mar.

04

sept.

2018

Ovnis et volcan Popocatepetl : les 5 plus impressionnantes observations (Vidéo)

Lire la suite 0 commentaires

mar.

05

juin

2018

Mexique : nouvel Ovni Cigare au-dessus du volcan Popocateptl

Lire la suite 0 commentaires

mer.

23

mai

2018

Compilation d'observations d'Ovnis au-dessus du Volcan Popocatepetl - Mexique

Lire la suite 0 commentaires

lun.

05

févr.

2018

Ovni sombre filmé près du volcan Popocatepetl ?

Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

janv.

2018

Mexique : Un OVNI filmé en train de survoler le volcan Popocatépetl

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

04

mai

2017

Mexique : nouvel Ovni survolant le volcan Popocatepetl

Lire la suite 0 commentaires

mar.

21

mars

2017

Deux ovnis se déplacent au sommet du Volcan Popocatepetl au Mexique, 21 mars 2017

Lire la suite 0 commentaires

mar.

07

mars

2017

Volcan Popocateptl : nouvel Ovni Cigare survolant son cratère - 06 Mars 2017

Lire la suite 0 commentaires

lun.

12

déc.

2016

Mexique : nouvel Ovni lumineux survolant le volcan Popocatepetl le 23 novembre 2016

Lire la suite 0 commentaires

ven.

02

déc.

2016

Mexique : nouvel Ovni sombre filmé par les "livecams" en bordure du volcan Popocateptl - 01 décembre 2016

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

01

déc.

2016

Mexique : nouvel Ovni photographié au-dessus du volcan Popocateptl - 01 décembre 2016

Lire la suite 0 commentaires

mer.

26

oct.

2016

Des Ovnis Rods survolent à grande vitesse le volcan Popocateptl le 24 octobre 2016

Lire la suite 0 commentaires

mar.

18

oct.

2016

Ovni photographié au-dessus du volcan Popocatepetl - Mexique - 16 octobre 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

juil.

2016

Une multitude d'OVNI filmés au-dessus du Popocatepetl ? - 02 juillet 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

10

avril

2016

Des Ovnis et un immense Rod observés à proximité des volcans aztèques en mars 2016 - 10 avril 2016

Lire la suite 0 commentaires

ven.

08

avril

2016

Ovni cylindrique passant à grande vitesse à proximité du volcan Popocatepelt le 31 mars 2016 - mis en ligne le 05 avril 2016

Lire la suite 0 commentaires

sam.

02

avril

2016

Nouvelle technique de surveillance du volcan Popocateptl mise en place par le site TercermilenioTV - 31 Mars 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

20

mars

2016

Apparition d'un vortex spiralé après le passage d'un Ovni proche du cratère Popocatepelt - 20 mars 2016

Lire la suite 0 commentaires

lun.

14

mars

2016

Plusieurs Ovnis au-dessus du volcan mexicain Popocatepelt - 14 mars 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

13

mars

2016

Les Ovnis autour du volcan Popocateptl - mars 2016

0 commentaires

ven.

12

févr.

2016

Mexique : soucoupe volante photographiée près du volcan Popocateptl - 11 février 2016

Lire la suite 0 commentaires

mer.

10

févr.

2016

Nouvel Ovni enregistré survolant le cratère du volcan Popocatpetl, Mexique - 08 février 2016

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

28

janv.

2016

Ovni filmé au-dessus du volcan Popocatepetl au Mexique, le  matin du 28 janvier 2016

Lire la suite 0 commentaires

mar.

19

janv.

2016

Ovni sombre repéré à flanc du volcan Popocatepelt - 16 janvier 2016

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

janv.

2016

Volcan Mexicain Popocatepelt: nouvel Ovni blanc brillant observé le 25 décembre 2015

Lire la suite 0 commentaires

lun.

28

déc.

2015

Etrange lumière à proximité du volcan Popocatepelt - 25 décembre 2015

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

mai

2015

Ovni cigare près du volcan Popocatepelt, Mai 2015

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

02

avril

2015

Vidéo des activités extraterrestres au-dessus du cratère du volcan Popocatepelt, Mexique, Avril 2015

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

12

mars

2015

Compilation d'observations d'Ovnis au-dessus du volcan Popocatepelt, mars 2015

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

12

mars

2015

Mexique : nouvel Ovni au-dessus du volcan Popocatepelt, 10 mars 2015

Lire la suite 0 commentaires

lun.

16

févr.

2015

Ovni cigare près du volcan Popocatepelt, Février 2015

Lire la suite 0 commentaires

sam.

10

janv.

2015

Ovni au-dessus du volcan Popocatepelt sous surveillance, 01 Janvier 2015

Lire la suite 0 commentaires

sam.

03

janv.

2015

2014 : les Ovnis du volcan Popocatepelt

Lire la suite 0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Argentine : Un agent de sécurité aurait tiré sur une créature extraterrestre

 

Un étrange incident a eu lieu le samedi 4 août 2018, vers 5 heures du matin, dans les locaux de la société BPB, qui faisait autrefois partie du club aéronautique situé dans le quartier de Ramón Carrillo et sur le campus de l’Université nationale de Villa Maria, en Argentine.

 

Le témoin principal est un agent de sécurité. Ce dernier a vu des lumières se déplacer au-dessus du champ situé derrière la société pour laquelle il travaille actuellement, près d'une nature sauvage. Ainsi, et en raison de cette activité plus qu’étrange, il a décidé de regarder de plus près ce qui se passait. Lorsqu'il est arrivé sur le site, à environ 200 mètres de sa position habituelle, il a tout d'abord découvert des marques de brûlures sur le sol, comme s'il venait d’y avoir un incendie.

 

« Quand ma garde était finie, je suis sortie patrouiller dans la nature sauvage aux alentours. Puisque nous avons des animaux, nous devons nous en occuper. Mais alors que je marchais avec ma lampe de poche, j'ai vu quelque chose de brûlé dans l'herbe. J'ai commencé à avoir peur, car c'était hors de l'ordinaire. Quand j'ai levé les yeux, j'ai vu quelque chose bouger. C'était comme un animal, quelque chose qui se cachait. Quelque chose d'étrange et d’inhabituel. J'ai eu peur et j'ai ouvert le feu. J'ai ensuite téléphoné aux chefs d'usine pour leur dire ce qui s'était passé. Voilà tout ce qui c’est passé », a-t-il expliqué à plusieurs médias locaux et nationaux.

 

Le récit du témoin oculaire, prénommé Eduardo, a été publié sur plusieurs médias numériques, mais le plus important est qu’il concorde avec les récits de certains habitants, qui ont affirmé avoir vu des lumières étranges survoler le quartier le même matin et à la même date.

 

Ce qui frappe notre attention, c’est qu’il y a quelques mois, un résident avait filmé plusieurs feux inexpliqués au-dessus du parc Pereyra et Dominguez qui volaient à grande vitesse vers Barrio Carrillo, le nouveau quartier de la principale localité située entre l’ancien Aéro Club et le campus universitaire.

 

C’est, par ailleurs, à cet endroit que des mystérieuses empreintes avaient été trouvées plus tôt et où des lumières inexpliquées pouvaient être vues dans le ciel. Celles-ci semblaient provenir d'autres objets volants que personne n'avait jusqu'alors pu identifier.

 

Cet agent de sécurité a-t-il tiré sur une créature extraterrestre ? A-t-il réussi à la toucher ? Voilà des questions dont nous n’aurons probablement jamais de réponses …

 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Des disques de pierre prouveraient que les aliens régnaient sur Terre

 

Une collection de disques de pierre, vieux de 10 000 ans, prouveraient que les extraterrestres ont régné sur le monde et sur les civilisations antiques.

 

De nombreuses théories ont émergé et certaines semblent parfaitement plausibles.

 

Une vidéo, récemment publiée, montre ces étranges pierres découvertes par l'archéologue Chi Pu Tei en 1937 alors qu'il tentait de trouver un abri dans les montagnes de Kunlun-Kette en Chine.

 

Les membres de l'équipe scientifique sont entrés dans les grottes et ont découvert des inscriptions sur les murs.

 

Au fond de la grotte, ils ont trouvé plusieurs tombes alignées dans une rangée. Elles contenaient d'étranges squelettes mesurant chacun moins d'un mètre.

 

À leurs côtés, il y avait plus de 700 disques inhabituels recouverts de motifs et de dessins artistiques inexplicables.

 

La chaîne YouTube We Are If s’est intéressée à cette affaire et a tenté de résoudre cette énigme historique.

 

Elle affirme que ces disques décrivent le site du crash d’un vaisseau spatial extraterrestre il y a 12 000 ans.

 

Et les pierres ont apparemment été laissées à cet endroit environ 2 000 ans plus tard.

 

Le narrateur poursuit en expliquant que les étranges petits êtres trouvés à leurs côtés pourraient être des descendants de la civilisation des Dropa.

 

Les Dropas étaient composés de plusieurs centaines de personnes. Ils avaient, pour caractéristique principale, leur taille. En effet, ils ne mesuraient pas plus de quatre pieds de hauteur.

 

Ils affirment également que les tunnels, se trouvant dans la montagne, suggèrent qu’une communauté extraterrestre vivait sous terre.

 

Cela pourrait expliquer les « extraterrestres » dessinés sur les bords de ces disques.

 

Cette histoire a été publiée sur YouTube où elle a déjà cumulé plusieurs centaines de vues.

 

« Je parie que ces disques contiennent beaucoup plus d'informations qui n'ont pas encore été déchiffrées », pense un internaute.

 

Un autre a ajouté : « C'est fascinant. »

 

Un troisième a déclaré : « Cela vous fait vraiment vous poser des questions sur les extraterrestres. »

 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Après avoir été maltraitée, elle développe un incroyable don - Octobre 2018

 

Certaines personnes mènent une vie plutôt normale, alors que d'autres ont dû surmonter de nombreuses difficultés. Le monde n’est pas un endroit juste, mais personne ne devrait souffrir autant. Robin Harfouche a vécu une histoire si incroyable qu’elle est apparue dans le talk-show Sid Roth's It's Supernatural, en 2000.

 

Au cours de cet épisode, Robin a décrit un ensemble d'événements malheureux qui se sont produits jusqu'à présent dans sa vie. Elle a dit que les portes de l'opportunité s'étaient simplement ouvertes pour elle. Tout à commencé quand elle a fait un même rêve récurrent. Dans ce songe étrange, elle voyait une femme à cheval qui se dirigeait vers elle. Elle avait peur et se souvient s’être retrouvée à l’intérieur d’une cabane tout en continuant à regarder par la fenêtre.

 

Elle a senti que cette femme inconnue voulait quelque chose d'elle. Vers l'âge de 5 ans, elle a raconté à sa mère ce rêve étrange qu'elle continuait de faire. La mère de Robin lui a expliqué que cette femme inconnue (basée sur sa description) ressemblait à son arrière-grand-mère - que l’on croyait être une sorcière. Robin n'avait jamais rien su d'elle auparavant.

 

Tragiquement, Robin a été envoyé chez des grands-parents. Cela s'est avéré être une expérience terrible. Selon ses dires, ses grands-parents l'ont maltraité de 4 à 13 ans. Pendant cette période malheureuse, Robin a expliqué qu'elle était sortie de son corps avant de flotter dans les airs. Non seulement elle pouvait se voir elle-même, mais elle pouvait aussi voir les autres autour d'elle. C'était comme un royaume de transition, entre la réalité et un autre plan de l'existence. De toute évidence, cela a été violemment traumatisant pour elle.

 

Dans ce royaume invisible dans lequel elle se trouvait, Robin a expliqué qu'elle pouvait parler avec d'autres enfants là-bas. Là-bas, elle a parlé avec ces étrangers et savait simplement des choses qu’elle ne pouvait pas vraiment expliquer avec des mots.

 

Il semble qu'après ses expériences traumatisantes subies à l'adolescence, elle a acquis une incroyable capacité : en regardant les gens, elle pouvait immédiatement savoir à quoi ils pensaient.

C'était comme si elle pouvait lire dans leurs pensées. Les pensées des gens étaient si réelles pour elle que lorsque quelqu'un réfléchissait à quelque chose… Robin pouvait répondre à leurs pensées.

 

À l’université, elle a déclaré qu’une sorte de guide spirituel lui était apparue pendant les heures de la journée.

 

Robin avait environ 18 ans à cette époque. Il lui a dit qu'elle avait été choisie.

 

Ce guide expliquait qu'il savait tout ce qui lui était arrivé dans son enfance. Ce guide a ensuite expliqué à Robin qu'elle était née avec un don psychique.

 

C’est peut-être la raison même pour laquelle elle pouvait voir et entendre ce guide.

 

Le guide a ensuite expliqué qu'il était là pour l'aider à développer son pouvoir psychique.

 

Robin a ensuite décrit son guide.

 

Il était un croisement entre un extraterrestre et un ange.

Son apparence était comparable à celle d’un extraterrestre de type Gris.

C’est ce genre d’extraterrestre qui est souvent dépeint par celles et ceux qui ont été abductés par des êtres venus d’ailleurs.

 

Était-ce plutôt une sorte de démon ?

Il semble que Robin ait non seulement acquis une capacité de type psychique, mais elle était également destinée à être une danseuse.

 

C'est une personne créative et, un jour, en se promenant à proximité d’un studio de danse, elle a ressenti le besoin d'entrer.

 

Avant cela, elle se tenait devant le studio en pleurant. Une femme à l'intérieur s'est vite rendu compte que quelque chose lui disait de prendre contact avec Robin. Cette femme s'est avérée être un professeur de danse. Les deux femmes sont ensuite allées déjeuner ensemble.

 

Robin a été formée tout en percevant un salaire en même temps.

 

Son histoire est remarquable et elle a depuis publié un livre From Hollywood To Heaven.

 

Qu'elle ait ou non des pouvoirs est discutable. Grâce à ce don, elle semble avoir pu se construire les bases pour son avenir.

 

 

Commentaire : probablement abductée depuis sa petite enfance ou alors hybride pouvant développée (dans les deux cas sous surveillance d'un extraterrestre pour apprendre à maîtriser son don et surtout passer inaperçue vis-à-vis des autres humains dans ses relations)   un pouvoir psychique qu'est la télépathie avec possibilité de lire les pensées de ses interlocuteurs  dans leurs regards ! 

Nous verrons dans plusieurs années le nombre de vrais "faux humains" s'accroître de manière significative sans que nous réagissions plus que cela; imaginez un peu le futur : lire dans les pensées c'est la fin de notre liberté d'homme et le début de l'esclavage et de la prise de pouvoir par les extraterrestres !

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Lune : découverte d'une structure de 200 km de long grâce à Google Moon ou artefact ?

 

Des ufologues affirment que la NASA ment sur la vie extraterrestre. La firme Google les aiderait à dissimuler une vérité dérangeante …

 

Une vidéo, récemment publiée, nous montre la lune photographiée à l'aide du système de cartographie en ligne de Google.

 

Lorsque un zoom avant est réalisé sur le seul satellite naturel de la Terre, tout semble parfaitement normal, avec des cratères visibles à la surface et des ombres apparentes.

 

Le théoricien du complot, Neal Evans, a remarqué que tout cela avait l'air plutôt étrange. Il a donc décidé de poursuivre ses recherches.

 

Après avoir utilisé un logiciel de montage, il a découvert des choses étranges dissimulées sous les ombres supposées.

 

La vidéo montre ce qui ressemble à des bâtiments cachés dans ces zones obscurcies.

 

« Cela ressemble à une installation cachée dansune zone visiblement censurée », a-t-il déclaré.

 

« Ces installations sont partout et couvrent 138 miles. »

 

« Je ne suis pas sûr si c’est d’origine humaine ou extraterrestre. »

 

Neal a mis en ligne sa vidéo sur sa chaîne YouTube. Elle a déjà accumulé des centaines de vues.

 

« La NASA nous ment et le gouvernement nous cache quelque chose », a déclaré un internaute.

 

Un autre a ajouté : « Wow, c'est absolument incroyable - ça a l'air d'être construit par l'homme. »

 

Un troisième a déclaré : « C'est une trouvaille époustouflante. La lune est recouverte de structures, je suis presque certain que c'est une vie extraterrestre. »

 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

France : Des OVNI sphériques observés à plusieurs reprises dans le Loiret

 

Le jeudi 11 octobre 2018, un nombre incroyable de témoins ont vu, de leurs propres yeux, d’étranges apparitions dans le ciel, dans le département de Loiret, en France.

 

Le journal La République a lancé un appel à témoin afin de faire toute la lumière sur cette affaire qui demeure inexpliquée en posant la question suivante : « Auriez-­vous aperçu d’étranges lumières dans le ciel du Loiret ? »

 

Les témoins viennent de lieux très divers : des quartiers Saint-Marceau et de l’Argonne, d’Orléans, dans la ville de Bouzonville-aux-Bois, dans le Pithiverais, à Fleury, à Marigny-les-Usages, à Viglain, à Ingré, …

 

En outre, beaucoup d’entre eux, qui ont souhaité de rester anonyme, sont des personnes jugées sérieuses. On retrouve, entre autres, un ingénieur, des astronomes amateurs ainsi que des retraités.

 

Ces mêmes OVNI sont régulièrement observés depuis l’été 2018 dans la région.

 

Les témoins décrivent tous la même chose : il s’agit de sphères lumineuses, qui se déplacent par trois. Deux émettent des lumières blanches tandis que la dernière est de couleur rouge. Ces OVNI volent à basse altitude, souvent au-dessus d’un champ ou d’une forêt. La plupart du temps, elles sont immobiles et silencieuses.

 

Richard, un homme vivant à Ingré, a indiqué avoir vu l’un de ces OVNI se mouvoir à une vitesse « phénoménale » :

 

« Je connais bien le ciel pour l'observer depuis 50 ans. Croyez-moi, je sais reconnaître une météorite, une étoile filante, un avion de ligne ou la station spatiale. Je suis près de la base de Bricy, donc les drones, je connais aussi. Mais rien de ce que je connais sur terre ne se déplace à cette vitesse-là. C'est 100, 200 fois plus rapide qu'un Mirage de l'armée de l'air. »

 

Une habitante de Bouzonville, terrifiée, a vu plusieurs fois ces OVNI au début de la mâtinée et dans la soirée :

 

« Trois boules lumineuses autour de ma maison depuis cet été. »

 

Claude, un habitant de Lamotte-Beuvron, a, quant à lui, transmis son témoignage à la gendarmerie. Celle-ci s’est ensuite rapprochée du GEIPAN (Groupe d'études et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés).

 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Enregistrement d’un cercle vert par une webcam à St Pol De Leon ; probable défaillance technique

« Il semble que le travail du CERN ait provoqué une lueur verte avec le trou. Une petite ville avec un petit nombre de résidents est tout simplement parfait pour certaines expériences. Et, bien sûr, n’est pas sans sa version des extraterrestres. Peut-être que la vérité sera révélée plus tard. »

 

The Siver Post

 

 

Commentaire et hypothèse du MUFON FRANCE 

 

Le MUFON France parle de cette news, non pas que nous lui donnions du crédit (bien au contraire), mais tout simplement parce que ça se passe sur le territoire français (en passant, le lien geographique entre St Pol de Leon et le CERN est quand même assez improbable…) et qu’effectivement, tiré de son contexte, l’image peut être impressionnante.

 

Et il nous parait (plus que) possible que certains sites dénués de scrupule ressortent l’image de son contexte pour le situer on ne sait ou et affirmer on ne sait quoi… 

 

Donc, ce qu’il faut savoir, c’est que ces images et vidéos sont issues d’une webcam touristique permanente exploitée par la société Vision Environnement. Dont voici le site :

 

https://www.vision-environnement.com/webcam/

 

Que la webcam tourne en permanence, et que vous pouvez y aller à tout moment :

 

Et enfin, que lorsqu’on regarde la vidéo au moment du lever du jour, on voit encore le cercle, jusqu’à ce qu’il disparaisse complétement au grand jour.

 

Nous avons envoyé un mail à la société pour qu’elle nous confirme le disfonctionnement de l’objectif. Autre solution, regarder ce soir si le cercle apparait toujours ou pas(vu le nombre de caméras gérées par la société, pas sur qu’elle ait eu le temps de faire la maintenance dans la journée).

 

On vous tient (bien sur…) au courant !

 

Donc, la thèse défendue par le MUFON France : disfonctionnement de la webcam. 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Un astronome Russe réputé reconnaît l'existence d'extraterrestres intelligents !

 

Depuis le début du XXe siècle, les scientifiques recherchent des signes d'origine extraterrestre grâce aux progrès de la technologie et des astronomes du monde entier se joignent à cette recherche depuis les années 1980.

 

Cependant, ils nous disent qu'ils n'ont pas encore trouvé de vie d'aucune sorte dans l'univers entier.

 

Indépendamment de ce que vous croyez, l’idée que nous pouvons être seuls dans l’univers soulève de sérieuses questions scientifiques et philosophiques.

 

Qu'est-ce que cela signifierait pour l'homme d'être la seule entité consciente de l'univers ?

 

Cette dernière question est très importante. Nous n'épuisons pas seulement nos ressources naturelles à un rythme insoutenable, mais, pour la première fois de l'histoire de l'humanité, nous avons atteint le stade technologique dans lequel nous avons l'avenir de notre espèce.

En quelques années, nous avons construit assez d'armes nucléaires pour exterminer à l'infini tous les êtres humains sur Terre et les avons mises à la disposition des dirigeants du monde. Chaque décennie nous a apporté de nouvelles technologies avec un potentiel croissant d’immenses destructions.

 

Et c'est peut-être la vraie raison pour laquelle nous n'avons pas trouvé de vie extraterrestre, parce qu'ils ne veulent rien savoir de nous.

Il est fort possible qu'ils nous aient suivis dans notre propre évolution et qu'ils nous considèrent comme une civilisation véritablement destructrice, craignant le moment où nous coloniserons d'autres planètes.

 

Et ce n'est pas une autre théorie sans fondements.

 

C’est ce que croit Dmitri Bisikalo, directeur de l’Institut d’astronomie de l’Académie des sciences de Russie (INASAN), qui a admis l’existence de nombreuses civilisations extraterrestres extérieures à notre système solaire, mais qui ne souhaite tout simplement pas nous contacter.

 

Un secret de polichinelle.

 

"J'admets l'existence de civilisations rationnelles extraterrestres ; notre civilisation existe, il en existe peut-être une autre et il y en a probablement beaucoup ",

a déclaré Bisikalo au service de presse internationale russe Sputnik.

 

Selon le directeur de l'INASAN, l'astronome et astrophysicien américain Frank Drake, a développé en 1960 une formule nous permettant de calculer le nombre de civilisations extraterrestres avec lesquelles nous pourrions entrer en contact.

 

"Selon la formule, il y en a beaucoup", a déclaré Bisikalo.

 

Bisikalo est convaincu que l’humanité n’a pas encore trouvé la preuve de l’existence d’extraterrestres, car les extraterrestres "ne veulent pas nous contacter".

 

Bien qu'il y ait une autre possibilité, c'est pour la courte période de la vie de la civilisation humaine.

 

"Par exemple, jusqu'au début du 20ème siècle, notre civilisation n'a rien rayonné", a expliqué l'astronome russe.

 

"Maintenant, la Terre est pleine de signaux électroniques à différents intervalles, mais la tendance générale est de réduire les pertes et, par conséquent, de diminuer le niveau du signal."

 

Le directeur de l'institut a ajouté que le raisonnement sur l'existence d'autres civilisations est devenu un projet pilote pratique après la découverte des exoplanètes.

 

Il a souligné que l'un des principaux objectifs est maintenant d'identifier et de rechercher d'éventuels biomarqueurs dans l'espace, preuves de l'existence de la vie.

 

Ces marqueurs biologiques sont l'oxygène, l'ozone, le méthane, mais leur présence dans l'exoplanète ne garantit pas l'existence d'une vie extraterrestre.

 

"Il est important de noter que de nombreux biomarqueurs apparaissent dans la région ultraviolette du spectre, qui sera étudiée par l'observatoire spatial Spektr-UF, qui sera mis en orbite en 2024. Probablement, avec votre aide, nous verrons quelque chose de vraiment intéressant",

a conclu Bisikalo.

 

La vie extraterrestre représente-t-elle un danger ?

 

Cela semble être un fait qu'il existe une vie extraterrestre quelque part dans l'univers. Maintenant, la question que nous nous posons est de savoir si nous devrions les contacter.

 

Avant sa mort en mars de cette année, Stephen Hawking a mis en garde à plusieurs reprises contre le danger que l’humanité rencontrera des civilisations appartenant à d’autres mondes.

 

Dans sa série documentaire de 2010 "L'univers de Stephen Hawking", il a suggéré que les civilisations extraterrestres suffisamment avancées pour visiter la Terre pourraient être hostiles.

 

"De tels extraterrestres avancés deviendraient peut-être des nomades cherchant à conquérir et à coloniser les planètes qu’ils pourraient atteindre", a déclaré Hawking.

 

"Qui sait quelles seraient les limites ?"

