lun.

05

févr.

2018

Ovni sombre filmé près du volcan Popocatepetl ?

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

Mexique : Un OVNI filmé en train de survoler le volcan Popocatépetl

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

04

mai

2017

Mexique : nouvel Ovni survolant le volcan Popocatepetl

Lire la suite 0 commentaires

mar.

21

mars

2017

Deux ovnis se déplacent au sommet du Volcan Popocatepetl au Mexique, 21 mars 2017

Lire la suite 0 commentaires

mar.

07

mars

2017

Volcan Popocateptl : nouvel Ovni Cigare survolant son cratère - 06 Mars 2017

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

déc.

2016

Mexique : nouvel Ovni lumineux survolant le volcan Popocatepetl le 23 novembre 2016

Lire la suite 0 commentaires

ven.

02

déc.

2016

Mexique : nouvel Ovni sombre filmé par les "livecams" en bordure du volcan Popocateptl - 01 décembre 2016

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

déc.

2016

Mexique : nouvel Ovni photographié au-dessus du volcan Popocateptl - 01 décembre 2016

Lire la suite 0 commentaires

mer.

26

oct.

2016

Des Ovnis Rods survolent à grande vitesse le volcan Popocateptl le 24 octobre 2016

Lire la suite 0 commentaires

mar.

18

oct.

2016

Ovni photographié au-dessus du volcan Popocatepetl - Mexique - 16 octobre 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

juil.

2016

Une multitude d'OVNI filmés au-dessus du Popocatepetl ? - 02 juillet 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

10

avril

2016

Des Ovnis et un immense Rod observés à proximité des volcans aztèques en mars 2016 - 10 avril 2016

Lire la suite 0 commentaires

ven.

08

avril

2016

Ovni cylindrique passant à grande vitesse à proximité du volcan Popocatepelt le 31 mars 2016 - mis en ligne le 05 avril 2016

Lire la suite 0 commentaires

sam.

02

avril

2016

Nouvelle technique de surveillance du volcan Popocateptl mise en place par le site TercermilenioTV - 31 Mars 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

20

mars

2016

Apparition d'un vortex spiralé après le passage d'un Ovni proche du cratère Popocatepelt - 20 mars 2016

Lire la suite 0 commentaires

lun.

14

mars

2016

Plusieurs Ovnis au-dessus du volcan mexicain Popocatepelt - 14 mars 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

13

mars

2016

Les Ovnis autour du volcan Popocateptl - mars 2016

0 commentaires

ven.

12

févr.

2016

Mexique : soucoupe volante photographiée près du volcan Popocateptl - 11 février 2016

Lire la suite 0 commentaires

mer.

10

févr.

2016

Nouvel Ovni enregistré survolant le cratère du volcan Popocatpetl, Mexique - 08 février 2016

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

28

janv.

2016

Ovni filmé au-dessus du volcan Popocatepetl au Mexique, le  matin du 28 janvier 2016

Lire la suite 0 commentaires

mar.

19

janv.

2016

Ovni sombre repéré à flanc du volcan Popocatepelt - 16 janvier 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

janv.

2016

Volcan Mexicain Popocatepelt: nouvel Ovni blanc brillant observé le 25 décembre 2015

Lire la suite 0 commentaires

lun.

28

déc.

2015

Etrange lumière à proximité du volcan Popocatepelt - 25 décembre 2015

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

mai

2015

Ovni cigare près du volcan Popocatepelt, Mai 2015

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

02

avril

2015

Vidéo des activités extraterrestres au-dessus du cratère du volcan Popocatepelt, Mexique, Avril 2015

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

12

mars

2015

Compilation d'observations d'Ovnis au-dessus du volcan Popocatepelt, mars 2015

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

12

mars

2015

Mexique : nouvel Ovni au-dessus du volcan Popocatepelt, 10 mars 2015

Lire la suite 0 commentaires

lun.

16

févr.

2015

Ovni cigare près du volcan Popocatepelt, Février 2015

Lire la suite 0 commentaires

sam.

10

janv.

2015

Ovni au-dessus du volcan Popocatepelt sous surveillance, 01 Janvier 2015

Lire la suite 0 commentaires

sam.

03

janv.

2015

2014 : les Ovnis du volcan Popocatepelt

Lire la suite 0 commentaires

ven.

20

avril

2018

Poutine dévoile les nouvelles armes stratégiques MHD russes

 

Le 1° mars 2018 Poutine dévoile les nouvelles armes créées par les Russes qui échappent au système antimissile américain.

 

Ces armes reposent sur une source d'énergie nucléaire embarquée et sur le recours à la MHD.

 

Explications de J.P.Petit

 

Commentaire : la MHD est le credo de Jean-Pierre PETIT et il est quasi certain que les RUSSES et les USA utilisent un mixte de MHD avec une source  NUCLEAIRE et une propulsion conventionnelle chimique.

Les OVNIS triangulaires pourraient correspondre à un technologie terrestre actuelle !

0 commentaires

ven.

20

avril

2018

Stupéfiant halo lunaire au-dessus du désert d'Atacama au Chili

 

 

Les chercheurs de l'Observatoire de La Silla, à la frontière du désert d'Atacama au Chili, étudiaient les étoiles et les constellations la semaine dernière lorsqu'ils ont vu quelque chose de spectaculaire : un halo lunaire brillant s'était formé devant la constellation d'Orion et Sirius, l'étoile la plus brillante de notre ciel. 

 

Le terme technique pour un halo lunaire ou solaire est un "halo circonscrit". Comme les chiens solaires, les halos lunaires et solaires appartiennent à la famille des halos de glace, qui sont des phénomènes optiques formés par la réfraction du soleil sur des cristaux de glace hexagonaux suspendus haut dans l'atmosphère, le plus souvent dans des cirrus.

 

Ils sont aussi connus sous le nom de halos de 22 degrés, car l'anneau de lumière forme 22 degrés à partir du soleil. 

 

Les nuages circulaires sont constitués de millions de minuscules cristaux de glace. Lorsque la lumière du soleil ou de la lune frappe ces cristaux de la bonne façon, la lumière se réfracte et se réfléchit. C'est cette interaction entre la lumière et les cristaux de glace hexagonaux qui forme l'anneau autour de la lune. 

 

Bien que les halos solaires et lunaires se forment de la même manière, il y a une différence notable. Comme le clair de lune n'est pas très lumineux, les halos lunaires sont typiquement incolores, comparés à leurs cousins solaires de couleur arc-en-ciel.

Cependant, avec la configuration optique idéale et les réglages parfaits de l'appareil photo, nous pouvons parfois voir de la couleur dans les halos lunaires - typiquement rouge à l'intérieur et bleu à l'extérieur. 

 

C'est exactement ce que le photographe Yuri Beletsky a su capturer ! 

 

Il y a un vieux dicton météo qui dit qu'un anneau autour de la lune signifie bientôt la pluie.

J'ai mentionné que les halos se forment lorsque le soleil réfléchit les cristaux de glace que l'on trouve dans les hauts cirrus. Comme les cirrus sont les plus hauts dans notre atmosphère, ils se déplacent à la vitesse la plus rapide et sont souvent les premiers nuages à arriver avant un système orageux. 

 

Si vous voyez cet anneau autour de la lune, attendez-vous à ce que les nuages s'épaississent et s'abaissent - et à ce que la pluie arrive dans les 12 à 24 heures qui suivent. 

 

Le climat est incroyable. 

 

0 commentaires

ven.

20

avril

2018

Triton (Lune de Neptune) : structures massives d'Aliens ?

 

 Date de découverte : 20 avril 2018

Lieu de la découverte : Lune Triton de Neptune

URL de la NASA : https://images.nasa.gov/details-ARC-1989-A89-7027.html

 

 

D'après Scott Waring :

 

"Aujourd'hui, je veux vous montrer l'une des trois types de structures extraterrestres que l'on trouve le plus souvent sur chaque lune et chaque planète de notre système solaire. 

 

Cette base extraterrestre se trouve sur une lune de Neptune appelée Triton.

Très peu de photos de cette lune existent, donc avoir quelque chose d'aussi proche est tout simplement époustouflant.

Les structures noires semblent être des matériaux non réfléchissants et furtifs, de sorte que le radar ne peut les détecter.

 

J'ai trouvé des structures sur chaque planète et lune de notre système solaire.

C'est un excellent exemple des structures noires dont je parle souvent.

Les deux autres sont les structures en céramique blanche et les structures grises (environ 90% plus petites que les structures noires ou blanches, mais souvent liées à elles par des tunnels noirs) des bâtiments métalliques à angle droit. "

 

 

P-34690 Champ de vision : 1 000 km. ou 600 miles Cette photographie du Triton de lune de Neptune a été acquise par la sonde Voyager 2. 

Pour la NASA l'alignement parallèle des taches linéaires de matériau sombre suggère que les taches sont structurellement contrôlées !

 

Qui a raison la NASA ou Scott ?

0 commentaires

ven.

20

avril

2018

Les Sentiers du Réel - Nico Augusto - UFO: Vers une divulgation officielle?

 

Résumé de l'émission : 

 

Nico Augusto, passionné de jeux vidéos et co-fondateur de la célèbre équipe d'enquêteurs en paranormal R.I.P. vient nous parler de son autre passion, l'ufologie.

 

Il nous présente tout d'abord certains personnages qui s'intéressent de très près à l'ufologie du 21ème siècle, dont les noms sont Steven Greer, Tom Delonge pour ne citer qu'eux...

Quelles sont leurs intentions réelles dans une divulgation officielle possible? 

 

C'est ce que tente de répondre Nico, après avoir investigué sur la question depuis plusieurs mois...

 

Très bonne écoute!

 

 

0 commentaires

ven.

20

avril

2018

Où pourraient vivre les extraterrestres ? La réponse d’un astronome

- Jeremy Wilks, euronews :

Seth, on a beaucoup de questions sur les extraterrestres. Petro Brits aimerait savoir si nous avons déjà trouver une preuve d’extraterrestre dans l’espace ?

 

- Seth Shostak, astronome à l’Institut SETI :

 

Je pense que nous le ferons certainement. La raison c’est que, premièrement : je pense que ça peut exister là-bas. Je veux dire, il y a des millions et des millions de planètes dans notre galaxie, dans la Voie lactée. Ca fait énormément de maisons possibles ! Donc il est difficile de croire que seule notre planète possède la vie.

Deuxièmement, la question est de savoir si nous pourrons la trouver ?

Nous cherchons une forme de vie intelligente. J’ai parié avec tout le monde une tasse de café que nous trouverons de la vie ailleurs en 2025. De la vie intelligente.

 

- Jeremy Wilks : Dan Alex voudrait savoir si nous devons regarder dans une certaine direction pour trouver des extraterrestres ?

 

- Seth Shostak :

J’ai passé beaucoup de nuits à me retourner dans mon lit à penser à cela. A me demander où sont les extraterrestres?

Où traînent-ils ?

Un endroit évident est le centre de la Voix lactée.

 

Parce qu’au centre de la galaxie il y a une énorme source d’énergie. Il y a un énorme trou noir, beaucoup d’étoiles, beaucoup de choses. Beaucoup de choses, beaucoup d’énergie, c’est un endroit sur lequel nous devrions nous concentrer et c’est ce que nous faisons.

 

0 commentaires

ven.

20

avril

2018

L'actrice Sabrina Carpenter a photographié un OVNI

 

La jeune actrice et chanteuse américaine, Sabrina Carpenter, a récemment pris une surprenante photo qui l'a beaucoup surprise …

 

Peu après que Sabrina ait sorti sa chanson Alien avec Jonas Blue, cette dernière a photographié un OVNI dans le ciel à la nuit tombée. Est-ce une coïncidence ? Les extraterrestres s'intéresseraient-ils à la jeune femme ? Voilà autant de questions qu'il convient de se poser.

 

Sur cette photo publiée sur Instagram, on peut voir une multitude de lumières non identifiées planant au-dessus de la ville. Peu après les faits, elle a désiré partager cette expériences avec ses fans :

 

« Je pense que je viens de prendre une photo d'un OVNI, je veux dire. Je suppose que je les ai invoqué. Viennent-ils m'aider ?»

 

En visualisant cette photo, ses fans ont laisser de nombreux commentaires :

 

« C'est ce qui t'arrive pour avoir fait une chanson intitulée

'Alien'. »

 

« Et s'ils avaient entendu ta chanson ? »

 

« Vous ne devriez pas avoir peur des extraterrestres, vous avez écrit une chanson complète sur eux. »

 

« Ils [les aliens] t'aiment. »

 

« C'est un signe venant de l'espace qui indiquent que vous devez faire une autre tournée. »

 

0 commentaires

ven.

20

avril

2018

Québec : Un OVNI translucide observé en septembre 2009

 

Le 15 septembre 2009 à 19h30, un témoin a observé un OVNI rectangulaire translucide de couleur bleu au-dessus de La Tuque, une ville du Québec. Il se déplaçait lentement dans le ciel.

 

Témoignage :

 

« À l'automne 2009, j'étais à La Tuque. vers 19:30, je revenais du dépanneur et juste avant d'entrer dans la maison, j'ai vu dans le ciel un rectangle bleu foncé mais translucide qui se déplaçait lentement et silencieusement dans le ciel. »

 

Quelques années plus tard, le 15 juillet 2016 à 21h15, un homme a vu un OVNI flamboyant se diriger vers lui au-dessus de Trois-Rivières :

 

« J'observais le ciel avec mes jumelles astronomiques, plus précisément Phecda, une étoile de la grande ourse. juste en dessous de cette étoile est apparu un point rouge incandescent, comme un objet de feu. il descendait et s'est ouvert en faisceaux. il semblait se diriger vers moi. je l'ai vu remonter au dessus de la maison. »

 

0 commentaires

jeu.

19

avril

2018

TESS : le nouveau joujou chercheur d'exoplanètes de la NASA (337 M$)

 

Le lancement du nouveau télescope de la NASA a été assuré sans encombre hier par une fusée Falcon 9 de SpaceX depuis Cap Canaveral, en Floride.

 

Cet outil baptisé TESS (pour Transiting Exoplanet Survey Satellite) a été fabriqué pour aider à la recherche de planètes susceptibles d'abriter la vie.

 

De la taille d'un lave-linge, il a coûté quelque 337 millions de dollars à mettre au point.

 

Il est équipé de quatre caméras extrêmement puissantes en dépit de leur taille pas si imposante que cela, puisque leur diamètre est de l'ordre d'une dizaine de centimètres.

 

 

Une fois dans l'espace, les deux panneaux solaires de TESS se sont correctement déployés. Il lui faudra deux mois pour atteindre son orbite finale, ce qui explique que ses premiers clichés ne sont pas attendus avant le mois de juillet.

 

Selon les responsables de la NASA, TESS a le potentiel pour découvrir plus de 20 000 exoplanètes.

 

Une cinquantaine pourraient avoir une taille à peu près identique à celle de la Terre. Une fois découvertes, ces planètes seront observées par des télescopes terrestres et spatiaux afin d'en évaluer l'habitabilité (matière à la surface, éloignement de leurs soleils, présence d'eau liquide, etc.).

 

0 commentaires

jeu.

19

avril

2018

Ovni et métamorphose du temps - Guy Tarade

 

Ovni et métamorphose du temps

 

 

De nombreux ufologues admettent aujourd’hui que le phénomène OVNI n’appartient pas dans ses composantes aux normes de l’espace-temps tel que nous le concevons.

 

Espace et temps sont les cadres stricts de toute notre expérience.

On admet dès lors quel problème est posé par eux.

 

Ils s’imposent aux choses : ils paraissent être des réalités.

Ainsi peuvent s’opposer, de la façon la plus générale, les conceptions idéalistes et les conceptions réalistes de l’espace et du temps.

 

Au Moyen Age, Dieu a souvent été considéré comme étant hors de l’espace, et comme étant éternel (c’est à dire en dehors du temps, du moins de celui que nous subissons ).

 

Descartes se fit au contraire une conception réaliste de l’espace et du temps. Le temps est une succession d’instants indépendants les uns des autres. L’espace constitue l’essence même des corps, la nature de la substance matérielle. Tout est plein Matière et Espace sont termes équivalents.

 

Newton pensait qu’espace et temps étaient des réalités absolues indépendantes des objets qui s’y trouvent. Kant reprenant le problème dans les termes même où Newton l’avait posé, et désireux de rendre compte de l’universalité et de la nécessité de l’espace et du temps, fut amené à considérer qu’il n’y avait pas de réalité ontologique, mais étaient des formes à priori de notre sensibilité. 

 

Beaucoup de modernes reprochent à Kant d’avoir confondu espace géométrique et espace sensible, temps sensible et temps abstrait, et d’avoir transposé en nous l’espace et le temps absolu de Newton. Ils estiment que le temps et l’espace abstraits n’ont rien d’immédiat, mais sont les fruits d’une construction.

Bergson a essayé de montrer que l’espace géométrique résultait de l’exercice de notre action sur la matière (l’espace réel, purement qualitatif, étant celui que nous donnent immédiatement nos sensations). De même le temps quantitatif et mesurable n’a rien de réel : il résulte de la projection de l’espace dans la durée qui, en elle-même, est qualité pure, successions sans extériorité.

Pour les conventionalistes, tel H. Poincaré, espace et temps reposent sur des conventions commodes. L’existence de la géométrie non-euclidienne montre que d’autres espaces que l’espace euclidien seraient possibles : mais l’espace euclidien est le plus commode…

 

Le dernier coup porté aux conceptions Kantiennes de l’espace et du temps le fut par les théories modernes de la physique.

 

Ainsi, pour Einstein, le temps est relatif au lieu et au mouvement. Espace et temps ne peuvent donc se définir indépendamment l’un de l’autre. Or, l’espace-temps, c’est l’Univers lui-même. L’espace est une réalité physique, il ne fait qu’un avec la matière. Beaucoup de physiciens modernes estiment que les termes de temps, d’espace, d’énergie ne peuvent être séparés.

 

Lorsque l’on évoque les espaces non euclidiens, l’espace-temps d’Einstein, etc, nous devons admettre que l’espace et le temps tels qu’ils sont donnés par l’expérience, font partie du monde phénoménal, et sont relatifs à nous-mêmes. Ils n’en sont pas moins le signe que quelque chose, dans le monde résiste à l’esprit. Ils sont purement constatés, leur nature est donnée, demeure irrationnelle. 

 

Il y a une trentaine d’années, Louis Schönner estimait que les OVNI n’étaient pas des moyen de transport au sens conventionnel du mot, mais par exemple pourraient être des stratagèmes techniques pour la production de courbures locales d’espace, lesquelles s’étendraient dans l’espace qui doit être contacté. Ceci ayant été accompli, les extraterrestres d’autres espaces pourraient passer dans le nôtre !

 

Certaines recherches scientifiques récentes tentent de prouver que le temps n’est peut-être pas irréversible !

 

UNE HYPOTHESE

 

Toute modification de l’évolution humaine ayant eu lieu dans le passé, interfère sur notre présent et agira également sur notre futur.

Imaginons une civilisation terrestre vivant (existant) en l’an + 50 000 de notre temps. Les êtres qui la peupleront, seront aptes à voyager dans le temps. Cette humanité ayant atteint le point oméga de la connaissance, pourrait chevaucher le temps et l’espace. Elle remonterait dans son passé, c’est à dire notre présent, et organiserait les « contacts «. Ces derniers seraient donc voulus et dirigés.

 

Notre évolution présente résulte de l’histoire de notre passé.

 

Histoire qui sans doute a été manipulée par des

" chrononautes ", afin d’emmener leur propre civilisation temporelle à la perfection.

 

Ces derniers ont sans doute le pouvoir d’abolir les éléments spatio-temporels qui enferment les hommes dans une prison inviolable. Ce sont eux, qui peut-être, nous inspectent et jouent avec notre destinée…à leur profit.

 

Ouvrons les yeux sur notre présent, derrière le décor quotidien de nos mutations se dissimulent sans doute ceux qui tirent les ficelles des événements que nous avons beaucoup de mal à comprendre et surtout à accepter !

 

0 commentaires

jeu.

19

avril

2018

ODH TV - Matin Ovni dans le monde du 01/04/2018

 

Créée en Mai 2007, Matin Ovni est l'émission dédiée à l'actualité ovni (objet volant non identifié) et d'oani (objet aquatique non identifié) dans le Monde. 

 

Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde. 

 

L'édition Avril 2018 vous est présentée par Gilles.THOMAS : 

- Sommaire de l'édition 

- Actu ODH Tv

- Les phénomènes de la vallée d'Hessdalen avec Yves Herbo

- Question de l'édition: Les "boules" lumineuses avec Jean-François Primeau (Reporter - Québec)

- Cultur'Ovni avec Rémy Fauchereau (Reporter - Yonne) 

- Actualité Ovni dans le monde de Janvier à Février 2018 

- Dossier de l'édition: Réflexions Ovni 2

Le Phénomène (Les "bornes" d'entrée et de sortie par la lumière, le son ou le positionnement) avec Eric Zürcher, Gérard Deforge et Rémy Fauchereau.  

 

0 commentaires

jeu.

19

avril

2018

Lune IO : paréidolie d'un visage enregistré par Galileo ?

 

Date de découverte : 19 avril 2018

Lieu de la découverte : Tupan Patera, lune appelée IO.

URL de la NASA : https://images.nasa.gov/details-PIA02599.html

 

 

D'après Scott Waring :

 

"Je regardais les archives photographiques de la NASA aujourd'hui et j'ai retrouvé un vieux visage que j'avais trouvé il y a environ 5 ans. Heureux de voir qu'il est toujours en place, mais dans une nouvelle URL. 

 

Ce visage sur la lune IO est la preuve à 100% que des extraterrestres ont déjà existé sur cette lune. Comme vous pouvez le constater par vous-même, le visage n'est pas seulement là, mais en quatre couleurs, contrairement à son environnement unicolore. Nous ne sommes pas seuls dans l'univers. 

 

Vous pouvez voir que c'est un visage extraterrestre.

 

Le vaisseau spatial Galileo a enregistré ce visage en octobre 2001.

 

Le visage porte un casque, un peu comme ceux que l'on portait à l'époque romaine. D'après l'apparence de son cou, je dirais que cette espèce a des taches ou des taches de couleur foncée sur sa peau. Les lèvres sont petites et minces. Les yeux noirs et ovales. La photo originale était en fausses couleurs....quelque chose que la NASA fait souvent pour cacher des détails, habituellement avec des photos de Mars. Mais j'ai restauré la vraie couleur de retour à la normale ci-dessus, la photo en fausses couleurs est ci-dessous. "

 

 

 

0 commentaires

jeu.

19

avril

2018

Québec : Un OVNI triangulaire noir au-dessus de Trois-Rivières en 2008

Jardin des Ursulines à Trois-Rivières, par Robert Cutts

 

Le 10 août 2008, un témoin a observé un immense OVNI triangulaire de couleur noir au-dessus de Trois-Rivières, au Québec. A chaque extrémité de cet engin, il y avait des cercles blancs et lumineux. En son centre, une lumière rouge était visible.

 

Témoignage :

 

« En 2008, je revenais du festival des peintres de Ste-Flore où j'avais eu un contrat de travail avec ma femme.

 

Nous avions chacun notre voiture et avons décidé de prendre des routes différentes au retour pour se rejoindre au restaurant de Trois-Rivières.

 

J'ai pris le trajet de l'autoroute 55 direction Sud, et avant de prendre l'autoroute 40, on y voit le pont de Trois-Rivières au loin. J'ai vu, ce qui me semblait être un Boïng au début, penché tout près du fleuve, à environs 2 kilomètres de ma position.

 

L'appareil a fait un mouvement pour passer par dessus le pont pour ensuite disparaître derrière les arbres. Je me suis fait la réflexion que le pilote était un "méchant malade".

 

Tout en conduisant, je m'attendais à revoir l'avion en détresse quand tout à coup, sans que j'ai pu le voir venir, un immense triangle noir apparaît dans le ciel devant moi.

 

Situé à environs 200 à 300 pieds dans les airs, à 200 pieds en face de moi. Il y avait un globe blanc fade à chaque extrémité du triangle et une lumière rouge au centre.

 

J'ai estimé que chacun des globes avait 14 pieds de diamètre. C'était immense!

 

J'ai stationné ma voiture sur l'accotement et j'ai continué à rouler à environs 50 km heures pendant environs 10 secondes observant l'objet, les voitures qui arrivaient de l'autoroute 40 sur l'embranchement pour rejoindre la 55 sud, et les voitures derrière moi.

 

Je me demandais qu'est-ce que j'étais en train de voir.

 

J'ai pensé que je devais aller rejoindre ma femme et après avoir passé sous le viaduc, j'ai revu l'objet dans le ciel avec une des extrémités penchée vers un transformateur électrique situé dans l'arrière cour d'une maison longeant l'autoroute 40.

 

J'ai eu une pensée pour les personnes qui voyaient cet immense objet dans leur cour !

 

En arrivant au restaurant, j'en ai tout de suite parlé à ma femme qui ne m'a pas cru au premier abord. Le lendemain, j'ai acheté tous les journaux possibles et aucun article ne parlait de ce que j'avais vu.

 

Pourtant, avec toutes les voitures qui circulaient, il y a dû avoir d'autres témoins de cet événement. »

 

0 commentaires

jeu.

19

avril

2018

Lune : Une base extraterrestre photographiée lors de la mission Apollo 16 ?

 

Il y a peu des théoriciens de la conspiration ont révélé des images qui pourraient prouver que la NASA a truqué les atterrissages lunaires.

 

Un expert a publié une vidéo dans laquelle il analyse une photo prise peu après l'atterrissage d'Apollo 16 sur la Lune. Sur ces images filmées par l'astronaute Charles Duke Jr, on peut voir le commandant John Young en train de recueillir des échantillons lunaires.

 

Mais c'est ce qui se passe à en arrière-plan qui a davantage intéressé les ufologues.

 

Sur ces photos, on pourrait voir une base extraterrestre, à côté d'un vaisseau spatial et d'humanoïdes non humains.

 

La vidéo a été mise en ligne sur la chaîne YouTube UFOmania et a déjà cumulé plus de 13 500 vues.

 

 

Les internautes ont rapidement spéculé sur ce que la présence de cet objet signifie réellement pour l'histoire spatiale.

 

L'un d'eux explique : « C'est parce que les États-Unis ne sont jamais allés sur la lune ».

 

Et un autre ajoute : « La plupart des photos d'atterrissage sur la Lune ont été prises sur Terre. »

 

Un dernier soutient : « Les atterrissages sur la lune n'étaient qu'un canular. »

 

Apollo 16 était la dixième mission habitée du programme spatial américain Apollo.

 

Il était le cinquième et l'avant-dernier à atterrir sur la Lune et le premier à atterrir dans les hautes terres lunaires.

 

Il a été envoyé dans l'espace à partir du Centre spatial Kennedy en Floride le 16 avril 1972 et a duré 11 jours.

 

0 commentaires

mer.

18

avril

2018

Mexique : Lumières-de-Phoenix au-dessus de Baja

Sur la page Facebook de Livestream of Sarah Adams, une série de lumières est apparue dans le ciel nocturne au-dessus de Baja, au Mexique, le 12 avril 2018.

 

Elle a été témoin de lumières qui ressemblent aux lumières de de Phoenix 

Il s'agit toujours de savoir si les lumières sont des OVNI, des drones ou des fusées éclairantes ?

 

0 commentaires

mer.

18

avril

2018

Une femme prétend avoir ressenti un "froid vertébral" après avoir vu un OVNI.

 

Une femme a ressenti un frisson dans sa  colonne vertébrale après avoir observé un objet volant non identifié.

 

Suzanne Riley a affirmé avoir vu un aéronef noire planer au-dessus des arbres alors qu'elle rentrait du travail samedi.

 

Sur Facebook, Suzanne a posté qu'elle pensait qu'un "Decepticon" du film Transformer allait atterrir sur sa voiture.

 

Suzanne a dit que cette observation au-dessus de A691 l'a terrifiée et laissée confuse.

 

Elle a dit qu'elle a été choquée en regardant l'objet et qu'elle s'est demandé ce que cet objet pouvait être  !

 

Elle a ajouté que les voitures qui l'entouraient s'arrêtaient et qu'elle avait failli heurté un homme devant sa voiture rouge qui avait sauté avec son téléphone.

 

Elle n'arrêtait pas de penser à ce qui s'était passé.

 

Elle a également affirmé qu'un avion militaire est arrivé quelques instants après l'observation.

 

Suzanne a décrit l'objet comme étant d'aspect triangulaire et n'avait pas de fenêtres ou de portes visibles.

 

Elle a ajouté qu'il y avait beaucoup d'angles droits et que ce n'était pas seulement un triangle dans le ciel.

 

Elle a expliqué qu'aucune aile ou hélice réelle n'était visible.

 

Elle n'avait aucune idée de l'identité de l'objet qu'elle n'était pas sûre de pouvoir l'esquisser.

 

Parmi les nombreuses suggestions qu'elle a reçues de ses amis, il y avait la possibilité qu'il s'agissait d'un avion furtif Nighthawk.

 

La division Secretive Skunk Works de Lockheed a développé l'avion qui pouvait voyager jusqu'à 1000 km/h, particulièrement populaire pendant la guerre du Golfe.

 

En 2008, cependant, il  a été retirée. Glen Richardson, expert en OVNI du Nord-Est, se demandait s'il s'agissait de ce modèle en particulier.

 

Glen, basé à Hartlepool, doutait que ce genre d'avion planait au-dessus des bois. Il soupçonnait qu'il s'agissait de tests militaires, mais il ne savait pas vraiment ce que cela pouvait être.

 

Il a exhorté tous ceux qui ont des images à les diffuser, car il aimerait enquêter sur l'observation.

 

L'étrange événement a eu lieu au milieu de l'après-midi,  près du village de Lanchester, dans le comté de Durham. Glen a déclaré que cet incident était l'un des nombreux incidents qui ont récemment frappé la région.

 

 

Suzanne, qui n'a pas pu obtenir  un cliché de son observation , a demandé à toute personne qui posséderait des images de bien vouloir les lui transmettre afin de  l'aider à  formuler des explications sur sa rencontre particulière et intime.

 

Elle avoue que l'observation l'a laissée perplexe et un peu effrayée en raison d'une connaissance insuffisante de l'identité de l'objet.

 

Un porte-parole du ministère de la Défense a déclaré qu'il s'agissait de trois hélicoptères Apache survolant l'endroit où l'observation a eu lieu ce jour-là. Toutefois, aucune autre information n'a été divulguée.

 

Néanmoins, Suzanne était convaincue que l'objet ne ressemblait en rien à un hélicoptère.

 

Votre opinion ?

 

0 commentaires

mer.

18

avril

2018

LA TERRE A-T-ELLE ABRITÉ UNE AUTRE CIVILISATION AVANT LA NÔTRE ?

 

La Terre est vraiment une planète formidable. Non content de se trouver dans la zone d’habitabilité de son étoile, elle abrite également de vastes étendues d’eau et un nombre considérable de plantes et d’animaux. Mieux, elle est même devenue le berceau d’une espèce intelligente capable d’envoyer des sondes et des rovers sur d’autres mondes. Mais notre civilisation est-elle réellement la seule à avoir émergé sur ce monde ?

 

Cette question n’a pas été posée par une chaîne complotiste ou par une autre figure éminente de l’ufologie, mais par deux éminents scientifiques.

 

 

 

Adam Frank, un astrophysicien de l’Université de Rochester, menait des recherches sur le réchauffement climatique en abordant cette délicate problématique d’un point de vue astrobiologique.

 

 

Adam Frank

 

 

Adam Frank , né le 1er août 1962 au New Jersey, est un astrophysicien, professeur et écrivain américain. Depuis 1996, il est professeur d'astrophysique à l'université de Rochester. Ses recherches se concentrent sur l'astrophysique numérique appliquée à la formation des étoiles et l'évolution de ces dernières.

 

Il a également écrit des ouvrages de vulgarisation scientifique ainsi que des textes analysant la culture scientifique par rapport à d'autres cultures. Il est cofondateur du blogue Cosmos and Culture de National Public Radio. Il écrit pour diverses publications telles le magazine DISCOVER.

 

 

Frank fait des recherches dans le domaine de dynamique des fluides en astrophysique . Son équipe de recherche a développé le code AstroBEAR, une méthode basées sur le raffinement de maillage adaptatif et utilisé pour simuler la dynamique des fluides magnétiques dans un contexte astrophysique.

 

 

Tout a commencé par une simple question

 

 

L’homme se demandait en effet si une civilisation industrielle comme la nôtre débarquant un beau matin sur une autre planète serait en mesure de déclencher une forme de réchauffement climatique.

 

Pour tenter de répondre à cette question, Adam Frank a eu l’idée de se rendre à l’Institut Goddard de la NASA pour rencontrer les climatologues de l’agence spatiale américaine. Il s’est alors retrouvé dans le bureau d’un certain Gavin A. Schmidt.

 

Si ce nom évoque vaguement quelque chose en vous, c’est tout à fait normal, car il occupe actuellement le poste de directeur à l’institut pour les études spatiales et il se focalise notamment sur tous les changements naturels et anthropiques susceptibles d’affecter l’habitabilité d’une planète en se basant sur les données collectées sur Terre.

 

En arrivant dans son bureau, Adam Frank a brièvement exposé le sujet de ses recherches et il lui a donc directement posé la question.

 

Après avoir marqué une courte pause, Gavin Schmidt lui a tout simplement demandé comment il pouvait être certain que notre civilisation est la seule à avoir émergé sur notre planète.

 

Pendant plusieurs mois, les deux chercheurs ont mené l’enquête et ils ont rassemblé leurs conclusions dans un article paru en début de semaine dans l’International Journal of Astrobiology.

 

 

L’humanité, la seule civilisation évoluée à avoir vu le jour sur Terre ?

 

 

Pour tenter de répondre à l’épineuse question posée par Gavin Schmidt, les deux chercheurs ont tout simplement choisi d’extrapoler à partir de nos connaissances, de notre vécu, en dirigeant leur attention vers le passé.

 

Ensemble, ils ont donc tenté de déterminer si nous serions actuellement en mesure de détecter les traces d’une ancienne civilisation disparue depuis plusieurs dizaines de millions d’années.

 

D’après eux, si la Terre est âgée de 4,5 milliards d’années, les conditions climatiques étaient peu favorables à l’émergence d’une civilisation similaire à la nôtre durant les jeunes années de la planète.

 

En conséquence, les deux experts ont choisi de restreindre leur champ de réflexion à ces dernières 55 millions d’années.

 

Compte tenu de la période retenue, Adam Frank et Gavin A. Schmidt ont rapidement déterminé qu’il était impossible de retrouver les traces matérielles d’une civilisation disparue depuis aussi longtemps. La moindre sculpture, le moindre édifice, aurait en effet eu le temps de disparaître totalement de la surface de notre planète.

 

Dans ce contexte, chercher des artefacts anciens n’a pas de sens.

 

 

De l’importance de l’équation de Drake

 

 

Pour poursuivre leur réflexion, les deux chercheurs ont donc choisi de se focaliser sur notre propre espèce en se demandant quelles traces l’humanité pourrait laisser derrière elle après sa disparition.

