des éléments rares comme le dysprosium, le niobium ou encore l’yttrium.

 

Elle a réalisé un premier essai un an plus tard en se focalisant sur un atterrisseur développé en partenariat avec la NASA : le Lancer Test Vehicle.

 

Moon Express compte exploiter la Lune

 

Quelques mois plus tard, Moon Express a annoncé la création d’un laboratoire de robotique et le développement d’une première sonde baptisée Moon Express Robotics Lab for Innovation… ou MERLIN pour les intimes.

 

Pour se faire, elle a embauché plusieurs ingénieurs, mais aussi des étudiants s’étant illustrés lors de la FIRST Robotics Competition, une compétition estudiantine axée sur la robotique.

 

Les années suivantes ont été mouvementées. Après avoir renforcé ses équipes d’ingénieurs, Moon Express a présenté un éleveur robotique, un atterrisseur et plusieurs autres appareils. Plus tard, en 2016, l’entreprise a obtenu un accord d’exploitation de la part de la FAA et cette dernière l’a ainsi autorisé à mener une opération spatiale commerciale au-delà de l’orbite terrestre. Une première pour une société privée.

 

Moon Express n’avait cependant pas encore donné de détails techniques et elle a finalement décidé de sortir de son silence un peu plus tôt dans la semaine et de présenter les étapes clés de son programme.

 

Des robots autonomes pour forer la Lune

 

L’entreprise compte donc s’appuyer sur une flotte de robots pour mener à bien son ambitieux projet.

 

Elle commencera ainsi par envoyer le MX-1E sur la surface lunaire. Relativement compact, cet appareil sera le ticket d’entrée de la société pour le Google Lunar X Prize. Si tout se passe comme prévu, Moon Express se lancera ensuite dans l’élaboration de trois véhicules différents alimentée par un moteur respectueux de l’environnement : le MX-2, le MX-5 et le MX-9.

 

Ces appareils se présenteront tous sous la forme d’atterrisseurs. Une fois arrivés sur la ligne, ils déploieront un bras robotique sur lequel a été monté une foreuse. Cette dernière effectuera un prélèvement aux pieds de l’appareil et elle le placera ensuite dans une capsule munie d’un réacteur. Cette dernière repartira vers la Terre dans la foulée.

 

Moon Express ne compte cependant pas en rester là. A terme, l’entreprise aimerait en effet construire un avant-poste lunaire afin de faciliter les futures opérations menées par ses soins.

lun.

03

juil.

2017

Un Ovni triangulaire passe devant la Lune - 03 juillet 2017

 

Le 17 juillet 2016, un OVNI surprenant a été filmé alors qu'il passait juste devant la Lune. La vidéo a été prise depuis la France et demeure inexpliquée.

 

Ces images ont été publiées sur YouTube le 1er juillet 2017 par un homme prénommé George. Celles-ci nous montrent, un objet volant non identifié de forme triangulaire se mouvoir à une vitesse relativement importante le ciel.

 

L'OVNI n'émet aucune lumière et aucune trace quelconque n'est visible derrière lui. En outre, il semble se déplacer verticalement.

 

Que pensez-vous de ces images ?

 

ven.

16

juin

2017

Lune : pyramide avec balcon et ancien aéronef ? - 16 Juin 2017

 

Voici une nouvelle découverte de Streetcap1 : une pyramide lunaire et une sorte de balcon sur une arête et peut-être comme des escaliers à droite !

Les angles droits du balcon ne sont pas naturels, donc la Lune a bien été colonisée et exploitée avant nous, peut-être comme une base avancée de surveillance de notre Terre ou pour son minerai.

 

 

Voici une autre image tout aussi spectaculaire qui montre à l'évidence un objet triangulaire, avec tourelle centrale ou cockpit dans l'hypothèse d'un aéronef extraterrestre a antigravité !

Celui-ci a été abandonné (pas très écologique !) et est recouvert de poussières !

Alors vous croyez toujours que l'être humain est le plus évolué dans notre Univers ?

 

0 commentaires

ven.

09

juin

2017

Lune : artefacts déroutants - 09 Juin 2017

jeu.

01

juin

2017

Lune : découverte de nouvelles structures artificielles - 01 Juin 2017

Lieu : cratère Tycho, Lune

Date de découverte : 31 Mai 2017

Source: https://www.youtube.com/watch?v=CuVlLlpPZco

 

Voici une nouvelle découverte de Streetcap1 de Youtube !

On remarque sur ces images des structures en relief dont les sommets renvoient la luminosité du Soleil.

Ne remarquez-vous pas les angles droits et les côtés rectilignes qui prouvent qu'il ne s'agit pas d'une érosion naturelle de roche, mais bien de structures artificielles construites par des extraterrestres.

Streetcap1 émet l'hypothèse d'anciennes usines d'extraction du minerai ?

Qu' en pensez-vous ?

ven.

19

mai

2017

Les États-Unis ont voulu faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune mais leur projet a été déjoué

 

Dans les années 1950, le colonel Ross Dedrickson était chargé de maintenir l’inventaire du stock d’armes nucléaires pour l’AEC et d’accompagner les équipes de sécurité qui vérifiaient la sécurité des armes, entre autres. Son avis de décès déclare :

 

Il a été affecté à la Commission de l’énergie atomique des États-Unis. Un long service avec la Commission de l’énergie entre 1950-1958, il a participé aux tâches d’administration des contrats aux sites de test du Nevada, à la zone d’essai nucléaire du Pacifique à l’ouest d’Hawaï, la fabrication d’armes nucléaires et l’assurance de la qualité à Albuquerque, ainsi que l’inspection des installations nucléaires et non nucléaires dans tout le pays. Il a servi avec la 5ème Force aérienne au Japon et plus tard en tant que colonel, officier responsable du United States Pacific Command (PACOM ou USPACOM : « commandement Pacifique des États-Unis ») à Hawaï. En 1962, il a été transféré et a été adjoint au matériel pour la division aérienne 832 à la Base aérienne Canon, à Clovis au Nouveau-Mexique. Il a pris sa retraite de l’USAF en 1964.

 

Il fait partie des centaines de dénonciateurs militaires avec des antécédents vérifiés qui ont été présentés par le projet de divulgation du Dr Steven Greer. Son témoignage sur les OVNIS (spécifiquement sur les OVNIS et les armes nucléaires) peut être corroboré par une multitude d’informations et de preuves qui sont maintenant disponibles dans le domaine public. Beaucoup de dénonciateurs ont fait plusieurs apparitions au National Press Club dans le but de divulguer cette information au monde, l’exemple le plus récent étant l’audition des citoyens sur la divulgation, qui a eu lieu il y a quelques années.

 

Avec son professionnalisme, en travaillant dans les endroits où il a travaillé, il est certain de déduire qu’il a eu connaissance d’informations sensibles sur un certain nombre de sujets. Ce n’est pas seulement un dénonciateur militaire aléatoire de haut rang qui parle d’un problème quelconque. Il existe de nombreux dénonciateurs et des documents décrivant clairement une relation de plusieurs décennies entre les OVNIS, les installations de stockage nucléaire et les sites d’essai.

 

Un certain nombre de ces incidents ont une confirmation visuelle, ainsi que la confirmation du radar aérien et terrestre.

 

Dans l’interview ci-dessous, Dedrickson explique comment le gouvernement américain a essayé de faire exploser une arme nucléaire sur la Lune, mais leur projet a été déjoué.

 

En ce qui concerne le courant dominant, on sait publiquement qu’un rapport déclassifié par le Centre des armes nucléaires de l’Armée de l’Air à partir de juin 1959 montre à quel point ils ont considéré le projet, appelé Projet A119. Ils voulaient étudier la capacité des armes dans l’espace, ainsi que de mieux comprendre l’environnement spatial et la détonation des dispositifs nucléaires.

 

Il est intéressant de voir comment le monde est tellement axé vers les émissions de télévision comme Stranger Things, qui représente le ministère de l’Énergie et leur implication auprès de créatures d’autre monde et d’autres faits étranges, mais tellement disposé à ignorer un colonel américain de haut rang qui occupait des postes très sensibles au département de l’Énergie pendant des années, à un moment où tout ce développement nucléaire était vraiment sensible. C’est une affaire bien réelle et il est intéressant de réfléchir à ce qu’il pourrait vraiment savoir.

 

« J’ai également appris des choses sur les incidents impliquant des armes nucléaires, et parmi ces incidents, un certain nombre d’armes nucléaires envoyées dans l’espace ont été détruites par les extraterrestres. À la fin des années 70 et au début des années 80, nous avons tenté d’envoyer une arme nucléaire sur la Lune et de l’exploser pour des mesures scientifiques et d’autres choses, ce qui n’était pas acceptable pour les extraterrestres. Ils ont détruit l’arme avant qu’elle n’arrive sur la Lune. » 

 

mer.

10

mai

2017

Lune : structure pyramidale identifiée

Voici une structure de  forme pyramidale blanche brillante dans une photo de lune de la NASA.

En augmentant la luminosité la forme pyramidale est identifiée et apparaît plus évidente !

Petite pyramide ou ovni ?

Une structure pyramidale érodée est l'hypothèse la plus vraisemblable !

L'érosion naturelle a-t-elle pu  créer  une telle forme avec des bords rectilignes et des triangles isocèles ?

lun.

01

mai

2017

Lune : structure pouvant abriter un tunnel - 01 Mai 2017

Des chasseurs d'OVNI affirment avoir découvert une petite forme rectangulaire sur une photo représentant la surface de la Lune. Ils prétendent qu'il s'agirait d'une structure artificielle menant à un tunnel …

 

Tyler Glockner, fondateur de Secure Team 10, un site consacré aux OVNI, prétend avoir repéré une structure anormale dans une image prise lors de la mission spatial Apollo 15. Pour cet homme, elle ne serait pas naturelle.

 

Il poursuit ses explications et pensent que ce mystérieux bâtiment pourrait abriter un tunnel menant à un monde souterrain. Il raconte :

 

« Ces caractéristiques peuvent être d'origine artificielle, c'est-à-dire que quelqu'un les a construit avant de les installer sur la Lune. »

 

« Ces choses ressemblent à des bâtiments. Elles ressemblent à des installations et elles ont été découvertes à l'origine dans une image Apollo que vous pouvez réellement trouver en ligne. »

 

« Nous avons regardé la photographie originale et vous pourrez presque tout de suite détecter ces objets à partir de leurs ombres et de leurs formes. »

 

« Ils ne ressemblent à rien d'autre que nous avons vu auparavant sur la lune. »

mar.

18

avril

2017

Un Ovni Bizarre volant très près de la Lune filmé par un objectif de caméra très puissant - 18 Avril 2017

Un mystérieux objet se déplaçant entre la Terre et la Lune a été filmé tandis qu’il allait à une vitesse démesurée et jusqu’à présent le phénomène n’a pas été expliqué ni identifié par les gouvernements du monde.

 

Dans les cercles ufologiques la vidéo est déjà proclamée comme l’un des exemples les plus clairs d’un vaisseau extraterrestre jamais filmé, bien qu’il y a de nombreuses autres théories quant à l’origine de l’objet en question.

 

Étant donné les tensions politiques dans la péninsule coréenne récemment, ainsi que la tentative de lancement de missiles échouée de la Corée du Nord plus tôt cette semaine, certains croient que l’objet est un genre de missile.

 

Dans la vidéo, l’objet sort du champ de vision alors qu’il parcourt la surface lunaire. La vidéo a été prise à Oman, pas particulièrement proche de la péninsule coréenne et ni très près de n’importe quel endroit où un missile aurait pu être lancé récemment. L’objet a cependant été capturé par une caméra très puissante, donc il est peut être plus loin que ce que la caméra laisse croire.

 

 

L’analyse des images, pour le moment, est en cours et devrait donner des informations sur la vitesse, le point de décollage probable et les points de débarquement possibles si les caractéristiques de l’objet et sa trajectoire peuvent être calculés. La probabilité d’être un missile pour le moment, cependant, semble improbable.

 

Cela étant, d’autres explications ont été proposées pour inclure certains avions expérimentaux lancés soit par l’armée de l’air des États-Unis, soit par la NASA, une illusion d’optique causée par les conditions météorologiques locales et un vaisseau extraterrestre rayonnant dans le ciel.

 

Le fait que de plus en plus d’exoplanètes propices à la vie ont été découvertes, cela donne de la crédibilité à l’idée que la vie existe sur d’autres planètes. Cela rend également le public plus ouvert à l’idée que des OVNIS existent et à l’idée que ce n’est plus qu’une question de temps avant que nous ne rencontrions une forme de vie extraterrestre.

dim.

02

avril

2017

Symbole numérique mystérieux découvert sur la Lune et Mars - 02 Avril 2017

La Terre est pleine de mystères qui attend d’être découvert. Des signes étranges cryptés dans la surface de la planète parlent de civilisations anciennes qui ont façonné la terre en utilisant des techniques avancées semblables à la nôtre, voire au-delà.

 

Vous pourriez regarder la Terre comme une planète privilégiée en raison de toutes les nouvelles découvertes, mais la vérité est que le système solaire entier est plein de ces marques mystérieuses, probablement laissée par des extraterrestres avancés.

 

Un exemple concluant de tels symboles vient du satellite naturel de la Terre, mais aussi de Mars. La surprenante découverte a été faite par Marcelo Irazusta et son fils James, deux analystes OVNI qui chassent pour des observations anormales sur la Terre et ses environs.

 

En utilisant Google Mars et Google Moon, les deux ont trébuché sur ce que de nombreux analystes considèrent comme un symbole extraterrestre – le numéro 58.

La découverte est devenue encore plus intrigante quand Irazusta a vu le même nombre sur deux corps célestes des environs de la Terre.

 

L’anomalie a miraculeusement survécu aux lignes floues ou les stiches utilisées par les officiels pour cacher les sites essentiels sur Google Earth, et il reste ouvert à toute personne intéressée à le voir de leurs propres yeux.

 

Coordonnées Mars: 1°29’8.27″N 23° 0’11.92″W /  Coordonnées de la Lune: 43° 1’55.12″S 9°45’57.30″O

 

Après une analyse plus approfondie, le nombre 58 présents sur la Lune est légèrement plus petit que celui de Mars, cependant, ils sont très similaires sinon identiques. Le fait que le symbole numérique soit situé sur deux corps célestes rejette la théorie de c’est un paréidolie, conduisant au plus à une hypothèse bizarre de coïncidence. Mais est-ce vraiment une coïncidence ?

 

Selon le fameux UFO enthousiaste et chercheur Scott C. Warring, le symbole numérique pourrait être «le nom d’un groupe d’espèces exotiques qui travaillent ensemble dans notre système solaire» Soutenant ses revendications en disant que:

 

DANS L’AFFAIRE ROCA PIA EN ITALIE IL EST MENTIONNÉ LE CAS D’UN GROUPE SE FAISANT APPELER LE W56. DANS LA ZONES S4 A L’INTÉRIEUR DE LA ZONE 51 LES MILITAIRES DE L’USAF MENTIONNENT 56 ESPÈCES D’EXTRATERRESTRES IDENTIFIÉES.

 

Si ses affirmations se révèlent exactes, l’alliance extraterrestre secrète aurait pu s’accroître maintenant puisque le nombre montre clairement «58».

 

Alors que nous ne pouvons pas nier la théorie de Scott Waring, nos pensées sont penchées dans une direction différente. Nous croyons en des symboles subliminaires laissés par des organisations secrètes, cependant, nous considérons la possibilité d’une grande organisation extraterrestre laissant des symboles sur la Lune et Mars sont peu probables.

 

Le cas est extrêmement fascinant que le numéro 58 a été découvert dans deux endroits différents, aucun d’entre eux n’étant sur Terre. Les symboles numériques découverts sur d’autres planètes suggèrent que les humains sont originaires d’ailleurs dans l’univers ou que peut-être à un moment donné, les humains ont quitté la Terre dans des vaisseaux spatiaux et laissé des signes codés sur d’autres planètes afin de préserver une histoire alternative oubliée.

 

D’autres théories affirment que les anciens dieux extraterrestres ont laissé ces symboles après avoir quitté la Terre dans le passé lointain. Quoi qu’il en soit, la découverte d’une Terre terrestre à la fois sur la Lune et sur Mars reste l’un des cas les plus fascinants à ce jour, et s’ils essaient de l’enlever dans un proche avenir, nous aurons encore la vérité archivée dans nos esprits et Ordinateurs portables

 

Voir l’anomalie avec vos propres yeux avant qu’il ne devienne un amalgame de lignes flou

sam.

01

avril

2017

Lune : six tours étonnantes - 01 Avril 2017

 

Voici 6 tours découvertes sur la Lune de différentes sources.

L'une des tours est estimée à 4.8 km de haut avec l'aide de la réglette de mesure de Google Map !

Ces tours sont-elles naturelles ou ont-elles été construites par des extraterrestres ? 

 

jeu.

30

mars

2017

Lune : structures artificielles dans le cratère Tycho ? - 30 Mars 2017

 

Date de la découverte: Mars 2017

Lieu de la découverte: Cratère Tycho, Lune de la Terre

Source: http://lroc.sese.asu.edu/posts/933

 

D'après Scott C. Waring :

 

Ces structures ont été découvertes par Streetcap1 cette semaine. Ce sont des structures blanches en céramique… celles dont j’ai parlées à maintes reprises.

 

Elles réfléchissent la lumière ce qui indique qu’elles sont en céramique, bien qu’évidemment elles sont composées de matériaux extraterrestres, pas en céramique.

 

J’ai rajouté des ombres dans les captures d’écran ci-dessus pour que vous puissiez mieux les apprécier.

 

La NASA continuera encore et toujours d’ignorer ces découvertes et n’en parlera jamais au public, car leur objectif principal est de dissimuler l’existence des extraterrestres à la Terre entière.

mer.

22

mars

2017

Lune : artefacts en faveur de structures artificielles - 22 Mars 2017

Lieu : cratère Lunaire

Date : 22 Mars 2017

Source :

http://www.lpi.usra.edu/resources/lunarorbiter/images/print/5126_med.jpg

 

Voici des structures découvertes par le site de Mark Sawalha 

https://www.youtube.com/user/MarkSawalha1/videos.

Pour lui il s'agirait d'une objet mécanique situé près du cratère Tycho.