 

Et dans le documentaire de 2016 "My Favorite Places", Hawking a réitéré son point de vue: 

 

"Connaître une civilisation avancée pourrait être comme les Amérindiens quand ils ont rencontré Christopher Columbus. Cela n'a pas si bien fonctionné. "

 

Il y a de plus en plus de scientifiques qui ne doutent pas qu'il existe des civilisations extraterrestres intelligentes dans l'univers et qu'ils ont pris conscience de notre existence.

 

Mais il est également vrai que cela soulève de sérieuses questions quant à savoir si nous devrions les contacter ou si un jour, nous devrions agir sur notre planète. Les possibilités sont vraiment infinies. Peut-être qu'un jour nous saurons la réponse, pour le meilleur ou pour le pire.

 

Quelle est votre opinion sur l'existence de la vie extraterrestre ? Sommes-nous sur le point de connaître la réponse ?

 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Les deux principaux télescopes de la NASA mis en " mode sécurité " : pourquoi ?

 

Pour rappel :

 

Dans un premier temps, l'Observatoire au sol Sunspot  a été  arrêté, suivi de l'arrêt temporaire des caméras sous tension de 6 autres observatoires, puis nous avons assisté à l'échec du lancement de la mission Soyouz cette semaine, qui sera suivi de la mise hors service du télescope Hubble la semaine prochaine et de la mise hors service du télescope à rayons X Chandra développé par la NASA et lancé en 1999 par la navette spatiale Columbia lors de la mission STS-93.

Il faut savoir que Chandra est avec XMM-Newton le plus performant des observatoires rayons X placés dans l'espace.

 

 

 

En outre, la NASA a déjà perdu le contact avec le "Mars Rover Opportunit"y et ils ont un gros problème avec une transmission de données avec le  "Mars Rover Curiosity" principalement en raison d'une tempête de sable massive sur la planète Mars.

 

Selon un reportage de la NASA, le télescope spatial Hubble est entré en mode sécurité  après une panne de gyroscope, l'observatoire de rayons X Chandra de l'agence est également  maintenant dans un état de sécurité par une mise en  mode informatique sans échec.

 

Lorsque Chandra entre en mode sécurité, il bascule sur des unités de sauvegarde matérielles, oriente ses panneaux solaires pour recueillir le maximum de lumière du soleil et dirige ses miroirs loin du soleil.

 

Les instruments se mettent en mode sans échec pour se protéger en cas de pannes ou de pannes matérielles ou logicielles, ne laissant en marche que les systèmes de survie essentiels. L'agence spatiale étudie actuellement la cause de la transition en mode sécurité.

 

Chandra est conçu pour l'observation aux rayons X d'éléments spatiaux éloignés, y compris les quasars, les supernovas et les trous noirs. Il fait partie du programme des Grands Observatoires de la NASA, qui comprend Hubble et le Spitzer Space Telescope.

 

 

 

Il est quand même très inhabituel que les deux vaisseaux de la NASA passent en mode sécurité à quelques jours d'intervalle et suite à tant d'incidents survenus le mois dernier, cela ne peut plus être une coïncidence.

 

Il se passe quelque chose de grave dans l'espace et il semble qu'ils ne veulent pas que nous le sachions.

 

 

0 commentaires

lun.

15

oct.

2018

Visiteurs Extraterrestres (Extrait) - Scène de l'enlèvement de Travis Walton

 

Le film "Visiteurs Extraterrestres" sorti en 1993 (titre anglais : Fire in the Sky) est basé sur une histoire vraie : Le 5 novembre 1975, à Snowflake aux États-Unis, Travis Walton, un employé des eaux et forêts, est enlevé par un OVNI devant ses collègues.

 

Il disparaît pendant cinq jours, puis réapparaît, sans mémoire des événements. Mais peu à peu, ses souvenirs refont surface...

 

0 commentaires

dim.

14

oct.

2018

Une vidéo de la NASA qui met en scène un alunissage !

La NASA a mis en scène l’alunissage et des images montrant les équipes “en train de filmer” l’équipe de Neil Armstrong le prouve, selon des déclarations totalement dingues sur le web.

 

 

Depuis qu’Apollo 11 a atterri sur la Lune en 1969, les théoriciens du complot ont toujours été inflexibles : la NASA a truqué le tout.

 

Daily Star Online a déjà exposé des images montrant de mystérieux “reflets” sur les visières des astronautes ainsi que des personnes inexpliquées dans les environs.

 

Et le jour où la superproduction hollywoodienne First Man fait son entrée sur grand écran – qui fait la chronique de la vie d’Armstrong – une autre vidéo explosive a été diffusée en ligne.

 

Le clip prétend provenir “de la salle du département de montage de la société de production cinématographique de l’État du Texas, entre 1966-1972”.

 

Il montre des équipes de tournage installant des caméras sur une surface qui ressemble à l’extérieur blanc de la lune.

 

On voit un astronaute planter le drapeau américain dans le sol, et le réalisateur entend le directeur crier “prêt et action”.

 

Une autre scène montre une équipe de tournage entourant ce qui semble être le module d’Apollo 11.

 

Et lorsque Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins se dirigent vers l’engin spatial, une voix derrière la caméra crie à nouveau “prêt et action”.

 

Selon l’utilisateur de YouTube qui l’a publié, les images ont été découvertes dans une boîte à chaussures en 2017 et il a fallu un an pour les convertir au format numérique.

 

Des centaines de personnes ont vu le clip déconcertant.

 

“Oui, c’est la preuve que l’alunissage a été mis en scène”, a écrit un internaute.

 

Un autre a fait des commentaires : “L’alunissage est fake.”

 

Et un troisième a ajouté : “Super trouvaille mec, je n’ai jamais vu cette vidéo avant.”

 

Les images sont apparues après la sortie du film First Man du réalisateur Damien Chazelle, lauréat d’un Oscar.

 

0 commentaires

dim.

14

oct.

2018

Appel à témoins pour les départements 71( Saône et Loire ) et 21 (cote d’or) pour l’observation de deux " anneaux dans le ciel "

 

Un témoin  que je connais souhaitant rester anonyme, m’a transmis une observation inexpliquée.

 

Vers 23 heures samedi 06 octobre 2018 a vu sur la route alors qu’il conduisait en voiture deux anneaux plats blancs.

 

La météo était orageuse. Il assure que ce ne sont pas des lasers de discothèque étant entre Beaune et Chalon (vers Demigny) sur Saône.

 

Date de l’observation : samedi 6 octobre 2018.

 

Nocturne: 23 heures.

 

Lieu: Demigny ( route)

 

région : Bourgogne-Franche Comté

 

Département : Saône & Loire  (71)

 

Visuel: deux anneaux blancs

 

trajectoire -déplacement linéaire, les 2 objets sur une même ligne horizontale assez haut dans le ciel au-dessus de l’horizon.

 

bruit : impossible  à déterminer le fait d’être au volant d’une voiture et de la circulation routière.

 

météo: orage.

 

nombre de témoins : 1 (peut-être plus )

 

Récit du témoin:

 

 » En revenant de Beaune en direction de Chalon sur Saône vers Demigny , au volant de ma voiture il était environ 23  heures lorsque j’ai été interloqué par la présence dans le ciel nocturne de  deux anneaux blancs côte à côte assez gros et plats. Ils volaient sur une ligne horizontale assez haut dans le ciel. Je ne pense pas que ce sont des lasers des discothèques de Beaune ou de Chalons sur Saône, car je n’ai pas remarqué de faisceaux émanant du sol .  Je ne sais pas si ils étaient silencieux ou

non . »

 

0 commentaires

dim.

14

oct.

2018

La Sonde Voyager 2 lancée il y a 40 ans est à 18 milliards de kilomètres de la Terre et sort de l’héliosphère !

 

Voyager 2 a quitté sa mission il y a quarante ans d’étudier les quatre planètes géantes du système solaire – Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune – pour partir à l’inconnu et se lancer dans le vide interstellaire.

 

Et maintenant, la NASA pense que la sonde a atteint la fin de l’héliosphère, qui est la partie de l’espace qui sert de bouclier pour protéger les planètes du rayonnement interstellaire.

 

Si l’engin atteint cette distance, il deviendra le deuxième objet fabriqué par l’homme à entrer dans l’espace interstellaire.

 

Le premier était sa sonde jumelle Voyager 1, qui a quitté l’héliosphère en mai 2012.

 

L’équipe de surveillance du Voyager 2 croit que la sonde a atteint la frontière du système solaire après avoir enregistré une augmentation de 5 % des rayons cosmiques, qui sont plus fréquents en dehors de l’héliosphère.

 

Ed Stone, le scientifique du projet Voyager, a dit : “Nous assistons à un changement dans l’environnement autour de Voyager 2, cela ne fait aucun doute.”

 

“Nous allons beaucoup apprendre dans les mois à venir, mais nous ne savons toujours pas quand nous atteindrons l’héliopause.”

 

“Nous n’en sommes pas encore là, c’est une chose que je peux dire avec confiance.”

 

Il ne s’agit là que de la dernière grande percée dans l’exploration spatiale.

 

Le mois dernier, deux vaisseaux spatiaux ont réussi à atterrir à la surface d’un astéroïde.

 

Les véhicules – connus sous le nom de Minerva II-1 – ont été largués par le vaisseau spatial Hayabusa-2 de la Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) le 21 septembre.

 

Ils sont ensuite descendus pendant quelques heures avant d’atterrir sur l’astéroïde qui porte le nom de Ryugu.

 

0 commentaires

dim.

14

oct.

2018

Un OVNI gazeux observé au-dessus de Villemer

La mairie de Villemer

 

 

Le 2 août 2018, à la nuit tombée, un OVNI sphérique a été observé par un astronome amateur au-dessus de Villemer, une commune située dans le département de Seine-et-Marne, à proximité de Paris.

 

Témoignage :

 

« Astronome amateur depuis plus de 10 ans c'est la première fois que je vois une étoile comme celle-ci et encore jamais observer une d'entre elles se mettre à clignoter disparaître suivi de bulles d'explosion gazeuse d'une forme sphérique parfaite. Je n'explique pas ce que j'ai observé. Qu'une étoile disparaisse d'accord mais les explosions gazeuses à 5 reprises en légèrement décalées vers la droite de la première (très proche même légèrement superposés) ???? »

 

Le 26 septembre 2018, un OVNI stationnaire avait été observé à Marne-la-Vallée, une commune située dans le même département.

 

0 commentaires

ven.

12

oct.

2018

Mars : christian MACE met en ligne des artefacts - Septembre 2018

Etrange objet : à la fois cylindrique et en biseau !

 

Scott Waring découvre notre ufologue français , Christian Macé, et met en ligne des artefacts extraterrestres presque détruits par le rover de la  NASA Rover !

 

Ceci dit nous n'avons plus de nouvelles de Christian Macé depuis début Octobre 2018, et nous espérons que tout va pour le mieux pour lui.

 

 

Date de la découverte : Octobre 2018

Lieu de la découverte : Mars

Source : http://ovniparanormal.over-blog.com/2018/09/etranges-formes-sur-mars-photos-spirit-rover-mer-a-sols-442-454-et-488.html

Photo Mars : http://gigapan.com/gigapans/211204

 

 

Scott déclare :

 

"Ces artefacts ont été trouvés en France par un de mes amis proches et chercheur sur les ovnis Christian Mace.

Il examinait  une photo Gigapan du Rover Mars Spirit et a trouvé de nombreux artefacts extraterrestres dans les moindres détails. Il a un bon coup d'oeil pour trouver ces choses et il est l'un des principaux chercheurs de France sur les ovnis.

Les choses qu'il a trouvées vont vous époustoufler. 

 

Il est difficile de penser que le rover a failli écraser deux des visages extraterrestres que nous voyons sur cette photo.

 

Sont-ils là pour apprendre et explorer, ou sont-ils là pour détruire des preuves ?"

 

 

"Veuillez visiter le site de mon ami Christian Mace en cliquant ici."

0 commentaires

ven.

12

oct.

2018

Un Ovni un peu fou observé à Sterling City , Texas - Octobre 2018

 

 

 

Date de l'observation : Octobre 2018

Lieu de l'observation : Sterling City, Texas, États-Unis

 

 

Scott waring commente :

 

"J’ai regardé ça à l’instant vite fait, et je l’ai rejeté comme un faux .. mais j’ai ensuite décidé d’y jeter un second coup d’oeil et de regarder attentivement les photos.

 

J'ai fais une capture d'écran et j'ai ajouté de la lumière, ce qui a permis de révéler le sol et les arbres à proximité.

J'ai alors réalisé que c'était 100% vrai et réel ... et c'était excitant. Ce n'est pas souvent qu'un OVNI de cette taille est observé.

 

L'OVNI a été filmé par une chaîne de chercheurs d'OVNI appelée Sterling City UFOs...au Texas.

 

Cliquez sur ce nom pour vous abonner à leur chaîne ou passez à côté. 

 

J'ai mis les captures d'écran dans un gif pour que vous puissiez mieux la lumière et et l'image dans son ensemble.

La première photo dans le gif est l'original, inaltéré.

Wow, ça me rappelle les photos d'Ovnis légendaires de  Billy Meier, qui avaient aussi pris des OVNIs de taille similaire  près des arbres. Tellement génial. Ça a fait ma semaine."

 

 

Le témoin oculaire déclare : 

 

"Je me suis réveillé à 01 heure du matin pour fermer la fenêtre, et ce gros OVNI était présent  près des arbres à environ 60 mètres de là. J'ai saisi mon appareil photo, l'ai mis sur un support et j'ai pu obtenir 2 photos originales avec une exposition de 2 secondes."

 

 

1 commentaires

ven.

12

oct.

2018

Ovni ou débris spatial tombant sur Terre ? - Octobre 2018

 

Date de l'observation : Octobre 2018

Lieu de l'observation : Ohio, États-Unis

Source :MUFON #95464 

 

"Quand un objet tombe de l'espace avec une traînée aussi importante ..il devrait normalement être signalé sur les chaines d'informations  mondiales...mais rien sur cet objet n'a été rapporté, donc il n'a existé que pour  un témoin oculaire.

 

L'objet se déplace trop lentement pour être une météorite ou une épave spatiale. La vitesse est lente et contrôlée... et on peut penser qu'il s'agit d'un vaisseau extraterrestre. "

 

Scott C. Waring-Taiwan

 

Le témoin oculaire déclare : 

 

"J'ai pensé à un avion qui se crashait avec sa lumière qui descendait, puis on observe un débris qui noir s'est détaché...

 

Ma fille et moi nous nous rendions en voiture au magasin.

 

Nous avons tous les deux remarqué une lumière dans le ciel devant nous et on aurait dit qu'elle descendait.

 

J'ai dit, c'est qu'un avion s'écrase ?

 

On n'arrivait pas à comprendre ce qu'était que cette lumière orange.

 

Je me suis arrêté et on a vu un morceau noir se détacher.

 

J'ai pensé qu'une explosion en était peut-être la cause  et on a arrêté la voiture pour regarder.

 

Puis la lumière s'est déplacée et une traînée a semblé la suivre.

 

Mais ensuite ça a plané. Nous l'avons vu se remettre en mouvement, puis s'arrêter sur sa trajectoire .

 

C'était très lent. Nous étions déconcertés.

 

Je n'ai jamais rien vu de tel.

 

Nous avons décidé de suivre sa direction, mais nous l'avons perdue dans les arbres.

 

Nous avons tous les deux été très confus pendant un bon moment et nous avons continué à chercher pendant encore une demi-heure.

 

Je ne sais pas ce que c'était, et le fait de ralentir ne pouvait pas correspondre à  une météorite ou une boule de feu.

 

Le morceau noir qui s'est détaché était aussi très déroutant."

 

 

 

Commentaire : l'hypothèse d'un gros débris spatial n'est pas à exclure, le ralentissement étant une illusion d'optique s'expliquant par la perspective visuelle, le témoin se situant dans l'axe du déplacement au loin vers l'horizon  !!

0 commentaires

jeu.

11

oct.

2018

France : Un OVNI incandescent observé à Viarmes

 

Le 11 octobre 2018, un automobiliste roulait sur une route à Viarmes, en France, quand il a observé un OVNI incandescent qui se trouvait à basse altitude dans le ciel. Le témoin pense que c’était un météore, mais, en l’absence d’images, il sera difficile de juger.

 

Témoignage :

 

« Alors que je roulais en voiture, un objet ou entité a priori incandescent, a filé pas très haut dans le ciel, trajectoire rectiligne, en laissant traîner un faisceaux tel une étoile filante mais plus gros et beaucoup plus bas puis disparition totale. Je pense que c'était un météore ou un objet qui est entré dans l'atmosphère et qui s'est enflammé. »

 

1 commentaires

jeu.

11

oct.

2018

Etrange nuage d'où s'échappe des Orbes au-dessus de Albuquerque - Octobre 2018

 

Alors qu'elle emmenait ses filles à l'école, une mère a remarqué plusieurs Orbes lumineuses dans le ciel, alors elle a commencé à enregistrer l'étrange événement qui s'est produit au-dessus d'Albuquerque, Nouveau Mexique.

 

La vidéo montre un énorme nuage dans un ciel clair quand soudain plusieurs orbes brillantes apparaissent, comme si elles sortaient de l'énorme nuage, puis un nouveau nuage semble être  provoqué par ces orbes lumineuses que vous observer  sur le côté droit de l'énorme nuage.

 

 

D'autres étranges formations nuageuses dans la vidéo-ci-dessous de "Secureteam"

0 commentaires

jeu.

11

oct.

2018

Documentaire choc KGB Projet ISIS Secret Tombe Extraterrestre

0 commentaires

jeu.

11

oct.

2018

Preuve de la vie: comment reconnaîtrions-nous un étranger si nous en voyions un ?

 

 

Qu’est-ce qui vous convaincrait que des extraterrestres existent ?

 

La question a été soulevée récemment lors d’une conférence sur l’astrobiologie, tenue à l’Université Stanford en Californie.

 

Plusieurs idées ont été lancées: des gaz inhabituels dans l’atmosphère d’une planète, des gradients de chaleur étranges à la surface. Mais aucun ne s’est senti persuasif.

 

Enfin, un scientifique a proposé la solution: une photo. Il y avait quelques éclats de rire et un murmure d’approbation du public des chercheurs: oui, une photo d’un extraterrestre constituerait une preuve convaincante, le Saint Graal de la preuve que nous ne sommes pas seuls.

 

Mais pourquoi une image serait-elle si convaincante?

 

Qu’est-ce que nous verrions qui pourrait nous dire que nous n’étions pas en train de regarder un autre tas de roches?

 

Un extraterrestre sur une planète gravitant autour d’une étoile lointaine serait extrêmement exotique, peut-être même inimaginable.

 

Que donnerait alors comme vie ?

 

La réponse est pertinente pour notre recherche d’extraterrestres et ce que nous pourrions nous attendre à trouver.

 

L’astrobiologie – l’étude de la vie sur d’autres planètes – est passée d’une sous-discipline marginale de la biologie, de la chimie et de l’astronomie à un domaine interdisciplinaire de premier plan, attirant des chercheurs d’institutions de premier plan dans le monde entier, ainsi que d’importantes sommes d’argent provenant de donateurs privés .

 

Mais que recherchent exactement les astrobiologistes?

 

Comment saurons-nous qu’il est temps de faire sauter le champagne?

 

Une chose qui distingue la vie de la non-vie est son design apparent. Les êtres vivants, des bactéries les plus simples aux grands séquoias, possèdent un grand nombre de composants complexes qui fonctionnent ensemble pour faire fonctionner l’organisme

 

. Pensez à vos mains, votre coeur, votre rate, vos mitochondries, vos cils, vos neurones, vos ongles de pied – tous collaborent en synchronisme pour vous aider à naviguer, manger, penser et survivre.

 

Les plus belles formations rocheuses naturelles ne contiennent même qu’une infime fraction de la myriade de cellules bactériennes qui se coordonnent pour faciliter la division et la reproduction. 

 

Et les êtres vivants, contrairement à la terre et au vent, semblent essayer de faire des choses: manger, grandir, survivre, se reproduire.

Si vous avez déjà essayé d’écraser un bogue résistant, vous savez qu’il n’est pas nécessaire que l’esprit soit complexe pour qu’un organisme semble vouloir survivre.

 

Ou encore, pour qu’un écureuil « veuille » passer d’une branche à l’autre. Ou bien, pour une plante, essayer d’atteindre le soleil et d’absorber les éléments nutritifs du sol. Non seulement les êtres vivants ont de nombreuses parties complexes, mais toutes ces parties ont le même objectif commun: la survie et la reproduction.

 

Cette combinaison de conception complexe et de but apparent, également appelée adaptation, définit la vie.

 

Quand on regarde la photo d’un extraterrestre, c’est justement cette adaptation qui nous ferait partir: ‘Aha!’

 

Nous verrions clairement la différence entre un tas de rochers décevant et un excitant extraterrestre. C’est une bonne nouvelle,

 

La sélection naturelle se produit chaque fois que vous avez une collection de choses (cellules, réplicateurs, oiseaux, une espèce imaginaire que nous appellerons «glipgloops») qui ont trois propriétés: variation, hérédité et succès différentiel.

 

Par exemple, certains des Glipgloops que nous avons posés ont des yeux plus longs que d’autres (variation). Les Glipgloops à long œil ont des bébés à long œil (héritage de la variation). Et les Glipgloops avec de longues mèches oculaires peuvent mieux voir les trous de méthane et ainsi avoir plus de bébés (succès différentiel lié à cette variation). Le résultat est que, au fil du temps, les Glipgloops évoluent pour former des cernes allongés.

 

C’est le processus par lequel la conception apparente dans la nature est générée: à chaque génération, à chaque instant, des individus présentant des traits liés à une meilleure reproduction sont «sélectionnés».

 

En conséquence, au fil du temps, les populations sont composées d’individus qui semblent conçus dans le but de se reproduire. C’est précisément parce que le critère de sélection est toujours le même que le design peut développer.

 

Imaginez une voiture construite à l’aide d’un modèle différent à chaque étape. Vous n’aboutirez probablement pas avec une voiture. C’est le mantra inébranlable de la sélection naturelle – la contribution des gènes aux générations futures – qui permet à la conception d’apparaître sans concepteur.

 

En fait, le critère de sélection est si cohérent qu’un organisme ne peut être conçu que pour apporter des gènes aux générations futures.

C’est pourquoi nous n’obtenons pas d’organismes qui se sacrifient pour le bien de leur espèce.

 

En général, les organismes sont égoïstes – se reproduire aux dépens des autres est un excellent moyen de transmettre des gènes. Nous voyons parfois des sacrifices et de la coopération dans la nature – mais seulement lorsque les avantages de la coopération vous reviennent, ou que les sacrifices profitent aux parents.

 

Les parents partagent les gènes, de sorte qu’une abeille peut se sacrifier pour la reine (sa mère), si cela signifie qu’elle produira 100 sœurs supplémentaires, chacune portant la moitié des gènes de l’abeille.

 

Le calcul de quels traits conduisent à plus de gènes, et exactement quand et combien à sacrifier, est précis et rigide.

 

C’est pourquoi les biologistes de l’évolution peuvent créer des modèles mathématiques permettant de prédire correctement le nombre d’assistants qu’un oiseau doit autoriser dans son nid et la fréquence à laquelle les guêpes doivent cannibaliser leurs frères et sœurs.

 

Mais cette rigidité algorithmique de la sélection naturelle est également utile pour l’astrobiologiste. »

 

Traduction de l’article  par le MUFON FRANCE :

 

https://aeon.co/ideas/proof-of-life-how-would-we-recognise-an-alien-if-we-saw-one

 

0 commentaires

jeu.

11

oct.

2018

Neil Armstrong aurait mené une mission secrète sur Mars

 

La NASA aurait envoyé un vaisseau spatial habité sur Mars pour une mission top secrète en 1973. Cette information a été révélée après la « fuite d'une vidéo ».

 

Les astronautes Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Vladimir Ilyushin étaient à bord de l'ISV Colombus pour le compte d’une mission de la NASA sur Mars, baptisée Redsun.

 

C'est la conviction du théoricien du complot Tim Beckers, qui a publié ce qu'il prétend être une preuve vidéo sur sa chaîne YouTube UFO Today.

 

Cette vidéo tremblante, supposément prise à l’aide d’un appareil photo 8MM, montre la surface de la planète rouge vue d'en haut.

 

Le cameraman zoome plusieurs fois en avant et en arrière avant de nous faire voir l'intérieur de la navette où se trouvent les astronautes.

 

La navette semble alors se rapprocher de la planète, où la surface de Mars est filmée de manière encore plus détaillée.

 

Tim a expliqué que le projet Redsun - qui n’a jamais été confirmé par la NASA – avait pour but de survoler et d’orbiter autour de la planète. Il ne s’agissait pas d’atterrir sur la planète rouge.

 

« Si la NASA était disposée à envoyer une équipe sur cette planète lointaine, nous pouvons supposer qu'elle s'attendait à ce que l'équipe trouve quelque chose d'extraordinaire », a-t-il ajouté.

 

« Des rumeurs ont fuité de la part des dirigeants de la NASA selon lesquelles cette mission a pu récupérer des informations provenant de la surface de la planète. »

 

« La sonde embarquait des instruments très avancés capables de capturer les détails du sol de la planète, de sorte qu'il était très possible que la NASA fut capable de prendre des images d’artefacts extraterrestres présents à la surface. »

 

L’étrange vidéo a été publiée avec la légende suivante : « La NASA nous a menti ! Nous sommes déjà allés sur Mars. »

 

Les images ont suscité un vif débat sur Internet après leur publication le 6 octobre 2018.