 

Ils ont donc porté leur attention sur l’empreinte de l’Anthropocène et donc de l’ère actuelle, une ère durant laquelle notre espèce a fortement influencé le climat de la planète.

 

Or justement, la période actuelle présente des signaux similaires à ceux relevés dans le lointain passé de la Terre.

 

Il y a environ 55 millions d’années, les températures à la surface de notre planète ont en effet augmenté subitement de 8 °C et personne n’a encore été en mesure de déterminer les causes de ce réchauffement.

 

Dans ce contexte, les chercheurs ont imaginé focaliser leurs efforts sur l’étude de la composition des sols, mais ils se sont alors retrouvés confrontés à un second problème, mis en lumière dans l’équation de Drake.

 

Cette équation s’appuie sur de nombreuses variables afin de tenter de déterminer si l’Univers abrite une autre espèce intelligente. L’une d’elles a trait à la durée durant laquelle une civilisation est capable d’émettre des signaux pouvant potentiellement trahir son existence.

 

L’humanité, comme chacun le sait, a eu besoin de plusieurs millénaires pour être en mesure d’émettre de tels signaux.

 

Désormais, elle se retrouve dans une situation compliquée.

 

Elle est en effet menacée par les changements climatiques, la surpopulation et – surtout – la surconsommation.

 

 

La temporalité, un problème de taille

 

 

Dans ce contexte, notre civilisation pourrait parfaitement disparaître au cours de ce prochain millénaire.

 

Si tel est le cas, alors notre existence aura finalement été très courte à l’échelle de la planète, et encore plus à celle de l’Univers.

 

Or si l’humanité doit connaître un destin aussi tragique, il pourrait aussi en aller de même pour  toute autre espèce intelligente, extraterrestre ou terrienne.

 

La temporalité est donc un vrai problème et ce point a d’ailleurs été évoqué récemment dans une autre étude menée par Claudio Grimaldi et plusieurs chercheurs de Lausanne.

 

En conséquence et compte tenu de cette temporalité, Adam Frank et Gavin Schmidt pensent que si notre planète a réellement abrité une autre civilisation évoluée, alors nous n’aurions aucun moyen de le savoir, car le temps aurait de toute façon balayé toutes ses traces.

 

L’étude complète peut être consultée à cette adresse :

https://arxiv.org/abs/1804.03748

 

Les fans de Dr Who apprécieront d’ailleurs le clin d’œil puisque leur article fait allusion à une hypothèse « silorienne », un nom donné en l’honneur de la civilisation reptilienne présente dans la série.

 

0 commentaires

mer.

18

avril

2018

27 octobre 1954 – Le jour où un OVNI a stoppé un match de football

 

Aussi fascinant que cela puisse paraître, c’est bien réel. L’événement s’est déroulé à Florence, en Italie.

 

 

En octobre 1954, un match opposant l’équipe italienne Fiorentina a été interrompu par des visiteurs mystérieux planant au-dessus du stade.

 

Les OVNIs de Fiorentina faisaient partie d’une vague d’observations de masse à travers l’Europe ; et cela reste un mystère jusqu’à ce jour.

 

A cette occasion, l’une des observations d’OVNIs les plus massives de l’histoire a eu lieu : environ 10 000 personnes qui se trouvaient dans le stade Artemio Franchi et qui regardaient la rencontre entre Fiorentina et Pistoiese ont été témoins de l’apparition d’objets volants non identifiés dans le ciel au-dessus du stade.

 

 

Finalement, le match a dû être suspendu “parce que les spectateurs ont vu quelque chose dans le ciel”, selon le rapport officiel de l’arbitre du match.

 

Selon le témoignage de l’un des joueurs présents dans ce match, le défenseur Ardico Magnini, qui était une sorte de légende dans le club et qui avait joué pour l’Italie lors de la Coupe du Monde 1954 :

 

“Je me souviens de tout, de A à Z. C’était quelque chose qui ressemblait à un œuf se déplaçant lentement, lentement, lentement, lentement. Tout le monde regardait vers le haut et il y avait aussi des paillettes descendant du ciel, des paillettes argentées. Nous étions étonnés de n’avoir jamais rien vu de tel auparavant. Nous avons été absolument choqués.”

 

Il se souvient aussi qu’une étrange matière collante et brillante est tombée sur le sol.

 

D’autres témoignages relatent la présence non pas d’un, mais de plusieurs objets étranges dans le ciel.

 

 

Dans les jours qui ont suivi, de nombreuses autres observations d’OVNI ont été enregistrées dans les villes proches du stade.

 

Cette substance inconnue n’est pas seulement tombée sur la cour, mais elle a recouvert une bonne partie de Florence avant de s’évaporer.

 

Ceux qui sont entrés en contact avec ce matériau le décrivent comme étant similaire au coton mais insaisissable car il s’est désintégré au contact.

 

Une explication, rare mais scientifique, de ce phénomène est arrivée bien des années plus tard : il aurait pu s’agir de grands réseaux de toiles connectées, qui sont apparues dans le ciel sous forme de globes, brillants par le reflet du Soleil puisque c’est ainsi que les araignées migrent.

 

 

Curieusement, octobre coïncide avec la période de migration des araignées de l’hémisphère nord.

 

Cependant, le matériel trouvé en même temps que l’apparition des ovnis a été analysé en laboratoire et les éléments trouvés ne coïncident pas avec ceux qui font partie des toiles d’araignée.

 

Par conséquent, jusqu’à ce jour, tout ce que les spectateurs et les joueurs ont vu flotter au-dessus du stade Artemio Franchi reste un mystère profond et l’un des cas d’OVNI les mieux documentés de l’histoire.

 

0 commentaires

mar.

17

avril

2018

Italie : divulgation de photos et vidéos survolant la péninsule

 

Un fichier intrigant sur les observations d'OVNI est en ligne depuis quelques heures. Les fichiers ovnis - explique le Centro Ufologico Mediterraneo dans une note - concernent d'étranges objets volants non identifiés observés dans certaines localités italiennes concernant les provinces de Gênes, Milan, Cosenza et Vicenza : ce n'est que le premier groupe d'observations concernant d'autres zones de l'Italie  affectées par ce phénomène et qui sera publié également prochainement.

 

 

Les cas ont été signalés au C.UFO.M., alias Centro Ufologico Mediterraneo, association de recherche à but non lucratif qui, sous la direction du Président et fondateur Dr. Angelo Carannante a mené les enquêtes appropriées avec les enquêteurs sur les lieux des faits, en publiant un rapport d'enquête exhaustif sur le site Web officiel avec des idées et des images et à partir duquel vous pouvez vous connecter à CUFOMTV où les bandes-annonces vidéo des événements sont affichées.

 

Ils sont si importants qu'ils seront discutés lors de la prochaine conférence à Manfredonia le samedi 14 avril à 18h00 avec entrée gratuite, mais aussi dans les suivantes à Caserta, Rho et Bacoli.

 

 

 

 

En détails - poursuit la note -

 

- A Gênes Riverolo, dans la nuit du 9 février 2018, vers 23h30, il  l'attention d'une femme fut attirée par une étrange sphère de lumière qui lui semblait être

"une étoile très grande et brillante dans le ciel clair".

 

Le témoin ne percevait aucun mouvement à l'œil nu, mais les Ovnis lui apparaissaient en deux couleurs, rouge et bleu étincelant.

 

C'est à ce moment-là qu'il a pris des photos et réalisé des vidéos en découvrant que l'objet bougeait.

Pour dissiper tout doute et atténuer un tremblement de sopn bras la femme s'est appuyée contre un mur pour  viser  correctement l'Ovni,  notant que l'OVNI bougeait réellement, comme le confirmeront   les analyses du C.UFO.M.

 

L'observation de cette soirée ne s'est pas répétée.

 

 

- Une autre observation qui semble également inexpliquée est celle qui s'est produite à Cassola (Vicenza), au milieu de la journée, où un homme a repéré dans le ciel, non loin de la lune en perspective, un objet étrange de couleur blanche qui s'est déplacé lentement.

 

Alors l'étrange "avion" est resté en état stationnaire et a aussi fait des manœuvres, changeant de couleurs, celles-ci  apparaissant et disparaissant  si vite qu'elles ne pouvaient pas provenir d'avions humains, même en considérant des changements de direction extraordinaires.

 

On a calcule que l'objet avait  parcouru des dizaines de kilomètres en quelques fractions de seconde.

 

Les ufologues méditerranéens ont également eu confirmation de l'observation par d'autres témoins qui ont tourné, le même jour, une vidéo d'un objet lumineux, vraisemblablement le même, à Milan.

 

 

- La province de Milan, Peschiera Borromeo, a également été le théâtre d'événements ufologiques probables, filmés à différentes dates par une dame au milieu de la nuit depuis son balcon.

 

Les chercheurs du C.UFO.M., qui sont allés enquêter sur ces  événements, ont rassemblé tout le matériel, ont fait des enquêtes et interviewé le témoin.

 

Il ressort des nombreuses constatations faites que certaines lumières qui apparaissent sur les photos et les vidéos sont en fait difficiles à expliquer en termes conventionnels, ce qui donne des résultats très intéressants.

 

L'un de ces objets était particulièrement intrigant, car il semble se composer de deux parties lumineuses divisées par une section sombre et qui semblent parfois former un seul bloc.

 

- Un autre dossier extrêmement intéressant est celui venant de Cosenza, où la population locale a été très impressionnée, au point d'être déconcertée, en générant  un peu de peur,  par le survol d'Ovnis à une altitude certainement pas très élevée, de  la ville.

De nombreux témoins ont dit avoir vu des globes lumineux blancs; il ont pris des photos et filmer  ces phénomènes,  mises en ligne dans des vidéos sur Youtube, qui semblaient être poursuivis par des avions.

Certains objets pouvaient être expliqués avec du pollen, tandis que d'autres semblaient plutôt grands et même vus à l'œil nu par certaines personnes.

 

 

 

 

Certains des cas mentionnés sont récents, tandis que d'autres remontent à quelques mois : le C.UFO.M. a voulu effectuer un travail d'investigation approfondie pour obtenir des résultats fiables.

 

Puisqu'il s'agit d'objets volants non identifiés, une explication pourrait toujours être proposée dans les semaines à venir.

 

Cependant, pour l'instant,  en l'absence d'explications rationnelles, il s'agit d l'ovni.

Toute mise à jour - conclut la note - sera rapidement rendue publique.

0 commentaires

mar.

17

avril

2018

Hoax d'une créature mi-homme mi-animal qui tue deux chiens en Argentine

 

Internet est le paradis des 'Hoaxeurs" ! 

Montage vidéo parfait pour nous faire croire à l'existence d'animaux terrifiants !

 

Une créature terrifiante d'origine inconnue a été photographiée alors qu'elle rôdait dans les rues d'une ville de la province de Santa Fe, en Argentine. Plus tôt, cette créature assoiffée de sang aurait sauvagement tué deux chiens.

 

Cette mystérieuse créature « mi-homme, mi-animal » a été photographiée au début du mois d'avril 2018 dans les rues de la ville de Totoras, au nord-est du pays. Des images incroyables de cette horrible bête ont été récemment diffusées. Elles nous montrent une créature totalement inconnue par la science et à l'allure plutôt menaçante.

 

Les médias locaux affirment qu'un habitant de Totoras a pris des images véridiques de cette bête aux jambes chétives, peu de temps après qu'elle ait tué deux chiens.

 

Cette créature de la nuit a tué un Pitbull et un berger allemand dans une rage folle.

 

La bête a disparu depuis mais l'image prise tard dans la nuit a circulé en ligne. Maintenant, des experts et des amateurs envahissent les réseaux sociaux afin de tenter de percer ce mystère.

 

La photo a été partagée en ligne sur UFO Mania, une chaîne YouTube spécialisée dans l'ufologie. La vidéo a accumulé des dizaines des milliers de vues.

 

Certaines personnes, qui ont vu la vidéo, ont comparé cette horrible créature au mythique Chupacabra, un monstre sanguinaire que l'on retrouve dans la légende et le folklore sud-américains.

 

Jimmy Rice explique sa théorie : « Cette espèce est appelée Chupacabra ou Coupacabra. C'est une créature qui existe réellement. »

 

D'autres ont suggéré que la photo est une preuve concrète d'un loup-garou qui arpente les rues nocturnes de cette ville d'Argentine. C'est ce que pense Sebastian P qui affirme :

 

« C'est un loup-garou. Imaginez s'il se tenait sur ses pattes arrière, il mesurerait environ sept pieds de haut. »

 

Iando Patilan a suggéré que cette bête était un être humain maudit, qui prendrait la forme monstrueuse d'un chien démoniaque.

 

Il raconte : « Ici, aux Philippines, il s'appelle Aswang, c'est-à-dire un homme se transformant en un chien monstrueux. »

 

« C'est un démon et il peut même se transformer en un chat ou en gros oiseau. »

 

Un autre internaute prétend avoir rencontré une créature identique en personne il y a plus de dix ans de cela.

 

Grizzlyguy40 a commenté : « J'ai vu une de ces choses à Va en 2005, elle était en train de traverser un pont quand nous sommes tombés dessus. »

 

« Cela m'a bouleversé parce qu'il nous a regardé et s'est retourné. Puis il a commencé à bouger comme le ferait un kangourou. Il s'est facilement dégagé du mur de béton du pont et est retombé à une hauteur d'au moins 15 à 20 pieds. »

 

« J'espère que je ne le reverrais jamais plus. »

 

Il ajoute : « Celui que j'ai vu était juste à peine plus grand que les murs du pont en béton, soit peut-être 4 pieds de haut. »

 

« Il regardait en direction des automobilistes sur le côté du pont. Quand je suis arrivé au niveau du virage, je pense que je l'ai pris au dépourvu. »

 

De nombreux internautes ont noté des similitudes étranges entre les caractéristiques physiques de cette bête et celles des loups-garous, comme ceux représentés dans les films adaptés des romans Harry Potter de JK Rowling.

 

Dès lors, certains sont persuadés qu'il s'agit là d'un canular et que cette image a été truquée grâce à Photoshop. Elle aurait d'ailleurs servi à promouvoir ce long-métrage. En effet, un internaute a trouvé une image ressemblant à s'y méprendre à cette créature sur le site Internet « Harry Potter Wikia ».

 

Skyla Maximus conclut :

 

« Je connais le vieil adage : ne croyez jamais ce qui se trouve sur Internet. »

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

lun.

16

avril

2018

Un immense faisceau lumineux au-dessus de Sacramento

 

Un mystérieux faisceau de lumière très inhabituel a été photographié le 12 avril 2018 vers 22 heures. Il se trouvait juste au-dessus de ce qui semble être une forêt.

 

Cet immense rayon semblait provenir du soleil. Sa puissance lui permettait même de traverser l'épaisse couverture nuageuse qui maculait le ciel. La photo a été prise dans les environs de Sacramento, en Californie

 

Il semble que ce faisceau ne soit pas une lumière parasite ou un quelconque défaut de la caméra. Jana, l'auteure de la photo, précise qu'elle a essayé de photographier le phénomène dans son entièreté mais qu'il était bien trop long.

 

Après le coucher du soleil, elle est revenue à l'endroit où ce rayon lumineux était apparu. Et, à sa grande surprise, elle a remarqué visuellement qu'il était encore un peu visible. Cela démontre que ce n'était définitivement pas un rayon du soleil.

 

 

De quoi s'agit-il ? Le résultat d'une expérience militaire top secrète ?

Ou un phénomène lié aux OVNI et aux

extraterrestres ?

 

0 commentaires

lun.

16

avril

2018

Des extraterrestres découverts sur des peintures antiques dans l'Utah

 

Dans le sud-ouest des États-Unis, il a été découvert d'innombrables peintures et autres sculptures représentant des humanoïdes très étranges. Ces êtres possèdent, entre autres, des têtes allongées, des auréoles, des antennes, ou encore des yeux en amande. Certains portent des vêtements inhabituels qui ressembleraient, selon des experts, à des combinaisons spatiales.

 

Ces œuvres antiques ont été réalisées il y a environ 4000 ans. Pour des ufologues, il s'agirait de représentations d'astronautes extraterrestres qui auraient visité nos ancêtres. C'est dans l'Utah, au sud-ouest du pays, que ces peintures sont les plus nombreuses. Elles sont l’œuvre des premiers habitants de la région. Outre ces êtres aux apparences étranges, des scientifiques ont aussi mis la main sur de véritables cartes cosmiques.

 

Ces silhouettes énigmatiques datent de 1500 et 4000 ans, bien que certaines pourraient être plus anciennes. D'autres représentations pourraient être bien plus anciennes.

 

Finalement ce qui importe ici n'est pas la date à laquelle elles ont été réalisées, mais quelles messages nos ancêtres ont souhaité nous transmettre.

 

Depuis des années, des experts essaient, en vain pour le moment, à comprendre la signification de ces humanoïdes peints sur d'innombrables rochers trouvés dans l'Utah.

 

Ces représentations mystérieuses sont-elles le résultat de l'ingéniosité de l'homme ancien ? Sont-elles le fruit de leur imagination ? Ces figures sont-elles des représentations de l'art abstrait ancien ? Ou est-il possible, comme le suggèrent certains auteurs, que ces êtres mystérieux soient les soi-disant visiteurs venus du ciel ?

 

La plus célèbre de toutes ces peintures est située dans le canyon de Horseshoe (littéralement « fer à cheval »), anciennement appelé Barrier Canyon, à l'ouest de la rivière Verde, dans l'État de l'Utah.

 

L'art rupestre du canyon de Horseshoe est connu sous le nom d'art rupestre Barrier Canyon Style (BCS).

 

La Grande Galerie est une spectaculaire œuvre artistique ancien de plus de 60 mètres de longueur sur environ 5 de hauteur dans lequel sont représentées une vingtaine d'images anthropomorphiques de taille naturelle, dont la plus grande dépasse les 2 mètres de hauteur.

 

La soi-disant grande galerie est divisée en deux zones différenciées, de sorte que les représentations les plus séparées, à gauche, sont connues sous le nom de Panneau du Saint-Esprit, en raison de la présence d'un humanoïde inhabituel qui a été identifié comme étant un esprit. D'autres êtres semblent s’affairer à un rituel chamanique.

 

Le panneau du Saint-Esprit de la Grande Galerie a été daté entre 400 et 1100 après JC.

 

Cette galerie propose des collections d'art rupestre Barrier Canyon Style les plus grandes et les mieux conservées des États-Unis.

 

Selon les experts, les pictogrammes de la Grande Galerie ont été réalisés en couleur ocre-rouge pour représenter plus de 80 figures dont la signification reste une énigme profonde.

 

La création et la datation des figurines posent également problème aux experts car les pigments utilisés par les anciens manquent de matière organique et ne peuvent donc pas être analysés par datation au radiocarbone.

 

On pense que l'art rupestre de la grande galerie a été le produit de la culture archaïque du désert, un groupe nomade de chasseurs-cueilleurs qui ont précédé les Fremont et les Anasazis.

 

0 commentaires

lun.

16

avril

2018

Un OVNI s'élève d'une montagne au nord-ouest du Pérou

 

Récemment, une mystérieuse lumière non identifiée a été filmée au nord-ouest du Pérou. La vidéo, publiée sur Facebook, est rapidement devenue virale. Aujourd'hui, beaucoup aimeraient en savoir plus sur l'origine de cet OVNI …

 

Le jour des faits, un étrange objet lumineux est apparu juste au-dessus d'une montagne aux abords de la ville de Trujillo, la capitale de la région de La Libertad. Dans la vidéo, on peut voir le témoin pointer du doigt cet OVNI.

 

Puis, l'objet volant non identifié commence à se déplacer dans le ciel péruvien. L'homme le suit scrupuleusement avec sa caméra. Peu après, il a publié ses images sur les réseaux sociaux dans l'espoir que quelqu'un puisse lui fournir une explication plausible.

 

Au départ, cet engin ressemble simplement à une étoile comme on peut souvent en voir à cette heure-là. Toutefois, après un certain temps, il prend soudainement de l'altitude.

 

Une organisation spécialisée dans l'étude des OVNI appelée « Ufología Argentina » a repris cette surprenante vidéo.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Voir la Vidéo ICI

0 commentaires

lun.

16

avril

2018

Une flotte d'OVNI filmée depuis une autoroute dans le Michigan

 

Une multitude de lumières non identifiées ont été filmées au-dessus aux États-Unis. Certains pensent qu'il s'agirait de drones militaires destinés à être utilisés lors d'une future Troisième Guerre Mondiale.

 

Cette surprenante vidéo nous montre une multitude de lumières brillantes se mouvant au-dessus d'une autoroute très fréquentée dans le Michigan, aux États-Unis.

Toutes semblent clignoter et bouger ensemble de manière synchrone.

Elles paraissent être contrôlées.

 

Selon la femme qui a filmé cette scène étrange, un certain nombre d'autres automobilistes ont été également choqués et se sont arrêtés pour tenter de comprendre ce qui se passe.

 

Kaolin Adams, qui a pris cette vidéo, a déclaré après : « Je conduisais quand je les ai remarqués, j'étais très choquée. »

 

« Nous nous sommes arrêtés, avec beaucoup d'autres afin de pouvoir mieux observer cette scène des plus étranges. »

 

« Je ne m'attendais pas du tout à cela. »

 

Elle a posté ses images sur Facebook, où elles ont été visionnées à 70 000 reprises et partagées plus de 2 000 fois en moins de 24 heures.

 

Plus tard, la vidéo a été partagée par la chaîne UFOMania qui a d'abord cru que cela pourrait être une sorte d'OVNI.

 

Il s'interroge : « Quelqu'un peut-il expliquer cette formation d'OVNI ? »

 

Des ufologues pensent qu'il pourrait s'agir d'une armée de drones tueurs testés par le gouvernement Américain dans l'optique d'une future guerre.

 

0 commentaires

dim.

15

avril

2018

Mexique : De nouveaux artefacts étranges trouvés vers Tarimoro ?

 

Une nouvelle vidéo vient d'apparaître sur internet, en provenance du Mexique comme plusieurs autres, (voir à Veracruz et à Ojuelos de Jalisco par exemple - liens en bas), mais cette fois-ci dans une autre région encore, celle de Guanajuato, une petite région mexicaine située dans le centre du pays au nord-ouest de la capitale.

 

Comme avec toutes ces vidéos et photos provenant de découvertes par des locaux et non des archéologues ou spécialistes, il convient d'être très prudent mais le nombre de ces nouvelles pièces, ainsi que de fortes similitudes avec des pièces (et déités) assimilées par l'archéologie officielle aux fabrications des Toltèques est encourageante quant à leur véracité.

 

On se souviendra tout de même que les autres pièces, dont certaines assez proches artistiquement parlant ou question représentativité, ont été assimilées par certains aux Olmèques et/ou Mayas du côtés de Veracruz et aux Aztèques du côté de Ojuelos de Jalisco.

 

Mais la réutilisation des outils et arts par les différentes civilisations se succédant dans des endroits somme toute assez peu éloignés sur la durée temporelle a toujours compliquée la tâche des archéologues au niveau identification et déductions...

 

La visualisation de cette petite vidéo (ci-dessous) semble indiquer que les objets ont été regroupés au domicile d'un collectionneur.

 

On distingue au mur rapidement quelques photos montrant des ruines et éventuellement le lieu de la découverte. Une enquête rapide permet de constater que dans cette région (l'une des plus petites du Mexique) se trouve au moins 4 anciennes cités précolombiennes en ruines assez identifiées mais peu connues et gardant encore une bonne part de leurs mystères.

 

Je profite donc de ce petit film, que vous pouvez découvrir ci-dessous, avec des images étonnantes d'artefacts semblant une nouvelle fois montrer des "petits gris" aux yeux et crânes proéminents, tri ou quadridactyles, accompagnés de "soucoupes" assez caractéristiques.

 

Notons aussi que dans cette ville de Tarimoro, où ont été regroupés les artefacts, existe pas moins de 10 musées regroupant tant des objets précolombiens que datés de l'époque colombienne, sans oublier le fameux musée des momies qui date du 19ème siècle et illustre aussi plusieurs légendes locales :

zonas arqueologicas guanajuato canada virgen : l'une des quatre cités antiques régionales

 

Notons aussi que parmi ces objets semblent se trouver deux sceptres en pierre ou deux bâtons de pouvoir gravés de figures intéressantes... un bâton ou sceptre en bois a récemment d'ailleurs été trouvé au Pérou, pour mémoire :

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/perou-decouvertes-de-sculptures-en-bois-dont-un-sceptre-etonnant.html ,

alors que d'autres sont connus en Argentine par exemple : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/paranormal/uritorco-la-montagne-mystique.html

 

Les images sont très parlantes et certains artefacts font partie de la panoplie classique des objets culturels des anciennes civilisations précolombiennes, comme les têtes d'indiens (ou de Quetzalcoatl) ou de jaguars toltèques ou le dieu Tlaloc (Aztèque) par exemple que l'on reconnaît. Le style très expressif toltèque semble majoritaire (la région d'Hidalgo et Tula (avec ses statues "Atlantes"ne sont pas très loin) parmi les objets, y compris les étrangetés..

 

Cet humanoïde semble être aux commandes d'un engin, à moins qu'il ne tienne les cornes ou oreilles d'un gros animal. Son aspect physique et manque de coiffe est en tout cas atypique.

Les photos montrent des ruines assez importantes. L'une des quatre cités connues est peut-être concernée par ces découvertes. voir les photos ci-dessous :

Site de Coporo

site de Peralta

site de plazuelas

Ces deux ou trois (l'un semble cassé ou petit) sceptres ou bâton de pouvoir gravés sont très intéressants car rares et attribués en principe aux chefs et aux sorciers (chaman)

Cette silhouette gravée sur l'un des bâtons est surprenante mais aussi en quelque sorte banale tant le nombre d'artefacts en montrant depuis plusieurs générations maintenant devient important.

 

Une série de grandes plaques gravées racontent une histoire probablement importante. La dernière nous montre de toute évidence plusieurs êtres très étranges, dont des sirènes "grecques" assez classiques ! Scène très étrange où l'on voit des indiens avec leurs coiffes, des humanoïdes chauves aux cranes très allongés et des sirènes...

 

 

Une statuette très expressive nous montrant un indien tenant l'un de ces humanoïdes chauves aux grands crânes, grands yeux et nez et oreilles peu ou pas apparents...

 

La ville de Tarimoro possède 10 musées à elle toute seule, voici un extrait de la visite de l'un d'entre eux, avec la partie précolombienne et des objets classiques mais instructifs (la vidéo a été ralentie car les objets étaient montrés très rapidement)... :

 

0 commentaires

dim.

15

avril

2018

Turquie : Observation d'une "soucoupe volante noire "

Une page Facebook, appelé « Ufo Türkiye » a mis en ligne une vidéo époustouflante. Celle-ci nous une soucoupe volante se déplaçant dans le ciel au-dessus de la Turquie.

 

Ces images nous montrent un OVNI circulaire de couleur noire planer dans le ciel. Cet engin n'émet aucune lumière et il n'y a aucun signe distinctif pouvant permettre de déterminer son origine.

 

Au bout de quelques secondes, l'OVNI s'envole avant de disparaître dans un éclair de lumière.

 

Quelques semaines plus tôt, un passager d'un avion qui se rendait à Athènes en Grèce a prétendu avoir filmé un OVNI se déplaçant juste à côté de l'appareil.

 

Kerry Forides avait filmé cet objet non identifié depuis son siège alors qu'il survolait la mer Egée le 28 mars 2018. Les images qu'il a prises ont ensuite été partagées sur YouTube et sur sa page Facebook.

 

« Il semble s'envoler perpendiculairementà notre avion et d'une manière ou d'une autre sans que l'un de nous semble se tourner, nous finissons par le suivre ou presque. »

 

 

La VIDEO ICI

0 commentaires

dim.

15

avril

2018

Ovni triangulaire suivant la station spatiale internationale le 14 avril 2018

 

Date d'observation 14 avril 2018

Lieu d'observation : Station spatiale internationale (ISS)

 

D'après Scott Waring :

 

"Cet OVNI va vous époustoufler !

Je veux dire, c'est juste une orbe rougeoyante. Puis il se divise en 4 à 6 orbes qui clignotent !

Pendant ce temps, l'OVNI est partiellement révélé, ce qui signifie qu'il ne s'agit pas de 6 ovnis, mais d'un grand ovni d'environ 300 mètres de diamètre.

 

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, l'Ovni a une forme plus proche du TR3B....ce qui signifie que c'est un

triangle !

Pour voir l'Ovni triangulaire  mettez la vidéo en pause à 1:12 !

 

Le TR3B Ovni est connu comme un vaisseau extraterrestre que l'USAF a modifié pour être piloté par des humains.

 

Cela semble être l'un de ces vaisseaux gouvernementaux top secret !

 

Une telle embarcation a la capacité de voler de la Terre à la lune en moins d'une minute. Ce n'est pas la vitesse de la lumière, mais c'est rapide. "

 

0 commentaires

dim.

15

avril

2018

Les "soucoupes volantes " existent ! Regardez ces photos authentiques des années 1950 !

 

Deux vieilles photographies originales en noir et blanc provenant d'un vieil ermite montrent des soucoupes volantes très détaillées dans le ciel au-dessus de Starks, dans le Maine.

 

Depuis que les images ont été prises dans les années 1950, la question est toujours de savoir si ces soucoupes volantes sont de véritables vaisseaux extraterrestres ou des ovnis fabriqués par l'homme sur la base des connaissances obtenues d'anciens scientifiques allemands qui ont travaillé sur les ovnis nazis, comme le type Haunebu. Affaire Mufon 91403.

 

0 commentaires

dim.

15

avril

2018

LUNE : LA NASA LANCE UNE "TOURNÉE VIDÉO"

 

La NASA a surpris tout le monde en publiant une vidéo impressionnante en résolution de la Lune, basée sur les données obtenues par le Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO), qui orbite autour de notre satellite naturel depuis 2009.

 

La vidéo nous montre plusieurs endroits importants sur la Lune. Il est à noter que beaucoup de ces sites se trouvent du côté visible de la Lune et ont déjà été analysés et observés par des astronomes professionnels et amateurs.

 

Selon l'agence spatiale, les informations obtenues par le LRO ont permis de planifier de futures missions sur la Lune, tout en apportant de nouvelles connaissances sur la structure et l'évolution de notre satellite.

 

 

L'un des endroits qui est montré plus en détail est le pôle nord de la lune. Grâce aux données obtenues par le LRO, les scientifiques ont détecté des montagnes et des bords de cratères, et aussi grâce au fait que cette région est constamment éclairée par le Soleil. Les chercheurs ont suggéré que ces régions lunaires seraient idéales pour placer des panneaux solaires qui permettent le développement de futures missions humaines.

 

Un autre endroit qui est visité virtuellement est le plateau d'Aristarque, qui a un cratère très lumineux visible à l'œil nu de la Terre. Les chercheurs ont suggéré que cet endroit serait idéal pour les débarquements et en même temps permettrait d'étudier l'histoire volcanique de la Lune.

 

La visite virtuelle a également visité le pôle Sud, où les scientifiques ont pu détecter les températures les plus froides du système solaire : dans le vaste bassin Pole-Aitken, situé sur le côté caché de la Lune, qui a une extension de 2 414 kilomètres. En outre, la vidéo montre également le cratère mystérieux Tycho, dont jusqu'à présent il n'y a aucune explication de son origine.

 

LRO a été conçu comme une mission d'un an. Grâce à ses nombreuses orbites autour de la Lune, nous avons pu étendre la science lunaire des missions Apollo tout en préparant le terrain pour de futures explorations lunaires. Et comme la mission continue de recueillir des données, elle nous offrira beaucoup plus d'occasions de faire le tour de notre Lune. "

 

 

La fin de la conspiration ?

 

En outre, la vidéo de la NASA montre le site d'atterrissage d'Apollo 17 dans la vallée de Taurus-Littrow, plus profonde que le Grand Canyon. La caméra LRO a même réussi à capturer une vue de la moitié inférieure d'Apollo 17 Lunar Lander, qui est toujours à la surface, ainsi que le véhicule mobile.

 

0 commentaires

sam.

14

avril

2018

Emission radiophonique de Olivier de Sedona sur l'ADN extraterrestre

 

Mis en ligne sur le site http://ovniparanormal.over-blog.com

 

Voici une affaire d'ADN Extraterrestre peu courante, que nous présente Olivier de Sedona. Cela a été mis en ligne le 13 avril 2018..

 

0 commentaires

sam.

14

avril

2018

Intervention de Parviz Jafari au National Club Press

 

Comme Leslie Kean l’a indiqué cette semaine, Parviz Jafari a quitté ce monde. Leslie connaissait bien Jafari, il a participé à son livre OVNIs, en y décrivant son expérience aéronautique.

 

Nous partageons une conférence donné au National Press Club, ou Jafari s’exprime sur ce qu’il a vécu.

 

 

Nous n’avons pour l’instant trouvé qu’un article parlant du décès de Parviz Jafari, dans le Grenzwissenschaft-Aktuell. Bien écrit, alors nous partageons !

 

Lien vers l’article :

 

Iranischer UFO-Zeuge: Luftwaffengeneral Parviz Jafari verstorben

Le Général Jafari ne fut connu que par la publication d’un document secret du Département de la Défense américain détaillant la rencontre rapprochée du pilote d’alors et du commandant de l’escadre de l’armée de l’air iranienne.

 

En conséquence, Jafari reçut dans la soirée du 18 septembre 1976 l’ordre d’abattre un OVNI qui planait alors sur Téhéran. L’objet volant inconnu a donc été aperçu et enregistré par des témoins oculaires ainsi que par un radar.

 

Jafari  a confirmé  sa version dans diverses interviews et a décrit son expérience en termes de déclaration sous serment lors d’une conférence de presse de renommée internationale au prestigieux National Press Club de Washington le 12 novembre 2007, l’incident est le suivant (vidéo ci-dessus) :

 

"Je m’appelle Parviz Jafari et je suis général de l’armée de l’air iranienne. Le soir du 18 septembre 1976, vers 23 heures, des habitants de la capitale iranienne Téhéran ont été effrayés par un objet inconnu qui encerclait la ville. Cela ressemblait à une étoile, mais plus grande et plus brillante. Il a été signalé à la tour et a été repéré là par le personnel de la tour.

 

De là, le poste de commandement de la Luftwaffe a été alerté et le général adjoint Yousefi a ordonné le lancement d’un avion à réaction F4 pour enquête. Le pilote du premier jet a échoué aux instruments et à la communication lorsqu’il s’est approché trop près de l’objet brillamment éclairé. C’est pourquoi il s’est retourné.

 

Une dizaine de minutes plus tard, un deuxième jet a été lancé – le pilote dont j’étais. À ce moment-là, j’étais commandant de l’escadron. Je me suis approché de l’objet, qui a éclaté intense et lumineux en rouge, vert, orange et bleu. La lumière était si brillante que je ne pouvais pas reconnaître un corps (solide). La séquence dans laquelle les lumières clignotaient était extrêmement rapide, comme un flash.