Il est visible sur 5 photos de l'Orbiter lunaire.

 

 

lun.

20

mars

2017

Impressionnante base extraterrestre découverte sur la Lune - 20 Mars 2017

Date de l'observation : Mars 2017

Lieu : Lune de notre Terre

 

Voici une fantastique découverte de Streetcap1 cette semaine.

La structure présente de nombreuses sections différentes  et cela pourrait être une station spatiale Alien.

Cette structure semble récente ce qui veut dire qu'une certaine vie existe sur notre Lune !

 

 

 

mar.

14

mars

2017

Lune : base mobile extraterrestre ? - 14 Mars 2017

 

Un chasseur d'OVNI affirme qu'il y a des « bases mobiles extraterrestres » à la surface de la Lune.

 

Il a réalisé une vidéo qui prouverait à merveille cette théorie incroyable.

 

La vidéo qui nous intéresse ici a été réalisée par

« SecureTeam10 ».

Elle nous montre un structure soi-disant d'origine extraterrestre.

 

Les photos originales ont été prise par la sonde spatiale « Lunar Reconnaissance Orbiter », lancée en juin 2009 dans le but d'étudier la surface de l'unique satellite naturel de notre Terre.

 

Cette succession d'images recueillies nous dévoilent la présence d'une mystérieuse structure visiblement artificielle qui semble se déplacer !

En effet, cet objet apparaît, à chaque fois, à des positions différentes.

 

Une autre photo nous montre un cratère qui possède la d'un forme d'un triangle parfait, avec des bords qui sont prétendument trop définis pour avoir simplement été formé par le hasard.

 

Toutefois, sur les photos les plus récentes, cette forme a totalement disparu, suggérant peut-être qu'il s'agissait en réalité d'un OVNI.

 

Pour l'ufologue, qui a notamment utilisé le logiciel Google Moon pour prouver ses dires, il ne fait aucun doute qu'une civilisation extraterrestre posséderait des bases capables de se mouvoir sur la Lune.

 

Il affirme :

 

« Nous n'étions pas seuls quand nous sommes allés à la

Lune. »

 

Pour la NASA, ces choses découvertes presque quotidiennement par des passionnés du monde entier ne sont qu'un mélange entre une imagination foisonnante et une pareidolie …

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

dim.

05

mars

2017

Découverte d'une statue datant de 200.000 ans sur la Lune par la mission Apollo 11 - 05 Mars 2017

mar.

28

févr.

2017

Lune : des structures découvertes dans les archives de l'US Navy - 28 Février 2017

Date de découverte: 28 Février 2017

Lieu d'observation: Lune de notre Terre 

Source: https://www.nrl.navy.mil/clementine/clm/

 

Voici de structures découvertes par scott Waring.

 

La structure ci-dessus lui semble la plus fascinante en raison de sa longueur avec ce qui ressemble a une arête centrale bien rectiligne et deux pans inclinés de chaque côté.

Cela ne peut pas être un cratère !

On peut imaginer une structure géante !

 

D'autres anomalies ci-dessous.

 

dim.

26

févr.

2017

Quel sens donné au chiffre "58" découvert su la Lune et Mars - 26 Février 2017

 

La Terre est pleine de mystères qui attendent d'être résolus.

 

Vous pourriez considérer la Terre comme une planète privilégiée en raison de toutes les nouvelles découvertes, mais la vérité est que le système solaire entier est rempli de ces marques mystérieuses, probablement laissées par des extraterrestres d'une civilisation avancée.

 

Un exemple concluant de tels symboles vient du satellite naturel de la Terre, mais aussi de Mars.

 

La surprenante découverte a été faite par Marcelo Irazusta et son fils James, deux ufologues qui traquent des observations anormales sur la Terre et ses environs cosmiques.

 

En utilisant Google Mars et Google Moon, les deux ont découvert une anomalie que de nombreux analystes considèrent comme un symbole extraterrestre – le numéro 58.

 

La découverte est devenue encore plus intrigante quand Irazusta a vu le même nombre "58" sur deux corps célestes  de la Terre : la Lune et Mars !

L’anomalie a miraculeusement survécu aux lignes floues ou artifices numériques utilisés par les officiels pour cacher les sites essentiels sur Google Earth, et elle  reste disponible à toute personne intéressée qui souhaiterait la visualisée !

 

 

 

Coordonnées Mars:

 

1°29’8.27″N 23° 0’11.92″W /  Coordonnées de la Lune: 43° 1’55.12″S 9°45’57.30″O

 

Après une analyse plus approfondie, le nombre 58 présents sur la Lune est légèrement plus petit que celui de Mars, cependant, ils sont très similaires sinon identiques.

 

Le fait que le symbole numérique soit situé sur deux corps célestes élimine le phénomène de paréidolie.

 

Mais est-ce vraiment une coïncidence ?

 

Selon Scott C. Warring, le symbole numérique pourrait être

«le nom d’un groupe d’espèces exotiques qui travaillent ensemble dans notre système solaire».

 

Pour appuyer cette hypothèse  il affirme :

:

DANS L’AFFAIRE ROCA PIA EN ITALIE IL EST MENTIONNÉ LE CAS D’UN GROUPE SE FAISANT APPELER LE W56. DANS LA ZONES S4 A L’INTÉRIEUR DE LA ZONE 51 LES MILITAIRES DE L’USAF MENTIONNENT 56 ESPÈCES D’EXTRATERRESTRES IDENTIFIÉES.

 

Si ses affirmations se révèlent exactes, l’alliance extraterrestre secrète aurait pu s’accroître maintenant puisque le nombre montre clairement «58».

 

Pouvons nous réellement penser qu'une grande organisation extraterrestre laisserait des symboles sur la Lune et Mars ?

Cela est peu probable.

 

C'est effectivement  fascinant que le numéro 58 ait  été découvert dans deux endroits différents, à priori aucun symbole numérique de grande taille n’étant été signalé sur Terre.

 

Les symboles numériques découverts sur d’autres planètes suggèrent que les humains sont originaires d’ailleurs dans l’univers ou que peut-être à un moment donné, les humains ont quitté la Terre dans des vaisseaux spatiaux et laissé des signes codés sur d’autres planètes afin de préserver une histoire alternative oubliée.

 

D’autres théories affirment que les anciens dieux extraterrestres ont laissé ces symboles après avoir quitté la Terre dans le passé lointain.

 

Quoi qu’il en soit, la découverte d’un chiffre Terrestre à la fois sur la Lune et sur Mars reste l’un des cas les plus fascinants à ce jour, et s’ils essaient de l’enlever dans un proche avenir, nous aurons encore la vérité archivée dans nos esprits et sur nos supports numériques !

 

Essayer de découvrir  avec vos propres yeux ce chiffre avant qu’il ne devienne flouté !

Commentaire : certains évoquent une impression numérique sur les clichés correspondant à une notification de zones photographiées; pourquoi pas ? : mais comment expliquer le même numéro ? coïncidence ? 

A vous de juger ...

lun.

20

févr.

2017

Lune : Mystérieuses anomalies sur la Lune filmées par un astronome amateur - 20 Février 2017

lun.

13

févr.

2017

Un astronome amateur français filme le passage de l’ISS devant la Lune - 13 Février 2017

 

Elle mesure 110 m de long sur 74 de largeur et pèse 100 tonnes, mais sur ces images, ce n’est à première vue qu’un point blanc.

 

La Station spatiale internationale (ISS) a été filmée par un astronome amateur français alors qu’elle passait devant le premier quartier lunaire, des images rarissimes capturées avec une définition qui permet, au ralenti, de distinguer clairement les contours de cette base humaine en orbite autour de la Terre.

 

Le 4 février, le spécialiste de l’astrophotographie Thierry Legault s’est installé au sud de Rouen - d’où est originaire l’astronaute français Thomas Pesquet - en fin d’après-midi pour braquer son télescope et son appareil photo vers le ciel. Son objectif : enregistrer en haute définition le passage de l’ISS devant notre astre.

« Des conditions qui se révèlent souvent très délicates »

 

Une manœuvre compliquée, nécessitant d’être placé au bon endroit, au bon moment pour capturer la Station spatiale, qui se déplace à 28.000 km/h, à une altitude de près de 400 km.

 

Il faut aussi prier pour une météo clémente permettant l’observation.

 

Ce jour-là, les conditions étaient réunies, et ce passionné, posté sur une aire d’autoroute, y avait ajouté une condition supplémentaire : photographier l’ISS devant une Lune encore éclairée par le soleil :

« J’ai déjà fait beaucoup d’images de transits de l’ISS devant la Lune la nuit, en ombre chinoise, mais très peu quand elle est éclairée par le Soleil, raconte Thierry Legault au blog Autour du ciel, car cela n’arrive qu’à l’aube ou au crépuscule dans des conditions qui se révèlent souvent très délicates. »

jeu.

09

févr.

2017

Ovni repéré sur une photo du Rover Chinois Chang'e 3  - 09 Février 2017

 

Bref historique de la courte vie du Rover Chang'e 3

 

 

Chang'e 3 est la troisième sonde spatiale lancée par la Chine dans le cadre de son programme d'exploration lunaire.

 

Contrairement aux deux précédentes sondes, Chang'e 1 (2007) et Chang'e 2 (2010), qui avaient été placées en orbite lunaire, Chang'e 3 emporte un rover (astromobile) en vue d'y atterrir.

 

Les spécifications de l'engin ont été fixées en novembre 2009. Deux ans plus tard, une simulation de la phase d'atterrissage, la partie la plus délicate de la mission, a été exécutée avec succès par un prototype. Et en mars 2012, la construction de l'engin a débuté.

Chang'e 3 a été lancé le 1er décembre 2013 à 17 h 30 UTC par une fusée Longue Marche 3B depuis la base de Xichang8.

 

La sonde s'est insérée le 6 décembre sur une orbite lunaire de 100 × 100 km puis son orbite a été abaissée le 11 décembre à 100 × 15 km en préparation de l'atterrissage.

Lorsqu'elle a atteint son altitude la plus basse, le moteur de l'atterrisseur a annulé sa vitesse et l'a placé à 100 mètres au-dessus du sol. Il s'est maintenu à cette altitude le temps d'identifier une zone dépourvue d'obstacles, puis est descendu à 4 mètres.

 

Son moteur a alors été coupé et il est tombé en chute libre, se posant à une vitesse inférieure à 15 km/h le 14 décembre à 13h11 (UTC).

 

Ce moment correspondait au début d'une journée lunaire, qui dure quatorze jours, ce qui garantit la fourniture d'énergie solaire et une température relativement clémente.

 

Peu après, l'atterrisseur a déployé ses panneaux solaires et son antenne parabolique directionnelle puis a été soumis à différentes vérifications.

 

Fixé à son sommet, le rover a libéré ses propres panneaux et dressé le mât supportant ses caméras panoramiques et son antenne parabolique.

 

Des systèmes pyrotechniques ont rompu les fixations qui le reliaient à l'atterrisseur. Après que l'on ait vérifié que l'inclinaison de celui-ci était inférieure aux 15° acceptables et que le terrain ne présentait pas d'obstacle, la rampe a été déployée, le rover s'y est engagé à 18 h 48 UTC puis elle l'a descendu jusqu'au sol. Après une ultime vérification, le rover a effectué ses premiers tours de roue à 20 h 409

 

Les données topographiques enregistrées par les orbiteurs Chang'e 1 et 2 ont été utilisées pour choisir le site d'atterrissage de Chang'e 3.

 

Le site retenu est Sinus Iridum, une plaine de lave basaltique qui forme une extension au nord-ouest de Mare Imbrium (la mer des pluies), par 44° Nord. Le rover a été conçu pour explorer une zone de 3 × 3 km pendant trois mois.

 

Il est prévu que les instruments de l'atterrisseur, le télescope ultraviolet et la caméra fonctionnant dans l'ultraviolet, recueillent des données durant au moins un an6,10,9.

 

Premier "jour lunaire" Le 14 décembre à 21h40, sept heures après l'atterrissage, le rover Yutu entame ses déplacements, photographiant l'atterrisseur puis se dirigeant vers le nord, en direction du cratère d'impact que celui-ci a repéré dès son arrivée.

 

Le lendemain, parvenu à dix mètres du cratère, il oblique vers l'ouest et, le 20 décembre, il parcourt une vingtaine de mètres vers le sud.

 

Le lendemain, photographié par l'atterrisseur, il est dirigé vers le sud.

Trois jours plus tard, les contacts avec la terre sont interrompus en raison de la première nuit lunaire.

 

Deuxième "jour lunaire" Réveillé le 11 janvier 2014, le rover poursuit sa route vers l'ouest.

 

Le 13, il photographie un ensemble de rochers, baptisé Loong (dragon), à proximité du cratère Zi Wei de 450 m de diamètre.

Puis il est dirigé vers le nord-est.

Le 15, alors qu'il a parcouru 114 mètres et qu'il n'est plus qu'à 18 mètres de l'atterrisseur, il s'immobilise.

 

Le 16, il entreprend sa première analyse du sol mais le 25, une anomalie est détectée et ses déplacements cessent définitivement.

Date de l' observation: Février 2017

Lieu d'observation:  Lune

 

Sur des photos de cette mission publiées par l'agence spatiale Chinoise, Secureteam10 de YouTube vient de découvrir un possible  OVNI  caché sur la droite sur une photo.

 

Cet OVNI a beaucoup de similitudes avec  ceux observés sur les premiers clichés des missions Apollo !

 

Les sceptiques évoqueront des reflets mais on visualise bien la masse "verdâtre" de cet objet en jouant sur les contrastes, la lumière, le relief et les couleurs.

 

 

mar.

07

févr.

2017

Lune : artefacts aliens ?  - 07 Février 2017

Date de découverte: 2017

Lieu de découverte: Lune

Google Coordonnées:  21 ° 29'22.62 "N 146 ° 54'37.89" E

 

Voici quelques nouvelles structures sur la Lune qui pourraient témoigner de l'existence des extraterrestres.

On constate sur ces photos des angles droits, des formes courbes , une architecture compliquée qui n'est probablement pas en rapport avec une érosion naturelle.

Dans la vidéo il y a beaucoup d'autres structures .

Est-ce que la Nasa a réussi à prendre le contrôle de ces structures pour un usage militaire ?

Rappellez-vous de l'anglo-saxon Gary McKinnon, qui a réussi à pirater les ordinateurs de la NASA et trouver  des documents indiquant que la NASA avait une activité dans l'espace grâce à des navires spatiaux !

 

 

dim.

05

févr.

2017

Lune : Tour avec toiture d'aspect d'une céramique blanche dans le cratère Tycho - 05 Février 2017

Date de découverte: 4 février 2016

Lieu de découverte: cratère Tycho, Lune

 

 

Cette structure a été trouvée par Streetcap1 de Youtube .

 

La structure est tellement réfléchissante qu'il est même difficile pour la sonde de la NASA de la photographier.

 

L'indice de réflexion de cette structure est presque hors échelle , donc il faut assombrir la photo pour l'analyser.

 

Cette structure est trop géométrique pour être naturelle.

Les lignes rectilignes en sont la preuve ainsi qu'un seul coin arrondi !

Ce n'est pas le première fois qu'on enregistre des structures dans ce cratère Tycho.

ven.

27

janv.

2017

Après le mythe de la Terre creuse celui de la Lune creuse - 27 janvier 2017

Selon certaines théories controversées, la Lune n'aurait pas été formée à partir d'un morceau de la Terre, mais serait un satellite artificiel fabriqué par une civilisation extraterrestre …

 

L'explication scientifique officielle affirme que la Lune se serait détachée de la croûte terrestre après qu'elle ait été frappée par un objet massif de taille de Mars. Depuis, elle serait restée dans notre orbite.

 

Mais beaucoup de pseudo-scientifiques et de théoriciens de la conspiration ont constaté que la relation entre notre planète et sa Lune défiait indubitablement les lois de la physique. C'est l'une des raisons pour laquelle, ils affirment qu'il s'agirait, en réalité, d'un objet artificiellement créé !

 

En effet, de nombreux scientifiques sont d'accord sur le fait que la taille de la Lune est l'une des plus grandes anomalies du système solaire.

 

La physique a été incapable d'expliquer pourquoi une planète de la taille de la Terre a une Lune d'une taille aussi importante en comparaison.

 

Notre lune devrait mesurer environ 40 miles de diamètre, alors que sa taille est plus proche des 2000 miles.

 

Des spécialistes certifient aujourd'hui que des extraterrestres ont bâti cet astre il y a des milliards d'années. Après cela, ils en auraient occupé l'intérieur de la même manière que l'infâme Étoile de la Mort de la série de films 'Star Wars'.

 

Scott C Waring, ufologue et blogger, s'est tout naturellement intéressé à cette affaire. Il a d'ailleurs affirmé avoir trouvé la preuve que la Lune est creuse en consultant le logiciel « Google Moon ».

 

Il écrit :

 

« Ce sont de grandes structures cachées dans les ombres du côté obscure de la Lune et dans les régions polaires, des endroits qui sont difficiles à voir depuis la Terre. »

 

« Les structures sont la preuve que la lune est en fait une station spatiale creuse créée par des anciens aliens bien avant que la Terre ne soit créée. »

 

« Regardez en détail la perfection de la région environnante et vous saurez que ce ne sont pas des pixels, mais des structures authentiques, trouvées cachées dans les ombres. Tout ce que j'ai fait, c'est d'éclaircir les photos. »

 

M. Waring a souligné les commentaires faits par de véritables scientifiques qui ont mis en doute la faible densité de la lune comme étant une preuve supplémentaire.

 

Parmi ces scientifiques, on retrouve le Dr Gordon MacDonald, qui en 1962, avait déclaré :

 

« Si les données astronomiques sont simplifiées, il est constaté que les données exigent que l'intérieur de la Lune soit moins dense que les parties extérieures. En effet, il semblerait que la Lune ressemble plus à une sphère creuse qu'à une sphère homogène. »

 

« Ainsi, comme vous le voyez, la théorie d'une Lune creuse est plus réaliste que celle d'une authentique solide Lune. »

 

En juillet 1970, deux scientifiques russes, Mikhail Vasin et Alexander Shcherbakov, avaient publié un article dans la revue soviétique « Sputnik » intitulé : « La Lune est-elle la création d'une intelligence extraterrestre ? ».