 

« Bien sûr, nous sommes allés sur Mars, bien sûr, il se passe des choses là-bas », a commenté l'un d'entre eux.

 

« Il serait si facile d'y aller secrètement. »

 

Un autre était plus sceptique, demandant : « Où avez-vous eu cette séquence ? »

 

Et un troisième a ajouté : « Cela ne peut pas être réel. »

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Commentaire : Montage vidéo, histoire inventée pour faire du buzz, bien sûr que non Neil Armstrong n'aurait pas survécu longtemps a un tel voyage en développant probablement un cancer du tube digestif !!

0 commentaires

jeu.

11

oct.

2018

SUEDE : Des sons apocalyptiques entendus dans le ciel - Octobre 2018

 

Un mystérieux bourdonnement venant du ciel a déconcerté bon nombre d’habitants. Ce bruit leur donnait l'impression que « l'air vibrait » littéralement. Les habitants ont ajouté « qu'il se passe quelque chose d'étrange ».

 

Le YouTuber Rene Krupinski a partagé une étrange vidéo, dans laquelle on peut entendre un bruit faible, inhabituel et fluctuant. Ce bruit inquiétant semblait provenir du ciel au-dessus de la Suède.

 

La vidéo de deux minutes et 21 secondes a été republiée par une autre chaîne YouTube récemment.

 

C'est le dernier cas en date parmi une série de bruits inhabituels qui ont été entendus dans le ciel dans le monde entier. Ces sons ressemblent à des ronflements inhabituels ou parfois à des bruits de « trompette » particulièrement effrayants.

 

Les scientifiques ont théorisé la cause de ce bruit, avec des théories allant des glaces mouvantes à des tempêtes lointaines.

 

Krupinski a partagé la vidéo de lui debout dans un paysage enneigé, parfaitement silencieux. Seul un bourdonnement constant et le passage d’une motoneige viennent perturber cette quiétude.

 

La vidéo commence au cours de la soirée. C’est à ce moment-là qu’un son étrange semble rayonner à travers le paysage.

 

Il est brièvement interrompu par le passage d'une motoneige, mais une fois que le véhicule est parti, le bourdonnement est toujours présent.

 

Le témoin se trouvait dans un paysage enneigé presque vide de toute vie. Il n’y avait aucune source évidente expliquant ce bruit ambiant.

 

Krupinski a décrit ce son effrayant comme provenant du « ciel tout entier ». Il a déclaré que cette région était « très calme ».

 

Dans son message, qui a été repris aujourd'hui par la chaîne Atlantic Paradise Universe, il a déclaré : « Quelque chose d'étrange est en train de se passer. »

 

« J'ai entendu ce son, c'était constant, comme si ce son faisait vibrer l'air. »

 

Il a ajouté : « Je ne l'avais jamais entendu auparavant. C'est généralement un endroit très calme ici. Je suis sûr que le son venait du ciel ou de l'atmosphère. »

 

« Le son venait de tout le ciel. Je ne pouvais pas localiser s’il venait du nord, du sud, de l'est ou de l'ouest, cela remplissait tout. C'était étrange. »

 

Les théoriciens du complot avaient auparavant associé ces sons étranges venant du ciel à des forages gouvernementaux ou à des signes apocalyptiques.

 

Certains ont surnommé ces sons étranges les « trompettes de Trump » car ils semblent qu’ils se sont intensifiés après la victoire du président américain à la Maison Blanche.

 

D'autres ont émis l'hypothèse qu'il pourrait s'agir de bruits d'avions expérimentaux ou d'exercices militaires non annoncés publiquement.

 

Ces bruits ont également été liés aux prophéties bibliques de la fin des temps, particulièrement aux Sept trompettes de l’Apocalypse.

 

Le son capté par Krupinski était un bourdonnement ambiant étrange et effrayant. D’autres sons provenant du ciel sonnent davantage comme du grincement de métal.

 

Certains pensent que ces bruits seraient, en réalité, des « tremblements de l’espace », qui secoueraient le champ magnétique terrestre.

 

Le géoscientifique David Deming de l'Université de l'Oklahoma a déjà écrit un article sur un phénomène appelé le « Hum ».

 

Il a décrit cela comme « un son mystérieux et introuvable qui est entendu à certains endroits dans le monde par 2 à 10% de la population ».

 

0 commentaires

mer.

10

oct.

2018

Une communauté brésilienne se voit comme la réincarnation humaine d’extraterrestres

 

À une heure de la capitale futuriste du Brésil, Brasília, se trouve l’une des capitales spirituelles du pays, Vale do Amanhecer, que l’on traduit par Vallée de l’aurore ou Vallée du lever du soleil.

 

Au premier abord, la Vallée de l’aurore s’apparente à un parc à thème miniature, où les visiteurs peuvent admirer des copies des différentes merveilles du monde sans se déplacer sur les lieux des véritables monuments.

 

Construit à Planaltina, une ville satellite à proximité de Brasília, le complexe de temples situé au bord d’un lac compte parmi ses attractions une pyramide, un sanctuaire en forme de vaisseau spatial, un centre de prière à six branches ainsi que plusieurs sculptures de forme elliptique.

 

 

Magally Pereira, vêtue d’une tenue grecque, se tient à côté de son cousin, Italo Moreira, en tenue de Jaguar.

 

Si le cadre de la vallée peut en désorienter plus d’un, ce n’est pas pour rien.

Rien n’a été laissé au hasard dans sa conception, qui se veut le reflet des doctrines et croyances complexes de cette religion, issue d’une grande diversité de cultes et de civilisations, dont le christianisme, l’hindouisme, le judaïsme, la civilisation inca et l’Égypte antique.

 

D’après les adeptes de la Vallée de l’aurore, des créatures extraterrestres auraient atterri sur Terre il y a 32 000 ans avec pour mission de faire progresser les civilisations humaines.

 

Ces êtres seraient ensuite revenus sur Terre sous de multiples manifestations, au sein de différentes cultures et époques.

 

Selon les membres de la Vallée, appelés « médiums », ils seraient la dernière incarnation des extraterrestres : les Jaguars.

 

Un fidèle de la Vallée de l’aurore, vêtu d’un costume de maître spirituel, fait ses courses dans un magasin local.

 

 

 

La Vallée de l’aurore a été fondée en 1959 par Neiva Chaves Zelaya, également appelée « tante Neiva ».

 

Veuve et mère de quatre enfants, elle était conductrice de poids lourds à Brasília, alors en travaux en vue de devenir capitale du Brésil à la place de Rio de Janeiro.

 

C’est à ce moment qu’elle aurait souffert de crises psychiques, qu’elle attribuera plus tard à des visites d’esprits venus du monde extraterrestre.

 

Neiva a raconté avoir été essentiellement guidée par Pai Seta Branca, ou « père Flèche Blanche », un messager spirituel aujourd’hui représenté comme un chef sud-américain par des dessins et des statues.

 

 

Le photographe brésilien Gui Christ a eu envie de se rendre dans la Vallée de l’aurore en raison de son histoire fantastique et des somptueux costumes colorés des médiums. Il a décrit toute une série de rituels, dont de longues heures passées à chanter autour du lac.

 

Lors des rituels, les médiums travaillent généralement par deux.

 

Un apara, ou « médium de bienvenue », a pour mission d’intégrer physiquement un esprit, qu’il soit bénin ou tourmenté, tandis qu’un médium qui prêche se charge d’éduquer l’esprit et de le renvoyer vers le monde spirituel.

 

Selon les fidèles, ces rituels permettent également aux devins d’expier les péchés karmiques de leur vie antérieure.

 

0 commentaires

mer.

10

oct.

2018

USA : Ovnis planant an-dessus de Myrtle Beach - Octobre 2018

 

Une vidéo en mode time-lapse prise depuis une jetée en Caroline du Sud semble montrer des lumières étranges au-dessus de Myrtle Beach.

 

La vidéo a été mise en ligne sur le site Web du Mutual UFO Network, montrant de multiples lumières planant dans le ciel sombre au-dessus de cette ville de villégiature.

 

Selon celui qui a soumis la vidéo auiMUFON, il prenait des photos pendant un orage au bord d'un long quai après la tombée de la nuit.

 

Il n'a pas remarqué les objets jusqu'à ce qu'il rentre chez lui  et vérifie la photo et la vidéo. Comme la vidéo a été prise après la tombée de la nuit, on ne peut discerner aucune surface réfléchissante autour.

 

La même vidéo a été affichée sur un autre site Web à la fin de la semaine dernière, mais la personne a dit qu'elle avait tourné la séquence le 5 août.

 

UFO Zone a également publié la vidéo sur YouTube, qualifiant l'observation d'énorme vaisseau spatial.

 

 

 

0 commentaires

mer.

10

oct.

2018

Un énorme OVNI filmé au-dessus de la Terre par l’ISS

 

Un énorme objet a été observé alors qu’il passait juste en dessous de la Station Spatiale Internationale.

 

La séquence vidéo nous montre une étrange anomalie qui a été repérée sur le flux diffusé en direct sur le site Internet de la NASA.

 

Ces images nous montrent un mystérieux objet grisâtre qui semble flotter au-dessus de la Terre.

 

L’OVNI semble avoir la forme d'un avion et se dirige vers le sud, bien que certains pensent qu'il pourrait être immobile au sommet d'une montagne.

 

Mais la personne derrière la caméra suppose même qu'une silhouette peut même être identifiée à l'intérieur de l'OVNI.

 

« L’engin a des angles vifs de 90 degrés et semble avoir été intelligemment conçu », a-t-il déclaré.

 

« Je pense que c'est une sorte de vaisseau, mais je ne parviens pas à savoir s’il se trouve au sol ou en vol. »

 

« S’ilse trouve au sol, il est énorme. »

 

La personne qui a pris ces images souhaite rester anonyme. Il explique : « C’est un engin avec une porte et un être à l'intérieur. »

 

Il poursuit : « Au début, je pensais que c'était un nuage, mais maintenant je suis convaincu que c'est beaucoup plus. »

 

Ces images ont été prises en septembre 2017, mais n'ont été partagées que le 1er octobre de cette année.

 

« Aucune chance qu’il se trouvait au sol - on dirait qu’il est dans les airs », a déclaré un internaute.

 

Un autre a ajouté : « Vous pouvez voir une traînée derrière lui. »

 

Et un troisième a suggéré : « La NASA nous ment. »

 

0 commentaires

mer.

10

oct.

2018

Ovni bleu lors d'un mariage à Pretoria

 

Le 10 décembre 2016, un témoin était à un mariage à Pretoria, en Afrique du Sud, et prenait des photos.

 

Sur les images, il a découvert des lumières bleues bizarres dans le ciel.

 

Rapport du témoin :

 

"J'étais à un mariage en train de prendre des photos. Je l'ai reconnu quand je les ai tous passés en revue (donner mon téléphone prend des photos en direct, j'ai réussi à capturer le tout). C'était certainement un OVNI. Il est descendu, a plané pendant une seconde et a décollé en moins de 2 secondes, il  était au-dessus de la montagne (~3 km de distance). Ça m'a permis de m'assurer que les extraterrestres vivaient. Je ne le perds jamais de vue parce que je ne m'en rends même pas compte à ce moment-là."

 

 

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

Peut-on croire aux "WALK-IN" ?

 

C'est un phénomène trop peu connu dans le paranormal mais il est pourtant bien réel.

 

Le phénomène des Walk-in est en deux mots un échange d'âme à âme.

 

Vous avez toutes et tous changer au moins une fois de véhicule, de voiture voire encore de vêtements. 

 

Cet échange subviendrait lors d'un choc, d'un accident ou autre moment assez grave et c'est à ce moment là que votre corps, qui ne l'oublions pas reste un véhicule, va changer de....propriétaire.

 

Thierry Rodhan un spécialiste de la question nous en parle dans cette vidéo.

 

 

Le concept de réincarnation est vieux de plusieurs milliers d'années et présent sur tous les continents.

 

Qui dit réincarnation dit dès lors vies antérieures.

 

L'ésotérisme du 19éme siècle a vu apparaître des médiums capables de prétendre faire parler des personnes incarnées précédemment par des personnes présentes lors de séances spirites.

 

Plus récemment et plus sérieusement des psychiatres se sont aussi penchés sur cette possibilité pour tenter d’expliquer le comportement de certains de leurs patients.

 

Certaines personnes ont commencé à s'intéresser aux vies antérieures par la technique de mise sous hypnose, ou via des états sophrologiques, ces derniers étant plus souvent intéressants eu égard aux résultats obtenus.

 

Lors de ces exercices, on demande de retourner en arrière dans le temps, de se rappeler éventuellement les instants de sa naissance ainsi même que les moments qui ont précédé cette naissance, et donc à fortiori ses vies antérieures.

 

On citera les travaux de Helen Wambach dont son livre

" La vie avant la vie".

On connaît mieux bien entendu les travaux du Dr Raymond Moody sur

« La vie après la vie".

 

Via des sujets témoins, cette doctoresse a tenté de percer les mystères des instants précédant la naissance.

 

Certains semblent en effet se souvenir de leurs vies antérieures, comme le démontrent aussi les célèbres travaux de lan Stevenson.

 

La plupart des sujets de ces expériences se remémorent des vies précédentes sur notre terre,mais  il y a des personnes qui se souviennent de vies sur d’autres planètes.

 

Ainsi certaines personnes prétendent venir d'une race reptilienne extraterrestre.

 

Que fait-on de ce type d'information ?

 

Stanislav Grof a été l’un des premiers a établir le relais de telles expériences, lui aussi il avait poussé diverses personnes dans la remémoration d'états antérieurs à la naissance, en insistant sur les sensations liées à une première incarnation sur notre planète.

 

Parfois ces personnes se sentent comme de simples observateurs de notre étrange vie actuelle.

 

L'Ufologue américain qui a rendu ce thème populaire n’est autre que Brad Steiger, c'est l'inventeur du mot " Walk In" qui signifie : marcher à l'intérieur.

 

Autrement dit  une enveloppe chamelle humaine abriterait en réalité une âme ou un esprit de nature extraterrestre.

 

Brad Steiger a commencé à effectuer des recherches sur les états de mort clinique ( EMI/NDE) et les souvenirs de vies antérieures pour ensuite découvrir ce concept de Walk In.

 

Souvent les Walk Ins prétendent avoir intégré un corps charnel humanoïde suite à une mort clinique ( EMI/NDE).

 

On retrouve déjà ce concept en Chine dans la légende des huit Immortels ou l'un d'eux, le mendiant Tieguai Li était en fait un corps dans lequel l'âme d'une maître taoïste s'était incarnée.

 

Alors que ce maître taoïste pratiquait de son vivant un voyage astral (dans la contrée des immortels) sa famille le pensa décédé et incinéra son corps.

 

Revenant de son voyage astral, le maître taoïste n'eut de solution que d'intégrer un autre corps disponible, celui d'un vieux mendiant boiteux récemment décédé.

 

C'est ce que l'on norme un " Transfert de Conscience".

 

Selon ce principe, nous pourrions imaginer qu'une Conscience Extraterrestre puisse s'emparer du corps d'une personne venant de " rendre l'âme".

 

Les Lamas Tibétains connaissent très bien cette technique de

" Transfert de Conscience",  une des techniques des Six Yogas de Naropa : P'OWA

 

Ainsi, certains grands Maîtres, peu importe leur voie spirituelle, arrivés à un certain degré spirituel, peuvent connaître l'heure de leur mort.

Ils peuvent ainsi se préparer, saluer leurs disciples par exemple. Ils se préparent à la mort, via par exemple une position de méditation pour pratiquer volontairement un “Transfert de Conscience".

 

Des extraterrestres de tels niveaux spirituels pourraient pratiquer de même.

 

Dans plusieurs grandes voies spirituelles on nomme ce concept

I' "adombrement ", très connu au Brésil, en Haïti ou à Cuba, dans des religions corme l’Urrbanda. le Candomblé ou encore la Santeria.

Nommé " Orisha" au Brésil, ou un " Yidam" dans le Bouddhisme Tibétain.

 

Il est à noter que la plupart du temps ce type d'adombrement est positif. c’est un mariage ou une cohabitation positive, même si hélas, il y a aussi des cas de possessions .

 

 

Avec mon ami Ufologue de Roumanie : Radu, nous avons étudié ensemble divers cas de prétendus " Walk In .

 

Un des derniers cas étudiés prétendait venir de notre futur. Il nous a dit que dans le futur, la technique du Transfert de Conscience était connue.

 

La Conscience transcenderait le temps et l’espace.

 

Selon eux, l'espace et le temps ne serait pas un problème.

 

Pour la Conscience Pure il n'y aurait plus réellement de distance ou de temps.

 

Plus troublant à comprendre, puisque nous vivons dans un monde qui semble linéaire.

 

Le temps ne serait-il qu'une illusion ?

 

Notre époque actuelle serait un important lieu de carrefour : avec des choix majeurs qui détermineront notre ligne du temps.

 

Époque où l’on découvre les composants de la matière, les manipulations génétiques ...

 

Notre époque serait la source de plusieurs lignes du temps tragiques.

 

Il semblerait qu’il existe une ” main line”, la ligne du temps la plus probable, mais qui n’est pas non plus immuable.

 

Il y aurait donc plusieurs futurs devant nous ?

 

L’Univers serait un champ exploratoire de multi  possibilités.

 

Tout serait donc possible.

 

En cas de reprise d'un corps décédé, il semble aussi qu’il récupère une partie de nos souvenirs, de notre mémoire.

 

Mémoire qui ne serait pas liée qu'au cerveau, sans compter qu'on ignore encore ce qu’est exactement la mémoire.

 

Il y aurait aussi un adombrement pendant les fameuses séances de ” Channeling".

 

Ici aussi certains médiums ou channels se mettent en retrait pour qu’une entité puisse s’exprimer.

 

Bien entendu de telles expériences ne sont pas sans danger, tout ceci demandant une grande préparation, une grande stabilité mentale et psychique.

 

Terminons par dire que certaines personnes ne se sentent pas à leur place sur la Terne. Cela peut même entraîner des troubles

physiques ou moraux.voire une fatigue psychique ou dans l'autre sens un attrait mystérieux pour la Science-Fiction, l' Ufologie...

 

Ici aussi, une explication possible est celle d'une âme venant d'autres mondes.

 

 

 

 

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

Ovni pyramidal ou triangulaire filmé par des webcams au-dessus de Mexico en octobre 2018

 

Date de l'observation : Octobre 2018

Lieu de l'observation : Mexico, Mexique, Mexique

Source : Live Mexico Cam

 

D'après Scott Waring :

 

"Cette vidéo a été réalisée par un chasseur  d'OVNI en Australie regardant la webcam en direct de la ville de  Mexico.

Il est célèbre pour son travail acharné sur le terrain et cette fois-ci, il a réussi à attraper un incroyable OVNI Pyramidal qui est à moitié masqué et qui se déplace à travers les nuages.

J'ai entendu parler des nuages pyramidaux, mais jamais examiné de vraie observation comme celui-ci.

Comme vous le voyez, la caméra prend une photo toutes les x secondes, il y a donc un saut entre les deux, mais l'OVNI est vu dans de nombreux plans fixes.

Ceci est preuve supplémentaire absolue que les extraterrestres sont actifs au Mexique. "

 

 

 

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

Mars : paréidolies, structures ou fossiles ? - Octobre 2018

 

Date de la découverte : 6 octobre 2018

Lieu de la découverte : Mars

Source : http://www.gigapan.com/gigapans/122692

 

Scott Waring commente :

 

"Salut tout le monde, je voulais juste faire un post vidéo sur la façon dont je découvre ces structures sur Mars, et commente des images de la mission Apollo 20, des aliens et autres.

J'ai donc réalisé cette vidéo de 20 minutes qui vous permettra de voir le monde à travers mes yeux à partir d'une photo de Mars que je n'ai jamais vue auparavant.

Pas de préparation, pas de balayage et d'analyse de la photo avant que je fasse la vidéo. Juste vous et moi, du matériel nouveau, des images à analyser".

 

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

Jean Claude Bourret / Jean Pierre Petit – Contacts Cosmiques - 0ctobre 2018

 

Les extraterrestres, dont plus aucun scientifique ne doute de l’existence, sont-ils parmi nous ? Une question énorme, qui apparaîtra absurde à tous ceux qui ne connaissent pas ce dossier… explosif !

 

Pourtant, Jean-Pierre Petit a reçu des bribes de connaissances scientifiques de la part d’inconnus qui ont prétendu être des extraterrestres vivant parmi nous.

 

Plaisanterie ?

 

Ce serait le cas si les informations transmises n’avaient pas été validées par les plus grandes revues scientifiques mondiales à comité de lecture… Et cela depuis quarante ans !

 

Plus extraordinaire encore :

 

quelques contactés de haut niveau, en échangeant leurs expériences, ont constaté que ces entités extraterrestres qui se promènent dans notre environnement ont la capacité d’enlever certains Terriens pour des études dont les victimes ne se souviennent guère.

Mais ce qu’il reste de ces expériences d’abduction est semblable pour tous les Terriens qui ont été confrontés à ce contact incroyable et plus fréquemment qu’on ne le pense.

 

Malgré l’effacement de ces actions dans nos mémoires, certains Terriens se souviennent, souvenirs quelquefois précisés sous hypnose.

 

Le nouveau Jean Claude Bourret et Jean Pierre Petit, sortie le Mardi 16 Octobre 2018

 

http://www.editions-tredaniel.com/contacts-cosmiques-p-7832.html

 

 

Connaissez-vous le CERO-FRANCE ?

 

Le CERO-France est une association loi 1901 créée pour répondre aux interrogations des personnes ayant vécu une expérience d’enlèvement ou de contact avec des entités humanoïdes.

Son but est d’accueillir, d’informer, de soutenir et de favoriser les rencontres et les échanges de ceux qui ont vécu ce type d’expérience. Seules les personnes majeures peuvent demander à adhérer à notre association.

 

Suis-je abducté ?

 

Répondre à cette question peut demander du temps (parfois même des années !) et un ou plusieurs entretiens avec vous.

Une personne abductée peut rester des années sans le moindre symptôme d’abduction. Cela vient sans doute du fait des défenses psychologiques qui maintiennent tout souvenir en dehors du conscient (que ces défenses soient posées inconsciemment par le sujet lui-même où suggérées/implantées par des entités ufologiques). L’absence de traces évidentes d’abduction fait que le sujet ne se doute de rien, jusqu’à ce qu’une expérience remarquable soit ramenée à la conscience. C’est parfois à ce moment-là que l’abducté se retourne en arrière et prend alors conscience que l’expérience dure depuis longtemps, parfois depuis l’enfance.

 

Dans d’autres situations, l’expérience est plus évidente car l’abduction est vécue consciemment : le célèbre cas de Travis Walton en est une illustration puisque l’abduction se présente lors d’une observation d’ovni en groupe et que le groupe est témoin direct de l’abduction, et que l’enquête policière qui s’en suivra (Travis disparaît plusieurs jours) est bien documentée.

 

L’hypnose régressive permet-elle de savoir si je suis abducté si je n’ai aucun souvenir ?

 

Voilà une question bien délicate !

L’hypnose peut autant permettre de retrouver un souvenir refoulé que favoriser l’émergence de pures créations de l’imaginaire qui sont reconnues comme des souvenirs : c’est ce qu’on appelle un « faux-souvenir ». Un faux souvenir se présente accompagné d’une intensité émotionnelle qui fait que l’expérience semble réelle (en hypnose, l’imaginaire impacte directement le corps et les émotions).

 

Considérons plutôt l’hypnose comme une technique permettant de récolter des informations qu’il faudra patiemment croiser avec d’autres sources d’informations (entretien, questionnaires, enquête…) pour pouvoir avancer dans une réflexion posée et méthodique.

 

En résumé, l’hypnose ne permet pas de trancher définitivement sur la question de l’abduction, elle est une technique permettant d’obtenir des informations supplémentaires, subjectives, pour nourrir une réflexion et un cheminement.

 

Elle permet aussi, au-delà de sa fonction « informative », de traiter la charge traumatique associée aux expériences.

 

Y-a-t-il des signes définitifs de l’abduction ?

 

Hélas… non !

 

Cependant, quelques critères sont récurrents dans les abductions :

 

- Vous avez un souvenir clair d’une rencontre avec un ou plusieurs êtres humanoïdes évoquant un/des extra-terrestre(s) : Si c’est le cas, alors c’est un signe fort d’une possible abduction. Répondez aux sous-questions suivantes :

 

- Cela était-il pendant votre sommeil ?

 

vous vous êtes réveillé paralysé et avez senti une présence dans votre chambre, sans rien voir cependant. Si c’est le cas, il peut aussi s’agir d’une paralysie du sommeil.

 

- Un tiers a-t-il pu observer quelque chose d’étrange avec vous ? Si c’est le cas, vous avez un indice de confirmation de la réalité de votre expérience.

 

- Y-a-t-il eu des traces physiques de cette rencontre ?