 

Quand nous l’avons eu sur le radar, il faisait 30 degrés vers la gauche, 25 miles plus loin. Sur le radar, sa taille était comparable à celle d’un Boeing 707. Quatre autres objets de formes différentes se sont ensuite séparés de l’objet principal, plusieurs fois au cours de cette rencontre rapprochée. Chaque fois que ces objets venaient trop près de moi, mes systèmes d’armes ont échoué et la liaison radio a été perturbée.

 

Un des objets est venu à moi. Je pensais que c’était une fusée. J’ai essayé de tirer une fusée à commande infrarouge, mais l’affichage de ma fusée a échoué. Un autre objet m’a suivi sur la descente au retour. L’un des objets séparés a atterri sur une zone ouverte à proximité et brillait si fort que vous pouviez voir le sable sur le sol.

 

Tout le temps nous avons entendu parler d’urgences signalées par d’autres avions qui ont duré plusieurs jours. Pendant mon interrogatoire au quartier général après l’incident, le lieutenant-colonel américain Allan Moy était également présent pour prendre des notes, mais quand c’était fini, je ne l’ai pas trouvé pour l’accompagner. parler.

 

Plus tard, un document autrefois secret a été publié en Amérique en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) des États-Unis. Le service de renseignements de la Défense (DIA) a décrit l’incident en détail et (le rapport) a été envoyé à la NSA, à la Maison Blanche et à la CIA. L’évaluation DIA a conclu que ce cas est un classique qui répond à toutes les exigences pour enquêter sur le phénomène OVNI. " 

0 commentaires

sam.

14

avril

2018

« Disparitions Mystérieuses : Le cas Maura Murray » avec Lionel Camy

 

« Disparitions Mystérieuses : Le cas Maura Murray » avec Lionel Camy

 

Chaque année, de nombreuses personnes disparaissent partout dans le monde dans des circonstances mystérieuses.

 

Romancier et auteur spécialiste en disparitions mystérieuses, Lionel Camy est à l’origine d’une série de livres « Disparus dans la nature » qui compilent des histoires effrayantes, mais vraies.

 

Il nous présentera la disparition de Maura Murray, un dossier extrait de son tout nouveau livre “Disparus en ville”

 

Le 09 février 2004 près d’Haverhill, une bourgade rurale du New Hampshire, dans la région de la Nouvelle-Angleterre, au nord-est des Etats-Unis, Maura Murray, une jeune femme âgée de 21 ans, disparait dans d’étranges circonstances.

 

Lionel décryptera ce dossier pour nous et passera en revue les différentes hypothèses pouvant expliquer cette disparition, afin que chacun puisse se faire son propre avis.

 

Site web : http://lionelcamy.blogspot.fr/

 

0 commentaires

sam.

14

avril

2018

BLACK KNIGHT : L’ÉTONNANTE HISTOIRE DU SATELLITE EXTRATERRESTRE

Beaucoup l’ignore peut-être, mais plus de 100 000 satellites ont été lancés sur orbite terrestre depuis que l’Union soviétique a envoyé Spoutnik 1 dans l’espace en 1957. Ces satellites conçus par l’homme ont servi à diverses fins, notamment la communication et l’exploration. D’après les estimations, environ 3.600 d’entre eux sont restés en orbite, dont très peu sont encore opérationnels.

 

Toutefois, l’un de ces satellites serait d’origine extraterrestre et aurait fait le tour de notre planète avant le lancement de Spoutnik.

 

Ce mystérieux engin spatial est connu sous le nom de satellite Black Knight, il serait d’origine alien et son existence serait cachée par la NASA depuis plus de 60 ans.

 

La légende du satellite Black Knight

 

La légende raconte qu’en orbite autour de la Terre se trouve un objet mystérieux et sombre qui remonte peut-être à 13 000 ans.

 

Son origine et son but sont inconnus.

 

Surnommé le « Black Knight » (ou Chevalier noir), ce satellite insaisissable aurait transmis des signaux vers la Terre et aurait été inspecté par des astronautes de la NASA, mais seules quelques personnes sur Terre auraient officiellement connaissance de son existence.

 

L’origine de son nom sinistre fait partie de l’énigme; difficile de savoir qui l’a appelé ainsi pour la première fois et pourquoi. Mais alors, d’où est née cette légende du satellite Black Knight ?

 

 

Les transmissions de Nikola Tesla

 

Il semble que l’histoire du satellite extraterrestre commence lorsque des signaux étranges sont entendus par Nikola Tesla (1856-1943), le célèbre inventeur serbe qui a passé la plus grande partie de sa carrière aux États-Unis.

 

En 1899, il aurait intercepté un signal qui ne semblait provenir d’aucune des sources naturelles de signaux de la Terre, comme les orages chargés en électricité qu’il avait déjà étudiés au cours de ses expériences.

 

Il a alors déduit que les étranges signaux devaient provenir d’une source extraterrestre intelligente, potentiellement des habitants de Mars. Tesla n’a toutefois jamais prétendu avoir entendu des signaux provenant d’un satellite extraterrestre en orbite autour de la Terre.

 

C’est seulement aujourd’hui que certains affirment qu’il s’agissait d’une transmission de satellite d’origine inconnue, en orbite autour de la Terre, et que certains appelleront plus tard le chevalier noir (Black Knight).

 

Toutefois, on sait maintenant qu’il existe certaines sources extraterrestres naturelles qui émettent des signaux répétitifs tels que les pulsars.

 

Ce sont des étoiles à neutrons à rotation rapide, découvertes pour la première fois en 1967, qui émettent un signal rythmique.

 

Le chevalier noir prétendument décodé

 

Dans les années 1920, des signaux anormaux ont de nouveau été détectés par des opérateurs radio amateurs. Ils étaient vraisemblablement d’origine terrestre, mais leur timing était bizarre !

 

En 1973, l’Écossais Duncan Lunan (1945-) s’est penché sur l’histoire de ces signaux pour voir s’il pouvait les expliquer.

 

Lunan a conclut que les signaux étaient en fait des messages transmis par une sonde originaire de l’étoile Epsilon Böotes (Izar) qui se tenait près de la Lune depuis 13 000 ans.

 

Il faut toutefois noter que Lunan n’est pas un astronome professionnel, mais plutôt un journaliste scientifique et un auteur de science-fiction.

 

Cependant, le nom de Black Knight n’a jamais été mentionné par Luman; il n’a pas non plus lié personnellement son hypothèse d’Epsilon Böotes au Black Knight, il semble que d’autres gens en soient responsables.

 

Le programme Corona

 

Quelques années plus tard, le satellite extraterrestre a de nouveau fait son apparition lorsque les journaux américains ont rapporté en 1960 qu’il y avait un objet inhabituel en orbite polaire, alors que les deux superpuissances de l’époque (USA et Union soviétique) avaient des satellites en orbite équatoriale.

 

Une orbite polaire signifiait que le satellite pouvait voir chaque partie de la Terre. Mais aucun des deux pays n’avait reconnu être le propriétaire de cet objet étrange. Certains ont donc affirmé qu’il s’agissait certainement du Black Knight.

 

Mais des documents déclassifiés de cette époque suggèrent que l’objet en question était lié à un satellite d’espionnage du programme Corona des USA.

 

On sait maintenant avec une quasi-certitude que l’objet mystérieux signalé était un gros morceau de débris du satellite Discoverer 8, sorti de manière inattendue lorsqu’il larguait sa capsule récupérable contenant son film photographique.

 

Les photos de la mission STS-88

 

La « preuve »  la plus récente et la plus citée d’un satellite extraterrestre remonte à 1998.

 

L’équipage de la navette spatiale Endeavour a photographié un objet inhabituel en orbite terrestre basse (mais pas en orbite polaire).

 

Ces images sont souvent présentées comme la preuve la plus évidente de ce satellite. Cependant, une analyse plus minutieuse montre que cette structure étrange ressemble plus à un morceau de débris spatial.

 

En réalité, cet objet noir (qu’on voit sur la photo) est probablement une couverture thermique qui s’était délogée lors d’une sortie extravéhiculaire (EVA) de la mission STS-88 qui fut la première mission américaine à commencer la construction de la Station Spatiale Internationale.

 

La couverture a finalement brûlé quand elle est tombée hors de son orbite environ une semaine après qu’elle ait été perdue.

 

Histoires plus récentes du Chevalier Noir

 

En août 2015, des images de Jacksonville, en Floride, montraient un objet mystérieux planant dans le ciel. Il ressemblait étrangement à l’objet sur la photo de l’Endeavour, et certains prétendent qu’il s’agit du satellite Black Knight.

 

Ensuite, en janvier 2016, des images de la Station spatiale internationale ont montré un objet mystérieux flottant à proximité. Le satellite Black Knight selon les adeptes de la théorie du complot. La NASA n’a toutefois fourni aucune explication concernant l’objet mystère.

 

Nul doute qu’on entendra encore parler du mystérieux satellite extraterrestre Black Knight, qui poursuit sa mission d’espionnage de notre planète depuis 13 000 ans !

 

0 commentaires

ven.

13

avril

2018

Cas ufologiques récents et inédits

Article publié sur le site http://ovnis-direct.com

 

Nous évoquons le cas d'observation d'ovni par deux avions de ligne au-dessus de l'Oregon, un cas photographié prés de Pauillac ainsi qu'une enquête menée à distance sur un cas à bord d'un Catamaran à Bora Bora.

 

0 commentaires

ven.

13

avril

2018

J.T. Ovni dans le Var - édition du 29 Mars 2018

Une émission proposée par JT Ovni en France - Mars 2018

Présentation par  Gilles THOMAS

 

JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région. 

 

(ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans cette vidéo sont des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....) 

 

L'édition vous est présentée par  Gilles.T 

 

Dans l'édition de ce mois-ci: 

- Ovni Dans l'Histoire: Cas Ovnis dans l'Yonne avec Rémy Fauchereau  

- UFO Cloud: 

05 Avril 2018, Rencontres d'Ovni Languedoc à Nîmes (30) 

15 Avril 2018, Conférence Ovni de Thierry Gaulin à Aubagne (13)

16 Avril 2018, Jean-Claude Bourret à Ovni Paris (75)

- Interview du mois: Ufologie actuelle avec Joël Mesnard 

- Astuce de l'enquêteur: Retour sur un cas d'ovni à la Fontaine de Vaucluse/ Surenchère des témoins avec Gilles Durand

- Question de l'édition: Ufologie sur internet avec Gérard Deforge 

- Actu Ovni en France de Décembre 2017 à Janvier 2018

- Dossier du mois: Ovni dans le Var 2 avec l'intervention d'Eric Zürcher

 

0 commentaires

ven.

13

avril

2018

ISS : Ovni émettant une Orbe filmé

 

Date d'observation : Vendredi 13 avril 2018.

Lieu d'observation : Station spatiale internationale

Source URL : http://www.ustream.tv/recorded/114116197

 

D'après Scott Waring : 

 

"Cet OVNI est apparu en face d'une caméra en direct et a émis une orbe qui s'est rapidement rapprochée de la station spatiale.

 

Lorsque l'orbe a quitté le navire principal, il était visible.

 

Cependant, des systèmes semblent s'activer après son départ, parce qu'il est vite occulté. 

 

Les extraterrestres ne nous abandonnent pas, nous, le public.

 

Ils continueront à nous envoyer de petits messages à différents endroits dans le monde.

 

Quand vous voyez un OVNI, c'est probablement parce qu'ils voulaient que vous les voyiez, alors prenez des photos ou des vidéos et partagez-les, parce qu'ils aimeraient que le public en soit informé.

 

Ce sont les gouvernements du monde qui refusent d'informer le public de l'existence des étrangers. 

 

Si vous suivez le lien, alors dans cette vidéo enregistrée de l'ISS aller à la marque 2:44, l'UFO sera visible, puis il disparaît et l'écran devient vert. "

 

 

0 commentaires

ven.

13

avril

2018

Et si les extraterrestres se cachaient dans la matière noire ?

 

Gabriel de la Torre, un chercheur travaillant pour l’Université de Cadiz en Espagne, a développé une théorie intéressante au sujet de la vie extraterrestre.

 

Plutôt que de nous focaliser sur les signaux radio ou les rayons gamma, il propose effectivement que nous concentrions nos efforts sur… l’étude de la matière noire.

 

Gabriel de la Torre n’est pas astrophysicien. Il est en effet neuropsychologue clinique et il s’est spécialisé dans tout ce qui touche aux lésions cérébrales, aux troubles neuro-développementaux et à la psychologie spatiale.

 

Cela ne l’empêche cependant pas de s’intéresser à l’Univers et à tout ce qui touche aux exoplanètes et à l’exobiologie.

 

L’humanité a une perception limitée du monde qui l’entoure

 

 

Gabriel de la Torre a récemment publié un article dans le "Acta Astronautica", article dans lequel il parle de la vie extraterrestre.

 

D’après l’éminent neuropsychologue, si l’humanité n’a pas encore été en mesure d’établir un lien avec une civilisation intelligente venue d’un autre monde, c’est peut-être parce qu’elle n’a pas cherché au bon endroit.

 

Dans son article, le spécialiste rappelle effectivement que l’humanité a une perception très subjective du monde qui l’entoure, une perception qui influence bien entendu la manière dont il conscientise une éventuelle et hypothétique civilisation extraterrestre :

« Quand nous pensons à d’autres êtres intelligents, nous avons tendance à les percevoir à l’aide de notre système perceptif et de notre conscience, mais nous sommes limités par notre vision unique du monde et il est très difficile pour nous de l’admettre ».

 

Il faut reconnaître que la réalité des faits semble lui donner raison.

 

Le SETI, par exemple, utilise des techniques d’observation calées sur notre propre science pour tenter de détecter la présence de civilisations extraterrestres et les chercheurs se basent ainsi sur les émissions dans les bandes spectrales ou même sur les signaux électromagnétiques pour s’acquitter de cette tâche délicate.

 

La matière noire et ses mystères

 

Toutefois, dans l’absolu, rien ne dit que ces hypothétiques civilisations utilisent des technologies similaires à celles sur lesquelles nous avons construit notre civilisation.

 

Leur espèce peut en effet être très différente de la nôtre et ne pas avoir besoin des mêmes ressources énergétiques :

 

« Le fait que nous utilisions des signaux radio ne signifie pas nécessairement que d’autres civilisations les utilisent aussi, ou que l’utilisation des ressources énergétiques et leur dépendance sont les mêmes que les nôtres. Nous pourrions ainsi avoir le signal devant nous et ne pas le percevoir ou être incapable de l’identifier. »

 

Gabriel de la Torre va encore plus loin dans son article en proposant aux chercheurs de se focaliser non pas sur les signaux radio ou les sursauts gamme, mais plutôt sur la matière noire.

 

La matière noire n’a pas été observée directement et personne n’a été en mesure de déterminer sa composition exacte.

 

D’après les modèles cosmologiques et comme le rappelle Space dans un article datant de l’année dernière, elle représenterait cependant près de 80 % de la masse de l’Univers.

 

En conséquence, nous sommes très loin d’avoir élucidé tous les mystères de l’Univers et notre compréhension du monde qui nous entoure est par conséquent extrêmement limitée.

 

C’est précisément ce que met en avant Gabriel de la Torre dans son article.

 

Compte tenu des limitations de notre perception, nous ne serions pas nécessairement en mesure de repérer ou même d’apercevoir des êtres évoluant dans un autre plan que le nôtre.

 

En conséquence, le chercheur pense que nous avons tout intérêt à étudier davantage la matière noire pour améliorer notre perception de ce qui nous entoure.

 

Moralité, la vérité se cache peut-être sous notre nez. Et si c’est le cas, alors nous sommes sans doute trop limités pour la voir.

 

 

0 commentaires

ven.

13

avril

2018

USA : Des dizaines d'OVNI filmés au Texas en plein jour

 

Le 8 avril 2018, en pleine journée, une multitude d'OVNI ont été observés au-dessus de Leander, une ville située dans le Texas.

 

Le témoin, prénommé Kim, a publié son témoignage sur Internet :

 

« Des centaines d'orbes blancs qui se déplacent rapidement, apparaissent et disparaissent [dans le ciel]. Au début, nous aurions pu penser que c'était des oiseaux mais cela ne ressemblait pas du tout à des oiseaux dans la vidéo. Ils [les OVNI] allaient et venaient beaucoup trop vite et ils se trouvaient à une altitude trop haute. »

 

Cette photo nous montre des OVNI similaires à ceux qui ont été observés dans d'autres parties du monde, comme au Japon en mars 2011.

 

Étaient-ce des lanternes chinoises (peu probable puisqu'ils sont apparus en plein jour) ou simplement des oies ?

 

Et vous qu'en pensez-vous ?

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

Un aspect inattendu de Roswell

 

Je vous invite à découvrir mon dernier livre, "M.I.B. sur la Côte d'Azur. De Roswell à Nice". Il est disponible gratuitement en PDF sur Google Livres et Apple Store.

 

Vous y découvrirez les M.I.B., les vrais, habillés comme vous et moi, qui se sont répandus depuis Roswell jusqu' en France et les soubassements de ce type d'incorporation extraterrestre sur Terre qui a touché les rouages de l'État français. J'y apporte des preuves concrètes de cette filiation inattendue. Vos pourrez y lire aussi une description que j'ai voulu d'ordre spirituel sur ce phénomène qui, d'évidence, touche nos sociétés de plus en plus.

 

Marianne Marti

 

Yves Herbo : Marianne Marti est inscrite sur ce site et elle vient de choisir d'utiliser (ce que possède tous les lecteurs inscrits) l'option "publier un billet" présente pour tous en haut à droite de l'écran. Ce site étant modéré, non seulement pour des raisons d'esthétiques (polices de caractères, présentation, etc...) mais aussi d'éthiques et de thèmes (images/photos, pas de pub pour un site non en rapport avec les thèmes du site, pas d'attaques personnelles ou orientées, pas de fakes-news, des références et liens consultables, etc...), les articles sont lus et mis en page avant toute publication... Je n'ai pas encore lu les livres de Marianne mais en voilà l'occasion...

 

Marianne Marti a également publié deux autres livres, vous trouverez les liens concernant ces trois livres ci-dessous (cliquez sur la roue crantée à droite) :

 

 

 

Voici tout d'abord le lien pour télécharger le livre "M.I.B. sur la Côte d'Azur" sur Google books (ou vous procurer la version papier) :

 

Voici le lien pour télécharger le livre "Un Vieux Journal" sur Google books (ou vous procurer la version papier) :

 

Un Vieux Journal de Marianne Marti (autobiographie)

 

M.I.B. sur la Côte d'Azur, de Roswell à Nice de Marianne Marti

Voilà pour finir le lien pour télécharger le livre "Rencontre d'un autre type" sur Google books (ou vous procurer la version papier) 

 

Rencontre d'un autre type de Marianne Marti - Attention, rien à voir avec un roman paru avec le même titre et par un autre auteur : il s'agit ici de la version revue et corrigée d'un premier texte paru sur internet sous le titre " Vérités Tantriques, Tome 1" (2012)... qui parle de spiritualité et est un témoignage vécu sur le tantrisme tibétain.

 

 

Voici une histoire de Men In Black présente sur ce site... : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/ovni-ufo/men-in-black-dans-les-niagara-falls.html

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

Plusieurs OVNI sphériques observés à Sainte-Maxime

 

Le 7 avril 2018, dans la soirée, plusieurs OVNI sphériques ont été observés au-dessus de Sainte-Maxime, une ville du sud-est de la France.

 

Témoignage :

 

« Le 07 avril au soir, environ aux alentours de 20h30, je me dirige à ma voiture garée devant ma maison. Dans l'obscurité, ma femme me précède de 10 mètres et me dit 'viens vite!! cours!!!'. J'arrive à ses côtés et je vois une vingtaine de ce qui semble être des 'sphères' couleur cuivré. Nous étions dans le noir mais la lumière de l'éclairage publique reflétait sur ces sphères, faisant apparaître une couleur cuivrée mais non éclairé vraiment .... Ces choses volaient en formation tactique de façon très fluide ,encore plus fluide qu'un essaim d'hirondelles ou d'oiseaux, décrivant des courbes sous nos yeux ébahis !… Un axe centrale composé de deux rangs de ces sphères une dizaine, ayant autour une autre dizaine de ces sphères Elles sont arrivées par le nord et se dirigeaient vers le sud, en passant au dessus du toit de ma maison ! Nous sommes 2 témoins… On a estimé que ces objets étaient à moins de 20 mètres du sol et mesuraient entre 2 et 3 mètres de diamètres....Ce n'est pas évident d'être précis vu les circonstances. Le ciel était étoilé donc nous avons pu profiter de la conjonction des effluves indirectes de l'éclairage publique combiné à la lumière des étoiles pour voir ces objets....

 

Tout cela s'est passé sans un bruit, et je dois même dire que ce qui m'a frappé c'est que pendant cette apparition, aucun bruit 'nocturnes'. Les dits bruits (chouettes, oiseaux et autres) ont repris après disparition de ces objets....

 

J'ai 38 ans et cela fait donc la 4eme apparition que j'ai eu dans ma vie. Nous sommes restés 'scotcher' parce que c'est vraiment atypique. Ma femme étant septique sur le sujet, elle a désormais changé de vision de la chose....Nous n'avons pas lâché une seule seconde du regard ce que nous avons vu. C'était tellement bluffant et parfaitement silencieux que nous sommes encore "dedans" même quelques jours après, soit là, maintenant tout de suite !

 

Les objet ont disparu en se dirigeant vers la mer (j'habite en face a 300 mètres)....

 

Ce que je peux dire c'est que ces objets étaient à n'en point douter intelligents ou du moins pilotés par une intelligence.

 

Même les meilleurs pilotes d'avions de chasses ne pourraient réaliser de telles manœuvre, aussi serrées et à un point de précision globale qui laisse vraiment sans voix!

 

Par ailleurs le 19 septembre 2017 en rentrant du Cannet en Roussillon, une autre apparition aussi. Nous sommes aussi 2 témoins, un disque elliptique argenté en stationnaire au-dessus de l'aéroport local. Nous étions sur l'autoroute, rentrant chez nous dans le Golf de SaintTropez.

 

On a aperçu et observé de l'autoroute cet objet majestueux et parfaitement stationnaire sous les nuages. Je pense qu'énormément de monde a vu ça, puisque des voitures se sont carrément arrêtées sur les bandes d'arrêt d'urgence et les gens regardaient tous, hors de leur véhicules, dans la même direction que nous..... L'objet s'est 'dématérialisé' subitement et donc a disparu.… Il s'en passe des choses au dessus de nos têtes, et nous ne sommes pas seuls, c'est évident!!! »

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

« RENCONTRE AVEC DES EXTRATERRESTRES VRAIMENT PAS COMME LES AUTRES » AVEC ELISABETH DE CALIGNY

 

 

 

« Rencontre avec des Extraterrestres vraiment pas comme les autres » avec Elisabeth de Caligny

 

Dans cette émission, Elisabeth de Caligny partage avec nous le récit de 17 Histoires Ufologiques pour le moins étranges et surprenantes !

 

Elisabeth de Caligny est conférencière et intervient régulièrement sur de nombreux médias. Conteuse hors-pair, Elisabeth a un intérêt marqué depuis toujours pour les sujets “mystérieux” et aime partager les résultats de ses recherches avec les personnes qui souhaitent faire la lumière sur tous ces mystères.

 

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

Un OVNI ayant la forme d'un ange filmé par la NASA

 

Récemment, un OVNI ayant la forme d'un ange a été découvert à proximité de notre Soleil. Maintenant, les ufologues tentent de déterminer quel est l'origine de cet objet ainsi que son véritable objectif.

 

Le journaliste Jan Hartman raconte :

 

« Alors que j'étudiais des photos d'OVNI de la NASA, j'ai repéré un OVNI ayant la forme d'un ange. Un engin cosmique inhabituelle et similaire est apparu autour du Soleil une autre fois au cours des six dernières années.

 

La forme de cet objet volant non identifié ressemble à un ange aux ailes déployées. Près de la queue de cet OVNI, plusieurs formes rondes et toutes semblables sont visibles. Les scientifiques croient que cet engin protège l'objet principal. Ces OVNI pourraient être utilisés dans le cadre de guerres contre d'autres êtres extraterrestres. Des chercheurs ont compté huit navires de taille égale protégeant l'OVNI angélique.

 

L'objectif principal de l'OVNI demeure incertaine. Des scientifiques pense qu'il s'agit d'une civilisation extraterrestre venant récolter des échantillons sur le Soleil dans le but d'étudier de la surface de l'étoile. »

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

L’humanité disparaîtra avant que le soleil ne s’éteigne

 

« La civilisation est une étincelle. » Erik Galimov

 

Un article pas super optimiste du Nezavissimaïa Gazeta  mais philosophiquement intéressant.

 

Heureusement, ce n’est que des nombreuses hypothèses de travail sur le contact non établi. Ouf !

 

Lien vers l’article :

 

http://www.ng.ru/science/2018-04-11/12_7209_life.html

 

Traduction de l’article :

 

« La vie sur Terre existe depuis plus de 4 milliards d’années – seulement trois fois moins que l’univers depuis le Big Bang.

 

Homo sapiens – depuis le premier engrenage et a découvert l’art rupestre le plus ancien – .. Moins de 100 mille ans, soit environ 100 mille fois inférieur à l’âge de l’univers.

 

Depuis le début de l’évolution rapide des technologies qui ont conduit à l’émergence de montagnes d’ordures (violation de l’équilibre de l’humanité avec la nature), mais en même temps à l’invention de la radio, la télévision, l’Internet, les voitures, les avions, le génie génétique, et beaucoup plus de, il a fallu un peu plus de 100 ans.

 

Tel est l’ordre de mille fois moins que l’existence des espèces Homo sapiens, 30 millions de fois moins que l’existence de la vie sur Terre, et 100 millions de fois plus petit que l’âge de l’univers.

 

La question, quelle sera la durée de l’existence de la civilisation humaine dans le futur ?

 

Je voudrais penser que la civilisation humaine continuera d’exister pendant longtemps, au moins jusqu’à ce que le soleil est épuisé l’hydrogène, servant de source de la réaction nucléaire dans l’hélium.

 

Et c’est plusieurs milliards d’années.

 

Pendant ce temps, l’humanité – nous sommes optimistes convaincus et visionnaires – disposera de temps  pour migrer vers une autre planète de systèmes plus jeunes étoiles, et donc l’humanité pourra ainsi  exister tant que l’univers existera (et peut-être même plus l'Univers de rêve des écrivains de science-fiction et futurologues).

 

Malheureusement, en réalité, les perspectives de la civilisation humaine sont probablement beaucoup moins optimistes.

 

Commençons par la radioastronomie, qui étudie les objets cosmiques: le Soleil,  la Galaxie, les pulsars et les quasars au rayonnement fossile.

 

Avec l’aide du premier radiotélescope en 1932, l’émission radio cosmique a été découverte.

Dans les années quarante du siècle dernier, grâce à la création du premier radiotélescope parabolique, il a été possible de créer les premières cartes de l’émission radio du ciel étoilé.

 

En raison de la technologie améliorée, parmi lesquels – l’invention de l’interféromètre radio avec une grande résolution angulaire, composée de deux antennes ou plus, séparés par une distance en kilomètres ou même des milliers de kilomètres, j’eu l’idée d’essayer d’attraper des signaux provenant de l’espace envoyés par des civilisations extraterrestres.

 

En URSS, le premier protagoniste de cette idée largement répandue, qui a emporté le peuple soviétique, fut l’extraordinaire astronome Iosif Shklovsky.

 

L’Union soviétique a déployé un programme de détection et d’analyse des signaux provenant d’autres civilisations dans l’espoir d'établir un  contact avec des frères de l'erspace et en pensant que cela ne prendra pas longtemps.

 

Cependant, après 15 ans d’efforts, non seulement de la part des soviétiques, mais également des astronomes européens et américains , ils n'ont pas détecté les signaux qui pourraient être interprétés comme envoyés par des êtres intelligents venus d’autres planètes.

 

D'après Shklovsky, il faut évoquer l'hypothèse qu' aucune civilisation après la découverte de l’énergie nucléaire -  celle-ci portant en elle le germe de la possibilité de la destruction de toute vie sur chaque planète où il y a une vie intelligente -  ne peut exister très longtemps.

 

Toutes les civilisations qui ont existé dans l’univers après la création de bombes atomiques et thermonucléaires ont disparue.

 

 

En ce qui concerne notre  passé sur terre et en prenant en compte cette hypothèse, il s'est donc écoulé environ un demi-siècle de menaces , celles-ci ne faisant que de se multiplier contre notre propre destruction !

 

 

Malheureusement, l’hypothèse de Shklovsky semble très plausible en regard de certaines lois de la nature.

 

L’absence de tout signal de l’espace, ce qui pourrait être interprété comme un message ou trace envoyés par une civilisation extra-terrestre, et en dépit du fait que leur recherche intensive dans le monde entier continue depuis plus d’un demi-siècle, a conduit à un consensus sur  cette sombre perspective  !

 

Comme l'a mentionné l'Académicien Erik Galimov, après une conversation avec l’auteur de cette hypothèse Shklovsky, la « civilisation – est une étincelle. »

 

Je peux seulement ajouter: une étincelle dans le feu de la vie.

 

Dans le feu, brûlant avant l’émergence d’un homme raisonnable et qui a continué à brûler pendant le triomphe de l’étincelle de la civilisation. Lequel, volant hors du feu pendant plus de 4 milliards d’années de vie, a éclaté – mais va inévitablement s’estomper. Comme toutes les étincelles, pas une flamme ne peut être maintenue  en permanence. Comme dans dans un feu de forêt, celui-ci finira par cesser après toute destruction.

 

A l'évidence, il n’y a aucun signal de l’espace de civilisations intelligentes.

 

Un problème similaire à ce qui se passe actuellement sur Terre - après la création de bombes nucléaires, de robots militaires, de l’intelligence artificielle et du génie génétique -  apparaîtra dans chacune des civilisations extraterrestres.

 

Dans le monde vivant, il n’y a pas une seule créature qui pourrait détruire non seulement tous les êtres vivants d'une planète entière, mais même tuer quelqu’un à plus de cinq mètres de distance (la portée maximale de la salive mortelle d’un serpent).

 

Seule la civilisation de l’esprit est capable de faire cela.

 

Combien de temps,  avant une autodestruction complète, semblable au suicide des cellules d’un organisme multicellulaire appelé apoptose, faudra-t-il a une civilisation capable pour s'auto-détruire avant son apoptose?

 

Voici un  problème nécessitant une étude scientifique.

 

Mais, après une réflexion réaliste on peut évoquer plusieurs centaines d’années avant une  possible autodestruction, d'autres plus optimistes dirons jamais !

 

 

Une estimation de plusieurs centaines d’années comme limite supérieure de la durée de l’existence des civilisations technogènes explique le fait expérimental – contre l’absence de signaux radio d’autres civilisations qui tentent de découvrir les radioastronomes de la Terre depuis plus d’un demi-siècle.

 

En effet, si la durée de l’existence des civilisations technogènes est de l’ordre de centaines d’années (moins de 103 ans), alors c’est moins d’un millionième temps de vie sur Terre (plus de 109 ans). Et, par conséquent, seul un des signaux (109: 103 = 106) d’un million de civilisations peut être détecté par les radiotélescopes.

 

La durée des observations pour des temps plus courts que la durée moyenne de la civilisation technogène (qui est 70 ans d’observations radio des signaux depuis l’espace) la probabilité de trouver des civilisations dans le cas où toutes les civilisations technogènes se détruisent n’augmentent pas.

 

La détection des signaux civilisations pour, disons, un an, 10 ou 100 ans, si elles sont en cours d’exécution sur l’apoptose (auto-destruction), probabilité infime de détection par balayage des ondes électromagnétiques à partir de l’espace ne soit pas significativement modifiée.

 

C’est une estimation de la probabilité de découvrir l’une des civilisations existantes ou existantes dans l’Univers en première approximation, comme disent les mathématiques et la physique.

 

Il est en accord avec l’hypothèse de membre correspondant de l’Académie des sciences de l’URSS Iosif Shklovsky. Ainsi que l’image de la civilisation – une étincelle qui s’embrase et s’estompe.

 

Est-ce que cela a un côté optimiste? Peut-être.

 

Dans le cas où la vie sur Terre est une combinaison de l’évolution et le processus de sa création par d’autres êtres intelligents.

 

Lequel – s’ils n’étaient pas un Dieu créateur, mais une civilisation de créatures intelligentes qui ont créé une vie protéique – a cessé depuis longtemps d’exister.

 

Mais la vie qu’ils ont créée se poursuit pendant des milliards d’années. Et tandis que l’univers existe, peut-être qu’il ne disparaîtra pas. »

 

 

Pascal Fechner

 

Directeur National MUFON France

 

www.mufonfrance.com

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

Mars : tête sculptée et analysée par le Rover Curiosity ?

 

Date de découverte : 12 avril 2018

Lieu de la découverte : Mars, SOL 2018

 

D'après Scott Waring

 

"J'aime bien chercher des artefacts extraterrestres comme vous pouvez le voir sur mon site UFO ici. Aujourd'hui, j'ai trouvé un visage, mais pas avant que Curiosity rover de la NASA l'ait trouvé. Vous voyez, le bras du rover de la NASA examinait le visage sous différents angles et prenait des photos en même temps. La tête mesure environ 11-15 pouces du menton au sommet du front. On dirait qu'il est mort à l'agonie.

 

Le visage se trouve dans plus de 18 photos à des heures différentes, donc je vais en poster 9 pour ne pas exagérer. Neuf, c'est assez de preuves pour prouver qu'il s'agit d'un vrai 900% de plus ! 

 

Je crois que ce visage n'est pas une statue ou une sculpture, mais un visage réel d'une espèce exotique morte il y a longtemps.

 

Comment est-ce possible ?

 

Eh bien, nous avons de l'ADN en double hélice et les extraterrestres, s'ils sont plus avancés que nous, peuvent avoir trois brins ou plus d'ADN en hélice.

 

Cela signifie que leur corps ne sera pas aussi biodégradable que le nôtre, mais qu'ils resteront là où ils sont morts pendant des centaines ou des milliers d'années.

 

Comme vous le voyez, ce visage a beaucoup de similitudes avec les visages des momies égyptiennes à l'intérieur des cercueils depuis plus de 3 000 ans, mais les momies égyptiennes avaient deux brins d'ADN.

 

C'est pourquoi nous trouvons tant de crânes d'extraterrestres, les corps où ils sont morts, comment ils sont morts et toujours dans l'apparence exacte qu'ils étaient quelques instants avant leur mort. "

 

 

 

Photo 1: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576737968EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 2: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576738795EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 3: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576739789EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 4: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576740593EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 5: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NRB_576741160EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 6: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576737547EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 7: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576737968EDR_F0691648NCAM00320M_.JPG

 

Photo 8: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576738795EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 9: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576739789EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

Photo 10: https://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/02019/opgs/edr/ncam/NLB_576740593EDR_F0691648NCAM00207M_.JPG

 

0 commentaires

jeu.

12

avril

2018

Les ovnis au Paraguay par Ronald Maidana Torres

 

Asunción : L'ufologue paraguayen Ronald Maidana Torres a résumé dans son livre les cas d'observations d'ovnis enregistrés au Paraguay depuis l'époque coloniale.