 

Leur théorie était la Lune est une planétoïde qui avait été creusée, il y a des lustres, par des êtres intelligents.

 

David Icke, ancien journaliste et joueur de foot professionnel, croit également à la théorie de la Lune creuse. Il a affirmé que la Lune était un vaisseau spatial abandonné par des extraterrestres.

 

« Ils n'ont aucun indice permettant d'expliquer d'où vient la lune. La physique nous apprend qu'elle ne devrait pas être là. »

 

« La Terre a non seulement un satellite, mais c'est un satellite géant. »

 

« Certains scientifiques ne parlent pas d'une relation planète-lune, mais d'une relation planète-planète - la Lune étant plus grande que Pluton. »

 

« Et puis nous savons que la Lune creuse, c'est ce que j'affirme et d'autres ont dit que qu'il s'agissait d'une planétoïde ayant été creusée. »

jeu.

19

janv.

2017

Ovni juste au-dessus de la surface Lunaire ? 19 janvier 2017

Date de découverte: Janvier 2017

Lieu de découverte: Lune

Source:  http://wms.lroc.asu.edu/lroc/view_lroc/LRO-L-LROC-2-EDR-V1.0/M126091916RE

 

D'après Scott Waring il s'agirait d'un  OVNI en vol stationnaire découvert par Streetcap1 de Youtube.

 

On visualise l'ombre portée au sol en en dessous du supposé OVNI qui  semble effectivement amarré à deux bras d'un bâtiment !

La partie arrière du navire a une forme triangulaire avec une partie verticale tandis que la partie avant  ressemble à celle d'un dirigeable. 

Commentaire : pourquoi pas ? mais il est très difficile de sa faire une idée en raison du flou de cette image.

mar.

17

janv.

2017

Décès de l'astronaute Eugene Cernan, témoin d'un ovni et pro ovni , le lundi 16 janvier 2017 + vidéo d'Ovni au-dessus de la surface Lunaire lors de la mission A

L’Américain Eugene Cernan, le dernier astronaute à avoir marché sur la Lune en 1972, est mort à l’âge de 82 ans, a annoncé la NASA lundi 16 janvier. Il fut le troisième homme à effectuer une sortie dans l’espace, après le Soviétique Alexeï Leonov et l’Américain Ed White, lorsqu’il flotta à l’extérieur de la capsule Gemini-9 en 1966.

 

Eugene Cernan était le commandant du vaisseau spatial Apollo 17, en décembre 1972. Il s’agissait de son troisième vol spatial et de la dernière mission habitée américaine vers la Lune. Durant trois jours, il a parcouru plus de 30 kilomètres à bord du Rover lunaire et recueilli plus de 100 kg de roches.

 

Eugene Cernan a signé à cette occasion un record de vitesse sur la Lune, ayant conduit le Rover à 18 km/h sur une pente. « J’ai su que j’avais changé au cours de ces trois journées et que je n’appartenais plus uniquement à la Terre », écrivit-il par la suite.

 

« Pour toujours, j’appartiendrai à l’univers. »

En 1972, les astronautes Eugene A. Cernan (à gauche) et Ronald E. Evans, à bord du vaisseau spatial Apollo 17 lors de la mission d’atterrissage.

Ci-dessous une VIDEO d'un ovni filmé lors du vol Apollo 10 en mai 1969. Eugene Cernan faisait parti de l'équipage et il a donc vu cet Ovni.

L'Ovni scintille et effectue un angle droit puis s'éloigne à grande vitesse; c'est net et précis et on peut constater qu'une autre lueur en haut à droite qui correspond a une réflexion de lumière.

Une preuve de plus de l'existence des Ovnis en surface Lunaire!

sam.

14

janv.

2017

Lune : Ovni lors de la mission Apollo 15 - 14 janvier 2017

Date de découverte: janvier 2017

Lieu de découverte: Lune de notre Terre

Photo: Apollo image AS15-M-1510

 

Streetcap1 de Youtube nous transmet encore une fois une découverte étrange d'un objet blanc pris en photo par un astronaute de la mission Apollo 15 dans une courte vidéo.

 

Commentaire de Steetcap1 : 

 

 

A strange Object on this NASA photo. Link at the end of this video.

I have been asked to appear in a Russian TV Documentary about the Planet MARS. REN TV. Moscow - Producers. I have accepted and am filming on Thursday 19th January, 2017. I have never revealed who I am before, but have decided it's time for Streetcap1 Disclosure.

dim.

01

janv.

2017

Lune : quelle est cette structure sous forme de bande blanche nervurée  ?  31 décembre 2016

Date de découverte: Mars 2014, mais révélé aujourd'hui.

Coordonnées de la découverte: 3 ° 53'18.47 "S 17 ° 34'20.73" W 

Méthode utilisée: Google Lune Map.

 

 

Voici de réelles structures assez déroutantes.

 

Elles ont été remarquées en 2014.

Le détail de certaines de ces structures est incroyable, mais si nous faisons confiance à la règle de Google (outils de mesure) cette anaomalie mesure environ 130 mètres de long

 

Il suffit de copier et coller les coordonnées ci - dessus dans la zone de recherche google, et rappelez - vous Google Map  est gratuit ( en téléchargement).

 

Les structures semblent avoir été construites en forme de nervures les unes à la suite des autres, puius remiées plus tard pour composer une série de nervures qui finalement font une seule et même structure.

 

La plupart des nervures sont attachées les unes aux autres par un ou deux longs tunnels  qui passent à travers toutes les nervures de la structure d'un bout à l'autre.

 

Chacun est différent, mais pouvez-vous trouver des différences ?

 

On a l'impression que cette structure émerge à droite du sous-sol lunaire !

S'agit-il d'une sonde, d'un système de filtre, une antenne, autre ?

 

dim.

01

janv.

2017

Lune : base extraterrestre en forme d'aéronef ? 31 décembre 2016

Date de découverte: 31 Dec 2016

Lieu de découverte: cratère Lunaire

photo Source:  http://wms.lroc.asu.edu/lroc/view_lroc/LRO-L-LROC-2-EDR-V1.0/M1099703040LE~~number=plural

Des bases extraterrestres sur la Lune peut sembler une hypothèse farfelue pour la plupart des gens mais attendons et vous serez surpis des révélations qui surviendront dans le futur, disons dans 20 ou 30 ans !

A l'heure actuelle le grand public commence seulement à être informé sur ce sujet délicat.

Mais dans quelques années cette hypothèse sera considérée comme une vérité.

Dans cette vidéo, le fameux YouTuber Streetcap1 a découvert une base en forme du fameux  "Millennium Falcon"; on ne peut pas exclure un vrai aéronef !

La substance de type céramique blanche semble être un type très courant de matériel que certaines espèces exotiques préfèrent.

ven.

30

déc.

2016

Que va faire la Chine sur la face cachée de la Lune ? - 30 décembre 2016

La sonde Chang’e 3 à la surface de la Lune

Le gouvernement chinois vient d’annoncer ses orientations spatiales pour les cinq ans à venir.

 

Au menu, Mars… et la face cachée de la Lune. Mais pour quoi faire ?

Le bilan spatial 2016 de la Chine est plus que globalement positif. Depuis plusieurs années, le pays s’affirme comme une grande puissance, et compte bien poursuivre dans cette direction.

C’est en tout cas ce que l’on peut retenir de la communication faite mardi 27 décembre par le Conseil des affaires de l’Etat, l’organisme qui chapeaute l’ensemble de l’administration chinoise.

 

On sait déjà que la Chine a des ambitions en orbite terrestre : le lancement du laboratoire spatial Tiangong 2 en septembre, occupé par deux astronautes en octobre, préfigure une future station spatiale permanente qui devrait être en service à peu près au même moment que l’ISS doit terminer sa mission (2024).

Dans les 5 ans qui viennent, les Chinois visent Mars, comme tout le monde. Une sonde est prévue pour 2020, avec un atterrisseur, le tout devant permettre de tester et de mettre au point les technologies qui permettraient ensuite de ramener des échantillons de sol martien, peut-être même avant la Nasa... La Chine laisse aussi entrevoir ses ambitions ultérieures, qui viseraient la ceinture des astéroïdes ainsi que Jupiter et ses lunes.

Les premiers échantillons lunaires depuis Apollo

 

Mais avant Mars, c'est la Lune qui est la cible du programme d'exploration de la Chine.

En 2013, la république populaire faisait alunir la sonde Chang'e 3, avec à son bord un véhicule d'exploration, le rover Yutu, "lapin de jade".

Non seulement cette mission a prouvé la capacité de la Chine à poser un engin en toute sécurité à la surface de notre satellite, mais elle a aussi démontré la fiabilité de sa technologie sur la durée : si la mission est aujourd'hui officiellement terminée, la sonde comme le véhicule d'exploration sont toujours en état de fonctionnement, même si le second a souffert quelques avaries affectant sa mobilité et s'est mis en hibernation.

 

La suite, c'est dans un an. L'agence spatiale chinoise prépare en effet l'alunissage d'une nouvelle sonde,  Chang'e 5, qui devrait se poser à la surface de notre satellite fin 2017.

 

Cette sonde va non seulement se poser sur la Lune, mais aussi collecter des échantillons de terrain et les renvoyer sur Terre.

 

Si la mission est un succès, la Chine serait la troisième nation à rapporter du sol lunaire, après les missions soviétiques Luna et bien sûr le programme Apollo.

 

Ce retour de rocs lunaires interviendrait aussi 45 ans après le retour du dernier humain sur la Lune avec un sac d'échantillons..

 

Une première, de l'autre côté de la Lune

 

Chang'e 4 doit suivre, en 2018. L'inversion de numéros entre les missions 5 et 4 s'explique par le fait que Chang'e 4 a été conçue comme le remplaçant possible de Chang'e 3, et que son lancement était initialement prévu en 2015.

Désormais, la mission Chang'e 4 doit représenter une première dans l'histoire de la conquête spatiale : un atterrissage sur la face cachée de la Lune.

 

Il faut se rappeler que la Lune et la Terre sont en rotation synchrone, ce qui signifie que notre satellite nous présente toujours la même face.

Ce qui se passe de l'autre côté ne nous est connu que depuis l'ère spatiale, lorsque les sondes soviétiques et américaines, et même les capsules Apollo, ont survolé ces terrains inexplorés. Mais aucun engin humain ne s'y est encore posé.

 

La mission de Chang'e 4 sera multiple. Il y aura bien sûr une analyse du terrain aux alentours du lieu d'atterrissage, avec des expériences menées sur certains échantillons recueillis pour "mieux comprendre l'histoire et la formation de la Lune", précisent les autorités Chinoises.

 

Les tests permettront probablement aussi de déterminer la présence de minéraux exploitables dans le futur. Mais la sonde et son véhicule robot vont aussi effectuer des "observations radio-astronomiques à basses fréquences".

 

Il faut savoir que si la pollution lumineuse peut faire obstacle aux observations astronomiques sur Terre, il en est de même de la pollution électromagnétique pour la radio-astronomie.

 

Les ondes que nous émettons tout autour de la planète sont en effet susceptibles de perturber les observations des radiotélescopes. De plus, l'atmosphère bloque toute une gamme d'ondes (au-dessous de 30 Mhz) : c'est donc toute une partie de l'univers qui nous est cachée à partir de la Terre.

 

La face cachée de la Lune permet de telles observations, la Lune elle-même faisant écran devant la Terre, et sa quasi absence d'atmosphère ne présente aucun obstacle supplémentaire.

 

La Chine est experte en radio-astronomie, et vient d'ailleurs d'inaugurer le plus grand radiotélescope du monde fin septembre.

 

Pour la mission Chang'e 4, elle a cependant fait appel à l'expertise néerlandaise pour construire l'antenne radio qui doit effectuer des observations à partir de la face cachée de la Lune.

Cela pourrait nous amener de précieuses informations sur les premiers âges de l'univers et peut-être aussi aider à la recherche de vie extraterrestre, une autre priorité affichée par la Chine.

 

La course vers le pôle sud... lunaire ?

 

Les étapes suivantes sont moins officielles, mais certains responsables Chinois ne cachent pas les ambitions de leur pays.

Ainsi, Wu Weiren, concepteur des missions lunaires chinoises, expliquait récemment à la BBC que la Chine veut "faire atterrir des humains et qu'ils y restent pour une longue période, et établir une base de recherche".

 

Le communiqué du Conseil des affaires de l'Etat, lui, laisse entrevoir la première étape : des vols habités autour de la Lune, qui pourraient être la suite directe du programme de station spatiale.

 

Reste que les ambitions chinoises vers la Lune, affichées ou non, inquiètent certains observateurs.

Ainsi, cet été, Martin Elvis, astrophysicien au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, mettait en avant dans une étude les qualités de régions lunaires tels les "pics de la lumière éternelle", au pôle sud.

Ces montagnes ont la particularité d'être en permanence exposées au soleil, et sont donc d'un intérêt certain pour y installer une base et son alimentation par centrales solaires.

 

Pour le Dr Elvis, l'installation d'une base de recherches à cet endroit pourrait permettre à un pays de le revendiquer de facto pour protéger le bon déroulement de ses travaux scientifiques, même si le traité de l'espace interdit toute appropriation par une nation terrestre.

On aurait alors une situation pouvant rappeler celle de l'Antarctique... avec des enjeux encore plus grands.

 

Parmi les nations capables de s'y installer en premier dans les prochaines années, aux côtés de la Russie et des Etats-Unis ou même d'éventuelles sociétés privées, il y a bien entendu la Chine.

Les missions Chang'e passées et programmées la confortent comme un acteur incontournable de cette future course à la Lune... et de son pôle Sud.

Jean-Paul FritzJean-Paul FritzPublié le 28 décembre 2016 à 20h37

Partager ce contenu

Le bilan spatial 2016 de la Chine est plus que globalement positif. Depuis plusieurs années, le pays s'affirme comme une grande puissance, et compte bien poursuivre dans cette direction. C'est en tout cas ce que l'on peut retenir de la communication faite mardi 27 décembre par le Conseil des affaires de l'Etat, l'organisme qui chapeaute l'ensemble de l'administration chinoise.

 

On sait déjà que la Chine a des ambitions en orbite terrestre : le lancement du laboratoire spatial Tiangong 2 en septembre, occupé par deux astronautes en octobre, préfigure une future station spatiale permanente qui devrait être en service à peu près au même moment que l'ISS doit terminer sa mission (2024).

 

Dans les 5 ans qui viennent, les Chinois visent Mars, comme tout le monde. Une sonde est prévue pour 2020, avec un atterrisseur, le tout devant permettre de tester et de mettre au point les technologies qui permettraient ensuite de ramener des échantillons de sol martien, peut-être même avant la Nasa... La Chine laisse aussi entrevoir ses ambitions ultérieures, qui viseraient la ceinture des astéroïdes ainsi que Jupiter et ses lunes.

 

Les premiers échantillons lunaires depuis Apollo

 

Mais avant Mars, c'est la Lune qui est la cible du programme d'exploration de la Chine. En 2013, la république populaire faisait alunir la sonde Chang'e 3, avec à son bord un véhicule d'exploration, le rover Yutu, "lapin de jade". Non seulement cette mission a prouvé la capacité de la Chine à poser un engin en toute sécurité à la surface de notre satellite, mais elle a aussi démontré la fiabilité de sa technologie sur la durée : si la mission est aujourd'hui officiellement terminée, la sonde comme le véhicule d'exploration sont toujours en état de fonctionnement, même si le second a souffert quelques avaries affectant sa mobilité et s'est mis en hibernation.

 

Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l'Obs ×

 

Adresse email

S'inscrire

La suite, c'est dans un an. L'agence spatiale chinoise prépare en effet l'alunissage d'une nouvelle sonde,  Chang'e 5, qui devrait se poser à la surface de notre satellite fin 2017. Cette sonde va non seulement se poser sur la Lune, mais aussi collecter des échantillons de terrain et les renvoyer sur Terre. Si la mission est un succès, la Chine serait la troisième nation à rapporter du sol lunaire, après les missions soviétiques Luna et bien sûr le programme Apollo. Ce retour de rocs lunaires interviendrait aussi 45 ans après le retour du dernier humain sur la Lune avec un sac d'échantillons...

 

Une première, de l'autre côté de la Lune

 

Chang'e 4 doit suivre, en 2018. L'inversion de numéros entre les missions 5 et 4 s'explique par le fait que Chang'e 4 a été conçue comme le remplaçant possible de Chang'e 3, et que son lancement était initialement prévu en 2015. Désormais, la mission Chang'e 4 doit représenter une première dans l'histoire de la conquête spatiale : un atterrissage sur la face cachée de la Lune.

 

Il faut se rappeler que la Lune et la Terre sont en rotation synchrone, ce qui signifie que notre satellite nous présente toujours la même face. Ce qui se passe de l'autre côté ne nous est connu que depuis l'ère spatiale, lorsque les sondes soviétiques et américaines, et même les capsules Apollo, ont survolé ces terrains inexplorés. Mais aucun engin humain ne s'y est encore posé.

 

La mission de Chang'e 4 sera multiple. Il y aura bien sûr une analyse du terrain aux alentours du lieu d'atterrissage, avec des expériences menées sur certains échantillons recueillis pour "mieux comprendre l'histoire et la formation de la Lune", précisent les autorités Chinoises. Les tests permettront probablement aussi de déterminer la présence de minéraux exploitables dans le futur. Mais la sonde et son véhicule robot vont aussi effectuer des "observations radio-astronomiques à basses fréquences".

 

Il faut savoir que si la pollution lumineuse peut faire obstacle aux observations astronomiques sur Terre, il en est de même de la pollution électromagnétique pour la radio-astronomie. Les ondes que nous émettons tout autour de la planète sont en effet susceptibles de perturber les observations des radiotélescopes. De plus, l'atmosphère bloque toute une gamme d'ondes (au-dessous de 30 Mhz) : c'est donc toute une partie de l'univers qui nous est cachée à partir de la Terre. La face cachée de la Lune permet de telles observations, la Lune elle-même faisant écran devant la Terre, et sa quasi absence d'atmosphère ne présente aucun obstacle supplémentaire.