Si c’est le cas, vous avez un autre indice de confirmation.

 

- Avez-vous déjà vécu des expériences psychotiques :

délire ? Hallucinations ?

 

Si c’est le cas, il est possible que cela soit à nouveau hallucinatoire.

 

Cependant, la psychiatrie nomme parfois « hallucination » ce qui est de l’ordre d’une expérience extraordinaire (vision de défunts, abductions, expériences visionnaires, etc…).

Il est donc important de prendre le temps pour regarder posément vos expériences avec un professionnel compétent (ce que nous vous proposons au Cero-France avec les entretiens psychologiques).

 

-Avez-vous déjà observé un ovni (en étant sûr qu’il ne s’agissait ni d’un phénomène atmosphérique, ni d’un engin militaire) ?

Si c’est le cas, à plus forte raison si cela est arrivé plusieurs fois, alors c’est un autre indice fort de confirmation.

 

- Avez-vous déjà vécu des expériences de temps manquants (en l’absence de troubles épileptiques ou de troubles dissociatifs). Si c’est le cas, voici encore un indice de confirmation.

 

- En vous retournant dans votre histoire de vie, pensez-vous avoir pu, vous ou un autre membre de votre famille, vivre d’autres expériences de ce genre ?

Si c’est le cas, à nouveau c’est un indice de confirmation.

 

- Vous n’avez pas de souvenir de rencontre avec des entités humanoïdes de type « extra-terrestres », mais vous relevez des signes qui vous posent question : En l’absence de souvenirs, de nombreux signes peuvent être faussement interprétés comme signes d’une abduction.

 

Cependant, comme dit précédemment, il peut y avoir abduction sans signe évident. Il convient donc d’avancer prudemment dans votre réflexion. Dans ce cas, nous vous invitons à nous contacter pour que nous réfléchissions avec vous.

 

 

En quoi savoir si je suis abducté est-il important si je n’ai pas de souvenirs ?

 

De nombreux abductés sont traumatisés par leur expérience. Ils développent des symptômes invalidants de tous ordres liés à un traumatisme, qui, bloqué dans l’inconscient, les empêche de se réapproprier le sens de leur souffrance afin de s’en libérer.

 

Si les symptômes psychotraumatiques sont repérables par un clinicien, parfois, d’autres couches de souffrances se superposent sur le traumatisme et le rendent invisible. En effet, le trauma a pu engendrer : des troubles anxieux invalidants, une dépression, des conduites addictives, etc. ceux-ci occupent alors le devant de la scène, parfois depuis des années, si bien que le traumatisme qui est à l’origine de la souffrance se terre en arrière-plan.

 

Cet aspect de la clinique du traumatisme est cependant une donnée classique pour un clinicien. Cependant, dans le cas de l’abduction, cela est rendu plus délicat du fait du refoulement d’une part, du « choc ontologique » d’autre part, et du fait que l’expérience souvent rejetée par l’entourage (y compris par certains psys qui ont une réaction défensive face à ces récits en les taxant d’emblée de pathologique).

L’entourage peut alors aussi contribuer à bloquer inconsciemment le retour possible du souvenir (le psychisme du sujet a en effet besoin de beaucoup de sécurité pour recontacter un traumatisme), qui attend simplement que les conditions soient réunies pour resurgir.

 

 

 

Quand contacter le Cero France ?

 

Si vous pensez avoir vécu une abduction, ou si vous vous interrogez, vous pouvez nous contacter pour que nous y réfléchissions avec vous.

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

Un documentaire paranormal intitulé «Extraterrestres au Pentagone» dévoile une nouvelle bande-annonce - 0ctobre 2018

 

« Ce travail nous rapproche beaucoup d’une explication définitive du mystère des OVNIS, mais cette explication pourrait ne pas être celle que les gens espèrent, car le T dans AATIP signifie » menace « – et il y a une raison à cela. »

 

Nick Pope, a appartenu à un cercle très fermé réservé aux professionnels   concernant les dossiers relatifs aux ovnis.

 

Il est  connu comme  «Le vrai Fox Mulder» de la série X-Files, et il  fournit un aperçu choquant et révélateur des dernières fuites de la CIA concernant la présence extraterrestre sur Terre et les conséquences pour notre société.

 

Pendant des années, le gouvernement américain a nié avoir enquêté sur les ovnis.

 

Ainsi, lorsque l’existence d’un programme secret du Pentagone destiné à étudier le phénomène a été révélée fin 2017, la révélation a fait l’effet d’une bombe et a fait la une des journaux dans le monde entier.

 

Le projet OVNI classifié du Pentagone était si intelligemment caché qu’il n’a même pas utilisé le terme « OVNI » dans son titre.

 

Connu sous le nom de programme avancé d’identification des menaces aérospatiales (AATIP), ce programme classifié de plusieurs millions de dollars a étudié et enquêté sur les ovnis. Même le Congrès n’a rien su de cette unité ultra-secrète.

 

 

 

Suivez Nick Pope et découvrez l’histoire secrète de l’AATIP – comment ils ont étudié des vidéos de jets militaires poursuivant des ovnis, ont examiné des «métaux mystérieux» et ont même effectué des tests sur des témoins proches.

 

Pope met l’histoire de l’AATIP dans son contexte, révélant comment une « faction des croyants » au sein du gouvernement opère, et expliquant comment et pourquoi ils ont retiré leur travail du gouvernement pour le confier au secteur privé.

 

Ce travail nous rapproche énormément d’une explication définitive du mystère des OVNIS, mais cette explication pourrait ne pas être celle que les gens espèrent, car le T dans AATIP signifie « menace » ( Threat) – et il y a une raison à cela.

 

«Aliens at the Pentagon» sera disponible en VOD le 9 octobre

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

LUNE : structures extraterrestres découvertes sur la Lune à l’aide de Google Moon Map

Date de la découverte: Sept 2018

Lieu de la découverte: Lune

Méthode: Google Map

 

Coordonnées :

 

23 ° 24’39.31 “N 10 ° 29’28.30” E

 

26 ° 6’7.99 “N 9 ° 15’40.48” E

 

25 ° 6’51.89 “N 7 ° 59’20.55” E

 

26 ° 4’22.56 “N 7 ° 59’12.30” E

 

18 ° 50’37.52 “N 24 ° 25’24.01” E

 

18 ° 58’19.42 “N 25 ° 52’28.65” E

 

19 ° 18’59.60 “N 26 ° 31’39.05” E

 

22 ° 41’27.95 “N 25 ° 46’18.22” E

 

D'après Scott Waring :

 

"Voici quelques structures étonnantes trouvées en utilisant Google Moon Map qui est un programme que l'on peut utiliser gratuitement.

On peut remarquer de nombreuses structures et la plupart d’entre elles sont proches les unes des autres.

 

Regardez cette vidéo et passez ensuite sur Google Earth Map, puis passez en mode Lune et ensuite copiez les coordonnées ci-dessous pour les voir de vos propres yeux."

 

De son côté Sandra Elena Andrade déclare :

 

"De grands bâtiments dans les cratères de la Lune ont été découverts par le chercheur argentin Marcelo Irazusta. Les images sont très claires. Certains ont  une forme pyramidale. Leurs formes montrent qu’ils ont été construits par une civilisation intelligente.

 

 

 

0 commentaires

mar.

09

oct.

2018

Des scientifiques russes découvrent une bactérie qui neutralise les déchets nucléaires Octobre 2018

Cette bactérie unique, découverte dans un site de stockage de déchets nucléaires en Sibérie, semble prometteuse en tant qu’outil permettant de créer une barrière naturelle contre la propagation des radionucléides.

 

Des chercheurs de l’Institut Frumkin de physico-chimie de Moscou et du Centre fédéral de recherche en biotechnologie de l’Académie des sciences de Russie ont réussi à isoler des micro-organismes qui peuvent être utilisés pour protéger l’environnement environnant des déchets radioactifs liquides.

 

Les scientifiques ont fait cette découverte lors d’études microbiologiques des eaux souterraines sur le site d’enfouissement des radiations profondes de Seversky, dans la région de Tomsk, en Sibérie, où sont stockés les déchets radioactifs liquides du Combinat chimique sibérien, qui fournit et retraite l’uranium faiblement enrichi en combustible nucléaire.

 

 

Leurs recherches, publiées récemment dans Radioactive Waste, une revue scientifique russe, suggèrent que la bactérie est capable de convertir les ions radionucléides, y compris ceux qui se trouvent dans l’uranium et le plutonium, en formes sédentaires, empêchant ainsi la propagation des rayonnements dangereux dans le milieu environnant.

 

 

Grâce à l’expérimentation en laboratoire, les scientifiques ont pu mettre au point les conditions nécessaires pour que la bactérie puisse mener à bien son travail utile.

 

Les chercheurs affirment que leurs découvertes constituent une première étape dans la création d’une barrière biogéochimique pour les radionucléides utilisés dans les sites d’enfouissement profond contenant des déchets radioactifs liquides.

 

La recherche sur les outils microbiologiques permettant de limiter les effets des déchets nucléaires est menée depuis les années 1980, les scientifiques du monde entier affirmant que les processus microbiens doivent être pris en compte dans les projets d’enfouissement et de stockage des déchets nucléaires qui peuvent autrement se décomposer sur une période de millions, voire de milliards d’années.

 

0 commentaires

lun.

08

oct.

2018

USA : Le projet A.D.A.M.

La "Stars Academy of Arts and Science" (ou TTS Academy) a annoncé la mise en place du projet ADAM, un programme de recherche universitaire axé sur la recherche sur les matériaux exotiques et l'innovation technologique.

Diverses sources ont recueilli des échantillons de matériaux provenant de véhicules aérospatiaux avancés d'origine inconnue appelés « UAP - Phénomènes Aériens Non Identifiés » ou OVNIS. Ces sources incluent des citoyens privés, des comités étrangers d’investigation sur ces phénomènes, des opérateurs aérospatiaux et des organisations gouvernementales.

 

Compte tenu de l’importance de telles découvertes, la "Stars Academy of Arts and Science" s’est donné pour priorité d’utiliser ses ressources afin de soumettre ces documents à une évaluation scientifique détaillée et rigoureuse, chaque fois que cela possible.

 

Dès que la TTS Academy sera informée de la disponibilité de l’ensemble de ce matériel, un gigantesque travail d’analyse sera mis en place afin de s’assurer de l’origine et de la crédibilité du matériel recueilli.

 

L’un des objectifs affichés de cette initiative est de contribuer au développement de nouvelles technologies prometteuses.

 

Dans un premier temps, la TTS Academy a signé un contrat avec EarthTech International, Inc. ( www.earthtech.org ), un groupe de réflexion de recherche très respecté et basé à Austin, au Texas, afin d'évaluer les propriétés des matériaux disponibles.

 

Sous la direction de Harold E. Puthoff, ancien conseiller principal et sous-traitant du programme AATIP du Pentagone et actuel vice-président de la technologie de la TTS Academy, EarthTech est bien placé pour diriger ce plan de recherche sur ces matériaux.

 

0 commentaires

lun.

08

oct.

2018

Troublants tests dans un Ranch de l’Utah par des hauts responsables US - 07/10/2018

 

Cet article publié par "Ovnis-direct.com" est connexe au précédent article sur ce site sur la "Zone 51 du paranormal"

et concerne le  ranch de Skinwalker dans l'Utah

 

Le département américain de la Défense aurait effectué une série de tests d'infiltration sur le site d'observation d’ovni très controversé, le ranch de Skinwalker dans l'Utah.

  

 

Pendant plus de 50 ans, le ranch Skinwalker a fait l’objet d’un examen approfondi à la suite d’observations présumées d’OVNIS réalisés par des résidents des alentours.

 

Le Programme d'identification de menace aérospatiale avancée du Pentagone, qui a agi entre 2007 et 2012, a mené une enquête très secrète au sein du ranch controversé "Skinwalker". Des documents divulgués par le BAASS (Big Space Aerospace Advanced Space Studies) ont confirmé cette information.

 

Un responsable de BAASS a justement déclaré au Daily Star Online : "Les enquêtes de BAASS ont fourni de nouveaux éléments de preuve montrant que le phénomène OVNI représentait bien plus que de simples machines ou avions militaires.

 

"Le phénomène a également induit toute une panoplie d'activités diverses comprenant des créatures bizarres, des activités de poltergeist, des entités invisibles, des orbes de lumière, des blessures animales et humaines, etc.", a déclaré Jeremy Corbell, de Extraordinary Beliefs, au Daily Star.

 

L'enquête du Pentagone a révélé des mystères beaucoup plus profonds et troublants que de prétendues machines extraterrestres.

 

Un documentaire exclusif, intitulé "Hunt for the Skinwalker", relate une série d’enquêtes menées par Jeremy Corbell au ranch Skinwalker.

 

M. Knapp a déclaré au Daily Star Online : " Skinwalker Ranch, c’est comme un Disneyland du paranormal. Des événements et rencontres étranges ont affligé les habitants du bassin Uintah voisin pendant des centaines, voire des milliers d'années. "Les observations comprennent des orbes, des ovnis, des mutilations animales, des créatures inconnues, des activités de type poltergeist et de nombreux autres incidents inexplicables. "

 

Une étude scientifique exhaustive et multidisciplinaire a débuté en 1996, sous la houlette du milliardaire énigmatique de Las Vegas, Robert Bigelow.

 

Une équipe d'enquêteurs de niveau doctoral, dont Jacques Vallée, a été mise en place pour recueillir des preuves et a passé plus d'une décennie sur le terrain, interrogeant des témoins et cherchant des explications.

 

En décembre 2017, le New York Times a dévoilé les détails d'un programme très secret du Département de la Défense (DoD). Ce “programme avancé d'identification des menaces aériennes (AATIP)”, financé à hauteur de 22 millions de dollars, a été récemment reconnu par le gouvernement américain (entre 2007 et 2012).

 

D’après le rapport de l’AATIP, des matériaux « inconnus », après avoir été testés, ont été stockés dans des bâtiments appartenant à une entreprise aérospatiale privée. Celle-ci aurait été financée par le DoD pour étudier le phénomène et s'occuper des "alliages métalliques".

 

L'AATIP était dirigé par Luis Elizondo, un officier du renseignement militaire, situé au cinquième étage de l'aile C du Pentagone. Il a démissionné pour former le groupe de recherche To The Stars Academy.

 

La majeure partie de l'argent a été versée à Bigelow Aerospace à Las Vegas, dirigée par l'homme d'affaires américain Robert Bigelow. Il travaille également avec la NASA pour créer un nouveau vaisseau spatial extensible.

 

Ralph Blumenthal, l'un des journalistes ayant travaillé sur l’affaire, a déclaré plus tard : “Comme nous l'avons rapporté, certains matériaux issus de ces objets ont été étudiés afin que les scientifiques puissent découvrir leurs étonnantes propriétés et la technologie de ces objets, quels qu'ils soient. Il s’agit d’une sorte de composé qu'ils ne connaissent pas”.

 

0 commentaires

lun.

08

oct.

2018

CHILI : Un OVNI filmé sur les hauteurs de Coquimbo

 

Le 23 septembre 2018, un événement sans précédent s'est produit dans la ville portuaire de Coquimbo (quatrième région du Chili).

 

Vers 15h30 Un OVNI visiblement lumineux a été repéré par plusieurs personnes alors qu’il flottait au-dessus des habitations près de la Croix du Troisième Millénaire, un monument qui offre une vue privilégiée sur la région.

 

L'un des témoins, Diego Martínez, qui était en vacances avec sa famille, a filmé avec son téléphone portable l'énigmatique objet qui se trouvait devant lui. Plus tard, il a partagé ses images avec Agustín Lepe, un chercheur spécialisé dans le domaine des ovnis qui l'a ensuite posté sur son site web : ovnichile.cl.

 

« Il y a quelques semaines, nous sommes partis en vacances dans la vallée d'Elqui, à La Serena et à Coquimbo, et nous avons profité pour visiter la Croix du troisième millénaire dans la ville de Coquimbo. Nous avons trouvé étrange la présence de ce point blanc qui se trouvait au loin au-dessus de la ville. Nous avons commencé à le filmer. Le phénomène a duré environ 30

minutes », a déclaré Martinez.

 

Le témoin susmentionné a non seulement publié sa propre vidéo, mais également les images prises par sa tante. Celle-ci a également photographié le même OVNI quelques minutes auparavant.

 

« Quand nous sommes allés voir par l’autre fenêtre, nous avons vu un autre objet s’approcher de nous. Au début, nous pensions que c’était le flash de l’appareil photo, mais cela ne ressemble pas à cela. En effet, si vous regardez attentivement, cela part du centre de la fenêtre et cela ne suivait pasnos mouvements », a commenté Diego Martínez à ovnichile.cl

 

Comme vous pouvez le constater dans les deux vidéos, l'objet ressemble à une sphère lumineuse, ce que de nombreux ufologues appellent « FooFighters ».

 

Ces objets anormaux ont été vus pour la première fois par les pilotes militaires au cours de la Seconde Guerre mondiale.

 

Il convient de noter que, jusqu’à présent, aucun expert en aéronautique n’a examiné ces enregistrements.

 

Agustín Lepe propose donc les vidéos originales à tous ceux qui souhaitent les étudier avec soin et éliminer toute luminosité provenant des fenêtres ou d’un drone.

 

0 commentaires

lun.

08

oct.

2018

Le gouvernement américain a enquêté sur la « Zone 51 du paranormal »

 

L'armée américaine a ouvert une enquête top secrète sur des activités inexplicables qui se produisent à l'intérieur d'un lieu connu sous le nom de « Zone 51 du paranormal », nous apprennent de nouveaux documents.

 

Le ranch de Skinwalker, dans l'Utah, aux États-Unis, a été au centre d'une controverse au fil des ans pour l’activité étrange qui y règne. Ainsi, des OVNI, des fantômes et des créatures bizarres y ont été observés.

 

En décembre 2017, il a été révélé qui l'armée américaine avait mis en place un programme consacré aux OVNI de plusieurs millions de dollars.

 

Le programme avancé d'identification des menaces aérospatiales - comme on le sait - disposait d'un budget de 22 millions de dollars (16,5 millions de livres sterling) alloué annuellement par le département de la Défense.

 

Mais il est maintenant apparu que l'enquête comportait en fait une deuxième partie.

 

« Dans cette autre et plus vaste enquête menée par le Pentagone, des mystères bien plus grands – et beaucoup plus troublants – ont été approfondis et il y avait beaucoup plus que de prétendus aéronefs extraterrestres », nous apprend Jeremy Corbell.

 

« Son objectif était un laboratoire vivant et un point névralgiquepour les phénomènes paranormaux connu sous le nom de Skinwalker Ranch. »

 

De nouveaux documents ont révélé que le BAASS (Bigelow Aerospace Advanced Space Studies) - créé spécifiquement pour réaliser le contrat du Pentagone - avait mené des recherches à la fois au siège de Bigelow Aerospace à North Las Vegas et au tristement célèbre ranch de l'Utah.

 

« Les enquêtes du BAASS ont fourni de nouveaux éléments de preuve montrant que le phénomène OVNI était beaucoup plus que des machines à écrous et boulons qui interagissaient avec des avions militaires », a révélé un responsable du BAASS.

 

« Le phénomène a également impliqué toute une panoplie d’activités diverses, dont des créatures bizarres, des activités de poltergeist, des entités invisibles, des orbes de lumière, d’étranges blessures animales et humaines, etc. »

 

George Knapp suit cette histoire depuis plus de deux décennies, en dévoilant les informations confidentielles sur la participation du gouvernement au ranch Skinwalker.

 

L'année dernière, il avait rapporté l'histoire au New York Times, mais avait été frustré puisque des détails essentiels avaient été omis.

 

Maintenant, le journaliste, au côté du réalisateur Jeremy Corbell, a sorti un film sur l’ensemble de l’enquête.

 

Jeremy a raconté au Daily Star Online son expérience quant à ce projet.

 

« Le ranch de Skinwalker est comme un Disneyland du paranormal. Ce qui est bizarre, c’est que ces phénomènes se passent à l’intérieur et autour du ranch. »

 

« Des événements étranges et des observations inexplicables ont tourmenté les habitants du bassin de l’Uintah pendant des centaines, voire des milliers d'années. »

 

« Les observations comprennent des orbes, des ovnis, des mutilations d'animaux, des créatures inconnues, des activités de type poltergeist et de nombreux autres incidents inexplicables. »

 

« Une étude scientifique exhaustive et multidisciplinaire a débuté en 1996, sous l'impulsion d'un milliardaire énigmatique de Las Vegas. »

 

« Une équipe d'enquêteurs de niveau doctoral a été déployée pour recueillir des preuves et a passé plus d'une décennie sur le terrain, interrogeant des témoins, cherchant des explications et confrontant directement des renseignements inconnus. »

 

Le film de Jeremy sera peut-être en mesure de fournir un aperçu réel de ce qui s’y passe réellement.

 

Il a ajouté : « Mon film est rempli de preuves. »

 

« En fin de compte, nous ne savons pas qui ou quoi est responsable de cette activité étrange au ranch. »

 

« Il existe des théories que les extraterrestres se trouvent dans ce ranch, ou des voyageurs du temps, ou encore des êtres inter-dimensionnelles. »

 

« Nous ne savons tout simplement pas. Personne ne le sait. Peut-être y a-t-il plus d'une explication. »

 

« C’est pourquoi j’ai fait le film… pour ouvrir un débat publique plus profond sur une réalité beaucoup plus inquiétante. »

 

« Le gouvernement des États-Unis a non seulement essayé de comprendre les OVNIS, mais était également disposé (temporairement) à enquêter sur un spectre beaucoup plus large de ce que nous appellerions le paranormal. »

 

Vous pouvez consulter le film de Jeremy: Hunt for the Skinwalker sur iTunes, Amazon, Vimeo et toutes les plateformes de télévision à la demande.

 

Vous pouvez également consulter son site Web Extraordinary Beliefs.

0 commentaires

lun.

08

oct.

2018

USA : Un être lumineux apparaît à 3 randonneuses dans l'Arizona en 07/2018

 

Trois randonneuses ont observé un homme qui ressemblait étrangement à Jésus-Christ. Quelques instants après qu’elles l’aient vu, cette silhouette divine a disparu comme par « miracle ».

 

Allisa Miller, Kassi Sanchez et Jen Vickman affirment avoir rencontré le messie alors qu’elles se promenaient sur Dreamy Draw Mountain, dans l’Arizona.

 

Le trio prétend que Jésus leur est apparu au sommet du pic alors qu'elles escaladaient ce terrain rocailleux.

 

Le décrivant comme un « homme aux cheveux longs vêtu d'une toge », la silhouette disparaissait à mesure qu'elles se rapprochaient.

 

Quand elles sont arrivées à l'endroit où « Jésus » était apparu - elles ont alors découvert une note simplement signée « J ».

 

Elles ont déclaré que cet événement était un miracle. Étrangement, cette note était accompagnée d’un passage de la Bible ainsi que 300 dollars en espèces.

 

La journaliste locale Liana Enriquez a déclaré : « Ces trois filles ont vécu l'un des moments les plus mémorables et les plus inspirants de leur vie. »

 

«Elles essaient de savoir quoi faire avec tout cela. »

 

« Rien n’allait pour elles, alors ces filles étaient déterminées à passer du temps sur cette montagne. »

 

« C'est à ce moment qu'une randonnée de routine a pris une tournure mystérieuse. »

 

Allisa a affirmé avoir aperçu la silhouette d'un homme aux cheveux longs portant des vêtements inhabituels - il ressemblait à Jésus.

 

« Jésus » a ensuite disparu sous leurs yeux du haut de la montagne dans ce qu'elles ont qualifié de miracle.

 

Les filles ont gravi le sommet et ont découvert la lettre étrange avec l'argent caché sous un rocher.

 

Il était contenu dans une enveloppe qui disait : « Croyez-vous aux anges ? ».

 

La lettre indiquait que l'homme était venu au sommet de cette montagne pour « donner toute la gloire à notre Père Céleste ».

 

Il contenait trois billets de 100 dollars - que les filles ont dit qu'elles allaient utiliser pour bénir quelqu'un.

 

La chaîne d'information locale CBS 5 a posé la question de savoir si l'incident était un « mystère ou un miracle ».

 

Les filles croient que c’est un miracle. Elles affirment que c’est Dieu qui les a conduit vers le rocher sur lequel Jésus est apparu ce matin-là.

 

Le christianisme prédit que Jésus reviendra peu avant le Jour du Jugement dernier. Au cours de sa seconde venue miraculeuse, il accueillera ses disciples au ciel.

 

Les miracles sont souvent rapportés dans le monde entier comme des signes du l’œuvre de Dieu.

 

0 commentaires

lun.

08

oct.

2018

France : Un OVNI flamboyant au-dessus de La Roquette-sur-Siagne

L'église de La Roquette-sur-Siagne

 

Le 7 octobre 2018, un OVNI flamboyant a été observé au-dessus de La Roquette-sur-Siagne, dans les Alpes-Maritimes. Le témoin a tenu à déposer son récit des événements sur le site Internet du MUFON.