 

 

Dans certains cas, l'intérêt des États-Unis se démarque, "ce qui a choqué la société il y a plusieurs décennies".

 

Trois des phénomènes non résolus ont été enregistrés au Paraguay concernant les documents publiés dans le cadre du projet Blue Book, parrainé par l'armée de l'air des États-Unis pour enquêter, cataloguer et analyser les cas d'OVNI afin de déterminer s'ils constituent une menace pour la sécurité publique.

 

Ils avaient monopolisé la Une des journaux tels que La "Tribuna" et "El Pais."

 

L'un des incidents dans les archives du "Blue Book Project" s'est produit le 20 février 1948, un événement documenté sous le numéro 119 "Soucoupes volantes sur Asunción".

 

La veuve Agustinas de Paula, qui vit dans le quartier Obrero d'Asunción, a été nommée comme témoin, et elle a observé un objet ovale incroyable dans le ciel à 07:00 heures.

 

"L'objet a attiré leur  attention, parce qu'il était extraordinaire et très beau pour eux ", dit l'article publié dans La "Tribuna" le 26 février, ce qui a fait réagir les chercheurs américains.

 

Dans ce rapport de 13 pages, préparé par le major Samuel J. Skousen, il a été rapporté qu'une autre personne, un employé anonyme de la Banque nationale du Paraguay, a observé découvert le même objet à "Areguá".

 

Le témoin a rapporté que le phénomène étrange avait émis une variété de couleurs. D'autres prétendent avoir observé la chute d'une "étoile sur une colline dans la zone de la Cordillère".

 

Le même objet a également été enregistré sur l'Estancia Santa Felicia dans le Chaco, Paraguay.

 

Un éleveur de la zone, en compagnie d'autres agriculteurs, a défini ce qu'il voyait comme "un disque d'argile verte, avec des halos autour de celui-ci et il se déplaçait à une vitesse plus lente que celle d'un avion, placé à 300 pieds d'altitude".

 

"Plusieurs personnes de différentes villes ont visité Asunción, qui considérait cet étrange objet comme un phénomène céleste ", explique Skousen.

 

Cette affaire, comme d'autres qui ont fait l'objet d'une enquête de l'US Air Force, est documentée dans le livre "Blue Book Project".

 

"Dans les années 1940, le terme OVNI n'existait pas encore. C'était plus comme une soucoupe volante décrivant l'équivalent de quelque chose d'incompréhensible dans le ciel ", explique Torres.

 

Le chercheur paraguayen, correspondant international d'un magazine d'OVNI au Brésil, a commenté que les observations d'OVNI dans le pays avaient été examinées par lui avec beaucoup d'efforts.

 

Il a ajouté que le livre n'était pas une tentative d'expliquer les vérités derrière les divers et inexplicables événements OVNI, mais plutôt une collection de faits depuis 1651 qui réfutent la théorie jésuite enregistrée et démystifiée selon laquelle il n'y avait rien à rapporter à cet égard.

 

"Tout ce qui est écrit dans le livre ne sont pas seulement des histoires, mais les résultats d'un processus d'enquête qui a commencé il y a plus de 10 ans. Tous les témoignages, qu'il s'agisse de photographies, de vidéos, de documents et autres, ont été mis sous le microscope du doute et démantelés en plusieurs parties pour appuyer l'exactitude ", a dit M. Torres.

 

Il a en outre expliqué qu'il y a une résistance - culturellement parlant - que l'OVNI est nécessairement un véhicule extraterrestre et qu'il y a des cas qui le montrent, mais Hollywood et l'industrie du divertissement ont suffisamment contribué à développer une fausse idée sur le problème de l'OVNI.

 

"L'ufologie n'est pas une question de recherche, pas d'évidence, mais d'entropie énorme. Les plus grands critiques des grands dossiers sur ce problème ignorent les faits. Il y a des preuves physiques, des traces d'atterrissages et des déchets de ces objets ont été trouvés, mais cela prend des décennies d'étude ", a dit M. Torres.

 

Hebdomadaire / Ultima Hora

 

 

0 commentaires

mer.

11

avril

2018

Québec : Un OVNI flamboyant observé à Trois-Rivières en septembre 1969

 

Le 15 septembre 1969, un adolescent a observé un OVNI émettant une puissante lumière rouge au-dessus de Trois-Rivières, une ville du Québec, au Canada.

 

Le témoin affirme que cet effrayant l'objet le suivait. Il a raconté son histoire sur le site Internet du MUFON.

 

Témoignage :

 

« J'avais 15 ans, c'était en septembre 1969. Je revenais à pieds de mon cours de piano qui se donnait pas très loin de chez moi, dans le secteur de la Pointe de Sainte-Marthe du Cap.

 

Près de l'usine de papier, j'ai entendu un son très grave que je n'avais jamais entendu auparavant. Le son s'est intensifié.

 

Je me suis dis que c'était peut-être une machine de l'usine, mais c'était peu probable. Je regardais partout autour de moi, sans rien voir jusqu'à ce que je décide de regarder en haut. C'était là, une lumière rouge environs à une centaine de pieds au dessus de moi. J'ai pensé à un hélicoptère, mais ce n'était pas ça. Je me suis mis à avoir peur, je me sentais observé et je n'avais pas d'affaire à être observé et j'ai accéléré le pas. L'objet m'a suivi jusque chez moi où je suis arrivé en courant.

 

Là, j'ai vu mon frère et lui ai demandé:'tu le vois-tu? Tu le vois-tu?'

 

Mon frère m'a dit qu'il voyait ce que nous appelions dans le temps une soucoupe volante. On a demandé à notre mère qui était dans la maison de venir la voir, mais elle a d'abord refusé en nous disant d'arrêter nos niaiseries. Mais, on lui a dit que c'était bien réel et comme elle s'en venait, mon frère a vu l'objet changer brusquement de direction et disparaître comme le point blanc des anciennes télévisions à lampe du temps.

 

C'était la première fois que je faisais face à l'inconnu et j'ai trouvé ça affolant! »

 

0 commentaires

mer.

11

avril

2018

Argentine : Un OVNI photographié au-dessus de Quebrada del Toro

 

Un étrange objet volant ovale et grisâtre a été photographié au-dessus de Quebrada del Toro, dans le département de Rosario de Lerma, dans la province de Salta, en Argentine.

 

Cette photographie a été prise le samedi 31 mars 2018 à 12 heures 30 dans la zone du viaduc où le « Tren a las Nubes » (« Train des Nuages ») avait l'habitude de passer autrefois. Ce célèbre train touristique a été surnommé ainsi puisqu'il traverse de très hautes montagnes.

 

Ce cliché est éloquent : à première vue, cet objet plutôt étrange est confondu avec le paysage incommensurable de la Quebrada del Toro, comme nous l'indique le journal El Tribuno de Salta.

 

Son auteur, Diego Pastrana, est un cameraman professionnel et originaire de Rosario de Lerma. Il l'a prise alors qu'il roulait à travers cette région avec sa moto. Parfois, il s'arrêtait pour prendre des photos des somptueux paysages visibles tout au long de son voyage.

 

« Je prenais des photos et quelque chose a flashé en un clin d’œil dans le ciel. J'ai essayé de voir ce que c'était, mais il ne semblait rien avoir d'étranges sur les hauteurs. Mais j'étais dans le doute, ce flash n'avait apparemment pas photographié », dit-il.

 

Sa surprise a été énorme quand il est rentré chez lui. Alors qu'il visionnait ses images prises avec son iPhone 6, il a remarqué quelque chose d'étrange dans sa photo panoramique du viaduc d'El Toro.

 

Dans la direction nord-sud, au-dessus de la deuxième colonne du grand pont ferroviaire qui date de près d'un siècle, une mystérieuse forme cylindrique fait son apparition. On peut même remarquer une ombre à sa base.

 

On constate qu'il est bien plus haut que la route qui traverse ce viaduc, mesurant 23 mètres de hauteur pour 260 de long entre la terre et la rivière.

 

Le témoin explique que cet OVNI n'est apparu que sur une seule de ses nombreuses photos. Cela indique que cet engin devait se déplacer à très grande vitesse.

 

« C'était cette intense lueur que j'ai remarqué pendant un moment. Je ne savais pas d'où elle venait, mais elle a été immortalisée sur cette photo. En zoomant, vous pouvez voir clairement sa forme. Elle n'a dû être présente qu'une poignée de secondes seulement. »

 

Pastrana a précisé qu'il n'y avait personne d'autre à ce moment-là dans la zone en question.

 

« Au départ, je pensais que c'était un drone, ou tout autre véhicule aérien sans pilote, mais avec sa forme et sa hauteur, je doute qu'il s'agissait de ce type d'appareils. En outre il n'y avait personne dans la région, je doute que c'était quelque chose de mécanique contrôlé par quelqu'un. », a-t-il conclu.

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

Mars : s'agit-il d'anciennes ruines ?

NASA Link : https://hirise.lpl.arizona.edu/ESP_025723_1950

 

 

D'après Scott Waring :

 

"Voici une découverte très intéressante sur Mars de nombreuses structures avec des signes évidents de construction intelligente.

 

Ce sont les ruines d'une civilisation extraterrestre.

 

Si elles  avaient été trouvés sur Terre, les gens n'auraient aucun scrupule. Cependant, c'est Mars, et le fait de savoir que la vie extraterrestre existait si près de la Terre ébranlerait vraiment le monde entier.

 

C'est pourquoi la NASA ne veut pas que le monde entier le sache.

 

La NASA veut garder le secret pour voir s'ils pourraient trouver une technologie extraterrestre qui pourrait être utile à l'Amérique.

 

Imaginez trouver un ordinateur cassé sur Mars....et le ramener sur Mars, pour découvrir que l'ordinateur contient une version extraterrestre de l'intelligence artificielle.

 

La NASA télécharge le programme et l'intègre dans la technologie moderne d'aujourd'hui, l'utilisant pour contrôler le monde. "

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

L'astronaute d'Apollo 11 Buzz Aldrin est passé au détecteur de mensonges à propos de sa possible rencontre avec une vie extraterrestre!

 

D'après Scott Waring :

 

"Excellente nouvelle !

 

Buzz a réussi son test de détecteur de mensonges.

Cela signifie qu'il n'a jamais inventé l'histoire, tout est vrai.

 

L'histoire de la façon dont il avait vu des ovnis de l'autre côté d'un cratère lunaire est vraie !

Très cool et heureux d'apprendre qu'il n'avait pas peur de passer un tel test. J'aimerais avoir une vidéo du test complet. "

 

 

La nouvelle  :

 

"Il y avait quelque chose dehors " :  l'astronaute Apollo 11 Buzz Aldrin a passé le test du détecteur de mensonges après s'être rappelé sa rencontre avec la vie extraterrestre pendant la mission historique de 1969 sur la lune.

D'autres astronautes avant lui c'étaient soumis a  ce test :

Al Worden, Edgar Mitchell et Gordon Cooper."

 

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

Un incroyable OVNI filmé lors de la mission STS-77

 

Sur des images rendues publiques par la NASA, des ufologues pensent avoir découvert une preuve qu'une civilisation extraterrestre nous surveille depuis l'espace.

 

Récemment, il a été révélé que Buzz Aldrin et trois autres astronautes de renom avaient passé des tests au détecteur de mensonges. Au cours de cette expérience, ils avaient été interrogés sur leurs rencontres avec de prétendus extraterrestres.

 

Aldrin, Al Worden, Edgar Mitchell et Gordon Cooper avaient tous pris part à cette étude. Des experts sont dorénavant « complètement convaincus » que des signes de vie extraterrestre ont bien été observés à bord de la mission Apollo 11 en 1969 sur la Lune.

 

Des images nouvellement diffusées pourraient prouver les affirmations de ces célèbres et respectés astronautes.

 

La vidéo en question nous montre une rencontre avec un OVNI, faite par des astronautes installés à bord d'une navette spatiale au cours d'une mission en 1996.

 

Dans ces images, on peut entendre un astronaute communiquer par radio avec le centre de contrôle de la mission de la NASA pour signaler l'observation.

 

Mario Runco Jr, l'homme qui a filmé le phénomène - raconte à ses collègues sur Terre qu'ils observent cet objet volant non identifié depuis un certain temps.

 

Il signale ensuite qu'il peut voir une autre lumière passer dessus, admettant que cela pourrait être une étoile.

 

Toutefois, alors que l'astronaute décrit l'incroyable OVNI qu'il est en train de regarder, le centre de contrôle ne semble pas s'enthousiasmer et paraît vouloir changer rapidement de sujet.

 

Ces images ont été capturées lors de la 77ème mission de la NASA baptisée STS-77.

 

Elle a été lancé en 1996 à partir de la rampe de lancement 39B du Kennedy Space Center en Floride. Elle a duré 10 jours.

 

La vidéo a été plus tard diffusée par la chaîne YouTube UFO Today. Ce dernier croit désormais que la NASA essaie de nous cacher quelque chose.

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

Géants : 6 preuves évidentes que les géants ont jadis vécu sur Terre

 

D'innombrables textes anciens, y compris la Bible, mentionnent une époque où les Géants marchaient et vivaient sur la Terre.

 

Aujourd'hui, pour la grande majorité de la population et de la communauté scientifique, les géants ne sont pas réels et constituent simplement des légendes.

 

Pourtant, beaucoup de civilisations antiques à travers le monde entier mentionnent dans leur folklore et leurs mythologies des créatures d'une taille immense.

 

Des ouvrages comme la Bible ou encore le Mahâbhârata (l'un des plus célèbres textes de l'hindouisme) en parlent longuement. Des récits similaires ont été trouvés dans les textes sacrés thaïlandais du Ceylan, dans la mythologie grecque, ainsi que dans les traditions aztèque, égyptienne, irlandaise ou basque.

 

Les Aztèques mentionnent dans leur mythologie le soi-disant Quinametzin.

 

Dans la mythologie aztèque, les géants Quinametzin ont peuplé le monde durant la précédente ère de Nahui-Quiahuitl.

 

Un Quinametzin mesurait plus de 10 pieds de haut (3 mètres) et pesait environ 600 livres. Ces géants ont été punis par les dieux parce qu'ils ne les vénéraient pas. Leur civilisation a pris fin à la suite de grandes calamités. Ils ont été châtiés par les dieux qui venaient du ciel à cause des péchés graves qu'ils avaient commis.

 

La construction de la pyramide de Cholula et de la ville de Teotihuacan (littéralement « l'endroit où les hommes deviennent des dieux ») a été attribuée aux géants Quinametzin.

 

Dans l'Odyssée, Homer mentionne des géants qui étaient une race de grands humanoïdes sauvages vivant sous le règne d'Eurimedon.

 

Cette civilisation vivait dans l'extrême ouest, sur l'île de Thrinacia. Ces êtres ont finalement été exterminés par Eurimedon lui-même à cause de leur insolence envers les dieux.

 

Ce qui est étonnant c'est que dans les mythologies grec et aztèque, les géants ont été punis par les dieux.

 

Cette coïncidence est d'autant plus frappante que ces deux civilisations n'ont, historiquement, eu aucun contact.

 

 

1 - Le Livre des Géants

 

Découvert il y a plus d'une demi-décennie, le soi-disant Livre des Géants est considéré comme l'une des découvertes les plus fascinantes, mais controversées jamais faites sur notre Terre.

 

Trouvé en compagnie milliers de rouleaux anciens, le Livre des Géants décrit la disparition des anciens Nephilim.

 

Ce manuscrit ancien parle des créatures qui ont habité sur notre planète dans un passé lointain et comment elles ont été détruites.

 

2 - Les Nephilim de la Bible

 

Selon le Livre de la Genèse 6: 1-4, les Nephilim étaient la progéniture des « fils de Dieu » et des « filles des hommes » avant le Déluge.

 

Genèse 6 : 1 – 4 :

 

« 1 Or, quand les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, 2 Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils prirent des femmes d'entre toutes celles qui leur plurent. 3 Et l'Éternel dit: Mon esprit ne contestera point dans l'homme à toujours; dans son égarement il n'est que chair; ses jours seront de cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre, en ce temps-là, et aussi dans la suite, parce que les fils de Dieu venaient vers les filles des hommes, et elles leur donnaient des enfants: ce sont ces hommes puissants qui, dès les temps anciens, furent des gens de renom. »

 

Livre des Nombres 13:33 :

 

« et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. »

 

3 – Les Géants Quinametzine

 

Selon la mythologie aztèque, les soi-disant géants Quinametzin ont peuplé ce monde au cours de l'ère précédente appelée « Pluie de soleil ». Ces puissantes créatures sont mentionnées dans le Codex Rios, également appelé Codex A Vatican. Selon la traduction italienne de ce manuscrit ancien écrit pendant la conquête espagnole, les géants ont vécu en Mésoamérique.

 

Selon les descriptions fournies dans ce codex, les guerriers aztèques se sont même battus contre ces êtres gigantesques.

 

Le missionnaire dominicain Diego Durán (1537 - 1588) nous en dit beaucoup sur l'histoire et la culture aztèque. Ses écrits nous présentent certains des textes les plus anciens sur les Aztèques, leur vie, leur religion, leurs coutumes et leur mythologie.

 

« On ne peut nier qu'il y a eu des géants dans ce pays. Je peux affirmer cela en tant que témoin oculaire, car j'ai rencontré ici des hommes de taille monstrueuse. Je crois qu'il y en a beaucoup au Mexique qui se souviendront, comme moi, d'un Indien géant qui est apparu dans une procession de la fête de Corpus Christi. Il paraissait être habillé de soie jaune et portait une hallebarde à l'épaule et un casque sur la tête. Et il était de trois pieds [près d'un mètre, NDLR] plus grand que les autres. », Diego Durán, Les Aztèques (New York: Orion Press, 1964), pages. 5-6.

 

4 - Rapports de journaux détaillant la découverte de fossiles humanoïdes géants

 

Un nombre incalculable de journaux, datant de plus de 100 ans, ont détaillé, à de multiples reprises, la découverte d'ossements gigantesques. Beaucoup de gens croient que ces os ont jadis appartenu à de vrais géants.

 

5 – La découvert d'un doigt - la preuve ultime de l'existence des Géants ?

 

Un doigt qui aurait appartenu à une créature d'une taille immense a été trouvé en Égypte il y a environ 50 ans. Le doigt, supposé authentique, mesure 28 centimètres de long. Certains rapports suggèrent que l'être auquel il appartenait devait mesurer au moins 5 mètres de haut.

 

Des photos de ce doigt ont été publiées en 1988 par l'un des plus connus journaux européen, le Bild.

 

6 – Le Kap-Dwa, un géant à deux têtes ?

 

Cette créature extraordinaire aurait été capturée par des marins espagnols dans les années 1600. Ce géant, baptisé Kap-Dwa, était un humanoïde massif à deux têtes et mesurant 3 mètres 50. Il aurait vécu sur Terre il y a des centaines d'années.

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

Porto Rico : Un OVNI en forme cigare photographié au nord de Quebradillas

 

Le 7 avril 2018, un OVNI en forme de cigare a été photographié au nord de la municipalité de Quebradillas, sur l'île de Porto Rico.

 

Témoignage :

 

« J'ai découvert cet objet sur une séquence de photos prises alors que je pointais mon appareil en direction de la mer, au nord de Quebradillas, à Porto. »

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

France : Un OVNI noir plane au-dessus de Valencogne, dans l'Isère

Photo : Le quartier de l'église en 1910 à Valencogne

 

Le 11 mars 2018, à 9h45, un automobiliste a vu un étrange OVNI noirâtre au-dessus de Valencogne, dans l'Isère. Cette observation a duré environ 2 minutes. Étrange …

 

Témoignage :

 

« Je roule en voiture quand je vois comme un avion noir avec de très petites ailes qui fait presque du surplace. J’ai même pensé qu'il allait tomber et pouf plus rien, d'un seul coup. Ça fait deux fois que je vois le truc presque au même endroit. La première fois, c'était il y a bien 10 ans. Mais là, j'ai bien vue la forme qui disparaît comme ça. »

 

 

 

0 commentaires

mar.

10

avril

2018

France : Ovnis à Sainte-Maxime dans le Var le 7 avril 2018

 

Mise en ligne sur le site http://ovniparanormal.over-blog.com

 

http://mufoncms.com/cgi-bin/report_handler.pl?req=latest_reports

 

C'est mis en ligne le 10 avril 2018, sur le site en anglais du MUFON. C'est le cas n° 91323.

 

Pas de photos et de films 

 

Le témoignage parvenu tel quel :

 

"Le 07 avril au soir,environ aux alentours de 20 h 30, je me dirige vers ma voiture garée devant ma maison,dans l'obscurité ma femme me précède de 10 mètres et me dit "cours!!!"

j arrive a ses cotés et je vois une vingtaine de ce qui semble être des "sphères"  de couleur cuivre,nous étions dans le noir mais la lumière de l éclairage publique reflétait sur ces sphères ,faisant apparaître une couleur cuivre mais non éclairée vraiment .... ces choses volaient en formation tactique de façon très fluide ,encore plus fluide qu un essaim d hirondelles ou d oiseaux,décrivant des courbes sous nos yeux ébahis!...un axe centrale composée de deux rangs de ces sphères une dizaine,ayant autour une autre dizaine de ces sphères,elles sont arrivées par le nord et se dirigeaient vers le sud,en passant au dessus du toit de ma maison !

Nous étions deux témoins...on a estimé que ces objets étaient a moins de 20 mètres du sol et mesuraient entre 2 et 3 mètres de diamètres....ce n est pas évident d' être précis vu les circonstances,le ciel était étoilé donc nous avons pu profité de la conjonction des effluves indirecte de l éclairage publique combiné a la lumière des étoiles pour voir ces objets.... 

 

Tout cela c'est passé sans un bruit,et je dois même dire que ce qui m a frappé c'est que pendant cette apparition,aucun bruit "nocturne",les dits bruit (chouettes,oiseau et autres) ont repris après disparition de ces objets.... 

 

j ai 38 ans et cela fait donc la 4ème apparition que j ai eu dans ma vie,nous sommes restés  "scotchés" parce que 'était vraiment atypique,ma femme étant septique sur le sujet ,elle a désormais changée de vision de la chose....nous n avons pas lâchée  d'une seul seconde du regard ce que nous avons vu, c'était tellement bluffant et parfaitement silencieux,  que nous sommes encore "dedans" même quelques jours après !

 

Les objet ont disparu en se dirigeant vers la mer (j habite en face a 300 mètres)....CE QUE JE PEUX DIRE C EST QUE ces objets étaient a n'en point douter intelligents ou du moins pilotés  par une intelligence,même les meilleurs pilotes d'avions de chasses ne pourraient réaliser de telles manoeuvres,aussi serrées  et a un point de précision globale qui laisse vraiment sans voix !

 

Par ailleurs le 19 septembre 2017 EN RENTRANT DU CANNET EN ROUSSILLON,une autre apparition aussi,nous sommes aussi 2 témoins, un disque elliptique argenté en stationnaire au dessus de l'aéroport local, nous étions sur l' autoroute,rentrant chez nous dans le golfe de st Tropez,on a aperçu et observé de l autoroute cet objet majestueux et parfaitement stationnaire tel lévitant sous les nuages, je pense qu' énormément de monde a vu ça ,puisque des voitures se sont carrément arrêter sur les bande d arrêt d' urgence et les gens regardaient tous ,hors de leur véhicules,dans la même direction que nous..... l 'objet s'est "dématerialisé" subitement et donc a disparu....il s'en passe des choses au dessus de nos têtes,et nous ne sommes pas seul c' est évident!".

 

FIN

0 commentaires

dim.

08

avril

2018

Mauro Biglino – La Bible comme vous ne l’avez jamais lue

 

Mauro Biglino – La Bible comme vous ne l’avez jamais lue

Conférence traduite de Mauro Biglino sur ses livres. Traducteur de l’Ancien Testament pour le Vatican, Biglino offre une nouvelle traduction de la Bible dévoilant l’existence d’extraterrestres créateurs de l’humanité.Voir « la Bible comme vous ne l’avez jamais lue ».

 

Vidéo mise en ligne le 15 Mars 2014 par Christel Seval. La conférence commence à 1’40

0 commentaires

dim.

08

avril

2018

Des hommes de Neandertal observés au Portugal en 1939

 

Une femme, au Portugal, prétend qu'elle et sa sœur ont vu deux Néandertaliens, une espèce du genre Homo qui s'est éteinte il y a 35 000 ans.

 

La résidente de Serra da Strela, âgée de 83 ans, a déclaré au site Internet Cryptozoology News qu'elle et sa sœur s'occupaient d'un troupeau de vaches quand elles ont repéré ces deux « hommes primitifs ».

 

« J'avais 5 ans et ma sœur avait 8 ans. Nous étions dans une région reculée de la Serra da Estrela quand nous avons vu deux hommes nus parler une langue totalement inconnue. »

 

Elle précise que cette rencontre présumée a eu lieu en 1939. Elle poursuit :

 

« Ensuite, nous les avons vus entrer dans une caverne. »

 

Le jour suivant, explique-t-elle, elles ont décidé d'explorer la grotte en question avec leur chien de berger.

 

« Mais quand nous sommes arrivés devant la grotte, notre chien ne voulait pas entrer. Il a continué à grogner et ma sœur voulait rentrer. Nous pouvions sentir une fumée qui semblait provenir de l'intérieur de la grotte. »

 

Plus tard ce jour-là, elle rapporte que lorsqu'elles ont parlé de cet incident à leur père, il s'est mis en colère.

 

« Il nous a dit qu'il connaissait déjà l'existence de ces personnes. Il a dit que c'étaient les peuples originels qui ont survécu en petit nombre et qui vivaient toujours dans un état primitif. Je me souviens de lui qui nous disait qu'il ne restait plus qu'une demi-douzaine de ces individus. »

 

Ces « gens sauvages », comme la femme les a mentionné, ont été décrits comme étant nus. En outre, ils avaient une couleur de peau jaune.

 

En 2015, un homme en Caroline du Nord a rapporté avoir vu un homme de Neandertal mesurant 10 pieds de haut.

 

Les Néandertaliens étaient une espèce d'homme que l'on croyait éteinte il y a plusieurs dizaine de milliers d'années.

 

Un policier de l’État de Washington prétendait nourrir régulièrement de mystérieuses créatures qui ressemblaient à des singes. Pour ce dernier, le Bigfoot était une sorte « d'espèce humaine primitive ».

 

Serra da Strela constitue la plus haute chaîne de montagnes du Portugal. Elle est notamment connue pour sa station de ski Vodafone.

 

0 commentaires

dim.

08

avril

2018

Lune : des astronautes de la NASA ont repéré des OVNI en 2006

Des astronautes de la NASA auraient repéré un étrange vaisseau spatial extraterrestre. Pour certains, il s'agirait d'un légendaire satellite alien découvert, pour la première fois, il y a des dizaines d'années.

 

Dans la vidéo, qui a été prise à bord de la navette spatiale Atlantis, on peut voir un objet noir et circulaire en train de planer au-dessus des nuages. Un astronaute de la NASA, qui se trouvait à bord, parlait de cette mystérieuse observation au contrôleur sur Terre :

 

« Il y a quelques heures, alors que nous regardions une vidéo, nous avons remarqué un objet. »

 

Le scientifique, clairement effrayé, dit qu'il ne veut pas finir les opérations de contrôle qu'il était en train d'effectuer tant que cet OVNI n'était pas identifié.

 

Tim Beckers, ufologue connu pour sa chaîne YouTube « UFO Today », a prétendu que ce vaisseau pourrait être le satellite connu sous le nom de Chevalier Noir.

 

Des théoriciens de la conspiration croient que ce satellite est un engin spatial d'origine extraterrestre en orbite autour de la Terre. La NASA ferait tout pour dissimuler l'existence de cet engin.

 

« Le premier de ces OVNI est clairement un objet volant non identifié se déplaçant entre la navette spatiale et la Terre. »

 

« De loin, cela ressemble au satellite baptisé 'Chevalier Noir'. »

 

Quelques instants plus tard, quatre OVNIS apparaissent juste en face de la navette spatiale.

 

Encore une fois, l'équipage semble inquiet et en informe la tour de contrôle.

 

Tim précise que l'un des astronautes explique que « les objets reviennent » - indiquant que ce n'est pas la première fois qu'ils repèrent ces mystérieux OVNI.

 

Plus de 180 000 personnes ont vu la vidéo, prise au cours d'une mission spatiale en 2006. De nombreux internautes se sont intéressés à cette affaire.

 

« La NASA cache tout, ils en savent tellement », peut-on lire dans un commentaire.

 

Un autre ajoute : « Ils admettent avoir retouché la vidéo avant de la diffuser publiquement ».

 

Un dernier, moins convaincu, pense tenir une explication : « Ce ne sont que des lumières, peut-être des reflets. »

 

0 commentaires

dim.

08

avril

2018

Un OVNI triangulaire observé dans l'Isère en mars 2018

 

Vue sur l'église de Veurey-Voroize depuis la tour des Templiers

 

Le 17 mars 2018, vers 20h30, un étrange objet de forme triangulaire a été observé au-dessus de la ville de Veurey, dans l'Isère. Le témoin précise qu'il y avait une lumière sur chaque pointe de l'OVNI.

 

L'observation, n'ayant duré qu'environ 10 secondes, le témoin n'a pas pu prendre de vidéos ou de photos.

 

Il raconte :

 

« Il était autour des 20h30 samedi 17 mars 2018.

 

Je roulais en voiture sur la rocade en direction du péage de Voreppe.

 

Au niveau de la sortie Veurey j ai aperçu distinctement un objet volant de forme triangulaire (isocèle) avec 3 spots lumineux vers chaque pointes ainsi qu'un point lumineux au centre du triangle de couleur rouge.

 

Il volait à basse altitude et à faible allure. Il est passé au dessus de la montagne.

 

La taille de l objet était approximativement autour des 100m. »

 

0 commentaires

ven.

06

avril

2018

" Secrets et Lieux Sacrés d’Angleterre " avec Philippe Weber

 

« Secrets et Lieux Sacrés d’Angleterre » avec Philippe Weber

 

Les cropcircles sont un phénomène mondial qui commence à être bien connu. Les plus significatifs (en taille et en complexité) sont en Angleterre du sud dans une région bien particulière : le Wiltshire.

 

En effet, cette région possède une énergie tellurique particulière qui a été mise en valeur par nos Anciens avec des mégalithes, des tumulus, des collines, des sources …Lieux anciens réactivés tous les ans par ces empreintes qui descendent du ciel …

 

Partons découvrir ensemble ces lieux inédits, ces secrets cachés du grand public : l’horloge astronomique de Stonehenge, la plus grande colline artificielle Silbury Hill , le puits sacré de Avebury, la colline du Tor de Michael à Glastonbury, le puits de Chalice Well où serait caché le Graal, les bosquets aux cérémonies druidiques, le chemin caché de Saint Jacques de Compostelle anglais …

 

Philippe, explorant cette région anglaise depuis 20 ans, vous livrera les clefs de ces lieux sacrés et vous révèlera la cohérence énergétique de cette région magique.

 

Site Officiel: http://www.philippeweber.com

0 commentaires

ven.

06

avril

2018

Paréidolies de Nébuleuses

TOP 5 PARÉIDOLIE : LES NÉBULEUSES “CE QUI EST EN HAUT EST COMME CE QUI EST EN BAS”

Mis en ligne sur le site Nurea TV

 

« Une paréidolie est une sorte d’illusion d’optique qui consiste à associer un stimulus visuel informe et ambigu à un élément clair et identifiable, souvent une forme humaine ou animale. »

 

“Une nébuleuse (du latin nebula, nuage) désigne, en astronomie, un objet céleste composé de gaz raréfié, ionisé et/ou de poussières interstellaires. Avant les années 1920, le terme désignait tout objet du ciel d’aspect diffus.”

 

Cependant si certaines interprétations de "signes" se font par paréidolies, cela n'empêche pas que l'on ait accès à ce que Jung appelait "l'inconscient collectif" et qui permette d'avoir un sens POUR NOUS, comme dans le cas du fameux "Scarabée".

 

Jung avait une patiente très fermée, qui repoussait toutes les émotions et qui n'avançait pas dans son analyse le jour où elle raconte son rêve avec un scarabée sacré d'Egypte...

 

Jung l'interrompt car il entend un bruit à la fenêtre...

 

Et là, avec la patiente, ils découvrent un scarabée qui essayait de rentrer !

 

Elle fond en larmes et l'analyse peut enfin se poursuivre, se "décoincer"...

 

Cela ne veut pas dire que le "scarabée est venu exprès gratter à la fenêtre", comme la chauve souris de bigard qui sonne à l'interphone, mais que l'inconscient de cette personne avait peut-être juste "anticipé" l'événement pour son besoin d'évolution, pour que ses émotions sortent enfin, car il est prouvé par ailleurs, grâce à des capteurs neuronaux, que nous serions capables "d'anticiper" la réalité (une expérience avec des images à forte valeur émotionnelle choisies par un genre de hasard généré par ordinateur)...

 

La "connexion" du subconscient à une certaine réalité extérieure ferait d'une certaine façon que, lorsqu'on est prêts, une information est assimilée à partir de n'importe quel "prétexte utile"...

 

Ce qui explique que l'on puisse "lire" dans le marc de café ou n'importe quel autre support à condition de se mettre en "expansion de conscience"

 

 

0 commentaires

ven.

06

avril

2018

Une mystérieuse lumière bleue observée en Angleterre

 

Des habitants des comtés de Buckinghamshire et d'Oxfordshire ont aperçu de mystérieuses lumières bleues qui se déplaçaient dans le ciel nocturne. Pour certains témoins, il s'agit d'un OVNI.

 

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2018, des habitants inquiets ont exprimé leur stupéfaction sur les réseaux sociaux après qu'ils aient observé une lumière inhabituelle qui ressemblait à « une paire d'yeux ».

 

James Lidington, qui a pu observer ce phénomène bizarre depuis le petit village de Princes Risborough, a livré son témoignage sur le site Internet Express.co.uk : « Je les ai remarqués pour la première fois vers 23h, et celaa duré environ 2 minutes avant de se disperser. »

 

« Les lumières étaient très grandes et formaientun paire d'yeux qui semblait vous regarder. »

 

« Il [L'OVNI] a traversé le ciel, nous l'avons perdu de vue après qu'il ait disparu au loin. »

 

« C'était très étrange de voir cela, je n'avais jamais rien vu de tel auparavant. »

 

Ces lumières bleues ont été vues à travers l'ensemble du comté et ont été repérées par plusieurs personnes.

 

Les lumières ont également été photographiées par des résidents de Bicester dans le comté de l'Oxfordshire.

 

M. Lidington poursuit : « A première vue, il semblait que c'était quelqu'un qui produisait cette lumière vive, avec un projecteur lumineux, par exemple. Toutefois, elle était davantage brillante et s'est déplacée dans le ciel, juste au-dessus de nous avant de disparaître. »

 

« C'était très semblable à ces histoires [d'OVNI et d'extraterrestres, NDLR], ce qui donne l'impression que cela pourrait être des extraterrestres ou des créatures nocturnes qui nous surveillent. »

 

Ces derniers temps de nombreuses personnes ont rapporté avoir vu d'étranges phénomènes lumineux dans le ciel.