 

La Chine est experte en radio-astronomie, et vient d'ailleurs d'inaugurer le plus grand radiotélescope du monde fin septembre. Pour la mission Chang'e 4, elle a cependant fait appel à l'expertise néerlandaise pour construire l'antenne radio qui doit effectuer des observations à partir de la face cachée de la Lune. Cela pourrait nous amener de précieuses informations sur les premiers âges de l'univers et peut-être aussi aider à la recherche de vie extraterrestre, une autre priorité affichée par la Chine.

 

La course vers le pôle sud... lunaire ?

 

Les étapes suivantes sont moins officielles, mais certains responsables Chinois ne cachent pas les ambitions de leur pays. Ainsi, Wu Weiren, concepteur des missions lunaires chinoises, expliquait récemment à la BBC que la Chine veut "faire atterrir des humains et qu'ils y restent pour une longue période, et établir une base de recherche". Le communiqué du Conseil des affaires de l'Etat, lui, laisse entrevoir la première étape : des vols habités autour de la Lune, qui pourraient être la suite directe du programme de station spatiale.

 

Reste que les ambitions chinoises vers la Lune, affichées ou non, inquiètent certains observateurs. Ainsi, cet été, Martin Elvis, astrophysicien au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, mettait en avant dans une étude les qualités de régions lunaires tels les "pics de la lumière éternelle", au pôle sud. Ces montagnes ont la particularité d'être en permanence exposées au soleil, et sont donc d'un intérêt certain pour y installer une base et son alimentation par centrales solaires.

 

Pour le Dr Elvis, l'installation d'une base de recherches à cet endroit pourrait permettre à un pays de le revendiquer de facto pour protéger le bon déroulement de ses travaux scientifiques, même si le traité de l'espace interdit toute appropriation par une nation terrestre. On aurait alors une situation pouvant rappeler celle de l'Antarctique... avec des enjeux encore plus grands.

 

Parmi les nations capables de s'y installer en premier dans les prochaines années, aux côtés de la Russie et des Etats-Unis ou même d'éventuelles sociétés privées, il y a bien entendu la Chine. Les missions Chang'e passées et programmées la confortent comme un acteur incontournable de cette future course à la Lune... et de son pôle Sud.

 

Jean-Paul Fritz

mer.

28

déc.

2016

Lune : gros Ovni photographié lors de la mission Apollo 17 - 27 décembre 2016

Date de découverte: 27 décembre 2016

Lieu de découverte: Lune

Source 1 : http://tothemoon.ser.asu.edu/data_a70/AS17/processed/AS17-134-20416.png

Source 2: http: // tothemoon .ser.asu.edu / data_a70 / AS17 / traités / AS17-134-20424.png

 

Steetcap1 de YouTube a découvert un Ovni discoïde dans archives photos des missions Apollo.

 

Ce disque semble posséder des boules lumineuses sur au moins deux côtés, le troisième côté doit correspondre au cockpit ou au poste de pilotage.

Par conséquent , les extraterrestres étaient en position idéale pour observer les actions des astronautes d'Apollo17. 

 

ven.

23

déc.

2016

Lune : roues avec essieu et grosse vis - 23 décembre 2016

Date de photos: 24 décembre 1966

Lieu de découverte: Lune

Mission: Luna 13

Source:  http://mentallandscape.com/C_CatalogMoon.htm

 

D'après Scott Waring : 

 

"J'aime ces vieilles photos d'anciennes missions  lunaires.

 Les deux objets insolites que l'ont découvre sur ces  photos sont une paire de roues au loin reliées par un essieu, et ce qui ressemble à une grosse vis proche du module Soviétique. Malheureusement  le lander a seulement réalisé que cinq photos panoramiques sur plusieurs jours."

 

 

Surprenant, n'est-ce pas ? mais irréfutable !

Des extraterrestres ont bien colonisés notre Lune avant nous et ils ont effectué des travaux, mais de quelle nature ?

 

mar.

20

déc.

2016

Lune : structure lumineuse d'environ 35 km de diamètre dans un cratère - 20 décembre 2016

Date de découverte: 20 décembre 2016

Lieu de découverte: Cratère Henry Freres, Lune 

Google Lune Coordonnées:  23 ° 22'8.11 "S 58 ° 43'56.97" W

 

D'après Scott Waring : 

 

Comme vous pouvez l'observer il existe une structure massive à l' intérieur du cratère Henry Freres. Le cratère mesure environ  42 kilomètres de diamètre.

La structure couvre 80% de cette superficie.

La forme en est très étrange forme mais vous pouvez facilement remarquer des structures à l'intérieur de ce cratère.

La structure centrale semble lumineuse !

 

Peut-être qu'il s'agit d'un globe qui réfléchit une lumière de quelque chose ? 

Cette structure cylindrique au centre du cratère vue de dessus semble éclairer les bords de ce cratère d'envion 40 kms de diamètre; les lignes droites sont très probablement générées par l'assemblage de la cartographie de la surface Lunaire.

lun.

19

déc.

2016

Lune : géante structure circulaire découverte dans un cratère - 19 décembre 2016

Date de l' observation: Décembre 2016

Lieu d'observation: Lune de notre Terre

 

Voici une vue très détaillée de l' un des cratères Lunaire.

Cet objet est énorme !

Sa circonférence est celle d'un bâtiment géant en forme de canard en plein centre du cratère. Ceci est une observation remarquable. Vous pouvez voir dans la vidéo que la personne utilise son téléphone portable dirigé sur le viseur de son télescope . Voilà pourquoi nous voyons une zone circulaire noire en périphérie.

 

mar.

13

déc.

2016

Une super Lune et une pluie d'étoiles filantes à ne pas rater cette nuit - 13 décembre 2016

La pluie d'étoiles filantes des Géminides peut occasionner un spectacle nocturne impressionnant.

Décembre est le mois des Géminides, une belle pluie de météores dont le maximum d'activité est attendu dans la nuit du 13 au 14 décembre.

Cette année, l'événement coïncide avec la « super Lune », c'est-à-dire la période du cycle où notre satellite est le plus proche de la Terre.

Elle ne sera cependant pas aussi proche que lors de la super Lune du mois de novembre 2016. 

 

La pleine Lune causera un important rayonnement Lunaire qui ne rendra visible qu'un quart des météores. Cela représentera environ 40 étoiles filantes par heure, ce qui reste considérable pour une observation. 

 

La météorologie s'annonce clair sur l'ensemble de la France, amateurs levez les yeux vers le Ciel ! 

 

Mais même si la pleine Lune risque d'occulter une partie des étoiles filantes, les Géminides sont connues pour générer des étoiles filantes très lumineuses qui seront visible malgré la clarté nocturne.

L'essaim des Géminides garantit 50 à 80 étoiles filantes par heure, jusqu'à 120 pour le maximum.

L'œil nu est un très bon outil d'observation, pas besoin de plus pour profiter de la beauté du spectacle. Contrairement à d'autres essaims connus, comme les Léonides ou les Perséides,.

Les Géminides ne proviennent pas d'une comète mais d'un objet astronomique intrigant, qualifié d'astéroïde ou de comète éteinte, 3200 Phaethon.

 

Il doit son nom - celui du fils d'Helios, dieu grec personnifiant le Soleil- à sa trajectoire étonnante, qui l'amène très près de notre étoile. 

 

Cet astre est principalement composé de roches et non de glace comme les comètes et ses particules quand elles atteignent l'atmosphère terrestre se consument avec plus de brillance et pendant une période plus longue.

 

Cela procure donc l'occasion d'observer de magnifiques étoiles filantes, à condition de braver la rigueur des températures.

 

Pour ne rien manquer du spectacle, il faudra scruter le ciel en-dessous et à droite de la lune .

mar.

13

déc.

2016

De l'eau potable découverte sur la Lune ? 13 décembre 2016

Des scientifiques néerlandais ont découvert de l'eau potable pure à la surface de la Lune, écrit lundi le quotidien Novye Izvestia.

Le liquide retrouvé sur le satellite de la Terre peut effectivement être bu sans nuire à l'organisme humain, affirment les chercheurs.

 

 

« Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives, mais il est déjà possible d'affirmer à 100 % qu'il y a beaucoup d'eau sur la Lune. L'opinion selon laquelle le satellite naturel de notre planète serait un désert aride est erronée. Malgré son aridité, la Lune est un dépôt d'eau incroyable",

 

indiquent les auteurs de cette découverte sensationnelle.

 

Les scientifiques ont l'intention de mener de nouvelles études pour déterminer plus exactement les propriétés de l'eau potable qu'ils ont retrouvée.

 

De plus, compte tenu de l'existence d'eau sur la Lune, cette dernière pourrait abriter la vie contrairement à l'avis répandu des experts. Les chercheurs évoquent donc la nécessité d'organiser de nouvelles expéditions de recherche pour tenter de trouver une vie biologique élémentaire sur le satellite de la Terre.

 

 

Commentaire : comment ces scientifiques peuvent-ils affirmer que l'eau est pure et potable ?

dim.

11

déc.

2016

Lune : découverte d'une structure artificielle dans le cratère Tycho avec toit de couleur de la céramique blanche - 11 décembre 2016

Date de découverte:  Décembre 2016

Lieu de découverte: cratère Tycho, Lune de notre Terre

Source:  http://lroc.sese.asu.edu/posts/933

 

Cette découverte exceptionnelle provient de  Streetcap1 de Youtube.

Ce bâtiment est l' un des types de couleur céramique-blanche que Scott Waring avait déjà répertorié des centaines de fois !

Il est difficile d'obtenir une bonne netteté de ceux-ci en raison de la réflexion de la lumière à partir de leur surface qui déforme la mise au point de la photo.

ven.

09

déc.

2016

Gros Ovni passant proche de la Lune - 09 décembre 2016

Date de l' observation: 3 Décembre  2016

Lieu de l' observation: Lune de notre Terre

 

 

Voici une vidéo réalisée en direct à partir d'un télescope de l'observatoire à Miami, en Floride;  cet OVNI sombre est assez impressionnant; il ne s'agit pas d'un satellite terrestre car on ne voit pas l'ombre des panneaux solaires qui recueillent l'énergie du soleil, ni d'antennes.

 

L'ombre est bien circulaire et légèrement floue en périphérie. Il s'agit bien d'un ovni biomécanique d'après Scott Waring.

 

mar.

06

déc.

2016

Lune : une structue cube dans des images originales de la Nasa - 06 décembre 2016

La grande question que beaucoup de gens se posent aujourd’hui est:

 

«Les gouvernements du monde entier et leurs organisations recouvrent-ils des informations sur la vie extraterrestre ?»

 

Selon ces images et vidéos, la réponse est un grand OUI.

 

La mission LCROSS de la NASA dans laquelle ils

«Ont lancé une bombe atomique» sur la lune qui a eu lieu en 2009 a été seulement à des fins «scientifiques», mais certains prétendent que cette «déclaration de guerre» sur la Lune n’était pas aussi scientifique que beaucoup l’ont cru, et les images et vidéos que nous montrons ici semblent corroborer ces soupçons !

 

Le principal objectif de la mission LCROSS était d’explorer la présence de glaces d’eau dans un cratère situé dans une zone d’ombre permanente près d’une région polaire lunaire.

 

Elle a été lancé avec le Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) le 18 Juin 2009, dans le cadre du programme Lunar Precursor Robotic partagé, la première mission américaine sur la Lune en plus de dix ans.

Base Extraterrestre sur la Lune ?

 

 

Eh bien quand on y pense, ce n’est pas si surprenant après tout. Il serait logique pour une race Extraterrestre de construire une base lunaire pour faciliter l’exploration et le développement d’une planète comme la Terre.

 

Si nous avons vraiment l’intention d’aller sur Mars, nous aurons besoin de créer des bases lunaires à la fois sur la lune de notre Terre, mais également sur les lunes de Mars Phobos et Deimos.

 

Cela faciliterait les déplacements spatiaux, la logistique et l’exploitation de ces types de missions.

 

Donc quand vous vous demandez peut-il vraiment y avoir une base extraterrestre sur la lune de notre Terre ? La réponse est oui.

C’est logique, ce n’est plus de la science-fiction, mais c’est quelque chose que nous projetons de faire.

 

Cette base sur la lune pourrait peut-être expliquer pourquoi nous ne pensons plus coloniser notre Lune ?

Nous savons pourtant que c’est un lieu riche en minéraux !

Et de plus cela serait un avant-poste idéal pour quiconque voudrait continuer l’exploration de notre système solaire et aussi atteindre la planète Mars, et éventuellement au-delà.

Les photos que vous voyez ici proviennent d’un employé de la NASA, du centre de recherche d’AMES.

 

Ces images ont fuité suite à une collaboration scientifique entre  les chercheurs du projet  (Anthony Colaprete et le Dr Kim Ennico)  pendant qu’ils analysaient les premières conséquences  des impacts du centaure et du spacecraft .

 

Parmi les photos reposant sur la table , vous pouvez identifier clairement une structure aux formes géométriques qui ne peut en aucun cas être  confondue avec d'autres «formations naturelles» ou «roches lunaires».

 

Alors pourquoi cacher ça ?

 

Est-ce que ces structures (et je dis les structures car il y en a plus) sont une raison (parmi d'autres) pour laquelle la NASA n’a jamais voulu retourné sur la Lune ?

 

Pourquoi détruire ces bases lunaires ?

 

Toutes ces questions restent sans réponse et nous ne pouvons que continuer et nous demander ce qui se passe sur notre Lune.

 

L'avenir nous donnera la réponse.

 

lun.

28

nov.

2016

Lune : structures extraterrestres ? 28 novembre 2016

1er bâtiment:  21 ° 0'55.18 "N 17 ° 43'42.90" E

2ème bâtiment:  20 ° 17'44.22 "N 18 ° 38'50.18" E

3ème bâtiment:  23 ° 34'40.40 "N 16 ° 55'9.44" E

date de découverte: 26 novembre 2016

Méthode utilisée: Google Lune (version gratuite)

 

 

Découverte de Scott Waring :

 

"Grâce à  Google Earth, je découvre quelques structures en matériau noir non réfléchissant. Les structures noires  se démarquent  vraiment après que Google a flouté volontairement les cartes; en effet les zones sombres ne sont pas tellement altérées."

 

 

Cette trouvaille arrive au même moment où un scientifique a estimé qu'il est possible que des êtres extraterrestres vivent parmi nous.

 

Caleb Scharf, professeur en astronomie à l'Université Columbia, avait en effet déclaré :

 

« Il est possible qu'une vie hyper-avancée ne vit pas seulement loin de nous. »

 

Dans quelques années, la mission ARIEL (« Atmospheric Remote-sensing Exoplanet Large-survey ») visitera 500 planètes dans l'espoir de découvrir si l'une d'entre elles est habitée.

 

Certains espèrent même qu'elle pourra confirmer l'existence de la légendaire Planète X …

dim.

27

nov.

2016

Lune : lignes identiques à celles de Nazca ou impacts de météorites ? , 27 Novembre 2016

Une nouvelle vidéo dans laquelle nous allons découvrir l'observation d'un astronome amateur qui semble avoir découvert des lignes similaires à celles de Nazca sur la Lune. Qu'en pensez-vous ?

Les internautes ne sont pas convaincus et évoquent à juste titre

des éjectas d'impacts de météores.

Il n'y a pas de spirales ni de formes animales !

 

Un petit mot sur les géoglyphes de Nazca

 

Découverts en 1927 dans le sud du Pérou, les géoglyphes de Nazca (ou Nasca) sont de grandes figures tracées sur le sol (géoglyphes), souvent d'animaux stylisés, parfois de simples lignes longues de plusieurs kilomètres, qui se trouvent dans le désert de Nazca.

 

Le sol sur lequel se dessinent ces géoglyphes est couvert de cailloux que l'oxyde de fer a colorés en rouge. En les ôtant, les Nazcas ont fait apparaître un sol gypseux grisâtre, découpant les contours de leurs figures.

 

Ces géoglyphes sont le fait de la civilisation Nazca, une culture pré-incaïque du Sud du Pérou qui se développa entre 300 av. J.-C. et 800 de notre ère. Ils ont été réalisés pour la plupart entre 400 et 650.

 

Les lignes et géoglyphes de Nazca sont inscrits, sous la désignation « Lignes et Géoglyphes au Nasca et Palpa », sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994.

Quelques Photos aériennes

 

Le Singe

 

Le Colibri

ven.

25

nov.

2016

Nouvel ovni sombre filmé lors de la "Super Lune" - 25 novembre 2016

Au mois de novembre 2016, un homme, résidant aux États-Unis, a expliqué avoir filmé un OVNI qui passait juste devant la Lune.

 

De quoi s'agit-il ?

 

C'est David McCarty qui a pris ces images avant de les publier sur le compte YouTube de « FindingUFO ».

 

Sur celles-ci, on peut voir un étrange objet en forme de disque se mouvoir dans le ciel nocturne.

 

« La pleine Lune du castor de novembre 2016 était la plus grande lune de miel depuis 1948. »

 

« J'ai pensé que ce serait une belle occasion de prendre une vidéo. Seulement, quand j'ai passé en revue la vidéo en plein écran, j'ai remarqué quelque chose de plus impressionnant. »

 

« J'avais filmé un OVNI qui passait devant la super Lune. Regardez attentivement à la 51ème seconde et vous verrez quelque chose passer au fond du disque lunaire. »

 

Certains sont convaincus qu'il s'agit d'une visite d'extraterrestres.

 

Kaun Australis explique :

 

« Vidéo incroyable ! La lumière de la lune semble suivre l'OVNI au moment où il passe sur le bord ! Je n'ai jamais vu rien de tel ! »

 

Pour Jonathan Bardsley, il s'agirait d'un « jet donc l'échappement distordrait la lumière de la Lune. »

 

McCarty pense que ce pourrait être un satellite :

 

« C'est une possibilité que ce soit la Station spatiale internationale ou quelque autre grand satellite passant entre la Terre et la Lune. »

 

« Il existe de nombreux grands satellites militaires en orbite. »

mer.

23

nov.

2016

Une flotte d'OVNI découverte près de la Lune - 23 novembre 2016

Le 13 novembre 2016, une personne, connue sous le pseudonyme de « Geril Vigil », a découvert une multitude d'objets volants non identifiés flottant juste au-dessus de la Lune.