 

Témoignage :

 

« Sorti sur mon balcon pour fumer une cigarette je vois une lumière très brillante rouge orange j’ai d abord cru à une étoile filante puis je me suis rendu compte que l’objet était immobile puis a avancé assez rapidement, a ralenti en face de moi puis a accéléré à nouveau pour disparaître au loin.

Vue d’abord en direction nord ouest a ralenti en direction Ouest puis a disparu vers les sud ouest temps, environs 25 à 30 secondes.

J’ai déjà vu de nombreux avions dans le ciel mais jamais avec une telle clarté ni une lumière constante.

De plus les avions qui volent dans les parages ne vont pas aussi vites, environ 2 a 3 fois la vitesse d’un avion de ligne très petits nuages dans le ciel ce qui m’a permis de voir qu’il volait au dessus des nuage.

Il a disparu assez rapidement une fois arrivée au sud-ouest.

J’ai tous de suite constaté que cette lumière n’avait rien de normale.

Trop rapide pour un avion, trop lent pour être une étoile filante et trop lumineux pour être un satellite.

De plus sa couleur orange rouge très brillante ne peut être celle d’un satellite même beaucoup plus brillante que celle des avions de ligne.

C’est comme une étoile filante mais au ralenti. J’ai rapidement eu la sensation que ce n’était pas normale. Je regarde souvent le ciel la nuit et je n ai jamais rien vu de tel. »

 

0 commentaires

ven.

05

oct.

2018

Contacts cosmiques - réflexion philosophique et scientifique

 

Voici le prochain ouvrage de Jean-Pierre Petit et Jean-Claude Bourret 

Jean-Pierre PETIT ose toujours et marche à l'envers du courant dominant scientifique - a-t-il définitivement tort ?

 

En effet la croisade de Jean-Pierre Petit et de tous les chercheurs de vérité arrive en ce moment à un tournant décisif.

 

Soit le système de referees en place, qui est le système de publication des revues scientifiques, atrophiera la créativité dont notre civilisation a maintenant besoin – sur ce principe de déliquescence, notre civilisation périra asphyxiée par ses problèmes fondamentaux non résolus – soit une prise de conscience en profondeur sera le salut qui nous fera sortir du marasme intellectuel qui menace l’existence de notre civilisation.

 

D’autres scientifiques font également partie de la grande famille des scientifiques progressistes ayant une vision éclairée et objective de ce que tout scientifique doit avoir à l’esprit pour atteindre l’excellence : ne jamais négliger la moindre idée novatrice au risque de connaître des impasses scientifiques. 

 

Ce qui est valable pour un scientifique est valable pour tout être humain : une réelle volonté de changement objectif en dehors de toute vue partisane qui ne fait qu’asphyxier l’élan salvateur d’une évolution constructive.

 

Et c’est bien ce qui nous menace tous :

l’asphyxie de l’esprit et l’anéantissement de notre civilisation à l’époque qui est la nôtre.

 

Le physicien Jean-Marc Roeder possède aussi l’ouverture d’esprit des progressistes :

 

 

Les signes de fatigue de l’âme humaine sont évidents à notre époque.

 

L’insurrection des bonnes volontés est une étape obligatoire pour sortir notre Humanité de l’effondrement global vers laquelle elle se dirige.

 

Tant que le système de referees permettant la publication d’articles après approbation (actuellement trop restrictive) des sujets traités n’aura pas changé, l’avenir de la science se réduira à celle qui prévalait lorsqu’on affirmait avec confiance que la Terre était plate.

 

De tels propos sont-ils excessifs ?

 

Certainement pas, si notre avenir technologique doit être celui des voyages interstellaires, qui ne sont officiellement que pures rêveries totalement irréalisables.

 

Avec le recul de la connaissance, croire que des civilisations extraterrestres ne maîtrisent pas le voyage interstellaire est croire que la Terre est plate…

En cessant de croire que cette Terre est plate, alors nous verrons la vérité apparaître à nos yeux, dans un seul et unique mouvement dont les plus grandes avancées scientifiques nous ont montré la direction.

 

 

La dernière minute de cette vidéo de Jean-Pierre Petit est éloquente.

 

Espérons que nous ne vivions pas les derniers instants de l’avenir de notre science et de notre civilisation.

 

Les problèmes humains ne se règlent pas à coup de guerre mondiale, de krach boursier ou de politique sociale perpétuellement inefficace.

 

Seul une approche objective et réaliste, qui est en particulier le fondement de toute science, peut nous guider vers la porte de sortie d’un avenir social catastrophique sur tous les plans : fausse lutte contre la pauvreté, fausses mesures contre le chômage, fausse croissance économique, fausses décisions politiques, mais vraies guerres, vrais krachs boursiers et…vrais suicides.

 

Seul la vérité humaine a du sens.

 

Une statistique française très récente affirme que 44% des français ne trouvent pas de sens à leur travail (ce sont les vrais termes utilisés dans le sondage).

 

 

Qu’en est-il des vrais scientifiques ?

0 commentaires

ven.

05

oct.

2018

Mémoires de l'Ufologie Française (2018) : l' Ufologue Robert Roussel - ODH Tv

 

Pour cette vidéo, l'invité est Robert Roussel, journaliste (accrédité "Défense") ,et auteur de nombreux livres en ufologie dont; "OVNI, la fin du secret (1978)",

"OVNI, les vérités cachées de l'enquête officielle (1994)",

"Ovnis, les oubliés de la science (2016)"

et "OVNIS - 1947-2017 - Le choix du déni (2018)".

 

Il a enquêté sur de nombreux cas ovni dont l'affaire de Amarante (1982).

 

 

Il vous parle de: 

- Son parcours en ufologie au sein du GEPA 

 

- René et Francine Fouéré (GEPA) 

 

- L'ufologie actuelle 

- Ses livres dont: 

OVNI, la fin du secret (1978) 

OVNI, les vérités cachées de l'enquête officielle (1994) 

Ovnis, les oubliés de la science (2016) 

- Sa conviction sur les Ovni 

- L'évolution du phénomène

 

 

Robert Roussel sur RR0:

http://rr0.org/people/r/RousselRobert/

 

Ovni et médias avec Robert Roussel: http://youtu.be/DhgZ5E1A1y0

 

L'affaire de l'Amarante: https://rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/dossier/Amarantes/index.html

0 commentaires

ven.

05

oct.

2018

Deux sœurs jumelles régulièrement enlevées par des extraterrestres

 

Une histoire inimaginable est arrivée à Lisa Tenney, une femme qui vit à Boise, dans l’Idaho. Elle avait 40 ans à l'époque, lorsqu'elle a été emmenée à bord d'un vaisseau spatial avant d’être examinée par des entités extraterrestres.

 

Lisa affirme que, depuis l'âge de 6 ans, elle et sa sœur jumelle sont enlevées par des êtres venus d’ailleurs. Ces extraterrestres ont mené des expérience sur Lisa et sa sœur. Même après que ces extraterrestres aient réalisé d’étranges expériences sur elle, Lisa a indiqué qu'ils se sentaient toujours comme une famille. Il est possible qu'une sorte d'appareil ait été utilisé pour contrôler son état émotionnel.

 

Lisa travaille maintenant en tant que coach de vie et est installée dans l'Idaho. Lisa et sa sœur n'oublieront jamais ces expériences qui ont changé leur vie. Que les gens les croient ou non, c'est une autre histoire. Cependant, elle était sincère à propos de ce qui s'était passé.

 

Lorsque nous lisons de telles choses, on se demande s’il existe ou non un fond de vérité quant à ces prétendus événements. Son histoire est convaincante et ne devrait pas être simplement être rejetée. Il y a beaucoup trop de personnes qui ont prétendu avoir été enlevées de la même manière pour ne pas y croire ne serait-ce qu’un petit peu.

 

Selon Lisa, les extraterrestres les plus agressifs faisaient partie d'un projet gouvernemental appelé « MyLab ». Alors qu’elle était à bord de ce vaisseau spatial, ses parties intimes ont été examinées. C'était fait de manière agressive. Certains des extraterrestres semblaient être « plus gentils » que d'autres. Il n'y avait absolument aucun lien émotionnel établi, cela ressemblait beaucoup à un viol.

 

Alors que ses souvenirs sont encore vifs, elle a dit que la plupart de ces enlèvements avaient eu lieu la nuit juste après son coucher. Après ces rencontres, Lisa s'est retrouvée avec des cicatrices physiques à la suite de ces examens. Lisa a eu 3 enfants et après cela, elle a été forcée de se faire retirer son utérus. Elle pense que cela est le résultat de ses nombreux enlèvements et des dommages causés à son corps.

 

Quand les extraterrestres venaient la voir, ils entraient par le mur de sa chambre. Ils ont utilisé une méthode de type électrique statique. Une fois dans la pièce, ils sont apparus sous la forme d’humanoïdes sans organes génitaux. Ils avaient de grands yeux huileux de couleur noire. Leurs oreilles étaient assez petites et ils ne semblaient pas avoir une bouche comme nous. Il semblait que la télépathie était utilisée pour communiquer d'une manière ou d'une autre. Ils ne parlaient jamais comme les humains.

 

Quand Lisa était emmenée par ces êtres, elle utilisait la même méthode qu'eux pour communiquer. Ils utilisaient une charge électrique de type statique pour traverser les murs. Un extraterrestre en particulier semblait être un type de mère. C’est celle-ci qui semblait rendre visite à Lisa et à sa sœur le plus souvent. Il semblait que cet extraterrestre était comparable à celui d'un médecin.

 

Ces aliens semblaient plus conviviales et fonctionnaient à un niveau de dimension plus élevé.

 

Lisa dit que certaines de ses expériences ont été partagées avec sa sœur. Cependant, bien que Lisa soit à l'aise pour parler de ses souvenirs, elle admet que sa sœur ne parlera pas ouvertement d'enlèvement par des extraterrestres. Pour ceux d’entre nous qui regardons cela de l’extérieur, tout cela n’apparaît que comme de la folie. C'est une histoire étrange, mais Lisa admet que tout cela est vraiment arrivé à elle et à sa sœur. Il est intéressant de noter que les extraterrestres ont choisi de faire leurs expériences sur des sœurs jumelles.

 

0 commentaires

ven.

05

oct.

2018

Un étrange OVNI filmé à proximité de la Lune

 

Un homme, qui vit en Grande-Bretagne, pense avoir repéré un OVNI juste devant la lune. Les théoriciens du complot prétendent maintenant qu'il pourrait s'agir d'un étrange engin secret que tenterait de dissimuler la NASA.

 

La vidéo montre le moment où Jason Callum a dirigé son télescope vers la surface lunaire pour mieux observer les cratères du satellite terrestre.

 

Mais ce qu'il a découvert l'a laissé abasourdi.

 

La vidéo, prise à Bracknell, dans le Berkshire, nous montre un petit objet noir traversant l’écran de droite à gauche. Le témoin zoome sur cet objet intrigant et non identifié pour tenter de comprendre de quoi il s’agit.

 

Jason tente de suivre son chemin mais, une fois la lumière de la lune partie, il est devenu impossible de le suivre.

 

Il a donc publié ces images sur sa chaîne YouTube, demandant à ses abonnés ce qu’ils en pensaient.

 

« On dirait qu'un vaisseau mère débarque des extraterrestres », a déclaré un internaute.

 

Un autre a ajouté : « On dirait qu'il tourne autour de la lune à la recherche de quelque chose. »

 

Et un troisième a déclaré : « C’est peut-être le Chevalier Noir. »

 

Le satellite, connu sous le nom « Chevalier Noir » serait un engin spatial extraterrestre en orbite quasi polaire.

 

Les théoriciens du complot prétendent que la NASA tente de dissimuler l’existence de cet appareil top secret.

 

Certains pensent qu’une photo prise en 1998 par la NASA montre ce fameux satellite extraterrestre, mais la NASA a déclaré qu’il s’agissait probablement de débris spatiaux.

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Pourquoi cet immense corps céleste tubulaire passe près de notre Soleil et crée une éruption Solaire après son passage ?

 

Cet immense objet céleste de forme tubulaire passe probablement très près de la périhélie de notre astre !

 

 

La flèche blanche rajoutée pour attirer l'attention sur la zone de l'éruption solaire déclenchée probablement après son passage !

Quel en est l'objectif ?

 

 

L'objet céleste disparaît en haut à droite.

première remarque : le satellite qui prend les photos du soleil  enregistre une légère déviation de trajectoire de l'objet céleste;

 

 

Deuxième remarque : l"éruption solaire survient très rapidement après son passage marquant bien la trajectoire qu'il a suivi !

 

Cet objet  massif tubulaire et apparemment  indestructible (n'a pas changé de forme après son passage tangentiel) a été à l'origine d'un réchauffement du plasma passant de quelque 10 millions à 100 millions de kelvins et généré une éruption gigantesque avec son flash de lumière visible accompagnée de radiations et de jets de matière ionisée.

 

 

Tout simplement incroyable !

 

Quelle civilisation aussi avancée technologiquement peut réalisée cet exploit.

 

 

Ci-dessous la vidéo 

 

 

Cette intervention serait-elle en relation avec le fait que notre astre  est maintenant entré dans un «minimum solaire profond» ?

 

Cette action pourrait-elle en quelque sorte le réveiller ou au contraire diminuer encore plus précocement son activité afin de réduire la température de notre planète plus rapidement ?

 

Dans ce cas les extraterrestres non seulement surveilleraient et interféreraient sur l'activité de nos volcans, sur la pollution que nous générons, sur la prévention de  nos désastres nucléaires annoncés, sur notre ADN en nous hybridant pour créer la futur race terrestre évoluée (selon leurs critères) , mais également sur notre climat et son réchauffement climatique actuel en interférant avec l'activité solaire ? 

 

 

Certains penseront qu'il s'agit d'un délire et de théories conspirationnistes et qu'au fond on s'en fou !

Mais le but de se site est d'aller Au-Delà et contre les idées reçues.

Comme dans les films policiers il faut toujours se poser la question : a qui profite le crime ! 

Les extraterrestres ont un fil directeur et un objectif sur des milliers d'année qui nous échappe dans notre petit espace temporel d'une vie humaine....

Mais j'ai bien peur que l'objectif final soit une incorporation progressive de notre matériel génétique dans un matériel génétique exogène doué de fortes potentialités neurales pour créer le "Surhomme" qui permettra à notre terre d'évoluer dans le sens qu' "ILS" ont déjà planifié.

Notre Terre doit être impérativement protégée comme une "planète incubatrice" et les humains dominés dans leur conscience ET NEUROLOGIQUEMENT  afin d'atteindre sans armes, sans tueries leur objectif du meilleur de deux monde : le notre ET le leur !

Mais cela est un autre sujet !

 

 

Savez-vous que le soleil suit des cycles d’environ 11 ans où il atteint un maximum solaire puis un minimum solaire.

 

Pendant un maximum solaire, le soleil dégage plus de chaleur et est couvert de taches solaires. Moins de chaleur dans un minimum solaire est due à une diminution des ondes magnétiques.

 

 

En effet, les scientifiques sont catégoriques: nous pénétrons maintenant dans un minimum solaire, ce qui cause une déformation de l'atmosphère terrestre.

 

Cela se produit chaque fois que le soleil change de cycle - lorsqu'il atteint un minimum solaire, la thermosphère se contracte et, lors d'un maximum solaire, elle se dilate pour offrir une meilleure protection contre les rayons solaires.

 

Space Weather, sur leur site indique :

"Le soleil entre dans un minimum solaire profond et la haute atmosphère de la Terre réagit".

 

"Les données du satellite TIMED de la NASA montrent que la thermosphère (la plus haute couche d'air entourant notre planète) se refroidit et se rétrécit, diminuant littéralement le rayon de l'atmosphère."

 

On ne s'attendait pas à ce que les taches solaires atteignent le minimum solaire avant 2020 et que cela entraînera une vague de froid prolongée.

 

La dernière fois qu'il y a eu un minimum solaire prolongé, cela a conduit à un «mini âge de glace», connu scientifiquement comme le minimum de Maunder - qui a duré 70 ans.

 

Le minimum de Maunder, qui a connu sept décennies de temps glacial, a débuté en 1645 et s'est prolongé jusqu'en 1715, à une époque où les taches solaires étaient extrêmement rares.

 

Au cours de cette période, les températures ont globalement chuté de 1,3 degrés Celsius, ce qui a entraîné des saisons plus courtes et, finalement, des pénuries alimentaires.

 

Vencore Weather, un site Web météorologique, a déclaré:

 

"On sait que la faible activité solaire a des conséquences sur le temps et le climat de la Terre. Elle est également bien corrélée à une augmentation des rayons cosmiques atteignant la partie supérieure de l'atmosphère. Le soleil blanc est un signe que le prochain minimum solaire approche et qu'il y aura de plus en plus de jours sans tache au cours des prochaines années."

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Mars : découverte de deux objets artificiels ?

 

Le site Paranormal Crucible insiste sur le côté métallique donc artificiel de ces deux objets !

Effectivement il semble difficile d'imaginer que l'érosion naturelle puisse créer ces formes "usinées".

Cependant on ne peut exclure des restes d'un squelette de mammifère martien, l'objet à gauche ressemblant au squelette d'une patte se terminant par une pince, et la forme de droite à un éventuel crâne avec ses ouvertures anatomiques pour la bouche, le nez et le système auditif.

 

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Vidéo à propos du mystère du «vaisseau extraterrestre» au fond de la mer Baltique

 

Une formation géologique étrange appelée «Anomalie de la mer Baltique» laisse les spécialistes perplexes quant à sa nature. Elle rassemblerait à une «soucoupe volante» et a même coupé le téléphone satellite des plongeurs suédois lorsqu’ils s’en sont approchés…

 

Le mystère de l'«Anomalie de la mer Baltique», une formation géologique étrange découverte par des plongeurs suédois, intrigue les scientifiques depuis des années.

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Argentine : Ovni observé au-dessus d'un chantier ?

 

Date de l'observation : Le 6 septembre 2018

Lieu de l'observation : Tucman, Argentine

Source : rapport Twitter

 

D'après Scott Waring :

 

"Ce rapport m'est parvenu sur Twitter aujourd'hui.

Une personne en Argentine a été embauchée pour construire une installation de distribution d'eau potable et a pris deux photos pour montrer à son patron qu'il faisait son travail.

 

Cependant, sur la deuxième photo, il y avait un OVNI au-dessus d'une partie de l'équipement du chantier.

 

L'OVNI...lorsqu'il est rendu plus net  présente clairement un hublot rond et sombre, qui peut correspondre à un poste de pilotage,  et cet aéronef mesure environ la moitié de la taille d'une moto, mais peut-être beaucoup plus s'il est situé plus loin que le chantier et non pas au-dessus. 

Les extraterrestres savent que l'œil humain est défectueux, qu'il y a des parties du spectre que nous ne pouvons pas voir et qu'un objet se déplaçant à une vitesse suffisamment élevée nous paraîtrait pratiquement invisible.

C'est donc absolument une excellente photo qui prouve bien que nous ne sommes pas seulement visités par des extraterrestres, mais aussi surveillés par ces derniers."

 

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Turquie : formation triangulaire d'Ovnis lumineux dans le ciel d'Istanbul

 

Le 30 septembre 2018

 

Mutual UFO Network : Lumières ovales en forme de triangle se déplaçant dans la même direction et d'autres se joignant à elles.

 

Rapport  :

 

"Deux femmes prennent une vidéo d'une fenêtre située dans le centre d'Istanbul.

 

La vidéo est sur Youtube et je peux fournir le lien si nécessaire.

 

Je suis en train de regarder et de rechercher des OVNI et des événements et vidéos connexes individuellement et j'ai vu ce genre de lumières en forme de triangle dans beaucoup d'autres vidéos, donc je voulais partager avec vous les gars. "

 

 

Commentaire : fusées éclairantes militaires ?

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Comment expliquer ces nouvelles formations nuageuses : géo-ingénierie ?

 

Nous sommes familiers avec les phénomènes atmosphériques tels que les "Sundogs" , les arc-en-ciel, les piliers de lumière et d'autres types de halos vus dans le ciel.

 

Elles sont en fait causées par le soleil, très haut dans le ciel, qui brille à travers un type particulier de formation de nuages de glace.

 

Mais dernièrement, d'autres phénomènes ont été observés, difficiles à expliquer : formations nuageuses étranges, nuages carrés et rectangulaires, lueurs mystérieuses dans le ciel nocturne, nuages roulants d'horizon en horizon, rayons lumineux, lignes droites qui semblent diviser le ciel, etc.

 

Il nous fait nous demander si tous ces phénomènes célestes d'apparence artificielle sont encore naturels ou le résultat de la géo-ingénierie, de la manipulation météorologique.

 

La vidéo suivante montre certains de ces étranges phénomènes célestes d'apparence artificielle captés au cours des derniers jours.

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Mars : les astronautes seront morts d’une tumeur des intestins avant d’y arriver !

 

L’humanité rêve de voyager dans l’espace profond et de coloniser un jour Mars. Mais nous avons omis un détail

important : ce voyage va abîmer notre système digestif, si bien que nous serons morts avant d’arriver à notre destination.

 

 

 

On savait déjà que vivre dans l’espace n’est pas une bonne idée si vous tenez à votre cerveau. Ce n’est pas une bonne idée si vous tenez à votre vie, tout simplement. Quatre chercheurs de l’Université de Georgetown (Washington, États-Unis) sont arrivés à cette conclusion pessimiste dans une étude publiée le 1er octobre 2018 au sein de la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America).

 

 

 

Ils y démontrent pourquoi l’espace sera sans doute fatal aux astronautes qui entreprendront de longs voyages : leur système digestif, exposé à des rayonnements cosmiques lors de ce périple, risque de développer des tumeurs. L’estomac et le côlon seront les principaux organes touchés par ces problèmes de santé.

 

Alors que l’humanité envisage de coloniser Mars, une telle découverte remet en cause nos ambitions de longs voyages interplanétaires.

 

En admettant qu’une vie soit possible sur la planète rouge, à quoi bon s’y risquer si nous mourrons avant d’atteindre notre cible ? La conclusion des chercheurs, financés par la Nasa dans ce travail de recherche, soulève cette interrogation.

 

Notre système digestif ne survivra pas au voyage vers Mars. // Source : Flickr/CC/Hey Paul Studios

 

Nos intestins en danger dans l’espace profond

 

« La migration coordonnée de cellules épithéliales est essentielle au maintien de l’intégrité fonctionnelle et à la prévention des processus pathologiques dans les tissus gastro-intestinaux, et elle est également essentielle à la réussite des missions sanitaires et spatiales des astronautes. »,

constatent les universitaires.

 

 

 

Ils parlent ici des cellules qui composent l’épithélium, un tissu de revêtement qui peut être externe (sur la peau) ou interne (à la surface d’une muqueuse).

 

Dans ce revêtement les cellules sont solidaires et juxtaposées.

 

Or, ces cellules risquent de ne pas apprécier la forte présence des ions énergétiques lourds, « plus répandus dans l’espace profond qu’en orbite terrestre basse ».

C’est en tout cas ce qui s’est produit pour les intestins de souris sur que les chercheurs ont exposés à ces éléments.

 

 

Les intestins de souris ont été abimés par ces ions… cela serait sans doute le cas des nôtres si nous allions longtemps dans l’espace. // Source : PNAS

 

Des lésions de l’ADN

 

Lorsque l’organisme humain pénètre dans l’espace profond, ces ions ont pour conséquence de faire

« diminuer de façon persistante la migration des cellules épithéliales intestinales, d’altérer le remodelage cytosquelettique [ndlr : l’architecture et la mécanique d’une cellule, réorganisée en permanence] et augmenter la prolifération des cellules en entrainant des lésions de l’ADN et la sénescence cellulaire, même un an après

l’irradiation. ».

 

Il n’est pas nécessaire d’être biologiste pour comprendre que personne n’a envie de voir les cellules de ses intestins vivre la situation décrite par les chercheurs.

 

Pourquoi ces ions sont-ils aussi néfastes pour le système digestif humain ?

 

Comme l’explique le biochimiste Kamal Datta, les ions énergétiques lourds

« sont dommageables en raison de leur plus grande masse, comparé aux photons sans masse comme les rayons X et les rayons gamma répandus sur Terre ».

 

 

Le spécialiste ajoute que les technologies actuelles ne permettent pas de protéger efficacement les astronautes de ces ions néfastes.

 

Les voyages de courte durée ne sont pas préoccupants : un voyage sur la Lune n’expose pas les êtres humains aux risques de mourir de cette manière.

 

Lors d’un plus long voyage, comme celui que l’humanité projette de faire sur Mars, le système digestif des astronautes risque par contre de vivre un véritable traumatisme.

 

Sources scientifiques :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Orbite_terrestre_basse

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ceinture_de_Van_Allen

 

http://www.pnas.org/content/early/2018/09/26/1807522115

 

http://www.pnas.org/content/pnas/early/2018/09/26/1807522115.full.pdf

 

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/les-dessous-de-la-ceinture-de-van-allen_34384

 

https://gumc.georgetown.edu/news/Animal-Study-Suggests-Deep-Space-Travel-May-Significantly-Damage-GI-Function-in-Astronauts

 

https://www.numerama.com/sciences/424339-pas-la-peine-dexplorer-mars-nous-serons-morts-dune-tumeur-des-intestins-avant-darriver.html

 

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Activité Ufologique dans le ciel Australien

 

Regardez ces images d'une activité d'OVNI dans le ciel au-dessus de l'Australie. Ce film a été tourné le 2 octobre 2018.