 

En novembre 2017, des habitants de la ville russe d'Ekaterinbourg ont affirmé avoir vu un vaisseau spatial extraterrestre.

 

Cet objet non identifié avait été filmé dans les premières heures un lundi matin. Il a semblé s'écraser près de la périphérie sud de la ville près du centre d'exposition EXPO et de l'aéroport de Koltsovo.

 

En dépit des preuves vidéo de l'incident, la branche du ministère russe des Affaires d'urgence dans la région de Sverdlovsk a déclaré qu'aucun événement de ce type n'avait eu lieu. L'aéroport local n'a pas non plus rapporté avoir vu ce feu vert.

 

0 commentaires

ven.

06

avril

2018

Un grand scientifique raconte les recherches de la vie extraterrestre

 

L’exobiologiste André Brack, invité par la faculté de santé d’Angers, donnait jeudi 5 avril une conférence intitulée

« Sommes-nous vraiment seuls dans l’Univers ? ».

 

« Sommes-nous vraiment seuls dans l’Univers ? »

 

C’est la question à laquelle a tenté de répondre André Brack, directeur de recherche émérite au Centre de biophysique moléculaire du CNRS à Orléans et membre honoraire de l’Institut d’astrobiologie de la NASA.

 

Le scientifique était invité par l’Université d’Angers et le laboratoire MINT pour une conférence jeudi 5 avril.

 

Pourquoi la recherche d’une vie extraterrestre fascine-t-elle tant les scientifiques ?

 

Nous sommes curieux par nature.

Notre besoin de comprendre est permanent.

Mais la vie extraterrestre est un très vieux questionnement qui hante l’esprit humain de manière générale.

 

En 300 avant JC, Epicure écrivait à Hérodote :

« Les mondes sont en nombre infini et on ne saurait démontrer qu’ils ne sont pas habités ».

 

À la Renaissance, Giordano Bruno, un prêtre défroqué italien, affirmait haut et fort que la vie extraterrestre existait. Il a été brûlé vif sur la place publique de Rome.

 

En tant que scientifiques, notre travail est de passer de l’intuition des intellectuels à la réalité en apportant des preuves.

Pour l’instant nous n’en avons pas, mais nous sommes optimistes. Il nous suffirait d’un cas pour affirmer que la vie terrestre n’est pas un accident exceptionnel.

 

S’il existe des civilisations extraterrestres, pourquoi n’avons-nous eu aucun contact avec elles ?

 

Nous recherchons d’abord une forme de vie extraterrestre qui serait restée au niveau bactérien.

 

Mais si des civilisations existent, elles n’ont peut-être pas développé une technologie qui leur permette de venir nous voir. Ou ne sont pas curieuses !

 

Pour l’instant, nous n’avons pas capté de signaux intelligents.

 

Nous, en revanche, sommes immanquables pour tout extraterrestre qui passerait près du système solaire grâce aux radars et aux signaux que nous envoyons.

 

Mais nous n’émettons que depuis la fin du XIXe siècle alors que la vie est présente sur terre depuis 4 milliards d’années.

 

Que pensez-vous des récits de visites extraterrestres ?

 

Il faudrait que les extraterrestres soient beaucoup plus avancés que nous pour nous rendre visite.

 

Ça pose d’ailleurs un problème pour l’ego de certains scientifiques qui considèrent que les humains ont atteint le summum de l’intelligence.

 

Cela leur paraît impensable que d’autres soient plus intelligents que nous. Pour ma part, je serais ravi d’avoir des preuves de visites extraterrestres. Mais nous n’en avons pas. On ne peut pas attribuer les 10 % de phénomènes lumineux inexpliqués à des visiteurs.

 

Quelles sont les conditions pour que la vie se développe sur une planète ?

 

On se base sur la présence d’eau et de chimie du carbone. On a démontré en laboratoire que ce couple était le meilleur candidat pour démarrer la vie quelque part.

 

Pour permettre la présence d’eau liquide, il faut une température ne dépassant pas 80-100 degrés.

 

La planète doit donc être à une bonne distance de l’étoile.

Si elle est trop près, comme Vénus, l’eau s’évapore.

Si elle est trop loin, comme Mars, l’eau finit par geler et passer dans le sol. Il faut aussi qu’elle ait la bonne taille.

Si elle est trop grosse, comme Jupiter et Saturne, elle est gazeuse.

Si elle est trop petite, la gravité n’est pas suffisante pour retenir une atmosphère et donc l’eau s’évapore.

 

Où en sont les découvertes ?

 

Dans le système solaire, on a de bonnes nouvelles sur la présence possible de poches d’eau liquide à l’intérieur de corps glacés, sur Encelade et Titan, des satellites de Saturne, et sur Pluton.

 

On sait qu’il y a de l’eau liquide sous la glace d’Europe, une lune de Jupiter, mais on ne sait pas s’il y a de la chimie du carbone.

 

Mais les découvertes les plus importantes se font au niveau des exoplanètes (planètes gravitant autour d’une étoile autre que le Soleil).

Les astronomes ont en découvert 3758 à ce jour.

Les plus grosses sont gazeuses et donc non propices à la présence d’océans.

Mais 44 sont dites habitables.

La plus proche de nous est Proxima b, à 40 000 milliards de kilomètres. Un projet de sonde pour aller l’explorer est en cours.

 

Qu’en est-il de Mars ?

 

Curiosity, la mission américaine, a confirmé la présence d’eau.

 

Elle a trouvé tous les éléments nécessaires à la formation de la vie, mais seulement au niveau des atomes.

 

Nous n’avons pas encore trouvé de molécules, c’est-à-dire de groupement d’atomes.

 

La surface est brûlée par la radioactivité du soleil qui provoque une oxydation du sol et qui détruit probablement ces molécules.

 

Donc il faut creuser, mais Curiosity creuse seulement sur quelques centimètres.

 

En 2022, les Européens vont envoyer ExoMars avec une foreuse qui pourra descendre à deux mètres.

 

La mission aura aussi un microscope pour faire des gros plans sur des roches et voir des constructions qui auraient pu être faites par des bactéries.

 

Angers

0 commentaires

ven.

06

avril

2018

Angleterre : Une soucoupe volante filmée au-dessus de Manchester

 

Un vaisseau spatial extraterrestre a été filmé alors qu'il survolait la ville de Manchester, en Angleterre.

 

Ces étranges images ont été prises au-dessus de Heywood, dans le comté métropolitain du Grand Manchester. Elles nous montrent ce qui ressemble à une soucoupe volante dans le ciel.

 

L'OVNI semble tourner sur lui-même et émet plusieurs lumières rayonnantes.

 

Les témoins, époustouflés, peuvent être entendus en train de s'étonner devant cette scène inexplicable : « Nous venons de voir un OVNI. »

 

On ne sait pas qui a filmé l'observation, mais la vidéo a été postée sur la chaîne YouTube UFO Today le 4 avril 2018. La personne qui a mis en ligne la vidéo explique :

 

« Le chien de la famille a commencé à aboyer quand il a repéré cette effrayant OVNI. »

 

« La lumière a grandi comme si elles'approchait de la famille. C'est à ce moment-là, qu'ils ont pris des photos avec leurs iPhones. »

 

« Ce grand OVNI en forme de disque semblait se transformer en un anneau de lumière. »

 

« Cette vidéo offre une des meilleures preuves vidéo d'une rencontre d'OVNI. »

 

Les internautes ont été prompts à commenter sur ce qu'ils pensaient de cet objet mystérieux. Certains ont prétendu que c'était la preuve ultime de la vie extraterrestre.

 

Pour d'autres, il ne s'agirait que d'un drone.

 

0 commentaires

ven.

06

avril

2018

Prototype TR-3B filmé de nuit en Caroline du Nord

 

 

Voici un probable prototype de l'avion secret TR3B  américain volant de nuit avec sa forme triangulaire caractéristique.

 

Ces images proviennent du site The UFO Institute  et la vidéo a été prise en Caroline du Nord, dans un  champ près de Columbus.

 

Il y a un bruit de moteur  et le déplacement de ce prototype est relativement lent.

Il pourrait provenir de la base voisine  de Fort Bragg ou de la base Pope Air Force.

Cet avion mixte une propulsion classique avec une technologie “anti-gravité” .

 

 

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Un Mig 29 chasse un ovni le 18 février 2016 en Russie enregistrement (fichier audio)

Article de Philips OLAV

 

Dans les premières heures du 18 février 2016, le réseau de défense aérienne de la Fédération de Russie a été activé en raison d'un objet mystérieux, considéré comme un OVNI, qui a traversé la frontière,  et l'armée de l'air russe a lancé plusieurs Mig 29 a sa poursuite afin d'enquêter.

 

Un MIG, le "725" a finalement pu se rapprocher de l'objet non identifié et, à un moment donné, il a pu non seulement le voir visuellement, mais aussi grimper à moins de 300 mètres de l'objet avant qu'il ne s'éloigne à toute vitesse et franchisse la frontière.

 

Ce qui suit est un enregistrement audio fascinant du "725" (le MIG 29 Russe) poursuivant un OVNI, et  observant celui-ci apparemment de l'autre côté de la frontière parce qu'il a fini par le perdre après  avoir franchi la frontière.

 

Malgré un verrouillage visuel et radar sur l'objet volant inconnu,  "725" et ses contrôleurs de vol n'ont pas été en mesure d'identifier cet objet.

 

Après avoir fait des recherches sur l'observation, nous avons contacté plusieurs traducteurs pour nous aider à traduire l'audio afin d'en apprendre davantage sur les événements de cette matinée.

 

 

Voici ci-dessous l'enregistrement  audio 

L'enregistrement s'intitule "Interception des intrus". La discussion enregistrée a eu lieu entre le tableau 725 (voix masculine) et le Checkpoint. 725 est le surnom de l'avion MiG-29 qui interceptait l'avion intrus.

 

725, quel est votre cours actuel ?

 

-180

 

Quel est votre cours actuel ?

 

– 180

 

par rapport à l'Horizon ?

 

725, cap 180, 4000.

 

725, je vous vois dans le cours 20

 

725 Je suis sur 180 parcours

 

725, compris. 725 parcours 90 à droite

 

725, compris

 

725, le cap 70 à gauche.

 

-725 70. Cap à gauche. Compris.

 

725 compris. 725, Quel est le cours actuel ?

 

725, 70 et 4000.

 

Compris. 725, gardez le cap 60 à gauche.

 

725 Sur le cap 60 - 4000.

 

725, compris. 725 oh la route de la sortie du cap 40. 725, cap 4000 de l'Horizon.

 

725 compris 40-4000. 725 cours 40-4000

 

725, compris. Pour plus d'informations : la cible est sur votre gauche cours 30 degrés. La distance est de 30 kilomètres. Au-dessus de 4.

 

Compris. Qu'est-ce qu'ils font ?

 

Ils exécutent probablement la manœuvre sur le parcours30.

725, sur le cap 30.

 

Quel est votre niveau ?

 

-30 – 4600.

 

Sur la gauche, c'est plus près maintenant. La distance est de 18 kilomètres maintenant.

 

18 kilomètres entre nous ? Oui.

 

Compris, 725.

 

faire une demande de 7400 de latitude.

 

Compris.... compris. Selon vos instructions, la hauteur est libre.

 

Compris.... compris.  Le virage à gauche à la sortie de 180.

 

J'accorde une latitude de 7400.

 

-725, compris. Making 7400 standard à gauche sur le cap de 180.

 

Maintenant à gauche. La distance est de 10 kilomètres maintenant.

 

Sur la gauche ?

 

Oui, à gauche.

 

Compris.... compris. J'atteins le cap de sortie.

 

Sortie de route sur le virage à gauche 180, 725.

 

725 Compris. A gauche 180

 

7500 la latitude accordée, 725.

 

Prise en standard 7500

 

Quel est le cours actuel 725 ?

 

Je suis à 180, 7500 de latitude.

 

Compris.  Directement à l'Horizon

 

725 Compris. 180-7500

 

Quelle est votre vitesse 725 ?

 

La vitesse est de 650. 600 est réglé.

 

Compris.... compris. Vitesse 600. Tournez à gauche.

 

725, compris, à gauche. La vitesse 500 est réglée sur l'appareil.

Compris.... compris. C'est fait.

 

Qu'attendons-nous ?

 

Je ne comprends pas.

 

Quelles sont les actions attendues ?

 

La reconnaissance par la cible est attendue.  725 sortie de route 360 sur votre gauche.

 

Quel est le cours ?

 

-3-6-0.

 

Compris.... compris. Cap 360-7500. Les normes que j'ai maintenues. Cours 360-7500

 

La cible est occupée. La distance entre vous et la cible est de 20 kilomètres. Au-dessus de mille.

 

725, compris.

 

Il est à votre gauche, 725.

 

Ne pas comprendre.

 

La cible est sur votre gauche.

 

Nous avons 90 à gauche.

 

Compris 725, faites une manœuvre à droite.

 

Le cap est à 30.

 

725, compris. Montée au cours 30-7500.

 

7500 Horizon, 735. Vitesse 600km/h. Sur le parcours 30 il y aura la cible au 45 sur la gauche. Le but est de manœuvrer vers la droite à partir de vous.

 

725 compris.  Manœuvres à droite en dessous de 45. La vitesse est de 600 à 7 500.

 

La distance entre vous et la cible est de 12 kilomètres.

725 compris.

 

Sur le côté gauche à 60 ans, puis à 10 ans.

 

Compris 725.

 

Cap 360, 725.

 

Compris 360.

 

La cible est sur le cap de 360 à 45 de longitude. La distance entre les deux est de 8.

 

725 Réalisé. Quelle est la latitude de la cible ?

 

Au-dessus de 1000.

 

Compris.... -Compris...

 

Allumez RWR, 725.

 

Compris.... compris. Effectuer la manœuvre à gauche, 180 et 725 ajuster.

725, Compris.

 

Sur la gauche, vers le demi-tour. Puis trois.

 

725, compris. Quel est le cours ?

 

Continuer sur 360 vers la gauche dans la direction de gauche à droite. Le cours de sortie est de 180

725 compris.

 

Quel cours avez-vous réussi ?

 

-270

 

Compris.... compris. Sur la gauche dans une manière de tourner.

Compris 725

 

 

Vous quittez le cap 170.

 

725 Compris 170. Quel est l'angle de cap

 

Maintenant ?

La cible sera à gauche en dessous de 40 ans en suivant le cap 170/.

 

A gauche ou à droite ?

 

Gauche. Vous voyez quelque chose à droite ?

Pas encore.

 

Continuer à se déplacer vers la gauche. Cours de fin d'études 150

 

Effectuer 150

 

La cible est sur la gauche 725.

 

Compris.... compris. J'obtiens un signal radio à l'arrière de mon

 

côté droit

 

Oui, il y en a un autre derrière la frontière. La distance est de 15 kilomètres de l'arrière. Le cours est à 90.

 

Je le fais jusqu'au cap 90.

 

la cible est sur le cap 90. A gauche en dessous de 20.

 

725 Compris. A gauche, en dessous de 20 ans.

 

Quatre trimestres au-dessus, 725.

 

Oui, camarade chef.

 

Sur la gauche à 4 heures.

 

Je ne vois rien. Rayonnement de l'arrière par le côté gauche

Major, allez à gauche avec la sortie 330, 725.

 

Compris.... compris. Continuez. Il reste 7500 mètres de hauteur

 

725 ne pas allumer l'arme.

 

Compris.... compris.

 

Poursuivre le cap 180 à gauche.

 

725, j'effectue à 180 à gauche.

 

La cible est sur la gauche sur une distance de faisceau de 6 kilomètres et plus haut que mille.

 

725, compris. Mille.

 

Maintenant, il est sur la gauche sur une poutre plus haute que cinq cents.

 

Je ne vois pas !

 

Sur quel parcours avez-vous réussi ?

 

Avoir dépassé les 300. La cible est-elle célibataire ?

 

Célibataire, 725.

 

Je demande 170.

 

725, sortie à 180 pour vous.

 

725, compris. Cap 180. Je garde le standard.

 

A gauche en dessous de 60, 725.  La distance entre vous et la cible est de 6 kilomètres.

 

725, compris. Est-il supérieur à 1000 ?

 

A gauche en dessous de 80. Derrière les 4 côtés. Il est supérieur à 1000

 

Compris.

 

Quelle est votre vitesse actuelle ?

 

600 selon le panneau.

 

Réglez-le pour 480.

 

725, compris. La vitesse 480 est réglée. Je garde la norme 7500. Je ne vois encore rien.

 

J'ai compris. Préparez-vous pour le virage à gauche. Rouleau attitude 35.

 

Compris. roulis à gauche à 35

 

725 ont glissé. La distance à la cible est de 8. Maintenir le roulis gauche à 35 et la vue dans l'hémisphère gauche.

 

725, compris.

 

Le RWR est-il activé ?

Oui. Oui. Pas encore de signal.

 

Compris.

 

La stabilisation est en marche. Rouleau à 35, 7500 standard. Je continue à le surveiller visuellement.

 

725, compris. La distance est de 11 kilomètres.

 

Dans le virage aussi ?

 

Oui. Oui.

 

Compris. Il va nous faire signe tout à l'heure.

 

Poursuivre la cible. Continuez à le regarder. La distance est de 11 entre vous et la cible.

 

Compris.

 

Quel est votre parcours actuel ?

 

J'ai passé 20 degrés.

 

20 degrés. Jusqu'à présent, la ligne droite.

 

Compris. En ligne droite.

 

Compris. Tournez-vous. Gardez le rouleau gauche 30 pour 11 heures.

 

Compris. Pour 11 heures. Signal RWR par l'arrière sur le côté gauche.

 

Compris. Continuez à tourner à gauche. Rouleau 45.

 

Compris, 45. A gauche en dessous de 90. J'observe un éclairage par rapport aux étoiles.

 

La norme 8000 est autorisée. Ne perdez pas la cible à partir de votre

 

vision.

 

725 compris. 8000 standard.

 

Ne perdez pas la cible de votre vision et ne perdez pas le contact visuel.

 

Compris.

 

Contrôle de la vitesse, mode de stabilisation.

 

Compris. Confirmez le cours.

 

Je confirme le cours.

 

Compris.... compris. Je me prépare pour le standard 80.

 

Compris. Gardez-le

 

Compris. Cours 240 - standard.

 

Est-ce qu'il s'est déplacé vers la gauche ?

 

Oui, encore à gauche.

 

Pouvez-vous distinguer pour chaque cible ?

 

Non.

 

Compris 725, confirmez ce que vous observez.

 

une fois de plus ?

 

Un objet lumineux par rapport à l'objet étoiles.

Y a-t-il des radiations ?

 

Il n'y a pas de radiations.

 

Compris.

 

La norme 800 est mise en place.

 

La cible est-elle visuellement plus élevée que vous ?

 

C'est 300 mètres plus haut que moi. A gauche 15

 

J'interdis de vivre la latitude.

 

Compris.

 

725, quel est votre cours ?

 

725, le cap est 240 à gauche 15-25. J'observe quelque chose.

 

Manœuvre sur un rouleau. Gardez le contact visuel

 

avec lui.

 

725, compris. Vous le confirmez ?

 

Oui, je confirme.

 

Compris. Il me semble que c'est loin.

 

Quelle est la distance ?

 

Je suis en train de vérifier.

 

Réception du signal RWR le signal RWR de gauche en dessous de 50.

 

725, vous n'avez pas perdu le contact visuel ?

 

Avec une seule cible. Je n'observe pas les autres. A gauche 15. Je maintiens le cap 240 - 7800 au standard.

 

725, vous avez la possibilité de tourner à gauche ?

 

Je n'ai pas compris.

 

Avez-vous la possibilité de modifier la disposition vers la gauche afin de pouvoir observer clairement la cible ?

 

Je suis du côté de la Lune maintenant.

 

Je n'ai pas compris.

 

J'ai la Lune à droite et la cible est à gauche.

 

Je n'ai pas compris.

 

J'ai réglé l'appareil sur 650.

 

Compris.

 

Il n'y a pas de mouvement.

 

Je n'ai pas compris.

 

Je n'observe aucun mouvement.

 

Compris. Tu gardes le contact visuel ?

 

C'est ce que je suis. Est-ce qu'il me quitte ?

 

Oui. Oui. Il se rapproche "d'un ruban" (frontière des eaux russes)

 

Compris.... compris.  Je le confirme.

 

Compris. Qu'est-ce qu'il vous reste ?

 

3500 est à gauche.

 

Je n'ai pas compris.

 

L'appareil 700 est mis en service, 09

Je n'ai pas compris.

 

– 105

 

Pardon ?

 

– 105

 

725, coude à droite.

 

725, c'est ça ?

 

D'accord, cap sur le point de contrôle, 725. 725, à droite. Un cap sur une balise.

 

725,Doing to the right - toward the beacon.725, under 90

 

A gauche.

 

Vous pouvez les distinguer ?

 

Non, c'est trop loin.

 

725, revenez au point de contrôle 800.

 

Gardez un échelon.

 

725, compris.

 

Quelle est la vitesse actuelle sur le panneau ? J'en ai autorisé 700.

 

725, compris. 700.

 

Combien de carburant reste-t-il ? Qu'est-ce que la courbure et le maximum ? Allez au point de contrôle.

 

– 330.

 

compris 330. Occupy 750o de latitude standard sous le contrôle de RWR.

 

725, compris. 7500 latitude est prise. Rayonnement du RWR

 

Compris.

 

Il y a quelque chose derrière, sur le côté droit.

 

725, Les radiations se produisent-elles ?

 

Oui.... Oui. Sur la droite.

 

725, 7507 est autorisé. Diminuer selon la norme occupe 210 à la vitesse 750 sur l'appareil.

 

725, compris.

 

accepté. Sous la pression de 745.0745.0745.0 j'ai permis de prendre 1200. Sous la pression de l'aérodrome.

 

Compris, moins de 1200. Quelle est la pression ?

 

745.0745.0, 1200 sous un alignement d'aérodrome, vitesse 750, et se déplacer au point de contrôle. Contrôle par balayage de la hauteur et du rayonnement sur le RWR.

 

725, compris.

 

725, je spécifie la pression d'air : 7506.0756.0756.0

 

7506,0, compris.

 

725, je spécifie la pression d'air 7506.8

 

– 7506.8

 

Contrôle du travail du RWR. 725, cap 60.

 

– 725, 70.

 

725, installez 600 sur le panneau. Démarrage 1200, sous pression de l'aérodrome 7506.8

 

725, sous pression 7506.8 - 1200 est prise L'appareil a été réglé sur 600.

 

Compris. Maintenez le cap sur 60.

 

Compris. Je ne vois pas de radiations.

 

Il y en a un. Il est parti probablement sur une petite hauteur.

 

725, à gauche un cap sur une balise.

 

Compris - Compris

 

725, Continuez à avancer sur le cap 360 - 1200.

 

725, compris.1200 est maintenu sur un cap 360.

 

Trois tonnes.

 

725, Observez-vous le point de contrôle ?

 

Oui, 725.

 

Estimation au premier 1200 développement sur 180.

 

725, compris. Au premier 1200 sur 180. Il y a quelque chose qui me met en valeur depuis l'arrière. Il y a quelqu'un ?

 

C'est peut-être nos ouvriers sur la terre.

 

Compris.

 

725, préparez-vous à atterrir à 1200. Ne bougez pas de 1200.

 

725, je vous ai compris.

 

725, Combien de carburant reste-t-il ?

 

– 725, 2600.

 

Compris 2600.

 

725, contrôle pour la mise en place du 15ème canal.

 

Compris. 725 préparé pour l'atterrissage 1300.

 

Compris. Ne bouge pas.

 

– 2150.

 

Exécuter, le premier. La pression 725 est de 756,9.

 

725, 756,9 est mis en place.

 

725, qu'est-ce qu'il reste ?

 

– 725, 1900.

 

Confirmé.

 

725, et sur le second 1200.

 

Effectuer l'atterrissage 725.  Garder 1200

 

Voici l'original mis en ligne sur le site   http://www.radioscanner.ru/forum/topic35969.html#msg1231676

Commentaires

Cet audio a été mis en ligne sur le site http://www.radioscanner.ru/

 

 

Le site Radioscanner.ru  apporte  quelques commentaires pour fournir des détails en ce qui concerne la discussion active sur le forum concernant l'enregistrement radio du 18 février 2016.

 

Les enregistrements ont été réalisés le 18 février 2016 entre 12h55 et 1h40, heure de Moscou.

 

Le fichier audio a été édité pour supprimer les pauses, l'indicatif d'appel complet de l'avion (d'interception), les signaux d'identification de l'aérodrome militaire et d'autres émetteurs dans les environs de l'incident.

 

Le fichier est légal selon les lois de la Fédération de Russie, car les transmissions étaient en clair (non cryptées) sur les fréquences radio normales de l'aviation.

 

N'importe quelle personne ayant un récepteur à large bande dans la région aurait pu recevoir ces signaux, et il aurait pu être reçu à une plus grande portée par l'équipement radio amateur.

 

Nous affirmons que le ministère de la Défense a établi des lignes directrices sur la façon d'interpréter et de commenter ces événements et que nous n'avons pas violé leurs (lignes directrices).

 

Nous croyons que les rapports de vol du district militaire du Sud (en février) n'ont rien à voir avec cette affaire, car lors de l'incident du 9 février 2016, deux avions de transport AN-72 ont été interceptés dans le cadre d'une mission d'entraînement et forcés d'atterrir.

 

Ces interceptions ont été effectuées de jour en après-midi, alors que les événements du 18 février et les transmissions radio ont eu lieu de nuit.

 

Veuillez noter que, selon la loi, les cinq objectifs de l'interception des intrus étaient les suivants :

 

a). Identification de l'intrus

b). Aider l'équipage d'un intrus en le ramenant sur sa trajectoire.

c). Forcer un intrus à quitter l'espace aérien de la Fédération de Russie.

d). Intercepter et forcer (un intrus) à partir des zones frontalières et à l'écart des zones réglementées et des zones d'interdiction de vol.

e). Forcer un intrus à atterrir

 

Cela dit, l'objectif a été atteint : l'intrus a été contraint de quitter l'espace aérien russe.

 

 

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Les meilleures observations d'Ovnis de mars 2018

02/03/2018 :LUNE

Le 3 mars 2018 : formation triangulaire à  Colorado Springs

Le 12 mars 2018 : lumières dans le ciel - Las Vegas, Nevada

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Sommes-nous des ordinateurs quantiques ?

 

Le cerveau est très certainement l’organe le plus mystérieux du corps humain.

 

Malgré d’importantes avancées en neurosciences au cours des dernières années, de vastes zones cérébrales restent encore à explorer.

 

Loin d’avoir dressé le catalogue de toutes ses fonctionnalités, des scientifiques se questionnent aujourd’hui sur les similitudes entre le cerveau et l’ordinateur quantique.

 

« Pourrions-nous nous mêmes être des ordinateurs quantiques plutôt que de simples robots intelligents qui créent et développent des ordinateurs quantiques ? »,

 

c’est la question que se pose Mattew Fisher, physicien théoricien à l’université de Santa Barbara et directeur scientifique du nouveau Quantum Brain Project (QuBrain).

 

Cette question paraît naturelle tant la ressemblance entre un cerveau et un ordinateur est frappante : les deux utilisent des signaux d’entrée et de sortie pour traiter l’information et prendre des décisions.

 

Le fonctionnement exact de certaines fonctions cérébrales échappe encore aux neurosciences – le processus de stockage de la mémoire à long terme par exemple.

 

La mécanique quantique, qui décrit les phénomènes physiques à l’échelle atomique et subatomique, pourrait éclaircir certaines de ces zones d’ombres ; de telles réponses pourraient avoir d’importantes implications tant en terme d’informatique quantique que de biologie humaine.

 

L’idée d’un cerveau fonctionnant comme un ordinateur quantique n’est pas nouvelle.

 

Plusieurs scientifiques ont, en effet, déjà avancé ce genre d’hypothèse mais sans en préciser davantage la substance.

 

Cependant, Fisher, expert de renommée mondiale dans le domaine de la mécanique quantique, a précisément identifié un ensemble de processus biologiques qui prouveraient un traitement quantique de l’information par le cerveau.

 

Pour ce faire, celui-ci a lancé le projet QuBrain.

 

Composé d’une équipe internationale de physiciens quantiques, de biologistes moléculaires, de biochimistes, de chimistes et de neurobiologistes, le projet à pour but de mettre expérimentalement en évidence le fait que notre cerveau soit en réalité un ordinateur quantique.

 

« Si la question de savoir si le cerveau est un système quantique obtient une réponse positive, cela pourrait révolutionner notre compréhension de la fonction cérébrale et de la cognition humaine » explique Matt Helgeson, ingénieur chimiste à l’université de Santa Barbara et co-directeur de QuBrain.

 

 

Cerveau quantique et qubits biochimiques

 

L’informatique quantique repose majoritairement sur la notion de « qubits ».

 

En informatique classique, un bit ne peut prendre que deux valeurs : 0 ou 1.

 

Au contraire, dans un ordinateur quantique et grâce au principe de superposition, un qubit peut prendre simultanément les valeurs 0 et 1.

 

Cela permet ainsi de développer des systèmes complexes de traitement de l’information bien plus rapides et efficaces que les ordinateurs d’aujourd’hui.

 

 

Dans les ordinateurs quantiques actuellement en développement, les réseaux de qubits sont maintenus en environnement hautement confiné et à basse température.

 

Avec une température d’environ 37 °C, le cerveau n’est donc pas considéré, en règle générale, comme un environnement autorisant la stabilité et l’intégrité d’un assemblage de qubits.

 

Toutefois, Fisher affirme que les spins nucléaires (le spin relatif aux nucléons du noyau et non aux électrons) échappent à cette règle.

 

« Des spins nucléaires extrêmement bien isolés peuvent stocker – et même traiter – l’information quantique sur des échelles de temps humaines de l’ordre de quelques heures voire plus » explique Fisher.

 

En particulier, les atomes de phosphore, l’un des éléments les plus abondants du corps humain, possèdent le spin nucléaire adéquat pour agir comme des qubits biochimiques. L’une des expériences de QuBrain aura ainsi pour but d’étudier les propriétés quantiques des atomes de phosphore, notamment l’intrication entre deux spins nucléaires de phosphore liés au sein d’une molécule intégrée à un cycle biochimique.

Intrication quantique neuronale

 

 

Parallèlement, les biochimistes étudieront la dynamique et les spins nucléaires des molécules de Posner (des nano-structures sphériques composées de phosphate de calcium), ainsi que leur capacité potentielle à protéger, contre le phénomène de décohérence quantique, les spins nucléaires des atomes de phosphore stockant l’information quantique.

La formation de paires de molécules de Posner pourrait également jouer un rôle dans la non-localité de l’information quantique.

 

 

Un autre ensemble d’expériences aura pour objectif d’étudier le potentiel rôle que jouent les mitochondries (les organites responsables de la production d’énergie dans la cellule) dans l’intrication quantique des qubits, ainsi que leur couplage quantique aux neurones.

 

Cette étude devra déterminer si les mitochondries peuvent transporter les molécules de Posner entre et dans les neurones via leurs réseaux tubulaires.

 

La fusion et la fission mitochondriale pourrait autoriser l’émergence d’une intrication quantique intercellulaire.

 

La dissociation des molécules de Posner déclencherait dès lors la libération de calcium dans le réseau mitochondrial, entraînant la libération de neurotransmetteurs et activant les synapses, résultant en un réseau de neurones intriqués.

 

« Avec QuBrain, nous explorerons la fonction neuronale via des technologies actuelles mais sous un tout nouvel angle, avec un énorme potentiel de découverte » conclut Tobias Fromme, chercheur à l’Université Technique de Munich.

 

Tandis que selon Helgeson, les recherches du projet QuBrain ont le potentiel d’amener à de véritables avancées dans les domaines des biomatériaux, de la biochimie, de l’intrication quantique dans les solutions chimiques et des troubles humains de l’humeur, même si le cerveau s’avère finalement ne pas être un ordinateur quantique.

 

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Des coups de fil de l’au-delà ?

 

De nombreux témoins un peu partout en France sont convaincus d’avoir reçu un jour un appel téléphonique très étrange…

 

Un appel où ils ont reconnu la voix et le style d’une personne proche décédée. Illusions, canulars ou contact avec des

défunts ?

 

David Galley s’est intéressé à ce phénomène des coups de fils de l’au-delà.

 

Le lien qui reprend l'émission de France 2 sur ce sujet en replay

2 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Des témoins indépendants rapportent la présence d'un avion fantôme silencieux au-dessus de Ripley, au Royaume-Uni, qui a «obscurci le ciel»

 

A-t-on vraiment vu un avion fantôme dans le ciel de Derbyshire ?

 

Des rapports distincts d'un mystérieux avion fantôme ont émergé à Derbyshire où des témoins ont vu une forme sombre et silencieuse 'traverser le ciel.' 

 

Les spectateurs ont déclaré avoir vu une forme sombre dans le ciel vers 18h45 lundi soir à différents endroits dans le comté. 

 

Mark O'Brien croit qu'il a vu un avion volant à basse altitude passer au-dessus de lui après avoir récupéré sa fille à son cours de natation à Ripley. 

 

Il a dit : "C'était si bas qu'il ne devait être que à deux ou trois maisons de haut. J'ai cru qu'il allait s'écraser à un moment donné, mais il était grand et très silencieux." 

 

"Je me souviens qu'il a volé au-dessus de moi et que mon cœur s'est arrêté une seconde. Il ressemblait à un vieil avion de la Seconde Guerre mondiale, mais comme il était sombre, je n'arrivais pas bien à comprendre." 

 

"J'ai paniqué parce que je pensais qu'il descendait sur les habitations près d'Ashford Rise qui est près de ma maison. Il n'y avait ni bruit ni fumée. Il s'est envolé et a disparu entre des arbres avoisinants. 

 

Je suis venu au travail aujourd'hui et j'ai raconté à mes collègues ce qui s'était passé, pensant qu'ils s'attendraient à ce que je sois devenu fou. 

 

Des douzaines d'autres observations de l'avion fantôme silencieux au-dessus du Derbyshire 

 

"Mais l'un d'eux a dit qu'ils avaient vu l'avion voler autour de Heage. C'est vraiment bizarre, mais je sais que beaucoup de gens en ont vu avant". 

 

Lyndsey Taylor, de Barnsley, prétend avoir vu deux avions fantômes en même temps que M. O'Brien, mais cette fois près du village de Hope, dans le Derbyshire Peak District. 

 

Elle a dit : "Tout ça était vraiment bizarre, nous roulions vers Bamcroft quand la radio a soudainement perdu tout signal et le ciel est devenu très sombre." 

 

"Tout d'un coup, cet énorme vieil avion a volé au-dessus de nos têtes, complètement silencieux et se dirigeait vers le sol." 

 

"Mon partenaire et ma fille ont vu la même chose. On pensait qu'il allait s'écraser, mais il a disparu." 

 

"Quelques secondes plus tard, nous avons vu ce qui ressemblait au même avion, cette fois à notre gauche, et il s'est incliné sur le côté et avait l'air de se crasher avant de disparaître." 