 

Ces images impressionnantes ont récemment été publiées sur YouTube. Pour l'ufologue Scott C. Waring, ces OVNI seraient en orbite autour du seul satellite naturel de la Terre afin de la protéger de l'humanité. Il explique :

 

« Beaucoup d'astronomes savent que si l'on regarde attentivement les contours de la lune, il est possible d'observer des flottes d'OVNI en orbite en train de se déplacer autour de l'horizon de cet astre. Ces objets sont clairement en orbite autour de la lune et ils sont peut-être là pour protéger la Lune de l'humanité.

 

Nous ne sommes pas retournés sur la lune depuis les missions Apollo, et nous n'avons aucune intention d'y retourner. Beaucoup d'astronautes d'Apollo ont déclaré avoir vu des OVNIS près de la Lune. Il est possible que ces objets constituent une force de protection contre les futures missions Apollo voulant débarquer sur la Lune. Il se peut qu'elle appartient à une espèce qui n'est pas si amicale que cela. »

sam.

19

nov.

2016

Paire d'Ovnis  observée depuis le Vietnam lors de la "Super Lune" - 19 novembre 2016

Date de l' observation: 18 novembre 2016

Lieu d'observation: la Lune depuis le Vietnam

 

Voici une observation d'Ovni depuis le Vietnam ... et une belle observation de plus.

Deux ovnis  survolent notre lune comme deux pilotes de la Navy qui ont toujours un allier se protégeant mutuellement.

Ces ovnis modifient leurs positions et leurs vitesses, et quand l'un ralenti l'autre ajuste sa vitesse.

 

Le témoin :

UFO hovering above the surface, pour down the super moon Again there was a clip sharing recorded images UFO hovering above the moon's surface on the evening of the last 13/11, the day of the super moon appears.

mer.

16

nov.

2016

Ovni géant circulaire survolant la Lune le 14 novembre 2016

La nuit de la "super Lune" a au moins eu le mérite de braquer de nombreux télescopes amateurs en direction de celle-ci; statistiquement les chances d'observer des Ovnis étaient évidemment plus élevées.

En voici une preuve : un Ovni géant, circulaire avec son ombre portée ce qui signifie qu'il ne s'agit pas d'un satellite !!

De plus la trajectoire n'est pas parfaitement rectiligne.

Les extraterrestres nous font comprendre à nouveau qu'ils existent et qu'ils gravitent autour de notre Lune !

lun.

14

nov.

2016

Deux Ovnis passent successivement devant la Lune lors de la "Super Lune" - 12 novembre 2016

Date de l' observation: 12 novembre 2016

Lieu d'observation: Surprise, Arizona, Etats - Unis

 

Voici une vidéo de dexu Ovnis qui orbitent autour de notre Lune le jour de la Super Lune !

Les extraterrestres savent que les télescopes ont leurs optiques dirigés vers la Lune ! C'est un bon moyen de nous rappeler leur présence.

Les  OVNI  sont entourés d'un halo flou qui est en rapport avec leur mode de propulsion.

Ils apparaissent noirs, donc solides car nous ne voyons pas la lumière de la Lune à travers eux.

 

Le témoin : 

 

While taking video of the Supermoon, with NexStar 6se telescope, UFOs do a fly by. Camera was a Sony CX500V HandyCam HD, 5X optical zoom, manual focus at .9m, maxview 40 lens for a 38X telescope magnification. The UFOs appear to have distortion surrounding them, perhaps bending light.

 

Autres images de notre Lune observée de la Terre

 

Une "super Lune" au-dessus de la Cité Interdite à Pékin, le 14 novembre 2016 en Chine-AFP/NICOLAS ASFOURI

Une "super Lune" près d'un gratte-ciel de Taipei, le 14 novembre 2016 à Taïwan-AFP/SAM YEH

Une "super Lune" au-dessus du village de Marbach am Neckar, près de Ludwigsbourg, le 14 novembre 2016 en Allemagne-AFP/THOMAS KIENZLE

lun.

14

nov.

2016

14 novembre 2016 : la plus grosse super Lune depuis 1948 !

La Pleine Lune du lundi 14 novembre 2016 sera plus imposante que d'habitude.

Ce sera la plus grande depuis celle du 26 janvier 1948, il y a 68 ans ! T

echniquement, l'astre sera en périgée-syzygie, c'est-à-dire au point de son orbite elliptique le plus proche de la Terre (périgée) et, en même temps, aligné avec le Soleil et la Terre (syzygie).

 

Ces dernières années, le terme de super Lune (supermoon pour les Anglo-saxons) s'est imposé pour qualifier ce phénomène qui n'est pas aussi exceptionnel qu'il n'en a l'air.

 

En effet, la Pleine Lune d'octobre était aussi présentée comme une super Lune et cela se produit en moyenne 4 à 6 fois par an. Néanmoins, celle du 14 novembre bat tous les records depuis le début du XXIe siècle.

Une super Lune 14 % plus grande qu’une micro-Lune

 

Au moment de la Pleine Lune, à 13 h 52 TU très exactement, notre planète et son satellite ne seront séparés que de 356.509 km.

 

C'est quelques dizaines de kilomètres plus proches de nous que pour la super Lune du 19 mars 2011.

 

Dans ces conditions, le disque lunaire nous apparaîtra encore plus grand dans le ciel : environ 14 % de plus que lors d'une micro-Lune (lorsque la Pleine Lune est à l'apogée, sur le point de son orbite le plus éloigné de la Terre) et jusqu'à 30 % plus lumineuse.

 

Le meilleur moment pour apprécier ce spectacle céleste sera lors de son lever, aux alentours de 17 h 45 en France métropolitaine, au-dessus de l'horizon nord-est (la Lune sera ce jour-là dans le Taureau).

 

Pour la super Lune du siècle, il faudra patienter le 6 décembre 2052 : la distance entre les deux astres sera de 356.425 km. Enfin, pour une lune au périgée à moins de 356.400 km, il faudra attendre le 1er janvier 2257 (356.371 km).

 

Le précédent record date du 14 janvier 1930 avec 356.397 km.

mar.

08

nov.

2016

Artefacts Lunaire et présence extraterrestre - 08 novembre 2016

Est-ce que quelques  uns d'entre vous se sont déjà demandés pourquoi aucun astronaute n'est retourné sur la Lune

depuis 1973 ? 

 

Pourquoi les scientifiques de la NASA et leurs porte-paroles qui se vantaient dans  les années 1960  d' établir des bases spatiales, d'exploiter le minerai , d'envoyer des colons sur la Lune ont totalement changé soudainement leur plan dans les années 1980 ?

 Notre Lune est devenu un monde mort impossible à habiter. 

 

En réalité la NASA est au courant de l'existence des OVNIS et que l'espace Lunaire est visité régulièrement par des extraterrestres intelligents.

 

En effet des  races extraterrestres ont construit des bases et d' autres structures sur la Lune,  et même certains de leurs vaisseaux spatiaux  ce sont écrasé sur la surface de notre voisin céleste le plus proche; la NASA garder le secret et ne veut pas que le public terrien découvre la vérité.

 

 

De nombreuses preuves photographiques attestent d'une présence étrangère sur la Lune malgré des artefacts et des anomalies de reproduction photographique.

 

Est-ce que la Lune est une base avec des structures souterraines cachant une technologie extraterrestre afin de surveiller notre Terre depuis des temps très anciens ?

 

ven.

04

nov.

2016

Base extraterrestre Lunaire ? 04 novembre 2016

Date de découverte:  novembre 2016

Lieu de découverte:  Lune photo

Source:  http://lroc.sese.asu.edu/posts/933

 

Voici un excellent exemple d'une structure Alien sur  notre lune.

 

Vous pouvez observer sa surface blanche, des angles pointus et des angles droits.

Cela pourrait ressembler à une architecture élaborée par l'homme ... ce qui signifie que ces  espèces ont certainement des points communs avec nous.

Ce bâtiment est très probablement évolué technologiquement.

S'agit-il d'un vaisseau spatial ?

 

mer.

02

nov.

2016

Lune : statut d'un visage ou paréidolie surprenante ? 02 novembre 2016

Visage construit au sommet d'une dune ?

Base extraterrestre ou artefact photographique ?

 

Date de découverte:  11 Juin 11 2013

Date de l' image:  Août 1967

Lieu de découverte:  Copernic Crater, Lune de notre Terre

Source : Mission  US Lunar Orbiter V

Lien:  http://www.lpi.usra.edu/resources/lunarorbiter/images/print/5151_h1.jpg

 

Voici un dossier ressorti par Scott Waring concernant à un artefact Lunaire que nous découvrons pour la première fois.

Clairement on devine un visage humain bien proportionné et chapeauté !

Cela peut paraître extraordinaire, mais deux options sont possibles aussi surprenantes l'une que l'autre :

- on admet qu'une race extraterrestre a colonisé depuis des siècles notre  Lune et ils nous le font savoir à posteriori ; l'hypothèse d'une présence souterraine extraterrestre actuelle ou ancienne est possible !

- un artefact avec paréidolie d'un visage : une certaine disposition de roches lunaires, l'impact de petites météorites, et les jeux d'ombres avec le soleil créent  cette illusion d'optique d'un visage ; quant à la base supposée de couleur blanche il a déjà été démontré que le tirage d'anciens clichés de photos Lunaires avait généré  des artefacts !

 

A vous de juger ...

 

dim.

30

oct.

2016

Lune : que représentent ces structures noires découvertes dans des archives de la Navy 30 octobre 2016

Date de la découverte: 28 octobre 2016

Lieu de la découverte: Face cachée de la Lune

Source de la Photo: https://www.nrl.navy.mil/clementine/clm/

 

D'après Scott C. Waring:

 

"Il y a trois de ces structures noires que j’ai été à même d’observer pendant toutes ces années. Ce sont des radars qui permettent de camoufler des bombardiers noirs par exemple. Regardez les captures d’écran ci-dessous. Vous verrez les trois structures. Elles ont l’air chaotiques et ne sont pas du tout ce à quoi on pourrait s’attendre, c’est parce qu’elles sont d’origine extraterrestre… ils pensent différemment de nous en tous points."

jeu.

27

oct.

2016

Lune : une entité biologique "ZEROID" photographiée près de la Lune - 27 octobre 2016

Date de l' observation: 29/09/2015 rapporté cette semaine

Lieu d'observation: Brésil

Source: MUFON # 80045

 

 

Certains comme Scott Waring encouragent la théorie de la Lune creuse !

Pour lui il s'agit de vaisseaux extraterrestres pouvant pénétrer dans de grandes cavités.

La Lune serait en théorie creuse: densité moyenne de 3,34 gm / cm3 (équivalent à 3,34 fois un volume d'eau) alors que celle de la Terre est de 5,5.

Qu'est-ce que on peut en déduire ? 

Certains scientifiques ont déclaré :

En 1962, le Dr. Gordon MacDonald de la Nasa a  déclaré:

"If the astronomical data are reduced, it is found that the data require that the interior of the moon is more like a hollow than a homogeneous sphere."

 

Le prix Nobel de Chimie le Dr Harold Urey suggéré une faible densité de la Lune en raison de la probable existence de grandes zones cavitaires à l' intérieur de celle-ci .

 

Le Dr. Sean C. Solomon du MIT a écrit,

"les expériences menées avec Lunar Orbiter ont considérablement amélioré notre connaissance du champ gravitationnel de la lune ... indiquant la possibilité effrayante que la lune est peut être creuse. " 

 

Carl Sagan, le célèbre astronome a déclaré:

"un satellite naturel ne peut pas être un objet creux"

Représentation artistique d'une Lune colonisée technologiquement par une intelligence extraterrestre !

D'autres évoquent non pas des vaisseaux spatiaux extraterrestre mais un vie biologique dans l'espace , en quelque sorte des êtres intelligents qui peuplent le vide cosmique.

 

Les photos ci-dessus ont été prises au cours de l'éclipse lunaire du 29 Septembre en  2015; elles  montrent des images étonnantes de ce qui semble être des entités biologiques dénommées 'ZEROID'.

Le témoin déclare:

 

Je suis dans ma résidence entrain de regarder l'éclipse lunaire. J'ai décidé  de prendre quelques photos, parce que mon fils est intéressé par le sujet.. 

 

L'objet n'était pas visible à l'œil nu, et je fixe la caméra sur un trépied.C'est seulement le lendemain lorsque j'ai examiné les les photos sur l'ordinateur que j'ai trouvé une tache blanche étrange autour et proche de la lune.

Cas Mufon 80045.

 

Nota:

 

Déjà des dizaines de composés organiques ont été identifiées dans l' espace, y compris le formaldéhyde, l' acide prussique, et de la cellulose.

En bref, il y a une abondance de blocs de construction de base là - bas pour permettre l'évolution de zeroids. 

 

Les Zeroids peuvent avoir migré vers tous les secteurs de l' espace - à la fois à l' intérieur et hors notre galaxie.

Dotés à la fois de la  mobilité et de l' intelligence, il est concevable que certains ont effectivement pénétré notre zone d'existence.

 

mer.

26

oct.

2016

Deux ovnis survolent l'un à côté de l'autre la Lune  - 23 octobre 2016

Date de l' observation: 2015, publication le 23 octobre 2016

Lieu d'observation: Lune de notre Terre 

 

D'après Scott Waring :

 

"Cette vidéo a été enregistrée par Richard205Maria de Youtube, en utilisant une caméra fixée à un télescope.

 

Son logiciel d'édition nous permet de découvrir  sa forme actuelle ... une soucoupe parfaite ... deux l'une à côté de l'autre.

 

Il n'y a aucune chance que ces disques soient  des satellites. Tout d' abord, les satellites ne seraient pas si rapprochés en raison d'un  risque de percussion et donc d'auto-destruction.

 

Deuxièmement, nous ne voyons pas de bras ou des panneaux solaires pour recueillir l' énergie ou transmettre des messages. Par conséquent, ce sont vraiment des OVNIS, survolant la Lune de manière militaire, parce qu'ils volent  par pair pour se protéger mutuellement.

 

Ces deux  Ovnis ... sont-ils prêts à se défendre en cas

d'attaque ? Cela me préoccupe.  Excellent travail"

 

Témoignage :

 

 

Here is an old video that I recorded last year and I'm coming back to take a closer look to those very strange objects. Thank you for watching and your time Rich

mer.

26

oct.

2016

Une trappe géante conduisant dans un souterrain lunaire découverte dans le cratère Bancroft ( Google Map) ? - 26 octobre 2016

Date de la découverte: 26 octobre 2016

Lieu de la découverte: Cratère Bancroft, Lune

Coordonnées Google Earth: 27°54’52.71″N 6°23’23.82″W

 

D'après Scott C. Waring:

 

"J’ai découvert cette entrée vers une base souterraine extraterrestre dans le cratère Bancroft.

L’ouverture sombre mesure entre 70 mètres et 50 mètres exactement. Les bords extérieurs mesurent 114 mètres par 114 mètres. J’ai utilisé la règle de Google donc c’est leurs statistiques.

L’entrée de la base se trouve juste entre la lumière et l’ombre projetée par le cratère, ce qui veut dire qu’elle a été délibérément placée ici pour être à la bonne température.

Elle est suffisamment grande pour accueillir des vaisseaux moyens. Ce n’est pas la première fois que de telles entrées ont été repérées sur la Lune."

lun.

24

oct.

2016

Pôle Nord de la Lune : possible ancienne structure rectangulaire ? - 24 octobre 2016

Date de l' observation: Octobre 2016

Lieu d'observation: Lune de notre Terre, Pôle Nord

 

D'après Scott Waring

 

"Ceci est une très belle prise d'une structure à l' aide d' un télescope avec vidéo 4k.

Comme vous le voyez, le témoin découvre une tour circulaire sombre à l'horizon.

Les bords de la lune sont des zones plus faciles pour repérer des artefacts  en raison de l'angle de la lumière.

Cette découverte étonnante provient de UFOvni2012 de Youtube ."

 

mar.

18

oct.

2016

Une flotte d'OVNI filmée près de la Lune le 16 octobre 2016

Un amateurs de phénomènes paranormaux prétend avoir filmé une « flotte d'OVNI » à proximité de la Lune à la nuit tombée, le 16 octobre 2016.

 

Ces images extraordinaires ont été publiées sur YouTube par un certain « U-Bique ». Le cameraman voulait vraisemblablement filmé un phénomène lunaire connu sous le nom de Lune du Chasseur.

 

La Lune du chasseur est la première pleine lune d'octobre traditionnellement considérée comme étant propice pour la chasse car elle passe près de la Terre, tout en arborant une couleur rouge.

 

Toutefois, un chercheur d'OVNI croit avoir repéré des dizaines de petites lumières en train de voler juste en-dessous de la Lune. Ces mystérieux objets semblaient voler dans une formation en « V » avant de disparaître derrière une couverture nuageuse.

 

Ces OVNI disparaissent et réapparaissent à plusieurs reprises tout au long des 6 minutes que dure cette vidéo prise à Rotterdam, aux Pays-Bas.

 

Le témoin raconte :

 

« Il s'agit d'un essaim d'OVNIS. »

 

« Apparemment, j'ai pu les voir avec davantage de détails avec mon appareil photo qu'avec mes propres yeux. »

 

Carmelo M. Vicente, un internaute, pense que ces lumières pourraient avoir été émises par des jets. Cette explication est plausible mais n'a pas encore été confirmée.

jeu.

06

oct.

2016

Un OVNI vert flotte juste au-dessus de la Lune - 06 octobre 2016

Le 4 octobre 2016, très tôt dans la mâtinée, un habitant de Lorain (dans l'Ohio) a photographié un OVNI brillant et verdâtre qui semblait flotter juste au-dessus de la Lune. De quoi s'agit-il ?

 

Témoignage :

 

« En regardant les photographies de la Lune que j'avais prises ce soir-là, j'ai pu voir cet objet aux environs de 2 heures du matin. Je n'ai pas remarqué cette chose au moment où j'ai pris ce cliché. »

 

jeu.

29

sept.

2016

Lune : tours de construction extraterrestre ? 29 septembre 2016

dim.

18

sept.

2016

Lune : courte apparition de deux Ovnis en provenance de la face cachée (télescope amateur) - 18 septembre 2016

Date : 15 septembre 2016; OOH30

Localisation : orbite lunaire

Moyen technique : caméra 78X ZOOM posée sur un tripode

ven.

16

sept.