 

Rapport du témoin :

 

"Heure : 20 h 38 min 47 s

Direction : Ouest, à côté de l'étoile HIP - 83858

Le mouvement est très étrange, semble se déplacer dans une courbe. C'est très loin étant donné que j'ai dû zoomer sur les images qui ont été filmées en 300mm.

 

Auteur (AustralianPhenomena @ Youtube)"

 

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

PLANET NINE : LA CHASSE À LA NEUVIÈME PLANÈTE EST RELANCÉE !

 

Planet Nine se retrouve une nouvelle fois sous les feux des projecteurs suite à de nouvelles découvertes effectuées par l’équipe de Scott Sheppard.

 

En observant un objet transneptunien lointain, les astronomes ont en effet mis en lumière des incohérences au niveau de son orbite.

 

L’histoire commence en 2015. Michael Brown et Konstantin Batygin étaient en train d’observer plusieurs objets transneptuniens lorsqu’ils ont remarqué des anomalies au niveau de leur orbite.

 

Intrigués par la découverte, les deux astronomes ont poussé plus loin leurs recherches et ils ont alors réalisé que la trajectoire de ces corps était comme influencée par un autre objet.

 

Planet Nine, un mythe qui remonte à plusieurs années

 

Brown et Batygin ont tout d’abord pensé que la faute incombait à l’étoile de notre système… avant de réaliser que c’était tout à fait impossible compte tenu de la distance séparant ces corps.

 

Au fil de leurs recherches, les deux astronomes ont donc développé une autre théorie, une théorie incluant l’existence d’une neuvième planète très massive cachée aux abords de notre système : Planet Nine.

 

De nombreuses études ont été menées durant les années suivantes.

 

Certaines semblent aller dans leur sens, d’autres non.

 

Jason Fleisig, un étudiant en astrophysique, a ainsi supposé que les objets transneptuniens remarqués par Brown et Batygin s’influençaient en réalité les uns les autres.

 

Susanne Pfalzner et son équipe ont pour leur part avancé une autre explication : Planet Nine serait en réalité une étoile passant dans la périphérie de notre système solaire.

 

Ce ne sont cependant que de simples suppositions, des suppositions invérifiables en l’état actuel de nos connaissances.

 

Scott Sheppard, un chercheur travaillant pour le Carnegie Institution for Science, s’intéresse lui aussi beaucoup aux objets transneptuniens et il a récemment eu l’occasion de découvrir et d’étudier 2015 TG387, un corps se trouvant aux confins de notre système, un corps surnommé The Goblin.

 

L’étrange orbite de The Goblin, une preuve de plus de l’existence d’une neuvième planète ?

 

Or justement, en suivant la trajectoire du corps, le chercheur a fait une étonnante découverte. The Goblin suit en effet une orbite elliptique très aplatie, une orbite semblant être influencée par un autre corps, un corps très massif et situé lui aussi en périphérie de notre système.

 

En effet, le corps se trouve sur une orbite très allongée le plaçant loin de notre étoile. Trop pour qu’il soit influencé par ce dernier.

 

Ce n’est qu’une supposition, mais les chercheurs pensent que 2015 TG387 pourrait être influencé par une planète correspondant à la description de Planet Nine, une planète dotée d’un diamètre dix fois supérieur à celui de notre propre monde.

 

Sheppard et son équipe estiment également que d’autres corps se cachent sans doute aux abords de notre système. Leur observation est cependant difficile dans la mesure où ces derniers peuvent mettre plusieurs dizaines de milliers d’années à faire le tour de notre étoile.

 

Chad Trujillo, un membre de l’équipe, tient cependant à se montrer prudent.

 

Pour lui, l’orbite de 2015 TG387 n’est pas une preuve de l’existence d’une neuvième planète située aux confins de notre système, mais elle nous montre au moins qu’il se passe beaucoup de choses là-bas.

 

0 commentaires

jeu.

04

oct.

2018

Final des conférences 2018 d’Ovni-Languedoc

 

Le MUFON France nous propose et nous le remercions le final des conférences 2018 d’Ovni-Languedoc avec une table ronde prestigieuse réunissant Gildas Bourdais, Pascal Fechner, Thierry Gaulin, James, Joslan F.Keller et Franck Maurin. 

 

0 commentaires

mer.

03

oct.

2018

Québec : Rencontre d’un enfant avec un humanoïde

Centre-ville de Shawinigan

 

 

Une nuit de 1967, une jeune fille était dans son lit en train de dormir. Soudainement, un mystérieux être humanoïde a fait son apparition dans sa chambre.

Était-ce un extraterrestre ?

Tout porte à le croire.

 

Cette rencontre du troisième type se serait produite, à Shawinigan, une ville du Québec, au Canada.

 

Témoignage :

 

« Je viens de lire une description d’une rencontre avec un humanoïde et cela m’encourage à vous conter ce qui est arrivée à mon amie d’enfance. Nous avons 64 ans et c’est dernièrement qu’elle m’a révélé les détails d’une rencontre qui s’est passée dans les années 60. Elle avait une dizaine d’années alors. Elle dormait dans la même chambre que sa sœur. Elles dormaient dans un lit superposé et mon amie occupait l’étage supérieur. »

 

« Une nuit, elle s’est réveillée pour réaliser qu’il y avait quelqu’un dans sa chambre (sa sœur ne s’est jamais réveillée). C’était un être qu’elle m’a décrit comme quelqu’un qui était de couleur grisâtre. Et cet humanoïde voulait s’étendre à côté d’elle. Elle lui a répondu spontanément: « Non! ». Et l’être est parti, tout simplement. Je ne comprends pas qu’elle n’ait pas paniqué. Y a-t-il une explication à sa « bravoure »?

La surprise, l’adrénaline?

À sa place, j’aurais poussé de grands cris de terreur. »

 

0 commentaires

mer.

03

oct.

2018

Une dame blanche filmée le long d’une route

Une étrange et terrifiante « créature humanoïde » a été filmée alors qu’elle semblait marcher le long d’une route.

 

Ces mystérieuses images nous montrent une personne fantomatique ou un animal totalement inconnu. Elle ont fait surface récemment, en ce mois de septembre 2018.

 

La vidéo ne fournit ni le lieu ni l’heure du moment où cette rencontre effrayante s’est produite.

 

Elle nous montre une mystérieuse silhouette blanche et brillante qui émerge de l'herbe à droite de la voiture. C’est le conducteur qui filme cette effrayent silhouette.

 

La créature semble soudainement rebondir ou courir le long de la route à la nuit tombée.

 

Cette vidéo étrange a laissé les internautes perplexes.

 

Certaines personnes ont donné des explications rationnels sur ce que cela pourrait être.

 

L'un d'eux a déclaré : « Cela ressemble presque à une mouffette, sautillant le long d'une clôture (pas une route), et essayant de s'éloigner des phares. »

 

« Peut-être est-elle blessée ? »

 

Un autre commentateur a suggéré que la créature ou la personne paraissait utiliser un bâton.

 

Il a écrit : « Regardez de plus près du buisson, il y a une sorte de bâton. »

 

« Quelqu'un soulève le bâton au-dessus de l'herbe. »

 

Un autre a écrit : « Il semble qu'il ne peut pas fuir. C’est comme cela qu’un oiseau bougerait s'il était blessé. »

 

Était-ce un fantôme ou un animal blessé ?

 

Le débat est ouvert …

0 commentaires

mer.

03

oct.

2018

Lune : structure pyramidale sur Google Moon Maps

 

Un objet ressemblant à une pyramide a été repéré sur la surface de la Lune sur Google, et certains chasseurs d'OVNI ont cru que c'était une base extraterrestre.

 

Les théoriciens du complot étaient dans une frénésie lorsqu'une vaste structure a été observée à la surface de la Lune.

 

Beaucoup ont immédiatement conclu qu'il s'agissait d'une base extraterrestre ou d'un monument extraterrestre et ont pensé que la NASA et d'autres organismes similaires couvraient quelque chose.

 

En utilisant Google Moon, la prétendue pyramide lunaire est visible sur les coordonnées 20 ° 48'45.54 "N 25 ° 59'50.89". W.

 

L'Argentin Marcelo Irazusta a téléchargé la vidéo sur YouTube.

 

La vidéo semble montrer une structure d'apparence humaine à la surface de la lune.

 

M. Irazusta a écrit dans la description qu'une mystérieuse élévation sur la Lune indique qu'il pourrait s'agir d'une structure non naturelle.

 

Beaucoup de téléspectateurs croyaient que la NASA couvrait quelque chose. Cependant, d'autres n'étaient pas aussi convaincus, ce qui laisse entendre que l'anomalie ne témoignait  seulement que problèmes techniques.

Une personne a expliqué qu'il s'agissait d'une défaillance électronique  tout comme d'autres structures présumées sur la surface lunaire.

 

Certains théoriciens de la conspiration ont dit que les extraterrestres occupaient la lune, raison pour laquelle la NASA n'est pas revenue depuis la fin des missions Apollo dans les années 1970.

 

Ils soupçonnent que des anomalies telles que la pyramide à la surface de la lune pourraient être des monuments construits par une ancienne civilisation extraterrestre tout comme les pyramides trouvées sur Terre.

 

 

 

0 commentaires

mer.

03

oct.

2018

INDE : Formation nuageuse de la forme d'un immense Ovni cylindrique en haute altitude

 

Date de l'observation : Le 26 septembre 2018

Lieu de l'observation : Valsad, Inde

 

D'après Scott Waring :

 

"C'est un gros OVNI !

Il a l'air d'avoir plus d'un kilomètre de long et a une forme de disque classique.

C'est probablement venu du fond de l'océan, puisque 75 p. 100 de la surface de la terre est recouverte d'eau, il est logique qu'ils se cachent là où les humains ne vont pas. 

 

De plus, j'ai placé la première capture d'écran en format négatif, ce qui a rendu les bords de l'OVNI plus prononcés afin que sa forme réelle puisse être plus facilement vue.

Oui, c'est absolument un OVNI, 100%. Il n'y a aucun doute à propos de cette observation. Un vaisseau mère extraterrestre a été filmé. "

 

 

Le témoin oculaire déclare : 

 

"J'ai observé une forme distinctive. Il est camouflé par un nuage. Il laissait aussi une traînée de fumée comme celle d'un avion à réaction."

 

 

0 commentaires

mer.

03

oct.

2018

Argentine : Deux amis attaqués par un OVNI !

 

Des habitants de la Province de Río Negro, en Argentine, ont raconté que leur voiture était tombé en panne et que leurs téléphones portables avaient cessé de fonctionner après qu’ils aient repéré un OVNI dans le ciel.

 

Le village de Ingeniero Huergo est devenu ce week-end le théâtre d'un mystérieux événement qui a suscité beaucoup de peur à travers le pays. Deux amis ont dit qu'une lumière blanche dans le ciel avait essayé de les kidnapper alors qu’ils se trouvaient dans un ancien spa. Quelques minutes avant cette apparition surnaturelle, tous les objets électroniques avaient cessé de fonctionner.

 

« Tout le monde va dire que nous étions en état d'ébriété ou drogués, mais ce n'était pas le cas et c'est très sérieux ce qui s’est passé », a déclaré l'un d'entre eux.

 

Tout a commencé le dimanche 30 septembre 2018 à 3h30 du matin lorsque les jeunes se sont garés à environ 100 mètres de la rivière pour boire un verre et écouter de la musique. Bien qu'ils aient remarqué que le vent s'était levé et que, par conséquent, les arbres bougeaient avec énergie, ils n'avaient jamais imaginé qu'ils vivraient une expérience venue d'un autre monde.

 

« Quelque chose dans le ciel a illuminé la voiture d’une puissante lumière blanche, tout s’est arrêté de fonctionner à l’intérieur de la voiture, y compris les deux téléphones portables. Ensuite, le véhicule a commencé à vibrer. C’est un moment que je ne veux plus revivre de ma vie. J’ai entendu un sifflement mais ce n’était pas le vent, mais autre chose, je ne sais pas comment l'expliquer », a déclaré l’automobiliste à un site Internet local.

 

Il a ajouté : « J'ai essayé de descendre de la voiture mais quand je voulais me tenir debout, je ne pouvais pas. J’ai sauté à l'intérieur. Puis, nous avons tous les deux couru vers les arbres. A ce moment-là, nous ne pouvions pas voir cette forme. »

Après 20 minutes cachés dans la végétation, ils sont retournés à la voiture mais la batterie « était morte » et ils ont dû la démarrer en poussant.

 

« Nous ne voulons pas donner nos identités car la première chose que les gens vont dire, c'est que nous étions ivres ou drogués. Ce que nous avons vu et ce qui nous est arrivé n'est pas une blague ou quelque chose de banal », a ajouté le jeune homme.

 

À leur tour, les médias de la ville de Rio Negro sont allés consulter les voisins sur ce qui s’est passé et beaucoup d’entre eux ont raconté leur propre expérience en la matière. Ils disent que ce n'est pas la première fois que cela se produit et que c'est un endroit où « il se passe toujours des choses étranges ».

 

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

La Nasa et un astronome amateur ont photographié le même énorme objet près du Soleil

 

Dans la soirée du 29 septembre, le skywatcher Stefano Farigu en Italie, témoin de la phase de coucher du soleil, a commencé à photographier le Soleil avec un appareil Nikon D800.

 

Ce n'est qu'après avoir vu les images que Stefano a remarqué la présence d'un objet lumineux inconnu près du Soleil.

 

Image à gauche : Images de l'objet par la NASA - Image de droite : Images de l'objet par le Skywatcher.

 

Stefano parle d'un corps céleste, comme la tristement célèbre planète X, Nibiru ou la planète Nine, mais puisque les images de la NASA et du skywatcher ont été prises dans le même laps de temps, on peut supposer qu'elles ont capturé le même objet (immense OVNI ) près du soleil !!

 

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

Ovni discoïde dans le ciel de Mexico

Date de l'observation : 28 septembre 2018

Lieu de l'observation : Mexico, Mexique, Mexique

Source : Caméra en direct

 

Scott Waring nous transmet cette incroyable photo :

 

"La chaîne ColourUFO de Youtube a enregistré ces images exceptionnelles d'un Ovni en forme de disque au-dessus de Mexico par l'intermédiaire d'une caméra Internet en direct.

 

Les images montrent clairement la soucoupe volante classique qui plane au-dessus de la ville.

 

Heureusement pour nous, quelqu'un était en train d'enregistrer en regardant cette caméra et a filmé ces images époustouflantes.

 

Les OVNI de la ville de Mexico proviennent probablement des volcans  Colima ou Popocatepetl qui sont tous deux connus pour leurs entrées et sorties d'OVNI.

 

J'ai souvent dit que les bases extraterrestres se trouvent à 4-6 km en dessous de celles des volcans de Mexico. 

 

Maintenant, je suis ColourUFO depuis plus de cinq ans. Je peux honnêtement dire qu'il consacre plus d'heures par semaine que 99% des chercheurs d'OVNI dans le monde. "

 

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

« DISPARITIONS MYSTÉRIEUSES : SPÉCIALE SUD DE LA FRANCE » AVEC LIONEL CAMY

Emission proposée par NUREA TV le 28/09/2018

 

 

 

Chaque année, de nombreuses personnes disparaissent partout dans le monde dans des circonstances mystérieuses. Romancier et auteur spécialiste en disparitions mystérieuses, Lionel Camy est à l’origine d’une série de livres « Disparus dans la nature » qui compilent des histoires effrayantes, mais vraies.

 

Dans cette émission “Spéciale Sud de la France”, Lionel Camy nous présentera 3 cas énigmatiques de disparitions survenues dans le département des Alpes Maritimes. Il décryptera ces dossiers pour nous et passera en revue les différentes hypothèses pouvant expliquer ces disparitions, afin que chacun puisse se faire son propre avis.

 

Site web : http://lionelcamy.blogspot.fr/

 

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

La Chine aurait piraté le mystérieux projet HAARP

 

Des théoriciens du complot affirment que la Chine a piraté un observatoire solaire Américain afin de prendre le contrôle du mystérieux programme militaire HAARP lié à la « maîtrise des conditions météorologiques ».

 

Le Sunspot Solar Observatory, situé au Nouveau-Mexique, a été fermé par des agents fédéraux le 6 septembre 2018. Cette installation nationale observe le soleil et diffuse un flux en direct 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

 

Aucune explication officielle n'a été fournie pour cette fermeture qui a duré 11 jours. Cet événement a déclenché une multitude de théories du complot. Certains ont affirmé que cette fermeture inattendue avait un lien quelconque avec un contact établi avec des extraterrestres.

 

Cependant, le FBI a finalement déclaré que la fermeture était due à un employé qui regardait de la pornographie infantile.

 

Un agent d’entretien qui travaille de nuit était soupçonné d'utiliser le réseau WiFi de l'observatoire pour envoyer et recevoir des images pédopornographiques avec son ordinateur portable, selon un mandat de perquisition.

 

Les enquêteurs, en utilisant une base de données sur la protection de l'enfance, sont parvenue à retracer les pages web consultées par l’homme à une adresse IP utilisée à l'observatoire en juillet 2018, nous précise le mandat.

 

Mais malgré la raison officielle fournie par le gouvernement fédéral, les rumeurs concernant la fermeture se sont poursuivies.

 

Un lanceur d’alerte, qui s’attaque aux « services secrets », aurait déclaré au responsable de la chaîne YouTube Ground Zero, Clyde Lewis, que « les espions chinois » avaient piraté l’observatoire solaire pour avoir accès aux programmes américains les plus secrets qui, selon lui, pourraient être utilisés comme « armes solaires ».

 

En utilisant un distorseur de voix, il a déclaré que l'observatoire solaire faisait partie d'un système internet interne qui contiendrait le mystérieux High Frequency Active Auroral Research Program (plus connu sous le nom de HAARP). Ce programme aurait notamment pour objectif de maîtriser l’énergie électromagnétique pour manipuler la météo et créer des armes révolutionnaires.

 

Le lanceur d’alerte prétend qu'avec ce programme, les scientifiques ont réussi à « manipuler » la surface du soleil ainsi que la couronne solaire au point de pouvoir « déclencher des éruptions volcaniques sur la couronne solaire et les contrôler ».

 

Il a affirmé qu'ils étaient « extrêmement proches » de parvenir à contrôler le soleil.

 

Les théoriciens du complot ont longtemps prétendu que le HAARP, qui utilise certains des émetteurs radio les plus puissants au monde, est utilisé pour armer et contrôler la météo.

 

Certains pensent également que ce programme est utilisé pour contrôler l’esprit et provoquer des tremblements de terre. Il aurait également provoqué le crash de la navette spatiale Colombia en 2003.

 

Une autre théorie concernant la fermeture de l’Observatoire solaire suggère que les Chinois ont piraté l’observatoire solaire pour espionner le site d’essai de missiles de White Sands situé à environ 50 miles de là.

 

« Le gouvernement chinois a piraté le système d’écoute », a déclaré le théoricien du complot Sage Wanderer.

 

« Et ils ont pointé les télescopes vers White Sands, au Nouveau-Mexique alors qui étaient censés être tournés le soleil. »

 

Cette frénésie a forcé James McAteer, professeur à l’Université d’État du Nouveau-Mexique qui est également directeur de l’Observatoire Solaire de Sunspot, à publier une déclaration disant que « le télescope n’a pas vu d’extraterrestres ».

 

Il a déclaré : « Toutes les données seront rendues publiques sous leur forme inchangée. »

 

« Rien n'est caché ou gardé secret. »

 

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

Un incroyable OVNI triangulaire filmé à Londres

 

Un cameraman a filmé un objet très étrange volant dans le ciel au-dessus la ville de Londres. Cette vidéo a alimenté les théories les plus folles sur la vie extraterrestre.

 

Dans les vidéo, on peut voir le témoin regarder un ciel nuageux. Il y a un grand arbre au premier plan. Rapidement, il remarque quelque chose qui plane au-dessus de la capitale britannique.

 

Lorsque la caméra effectue un zoom dessus, ce qui semble être un objet triangulaire bleu avec des extrémités argentées apparaît.

 

Cet étrange incident a eu lieu le 23 septembre 2018 à Londres.

 

Après avoir filmé cet OVNI, le cameraman a déclaré :

« Je l'ai vu voler au-dessus de ma tête et j'ai juste eu le temps de filmer mon caméscope zoom 90x. »

 

C'est ce zoom qui a permis à la caméra de capturer l'objet bleu.

 

La vidéo a depuis été partagée sur la chaîne YouTube The Hidden Underbelly 2.0.

 

Et les internautes se sont divisés quant à l’origine de cet objet.

 

Certains suggèrent que c'est une preuve solide que les extraterrestres sont déjà présents sur Terre.

 

« Ce sont de superbes images », a déclaré une personne.

 

Un autre a commenté : « Est-ce que ça volait juste là ? »

 

« Ou aux limites extérieures de la Terre ? »

 

Mais d'autres n'étaient pas si convaincus et ont proposé leurs propres théories sur l'objet mystérieux.

 

« On dirait un jouet », a ajouté un troisième.

 

Et un quatrième a suggéré :

« On dirait un ballon, honnêtement. »

 

Récemment un objet brillant non identifié a été repéré à proximité de la Station spatiale internationale.

 

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

Des ovnis dans le Jura ? Le mystère dure

Des phénomènes étonnants envahissent parfois le ciel de Franche-Comté; ici lorsque la lune joue avec les nuages. Photo Franck Ménestret / © Franck Ménestret

A Grande-Rivière dans le Jura, la famille Vienney dit avoir aperçu à cinq reprises des phénomènes lumineux étonnants, à proximité de leur maison. Des observations qui restent encore sans explication. Les gendarmes ne se sont pas déplacés et les caméras des scientifiques n'ont rien vu. 

Entre le 5 et le 22 août, les membres de la famille Vienney disent avoir vu des objets volants non identifiés à 5 reprises dans le ciel de Grande-Rivière (39). Les dates et horaires sont précis :

 

dimanche 5 août, 4h du matin

mercredi 8 août, 23h

dimanche août, minuit

mardi 21 août, 23h

mercredi 22 août, 23h30

Les phénomènes ont également été observés par les enfants et par Jérémy Laurencin, un ami de la famille. Avec à chaque fois la vision d'une forte lumière.

 

Virginie Vienney raconte :  "La lumière était bien plus importante que celle émise par une lanterne ou par un drone. Et la première fois, le 5 août le phénomène  n'a pas semblé être très haut, juste à hauteur du toit des maisons. La lumière se déplaçait lentement de haut en bas et de gauche à droite et cela a duré plusieurs heures, jusqu'à ce que la fatigue nous emporte. Quand nous sommes partis nous recoucher, la forme c'est transformée en triangle, avec trois points lumineux."

 

Les jours suivants le descriptif des différentes observations relatent le même type de vision, mais les membres de toute la famille sont unanimes : "L'objet" était cette fois très haut dans le ciel et "il avait changé de place par rapport à la maison."

 

Le mystère des photos et vidéos

 

Dès le 5 août, la famille a pensé à faire des photos. Mais avec un téléphone portable. C'était le 5 août au matin, après l'observation de la nuit. Jérémy Laurencin, un ami hébergé par la famille Vienney se rend sur place avec Patrice Vienney et les enfants. Au sol, tous auraient constaté au sol "une trace triangulaire, de 5, 4 et 3 mètres de côté ou l'herbe était couchée". Mais lorsque Jérémy se saisit de son portable, celui-ci est brûlant... et éteint. Au moment de notre reportage, aucune trace n'a été constatée mais plus de 15 jours s'étaient écoulés.

 

Lors des apparitions suivantes, des vidéos ont été tentées avec un appareil photo numérique. On y aperçoit très difficilement un point clignotant, mais l'image bouge sans cesse et n'est donc pas exploitable pour une quelconque interprétation.

Des gendarmes discrets

 

Dans ce dossier, les époux Vienney disent avoir composé le 17, le soir de la première apparition. Mais à l'autre bout du fil le gendarme ne les aurait pas pris au sérieux.

 

Interrogés par nos soins, les gendarmes de Franche-Comté nous ont expliqué qu'il existe une procédure pour ce type d'événement. Tout témoignage doit être pris au sérieux et vérifié. Une enquête poussée peut être menée pour tenter d'élucider le mystère. Enquête de voisinage, auprès des armées, des observatoires, de l'aviation civile ou encore auprès de la police de l'air et des frontières.

 

Mais après nous avoir garanti une interview pour notre reportage, les gendarmes ont fait marche arrière ne souhaitant plus apparaître à la télé sur une thématique "sensible" et qui pourrait "nuire à l'image des gendarmes".

Que disent les scientifiques ? 

 

A Besançon, l'observatoire du CNES possède une caméra qui scrute le ciel en permanence. Elle fait partie du réseau "Fripon" implanté un peu partout en France et qui enregistre les images des comètes et autres étoiles filantes pour en déterminer la provenance et le point de chute. Un dispositif qui n'a pas pour  vocation de découvrir les traces de passages d'ovnis. Mais lorsque les phénomènes sont suffisamment gros, suffisamment lumineux, et captés par plusieurs caméras du réseau Français, alors les images sont conservées et étudiées par les scientifiques. Dans le cas présent, rien n'a été détecté par le dispositif.