 

"Il n'y a pas moyen qu'un avion réel ait eu la vitesse ou la hauteur pour s'en sortir, mais nous n'avons pas entendu d'accident du tout." 

 

"L'avion avait l'air très vieux avec des hélices et était vert." 

 

"Le tout a duré quelques secondes et avant que nous le sachions, tout était fini et tout était redevenu plus lumineux." 

 

"Je ne sais pas s'il existe un avion fantôme, mais je ne peux pas penser à autre chose." 

 

Pam Orridge a dit que la nouvelle des dernières apparitions l'a incitée à se souvenir d'une observation d'il y a quelques années. 

 

Elle a dit : "Mon fils et moi roulions le long de l'A6 en direction de Rowsley depuis Darley Dale." 

 

"Nous venions de passer Church Road sur notre gauche et bien avant Arconic Forgings et Extrusion qui étaient également sur la gauche." 

 

"Soudain, devant nous, il y avait un avion qui volait très bas en direction de nous." 

 

"Si bas qu'on pensait qu'il allait s'écraser sur nous, mais il s'est effondré latéralement et a disparu." 

 

"Nous ne pouvions pas identifier l'avion autrement par le fait qu'il était vieux parce que cela s'est produit si rapidement et que nous étions sous le choc." 

 

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Crash Ovni d'Aztec par Jean Librero du 06 mars 2018

Première partie

Deuxième partie

 

Tous les 1ers mardi du mois, Ovni Paris ,un groupe de passionnés de la question Ovni , organise une soirée ufologique  à Paris   dans le 5ème arrondissement  ,270 rue saint Jacques, salle Nicole dans la Maison des Mines .

 

Une vraie salle de conférence ! 

 

Nos soirées comportent des actualités Ufologiques , une conférence faite par une personne ,ufologue ou lié à la question Ovni et invitée par le responsable Patrice Galacteros  et enfin un débat sur le sujet de la conférence.

 

 

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Un étrange humanoïde volant filmé au Brésil

 

Il y a peu, une vidéo déroutante a été prise en Amérique du Sud. Celle-ci nous montre ce qui ressemble à une silhouette humanoïde planant dans le ciel …

 

Ces images ont été prises au-dessus de la ville brésilienne de Goiânia, par un automobiliste qui roulait sur une route rurale. Il filmait le paysage quand il a pointé sa caméra en direction du ciel orangé. C'est là qu'il a repéré une mystérieuse forme noire dans les airs.

 

Cette étrange silhouette semble avoir des bras saillants et restait immobile tout au long de la vidéo.

 

Le célèbre théoricien de la conspiration Tyler Glockner a publié la vidéo le 4 avril 2018 sur sa chaîne SecureTeam10.

 

« Cette observation d'OVNI nous vient du Brésil. »

 

« Elle peut simplement être décrite comme un OVNI de forme étrange. »

 

« Je ne possède pas beaucoup plus de détails sur cette affaire, autre que l'endroit et où l'OVNI a été aperçu. »

 

« Tout au long de la séquence, l'objet ne semble pas bouger du tout. »

 

Plus de 175 000 personnes ont vu la vidéo, et beaucoup d'entre elles ont exprimé leur propre opinion sur ce que cela pourrait être.

 

« C'est une personne volante, pas un OVNI », affirme l'un d'entre eux.

 

Un autre a ajouté : « Oh mon Dieu, cette silhouette ressemble à Jésus. »

 

Pour les sceptiques, il ne s'agit que d'un nuage sombre, et vous, qu'en pensez-vous ?

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

France : Un OVNI en forme de '8' observé à Cahors en août 2017

Hôtel de Roaldès à Cahors, by Eric Gaba

 

Le 15 août 2017, un couple a observé un OVNI gris en forme de « 8 » au-dessus de Cahors, dans le sud de la France.

 

L'un des témoins a raconté cette histoire sur le site du MUFON, une organisation basée aux États-Unis et dont le but est d'étudier les affaires d'OVNI.

 

Témoignage :

 

« Observation effectuée courant août 2017, en pleine canicule nocturne.

 

A 2 h du matin environ, mon épouse et moi-même tentions de dormir fenêtre de la chambre ouverte (+ de 30 °C à l'extérieur).

 

Tournés vers l'extérieur, nous avons vu passer un peu en dessous de la cime des arbres une forme/objet gris foncé non lumineuse qui semblait avoir l'apparence du signe mathématique infini (comme le chiffre 8 renversé). Il progressait lentement en ligne droite.

 

Le temps nécessaire à mon lever pour me précipiter vers une autre fenêtre, le phénomène avait disparu.

 

Cela n'a duré que environ deux minutes, peut-être moins. un léger bruit, semblable ã un petit bourdonnement accompagnait l'ensemble.

 

Le lendemain, pensant que mon épouse dormait à l'instant du phénomène, je lui ai fait part de mon observation.

 

Sa réponse fut sans appel : 'moi aussi, je l'ai vu passer'.

 

Pour information, j'ai fait part au MUFON de cette observation peu de temps après, mais je n'ai reçu aucune réponse. peut-être est-ce normal, ou bien me prend-on pour un illuminé, mais peu importe.

 

Je vous souhaite bonne réception de ce document. »

 

Commentaire : Jusqu'à présent les aéronefs semi-nocturnes ou nocturnes apparaissaient sous une forme triangulaire, noire avec des spots aux 3 angles et souvent un spot central; cette fois-ci c'est une forme alpha proche du 8 qui se dessine; en général ils ont une grande surface capable d'assombrir un bloc d'immeuble entier, volent bas, et émettent un léger bourdonnement.

Cette forme est symbolique l'alpha est le début de quelque chose...

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Un avion de combat F-16 s'est crashé sur la base aérienne américaine de Nellis, située non loin de Las Vegas- intervention d'un Ovni?

 

Date de l'écrasement : 4 avril 2018

Lieu de l'accident : Nellis AFB, Nevada, Nevada, USA

Source : https://lasvegassun.com/news/2018/apr/04/fighter-jet-assigned-to-nellis-afb-crashes-during/

 

D'après Scott Waring : 

 

"Maintenant, l'USAF rapporte qu'un F-16 s'est écrasé alors qu'il s'entraînait chez Nellis AFB, mais je pense que tout cela n'est qu'une couverture. Vous voyez, Nellis AFB est célèbre pour avoir une base extraterrestre de "grands blancs" situés derrière l'ancien champ de tir. 

 

Je crois qu'un grand aéronef  blanc a vu les mouvements d'un F-16 comme une menace et l'a abattu.

Par exemple, le F-16 aurait pu verrouiller son système de missile laser de poursuite sur l'OVNI....ce qui pourrait être perçu comme une menace. On dit que les "Grands Blancs" sont hyper agressifs. 

 

Les "Grands Blancs" se considèrent comme supérieurs aux humains et ont déjà tué des soldats de l'USAF pour des raisons telles que pousser un enfant "Tall White" loin de votre arme à feu, toucher un enfant "Tall White" ou défier toute demande de leur part.

Ouais, pas les espèces supérieures que beaucoup espéraient, mais l'armée américaine semble penser qu'il y a un grand avantage à les avoir là-bas, probablement pour une sorte de  commerce militaire. 

 

Voulez-vous en savoir plus sur les "Tall Whites"  de la base aérienne emilitaire de Nellis  ? Alors regardez cette interview d'un homme qui n'était pas un militaire à l'époque et qui assurait l'interface entre les "Tall Whites" et les militaires de  l'USAF." 

 

Commentaire : Scott Waring reprend cette idée que la race extraterrestre dite "Tall Whites" est abritée depuis plusieurs dizaines d'années dans cette base de Nellis dans un but technologique militaire mais avec une contre-partie en faveur des des "Tall Whites" que personne ne connaît réellement !

Est-ce une théorie conspirationniste comme les officiels aiment à le répéter depuis quelques mois ?

 

L'article de "sputniknews" concernant ce crash 

 

Un avion de combat multirôle F-16 s'est crashé mercredi sur la base aérienne américaine de Nellis, située non loin de Las Vegas, indique la chaîne américaine Fox News se référant à des sources au sein de la défense.

 

Un F-16 s'est écrasé mercredi sur la base de l'US Air force de Nellis, près de Las Vegas, ont déclaré des responsables de la Défense à la chaîne Fox News.

 

Le sort du pilote, ou des pilotes, reste à préciser.

 

Le même jour, un avion de l'US Marine Corps s'écrase à Djibouti

L'incident s'est produit aux environs de 10h30 heure locale (19h30 heure de Paris) lors de manœuvres d'entraînement sur cette base militaire de Nellis qui se trouve au nord-est de Las Vegas, dans l'Etat du Nevada. Des services de secours ont été dépêchés sur les lieux.

 

 

La porte-parole des forces aériennes, Ann Stefanek, a confirmé que l'un des avions de combat de l'armée de l'air s'était écrasé mercredi dans l'après-midi et a précisé qu'aucun autre détail n'était disponible.

 

Il s'agit déjà du troisième crash d'un aéronef militaire américain en deux jours.

 

Hier, un hélicoptère du Corps des Marines CH-53E s'est écrasé au cours d'exercices en Californie le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, tuant quatre membres d'équipage.

 

Le même jour, un avion AV-8B Harrier du Corps des Marines s'est écrasé à Djibouti au cours d'un entraînement. Le pilote a réussi à s'éjecter et est actuellement dans un état «stable».

 

0 commentaires

jeu.

05

avril

2018

Extraits inédits du futur documentaire sur les ovnis

 

Le réalisateur français, Georges Combe, nous a ouvert son studio en exclusivité pour assister à la projection de son futur documentaire consacré au phénomène Ovni.

 

Il nous a offert des extraits inédits à découvrir dans cette vidéo !

 

 

 

0 commentaires

mer.

04

avril

2018

Soleil : Ovni cylindrique géant ?

 

Date d'observation : 4 avril 2018

Lieu d'observation : Soleil de la Terre

Source : https://helioviewer.org

 

 

D'après Scott waring :

 

"Cet OVNI a été trouvé par "The Watcher" de  Youtube aujourd'hui.

L'Ovni est un très long cylindre rougeoyant et qui laisse derrière lui une trace qui semble venir du soleil. L'Ovni se déplaçait  à une telle vitesse qu'il semble être long, mais il est probablement juste rond ou en forme de disque. C'est une preuve de plus que les OVNI peuvent entrer et sortir de notre soleil. "

 

 

 

 

0 commentaires

mer.

04

avril

2018

Suède : Un OVNI émettant un laser filmé à Stockholm

 

Le 31 mars 2018, une jeune femme a pu observer un phénomène très étrange à Stockholm, la capitale de la Suède.

 

Cette nuit-là, vers 3 heures du matin, Soheila Nickros regardait passionnément le ciel. Celui-ci était très étrange puisqu'il arborait une teinte orange / rougeâtre. Ce n'est que quelques instants plus tard qu'elle a remarqué la présence d'un OVNI qui semblait immobile et qui émettait un faisceau lumineux dirigé vers le sol.

 

Soheila, déjà surprise par l'étrange coloration du ciel, se demande si cet objet était, ou non, de notre monde.

 

Depuis quelques temps, dans le monde entier, des personnes ont remarqué que le ciel prenait de plus en plus souvent des couleurs extravagantes sans explication plausible.

 

Cet OVNI ne ressemble en rien à un simple réverbère comme ont pu le suggérer certaines personnes. Cela ne ressemble pas non plus à une lumière parasite puisque, quand la caméra bouge, le faisceau demeure au même endroit …

 

0 commentaires

mer.

04

avril

2018

Californie : Un incroyable OVNI filmé à La Mirada

 

Un étrange objet volant non identifié a récemment été filmé au-dessus de la ville de La Mirada, située dans le comté de Los Angeles, en Californie.

 

Cet OVNI discoïdal et verdâtre planait silencieusement dans le ciel à la nuit tombée, le 30 mars 2018. Sur la vidéo, on peut voir cet engin se déplacer lentement de la droite vers la gauche.

 

Il n'existe visiblement pas d'explication rationnelle. Il ne s'agit visiblement pas d'un reflet de la caméra puisqu'on peut voir l'OVNI se mouvoir derrière certains bâtiments, comme un réverbère.

 

0 commentaires

mer.

04

avril

2018

Québec : un homme enlevé par les aliens raconte une étrange histoire

 

Le 15 mai 2014, deux témoins ont observé un OVNI qui émettait des lumières parallèles dans le ciel au-dessus de Sherbrooke, au Québec. L'un des deux hommes affirme avoir été enlevé par les extraterrestres à de multiples reprises par le passé.

 

Il a raconté son histoire sur le site Internet du MUFON :

 

« Je suis un abducté. J'ai toujours des expériences avec des extraterrestres et lorsque j'ai vu cet OVNI j'étais avec un ami qui le confirme.

 

Nous sommes sortie du taxi a 2h30 du matin devant mon bloc appartement et j'ai regardé dans le ciel j'ai vu 2 grosses lumières comme 2 gros spotlights sur moi et mon ami.

 

On voyait clairement que c'étaient les lumières parallèles d'un OVNI mais le vaisseau était tellement noir qu'on ne le voyait pas dans la noirceur de la nuit.

 

Ensuite les lumières diminuaient d'intensité en bougeant très tranquillement sans faire aucun bruit jusqu'à ce que les lumières disparaissent. Si quelqu'un aurait regardé dans la direction des lumières qui venait de s'éteindre bien la personne aurait aucune idée qu'il y a un OVNI à cet endroit car l'OVNI était aussi noir que la noirceur de la nuit.

 

Les OVNI sont vraiment pas ce qui importe le plus pour moi car j'ai des contacts direct avec des extraterrestres et ça ça vaut le coup d'investiguer. J'ai 2 preuves pour le moment. Mon implant et le son d'un reptilien sur ma page Facebook. »

 

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

Argentine : soucoupe volante survolant le ciel de Córdoba

El OVNI que apareció en una foto sacada con un celular.

Pendant le long week-end, il y a eu beaucoup d'agitation à Cordoba en raison de l'arrivée des touristes qui ont profité des mini vacances de Pâques pour se détendre et découvrir les lieux. Mais nous n'avions jamais imaginé que parmi les visiteurs, il y en aurait des très spéciaux.

 

Une femme se trouvait près de l'Arco de Córdoba lorsqu'elle a voulu zoomer avec son téléphone portable et prendre une photo d'un avion survolant la région. Bien que l'image capturée ne montrait pas un avion, vous pouvez voir un objet étrange dans le ciel.

 

 

Au début, il pensait que c'était un bug, et quand il a zoomer, c'était au premier plan. Mais c'était autre chose. Comme son fils l'a dit à ElDoce.tv, après avoir regardé de près, ils ont réalisé qu'il s'agissait d'un ovni.

 

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

« Pyramides de Bosnie : La vallée de Visoko, l’incroyable Vérité » avec Dominique Jongbloed

 

 

Ci-dessous le premier enregistrement de la fréquence ultrason émise par la pyramide du Soleil, enregistrée par Slobodan Misdrak en 2011 

 

 

Emission proposée par NUREA Tv

 

« Pyramides de Bosnie : La vallée de Visoko, l’incroyable Vérité » avec Dominique Jongbloed

 

Passionné des civilisations antédiluviennes (civilisations antérieures au fameux déluge biblique), Dominique Jongbloed s’est rendu dans la vallée de Visoko, en Bosnie-Herzégovine, en 2013 et 2014. Il dévoile dans le livre « Vallée de Visoko , Bosnie, A la recherche de la vérité » les découvertes faites lors de ses voyages d’exploration.

 

Dominique nous promet de nombreuses révélations, pas d’effets d’annonces mais des choses prouvées, et s’engage à la plus totale des transparences en réponse à vos questions (pour le peu qu’il possède la réponse bien entendu).

 

Une émission Nuréa TV qui permettra à chacun de se faire une opinion sur un dossier au combien mystérieux, sensible et controversé.

 

Alors, les pyramides de Bosnie : Mythe ou réalité ?

 

Site officiel : http://www.dominiquejongbloed.org/ 

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

Une lumière non identifiée observée à Hyères, dans le Var

Place Massillon à Hyères

 

Le 29 mars 2018, pendant plusieurs heures, un témoin a observé une lumière non identifiée et stationnaire au-dessus de Hyères, une ville du sud de la France. Cette observation a été rapportée sur le site Internet du MUFON, l'une des plus grandes organisations mondiales à étudier les OVNI.

 

Témoignage :

 

« Observation d'une lumière dans le ciel de Hyères / Var de 21h à 23h direction nord-est ;est et très haut.

 

J'ai observé une lumière scintillante et mobile (faibles déplacements) comme une étoile mais trop lumineuse pour une étoile, impossible que ce soit un satellite car les déplacements étaient rapides et irréguliers (cercles, vers la droite, la gauche, en haut et en bas) comme si cela dansait ; des avions passaient à proximité (comparaison des feux de signalisation des avions = flash réguliers // l'objet = lumière continue très brillante + flash de couleur différentes) observation aux jumelles = pas de contour mais difficile de voir la nuit ; seules les lumières et couleurs étaient visibles. tentative de filmer avec mon téléphone mais seuls les flash émis par l'objet étaient capturés donc trop mauvaise qualité.

 

Hauteur indéfinissable car des avions passaient en dessous et paraissaient très haut (altitude de croisière de vol)

Le ciel était très clair sans aucun nuage et je me trouvais dehors (donc pas de reflets à travers une vitre )....J'ai cru à un drone en 1er (déplacement + lumière) mais après 2 heures d'observation continue je ne connais aucun drone capable d'une telle autonomie, de plus j'ai demandé à une autre personne présente chez moi de venir voir et elle a observé le même phénomène !

 

L'objet était toujours là quand je suis parti me coucher à 23h15 ; ressenti personnel = non affecté mais émerveillé car c'est ma première observation de ce genre. »

 

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

Canada : La mystérieuse disparition de Granger Taylor

 

Il y a 38 ans, un mécanicien, obsédé par les extraterrestres, a mystérieusement disparu sans laisser de trace. Cette affaire, toujours inexpliquée, fera bientôt l'objet d'un documentaire.

 

Granger Taylor a disparu sans laisser de trace à Vancouver, au Canada. Il a simplement laissé une note à ses parents expliquant qu'il embarquait à bord « d'un vaisseau spatial extraterrestre ».

 

Cette affaire a longuement été alimentée par des théories du complot et a suscité l'intérêt de nombreux ufologues. Une cinéaste cherche maintenant à aller au fond de ce mystère non résolu dans un nouveau documentaire.

 

Elle s'est particulièrement intéressée à sa lettre d'adieu, à ses deux testaments, et à son « vaisseau spatial » comme preuve qu'il y a davantage de mystères derrière cette disparition survenue le 29 novembre 1980.

 

« C'était un génie », a déclaré Stacey Jenkins au journal local The Columbia Valley Pioneer. « Mais il a commencé à imaginer des choses ».

 

« Il a dit à ses amis que des extraterrestres lui avaient parlé, et il a commencé à fantasmer sur le fait d'être enlevé par des extraterrestres. »

 

Non seulement il « fantasmait sur » les extraterrestres qui l'enlevaient, mais il a activement recherché cette possibilité.

 

Il a construit un vaisseau spatial extraterrestre dans son arrière-cour en utilisant de la ferraille et deux antennes paraboliques géantes et a écrit une lettre étrange sur son futur « voyage interstellaire » avant de finalement disparaître.

 

Tyler Hooper, journaliste au média The VICE, a longuement parlé avec la famille et les amis de l'homme.

 

 

Il a révélé le contenu de la lettre :

 

« Chère Maman, cher Papa. »

 

« Je suis parti pour embarquer à bord d'un vaisseau spatial extraterrestre, alors que mes rêves récurrents m'assuraient un voyage interstellaire de 42 mois afin d'explorer le vaste univers, avant de revenir. »

 

« Je laisse derrière moi toutes mes possessions, car je n'en aurai plus besoin. Veuillez utiliser les instructions laissées dans mon testament pour vous aider. »

 

Hooper a déclaré à News.com.auque cette histoire restait

« enveloppée par les théories de conspiration ».

 

Au moment de sa disparition, des journaux locaux ont rapporté que Taylor avait rayé le mot « mort » et l'avait remplacé par

« départ » au verso de sa lettre d'adieu.

 

La dernière personne à l'avoir vu vivant était une serveuse dans un petit restaurant la nuit où il a été vu en train de conduire son véhicule.

 

Ce véhicule a été retrouvé six ans plus tard au mont Prevost, une zone dense d'arbres située non loin de la maison des Taylor.

 

Le véhicule avait été détruit par de la dynamite transportée à l'arrière et un médecin légiste a statué que les fragments d'os humains retrouvés sur le site pouvaient être ceux de M. Taylor.

 

La sœur de M. Taylor a dit à Hooper qu'il avait consommé de la drogue au cours de sa vie.

 

« Il prenait de l'acide, plusieurs fois par jour, au cours des derniers mois », a déclaré Grace Anne Young.

 

Le documentaire devrait être finalisé d'ici la fin de l'année.

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

Angleterre : OVNI lumineux filmés au-dessus de Bristol

 

Un OVNI aurait été pris en photo par un homme à Bristol, en Angleterre. Le témoin est convaincu qu'il pouvait voir plusieurs de ces objets « rebondir sur la lune ».

 

Des lumières brillantes dans le ciel ont été filmées par l'homme qui se trouvait dans son appartement à Easton dans les premières heures du Vendredi saint.

 

L'homme, âgé de 35 ans, a demandé à conserver son anonymat. Il dit avoir observé un « vaisseau-mère » ainsi que plusieurs autres engins plus petits se déplaçant dans le ciel à grande vitesse.

 

« Je l'ai vu depuis mon appartement à Easton. L'OVNI principal était à une certaine distance - on aurait dit qu'il rebondissait sur la lune. »

 

« J'ai vu des objets sphériques et des balles et j'ai aussi vu un vaisseau-mère. J'avais déjà observé des OVNI auparavant, mais c'est la première fois que j'avais l'occasion de pouvoir prendre des images. »

 

« Je pense que le vaisseau-mère était de la taille de deux ou trois terrains de football, au moins. Il y en avait deux ou trois en tout, mais le vaisseau mère était le centre d'intérêt - il était si grand, même à grande distance. »

 

Ce n'est pas la première fois que des OVNI ou de mystérieuses lumières sont observés au-dessus de la ville de Bristol.

 

En août de l'année dernière, un homme de Kingdown a filmé ce qui semblait être trois lumières planant au-dessus de la zone BS15 de la ville.

 

Alors qu'en mai 2017, des lumières non identifiées ont été filmées au-dessus de Hanham. Le mois suivant, un motif lumineux similaire a été filméà Shortwood.

 

Cette multitude d'observations fait penser à certains ufologues que Bristol est un lieu particulièrement visité par les OVNI.

 

D'ailleurs, certains pensent que la Purdown BT Tower serait une station de ravitaillement pour les aliens.

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

Un OVNI noir triangulaire observé à Six-Fours-les-Plages

 

Le 18 octobre 2017, à la nuit tombé, un habitant de la ville de Six-Fours-les-Plages, dans le sud de la France, a observé un étrange OVNI de forme triangulaire.

 

Témoignage :

 

« Les fait se sont passés le 18 octobre 2017. Il était à peu près 22h30 quand je me suis dirigé à ma fenêtre sans vrai raison valable. Une boule lumineuse de couleur orangé en scintillant de façon anormal semblait attiré mon regard. Elle se tenait a l'horizon juste au dessus de la mer mais se tenait bien plus bas que les étoiles et pile poile face à ma fenêtre. Cette boule lumineuse semblait se déplacer vers ma direction à vitesse assez lente. Surpris et intrigué j'ai appelé ma copine en prenant mon portable pour filmer la scène. La boule se rapprochant de nous, on pouvait distinguer en faite 3 lumières blanches en formation triangulaire... L'appareil continuait à se diriger vers nous... Ma copine et moi étions sidérés de ce qu'on voyait. Personnellement j'étais impressionné et stupéfait mais n'est pas ressenti de la crainte. On l'apercevait clairement il y avait pas un nuage dans le ciel. On a clairement vue un triangle noir avec trois lumières blanches à chaque pointe du triangle et une plus grosse au centre de l'appareil de couleur rouge clignotante. De taille comparable à un ongle, il volait à très faible vitesse en tournant sur lui même sans faire le moindre bruit. C'était très étrange. L'appareil est ensuite passé au dessus de mon bâtiment. Ne le voyant plus de ma fenêtre je m'empresse de descendre en bas de chez moi sans perdre une seconde. J'étais si excité de ce qu'on venait de voir. Un fois en bas de l'autre côté de mon bâtiment je revis ce triangle poursuivre sa route en volant de la même façon, il se dirigeait vers La Seyne en courbant légèrement sur ma droite puis 'ai perdu de vue l'appareil bloqué par les maisons alentour. Depuis ce jour j'observe très souvent le ciel de nuit et à ma grande surprise j'ai pu voir encore des phénomènes de boule lumineuse orange scintillante apparaissant et disparaissant sans le moindre déplacement... »

 

Cet OVNI était semblable aux objets triangulaires noirs très régulièrement observés dans le monde entier depuis les années 1940. C'est également ce même type d'objet volant non identifié qui ont été rapportés par de nombreux témoins lors de la vague belge entre 1989 et 1991.

 

Pour certains, les OVNI triangulaires ne seraient pas d'origine extraterrestre, mais un avion espion secret développé par l'armée américaine et connu sous le nom de TR3B.

 

0 commentaires

mar.

03

avril

2018

Des preuves que les pyramides d’Égypte sont l’œuvre d'extraterrestres ?

 

D'après un chercheur, les pyramides de Gizeh pourraient avoir été construites par des visiteurs extraterrestres possédant une technologie avancée. Des théoriciens du complot prétendent depuis des décennies que les premiers Égyptiens ne possédaient ni les connaissances ni les moyens pour construire ces merveilles antiques. Ils prétendent qu'ils ont dû recevoir une aide extérieure.

 

Les chercheurs croient que les extraterrestres ont laissé des indices clefs dans la conception des pyramides. Ceux-ci prouveraient que nos ancêtres n'auraient pas pu bâtir ces édifices qui nécessitent des exploits extraordinaires dans le domaine de l'ingénierie. Des experts affirment que la vérité se cache derrière les coordonnées géographiques de ces fameuses pyramides.

 

Une étrange coïncidence a été relevée : la vitesse de la lumière est exactement de 299 792 458 mètres par seconde alors que les coordonnées géographiques de la Grande Pyramide sont de 29,9792458 ° N.

 

Cependant, les humains n'ont pu mesurer la vitesse de la lumière avec une telle précision qu'en 1950, soit des milliers d'années après la construction des pyramides.

 

Voyager à la vitesse de la lumière est, selon des théories, la seule façon de voyager dans le temps. C'est ainsi que des chercheurs affirment que des « extraterrestres technologiquement avancés » et venant du futur auraient pu revenir sur Terre dans le passé pour construire ce genre de monuments.

 

Le chercheur Manu Seyfzadeh a déclaré sur YouTube : « Est-il possible que ceux qui ont placé la grande pyramide sur le plateau de Gizeh aient une idée de la vitesse de la lumière à un degré de précision impossible sans équipement hautement technique ? »

 

Un de ses disciples poursuit : « La vitesse de la lumière dans le système métrique apparaît dans la conception et l'emplacement de la Grande Pyramide, si l'on déplace le séparateur de la décimale. »

 

« Les extraterrestres ont choisi cet endroit pour une raison. Cette similitude frappante est difficile à accepter comme n'étant qu'une simple coïncidence. »

 

« Il ne fait aucun doute que c'est un dessein mathématiquement intelligent associée à la croyance stellaire de ses constructeurs. »

 

Les tenants de la théorie Anciens Astronautes affirment que les extraterrestres ont rendu visite à nos ancêtres pour les aider à construire Stonehenge, dans le Wiltshire, au Royaume-Uni, et d'autres monuments anciens étroitement liés au cosmos.

 

Ils ont qualifié ces hypothétiques visiteurs avancés « d'anciens astronautes ».

 

La théorie suggère que ces extraterrestres ont été pris pour des dieux par nos ancêtres qui ont représenté des images de ces êtres des étoiles dans leurs œuvres d'art antiques. En effet, beaucoup de ces œuvres montrent ce qui ressemble à des extraterrestres et à des soucoupes volantes.

 

Ils ont supposément visité la Terre il y a des milliers d'années, ont étudié différentes civilisations et ont été pris pour des dieux.

 

Un site spécialisé dans les théories de la conspiration externalworlds.com consacre une section entière à l'argument affirmant que « les aliens ont construit les pyramides ».

 

La théorie explique que deux lignes diagonales imaginaires s'étendent des pyramides de chaque côté du delta du Nil. Or les premiers Égyptiens ne pouvaient pas le savoir en les construisant et ne pouvaient être si précis dans le positionnement de ces pyramides.

 

Avec des mesures aussi précises et ces alignements avec les corps célestes et le nord magnétique, on a longtemps soutenu que nos ancêtres, il y a environ 4 600 ans, auraient été incapables de construire physiquement les anciennes pyramides de Gizeh.

 

Le théoricien poursuit : « Qui sont ceux qui sont censés avoir construit les pyramides pour abriter les restes des pharaons morts ? »

 

« Vous pensez qu'elles ont été construites par les Égyptiens ? Eh bien, vous avez tort. »

 

« Elles ont été construites par les ALIENS ! »

 

« Voici ce qui s'est vraiment passé : des extraterrestres ont volé assez haut au-dessus de la Terre pour voir où se trouvait l'origine du delta du Nil. Ils ont facilement pu voir quelle orientation devait avoir la pyramide pour que ses diagonales reposent sur ces deux lignes. »

 

Outerworld.com explique également que la grande pyramide s'aligne presque exactement avec le pôle nord magnétique.

 

Il explique : « Comment les Égyptiens auraient-ils pu construire leur pyramide face au pôle Nord magnétique exact sans même avoir de boussole ? »

 

« Ces extraterrestres, qui avaient de grandes connaissances et possédaient beaucoup de technologies, sont venus et ont utilisé leurs compas. Ils ont atterri sur Terre et ont trouvé les véritables pôles magnétiques Nord et Sud, puis ils ont construit les pyramides. »

 

D'un autre côté, le site ancientaliensdebunked.com est persuadé avoir des preuves que les humains auraient pu construire les pyramides.

 

Dans un article sur les pyramides, le site a dit que l'obélisque soi-disant inachevé est de 1000 tonnes et fait de granit, mais a été abandonné avant la fin de sa construction parce qu'une fissure était apparue.

 

Il explique : « Cette pierre, parce qu'elle est inachevée, nous donne un aperçu direct de la façon dont ils coupaient et façonnaient le granit, ainsi que d'autres pierres. »

 

« Après que les pierres aient été grossièrement façonnées à l'aide de pierres martelantes, ils ont commencé à les polir avec des broyeurs. »

 

« Il y a eu beaucoup de types de broyeurs de pierre, ou polisseurs, trouvés dans l’Égypteantique. »

 

« Environ 85% de la pierre utilisée dans la construction des pyramides était en grès relativement mou qui a été extrait directement sur le site. »

 

Le site indique qu'il existe des preuves que des traîneaux en bois avec des cordes faites de papyrus ont été utilisés pour déplacer des pierres.

 

Il a ajouté : « J'espère, au moins, que maintenant la plupart d'entre nous peuvent se rendre compte que ces techniques de construction sont bien dans la capacité de l'humanité et qu'il n'y a pas eu d'intervention extraterrestre. »

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

1 commentaires

mar.

03

avril

2018

La NASA aurait accidentellement prouvé que les "Warp Drive" fonctionnent !

Qu'est ce que le Warp Drive ?


Revenons à la série Startrek qui fut un immense succès de série télévisée après 1966.


Dans la série Star Trek, son créateur, Gene Roddenberry, a imaginé un système de propulsion supraluminique bien particulier et difficile à traduire en français : la technologie du « warp drive », d’où s’ensuivent les termes « warp speed » et « time warp ».

Le dictionnaire (en anglais) définit « warp » comme un verbe dont l’action est de tordre et un nom synonyme de distorsion. Dans la version française, on parle de vitesse exponentielle mais il ne s’agit pas seulement de cela. Ce problème est lié au fait qu’il n’existe aucune traduction exacte du mot « warp ». Même si l’on traduit ce mot par « distorsion », on n’en obtient qu’une approximation. Il n’y a pas d’hyperespace dans Star Trek sinon d’autres couches spatiales permettant le déplacement plus rapide autant pour les astronefs que pour l’envoi de communications. Il s’agit du « subspace », ou sous-espace. Le sous-espace existe donc sous des couches en dessous de l’espace-temps quadri-dimensionel normal, comme les couches d’un gâteau.

Lorsqu’un astronef voyage à vitesse supraluminique, il ne pénètre pas pour autant dans le sous-espace. Les astronefs qui utilisent ce « warp drive » dépassent sensiblement la vitesse de la lumière en créant un champ de distorsion artificiel (« warp field ») qui s'étend dans le sous-espace les enveloppant dans une sphère d’espace-temps normal. Cette sphère les protège de la dilatation spatio-temporelle habituellement associée aux déplacements supraluminiques standards. Ils ne bougent virtuellement pas puisque c’est ce champ qui avance par une expansion locale de l’espace-temps, à l’instar de la bulle de Miguel Alcubierre.

Cette technologie fictive permet de multiplier la vitesse de la lumière tout en contournant le problème de la dilatation du temps. En revanche, elle ne permet pas le voyage instantané entre deux points à une vitesse infinie comme le passage dans l’hyperespace, le saut dans l’espace-temps ou encore le repli de l’espace qui permettrait de voyager d’une planète à l’autre sans bouger. En revanche, elle permet aux astronefs d’intervenir en faveur d’objets se trouvant dans l’espace normal.

Dans la série originale, la vitesse maximale était de facteur 8 (« warp factor 8 »). Plus tard, dans les nouvelles séries (Nouvelle Génération, DS 9 et Voyager), la vitesse maximale de croisière d’un astronef moderne pouvait atteindre 9,6 (à l’exception de Voyager, astronef de classe Intrepid, qui atteint la limite de « warp factor 9,975 »). Ce facteur, élevé au cube, indiquait le nombre de fois que la vitesse de la lumière était augmentée. Ainsi, « warp factor 8 » signifie 8³, ce qui équivaut à 512 fois la vitesse de la lumière. Star Trek, à l’inverse d’autres séries ou films de Science Fiction, tente de présenter une technologie crédible en prenant soin de consulter scientifiques, astrophysiciens, experts de la NASA tout en remplissant les chaînons manquants de bonnes doses d’unobtainium. Toutefois, il a été remarqué que la distorsion 10 pouvait être atteinte, seulement cette vitesse est infinie, et l'on se retrouverait partout à la fois, ce qui est théoriquement impossible. Aussi, avec une vitesse de distorsion supérieure à 10 et une courbe d'accélération constante autour du soleil, le voyage dans le temps serait possible.

La vision de Gene Roddenberry a pris depuis quelques années un nouveau souffle, avec le travail d'un physicien Mexicain, Miguel Alcubierre, qui, s'inspirant de Star Trek, a proposé un modèle mathématique fournissant un concept théorique de propulsion de type « Warp Drive ».