2016

Lune et les extraterrestres - 16 septembre 2016

Le fameux documentaire diffusé sur la chaine SYFY US intitulé : Les Aliens sur la Lune : La vérité exposée … Syfy juge le moment opportun pour effectuer les révélations dans ce documentaire de deux heures intitulé « Les Aliens sur la Lune : La vérité exposée ».

 

La célèbre chaîne américaine Syfy promet à travers ce documentaire de révéler la vérité sur la présence extraterrestre sur la Lune Les théories du complot au sujet de la lune subsistent 45 années après qu’elle ait été visitée par les terriens.

 

Certains prétendent que les alunissages n’ont jamais eu lieu, mais qu’ils ont plutôt été mis en scène.

 

D’autres pensent que les humains se sont bien rendus sur la Lune, mais ont été sommés de rester à l’écart par les habitants.

 

Le producteur de ce documentaire est Robert Kiviat, connu pour ses documentaires sur le sujet des ovnis, ainsi que plusieurs épisodes sur SyFy à propos du paranormal.

 

Il a également produit l’émission spéciale intitulée « Autopsie Alien : réalité ou fiction ? »

lun.

12

sept.

2016

Lune : découverte d'une base exploitable par les humains ? 12 septembre 2016

Date de découverte: septembre 2016

Lieu de découverte: Tycho Crater, Lune de la Terre

Url de la photo :  http://lroc.sese.asu.edu/posts/514

 

Voici la photo d'une  possible structure trouvée dans le cratère Tycho  par Streetcap1 de Youtube.

 

Cette image est réellement très détaillée et vous pouvez voir de nombreuses sections de cette structure, ainsi que des arcades le long du côté d'un tunnel de connexion entre les bâtiments.

 

Peut-on imaginer dans ce cas une paréidolie par des roches dont l'érosion naturelle aurait crée cet artefact ? Cela ne paraît pas envisageable !

 

S'il s'agit d'une base extraterrestre alors voici un endroit  parfait pour une prochaine mission de la NASA.

 

Imaginez une base  structurée d'une longueur de 5-7 miles (soit 8 à 11 km de longueur) !

 

Ce serait un crime de ne pas utiliser  cette structure pour créer une zone de sauvetage de notre humanité en extinction !

 

sam.

10

sept.

2016

Anomalies lunaires : tour (antenne ?) et bâtiments - 10 septembre 2016

Un chasseur d’OVNI de Finlande a déclaré avoir

trouvé « comme une étrange structure d’antenne » massive sur la surface lunaire.

Est-ce la preuve ultime de «structures exotiques» sur la lune ? Ces mystérieuses structures pourraient être la raison pour laquelle nous ne sommes pas revenus sur la lune récemment ?

 

L’image prise par le Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) semble montrer une structure anormale "qui ressemble à rien" sur la surface du satellite naturel de notre Terre.

 

"Les Aliens pourraient exploiter les ressources en minerais de la Lune, et c'est pourquoi ils ont des bases sur la Lune. Il existe de nombreuses découvertes qui soutiennent cette théorie », affirme  Mark Sawalha.

 

"Je suis très intéressé par le sujet après avoir découvert de nombreuses structures étranges dans les images officielles de la NASA. Je suis sûr qu’elles sont réelles, et nous avons beaucoup à apprendre sur nos planètes voisines et ce qui se passe là-bas », a déclaré Sawalha.

 

 

L’image analysée par Sawalha et d’autres chasseurs d’OVNI a été capturé par le LRO et semble montrer une structure à type d’antenne qui s'élève de la surface avec son ombre.

 

 

Quoi que ce soit c'est une "structure extraterrestre, c’est réel".

Certains affirment que c’est «juste une autre  illusion d’optique comme beaucoup d’autres structures présumées"

Cependant plusieurs autres découvertes inexpliquées sur la surface de la lune sont intéressantes car elles soutiennent l’idée qu’il y a des structures extraterrestres comme la photo du 20 Juillet 1965, par le Spacecraft soviétique Zond 3 .

Dans cette image de la face cachée de la lune, il y a une structure en forme de tour mystérieuse qui peut être clairement vue en saillie de couleur blanche. Dans son voisinage, il n' y a pas d’ autres structures similaires, et les ufologues pensent que la «tour» mystérieuse vue dans le Zond 3 est un élément crucial à l’ appui de la  théorie selon laquelle il existe des structures extraterrestres sur la face cachée de la lune.

 

A cette l’époque, la sonde Zond3 était à environ 10.000 kilomètres au- dessus de la Lune.

 

 

Fait intéressant, Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la surface de la lune, en a surpris plus d'un en disant: «Nous devrions visiter la lune de Mars, il y a ici un monolithe, une structure très inhabituelle sur cet objet en forme de pomme de terre qui orbite autour de Mars, une fois toutes les sept heures.

 Quand les gens le découvriront ils diront

“Qui a mis cela là-bas ? Qui a fait cela ? “Eh bien, l’univers l’a mis là, ou si vous croyez en Dieu, Dieu l'a mis là."

jeu.

01

sept.

2016

Lune : grand building découvert dans un cratère ? 01 septembre 2016

Date de découverte: 1 septembre 2016

Lieu de découverte: entre Rozhdestvenskiy et le cratère Poinsot

SOURCE : 

Google Lune

Coordonnées:  82 ° 10'34.38 "N 150 ° 37'24.16" W

 

D'après Scott Waring :

 

"J'utilisais la carte de Google Lune carte et j'ai trouvé ce cratère avec un grande structure en son centre; son arc de cercle mesure 2 miles de longueur sur sa périphérie.

 

Le bâtiment situé dans le centre du cratère et il est vraiment imposant.

Avec l'aide de la réglette de Google, il mesure 2,8 miles de hauteur, 1,4 miles en largeur et 2 miles de long. .."

lun.

29

août

2016

Structure lunaire artificielle ? 29 août 2016

Cette séquence vidéo amateur d’un télescope basé sur Terre montre ce qui semble être des structures artificielles sur la surface de la lune.

 

Des millions de personnes dans le monde sont convaincues qu’il existe des structures «exotiques» sur la surface lunaire. Cette vidéo pourrait être un élément de preuve crucial qui soutient cette théorie controversée ?

 

Croyez-vous, qu’il y a des bases extraterrestres sur la surface de la lune ?

Est-il possible qu’il y a des choses «là-bas» que les gouvernements tentent de garder désespérément

loin du public ?

 

Il est difficile de différer la vérité d’un canular, mais il y a certaines vidéos et des images qui font vraiment réfléchir …

 

s’il y a quelque chose là-bas que l’on ne nous dit pas.

 

Une de nos citations préférées que les questions que l’on nous dit à propos de la lune et ce qui est là-haut viennent du Dr John Brandenbrug, un homme qui a un doctorat en physique des plasmas, qui a été consultant chez Morningstar Applied Physics LLC et instructeur à temps partiel de l’astronomie, la physique et les mathématiques au Madison Collège et l’un des principaux chercheurs de Clémentine Mission de la NASA vers la Lune, qui était un projet spatial commun où l’Organisation de défense contre les missiles balistiques (BMDO) a participé conjointement avec la NASA dans un programme de recherche lunaire.

 

“(LA MISSION CLÉMENTINE) ÉTAIT UNE MISSION DE RECONNAISSANCE PHOTO ESSENTIELLEMENT POUR VÉRIFIER SI QUELQU’UN CONSTRUISAIT DES BASES SUR LA LUNE QUE NOUS NE CONNAISSIONS PAS.

 

«DE TOUTES LES IMAGES QUE J’AI VUES DE LA LUNE QUI MONTRE LES POSSIBLES STRUCTURES, LE PLUS IMPRESSIONNANT EST UNE IMAGE D’UNE GRANDE STRUCTURE RECTO-LINÉAIRE.

CELA RESSEMBLAIT INCONTESTABLEMENT ARTIFICIEL, ET ÇA NE DEVRAIT PAS ÊTRE LÀ.

COMME QUELQU’UN DANS LA COMMUNAUTÉ DE LA DÉFENSE DE L’ ESPACE ÉTAIT LA IL DISAIT, JE REGARDE SUR UNE TELLE STRUCTURE SUR LA LUNE AVEC UNE GRANDE PRÉOCCUPATION , CAR IL NE NOUS APPARTIENT PAS, IL N’Y A AUCUN MOYEN QUE NOUS AURIONS PU CONSTRUIRE UNE TELLE CHOSE. CELA SIGNIFIE QUE QUELQU’UN D’ AUTRE EST LÀ – HAUT. “

 

 

 

Des millions de personnes dans le monde croient fermement que nous ne sommes pas la seule civilisation intelligente dans le cosmos, et que nous avons été visités -et sont- encore par la civilisation extraterrestre très avancée d’ailleurs dans le cosmos.

 

Ceux qui croient que les extraterrestres sont réels et nous rendre visite tous les jours, croient aussi qu’il est très probable que les nombreuses structures prétendues découvertes sur la surface de la lune sont réelles, et non pas seulement une partie d’un canular que de nombreux sceptiques suggèrent.

 

Dans les deux dernières années, une quantité importante des astronautes, des scientifiques et des responsables gouvernementaux les mieux classés ont rejoint des millions de personnes à travers le monde dans le soi-disant «divulgation mouvement».

 

Les résultats ? La libération de centaines de documents déclassifiés relatifs à la vie extraterrestre et les observations d’OVNIS ainsi que des enregistrements et des images qui remettent en question tout ce que nous avons été dit à propos de la lune.

 

Mais cela est seulement de documents officiels.

 

En plus des documents «officiels», au cours des dernières années, un grand nombre de vidéos et d’images ont fait surface sur Internet quel point le peut qu’il existe des structures «exotiques» sur la surface de la lune qui «officiellement» ne devrait pas exister.

 

La vidéo ci-dessous est «un autre exemples fascinants de possibles structures exotiques sur la surface lunaire», selon les ufologues qui ont vu les images.

 

La vidéo en ligne sur YouTube par l’ utilisateur JohnLenardWalson semble montrer ce qui semble être un «avant -poste lunaire» dans l’hémisphère nord de la lune.

 

La vidéo qui a été étiqueté comme «preuve sans précédent de bases étrangères sur la lune» a attiré les croyants et les sceptiques qui ont débattu de la possibilité de base extraterrestre.

 

Alors que certains affirment que nous examinons les restes de météorites écrasés, d’autres soutiennent que ce ne sont que quelques-unes des nombreuses structures «exotiques» trouvés sur la surface lunaire.

 

Cependant, il est difficile de dire ce que nous cherchons à faire. Alors que la vidéo est d’une qualité acceptable, il est difficile de déterminer si oui ou non, les structures présumées font en fait partie d’un avant-poste extraterrestre, ou les restes d’une météorite écrasée.

Qu’est-ce que vous en pensez ?

 

Est-ce la preuve ultime qu’il y a des choses sur la lune qui ne devrait pas exister ?

mer.

17

août

2016

Flotte d'Ovnis proche de la surface Lunaire le 10 août 2016 ?

Date de l' observation: 10 Août  2016

Lieu de l' observation: Lune de la Terre

 

Scott Waring : 

 

"Cette observation a été enregistrée cette semaine, il s'agit probablement d'une flotte d'OVNIS atterrissant sur notre lune.

 

Vous pensez que cela est rare, mais non.

Je pourrais si j'avais le temps  les enregistrer presque tous les soirs, ce que j'ai fait  dans le passé il y a quelques années.

 

Ces OVNIS sont détectés environ à raison de un toutes les 2 minutes, mais cette personne en a filmé un petit groupe.

 

La plupart des appareils photo numériques d'aujourd'hui ont un zoom optique et numérique. L' optique est de haute qualité, et le numérique est géré  par ordinateur, et les deux combinés vous pouvez obtenir une grande photo de la lune avec un zoom total 50X ou mieux.

 

C'est seulement ce dont vous avez besoin ... et d'un trépied.

 

L'appareil devra être réajusté toutes les 2 minutes, parce que la lune se déplace rapidement lorsqu'on utilise le zoom.

 

Bonne chance, et peut-être que vous verrez des petits OVNIS blancs à proximité de l'orbite Lunaire. C'est mieux d'observer en plein écran.

Je vais mettre ma vidéo personnelle que j'ai réalisée à partir de 2012 ci-dessous."

Observation récente

 

Vidéo de Scott Waring

mar.

16

août

2016

Lune : La Nasa aurait fait exploser un missile à énergie cinétique de 2 tonnes - Qu’est-ce qu’ils ont détruit? - 16 août 2016

La Nasa a-t-elle bombardé la Lune afin de détruire une base extraterrestre ?

 

Selon de nombreuses personnes dans le monde, la réponse est un grand OUI.

 

Selon un ensemble d’images et de rapports présumés, il existe des structures extraterrestres sur la surface de la Lune, et la NASA a lancé une arme cinétique de 2 tonnes pour les détruire, en dépit des lois internationales l’interdisant clairement.

 

L’une des plus grandes énigmes concernant les ovnis et la vie extraterrestre est de savoir si les gouvernements et les agences spatiales du monde entier dissimulent ces informations.

 

Voir des ovnis sur la Terre et des vidéos de l’espace ne sont pas quelque chose de nouveau, dans les deux dernières années, beaucoup d’attention a été attirée sur notre Lune.

Le fait que beaucoup pensent que la Nasa et les gouvernements du monde entier ont dissimulé des informations sur ces bases étrangères est devenu une idéologie largement acceptée dans la dernière décennie chez les ufologues et les croyants.

 

Une des choses les plus intéressantes sur la Lune, qui implique une dissimulation « typique », est la mission LCROSS dirigée par la Nasa où ils ont littéralement bombardé la surface de la lune à des fins prétendues «scientifique».

 

Malgré le fait que c’est strictement interdit, la Nasa a développé une arme cinétique, « Centaur », qui a finalement touché la Lune.

 

Dans les deux dernières décennies, plusieurs traités extrêmement importants ont eu un impact significatif sur la politique spatiale militaire, et d’après le livre « The Paths Of Heaven: The Evolution Of Airpower Theory », les traités suivants sont à noter :

1) Le Traité sur l’espace extra-atmosphérique (OST), qui remonte à 1967, indique clairement que le droit international s’applique au-delà de l’atmosphère.

Le traité de 1967 a remit à nouveau debout les lois internationales et a lancé de nouvelles lois liées à l’espace : L’accès gratuit aux organismes spatiaux et célestes pour des intentions pacifiques, les interdictions sur les crédits nationaux des corps spatiaux ou célestes, les interdictions à mettre toutes les armes de destruction massive dans l’espace ou sur un corps céleste.

 

2) Le traité anti missiles balistiques (ABM) de 1972 (qui a été signé entre les USA et l’URSS) a interdit le développement, les tests, et l’utilisation de bases dans l’espace.

 

3) La Convention sur l’immatriculation (1974) exige que les parties maintiennent un registre des objets lancés dans l’espace et fassent un rapport des paramètres orbitaux et de la fonction générale de ces objets à l’ONU.

 

4) Et surtout, la Convention sur la modification de l’environnement signé en 1980, qui interdit l’utilisation hostile de modification de l’environnement.

En dehors des traités susmentionnés, en 1977, une convention a été conclue sur l’interdiction des militaires ou toutes autres fins hostiles des techniques de modification de l’environnement qui définit un certain nombre d’interdictions également par rapport à l’espace et les corps célestes. (Source : Perestroika et droit international)

 

Malgré les faits mentionnés ci-dessus, la Nasa a modifié la surface de la Lune après le lancement de l’arme cinétique de 2 tonnes qui a créé un cratère de 8 kilomètres.

 

«Officiellement», l’objectif principal de la mission LCROSS était d’explorer la présence de glace d’eau dans un cratère à l’ombre en permanence à proximité d’une région polaire lunaire.

La mission a été lancée avec le Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) le 18 juin 2009, dans le cadre du Programme Lunar Precursor Robotic, la première mission américaine sur la Lune depuis plus de dix ans.

Mais… pourquoi briser de nombreuses lois internationales et aller à l’encontre de leurs propres normes tout d’un coup ?

 

Eh bien, selon beaucoup, le vrai but derrière la mission de 2009 LCROSS « bombardements lunaires » était beaucoup plus énigmatique que quiconque à la Nasa est prêt à l’accepter.

 

Selon de nombreux ufologues (et les images présumées qui montrent des structures «extraterrestres» sur la surface de la Lune), la mission LCROSS de la Nasa avait un objectif plus militariste que scientifique.

Beaucoup croient que l’arme cinétique de 2 tonnes qui a explosé sur le pôle Sud de la Lune était destinée à une base extraterrestre qui se trouvait là.

Observez ces images :

 

Cette base lunaire « bombardée » pourrait peut-être expliquer pourquoi nous n’y sommes pas allés au cours des dernières années, pourquoi devrions-nous éviter la Lune à ce point ?

 

Nous savons que c’est est un endroit rempli de minéraux, il y a de l’eau (ils ont vraiment besoin de bombarder pour savoir ?)

 

Ce serait un avant-poste parfait pour tous ceux qui veulent continuer l’exploration de notre système solaire et cela nous aiderait aussi à atteindre Mars et bien plus.

 

Cependant, en dépit du fait que de nombreux rapports et images énigmatiques de structures présumées sur la Lune sont là, il est presque impossible de prouver (ou réfuter d’ailleurs) leur existence et la vérité derrière jusqu’à ce que peut-être un jour, nous revenions sur la Lune. Cependant, retourner sur la Lune ne sera pas une garantie pour savoir si oui ou non il y a des bases extraterrestres sur le sol lunaire.

 

Pourquoi la Nasa a décidé de rompre les lois internationales et littéralement bombarder la Lune à des fins présumées scientifiques est un profond mystère.

dim.

14

août

2016

Lune  : Ovni sombre filmé en Livestream - 13 août 2016

 Date de l' observation: Août 2016

Lieu d'observation: Lune de notre Terre

 

Avec un peu de chance cet  OVNI a été enregistré par une caméra  en flux direct orienté vers la Lune .

Cet enregistrement provient du site "SpaceImaging Kieth" de Youtube.

L'OVNI ne peut pas être un satellite qui se déplace en ligne droite.

En effet cet Ovni zigzag tout en se déplaçant.

Ce n'est pas non plus un ballon météo .