 

Pour les scientifiques, 90% des observations faites par les populations ont une explication rationnelle et presque à chaque fois, le doute s'installe à cause d'un problème de perception. Dans le noir, et avec un objet inconnu,  les notions de taille et de distance sont totalement aléatoires.

 

En France, Le GEIPAN étudie les apparitions étranges.

 

La France est la première (et sans doute la seule) nation à s’être dotée d’un organisme officiel civil, public et indépendant, d’études des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés (PAN). Depuis 1977, le GEPAN, puis le SEPRA et maintenant le GEIPAN a rassemblé, analysé et archivé des milliers de témoignages représentant plus de 1600 cas d’observations, dont près de la moitié ont été élucidés.

 

Les témoignages recueillis seront analysés à l’aide d’experts pluridisciplinaires, notamment dans les domaines aéronautiques, afin de tenter d’expliquer les phénomènes observés. Si nécessaire des auditions, voire des reconstitutions sur le terrain seront organisées par le GEIPAN. Les résultats des enquêtes menées par le GEIPAN sont rendus publics à travers le portail d'information du GEIPAN. Les témoins sont également personnellement informés du résultat de l’enquête et leur anonymat est strictement préservé.

0 commentaires

mar.

02

oct.

2018

Appel à témoins observation inexpliquée à Bayonne dans les années 2000

 

Contexte

 

Date :  Dans les années 2000.

Observation nocturne : 00h30.

Nombre de témoins : 2 ( à la connaissance de la témoin)

Visuel : masse sombre avec deux lumières non clignotantes.

Bruit : aucun.

Déplacement : en ascension ligne droite , lumières toujours en parallèle.

Météo: pas ou peu de vent, ciel dégagé .

Altitude : Plus haut que celle des avions, située à plus de 12200 mètres.

Ville : Bayonne – ( sud -ouest de la France -pays Basque.)

Région : Nouvelle Aquitaine

Département : Pyrénées Atlantique .

 

 

Récit du témoin

 

"Et bien, je ne sais pas si tu te rappelles, mais l’ufologie m a toujours attiré, je scrute souvent le ciel..

 

Observation située à  Bayonne ,il était minuit 30 passé. Le temps était clair . Pas de nuage.

 

Mais là je regardai pas vraiment et en fait ça m a même fait un peu peur. On s attendais pas à ça .Je travaille de nuit.

 

Avec ma collègue on est sorti pour une pause cigarette.

 

On était tranquille, et ce qui a d’ abord attiré notre attention ça été le bruit (le cri) d ‘une bête ,on n’arrivait pas à déterminer ce que c’était. On s est du coup levé de notre chaise pour regarder la forêt derrière située derrière nous, et je ne sais pas pourquoi, j ai regardé le ciel, tu  ne vas peut être pas me croire.

 

Et j ai vu deux lumières qui ressemblaient aux étoiles qui étaient côté dans le ciel  , à la seule différence ,  elles montaient bien en parallèle l’ une et l’ autre.

 

C est là que ma collègue a aussi regardé. Et on est resté à  ne pas comprendre, je ne peux pas t ‘expliquer l’ effet. C’ est comme si il y avait une grosse masse sombre que l’ on ne pouvait pas vraiment voir si ce n est ces deux lumières qui se déplaçaient assez lentement, et d un coup ça a disparu !

 

Nous sommes restées bêtes et on en avait la la chair de poule! Çà avait l ‘air tellement énorme , c’ est çà qui nous a fait un peu peur.  Aucun nuage,  c’ est pourquoi nous n’avons pas compris que ça disparaisse d’ un coup, alors que les autres étoiles étaient toujours là.

 

Il y a l’ aéroport de Biarritz, mais çà n avait rien de comparable, c était vraiment beaucoup plus haut que des avions et ceci ne clignotait  pas.

 

J ai pensé à des satellites, mais ça allait vraiment moins vite .

 

Ceci c’est déroulé entre une zone rurale et urbaine de la ville,  à ce niveau là,  il y a un château d eau ."

 

 

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

MOTIVATIONS ! – L’UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTv

 

Dans le cadre  des Rencontres Ufologique de Valensoles, Gilles Thomas a donné une conférence  sur

« les ovnis dans le triangle d’Or ».

 

 

Dans ces endroits les observations d’ovnis mais également les phénomènes inexpliqués sont relativement fréquents et ce depuis longtemps;

Au cours des années 60, 70 et 80, les ufologues considéraient le secteur de Valensole comme une zone sensible d’observations d’ovnis.

Ils ont appelé cette zone: le triangle d’or comprenant Manosque, Cadarache et Valensole. peut-être  en l’ honneur de la colline du mont d’or qui fut depuis les Celtes un lieu de guet protégeant Manosque

 

Ce ne sont pas des endroits anodins….

 

L’une des pointes du triangle est située sur l’affluent du Verdon et de la Durance; et s’y trouve le  Centre d’Etude de Cadarache inauguré en 1963 qui est le plus grand centre de recherche et développement en Europe sur l’énergie nucléaire (la fission et la fusion), les nouvelles technologies de l’énergie et la biologie végétale.  et où se développe le projet ITER qui est l’un des éléments majeurs des  recherches visant à reproduire une énergie qui ressemble à celle créée naturellement au cœur du soleil.

 

 Sur Les deux autres pointes du triangle se trouvent Les villes de Manosque et  de Valensole. Distantes de 15 km à vol d’oiseau elles sont situées dans un département  considéré en zone de sismicité moyenne – la plus forte de France métropolitaine – .

 

L’activité sismique est concentrée le long de failles,. Entrevaux, Les Mées, Valensole, Manosque (2 cantons), Peyruis

Les séismes sont, avec le volcanisme, l’une des manifestations de la tectonique des plaques.

 

On y a recensé 63 épicentres historiques et on y enregistre un millier de séismes par an, dont quelques uns seulement sont ressentis par la population.

 

Ainsi, entre 1935 et 1997, 48 séismes de magnitude au moins égale à 3 ont été enregistrés. Les séismes historiques les plus importants ont été ressentis sur les communes de Manosque et de Castellane.

 

A cela s’ajoute les mouvements de terrains  fréquents.

 

Mais rassurons-nous la faille de la moyenne Durance est bien surveillée dans la région de Cadarache.

 

C’est aussi un haut lieu de passage depuis les temps les plus reculés et de brassage de population ce qui veut dire abondance de légendes et de croyances diverses.

 

C’est un lieu de hauts risques naturels et comme si cela ne suffisait pas s’y ajoutent des risque technologiques très importants.

 

Descendons vers Trans-en-Provence dans le Var

 

Dans La vidéo suivante  intitulée Zones sensibles en France Gilles Thomas glisse une phrase  :

 

"Il y a comme un silence là-bas, pour les observations"

 

 ..que veut-il dire par là ?

Je ne sais pas ! Il était question des ovnis dans le Finistère.

 

Je dois dire que lorsque j’aborde le sujet de l’Ufologie  à Lorient, (la Bretagne du sud) je me rends compte que les paroles sont comme empêchées, ou alors les propos partent dans une envolée enthousiaste puis avec une pirouette  bifurquent brusquement ou s’arrêtent pile dans un silence gêné, acculés dans leur dernier retranchement, « ceux qui sont sensés savoir  informer » vous envoie manu militari vers le Geipan. 

 

 

 

Bref

!

Gilles à abordé le cas de  Landevenec, petite ville nichée au bord de la Rade de Brest, située à la lisière des Monts d’Arrées et à  1364 km de Trans-en-Provence 

 

Une piste de réflexion semble s’ouvrir :

 

Ce qui se passa à Landevenec ce Lundi 20 mai 1974,à 19 heures,  semblerait consolider avec 7 ans d’avance les conclusions de l’étude de l’observation de Trans-en-Provence le jeudi 8 janvier 1981 à 17:00 , et celle de l’affaire de l’Amarante à Nancy Le jeudi 21 octobre 1982 à 12:35 , et donc peut-être  par ricochet les dires de Monsieur Masse

 

De quoi s’agit-il ?

 

- Lundi 20 mai 1974, 19 heures. M. Le Meur, boulanger, accompagné de son épouse et de leurs deux enfants, roule sur la petite route qui les mène à  Landévennec (Finistère), sur la rive nord de la presqu’île de Crozon.

 

Depuis quelques instants, une puissante lueur attire leur attention, devant, au niveau du sol…

 

A la sortie d’un virage, la source de lumière apparaît: il s’agit d’un « chapelet » de sept ou huit sphères, disposées horizontalement, à 1 m environ au-dessus de la route.

Elles ont toutes un diamètre d’une quarantaine de centimètres, le chapelet ayant donc environ trois mètres de long. L’ensemble, qui se trouve à 25 m, tout au plus de la voiture, émet une très puissante lumière blanche.

 

Ne comprenant pas à quoi il a affaire, M. Le Meur fait plusieurs appels de phares.

Pas de réponse!

Il fait demi-tour en toute hâte, et s’éloigne aussi vite qu’il peut.

Il ne s’arrêtera qu’à la gendarmerie de Telgruc-sur-Mer, pour témoigner sans attendre.

 

- Le mardi 21 mai, les gendarmes examinent le lieu de l’incident.

 

Sur le bord de la route, et sur une surface de 2 à 3 mètres carrés, les fougères paraissent anormalement flétries. Les enquêteurs de la Gendarmerie prennent de nombreuses photos des lieux, 

et prélèvent plusieurs plants de fougère, avec les racines. Ils font de même, pour comparaison, à 5m et à 8m du centre de la zone affectée.

 

Les prélèvements sont aussitôt envoyés à un laboratoire parisien

Quelques jours après l’incident, deux échantillons, de 1 g chacun de fougère, sont analysés:

passés en ébullition pendant deux heures avec un mélange d’éthanol et de chloroforme, filtrés à chaud,puis évaporés.

L’échantillon témoin (flacon marqué « vert ») pèse 50 milligrammes et contient de la chlorophylle et de la résine.

L’autre (« marron »), prélevé sur les plantes qui ont dépéri, ne contient plus que 20 milligrammes après l’opération.

La chlorophylle a totalement disparu.

M. Vernier, chimiste organicien, constate la présence d’un élément inconnu présentant un spot en chromatographie.

Cet élément non identifié n’apparaît qu’en lumière ultraviolette.

Le rapport conclut:

« disparition de la chlorophylle, vieillissement accéléré,

traumatisme biochimique d’origine indéterminée ».

 

Selon l’ article d’Armor Magazine de mai juin 1977 avec pour

titre :

« Le défi scientifique UN ELEMENT INCONNU » (c’est une petite revue bretonne très sérieuse).

 

Mis au courant de l’affaire,un député du Finistère  en informe aussitôt le Ministère de la Défense.

 

 

Si le traumatisme subi par les végétaux est inexplicable, l’aboutissement final du dossier est tout aussi obscur.

 

Du Ministère de la Défense, il est transmis à celui de l’Industrie et de la Recherche,

« l’organisme le plus habilité à ce type de recherche ».

 

Ce député du Finistère, proche du Ministre de la Défense Yvon Bourges, tente de le récupérer, en vain.

Classé secret-défense (on se demande bien pourquoi)

ainsi furent oublié les analyses des végétaux du cas de Landévénec aux résultats quasi identiques à ceux des analyse de l’affaire de Trans-en- Provence.

 

Que de temps perdu ! 

 

Mais il est vrai que le phénomène Ovni  était assez présent et assez voyant en Bretagne en cette année 1974 …les autorités devaient commencer à saturer.

 

L’affaire de Landévénec est relatée par UFO SCIENCE :

 

https://www.ufoscience.com/ufoscience/fr/telechargements/pdf/landevennec.pdf

 

Autre source : Ovnis sur le Finistère de Jean François Boëdec réédition de 2011

 

et les deux affaire de Trans-En-Provence et de Nancy (l’affaire de l’Amarate) sont relatées et comparées dans un article du CRUN

 

http://info-crun.over-blog.com/article-trans-en-provence-et-nancy-50085875.html

 

SUR LE FORUM

https://www.forum-ovni-ufologie.com/search?mode=searchbox&search_keywords=landevennec&show_results=topics

 

https://www.forum-ovni-ufologie.com/t8500-1981-l-affaire-de-trans-en-provence-ovni-ufo?highlight=l+affaire+de+l+amarante

 

Je voulais souligner l’importance de ces 4 affaires : 

Le point commun entre les témoignages de Valensole en 65,  Landévennec en 74, Trans-en-Provence en 81, et Nancy en 82  :

 ce sont les  traces sur le sol et  traces sur les végétaux pouvant être constatées et analysées et c’est d’une grande importance   pour un phénomène dont la réalité repose presque entièrement  sur la preuve testimoniale .

 

Encore merci à l’équipe d’ ODHTv pour ses recherches et ses vidéos. 

 

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

Inde : Ovni lumineux photographié dans le ciel de Chakan

 

Le 27 septembre 2018, un témoin a pris une étrange photo à Chakan, une ville de recensement de l'État indien du Maharashtra.

 

Sur cette image, on peut voir un OVNI lumineux....

 

Rapport du témoin :

 

"Après la forte pluie, je veux prendre des photos des nuages. Au moment de la prise de photo. Je l'ai vu."

 

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

Les témoins extraordinaires de Michael Salla

 

Ici la 5ème partie des conférences 2018 d’Ovni–Languedoc proposé par le MUFON FRANCE.

 

C’est Gildas Bourdais avec le thème « Les témoins extraordinaires de Michael Salla ».

 

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

Et si les ovnis n’existaient pas? Bilan historiographique et bilan du scepticisme en ufologie

Voici le 4° volet des conférences 2018 d’Ovni-Languedoc proposé par le MUFON FRANCE qui se sont tenues le 23 septembre dernier:

il s’agit de la visioconférence de Thibaut Canuti sur le thème « Et si les ovnis n’existaient pas?

Bilan historiographique et bilan du scepticisme en ufologie ».

 

1 commentaires

lun.

01

oct.

2018

D’étranges boules de feu observées en mer d’Irlande

Carte bathymétrique de la mer d'Irlande

 

En 1965, des touristes français se trouvaient sur un bateau en mer d’Irlande. Soudainement, trois énormes OVNI sphériques sont apparus juste en face d’eux.

 

Témoignage :

 

« Nous étions en mer d’Irlande en action de pêche, sur le pont avant, avec deux camarades. D’un coup, sont apparus, trois très grosses boules de feu rouge, une en face du bateau, et deux de part et d’autres.Cela a duré cinq minutes, puis d’un coup, les trois lumières ont disparues.

 

En discutant avec mes camarades, moi je pensais qu’elles avaient plongés sous l’eau, Mais mes camarades, pensaient qu’elles étaient partis à une vitesse folle.

 

J’ai eu une autre expérience avec des boules de feu pareil, dans le golfe de Gascogne, mais cette fois ci ,j’étais seul, la boule était beaucoup plus près, je l’ai vu partir à une vitesse folle.

 

Un de mes collègues est toujours en vie et habite pas loin de chez moi. »

 

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

Des chercheurs étudient actuellement des morceaux d’OVNI

 

Des scientifiques de haut niveau affirment qu’ils étudient actuellement des matériaux provenant d’un OVNI qui s’est écrasé. Ils considèrent que cela pourrait constituer une avancée révolutionnaire pour l’humanité.

 

To The Stars Academy, un groupe d’anciens agents des services secrets, d’agents du gouvernement américain et de scientifiques, affirment disposer de sept échantillons provenant d’une soucoupe volante qui aurait été abattue.

 

« Chaque échantillon représente différentes pièces provenant de phénomènes aériens potentiels non identifiés et nous apprennent la manière dont ils fonctionnent », a déclaré l’un des membres de l’académie.

 

Selon les rapports, les premières études effectuées sur ces objets dans le cadre du projet de recherche Adam ont donné des résultats incroyables.

 

Ces matériaux auraient été récupérés lorsque ce phénomène aérien non identifié (UAP ou « Unidentified Aerial Phenomenon ») était en vol stationnaire. Cet OVNI, précisent-ils, avaient la forme d’un « V ».

 

To The Stars Academy nous explique que cette échantillon composé de Magnesium-Zinc-Bismuth a été récupéré après le crash de cet engin mais admet que « la source ne peut pas être vérifiée ».

 

Ses experts ont déclaré qu'il n'y avait « aucun précédent pour cette combinaison structurée de matériaux » et que « le but ou la fonction véritable du matériau est inconnu ».

 

Curieusement, ils affirment qu’un des côtés de l’échantillon semble avoir été façonné parce qu’il a un contour défini.

 

Ils ont également constaté que le matériau agit comme un guide d'onde pour les fréquences térahertz (ondes électromagnétiques).

 

Davantage de tests sont prévus sur ces matériaux, nous explique Disclove TV.

 

Récemment on a appris que le gouvernement des États-Unis stocke des éléments récupérés sur des OVNIS dans un immense hangar lourdement gardé près de Las Vegas.

 

Le Programme d’identification avancée des menaces aérospatiales de pointe du Pentagone (AATIP) a enquêté sur les soucoupes volantes pendant quatre ans à partir de l’année 2008.

 

Le programme, qui a coûté 16,5 millions de livres sterling (plus de 20 millions de dollars), a été lancé après que l'ancien sénateur démocrate du Nevada, Harry Reid, eut fait pression pour sa création.

 

Bigelow Aerospace, fondée par l'entrepreneur et ufologue Robert Bigelow, âgé de 73 ans, travaillait aux côtés de fonctionnaires, dont Luis Elizondo. Des matériaux et des alliages provenant d'OVNI écrasés auraient été entreposés au siège de l'entreprise,

 

Le New York Times a rapporté l’année dernière que « sous la direction de M. Bigelow, la société a modifié ses bâtiments à Las Vegas pour pouvoir stocker des alliages métalliques et d’autres matériaux que M. Elizondo et des entrepreneurs du programme avaient découverts suite à des phénomènes aériens non identifiés. »

 

« Les chercheurs ont également enquêté sur des personnes qui ont déclaré avoir subi des effets physiques lors de rencontres avec des objets et les avoir examinées pour détecter d’éventuels changements physiologiques. »

 

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

Six Ovnis observés en Australie

 

Date de l'observation : 28 septembre 2018

Lieu de l'observation : Caloundra, Australie

Source : Rapport Twitter https://twitter.com/UFO_Sightings_X

 

Voici une vidéo d'OVNI qui a été envoyée sur le compte Twitter de Scott Waring.

Une personne a été témoin de six OVNI ou plus qui volaient au-dessus de leur ville en Australie le 28 septembre.

La vidéo sur les ovnis était géniale, mais j'ai dû ajouter un peu de lumière et de contraste pour rendre les ovnis plus visibles...comme je l'explique dans la vidéo ci-dessous.

 

L'Australie est célèbre pour ses observations d'OVNI et la ville de Caloundra est sur l'océan, donc très probablement ces OVNIs viennent d'une base sous-marine extraterrestre non loin de la côte.

0 commentaires

lun.

01

oct.

2018

Mars : crâne extraterrestre ?

 

Un crâne extraterrestre surmonté d’une antenne a été découvert sur Mars par des chasseurs d'OVNI qui ont exploré les photos de la planète rouge.

 

Les chasseurs extraterrestres croient que la NASA est soit passée à côté de cette preuve de vie sur Mars, soit elle tente maladroitement de dissimuler la vérité.

 

Récemment, ils assurent avoir trouvé quelque chose de mystérieux qui n’était pas censé être là lorsqu’ils ont analysé des photos prises par le rover martien de la NASA.

 

Les chasseurs d'OVNI pensent avoir repéré ce qui ressemble à un véritable crâne extraterrestre.

 

Ce qui rend cette créature supposée encore plus étrange est le fait qu'elle semble avoir des antennes.

 

Scott Waring (UFO Sightings Daily)  a déclaré :

 

« La NASA examine constamment des mesures : mathématiques, statistiques, vitesse des vents, la pression de surface et des centaines d’autres statistiques au lieu de découvrir et de signaler des signes de vie intelligente. »

 

Scott C. Waring pense voir dans la photo : « C’est un crâne qui est ouvert au niveau du front. »

 

« Cela ressemble à un crâne allongé, avec une antenne, des yeux, un nez, une bouche, un menton et une barbe. Il semble représenter un guerrier masculin. »

 

« Je dis guerrier parce que son casque possède une crête au centre du front, au centre du crâne, ainsi qu'une crête autour de la zone brisée. »

 

Cependant, les scientifiques de la NASA disent que ce crâne ainsi que d'autres découvertes similaires ne sont que les effets de la paréidolie. Ce phénomène psychologique se produit lorsque le cerveau trompe les yeux qui voit des objets familiers ou des formes dans des motifs ou des textures.

 

Cela signifierait que le crâne martien pourrait simplement être un rocher difforme.

 

Ce n’est pas la première fois que des preuves extraterrestres sont découvertes sur Mars.

 

Plus tôt cette année, un « visage extraterrestre » a été trouvé sur une photo satellite de Mars prise par la NASA.

 

 

Scott Waring est convaincu que cela pouvait être une sculpture, réalisée par une race martienne, de la même manière que les anciens Britanniques ont taillé des silhouettes de craie dans les collines.

 

Parmi ces gigantesques sculptures, on retrouve le géant de Ceren Abbas dans le Dorset et le fameux Géant de Wilmington dans le comté du Sussex de l’Est.

 

Cependant, la NASA a insisté sur le fait que la roche n'est qu'un cratère d'impact réalisé par une météorite qui a laissé une forme inhabituelle suite à une érosion ultérieure.

 

Lorsque la NASA a publié l'image avec la légende « alien head », elle a déclaré :

 

« La photo nous montre un cratère d'impact sur Chryse Planitia, à proximité du site d'atterrissage de Viking 1. Cela ressemble à une tête avec des yeux exorbités. »

 

« Ces deux renfoncements à l’extrémité nord du cratère (les ‘yeux’) peuvent s’être formés par l’érosion éolienne ou

hydrique. »

 

« Cette région a été modifiée par deux processus : l’action de l’eau dans un passé lointain provoquée par des inondations qui se sont déversées sur l’ouest de Chryse Planitia depuis Maja Valles, et l’action du vent plus récemment. »

 

0 commentaires

sam.

29

sept.

2018

Docteur Roger K.Leir – Contacts OVNI, La Dernière Frontière

Article du MUFON FRANCE

« Dans ce nouvel ouvrage, le docteur Roger Leir établit le bilan de ses recherches sur les ovnis, les implants et le cas célèbre de Varginha au Brésil. En effet, qu’avons-nous appris de ces petits morceaux de preuves physiques que constituent les implants alien ? Se pourrait-il que ces petits fragments nous en disent plus sur nos frères de l’espace que d’autres sortes de preuves physiques ?

 

Qu’est-il arrivé à Varginha depuis la parution de son ouvrage «  »Des Extra-terrestres capturés à Varginha au Brésil » » ? Se pourrait-il que les habitants aient été intimidés par les militaires pour les amener à dénier la vérité ?

 

Concernant la situation des ovnis dans le monde, quel progrès a-t-on fait pour la fin du secret et comment cela va-t-il affecter notre avenir ? Quels rapports avec ce qui menace notre survie terrestre (réchauffement de la planète, changements climatiques, séismes, activité volcanique et nucléaire) ?

 

Nous en sommes arrivés à la dernière frontière, aux questions ultimes. »

 

4ème de Couverture 

 

Traduit de l’américain par Gildas Bourdais, couverture : peinture de Gildas Bourdais

 

L’avis de Pascal Fechner : en cours de lecture…

Stay connected !

 

Lien vers Le Mercure Dauphinois : 

 

http://www.lemercuredauphinois.fr/controleur_livres/view/contacts-ovni

0 commentaires

sam.

29

sept.

2018

Du jamais vu! Voici la première vidéo jamais filmée sur un astéroïde

L’un des deux rovers japonais qui ont transmis à la Terre des photos prises sur l’astéroïde Ryugu a en outre réussi à filmer une vidéo, rapporte l’agence spatiale japonaise JAXA.

 

L’Agence spatiale japonaise (JAXA) a publié ce jeudi la première vidéo filmée par son astromobile sautant Rover-1B sur la surface de l’astéroïde Ryugu, en plus des photos prises par les engins Rover-1A et Rover 1A.

 

«Le Rover-1B a filmé une vidéo. Une séquence de 15 images a été faite le 23 septembre, entre 10h34 et 11h48, heure du Japon [entre 03h34 et 04h48 heure de Paris, ndlr]», a annoncé l’agence sur le site du projet Hayabusa-2.

 

Sur la vidéo, on peut voir le Soleil traverser le ciel de Ryugu, précise l’agence.

 

Largués par la sonde spatiale Hayabusa-2 le 21 septembre dernier, les deux robots sont destinés à explorer l’astéroïde Ryugu et à prélever des échantillons de sol. 

 

Ils se trouvaient initialement dans le conteneur MINERVA-II1 («MIcro Nano Experimental Robot Vehicle for Asteroid, 2e génération») transporté par la sonde Hayabusa-2.