L'idée générale étant la suivante :

Le vaisseau spatial créerait une distorsion spatio-temporelle, en dilatant l'espace derrière lui, alors que l'espace devant lui serait compressé. Un aspect intéressant de cette idée est qu'elle ne violerait pas les règles de la relativité, dans le sens que le vaisseau et ses occupants ne se déplaceraient jamais à une vitesse dépassant celle de la lumière, ces derniers se trouvant alors dans une bulle permettant de prendre un chemin raccourcissant fortement la distance, surfant en quelque sorte sur une vague.


Ce concept présente plusieurs avantages. Premièrement, le vaisseau et ses occupants ne seraient pas soumis à des accélérations et des décélérations gigantesques complexes à gérer. Mieux encore, le temps dans la bulle s'écoulerait d'une manière identique à celui se trouvant à l'extérieur, les passagers alors ne subissant pas la dilatation temporelle prévue par Einstein dans son travail sur la relativité, qui serait extrêmement pénalisante pour ses occupants.


Rappelons que dans le concept relativiste, non seulement la vitesse de la lumière ne peut être atteinte, ce qui est très limitatif pour le voyage intersidéral, mais qu'à supposer que cela soit possible, le temps s'écoulant de manière différente pour les voyageurs en fonction de la vitesse, un retour sur terre après quelques mois équivaudrait à revenir plusieurs milliers d'années plus tard par rapport au calendrier terrestre.


Ce concept de « Warp Drive », difficile à traduire en français, a pris récemment un certain poids, au point qu'un laboratoire de la NASA s'y intéresse depuis quelques années.

Harold G. « Sonny » White, un ingénieur travaillant pour un laboratoire de la NASA (Advanced Propulsion Physics Laboratory, appelé aussi « Eagleworks ») a pour tâche de créer un concept de preuve (Proof of concept) évaluant la faisabilité de cette idée.


Harold G. « Sonny » White est devenu populaire en 2011 pour avoir écrit un papier dont le titre est "Warp Field Mechanics 101", dans lequel il fait évoluer le concept de Miguel Alcubierre, laissant éventuellement entrevoir que la quantité d'énergie à mettre en œuvre pour obtenir cet effet particulier serait bien moins grande à mettre en œuvre que celle estimée précédemment.

Aux dernières nouvelles, Harold G. « Sonny » White et son équipe sont en train de mettre au point un interféromètre pouvant démontrer une ébauche pratique de ce concept.


Naturellement, si des retours positifs de ces expériences étaient avérés, il faudrait sans aucun doute des dizaines, voire des centaines d'années, pour arriver à mettre en pratique ce concept novateur. D'un point de vue purement théorique, et en tenant compte des avantages de cette solution, cela semble aujourd'hui la piste la plus intéressante à explorer pour accéder aux étoiles.

Warp factor two, Mr. Sulu.

Et dans la série actuelle STARGATE ?

Dans la série Stargate, l'hyperespace (appelé aussi « subespace ») est utilisé comme moyen de transportsupraluminique. En effet, selon la relativité restreinte formulée par Einstein, aucune particule pourvue de masse ne peut atteindre la vitesse de la lumière, car il lui faudrait pour cela acquérir une énergie infinie ; or : la quantité totale d'énergie dans l'Univers, bien que considérable, est finie et fixe, on ne peut la faire changer, car cela violerait le premier principe de la thermodynamique ; si un objet arrivait malgré tout à rassembler une énergie infinie, il acquerrait par là une masse infinie, selon l'équation E=mc2 (là aussi édictée par Einstein), impossible à déplacer.

Le subespace étant considéré comme un espace différent de l'espace conventionnel du point de vue des règles de la physique (le subespace contient 11 dimensions), les créateurs de la série ont utilisé cette notion pour imaginer un système de transport utilisant l'hyperespace.

Il semble toutefois possible de déplacer un vaisseau à une vitesse supraluminique sans entrer en hyperespace, le "Destinée" en est capable probablement grâce à une technologie intermédiaire développée par les Anciens il y a des millions d'années.

Pour utiliser l'hyperespace, il faut tout d'abord y entrer. Pour cela, il faut générer une fenêtre d'hyperespace, c'est-à-dire déformer l'espace-temps conventionnel, au point de créer une zone qui permet d'accéder à l'hyperespace. Cette fenêtre d'hyperespace est visible sous la forme d'une sorte de nébuleuse très localisée. Une fois la fenêtre créée, le vaisseau spatial doit accélérer brusquement vers cette fenêtre, laquelle happe le vaisseau et se referme. En hyperespace, le vaisseau se déplace grâce à un générateur d'hyper-propulsion, qui sert également à créer la fenêtre. Pour sortir de l'hyperespace, il faut recréer une fenêtre à l'avant du vaisseau, fenêtre que le vaisseau traverse pour revenir en espace conventionnel. Pour déterminer la trajectoire en hyperespace, ainsi que les positions des fenêtres, il faut entrer les coordonnées dans l'espace du point d'arrivée relativement au point de départ dans le système qui gère l'hyper-propulsion.

Un générateur d'hyper-propulsion est très complexe et demande beaucoup d'énergie, ce qui explique que seules les races technologiquement avancées, telles que les Goa'ulds ou les Asgards, arrivent à en construire, bien que les Terriens arrivent à en produire, mais en petite quantité ; de plus, l'énergie demandée exige de maîtriser la technologie des réacteurs à naquadah ou à naquadria. Les Réplicateurs ont aussi appris cette technologie en perçant les défenses informatiques des Asgards.

Les vaisseaux possédant l'hyper-propulsion sont principalement utilisés lorsque le voyage ne peut être fait par laporte des étoiles, parce qu'il y a trop de troupes ou de matériel à transporter, ou parce qu'il n'y a pas de porte utilisable pour ce trajet, ou tout simplement pour déplacer ces mêmes vaisseaux.

L'hyper-propulsion fonctionnant sur une déformation de l'espace-temps, celle-ci peut-être perturbée par l'environnement spatio-temporel. Ainsi, le Prométhée traversa un jour un trou noir alors qu'il était en hyperespace, ce qui eut pour effet de griller le générateur et de rendre instable le réacteur à naquadria. Celui-ci dû alors être éjecté dans l'espace avant son explosion[2]. De même, à proximité d'un trou noir, l'ouverture d'une fenêtre hyperespace est impossible, mais contrairement à d'autres univers comme Star Wars, l'hyper-propulsion est équipé de régulateurs pouvant compenser les champs gravitationnels émanant des planètes ou des étoiles.

Il semblerait que les appareils qui permettent le maintien et la sortie d'un vaisseau de l'hyperespace soient différents de ceux qui permettent son entrée ; en effet, dans les épisodes 4x22 et 8x01, les cristaux contrôlant l'hyperespace grillent en cours de voyage, mais le vaisseau ne sort pas d'hyperespace pour autant, même si, une fois en espace conventionnel, il doit subir des réparations pour retourner en hyperespace. La sortie d'hyperespace avec ces appareils hors service se repère grâce à une modification de l'aspect visuel de la fenêtre.

Enfin, l'hyperespace demandant une énergie considérable, les vaisseaux qui s'y trouvent sont souvent obligés de couper tous les systèmes gourmands en énergie, c'est-à-dire l'armement et la plupart des boucliers, ce qui rend les vaisseaux vulnérables pendant un bref laps de temps à la sortie de l'hyperespace. En revanche, certains systèmes de détection et de communication fonctionnent aussi bien en hyperespace qu'en espace conventionnel, permettant à un vaisseau en hyperespace de communiquer avec d'autres situés en espace conventionnel.

Un autre détail est à noter : il semblerait que la création de fenêtres hyperspatiales soit problématique si elle n'a pas lieu dans le vide spatial ; en effet, il a été indiqué dans l'épisode 6x02 que l'ouverture d'une fenêtre dans une atmosphère, si ténue soit-elle, rend la fenêtre instable, menaçant de fracasser le vaisseau tentant de la traverser.

Les Anciens, possédant la meilleure maîtrise connue de l'hyperespace, avaient conçu 2 autres engins reposant sur cet aspect de la physique : ils avaient créé une capsule permettant d'enfermer une créature dans l'hyperespace (épisode 1x03 de Stargate : Atlantis), ce qui permettait de l'y enfermer indépendamment de sa taille ; le scientifique ancien Janus a également créé un appareil, l'Attero, qui permettait d'émettre dans l'hyperespace une perturbation spécifique qui empêchait tout vaisseau doté d'une technologie hyperspatiale wraith d'entrer en hyperespace : la fenêtre était bel et bien créée mais l'appareil se fracassait immanquablement contre la fenêtre. Janus interrompit cependant le fonctionnement de l'appareil après quelques jours, car son fonctionnement altérait gravement le réseau des portes des étoiles : une fois ouvertes, celles-ci accumulaient de l'énergie et explosaient en quelques minutes, l'explosion étant assez puissante pour anéantir toute vie sur une planète.

Le temps de parcours n'est pas arbitrairement court : il existe des planètes entre lesquelles il est impossible de se rendre en moins de plusieurs jours (ex. : entre 4 et 21 jours selon l'énergie disponible pour rallier les 3 millions d'années-lumière entre la Terre et Atlantis).


La découverte récente de la Nasa sur le "Warp Drive"

La NASA aurait accidentellement prouvé que les Warp Drive fonctionnent; Les voyages dans l’espace plus vite que la vitesse lumière sont désormais possibles!

Les geeks fascinés par l’espace jubilent en ce moment même car la NASA peut avoir provoqué par accident un champ warp (Warp Field), une découverte extraordinaire qui permettrait à des vaisseaux spatiaux de voyager encore plus vite que la vitesse de la lumière. Quelque chose qui était alors jusqu’à présent perçu comme de la science fiction.

Comme nous venons de l'exposer les "Warp Drive" ont pour longtemps été une partie intégrante de la fantaisie de Star Trek – « Warp speed, Mr. Sulu », fût la commande souvent donnée par James Kirk, le capitaine du vaisseau spatial fictif, le U.S.S. Enterprise.

Mais dans les années 1990, le physicien Miguel Alcubierre a proposé l’idée d’une onde qui contracterait l’espace à l’avant du vaisseau, tandis qu’à l’arrière elle s’étendrait. Cette distorsion de l’espace-temps développerait ce que l’on appelle une bulle warp, qui permettrait à n’importe quel vaisseau de voyager à une vitesse incroyable tout en restant stationnaire.


Cependant, l’énergie nécessaire pour accomplir ce rêve a fait que la vision d’Alcubierre n’a pas pu être réalisée.

Mais travaillant sur les théories de son prédécesseur, Harold « Sonny » White du Johnson Space Center de la NASA a fait quelques changements qui pourraient significativement réduire les besoins énergétiques.

Pendant ce temps, dans un laboratoire, la NASA et d’autres agences spatiales font des expériences avec le EmDrive, un moteur qui permettrait de se déplacer dans l’espace sans avoir besoin de carburant.

Un exemplaire du Magnetron EMDrive

Selon les messages de NASA SpaceFlight.com, un site internet dévoué à l’ingénierie et aux actualités spatiales, quand des lasers furent tirés dans la caisse de résonance de l’EmDrive, certains faisceaux apparurent voyager plus vite que la vitesse de la lumière !!

Si cela est vrai, cela veut dire que le EmDrive produit un champ warp ou une bulle.

« C’est une grosse surprise. Cette signature (le modèle d’interférence) sur le EmDrive ressemble à une bulle ou un champ warp. Et les mathématiques découvertes dans la bulle warp correspondent effectivement au modèle d’interférence trouvé dans le EmDrive. »

Quoi d’autre, la découverte était accidentelle, tel que le démontre ce commentaire:

« Il semblerait que ça soit une connexion accidentelle. Ils se demandaient d’où avait bien pu provenir cette « poussée ». Une scientifique a proposé que c’était peut-être une modification de la fabrique de l’espace-temps, qui provoqua la poussée. »

Afin de prouver que le champ warp n’a pas été provoqué par la chaleur atmosphérique, les scientifiques devront répliquer le test sous vide. S’ils obtiennent les mêmes résultats, cela veut dire que le EmDrive produit un champ warp, ce qui voudrait ultimement dire que cela mènerait inévitablement au développement du premier warp drive.

Voici les sources de cet article : 

http://mysteriousuniverse.org/2015/04/nasa-may-have-accidentally-developed-a-warp-drive/

http://sputniknews.com/us/20150425/1021360503.html

0 commentaires

sam.

31

mars

2018

Lorsque Russie rime avec ovnis: où y observer ces mystérieux voyageurs extraterrestres ?

Même Mulder et Scully, spécialistes en affaires paranormales de la série télévisée X-Files, auraient bien du fil à retordre pour résoudre certains des mystères que nous nous apprêtons à vous présenter.

 

1. Le triangle de Moliobka

L’anomalie de Moliobka, surnommée « triangle de Moliobka », située dans la région de Perm (1 156 kilomètres à l’est de Moscou), cache une longue histoire extraterrestre. Dès le début du XIXe siècle, des paysans locaux y ont en effet surpris des objets volants dans les cieux. Durant la période soviétique, le triangle de Moliobka est également devenu l’un des premiers endroits où des ovnis ont été aperçus. Les témoins ont alors parlé de mystérieux objets volants de différentes tailles et formes, de boules lumineuses rouges et bleues, ainsi que d’imposantes silhouettes humanoïdes noires. Certains ont même évoqué avoir eu des contacts télépathiques avec ces étranges visiteurs.

 

2. La crête Medveditski

Les chasseurs d’ovnis avancent que les extraterrestres posent souvent leurs vaisseaux sur la crête Medveditski, dans la région de Volgograd (912 kilomètres au sud de Moscou). Des zones de terre brûlée peuvent parfois y être découvertes, alors que l’herbe à proximité reste totalement intacte. Tondeuses défectueuses ou aliens ? Le mystère reste entier.

 

 

3. Le village d’Alat

Apparemment, les habitants d’Alat, en République du Tatarstan (719 kilomètres à l’est de Moscou), sont habitués aux ovnis. Ils assurent qu’un point jaune apparait toujours dans le ciel après le coucher du soleil, que des rayons colorés s’en échappent et qu’il se déplace dans les environ avant de disparaître dans différentes directions. Malheureusement, aucune photographie ne prouvant son existence n’a été réalisée. Les appareils photos ne peuvent pas le capturer, dit-on.

 

4. Kychtym

En 1996, la petite ville ouralienne de Kychtym a fait les gros titres lorsque le corps d’une petite créature inconnue y a été découvert. Aliochenka, ou le nain de Kychtym comme elle a été appelée, n’a pu être attribuée à aucune espèce connue à ce jour. Malheureusement, la police locale a confié ce mystérieux cadavre à des ufologues à l’identité indéterminée, et plus personne ne l’a vu depuis lors.

 

5. Le Stonehenge du Don Veter TV

D’anciennes pierres dans la steppe, à 120 kilomètres de Rostov-sur-le-Don (959 kilomètres au sud de Moscou) ressemblent tellement au célèbre site anglais qu’elles ont été baptisées « le Stonehenge du Don ». Les locaux sont persuadés que ce lieu est une sorte de port spatial pour des vaisseaux extraterrestres. Des gens prétendent en outre que des ovnis y font régulièrement leur apparition la nuit, mais jamais le jour.

 

 

6. Dalnegorsk, le Hauteur 611

Le 29 janvier 1986, des dizaines d’habitants de la ville de Dalnegorsk, en Extrême-Orient russe, ont eu le souffle coupé en voyant un ovni en forme de boule rouge-orange s’écraser sur une colline calcaire voisine connue sous le nom de Hauteur 611, avant de s’embraser. Les locaux sont alors parvenus à retrouver quelques restes de la matière dont était constitué cet objet. Selon les scientifiques ayant analysé ces preuves, la technique utilisée pour allier les métaux en question est inconnue de l’humanité.

 

7. La ville de Sassovo

L’apparition d’un ovni à Sassovo, ville de la région de Riazan (184 kilomètres au sud-est de Moscou) lors de la Journée de la Cosmonautique (le 12 avril 1991) n’est pas passée inaperçue. Une impressionnante explosion a fait trembler les bâtiments et a brisé des fenêtres. Les locaux ont même cru qu’il s’agissait d’une explosion nucléaire. Pourtant, les raisons se cachant derrière cet événement sont encore aujourd’hui un mystère. Certains affirment cependant avoir vu d’énormes boules blanches traverser le ciel peu après. L’explosion s’est reproduite un an plus tard, mais de manière beaucoup plus faible.

 

8. L’île d’Olkhon

 

La beauté saisissante du lac Baïkal n’a pas non plus échappé aux aliens. En 1971, près de l’île d’Olkhon, une gigantesque pyramide a été aperçue se déplaçant silencieusement au-dessus de l’eau. Sa présence aurait été à nouveau constatée en 1984, 1990 et 1998.

 

 

9. Le triangle de Sverdlovsk

Situé près d’Ekaterinbourg (anciennement appelée Sverdlovsk, à 1 417 kilomètres à l’est de Moscou), le triangle de Sverdlovsk est le lieu ayant enregistré le plus d’apparitions d’ovnis en URSS/Russie dans les années 1980 et 1990. Les ufologues supposent que cette zone couvrait les voies aériennes préférées des aliens. De nos jours, il semble que cette autoroute extraterrestre ne soit plus très fréquentée, mais les locaux prétendent parfois qu’ils observent de temps en temps des vaisseaux spatiaux passer.

 

10. Le village d’Okounevo

Les résidents du village sibérien d’Okounevo soutiennent que des vaisseaux extraterrestres se posent régulièrement sur un lac se trouvant non loin de là, avant de plonger dans ses profondeurs. Les eaux émettraient ensuite une lumière verte. Certaines personnes pensent ainsi que l’ancien temple de Khanoumam est situé au fond de cette étendue d’eau.

 

L’objet volant non réellement identifié le plus célèbre de Russie est certainement celui de Toungouska, qui fait l’objet d’innombrables fantasmes et théories. Nous vous le présentons dans cet autre article.

 

 

0 commentaires

sam.

31

mars

2018

Ovni Diamant à Hawaï

Date d'observation : 20 mars 2018

Lieu d'observation : Haleiwa, Hawaii, USA

Source : MUFON #9111118

 

Scott Waring déclare :

 

"Ce vaisseau  en forme de diamant a été capturé à Hawaï la semaine dernière.

L'objet est au-dessus d'un nuage au sommet de la montagne, ce qui me fait penser qu'il peut provenir de la région montagneuse. L'objet en diamant est incliné, me disant que sa trajectoire était soit vers le haut, soit vers le bas.

Pas à gauche ou à droite comme un oiseau ou un bourdon. La forme du diamant est tout simplement incroyable....et au-dessus d'Hawaii. "

 

Le témoin oculaire déclare : 

 

Saturnesque objet pris sur mon téléphone LGV20 le 20 mars 2018 Halewia, Oahu.

 

0 commentaires

ven.

30

mars

2018

ODH Tv : Ovnis dans le VAR - 29 mars 2018

 

JT Ovni en France, vous partage les dernières observations d'ovni/oani, les conférences et événements ufologiques mais également un dossier sur les ovnis dans l'histoire d'un département ou d'une région.

 

(ps: Toutes les images ou vidéos que vous pensez être des films d'ovni dans cette vidéo sont des reconstitutions selon le ou les dessins des témoins, comme indiquées en haut à gauche....)

 

L'édition vous est présentée par Gilles.THOMAS

 

Dans l'édition de ce mois-ci:

 

- Ovni Dans l'Histoire: Cas Ovnis dans l'Yonne avec Rémy Fauchereau

 

- UFO Cloud:

 

05 Avril 2018, Rencontres d'Ovni Languedoc à Nîmes (30)

 

15 Avril 2018, Conférence Ovni de Thierry Gaulin à Aubagne (13)

 

16 Avril 2018, Jean-Claude Bourret à Ovni Paris (75)

 

- Interview du mois: Ufologie actuelle avec Joël Mesnard

 

- Astuce de l'enquêteur: Retour sur un cas d'ovni à la Fontaine de Vaucluse/ Surenchère des témoins avec Gilles Durand

 

- Question de l'édition: Ufologie sur internet avec Gérard Deforge

 

- Actu Ovni en France de Décembre 2017 à Janvier 2018

 

- Dossier du mois: Ovni dans le Var 2 avec l'intervention d'Eric Zürcher

 

 

0 commentaires

ven.

30

mars

2018

Lune : immense structure géométrique

Cette vidéo a été mise en ligne par Streetcap 1 de YouTube.

 

Vous pouvez remarquer cette structure géométrique très haute composé d'une flèche à gauche de deux ailerons à droite et d'une structure axiale entre le eux ailerons.

 

En zoomant il existe sur le dessus une seconde structure avec des travées inclinées en forme de toile d'araignée.

 

Poste d'observation ? 

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Ancien  vaisseau ?

1 commentaires

ven.

30

mars

2018

USA : Ovni photographié dans le Minnesota

 

Date d'observation : 7-4-2011

Lieu d'observation : Nimrod, Minnesota, USA

Source : MUFON #9109999

 

D'après Scott Waring : 

 

 

"Cet OVNI a été vu en 2011, mais a fait l'objet d'un rapport aujourd'hui.

La photo a été prise dans la ville de Nimrod qui compte à peine 67 habitants.

Les OVNI sont connus pour être fréquemment vus autour des zones où il y a moins d'humains.

L'UFO est un disque vu de côté. Le reflet du soleil sur sa surface métallique le trahit."

 

Le témoin oculaire déclare : 

 

"La photo a été prise lors d'un voyage de camping le 4 juillet 2011. J'ai remarqué l'objet en parcourant de vieilles photos cette semaine."

 

0 commentaires

ven.

30

mars

2018

Argentine : Une soucoupe volante photographiée à Carlos Paz

 

De plus en plus régulièrement, des touristes et des habitants de Carlos Paz affirment voir des OVNI survoler cette ville du nord de l'Argentine. En cette fin de mars 2018, un homme affirme avoir photographié une véritable soucoupe volante.

 

Au cours du week-end du 24 et 25 mars, Ariel Ortíz, un employé municipal, roulait tranquillement sur l'ancienne route menant au barrage de San Roque lorsqu'il a repéré un étrange objet dans le ciel.

 

Immédiatement, il a arrêté son véhicule juste à côté d'un belvédère situé sur la route de Camino de las Las 100 Curvas avant de prendre une photo qu'il a ensuite partagée avec le journal El Diario.

 

Il raconte :

 

« À mi-chemin et au-dessous d'un belvédère, il y avait plusieurs vieilles voitures qui avaient été restaurées. Elles étaient comme neuves. De la voiture j'ai donc décidé de prendre quelques photos de ces véhicules. Je me suis arrêté pendant un bon moment dans le secteur, et je n'ai vu aucun drone. »

 

Quand il est rentré chez lui, il a réalisé ce qu'il avait photographié.

 

« Je l'ai agrandi et j'ai remarqué qu'il y avait une tache dans le ciel en forme de soucoupe. Comme j'ai pris plusieurs photos consécutives, on peut voir comment cette chose bouge. »

 

L'observation de ces objets volants a tendance à se produire plus fréquemment dans la région de Cerro de la Cruz. De nombreux ufologues ont rapporté des observations dans les chaînes de montagnes de Cordovan.

 

Le 29 septembre 2017, Sergio Soria, un habitant de Carlos Paz a été témoin d'un « étrange phénomène » alors qu'il était en train de tester son nouvel appareil photo qu'on lui avait offert quelques jours auparavant à l'occasion de son anniversaire.

 

Il a pris une étrange photo dans le quartier de Miguel Muñoz, quant à l'OVNI, il est apparu dans le voisinage de la Torre del Pato.

 

Ce n'est pas la première fois que cet homme a été témoin d'un phénomène aérien inexplicable. Il conclut :

 

« La vérité est que vous seriez surpris par toute l'activité [OVNI] visible dans le ciel de Carlos Paz. J'ai été témoin d'une nouvelle observation d'OVNI. Nous sommes surveillés de près par nos amis des étoiles. »

 

0 commentaires

ven.

30

mars

2018

Argentine : Un pilote d'avion filme deux OVNI dans les airs

 

Un pilote d'avion chevronné a filmé deux objets volants non identifiés qui sont passés juste devant son avion privé. Cette histoire a déjà fait le tour du web.

 

La vidéo, prise alors que l'appareil se déplaçait à grande vitesse, nous montre le moment précis où l'avion a traversé une couverture nuageuse plutôt dense.

 

Puis soudainement, deux OVNI inconnus s'élancent de gauche à droite juste devant son cockpit. Ces engins se déplaçaient à très grande vitesse et ont disparu de la vue du pilote en une poignée de secondes seulement.

 

En passant la vidéo au ralenti, on remarque que ces OVNI sont de forme ronde et qu'ils ressemblent à des soucoupes volantes.

 

La vidéo a été prise en Argentine et a plus tard été partagée sur la chaîne YouTube UFonly le 28 mars 2018.

 

Selon la personne qui a posté la vidéo, ces phénomènes étaient soit « cylindriques soit en forme de disque ».

 

Les internautes ont été étonnés par cette trouvaille incroyable.

 

L'un d'eux s'exprime : « Je crois que nous ne sommes

pas seuls. »

0 commentaires

ven.

30

mars

2018

France : Un OVNI ovale observé à Santes, dans le nord

Le 6 juillet 2008, en pleine journée, une femme vivant à Santes, dans le Nord de la France, a observé un étrange OVNI au-dessus de son jardin.

 

L'objet avait la particularité de changer brusquement de direction.

 

Témoignage :

 

« Après avoir découvert votre existence en regardant btlv, mon conjoint et moi avons décidé de vous faire part de notre observation faite il y a bientôt 10 ans !

nous habitions une maison (Santes - nord- Hauts-de-France) à cette période et nous sommes allés dans notre jardin dans l'après-midi du 06 juillet 2008, mon fils (4 ans), mon conjoint et moi. Les "hommes" jouaient au ballon et moi j'étais allongée sur une couverture...

 

Le temps était nuageux avec beaucoup d'éclaircies, je regardais le ciel et autour de moi lorsque mon regard s'est posé sur ce qui me paraissait être un oiseau (genre merle).

Mais très vite, son "comportement" m'a semblé étrange... sur le coup, il me semblait qu'il "piquait du nez" car ses ailes paraissaient collées à son corps !

 

Cependant, il a commencé à tournoyer et faire comme des "cabrioles" sans que je puisse apercevoir les détails de ses ailes et de sa tête bouger pour autant...

 

"comment peut-il faire ça sans mouvement d'ailes ?

il a une drôle de forme cet oiseau !!" me suis-je dit !

 

J'ai donc tout de suite interpellé mon conjoint et lui ai dit de regarder dans la direction où se trouvait "l'oiseau"...

 

On s'est très vite trouvé dans l'incapacité de déterminer réellement ce qui volait au dessus de nous, ni la distance et ni la hauteur...

on pouvait juste évaluer que cela avait une forme ovale (taille d'un pois de notre point de vue), que c'était de couleur noire, que ce n'était ni un avion, ni un hélicoptère qui pouvait faire ça !

 

A cette époque, les drones n'étaient pas utilisés comme aujourd'hui...

 

Je suis allée rapidement chercher mon appareil photo pour essayer de photographier cette "chose"... je n'ai pu qu'obtenir les 2 clichés que je vous joins, "l'objet" ayant continué son chemin vers le nord ouest!

 

A première vue, on ne voit rien mais en zoomant sur la photo "img_3056", nous pouvons voir au dessus de la cheminée à gauche, un point noir qui "correspondrait" à ce que nous avons vu !

 

De plus, sur le 2ième cliché "img_3057", on y voit "l'objet" un peu plus sur la gauche de la cheminée, au dessus de l'antenne... et légèrement au dessus de lui, à sa droite (au niveau de la "fin" du nuage) un autre "objet" (très peu marqué) semblable au 1er ! vous pourrez constater qu'il y en a encore un autre du côté gauche, plus au dessus que le second!

 

je précise que nous n'avions pas vu les autres "objets" avant de regarder attentivement les photos... nous en avons bien vu qu'un seul à l’œil nu!

 

Depuis ce jour, nous nous sommes demandés ce que nous avions aperçu... peut-être pourrez-vous nous répondre quant à ce que vous pouvez voir sur les clichés! je vous joins, dans le même cas, un croquis de l'objet et de ses mouvements ainsi que 2 captures d'écran Google Map de notre maison et son jardin.

 

En tout cas, nous sommes persuadés que ce phénomène n'a pas été anodin et qu'il était bien étrange!

 

Merci d'avoir pris le temps de lire mon récit et si vous le jugez intéressant, vous pouvez le partager! n'hésitez pas à me contacter si vous voulez plus d'informations.

delphine thais »

0 commentaires

jeu.

29

mars

2018

Décès en date du 17 mars 2018, du pilote courageux Jean-Charles Duboc témoin de plusieurs observations d'ovnis

 

Communiqué de BTLV ci-dessous :

 

"DÉCÈS DE JEAN-CHARLES DUBOC : l’ancien pilote de ligne qui avait fait une observation d’ovni (btlv.fr)

 

 

Nous apprenons la disparition de Jean-Charles Duboc survenue le 17 mars. Il était un ancien commandant de bord chez Air France.

Durant ses longues heures passées à survoler les océans en Boeing 747, il aurait apparemment croisé plusieurs fois des ovnis, notamment une observation lors d’un vol entre Nice et Londres en 1994.Bob Bellanca avait reçu plusieurs fois Jean-Charles Duboc.

 

Jean-Charles Duboc soutenait également l’hypothèse qui établit un lien étroit entre les catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima et la présence d’ovnis. Polyvalent, humaniste et homme de conviction, Jean-Charles Duboc avait créé un laboratoire d’idées en 1993, les « Clippers de France », dans le but de « faciliter la réinsertion des jeunes marginalisés par la navigation en équipage à bord de grands voiliers. »

 

La messe de cérémonie aura lieu à l’église de Saint-Pierre-en-Port le 3 avril à 10 h.

 

Nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

 

(btlv.fr)

 

28 mars 2018".

EXLUSIF : UN ARTICLE DU PILOTE DE "AIR FRANCE" JEAN-CHARLES DUBOC.

 

Mise en ligne sur le site de Christian Macé 

 

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-10935853.html

Observation OVNI du 28 janvier 1994 au-dessus de Paris

 

Analyse, hypothèses et prospective…

 

 

J’ai eu la chance, en tant que commandant de bord d’un Airbus A 320, d’observer un OVNI, et je me dois de rédiger, enfin, un texte qui décrit d’une façon personnelle cette curieuse rencontre.

 

Tout d’abord, je dois souligner que j’accepte de témoigner uniquement parce que l’observation qui a été faite par moi-même (le commandant de bord), mais aussi par la copilote et le steward qui étaient dans le poste de pilotage, a été confirmée par une TRACE RADAR enregistrée au Centre d’Opérations de la Défense Aérienne (CODA).

 

Cette observation, largement connue dans le milieu ufologique, mais aussi, maintenant dans le public grâce à de nombreuses émissions de TV, a été réalisée lors du vol AF 3532, entre Nice et Londres, à bord d’un Airbus A 320, le 28 janvier 1994…

 

Nous étions en croisière à l'altitude de 11 700 m, et c’est à 13H14, à environ 20 km au Nord-Ouest de COULOMMIERS, par d'excellentes conditions météorologiques, que le steward a signalé un objet qui lui paraissait être un ballon météorologique. 

 

Son observation a été aussitôt confirmée par la copilote, qui a identifié, elle aussi, cet objet comme un ballon météorologique, puis il est identifié par moi-même comme un avion en virage à 45° d'inclinaison, ce qui est tout à fait anormal à cette altitude… 

 

Très rapidement cependant, nous avons constaté que ce que nous voyions ne ressemblait à rien de connu et que nous avions à faire à ce que l’on appelle communément un Objet Volant Non Identifié, un OVNI… 

 

La visibilité illimitée, et la présence d'ALTOCUMULUS (sommet max entre 5000 m et 7000 m), m’ont permis d'estimer que cet OVNI était à l'altitude de 10 500 m, et à une distance d'environ 25 miles nautiques, soit 47 km. 

 

Il est nécessaire de souligner qu’à bord d’un avion de ligne qui se déplace à plus de 200 mètres pas seconde il est très facile d’apprécier les DISTANCES avec un autre aéronef en raison de l’impression de défilement plus ou moins rapide, et inversement proportionnel à l’éloignement, avec l’aéronef en question.

 

Compte tenu de son DIAMÈTRE APPARENT, celui de la LUNE, soit ¼ de l’épaisseur de l’index bras tendu, ou encore 0° 30’, nous en avons déduit que l'engin observé était d’une taille gigantesque car un aéronef est impossible à distinguer à une telle distance. 

 

Sa forme était celle d’une gigantesque lentille rouge sombre en évolution, les contours flous, et nous avons pu l’observer pendant plus d’une minute sur la gauche de l’appareil. 

 

Le plus étonnant est que cet engin a DISPARU PROGRESSIVEMENT, en 10 ou 15 secondes, comme s'il s’était DÉMATÉRIALISÉ… 

 

Conformément aux règles de l’Air, nous avons fait un COMPTE-RENDU au centre de contrôle de la Navigation aérienne de Reims qui nous a indiqué n'avoir aucune information sur une quelconque présence d’aéronef dans le voisinage. 

 

En application de la procédure existante, le Centre de Reims a informé le Centre d'opérations de la défense aérienne (CODA) de Taverny de notre observation. 

 

Au retour à l’aéroport Charles de Gaulle, le chef pilote A 320 m’a demandé de rédiger un rapport que je n’ai pas fait car les CARACTÉRISTIQUES de cet OVNI étaient totalement inconcevables avec mes connaissances scientifiques, et que, surtout, je n’avais jamais eu d’information sur ce type de phénomène dans ma carrière… 

 

Ce n’est que trois années plus tard, en 1997, en lisant un article dans Paris-Match, que j’ai appris que le CODA avait enregistré, au même moment, une piste radar initiée par le centre de contrôle de Cinq-Mars-la-Pile et qui correspondait, en lieu et en heure, au phénomène observé… 

J’ai alors décidé, compte tenu de l’existence de cette IDENTIFICATION RADAR, de rédiger un rapport à la Gendarmerie Nationale de l’aéroport de Charles de Gaulle qui a ensuite transmis au Sepra (CNES) ainsi qu’au groupe d’études des OVNI constitué au sein de l’association des anciens élèves de l’Institut des hautes études de la Défense nationale (IHEDN). 

 

Lors d’une réunion à l’École militaire de ce groupe de travail (le COMETA) en mars 1997, j’ai eu la confirmation qu’une piste radar de l’OVNI avait bien été enregistrée pendant 50 secondes et avait croisé à moins de un mile nautique (1852 m) la trajectoire du vol AF 3532… 

 

De plus, le phénomène avait disparu, au même instant, à la vue de l'équipage et des scopes radar. 

 

Les investigations menées par le CODA ont permis d'exclure l'hypothèse du ballon météorologique et de connaître la distance précise de croisement des deux trajectoires radars. 