Ce type d'Ovni proche de la Lune a déjà été filmé notamment par un astronome Italien.

 

Ci-dessous l'observation de l'Astronome Italien.

Ces deux observations sont très similaires.

jeu.

11

août

2016

Base extraterrestre Lunaire ? 11 août 2016

Coordonnées Google Lune:  19 ° 43'12.72 "N 20 ° 30'59.00" E Date de découverte: inconnue

Lieu de découverte: Lune de la Terre

 

D'après Scott Waring : 

 

"Cette probable cavité sur la lune a été trouvée il y a de nombreuses années , en 2013-2014, mais je voulais vérifier aujourd'hui qu'elle était toujours là.

 

Souvent Google Map supprime les ovnis et les bases trouvées il y a plus de 6 mois.

J'aime vraiment celui - ci parce que chacun peut le voir sur Google Map lune, qui est à télécharger gratuitement.

 

Ce bâtiment possède beaucoup de détails, et il se prolonge dans le sous-sol  en raison de l'anneau sombre dessiné  autour de lui. La base mesure approximativement 163 mètres de diamètre, et 34 mètres de haut. Ce serait une excellente base pour une colonie humaine pour un début de colonisation de la lune ... si elle elle n'est pas déjà habitée par des étrangers."

mar.

02

août

2016

Ovni pris en photo a proximité de la Lune le 23 juillet 2016

Source 

lun.

25

juil.

2016

Un haut responsable de la NASA a été viré en 2011 pour avoir révélé qu'il existait des bases extraterrestres sur la lune : un témoignage et des photos  - 25 jui

Dr Ken Johnson ancien haut responsable de l’administration américaine, et ayant participé au programme Apollo

Ken Johnson ancien haut responsable de l’administration américaine, et ayant participé au programme Apollo a été remercié pour avoir voulu révéler la vérité.

 

Johnston affirme que les astronautes ont découvert d’anciennes cités extraterrestres et les restes d’une machinerie incroyablement avancée sur  la Lune. Une partie de cette technologie est utilisée  pour manipuler la gravité.

 

Il prétend que l’agence américaine a ordonné le secret sur cette découverte, rappelons que tout cela date de la période où le conflit russo-américain semblait plus que probable. Et Ken Johnston a été obligé de participer a cette conspiration du silence.

 

Pendant les 40 dernières années, les hommes de science, les ingénieurs et les techniciens ont accusé la NASA de dissimulation et de cacher les données. 

 Le nombre croissant des allégations des accusateurs incluent le fait de cacher les informations sur des objets spatiaux anormaux et de mentir sur la découverte de tels engins sur la surface de la Lune et de Mars, et, bien sûr de nier l’évidence des preuves de vie révélées par les vaisseaux trouvés.

 

Selon Johnston, les astronautes d’Apollo ont rapporté les preuves photographiques des objets qu’ils ont trouvé pendant les activités extra véhiculaires lunaires.

Johnston affirme que la NASA lui a ordonné de détruire les images en question tandis qu’il se trouvait dans le Laboratoire de Propulsion.

Mais il a refusé.

Quand il a décidé de rendre public cette découverte, l’agence spatiale l’a renvoyé. 

 

Dans une conférence de presse, Kay Ferrari, le Directeur, a expliqué pourquoi a  demandé le renvoi de Johnston : il avait publiquement critiqué son patron.

 

Après sa sortie abrupte du programme, Johnson a indiqué qu’il en avait assez et était fatigué que le gouvernement des Etats Unis était assis sur les preuves depuis quatre décennies, des preuves qui démontrent que des villes anciennes extraterrestres sont dans la Lune.

 

« Je n’ai rien à perdre », a-t-il dit.  »

 

<<Je me suis battu avec la NASA et ils m’ont jeté. » 

 Gilbert Levin, l’homme de science qui a dirigé l’expérience importante de détection de vie à bord de la mission Viking 1976,la mythique sonde spatiale ayant la première naviguée vers Mars, appuit les accusations de Johnston envers l’agence spatiale américaine.

 

Levin insiste sur le fait que son expérience de biologie a démontré qu’il y a une vie dans le sol martien.

 

« Nous avons obtenu des données positives correspondantes avec tous les critères de la pré-mission, qui a démontré l’existence de vie microbienne dans le sol de Mars », a dit Levin au National Geographic.

 

« Nous avons trouvé une vie sur Mars dès 1976 ″, a dit l’homme de science.

 

L’homme de science remarquable est si irrité par la NASA qui l'a créé même son propre site Web pour crier au monde qu’il y a réellement une vie sur la Planète Rouge.

 

Voir http://www.gillevin.com /  

 Des preuves de grandes structures ont surgi, peut-être même une base dans l’extrémité de la Lune, qui semble appuyer les discussions de Johnston.

 

 

Encore plus fort plusieurs scientifiques ont défié la NASA sur une autre fraude de l’Agence probablement perpétrée pendant des décennies : la couleur du ciel Martien.

 

Pendant des années, l’Agence Spatiale avait publié des photos de Mars avec un ciel rougeâtre et des paysages de rouge oxydé.

Et ce jusqu’à ce que les enquêteurs indépendants et les missions de Mars réalisées par l’Agence Spatiale Européenne révélent que le ciel Martien semblait réellement très similaire au ciel de la terre et le paysage martien se ressemblait assez au terrain une couleur un saumon pâle du sud-ouest américain.

 

Une ex-employée de la NASA, Donna Hare, accuse la NASA d’aveugler et d’obscurcir des milliers de photos depuis des années.

Elle s’est manifestée en alléguant que l’Agence Spatiale a gommé des anomalies inconvenantes sur des centaines photos compromettantes. 

Un illustrateur technique de profession a fait presque toute sa carrière pendant sa période dans l’Agence Spatiale, en travaillant comme illustrateur de l’espace et dans le laboratoire de diapositives de précision.

 

Beaucoup de ces diapositives montrent des vaisseaux spatiaux, des satellites, des plate-formes de lancement, des lieux d’atterrissage, des cartes lunaires et beaucoup, beaucoup plus.

 

Il a travaillé comme sous-traitant dans l’Agence pendant plus de 15 ans. Quand il a dévoilé la vérité sur la NASA, il a été publié et a été invité par la radio AMWOL à Washington.

 

 Depuis la polémique court et son témoignage a été, comme il se doit largement décrédibilisé.

En décembre 1972 les astronautes d’Apollo 17, Eugene Cernan et Harrison Schmitt ont passé environ 75 heures sur la Lune.

 

Pendant l’expédition lunaire ils ont fait une photo.

 

Si incroyable que ça paraisse ils décèlent  ce qui semble être la tête d’un robot.

Cernan a commenté que,

 

« bien qu’il voyait cela de ses propres yeux, il ne pouvait pas encore y croire »,

 

écrit l’auteur Joe Szostak dans son livre et dans son site Web.

 

 Après avoir surpassé son choc initial, on a rendu compte que ce ne pouvait pas être un crâne humain. Après tout, il était jeté sur un champ de décombres d’un cratère d’impact, qui avait été lancé comme une espèce d’ordures sur le sol de la Vallée. Si fragile, comme un os fossilisé.

 

De plus, l’exposition au rayonnement extrême solaire et cosmique aurait depuis déjà beaucoup réduit le matériel organique à une poussière fine.

 

Cet objet a été il n’y a pas de doute d’une origine mécanique.

 

Des améliorations de couleur ont démontré que la "tête" a une raie rouge distinctive autour de l’aire où devrait être la lèvre supérieure, une caractéristique qui semblait être peinte clairement ou anodisé sur l’objet.

 

Des parties de l’autre photo montraient que la "tête" avait deux soubassements pour les yeux, un front, des crêtes de sourcil, d’un nez avec cavité un nez, une paire d’os de la joue et la moitié supérieure de la mandibule. La mandibule inférieure semblait manquer. Plusieurs des roches du site avaient des qualités spectrales inhabituelles, en reflétant la lumière comme des verres à vitres ou du métal hautement poli.

 Quand au terme du 50ème congrès des États-Unis a été votée une loi  punissant avec destitution de ses droits et d’une peine de prison, tout membre du gouvernement, civil ou militaire, révélant des informations confidentielles sur le programme spatial américain ; l’état  n’a pas pensé à l’avenir de toutes ces personnes impliquées d’autres façons dans les événements d’objet volant non indentifiés, ni qu’un jour ils arriveraient au terme de leurs vies et que dans ce moment ils se rebelleraient contre le secret infâme de la réalité de la vie extraterrestre et livreraient au monde toute la vérité.

 

ven.

22

juil.

2016

Lune : Ovni triangulaire échoué sur la surface ressemblant à l'avion secret TR3B - 22 juillet 2016

Date de découverte:  Juillet 2016

Lieu de découverte:  Lune de notre Terre

photo de la NASA :  http://lroc.sese.asu.edu/posts/432

 

Ce navire de forme triangulaire  a été trouvé dans le cratère Ryder sur le côté  le plus éloigné de la Lune, celui qui nous est caché.

Cette découverte provient de  Streetcap1  de Youtube.

Voici un nouveau élément de preuve que les extraterrestres ont bien été sur la Lune.

Le  détail et les courbes de cet Ovni prouvent que celui-ci est de forme triangulaire. Les 3 extrémités sont parfaitement arrondies et relevées ce qui prouve que ce navire a volé  dans l' espace et dans l' atmosphère des planètes.

Au milieu dans la zone centrale il existe une zone surélevée qui pourrait correspondre au cockpit !

 

sam.

16

juil.

2016

La ceinture radioactive de Van Halen et le programme Apollo (+vidéo)

Pour bon nombre de scientifiques elle constitue un obstacle pour envoyer des homme en dehors du champ terrestre à savoir au-delà des 500 kms.

 

Certains scientifiques ont réfuté la possibilité que la NASA ait pu envoyer des astronautes en 1969 sur la lune, tout simplement parce que ces rayonnements ionisants sont considérés comme létaux et qu'aucun des astronautes à avoir été sur la lune n'a souffert de problèmes de santé plus important par rapport à la population restée sur terre.

Neil Armstrong est mort et avec lui ressurgit la polémique sur le grand secret de la réalité de l’homme marchant sur la Lune. Ceci est une question d’importance car elle participe de l’impérialisme américain et de sa supposée supériorité technologique. Il est temps de réfléchir sur la réalité de ce mensonge et d’en examiner les conséquences.

 

Quelle est la principale caractéristique des hommes ayant marchés sur la Lune?

Première constatation troublante ils sont tous américains. Deuxième constatation ils appartiennent tous à l’armée US et troisième constatation depuis 1972 plus personne n’a marché sur la Lune !

 

Comment cela se fait-il ?

 

Pas même les russes ou les européens ?

 

N’aurait-il pas fallu mieux construire une base lunaire durable plutôt qu’une station orbitale internationale (MIR) exposée en orbite ?

 

La plupart de nos satellites sont positionnés dans la zone des radiations appelée ceinture de Van Halen

 

Lire ICI

 

La ceinture intérieure ( de 700 à 10 000 Km d’altitude) correspond l’orbite polaire des satellites, et dans la ceinture extérieure se positionne les satellites géostationnaires:

 

Lire ICI

 

Cette ceinture de Van Halen émet des radiations mortelles que seul le programme Apollo a franchi et plus personne depuis 1972 !

 

Pourquoi?

Une exposition, même de courte durée, aux parties les plus intenses de ces ceintures de radiations étant fatale, la protection des astronautes par un blindage adéquat et la sélection de trajectoires minimisant l’exposition est nécessaire1. Seuls les astronautes d’Apollo qui se sont rendus en orbite lunaire ont traversé la ceinture de Van Allen. Leur exposition à la radiation avait été calculée, et ils n’ont pas passé plus d’une heure dans la partie la plus dommageable. Ainsi, la dose de radiation reçue par ces astronautes était de 300 fois inférieure à une dose considérée comme mortelle.

La station spatiale MIR dont on a fait grand cas avant sa pitoyable destruction, des milliards partis en fumée, était dans la ceinture intérieure de la ceinture de Van Halen, la partie la moins dangereuse mais déjà exposée à des radiations

 

Lire ICI

 

Si on reprend toutes les données scientifiques de l’époque sur la construction des fusées Apollo, de l’équipement des astronautes, de leur temps de passage dans la zone de radiations, etc…on acquis la certitude qu’ils devraient être morts !

Lire ICI

 

Avec ce que l’on sait aujourd’hui de la technologie et de la science, savoir que plus personne n’est retourné sur la Lune est étrange quand même non ?

 

Une petite vidéo amusante pour montrer ce qui s’est réellement passé:

Aujourd’hui la NASA tentent de multiplier les preuves irréfutables de sa présence sur le sol lunaire en publiant des photos exceptionnelles !

 

Lire ICI

 

Voyez celle-ci:

Cela devrait suffire pour vous convaincre que OUI les américains, et eux seuls, ont marché sur la Lune! Ca vous suffit comme preuve à vous?

Pourquoi une telle supercherie?

 

En dehors de l’aspect domination technologique sur l’adversaire russe et donc hégémonie de la puissance spatiale américaine pour l’humanité, les opérations lunaires et maintenant martiennes ont pour but de donner à l’humanité un rêve plus grand.

Rêvons plus grand ! (slogan publicitaire impérialiste par essence).

 

Maintenant qu’on a conquis la Terre et que notre victoire n’est plus contestée nous disons aux peuples du monde:

 

« rêvez à l’avenir, à la conquête de l’espace, plutôt que de pleurer sur vos racines, sur vos cultures perdues »

 

Convertissez-vous au nouvel ordre mondial par le rêve spatial plutôt que de vous laisser envahir par des sentiments irrationnels de préservation des différences sur la terre, de son harmonie entre les espèces, de la protection du vivant.

 

Voilà le véritable objectif de cette conquête spatiale qui n’en est pas !

Car croyez bien que si on n’a pas marché sur la Lune depuis 1972 on est très loin de pouvoir marcher sur Mars !

 

Les chinois veulent être les prochains à marcher sur la Lune mais ce ne sera pas avant 2030 ! Lire ICI

 

On nous prend pour des cons non ?

On nous fait miroiter une colonisation de l’espace pour mieux nous détourner de la colonisation des esprits et des terres faite par l’impérialisme anglo-américain.

 

« Restez dans le rêve nous on s’occupe de tout ici bas ! »

 

Ben voyons…

 

La ceinture de Van Halen qui entoure notre Terre nous protège et nous enferme !

On dirait qu’elle a été conçue pour cela, pour empêcher l’humain de sortir de sa planète pour préserver l’univers de son impérialisme destructeur.

 

Alors ce n’est pas demain la veille que l’on marchera sur Mars ni même que l’on ira sur la Lune.

lun.

11

juil.

2016

Lune : base extraterrestre dans le cratère Tycho ? - 11 juillet 2016

Date de découverte: Juillet 2016

Lieu de découverte: cratère Tycho , Lune de la Terre 

Photo de la NASA :  http://lroc.sese.asu.edu/posts/933

 

D'après Scott Waring :

 

"Cette base alien a été découverte par le grand Streetcap1 de Youtube. Les détails sont excellents,  et le fait que l'on peut individualiser des angles droits qui forment des groupes de rectangles et des carrés, eux-mêmes  tous reliés les uns aux autres,  confirme leur réalisation par des  êtres intelligents...."

 

 

ven.

08

juil.

2016

Lune et missions Apollo: Buzz Aldrin affirme que des extraterrestres ont donné l’ordre de partir  - 08 juillet 2016

Buzz Aldrin:

C’est une chose incroyable, bien que nous avions toujours envisagé cette possibilité. Le fait est qu’ils (les extraterrestres) nous ont donné l’ordre de rebrousser chemin!

 

Professeur:

Que voulez-vous dire par « donné l’ordre de partir »?

 

Buzz Aldrin:

Je ne peux pas entrer dans les détails, il y a des structures sur la Lune qui ne sont pas les nôtres. Je peux juste vous dire que leurs vaisseaux sont nettement supérieurs aux nôtres à la fois en terme de taille et en matière de technologie. Ils étaient énormes!

Et menaçant!

 

Professeur:

Mais la NASA a aussi envoyé des missions sur la Lune après Apollo 11…

 

Buzz Aldrin:

Naturellement, la NASA l’avait déjà annoncé à cette période et elle ne voulait pas prendre le risque de faire paniquer la Terre.

 

 

Selon l’ufologue américain Vladimir Azhazha,

« Buzz Aldrin a dit à Mission Control que deux objets non-identifiés l’observaient lui et Neil Armstrong après avoir alunis. Mais le message n’a jamais été rendu public, car la NASA l’a censuré. »

 

Mais dans une interview de 2006 l’astronaute Buzz Aldrin a révélé le pot aux roses.

C’était simplement l’une des plusieurs « rencontres » avec des extraterrestres qu’ils ont expérimentées, tandis qu’il fonçait droit sur la Lune.

Alexandre Kasantesev a dit que Buzz Aldrin a fait une vidéo en couleur de l’ovni depuis l’intérieur du module, et a continué de le filmer.

 

Buzz Aldrin a confirmé l’histoire mais a refusé de donner de plus amples détails, puis a ensuite admis que la CIA voulait garder l’incident secret.

 

Il faut aussi ajouter que pendant un moment un audio contenant la conversation entre les astronautes et Mission Control a circulé sur internet.

 

La NASA a préféré supprimer le podcast qui illustrait l’arrivée d’Apollo 11 sur la Lune.

 

Voici une transcription de l’audio:

 

Astronaute 1: Mais qu’est ce que c’est?

 

Astronaute 2: Tu as une explication par hasard?

 

Houston: Ne vous inquiétez pas, poursuivez la mission!

 

Astronaute 1: Mon Dieu, c’est incroyable, c’est fou, vous n’imaginez pas à quel point!

 

Houston: Nous le savons, allez de l’autre côté!

 

Astronaute 1: Qu’est ce que c’est que ce truc? C’est incroyable… Mon Dieu.. mais qu’est ce que c’est? Pouvez-vous me le dire Houston?

 

Houston: Changez de fréquence, utilisez Tango, Tango!

 

Astronaute 1: Mais.. On dirait une forme de vie! C’est une forme de vie! Celle-là!

 

Houston: Changez de fréquence.

 

Astronaute 2: … Oui! Ma parole… c’est extraordinaire!

 

Houston: Branchez vous sur Tango, Tango Bravo!

 

Puis la communication a été coupée.

jeu.

30

juin

2016

Lune : base extraterrestre dans le cratère Tycho ? 30 juin 2016

Date de découverte : juin 2016

Lieu : cratère Tycho, Lune de la Terre

Source : http://lroc.sese.asu.edu/posts/159

Cette base a été découverte par Streetcap1 de YouTube.

Les lignes en périphérie de cette structure témoignent d'une construction intelligente.

Elle mesure entre 70 et 100 de diamètre.

Son aspect est celui d'une céramique blanche brillante qui contraste avec son environnement naturel.

 

 

mar.

14

juin

2016

Projet HORIZON = Base Lunaire - 14 juin 2016

mer.

08

juin

2016

Lune : Ovni noir et triangulaire? 08 juin 2016

Sur une vidéo de la surface de la Lune, un ufologue a découvert la présence d'un OVNI triangulaire noir qui semble flotter juste à la surface du seul satellite naturel de notre planète …

 

De quoi s'agit-il ?

 

C'est un homme prénommé Steve, un directeur travaillant pour le compte d'une entreprise du Texas spécialisée dans l'aviation, qui a trouvé cette chose inexplicable. Il explique la vidéo qu'il a transmise à Tyler de l'équipe « Secureteam10 » :

« Alors que la vidéo nous montre des images de la Lune, j'ai filmé un engin volant au-dessus de la surface de la Lune ».

Au début, l'objet est presque impossible à repérer au milieu des bosses et des morceaux de pierre qui tapissent la surface de la Lune. Mais quand Steve zoome sur ce vaisseau triangulaire devient parfaitement claire.

 

Tyler, dans son commentaire, pense que cela pourrait bien être un énorme triangle ou bien une formation composée de plusieurs objets.

 

D'autres plus sceptiques penchent pour une hypothèse plus rationnelle comme des débris spatiaux ou encore une mouche sur la lentille.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

lun.

06

juin

2016

Missions Apollo : film tourné par un astronaute montrant des petites lumières blanches sur la surface Lunaire - 06 juin 2016

Date : juin 2016

Lieu : Lune de notre Terre

Source : 

http://www.marsmoonspace.com/moonbase-revealed

Voici une grande découverte de Mars Moon Space TV.

Nous apercevons des petites structures lumineuses circulaires disposées de manière rectiligne selon des rangées structurées, ce qui est un élément d'intelligence.

 

Ces photos sont à mettre au crédit des astronautes Ken Johnston et Bret Collin Shepard.

lun.

06

juin

2016

Lune : Ovni bleu brillant photographié 3 fois lors de la mission Apollo 14 - 06 juin 2016

Date de découverte : juin 2016

Lieu : Lune de notre Terre

Source

Photo 1 http://tothemoon.ser.asu.edu/data_a70/AS14/processed/AS14-66-9295.png

Photo 2

http://tothemoon.ser.asu.edu/data_a70/AS14/processed/AS14-67-9384.png

Photo 3

http://tothemoon.ser.asu.edu/data_a70/AS14/processed/AS14-66-9345.png

Cette découverte provient de Streetcap1 de YouTube et montre une lumière bleu brillante prise en photo 3 fois lors de la mission Apollo 14.

D'après Scott Waring cette couleur bleu ressemble à celle d'une photo prise d'un prototype d'avion secret américain du projet Aurora.

sam.

04

juin

2016

Mystérieux Ovni filmé lors de la mission Apollo X en 1969- 04 mai 2016

Date de découverte : juin 2016

Lieu : Lune de la Terre

C'est une vidéo incroyable en provenance du site FindingUFO.

On peut identifier plusieurs Ovnis pendant l 'ancienne mission Apollo X.

C'est forcément une vidéo que la Nasa ne veut pas que le grand public visualise.

 

jeu.

02

juin

2016

Lune : structure en forme de "building" identifiée dans un cratère - 02 juin 2016

Date de découverte : 01 juin 2016

Lieu : Lune de la Terre

Source http://www.lpi.usra.edu/resources/lunarorbiter/images/preview/3107_h1.jpg

Le matériel identifié est sombre et ne semble pas réfléchir les rayons du soleil, ce qui permet de difficilement le détecter par les radars.

Cette structure à une base solide large composée de plusieurs jambes sous formes d'imposantes tours avec une grande assise au sol; la structure suspendue repose donc sur plusieurs tours et l'aspect  global est celui d'un immense scorpion.

Nous pourrions la nommer la station "Alpha" en référence à une célèbre série télévisée !

En haut et à droite de cette structure, il existe une autre tour dressée verticalement et imposante : 

- station d'atterrissage ?

- arme de protection dirigée vers le ciel ?

- gigantesque antenne de réception/transmission ?

 

 

 

mer.

01

juin

2016

Incroyable Ovni observant la mission Apollo 17 à la surface Lunaire - 01 juin 2016

Date de découverte : 01 juin 2016

Lieu : Lune de notre Terre

Source http://tothemoon.ser.asu.edu/data_a70/AS17/processed/AS17-134-20416.png

Cette découverte provient de Streetcap1 de YouTube relayée par Scott Waring.

Ces Ovnis sont capables de se déplacer à des vitesses phénoménales et il faut utiliser le ralenti pour les identifier !

mar.

24

mai

2016

Le Faucon Millennium vole près de la Lune aux côtés des astronautes d’Apollo 11, mai 2016 (Vidéo)

Scott Waring s'inspire de la série Star Wars pour décrire cet Ovni : le Faucon Millenium est le vaisseau spatial du contrebandier Han Solo et de son second Chewbacca.

 

Date de la découverte: 24 mai 2016

Lieu de la découverte: La Lune

Source de la NASA: http://www.lpi.usra.edu/resources/apollo/images/print/AS11/43/6471.jpg

 

Scott C. Waring:

 

Le youtuber Streetcap1 a découvert cet ovni qui est similaire à d’autres ovnis qui ont surgi lors de l’incident du "Tether" il y a longtemps.

Cet ovni est aussi similaire au Faucon Millennium de Star Wars. Il y a beaucoup d’ovnis et de structures dans les photos de la NASA, et la NASA refuse toujours de reconnaître qu’elle enquête sur eux.

Plusieurs scientifiques de la NASA ont déclaré par le passé que la NASA essaye de vivre selon sa devise, « pour le bénéfice de tous ». Mais honnêtement je ne le vois pas.

Ils font de leur mieux pour eux et pour l’armée américaine. Ce que le public désire, c’est une investigation de toutes les choses que la NASA a préféré ignorer.

Super découverte de Streetcap1.

dim.

22

mai

2016

Lune : découverte d'une base extraterrestre avec plusieurs tours de 100 mètres de haut ! 22 mai 2016

Date de découverte : 18 mai 2016

Lieu : Lune de la Terre

Coordonnées de Google Earth application Moon :

21 ° 4'52.23 "N 148 ° 39'12.30" E

 

Voici une découverte récente en provenance de  Marcelo Irazusta qui vient de découvrir ces structures artificielles qui sont en faveur d'une base alien.

 

Si cette découverte se confirme alors il s'agit d'une découverte extraordinaire que la Nasa nous avait caché !

 

Ces structures ne sont pas nombreuses, mais elles sont uniques.

 

Ces petites tours semblent reliées par une sorte de ceinture au premier plan et en face 1/3 de dôme s'ouvre laissant entrevoir une immense ouverture, l'aspect lointain ressemblant à une immense mâchoire. 

Eyewitness states:
The Argentine researcher Marcelo Irazusta, has just published a sensational new discovery. Around one of lunar craters found irregularities that could be four large towers almost 100 meters each. Seran towers? or will be bases? The truth is that over the course of the day, these towers disappear and appear. Strange? The images are from NASA and published by Google Moon. Anyone can see them and study them entering these coordinates: 21 ° 4'52.23 "N 148 ° 39'12.30" E

mer.

18

mai

2016

Lune : Un incroyable secret serait caché dans un film de Stanley Kubrick ! 18 mai 2016

Après 46 ans de mensonges, les Américains sont au pied du mur. Les preuves s’accumulent et tout porte à croire que non, tout ne peut pas s’être passé comme on nous l’a raconté. Après des années de suspicions, un film de Stanley Kubrick vient briser le silence et révèle un incroyable secret au sujet des missions lunaires Apollo.

 

mer.

11

mai

2016

Artefact surprenant sur une image de la Lune de la mission Apollo 8 : Vaisseau mère extraterrestre ? ouverture géante vers un monde souterrain ? jeu de lumières

En épluchant des photographies dans les archives de la NASA, un passionné d'astronomie et d'ufologie a découvert un gigantesque OVNI triangulaire sur la Lune. Cette image, prise en 1968, fait beaucoup parler d'elle.

 

Ce cliché, si étonnant soit-il, est présent sur le site Internet du LPI (« Lunar and Planetary Institute »).

 

Cet institut de recherche basé à Houston travaille étroitement avec la NASA. Son objectif est d'étudier le Système Solaire afin de comprendre comment il s'est formé et son évolution. Aujourd'hui cet organisme emploie une trentaine de scientifiques dont plus de la moitié possèdent un doctorat.

 

Sur sont site Internet, on peut visionner de nombreuses photos de l'espace et des astres qui le peuplent. L'une d'entre elle a récemment attiré l'attention des ufologues. Celle-ci a été prise au cours de la mission Apollo 8, en 1968. Il s'agit de la seconde mission habitée. Les trois astronautes qui y participèrent ont profité de leur périple autour de la Terre pour prendre plusieurs photos.

 

Source 1 : http://history.nasa.gov/ap08fj/photos/18-g/hr/as08-18-2908hr.jpg

 

Source 2 : http://history.nasa.gov/ap08fj/photos/18-g/hr/as08-18-2907hr.jpg

 

La personne qui est à l'origine de cette découverte sensationnelle s'appelle Iris K. Chapman.

 

La première hypothèse est celle d'un gigantesque OVNI de forme triangulaire posé à la surface lunaire. Cette « chose » est visiblement solide puisqu'elle projette une ombre sombre sur le sol. En outre, sur les nombreuses photos prises par les astronautes, cet étrange objet n'apparaît qu'à une seule reprise. Cela signifie qu'il était capable de se déplacer et donc de voler !

 

La seconde hypothèse est une ouverture géante vers un monde

souterrain peut-être habité ou anciennement habité par des extraterrestres ?

Mais alors comment expliquer l'absence d'ouverture sur les autres clichés ? 

D'après Scott Waring et d'autres ufologues, l 'hypothèse audacieuse d'un hologramme en activité tout autour de la Lune est avancée; l'oeil humain ne pourrait  alors pas percevoir la réalité de la surface de la Lune masquée par un hologramme extraterrestre recouvrant 100% de sa surface !!

Mais alors que penser des images et vidéos obtenues par les différents "Lunar Orbiter" ? S'agissait-il de fausses vidéos, ce qui est peu probable car les Chinois et Japonais ont déjà révélés au grand public photos et vidéos indépendamment de la Nasa ! 

L'explication scientifique serait que la vitesse d'obturation de

l 'appareil photo de la mission Apollo 8 (1/200 sec.) serait plus rapide que la fréquence des images holographiques !??

Cela semble un peu tirer par les cheveux...

 

La troisième hypothèse est une illusion d'optique crée  par un jeu de lumières :

soleil situé à gauche de la photo proche de l'horizon lunaire, alignement  de haut en bas ( de la structure analysée) d'un mur de roche assez haut pour créer une ombre portée délimitant une zone sombre sur sa droite, le centre de ce triangle étant à son tour constitué d'une zone de roche aussi haute que le mur de gauche mais de forme ovoïde créant une ombre portée en demi fer à cheval sur sa droite ! 

Cette hypothèse pourra être vérifiée en la reproduisant  à l'aide d'une maquette, j'allais dire tout simplement..

 

Nous attendons une réponse de la Nasa.

 

 

contraste inversé 

mar.

10

mai

2016

Découverte d'une base et présence extraterrestre sur la Lune ? - 10 mai 2016

Source 1 : http://wms.lroc.asu.edu/lroc/view_lroc/LRO-L-LROC-3-CDR-V1.0/M118769870LC

 

Source 2 : http://wms.lroc.asu.edu/apollo/view?image_name=AS16-P-4095

Cette analyse est proposée par le site "La vérité est ailleurs".

 

C 'est une chaîne spécialisée en ufologie qui nous informe sur tout ce que l'on cache au public. Des infos sur les dernières observations filmées, sur la dissimulation des gouvernements sur les ovnis, et sur l'activité extraterrestre qui se passe sur et hors de notre planète.

 

Envoyez au site vos photos ou vidéos d'ovnis par E-mail à veriteailleurs@gmail.com

 

lun.

09

mai

2016

Gros Ovni filmé en périphérie de la Lune le 08 mai 2016

Date : 08 mai 2016

Lieu : entre Terre et Lune

 

Cet Ovni a été enregistré par Monica Silva de YouTube.

On observe un Ovni de forme ovale survolant la Lune.

On ne peut pas le confondre avec l'ISS en raison de l'absence des importants panneaux solaires.

On pourrait penser à un satellite mais sa taille et sa forme ovale ne correspondent pas !

 

ven.

06

mai

2016

Deux structures rectangulaires découvertes sur la Lune - 05 mai 2016

Un expert en OVNI a découvert il y a peu des structures inhabituelles à la surface de la Lune. Pour lui, il s'agit d'une « preuve indéniable » que les extraterrestres existent ou qu'ils ont existé sur ce satellite réputé pourtant inhabitable …

 

Ces photographies ont été prises par le satellite Lunar Orbiter. Elles semblent nous montrer deux grandes structures à la surface de la lune. Une nouvelle fois, elles ont été révélées par « Secureteam10 », un compte Youtube spécialisé dans la publication de ces phénomènes aériens inexpliqués.

 

Pour beaucoup d'ufologues, il ne s'agirait pas de simples reflets puisque ces mêmes « structures » seraient clairement visibles sur des images prises lors de la mission Apollo 16 en 1972.

 

L'un des membres de l'équipe « Secureteam10 » explique :

 

« Ces bâtiments, ces structures que je veux dire, jetez un œil à ces choses et démontrez-moi qu'elles sont naturelles. »

 

« Comment sont-elles arrivée là ? Si elles étaient d'origine naturelle, comment ont-elles été construites ? »

 

« Et honnêtement, dites-moi comment Mère Nature a pu créer pas une, mais deux grandes structures rectangulaires, avec des caractéristiques très exotiques. »

 

« Je veux dire que vous pouvez être sceptique, je suis sceptique, mais il arrive un moment dans vous vie où vous allez vous dire, j'en ai assez vu. »

 

Pour cette personne, la Lune aurait été colonisée par des extraterrestres qui y habiteraient depuis.

jeu.

05

mai

2016

Lune  : une très belle et ancienne Pyramide découverte dans des photos de la NASA - mai 2016

Date de la découverte: Mai 2016

Lieu de la découverte: La Lune, près du cratère Ryder.

Source: http://lroc.sese.asu.edu/posts/432

 

D'après Scott C. Waring

 

"Cette photo présente une pyramide remarquable sur la Lune. La pyramide quatre angles perpendiculaires. Les trésors à découvrir dans les photos de la NASA sont infinis. Il y a bien plus à découvrir qu’une pyramide sur la Lune… il y a toute une civilisation qui a vécu sur la Lune il y a fort longtemps…"

mer.

04

mai

2016

La NASA découvre des ornements mystérieux sur la Lune - 03 mai 2016

La NASA a découvert de mystérieux ornements spiroïdaux contenant des tâches claires et sombres.

 

Ils ont été découverts dans plus de 100 endroits distincts sur la Lune.

 

 

Selon John Keller, scientifique chargé du projet baptisé Lunar Reconnaissance Orbiter, ces ornements sont semblables à des dessins qui auraient été réalisés sur la surface de la Lune.

 

Les scientifiques ont supposé que ces ornements pourraient tout aussi bien être constitutifs du relief lunaire que des phénomènes isolés. Selon les collaborateurs de la NASA, ces ornements pourraient tout à fait être apparus sous l'influence de champs magnétiques à la surface de la Lune ou bien le résultat de l’érosion spatiale due à des météorites ou à des particules du vent solaire.

 

 

lun.

02

mai

2016

Ron Howard dit que la mission Apollon 11 de 1969 a été filmée dans des studios - 02 mai 20150

dim.

24

avril

2016

Lune : gigantesque "château Alien" ? - 24 avril 2016

En consultant des images de la Lune, des ufologues ont eu la grande surprise d'y découvrir un gigantesque « château extraterrestre » de couleur blanche …

 

Cette anomalie a été repérée par un homme en Allemagne. Sur ces images, publiées sur le compte Youtube de « SecureTeam10 », on peut voir une grande structure blanchâtre et brillante sur la surface lunaire. Le plus étonnant, c'est que ce mystérieux bâtiment, en forme de demi-cercle, semble être visible depuis l'espace.

 

Un ufologue raconte :

 

« Il a trouvé une imposante structure très étrange dominant la surface lunaire, ainsi que d'autres objets anormaux aux alentours qui ne ressemblent en rien avec le reste des roches et des cratères dans les environs. »

 

« Si vous agrandissez la photo, vous serez en mesure de voir l'objet principal. »

 

« C'est une structure qui ressemble presque à un château et vous pouvez voir les longues ombres se détacher de cette chose, et s'étalant à travers la surface de la lune. »

 

« Il n'y a rien d'autre, sur cette image, qui ne ressemble à cette chose. »

 

sam.

16

avril

2016

Structures étranges survolant la Lune prisent en photo par la mission Apollo 11 - 16 avril 2016

Date de découverte : avril 2016

Lieu : Lune de la Terre

Source  http://www.hq.nasa.gov/office/pao/History/alsj/a11/AS11-39-5743HR.jpg

Cette découverte de Streetcap1 a qui on devra un jour décerner une médaille est intéressante 

- on distingue plusieurs structures de forme indéterminée au-dessus de la surface Lunaire semblant survoler le terrain de jeu des nouveaux astronautes terriens !

- plus loin on distingue une sorte d'Orbe plus ou moins ronde; s'agit-il d'un Ovni; on peut émettre l'hypothèse d'un astre !

Qu'en pensez-vous ?

0 commentaires

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"