 

La taille de l’OVNI a été évaluée, lors de cette réunion, à environ 250 mètres, mais ceci est une première estimation, et je penche, aujourd’hui, plutôt pour une dimension d’environ 400 mètres (avec une marge d’erreur de + ou - 100 mètres) compte tenu de l’angle apparent, 0°30’, et de la distance de 25 NM. 

 

Il est à noter que le Centre régional de la navigation aérienne (CRNA) Nord, qui traite 3 000 mouvements par jour, n'a instruit que trois cas, dont celui du vol AF 3532, dans les sept dernières années. 

 

Lorsque l’on lit le résumé de l'observation faîte dans le rapport COMETA, il n’est pas évident de réaliser que l’identification radar et l’observation visuelle de l’équipage ne sont pas superposées, et pourtant... 

 

En effet, au moment de l’observation visuelle l’OVNI ÉTAIT SUR NOTRE GAUCHE, à environ 25 milles nautiques (47 km), alors que la TRACE RADAR va de droite à gauche, et passe à MOINS D’UN MILE NAUTIQUE (1,8 km) de l'avion… 

 

Comment expliquer une telle anomalie ?... 

Reprenons en détail les deux observations : 

 

L'OBSERVATION VISUELLE peut se résumer de cette manière : 

 

- Angle visuel apparent : celui de la Lune, ou 1/4 de l'épaisseur de l’index, ou encore 0°30’. 

- Distance : 25 miles nautiques soit 46 à 47km. 

- Forme de lentille 

- Couleur rouge foncé 

- Contours flous 

- Objet incliné à 45 degré au moment de l’identification visuelle 

- Durée de l'observation 1mn à 2mn 

 

L'OBSERVATION RADAR peut quant à elle se résumer de la manière suivante : 

 

- Durée écho : 50 secondes 

- Cap 240 (Ouest) 

- Vitesse estimée : 100 noeuds soit 185 km/h 

 

Il semble bien que les horaires correspondent, et que l’identification radar et l’observation visuelle sont simultanées. 

 

Mais l'analyse de l’enregistrement du radar montre une QUASI-COLLISION entre l'airbus A320 et l’écho radar, ce qui, si cela avait été le cas, aurait quand même été détecté par l’équipage, surtout à la vitesse de croisière d’un avion de ligne!... 

 

En effet, la trace radar coupe la route de l’Airbus à moins d'un mile nautique, alors que pour nous cet OVNI est toujours resté immobile à une distance de 46 à 47 km à l'ouest de l’appareil…

Y aurait-il une totale incohérence entre l’observation visuelle et l’identification radar ?...

 

QUELLES EXPLICATIONS ?... 

 

Sur une telle observation il est possible de développer un ensemble d’hypothèses qui sont toutes, plus ou moins, du domaine de la science-fiction, et celle-ci n’échappe pas à la règle !...

 

Mon sentiment est que cet OVNI était bien réel, et qu’il a généré délibérément un écho radar artificiel, très éloigné de sa position, par un système de contre-mesures électroniques, et ceci afin d’éliminer tout risque d’attaque par la Défense aérienne !... 

 

C’est un moyen classique en guerre électronique, car il permet de détourner l’attention de l’adversaire vers un leurre… Dans cette observation si un missile avait été tiré vers cet OVNI, c’est l’Airbus A 320 qui aurait été vraisemblablement touché !... 

 

Concernant l’origine de ce vaisseau galactique - car je pense que cet objet en était un - je retiens quatre hypothèses : 

 

A/ La première hypothèse est que cette observation soit une DÉMONSTRATION DE PUISSANCE TECHNOLOGIQUE d’une civilisation EXTRATERRESTRE qui désire se montrer officiellement, en plein jour, au-dessus d’une capitale de la planète. 

 

B/ La deuxième hypothèse est que l’objet observé est un APPAREIL AMÉRICAIN… En effet, la récupération d’un OVNI par les Américains à Roswell est maintenant une certitude, et des sauts technologiques extrêmement importants auraient pu être faits… 

C/ La troisième hypothèse est que cette démonstration de puissance technologique a été réalisée par une CIVILISATION EXTRATERRESTRE EN COLLABORATION AVEC LES AMÉRICAINS. Cette hypothèse, très hardie, retient un partenariat E.T. / USA dans le domaine du déplacement spatial… 

 

D/ La quatrième hypothèse est que cet objet ne soit ni terrestre, ni extraterrestre, mais autre chose… Et dans les différentes possibilités, il y a celle d’un objet terrestre venant de notre FUTUR…. 

 

Mais ce n’est pas tout !!!.... 

 

En reportant la position visuelle de cet OVNI sur une carte aéronautique de la région parisienne, je me suis rendu compte que l'objet identifié par nous se trouvait dans un rayon d’environ 5 NM (9 km) de la VERTICALE DE TAVERNY… 

 

Pour ceux qui ne le sauraient pas, rappelons que sur cette commune se trouve le centre de commandement stratégique nucléaire de l'armée française. 

 

Finalement, comme ce type de vaisseau spatial est connu pour créer de très forts champs magnétiques, je me pose aussi cette question : « Lors de l’observation de cet OVNI, les DÉTECTEURS DE CHAMPS MAGNÉTIQUES DE TAVERNY ont-ils détectés une variation importante du champ magnétique terrestre ?... » 

 

Ce qui expliquerait les contours flous de l’OVNI… 

 

La Défense Nationale en sait-elle plus sur cette observation ?.... 

 

A vrai dire, il y a aussi une autre question qui peut être posée au sujet de cette observation…

 

C’est celle-ci : A QUI ÉTAIT DESTINÉE CETTE DÉMONSTRATION DE PUISSANCE TECHNOLOGIQUE ?...

 

Il semble évident que les destinataires de cette observation sont la Défense Nationale, les Parisiens, mais aussi l’équipage de l’Airbus…

 

La DÉFENSE NATIONALE me semble, en effet, être le principal destinataire de cette observation pour plusieurs raisons.

 

La première c’est qu’il y a eu un écho radar indiscutable et il est connu que de nombreuses d’observations d’OVNI ont été faites en grande partie autour des centres de recherches, de fabrication et de stockage des ARMES NUCLÉAIRES.

 

Le rapprochement des observations d’OVNI avec les explosions nucléaires a été effectué par Jean-Jacques Vélasco, ancien directeur du Sepra, dans plusieurs ouvrages dont le dernier est intitulé « Troubles dans le ciel »…

 

La Terre semble sous surveillance, et ceci a été particulièrement vérifié lors de la période des essais nucléaires dans l’atmosphère, durant les années 50 et 60, et qui ont correspondus à de très nombreuses manifestations d’OVNI…

 

La deuxième raison c’est que si l’OVNI s’est, de plus, immobilisé au-dessus de Taverny, cela n’est pas forcément un hasard….

 

Mais les PRINCIPAUX DESTINATAIRES de cette fantastique démonstration de présence extraterrestre, puisqu’il faut bien appeler ainsi cette observation, SONT aussi LES PARISIENS qui devront réaliser progressivement qu’un gigantesque VAISSEAU GALACTIQUE s’est, peut-être, matérialisé puis dématérialisé au-dessus de PARIS…

 

Il y a très peu de cas d’observation d’OVNI au-dessus d’une capitale de notre planète.

 

Le premier cas est la célèbre vague d’OVNI au-dessus de WASHINGTON, de juillet et d’août 1952, très détaillée, et dont les observations sont largement disponible sur le Web.

 

Le deuxième cas a eu lieu le 16 août 1954, lorsqu’un OVNI a été observé par des dizaines de milliers de témoins à TANANARIVE, Madagascar.

 

Le troisième cas est celui de TÉHÉRAN, le 19 septembre 1976, où eurent lieu deux tentatives successives d'intercepter un OVNI détecté par les radars au sol et largement signalé par des civils qui le voyaient, de nuit, au-dessus de la ville…

La quatrième observation d’OVNI au-dessus d’une capitale est la nôtre…

 

Mais il y a une question qui m’avait été posée par un haut responsable scientifique de la Défense lors de la réunion du COMETA à l’École Militaire, en mars 1997, et que je dois rapporter: « Pensez-vous que cette observation ait un rapport avec vos activités?... ».

 

Ce qui voulait dire que si une démonstration aussi spectaculaire a été organisée par une civilisation extraterrestre pourquoi n’aurait-elle pas aussi choisi un ÉQUIPAGE d’aéronef en particulier ?...

 

 

Et ma réponse avait été, à peu près, celle-ci : « Oui, il est tout à fait possible que l’équipage ait été délibérément choisi en raison de la création d’un LABORATOIRE D’IDÉES, que j’avais fondé en novembre 1993, et dont les objectifs étaient extrêmement ambitieux… ».

 

Mais il est aussi possible que la copilote et le steward auraient aussi eu de bonnes raisons de penser qu’ils avaient eux aussi « été choisis »…

 

Je me dois de développer ce point précis afin que les lecteurs puissent comprendre ce que je voulais dire…

 

En fait, j’avais créé, à l’automne 1993, une association « Les Clippers de France », avec de nombreuses personnalités du monde maritime, civil et militaire, et nous avions pour objectif de développer les moyens de réinsérer les jeunes marginalisés (notamment ceux des banlieues) par la navigation, en équipage, à bord de grands voiliers…

 

Je ne rentrerai pas dans les détails car ce projet est disponible sur le Web. 

 

Mais je vous recommande de LIRE TOUTES LES NOTES de ce blog si vous voulez avoir un aperçu du projet EUROCLIPPERS qui y est développé dans la continuité des travaux du laboratoire d’idées « Les Clippers de France »…

Cette observation d’OVNI du 28 janvier 1994 est-elle liée à ce projet d’école de voile à bord de grands voiliers ?... Cela serait assez extraordinaire, mais, comme nous sommes en pleine science-fiction, pourquoi pas ?...

 

A vrai dire, il y a un élément curieux qui m’incite à penser que cette hypothèse n’est pas complètement farfelue !...

 

En effet, si cela est le cas, il devrait bien se trouver de nombreuses autres observations d’OVNI faites à bord de VOILIERS, ou pendant des RÉGATES… Ce type d’observation est relativement fréquent dans le milieu maritime, et il est possible que nous ne soyons pas au bout de nos surprises… 

 

De plus, récemment, j’ai pu avoir connaissance d’une observation d’une soucoupe volante au dessus de la régate de l'EDHEC, en rade de Brest, le 20 Avril 2007, et qui aurait été, de plus, photographiée...

 

Attendons d’en savoir un peu plus sur ce cas…

 

Aussi, est-il possible d’imaginer qu’une partie des prochaines observations d’OVNI de l’été prochain soient au-dessus de l’une des nombreuses manifestations nautiques prévues ?...

 

Pour ma part, je m’y risque pour deux raisons !!…

 

La première raison est qu’il y a une véritable accélération des observations OVNI sur l’ensemble de la planète, et que ceci devrait continuer… 

 

La deuxième raison est la proximité d’importants évènements nautiques en juillet et août 2007 et que ces manifestations très médiatisés pourraient être l’occasion d’observations indiscutables d’OVNI, destinées au grand public…

Aussi je donne une PROBABILITÉ relativement élevée d’observation d’OVNI pour les courses des grands voiliers 2007, que cela soit durant les étapes en haute mer ou lors des escales dans les ports organisateurs :

 

● COURSES DES GRANDS VOILIERS DANS LA BALTIQUE organisée du jeudi 5 juillet 2007 au mardi 7 août 2007, et dont les étapes sont les suivantes :

 

Première Course : ARHUS (Danemark) à KOTKA (Finlande) du 5 juillet au 21 juillet 2007.

 

Course en compagnie : KOTKA (Finlande) à STOCKHOLM (Suède) du 21 juillet au 27 juillet 2007

 

Deuxième Course : STOCKHOLM (Suède) à SZCZECIN (Pologne) du 27 juillet au 7 août 2007

 

● COURSES DES GRANDS VOILIERS EN MÉDITERRANÉE organisée du vendredi 4 juillet au mardi 31 juillet 2007 :

 

Première course : ALICANTE (Espagne) à BARCELONE (Espagne) du 4 juillet au 12 juillet 2007.

 

Course en compagnie : BARCELONE (Espagne) à TOULON (France) du 15 juillet au 21 juillet

 

Deuxième course : TOULON (France) à GÊNES (Italie) du 24 juillet au 31 juillet 2007.

 

Amusant EXERCICE DE PROSPECTIVE, qui en vaut bien un autre, compte tenu du nombre d’incertitudes qui règnent sur le phénomène OVNI….

Jean-Charles DUBOC

Le 18 juin 2007

0 commentaires

jeu.

29

mars

2018

Angleterre : Un ancien soldat affirme avoir vu un OVNI en 1985

 

Un copilote retraité de la Royal Air Force affirme avoir vu un OVNI dans le ciel après qu'il ait remarqué un « ensemble triangulaire de lumières » planant au-dessus des bois du Hertfordshire, en Angleterre.

 

Le témoin avait notamment participé à la Seconde Guerre Mondiale avant de travailler en tant que fonctionnaire au sein du ministère de la Défense britannique.

 

Au moment des faits, il rendait visite à des amis à Cowley Hill le vendredi 24 mai 1985. Aux environs de 21 heures, il a vu l'OVNI planer au-dessus de Borehamwood.

 

Il prétend ne pouvoir donner aucune explication malgré des décennies passées à traquer constamment le ciel nocturne.

 

Le témoin, dont le nom ne peut être divulgué, a déclaré : « Je doute un peu que je puisse être facilement trompé par des phénomènes aériens. »

 

« J'ai la nette impression que j'ai été témoin d'un événement pour lequel aucune explication rationnelle n'est possible en prenant en compte des critères conventionnels. »

 

« Les phénomènes astronomiques sont, je pense, à écarter à cause de la présence d'une couverture nuageuse étendue, ainsi que par cette formation triangulaire très régulière qui émettait trois lumières visibles. »

 

« Et les lumières d'un avion semblent être une explication très peu probable. »

 

Son rapport a été remis au ministère de la Défense (MoD) et est, aujourd'hui, conservé aux Archives nationales.

 

Le rapport précise qu'il a vu un « ensemble de lumières qui formaient un triangle ». Elles étaient particulièrement brillantes et de couleur blanche et jaune. Elles se dirigeaient vers le sud-ouest. Le témoin, quant à lui, se tenait dans le jardin de son ami.

 

Il a ajouté qu'il n'avait entendu aucun son et qu'il n'avait vu aucun mouvement de l'OVNI. L'engin s'est attardé sous la couverture nuageuse pendant deux ou trois minutes.

 

Son rapport décrit un triangle équilatéral avec trois lumières. L'OVNI semblait se trouver près des lignes électriques. Toutefois, il ajoute que la distance à laquelle il était « demeure dans le domaine de la spéculation ».

 

Des notes écrites par le Ministère de la défense précisent que l'observateur était « très désireux » de rapporter l'incident

mais « l'a fait seulement après beaucoup de considération ».

 

Selon le rapport du département, il était reconnaissant et soulager de raconter son histoire, puisque cela le « déchargeait » d'un poids.

 

L'homme a travaillé pour le compte du ministère de la Défense de 1949 à 1977 et était soldat au sein de la RAF de 1941 à 1946.

 

La police du Hertfordshire a reçu dix appels concernant des observations d'OVNIS dans le comté au cours des années 2015, 2016 et 2017.

 

Un phénomène similaire a été filmé récemment à Littau, en Suisse. Dans ce cas, l'objet mystérieux laissait, derrière lui, une longue traînée de gaz de couleur brune. La jeune femme, qui a été témoin de cet objet, a vu l'OVNI depuis la fenêtre de sa cuisine.

 

0 commentaires

jeu.

29

mars

2018

Une retraitée galloise raconte avoir vu des OVNI

 

Une femme affirme avoir observé des objets non identifiés dans le ciel nocturne, au-dessus de Glan Conwy, au Pays de Galles. Aujourd'hui, elle espère qu'elle n'est pas la seule à avoir été témoin de ces phénomènes étranges …

 

Caroline Waldron raconte qu'elle promenait son chien près de chez elle quand elle a levé les yeux vers le ciel. C'est là qu'elle a vu deux lumières étranges qui ressemblaient à des orbes.

 

Cette ancienne infirmière et employée des postes âgée de 71 ans a dit qu'elle était incapable d'oublier ce qu'elle a vu, et elle espère que d'autres personnes qui auraient assisté à ce spectacle inhabituel viendraient soutenir son histoire.

 

Mme Waldron a déclaré : « Nous vivons ici [depuis longtemps]. Nous sommes très habitués au trafic aérien, et ces deux lumières ne se trouvaient pas à proximité. »

 

« Ces lumières ne clignotaient pas. C'était des lumières rouges continues et elles ressemblaient à des orbes. »

 

Elle poursuit : « Je les regardais puisque je regardais souvent les étoiles à la nuit tombée en promenant mon chien. En effet, nous pouvons facilement voir le ciel de nuit ici à Glan Conwy. »

 

« Après quelques instants, les OVNIS ou quoi que ce soit d'autre, se sont retournés et ont disparu derrière une couverture nuageuse et bien que je continuais à regarder, ils avaient juste disparu. »

 

« La façon dont ils ont fait demi-tour était si rapide, ça ne pouvait pas être un avion normal. Je suis habitué à voir des hélicoptères, des avions militaires et des avions, mais je n'avais jamais rien vu de tel. »

 

Mme Waldron a ajouté : « Je me suis présentée pour raconter mon histoire au Daily Post, car j'espère que d'autres personnes auront peut-être vu la même chose que moi. »

 

« Je réalise que je prend le risque d'être ridiculisée. Mais je ne peux pas l'oublier. Je peux promettre aux gens que je n'étais pas saoul ou quelque chose comme ça et je suis tout à fait saine d'esprit. »

 

« Quand j'ai raconté cette histoire à mon fils. Il m'a dit en plaisantant que c'était 'les Russes qui venaient', mais mon mari m'a grandement soutenu. »

 

Mme Waldron a observé ces lumières le 19 mars 2018. Elle a ajouté : « J'en parlais à ma voisine qui a un télescope et elle m'a dit qu'elle avait aussi vu des choses étranges. Il y a donc beaucoup de gens qui sont témoins de choses étranges. »

 

« Je suis également venue raconter mon histoire après avoir vu la star de la télévision Paul O'Grady et la chanteuse Kim Wilde affirmer avoir vu des OVNIS. »

 

L'animateur de Blind Date a récemment déclaré à ses auditeurs de Radio 2 qu'il était « terrifié » à l'idée de se réveiller au côté d'un être extraterrestre. L'animateur a raconté avoir vu dans OVNI dans le Kent.

 

Il a dit : « J'écoutais Kim Wilde et elle parlait des extraterrestres. Nous les avons observé dans le Kent - je suis sérieux – au-dessus de Folkestone, de Dungeness et de Hythe. Je les ai vus et je ne suis pas le seul. »

 

« Il y a des témoins, donc je ne perds pas la tête. Ces étranges formations lumineuses dans le ciel, je ne sais pas de quoi il s'agit. »

 

0 commentaires

jeu.

29

mars

2018

La NASA a-t-elle filmé Nibiru se rapprochant de la Terre ?

 

Des théoriciens de la conspiration prétendent avoir enfin découvert des preuves que la planète Nibiru se dirige vers l'atmosphère de la Terre sur des images prises par la NASA.

 

La vidéo a été prise à partir du flux diffusé en direct sur Internet à partir de la Station Spatiale Internationale. Sur celle-ci, on peut voir un objet circulaire rouge apparaître soudainement.

 

De loin, ce phénomène apparaît comme étant brillant. Le caméraman zoome alors dessus afin de mieux pouvoir l'observer.

 

Ce « globe rougeâtre » semble flotter dans le ciel, à une certaine distance de la Station spatiale internationale.

 

L'événement étrange a été capturé pendant le flux diffusé en direct le 28 mars 2018. Plus tard, ces images ont été mises en ligne sur YouTube par UFOmania.

 

Les internautes ont été étonnés par ces images et se demandent maintenant de quoi il s'agit.

 

Un internaute s'exprime : « Enfin, Nibiru arrive. »

 

Un autre spécule : « La NASA nous permet délibérément de voir cela - c'est cela qui m'inquiète. »

 

Mais d'autres n'ont pas été aussi convaincus, et beaucoup ont souligné qu'il s'agissait probablement d'un facteur de flare.

 

Des théoriciens pensent que Nibiru entrera en collision avec la Terre, ce qui provoquera un cataclysme sans précédent. Beaucoup sont persuadés que cette rencontre mortelle se produira au début du 21ème siècle.

 

Quelques informations plus scientifiques sur la possible existence d'une planète inconnue dans notre système solaire

 

 D'aucuns l'appellent Nibiru, d'autres "Planète 9" ou "Planète 10"... mais personne ne sait où elle est pour le moment.

 

Selon deux astronomes californiens, cette mystérieuse planète serait si énorme qu'elle pourrait être responsable de l'inclinaison du système solaire

 

 

Le système solaire abriterait une 9e planete. C'est ce qu'affirme Konstantin Batygin et Mike Brown. 

 

 

 

Une planète géante aux confins du système solaire qui repasserait près de la Terre à des intervalles de quelques milliers d'années, et pourrait même entrer en collision avec notre planète, c'est un thème que l'on ressort à chaque nouvelle occasion d'inventer une apocalypse imminente.

 

On la connaît sous le nom de Planète X. Les chiffres romains, c'est tellement plus tendance que "planète 10", non ?

 

 

On l'a parfois surnommée Nibiru, un nom tiré de l'épopée de la création mésopotamienne, l'Enuma Elish, où elle est décrite comme la résidence céleste du dieu Marduk.

 

En soi, la référence est pratique : si l'on cite des ouvrages en grec ou en latin, il y aura toujours un petit malin pour les comprendre... et les démystifier.

En revanche, "le cunéiforme pour tous" ne fait pas encore partie des lectures conseillées chez votre libraire favori.

 

 

On peut aussi recycler la planète en fonction des besoins, comme pour "l'apocalypse maya" de 2012, où les délires propagés sur internet ont même poussé la NASA à publier un démenti et expliquer au public inquiet qu'il n'y avait vraiment pas de quoi s'alarmer.

 

Alors, la planète X est-elle un gigantesque canular ?

 

Peut-être pas.

 

 Un nid de planètes au-delà de Neptune

 

 

 

À la différence des superstitions, théories apocalyptiques et autres délires complotistes, la science, elle, est faite de longues heures d'observations, de recueil de données, d'analyses et de calculs.

 

Ces derniers peuvent en effet permettre de théoriser l'existence d'un corps céleste avant même de l'avoir observé. Par exemple, la découverte de Neptune en 1846 était basée sur les calculs d'un mathématicien français, qui s'est basé sur les anomalies de l'orbite d'Uranus pour déduire l'existence d'un autre corps céleste. Idem pour Pluton, dont l'existence avait été prédite avant d'être observée.

 

 

Avec l'avènement des sondes spatiales et la montée en puissance des télescopes terrestres, la chasse aux planètes était ouverte. Et c'est au-delà de Pluton que les regards se sont tout naturellement tournés. Pluton est en effet située en limite d'une ceinture d'astéroïdes et de comètes baptisée Ceinture de Kuiper, où l'on a depuis découvert d'autres membres de la famille planétaire.

 

 Aujourd'hui, on y dénombre une bonne douzaine de planètes naines officielles ou potentielles, mais du fait de la définition, encore contestée, de l'union astronomique internationale (IAU) qui a enlevé à Pluton son statut de planète à part entière, on attend toujours une "vraie" planète au-delà de l'orbite de Neptune.

 

 Le "tueur de Pluton" a encore frappé

 

 

C'est Eris la bien nommée qui est à l'origine de la redéfinition du statut de planète.

Mike Brown, astronome au prestigieux institut de technologie de Californie (CalTech), y a découvert une planète de la taille de Pluton. Baptisée du nom de la déesse grecque de la discorde, Eris était officiellement annoncée en 2005 et aurait pu être la dixième planète du système solaire si les membres de l'IAU n'avaient pas pris la décision controversée de limiter le nombre de "vraies" planètes.

 

 

Dans la foulée, Mike Brown se trouvait affublé du statut, revendiqué, de "tueur de Pluton". Ce qui ne l'empêchait pas de découvrir plusieurs autres objets dans la ceinture de Kuiper, dont certaines planètes naines (ou potentielles).

 

 

C'est justement Mike Brown qui est à l'origine de la nouvelle ferveur pour la planète X... rebaptisée pour l'occasion Planète 9.

 

Avec son confrère Constantin Batygin, il a en effet étudié les orbites de plusieurs objets au-delà de Neptune.

Leurs calculs ont permis de déduire l'existence d'une planète géante, dix fois plus massive que la Terre, et dont la présence déformerait les orbites de plusieurs des planètes naines et astéroïdes de la ceinture de Kuiper.

 

Ils ont même dessiné son orbite, vingt fois plus éloignée que celle de Neptune (qui est déjà à 4 milliards et demi de kilomètres du Soleil).

 

 

 

Une telle orbite rend sa détection difficile : impossible de savoir à quel point de celle-ci se trouve la planète en question.

 

Depuis l'annonce de sa trajectoire théorique, en janvier, le duo Batygin-Brown a effectué de nombreuses observations, notamment cet été, mais pour l'instant sans succès.

 

Pourtant, des chercheurs français ont réussi à réduire les zones d'observation possibles, mais si l'on considère que la planète en question met dans les 20.000 ans pour effectuer une boucle autour du Soleil, cela laisse tout de même pas mal d'endroits du ciel à scruter.

 

Quand le Soleil s'incline

 

 

Avant même que la planète X ne soit découverte, les théories (sérieuses) fleurissent déjà à son propos.

 

Ainsi, certains pensent qu'une telle planète géante a pu se former près du Soleil pour migrer ensuite vers les confins du système solaire.

Ou alors, elle a pu naître près de Jupiter et Saturne, qui l'auraient ensuite "expulsée" de leur voisinage.

D'autres ont théorisé qu'il pourrait s'agir d'une planète "volée" par le Soleil à une autre étoile proche, dans un lointain passé.

 

 

Mais ces jours-ci, c'est une autre théorie qui est venue renforcer l'existence potentielle de la planète X.

 

Présentée en avant-première lors d'un colloque de spécialistes des sciences planétaires la semaine dernière, l'étude menée par Elizabeth Bailey, chercheuse à CalTech comme Brown et Batygin, rend la planète géante responsable... de l'inclinaison du Soleil.

 

 

Par rapport au plan de l'écliptique, dans lequel se trouvent la plupart des planètes (dont la Terre), l'axe de rotation du Soleil est en effet "penché". Il n'est pas entièrement perpendiculaire, mais incliné d'environ 6 degrés.

 

Or, l'orbite théorique de la "planète 9" définie par Batygin et Brown serait fortement inclinée, de 30 degrés par rapport à l'écliptique.

 

 

"Parce que la planète 9 est si massive et a une orbite inclinée par rapport aux autres planètes, le système solaire n'a pas eu d'autres choix que de se tourner lentement hors de l'alignement", explique Elizabeth Bailey.

 

Une autre influence de la fameuse planète, donc, qui expliquerait le mystère de l'inclinaison de l'axe du Soleil par rapport au plan des planètes (ou plus exactement, de l'inclinaison du plan de l'orbite des principales planètes par rapport au Soleil).

 

 

Toujours au fameux colloque des sciences planétaires, d'autres chercheurs sont venus présenter leurs travaux, indépendants de ceux des astronomes de CalTech.

 

Ces scientifiques de l'université de l'Arizona ont eu aussi analysé des mouvements d'objets de la ceinture de Kuiper... et en ont déduit qu'ils étaient causés par la présence d'une planète qui tournerait autour du Soleil en 17.000 ans et serait située à environ 660 fois la distance Terre-Soleil (ou 22 fois la distance Soleil-Neptune).

 

Des calculs qui vont dans le même sens que ceux de Mike Brown et Constantin Batygin.

 

 

Les faisceaux de preuves théoriques s'amoncellent donc en faveur de la planète X.

 

Reste tout de même l'essentiel : découvrir la planète pour de bon.

 

Batygin et Brown ainsi que quelques autres s'y attellent, mais pour l'instant, on ne voit rien venir. Aux dernières nouvelles, Mike Brown estimait qu'il faudrait "trois ans ou plus" pour finalement capter une image de la planète mystère.

 

 

Si cette planète est découverte, on verra cependant une différence de taille avec les théories apocalyptiques : elle sera tranquillement sur son orbite, qui passe très, très loin de la Terre. Et nous rappellera que si la planète géante peut être une réalité, Nibiru, elle, est un mythe.

 

 

0 commentaires

jeu.

29

mars

2018

Les Crop Circles dans la Matrice avec Umberto Molinaro

 

La saison des crops circles va bientôt débuter (surtout en Angleterre) et pour nous mettre dans le bain suivons cette interview de Umberto Molinaro... par Monde Mystérieux de YouTube animé par Hervé R.

 

 

Malgré que l'interview s'est effectuée l'année dernière - Fin 2017 - , Umberto reste l'un des intervenants les plus attendus de Monde Mystérieux !!...

 

Oui car effectivement nous avons l'honneur d'accueillir cette fois-ci Umberto Molinaro dans Monde Mystérieux qui a souhaité lui-même intervenir pour lever le voile sur la mystérieuse énigme des Crop Circles dans la Matrice.

 

Ainsi donc, Umberto m'a fait cet honneur de venir nous donner cette interview et de commencer une série d'explications sur certains Crop Circles spécifiques qui sont apparus l'année dernière et cette année (2017-2018), et dont certains ont un message bien précis à nous donner ainsi qu'à l'humanité toute entière...

 

Expert & spécialiste en Crop Circles et chercheur sur le terrain, il nous explique la signification de certains Agroglyphes qui demande une certaine réflexion et une complexe explication qui nous amène sur une nouvelle prise de conscience bien plus importante que nous avons connue jusqu'à aujourd'hui.

 

Durant cette interview exceptionnelle, apprenez comment certains Agroglyphes ont un rapport directement avec certains événements de l'histoire, ou phénomènes quasi inexplicables, ou bien encore avec certaines catastrophes qui se sont produites dans le monde.

 

Alors les questions reviennent sans cesse; Qui, comment et pourquoi ?...

Est-ce un phénomène naturel terrestre ?

 

Nous avons notre propre opinion dans Monde Mystérieux qui nous amène à effectuer des nouvelles recherches.

 

Mais comme je dis toujours et je ne cesserais de le répéter, à vous d'en juger par vous-même et de vous faire votre propre opinion, puisque nous ne forçons bien évidemment personne à croire et voir cette vidéo.

 

Mais il en est certain que le ou les messages qu'Umberto essaie de nous transmettre et de nous faire comprendre relève de la plus haute prise de conscience sur le genre humain.

 

A vous de voir...

 

En tout cas merci à tous, merci d'avoir vue cette nouvelle vidéo, et soyez patient pour le retour d'Humberto en ce qui concerne la deuxième partie car tant moi qu'Humberto avons un emploi du temps très chargé...

 

Merci de rester toujours aussi nombreux et fidèle, et je vous dis à très bientôt les ami(e)s.

 

Hervé R.

0 commentaires

mer.

28

mars

2018

Ovni au-dessus de Busan en Corée du Sud en 2012

 

Date d'observation : Juillet 2012

Lieu d'observation : Busan, Corée du Sud

Source : https://www.yahoo.com/news/unidentified-flying-object-over-busan-151642840.html

 

 

D'après Scott Waring :

 

"Cet OVNI était dans Yahoo news, mais ce n'était pas une observation courante. 

 

Maintenant voici une vidéo intéressante d'un OVNI au-dessus de la Corée du Sud, mais j'ai l'impression d'avoir déjà vu cette vidéo, ou une embarcation similaire il y a quelques années sur vidéo. 

 

Attendez, j'ai compris, c'est quelque chose que j'ai rapporté en 2012. C'est une vraie vidéo, et c'est Busan, Corée du Sud, c'est juste que ce n'est pas nouveau, c'est à partir du 26 juillet 2012.

 

En dessous de cette vidéo, je placerai la vraie vidéo de retour en 2012 comme preuve. Vous comparez. Ne soyez pas en colère contre le journaliste, c'est une erreur facile avec noobs sur Youtube de voler et de remettre les anciennes vidéos comme neuves. Ça peut arriver à n'importe qui. "

 

 

 

0 commentaires

mer.

28

mars

2018

Angleterre : Une star de la télévision pense être observé par les aliens

 

Une star de la télévision et de la radio qui s'est fait connaître en jouant une drag queen nommée Lily Savage, a raconté avoir vu des « lumières étranges » au-dessus de sa maison dans le village d'Adlington, dans le Kent, en Angleterre.

 

Paul O'Grady, âgé de 62 ans, a prétendu qu'il était « observé » par les extraterrestres après avoir repéré un OVNI juste au-dessus de son jardin. Il a raconté, aux auditeurs de son émission « Paul O'Grady on the Wireless » de dimanche, qu'il avait vu de ses propres yeux un objet non identifié planant au-dessus de son verger à 2 heures du matin.

 

Il a dit qu'il écoutait le témoignage de la chanteuse Kim Wilde, qui croit aussi aux extraterrestres et aux OVNIS, quand il a compris que, lui-aussi, était observé par des formes de vie extraterrestres.

 

Il a expliqué : « J'écoutais Kim Wilde, et elle parlait des aliens ... Nous les avons vu dans le Kent - je suis sérieux – au-dessus de Folkestone, Dungeness et de Hythe. »

 

« Je les ai vus, et je ne suis pas le seul - j'ai des témoins, donc je ne suis pas en train de perdre la tête. »

 

« Il y avait ces étranges formations de lumière dans le ciel. Nous ne savons pas ce qu'elles sont. »

 

« L'armée dit que ce n'est pas eux qui envoient des fusées éclairantes, donc nous ne savons rien de leur origine. Mais je suis juste terrifié à l'idée de me réveiller une nuit et de découvrir un extraterrestre près de mon lit. »

 

« Je promenais mon chien dans le verger et j'ai levé les yeux au ciel. Il y avait ces lumières étranges - on m'observait ... à 2 heures du matin. »

 

La chanteuse Kim Wilde, 57 ans, a déjà affirmé avoir vu un OVNI planer au-dessus de son jardin pendant deux heures.

 

La chanteuse de Kids in America, qui a vendu plus de 10 millions d'albums dans le monde entier, a déclaré qu'elle avait observé des lumières « statiques et silencieuses » émises par un OVNI le 26 juin 2009 dans son jardin du Hertfordshire.

 

L'année dernière, elle avait révélé son « secret » : « J'ai vu un jour un OVNI dans mon jardin. »

 

« C'était le lendemain de la mort de Michael Jackson et j'ai pensé : c'est lui qui revient me hanter ! »

 

« C'était un vendredi soir. Ces deux lumières dans le ciel étaient statiques et silencieuses. »

 

« Je les observais, elles étaient au-dessus de mon jardin d'environ 23h jusqu'à une heure du matin. »

 

« Cela a eu un effet profond sur moi, cela m'a fait penser à quelqu'un qui s'occupait de nous. »

 

Elle a dit que l'OVNI mesurait « environ 20 fois la taille d'un

avion ».

0 commentaires

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"