 

Le conteneur MINERVA-II2 contenant un autre robot, doit être largué sur Ryugu en 2019.

 

Le Rover-1A possède quatre caméras tandis que le Rover-1B en a trois. Ces robots de forme hexagonale font 18 cm de diamètre. Hauts de 7 cm, ils pèsent 1,1 kg chacun, d’après le site du projet.

 

Ryugu est un astéroïde géo-croiseur Apollon de type C découvert en mai 1999 par le projet de recherche conjoint LINEAR 

de l’US Air Force, de la NASA et du Lincoln Laboratory du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

 

L’astéroïde est de forme à peu près sphérique avec un diamètre d’environ 875 m. Sa période de rotation est de 7,63 heures.

 

L’astéroïde a reçu son nom en 2015 en l’honneur du Ryugu-jo, le palais sous-marin de Ryujin, dieu dragon de la mer dans la mythologie japonaise.

 

0 commentaires

ven.

28

sept.

2018

PLUSIEURS OVNIS AUTOUR DE LA LUNE

 

Un caméraman qui passe des heures à filmer la Lune avec des caméras numériques haute définition et un équipement comprenant divers télescopes, l’homme dit avoir capturé plusieurs ovnis passant au-dessus de la surface lunaire.

 

Une série de clips sur YouTube montrent des objets sombres qui semblent passer près de la Lune, y compris un qui semble être alimenté par des réacteurs.

 

Crrow777, comme le caméraman s’appel lui-même, prétend «ne poster aucunes séquences canulars”, et dit qu’il manipule seulement le zoom, la couleur et le contraste pour faire ressortir les “anomalies” et mettre en évidence ce qu’il attrape avec sa caméra plutôt que de tromper les téléspectateurs.

 

 

Il a dit de la vidéo avec la “fusée à réacteur” : “Je ne dis pas que c’est extraterrestre, mais c’est un vaisseau contrôler intelligemment”.

 

Le caméraman prétend avoir écarter l’idée que les objets dans ces trois clips sont des satellites en orbite autour de la Terre, en raison de la durée, il les a filmé passant au-dessus de la surface lunaire – pendant près d’une minute pour un cas.

 

Il dit que cela signifie qu’ils sont trop près de la Lune pour être éventuellement des satellites en orbite autour de la Terre, qui passeraient la Lune en deux à trois secondes en raison de leur distance de cette dernière.

 

Astéroïde, satellite ou Ovni ?

0 commentaires

ven.

28

sept.

2018

Quand Homo Sapiens et OVNIs se rencontrent

Merci encore une fois au MUFON FRANCE qui nous fait partager la conférence donnée par Thierry Gaulin le Dimanche 23 Septembre 2018 dans le cadre de la IXème Journée de Conférence OVNI Languedoc, avec comme intitulé « Quand Homo Sapiens et OVNIs se rencontrent ».

 

0 commentaires

ven.

28

sept.

2018

Visiteurs Extraterrestres, Les Mobiles

 

Merci au MUFON FRANCE qui nous fait partager  la conférence donnée par James le Dimanche 23 Septembre 2018 dans le cadre de la IXème Journée de Conférence OVNI Languedoc, avec comme intitulé « Visiteurs Extraterrestres, Les Mobiles».

 

0 commentaires

ven.

28

sept.

2018

UN OVNI SUR UN FILM APOLLO 15 DECOUVERT

A PARTIR DE 2 MIN SUR CETTE VIDEO FILM ORIGINAL

 

Un chasseur d’OVNIs en ligne, Paranormal Crucible, a découvert il y quelques semaines des images intrigantes prises par l’astronaute Jim Irwin pendant la mission Apollo 15, en juillet 1971, la première où un buggy a permis aux astronautes de parcourir des distances importantes.

 

Sur ce film, on distingue à l’arrière plan une forme plus claire présentant l’aspect classique d’un disque posé sur le sol lunaire ou flottant à une faible hauteur derrière un cratère.

 

Sous le "disque", une tâche sombre peut-être interprétée comme l’ombre de l’OVNI supposé.

 

La vidéo partagée sur YouTube a été coupée, remontée et en partie retouchée afin de souligner les contours de l'anomalie mais le film original ci-dessus est disponible sur le site des archives de la NASA, sous l’intitulé: «Journal Text: 120:06:18 2 minutes 47 seconds (Real Video Clip: 0.7 Mb or MPG Video Clip: 25 Mb)». Le prétendu disque apparaît à 1’20’’.

 

1 commentaires

ven.

28

sept.

2018

Un OVNI photographié au-dessus d’un feu de camp

Un campeur a été choqué de découvrir un OVNI invisible à l'œil nu sur ses photos prises à l’aide de son téléphone portable.

 

Le témoin, qui a tenu à conserver son anonymat, était en voyage à Maiden Rock, dans l’État du Wisconsin, aux États-Unis. La semaine dernière, ils ont décidé de prendre une photo du groupe assis autour du grand feu de camp.

 

Mais quand ils ont regardé les photos sur l'iPhone, ils ont remarqué un vaisseau étrange émettant des lumières vertes brillantes et planant au-dessus du groupe.

 

Ils ont soumis leurs images au site Internet UFO Stalker. L’un des témoins a écrit :

 

« J'étais à l'extérieur dans un champ et je revenaisau feu de joie. J'ai remarqué à quel point le feu était grand et j'ai pris quelques photos avec mon iPhone. »

 

« Je n'ai pas vu d'objet avant devisionner les photos sur letéléphone le lendemain. »

 

Il a ajouté : « J'étais avec huit autres personnes. Aucun de nous ne l'a vu à l'œil nu, mais j'ai montré la photo à plusieurs autres personnes présentes et nous sommes tous d'accord pour dire que c'est bizarre. »

 

« Je pensais que cela ressemblait àquelque chose sortant d’un film de science-fiction. Cela m'a fait peur. »

 

« Je ne suis pas sûr de ses mouvements, car je ne l'ai pas vu avant de parcourir mes photos. »

 

Il poursuit : « Mais dans les photos, il y a une lueur verdâtre venant de [cet OVNI]. »

 

« Si c'était juste quelque chose de banal, et s'il y avait quelque chose là-bas, pourquoi ne pouvais-je pas le voir à l'œil nu ? »

0 commentaires

ven.

28

sept.

2018

De mystérieux filaments tombent du ciel à Serris, en France

 

Le 26 septembre 2018, de mystérieux cheveux d’ange sont littéralement tombés du ciel au-dessus de la ville de Serris, dans le département de la Seine-et-Marne, non loin de Paris, en France.

 

Témoignage :

 

« J’ai observé le 26.09.2018 de 15h a 19h une multitude de filaments cotonneux voir pelote de coton miniature avec de longs fils. Ces filaments étaient très haut dans le ciel et était réfléchissant au soleil et ils descendaient tout doucement, ciel dégagé et autour du soleil des nuages, malgré le ciel bleu vent 6 km/h température 19°, donc observation de filaments très haut dans le ciel, cela venait du nord et direction sud, cela venait de Disney.J’ai récupéré un filament que j’ai mis sous emballage.

 

Cela fait plusieurs fois que j’ai assisté à ces manifestations de filament »

 

D’où venaient ces mystérieux filaments ? Provenaient-ils d’un OVNI ? Ou existe-t-il une explication plus rationnelle ?

 

Cette même journée, un couple a observé un OVNI stationnaire à Marne-la-Vallée, une ville située à seulement une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Serris.

 

Est-ce une coïncidence ?

0 commentaires

ven.

28

sept.

2018

Ovni lumineux près d'une église en Serbie

Le 25 septembre 2018, une personne a pris une photo de l'église locale. Sur l'image, il a repéré quelque chose comme un OVNI....

 

Rapport du témoin :

 

"On m'a fait une photo de l'église locale de Jasenak près de Smederevo, en Serbie.

 

Au moment de le photo avec mon téléphone portable Samsung moi et mon conjoint nous ne voyons rien.

Après avoir pris une photo, j'ai repéré quelque chose comme un OVNI. Vous pouvez voir l'objet dans le coin supérieur gauche de la photo. Parce que mon téléphone portable est un très bon appareil photo avec une exposition prolongée, sur l'image, j'ai vu quelque chose qui ne voyait  pas au  premier regard.

 

A propos du lieu : L'église Jasenak est un lieu spécial de guérison sur la colline avec des créatures endémiques. Cet objet planait juste au-dessus de cet endroit.

 

Vérifiez la photo, s'il vous plaît."

 

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

Le plan extraterrestre pour contrôler l'humanité

David Jacobs a été professeur d’histoire contemporaine à l’université Temple de Philadelphie.

 

 

 

Il a écrit plusieurs livres et de très nombreux articles, et fut consultant pour les principales associations ufologiques des USA.

 

 

 

Nous l’accueillons sur l’antenne de Nuréa TV pour parler de son livre « Ils marchent parmi nous : Le plan extraterrestre pour contrôler l’humanité » dans lequel il nous explique pourquoi les ovnis extraterrestres sont là, qui est à bord de ces objets, et quels sont leurs agissements.

 

 

Les preuves qu’il a recueillies auprès des nombreuses personnes interviewées tendent à démontrer que ces extraterrestres ne sont pas bien intentionnés.

 

 

” David Jacobs a écrit un livre d’une extrême importance sur les abductés et la signification des abductions ” ( Ron Wesstrum, professeur émérite de sociologie, Eastern Michigan University )

 

Voici une l'Interview de David Jacobs par la web-TV Nuréa  traduite en français dans cette vidéo par Jean Librero.

 

Cliquer sur le lien suivant 

 

http://ufo-images.com/Forum%20EVAs/Vid%C3%A9os/DJ%20Abduction%20Nur%C3%A9a.mp4

LA MENACE EST REELLE

 

Ce livre explique pourquoi les Ovnis extraterrestres sont présents, qui est à bord de ces objets, et quels sont leurs agissements.

 

 

Dire que les preuves recueillies des personnes que David Jacobs a interviewés n'est qu'un euphémisme.. Si beaucoup prêtent attention aux preuves contenues dans son livre, nous serons peut-être capables d'éviter le désastre annoncé...

 

David Jacobs a donc écrit un livre d'une extrême importance sur les abductés et la signification des abductions.

 

David JACOBS a derrière lui une carrière de prefesseur d'histoire contemporaine dans une prestigieuse université..Il appuit ses thèses sur une quantité impressionnante de preuves.

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

Ovni passant près de l'ISS le 27/09/18

 

Date de l'observation : 27 septembre 2018

Lieu de l'observation : Orbite terrestre de l'ISS

 

D'après Scott Waring :

 

"Je regardais la caméra de la station spatiale en direct quand j'ai remarqué un OVNI qui passait à l'arrière-plan.

L'OVNI semblait brillant à cause de la lumière réfléchissante qui rebondissait sur lui et sur la station. La forme était difficile à distinguer, mais il semble qu'il s'agisse d'un triangle incurvé et il pourrait s'agir  très probablement d'un  TR3B top secret de l'USAF, ou une évolution de ce vaisseau.

En regardant maintenant les captures d'écran agrandies... Je vois qu'il y a quatre angles, pas trois comme je l'ai dit dans la vidéo. "

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

« ANOMALIES LUNAIRES : DEBUNKING ! » AVEC SEB JANIAK

 

 

 

Entretien sur NUREA TV  le lundi 18 septembre à 20h30

 

 

Des traces de vie existent-elles sur la Lune ? Sous quelles formes ? Y a-t-il des preuves de présence extraterrestre ?

 

Seb Janiak nous rejoint à nouveau sur Nuréa TV pour une émission consacrée au satellite de la Terre.

 

Seb Janiak est photographe plasticien et réalisateur de nombreuses créations d’art vidéos. Il est l’un des pionniers de la photographie numérique. Son œuvre artistique est reconnue internationalement.

 

Il est l’auteur du livre « Anomalies lunaires – Une étude photographique sur les conspirations et canulars lunaires ».

 

Il y dénonce les manipulations et la désinformation trop fréquentes dans les milieux ufologiques pour établir des faits constatés et irréfutables.

 

Cette étude photographique vise à lever le voile et à montrer un regard objectif sur un sujet laissé de côté par la communauté scientifique internationale : les anomalies géologiques détectées d’après les photographies lunaires de la Nasa et de l’ESA.

 

Si, Seb Janiak reste ouvert à l’idée que la vie extraterrestre existe partout dans l’univers, il s’attache à faire le tri entre le vrai du faux, condition nécessaire pour peut-être un jour réaliser que nous ne sommes pas seuls …

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

Vaisseau extraterrestre zigzaguant près du Soleil ?

 

Le 25 septembre 2018, à 11 h 06, le LASCO C3 à bord du satellite SOHO a pris des photos d'un objet étrange volant près de notre  Soleil.

 

Scott C. Waring explique :

 

"Quand un objet voyage dans l'espace en ligne droite... il crée de la confusion suir sa véritable nature .. un météore, une comète ou un OVNI ?

Mais lorsqu'un objet est capturé objectivement par la caméra SOHO et que l'on voit qu'il se faufile dans les deux sens en effectuant deux virages de 45 degrés en quelques secondes seulement... alors nous savons maintenant que seule un immense aéronef à commande intelligente peut être capable de telles manœuvres.

C'est une preuve à 100% qu'il s'agit d'un vaisseau extraterrestre près de notre Soleil capturé par la NASA."

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

Anomalie lumineuse se dissipant dans l'air au-dessus de Bien Hoa, Vietnam

 

L'anomalie lumineuse s'est simplement dissipée dans l'air au-dessus de Bien Hoa, Vietnam.

Le témoin  dit que la direction de l'anomalie lumineuse est à l'ouest, donc si c'était la lumière du soleil, elle ne devrait pas être si brillante dans  cette direction.

 

La mystérieuse source de lumière reste immobile dans l'air jusqu'à ce qu'elle disparaisse tout simplement dans l'air.

 

Le 25 septembre 2018 à 5h30 du matin le témoin était dans sa chambre d'hôtel au 11ème étage quand il a remarqué une source de lumière vive dans le ciel sur lequel il a décidé de la filmer.

 

S'agit-il d'un simple nuage ?

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

Argentine : Un étrange OVNI photographié à Salta

 

En cette fin de mois de septembre, plusieurs membres d’une même famille ont observé un OVNI très étrange dans le quartier El Prado, situé à Salta, en Argentine.

 

Le vendredi 21 septembre 2018, à minuit 20, Ignacio Pancetti, un architecte, marchait en famille à travers la place du quartier El Prado, au sud-ouest de la ville, lorsqu'il a été témoin d'un événement inhabituel. Il s’agissait d’un OVNI lumineux qui changeait de forme. Il était clairement visible et semblait se tenir à côté de la lune dans un ciel parfaitement clair.

 

« Il se dirigeait vers le sud-ouest en direction du nord-ouest. Je pensais que c'était un avion volant à haute altitude. Après ça, j’ai émis l’hypothèsed’un satellite. Et soudain, au-dessus de moi, il est resté immobile et a commencé à osciller. Puis il est parti avant de revenir. Serait-ce un avion qui a manœuvré pour perdre de l'altitude ? C'était fou. J'ai donc sorti mon téléphone portable (Samsung G. s7), j'ai placé le caméscope en position de zoom maximum (x8) mais un seul point de lumière était visible, sans plus de détails. Donc, j’ai continué à prendre des photos et j’ai laissé l'exposition maximale avec un zoom x8. Et quand j'ai visionné les images, j'ai commencé à remarquer comment cette chose se transformait. Au départ ce n’était qu’une lumière, puis après avoir explosé, il a pris la forme d’un anneau avec une lumière en son centre. Cette lueur a ensuite disparu, avant de réapparaître à nouveau. Un instant plus tard, il a de nouveau explosé. Au total, j'ai pris plus de 200 photos. Il a continué à se mouvoir pendant 8 ou 10 minutes, mais je devais y aller. Et le phénomène s’est poursuivi. Quand j'ai publié les photos, beaucoup de gens ont dit l'avoir vu aussi », explique Ignacio.

 

En effet, à côté des photos de Pancetti sur Facebook, des personnes comme N. Avellaneda et Kookie Salinas ont affirmé avoir vu ce phénomène surnaturel.

 

« Ce qui a attiré mon attention est que cette chose ne tombait pas comme un météore, mais se déplaçait, avant de s'arrêter. Puis il s’est balancé et est restéimmobile dans le ciel. Ce sont des choses qui donnent à réfléchir parce que ce n’était un objet en chute libre, mais quelque chose qui nous dépasse. C’était peut être la manifestation d'une sorte d'énergie qui ne cessait d’exploser. Dans les images, vous ne voyez pas d'objet défini et précis. Et je suppose qu’il était à une basse altitude parce que, malgré le zoom, je ne parvenais pas à le voir en détails », poursuit l'architecte. Il ajoute que c’est la première fois qu’il a été témoin d’un OVNI similaire.

 

Cette année, il y a eu une véritable « vague d’OVNI » à Salta. Les observations ont été très fréquente depuis janvier. Des touristes à bord du fameux « Train des Nuages » ont observé un corps métallique qui se déplaçait dans le ciel au-dessus de la Quebrada del Toro.

 

A Rosario de la Frontera, le chef des pompiers local José Exequiel Álvarez a assuré avoir pris contact avec les conducteurs qui ont confirmé ce qui s’était passé. Lui-même avait filmé à deux reprises des lumières dans le ciel.

A Orán, une flotte de lumières a choqué bon nombre de témoins.

 

0 commentaires

jeu.

27

sept.

2018

France : Un OVNI filmé au-dessus de Marne-la-Vallée

La place de Toscane à Serris, dans le secteur du Val d'Europe, par I

 

Le 26 septembre 2018, un homme et sa compagne ont observé un OVNI stationnaire alors qu’ils se trouvaient à Marne-la-Vallée, près de Paris, en France.

 

Témoignage :

 

« Il était 15 h, nous étions avec ma femme dehors à la gare de Disney Marne-la-Vallée, prenant un café en attendant notre train. Le ciel était complètement dégagé, on regarde les avions passer au dessus du parc lorsque très haut dans le ciel apparaissait un point lumineux attirant notre attention.

 

Il clignotait de manière séquentielle, et restait stationnaire. Il était très haut. Il ne bougeait pas. Trop haut pour être un drone ou un ballon, et il ne bougeait pas donc ne pouvait pas être un avion ou satellite.

 

La lumière pulsée était très brillante, comme celle d’une étoile. Il est resté là 10 minutes puis a disparu. L’objet était trop haut pour sue je puisse le filmer. Nous ne savons pas ce que ça peut être.

 

Je fais pas mal de rêves d’abduction en ce moment donc ça me bouleverse un peu, et je sens très fort que quelque chose va se passer. Je ne peux pas expliquer quoi, je ressens ça depuis un mois. Je ne sais pas ce que ça signifie. »

 

 

Source

 

0 commentaires

mer.

26

sept.

2018

Les mutilations et enlèvements étranges

La plupart des articles parlant de ce sujet épineux titrent principalement "les mutilations animales", mais dans la mesure où les recherches des spécialistes ont prouvé des cas de telles mutilations sur des êtres humains, le sujet a traiter est plus vaste évidemment...

 

Je vais, par soucis de gagner du temps et de reconnaissance envers le travail déjà effectué depuis la fin des années 1960, commencer par l'historique connu et documenté sur ce sujet à l'aide d'articles cités, et donc partir des premiers cas avérés signalés en 1967 pour remonter jusqu'à nos jours pour confirmer ou non la constance du phénomène ainsi que son mode opératoire éventuel, et des hypothèses sur des motivations.

 

" Des têtes de bétail sont retrouvées mortes et mutilées principalement aux états unis. Le rapprochement avec le phénomène ovni peut étonner mais il est un fait que nous disposons de pas mal d'éléments et témoignages allant en ce sens. On peut très bien imaginer par exemple qu'une civilisation extraterrestre visitant notre planète cherche un jour à puiser dans nos ressources. C'est justement ce qui semble se passer ici. Les mutilations de bétails sont des "éléments annexes" au phénomène ovni qui méritent toute notre attention. Nous vous proposons de découvrir ces faits troublants dans ce dossier. De 10 à 20 000 têtes de bétail ont été retrouvées mortes et mutilées, essentiellement aux États-Unis, et ce depuis le premier cas signalé, c'était en 1967. Les animaux sont retrouvés dans les champs, certains de leurs organes ayant été prélevés après une découpe avec un instrument tranchant ou au laser, les parties mutilés parfaitement cicatrisés comme s'ils avaient été cautérisées avec une précision diabolique. Les nombreuses enquêtes effectuées par le FBI aux États-Unis, laissent à penser que ces prélèvements d'organes se produit après enlèvement de l’animal par voie aérienne : on ne trouve pas de traces de lutte ni de sang au sol, les animaux sont retrouvés parfois dans des lieux inaccessibles à pied.

 

Devant l'inexplicable, plusieurs hypothèses ont été avancées : animaux prédateurs (qui demeure l'hypothèse officielle), agissements d’une secte satanique, enlèvements d’origine extraterrestre puisque des ovnis sont parfois repérés à proximité, ou encore opération secrète de l’armée du fait que des hélicoptères non immatriculés évoluent souvent sur les lieux des mutilations.

 

La difficulté à attribuer ce phénomène à une origine humaine réside dans son ampleur : quelle organisation pourrait en effet réussir à mutiler plus de 10.000 têtes de bétail sans être jamais découverte par un témoin ou par les enquêteurs de police ? Les médias ne proposent aucune solution et les autorités des pays touchés par ce phénomène cherchent très nettement, de part leur attitude ambiguë à étouffer l’affaire.

 

Des chèvres, des moutons, des chevaux, des vaches, des cerfs, des lapins et toutes sortes d'animaux domestiques sont pris pour cible par ces mutilations. Les bovins en général représente la plupart des animaux mutilés.

 

Enquête et compilation de données ci-dessous :

 

 

Un cas typique de mutilation animale peut se caractériser par une oreille "enlevée", un œil "ôté" de son orbite, ou bien encore toute une série d'organes "retirés" avec une précision chirurgicale, comme si un faisceau laser aurait découpé et cautérisé en même temps une partie du corps de l'animal. Le plus souvent visé sont les organes génitaux, que ce soit sur des mâles ou des femelles.

 

Mais le plus troublant dans cette affaire, c'est qu'il n'y a aucune trace de lutte ni de sang sur le sol où est retrouvé l'animal. Cela laisse entrevoir deux choses : soit l'animal à été transporté d'un endroit à un autre, impliquant que l'ablation des organes manquants n'ait pas eu lieu sur ces mêmes lieux, soit les mutilations ont été faites par une technique et des instruments qui permettent ne laisser aucune traces, ce qui est difficilement imaginable de nos jours lorsque l'on est en pleine campagne !

Histoire

 

Le mystère a commencé en septembre 1967 lorsqu'une jument Appaloosa nommée Lady a été trouvée morte et dépouillée jusqu'aux os de la tête au cou dans la vallée de San Luis du Colorado méridional. La tête et le cou squelettique sur le corps de la jument étaient mystérieux. Des objets volants non identifiés et des lumières mobiles avaient été vus dans le secteur, et les journaux dans le monde entier ont rapportés qu'il pourrait y avoir un raccordement entre la mort du cheval et la présence d'OVNI. Un journaliste a incorrectement mélangé le nom de la jument avec un autre cheval masculin appelé "Snippy" et ce nom resta dans les rapports de médias.'

 

'Toutes les organes internes à l'intérieur de la poitrine de Lady avaient également été enlevées "chirurgicalement avec de la chaleur," a déclaré le docteur John Altshuler de Denver...Il n'y avait aucune trace de sang et les coupes avaient une précision chirurgicale. Lorsqu'il a ramené des échantillons de tissu provenant des excisions à son microscope de laboratoire hospitalier, il a découvert que l'hémoglobine avait été cuite, indiquant que de la chaleur élevée avait été employée pour couper le tissu.'

 

" Les lasers n'ont pas été utilisés pour la chirurgie chez les animaux ou les humains avant les années 70. En 1974, le docteur Joseph Bellina, prof. de l'obstétrique et de la gynécologie à l'université de l'État de la Louisiane, fut le premier à essayer un laser dans la chirurgie gynécologique. " (YH : je faits juste remarquer ici que le laser a été utilisé bien avant par les militaires (comme toute invention technique) et services secrets - cette affirmation "historique" officielle n'est pas obligatoirement la réalité... ensuite, une autre autopsie aurait révélé par la suite des traces d'impact de balles... des doutes sur ce 1er cas à noter).

 

Des similitudes avec les Crop Circles ?

 

L'animal mutilé est examiné, mais son environnement également. L'herbe autour des animaux présente des modifications dans son métabolisme cellulaire, très semblable à celles constatées lors de la présence d'un Crop Circles. Le seul moyen de provoquer de telles modifications impliquerait la présence de micro-ondes et d'un fort tourbillon.

Cercles mystérieux dans un pâturage du comté Meeker, au Minnesota, en décembre 1974. Une jeune vache mutilée a été retrouvée morte à l'intérieur d'un cercle

 

 

On le voit dans les faits exposés, l'hypothèse humaine semble peu probable même si l'utilisation d'une nouvelle arme militaire du type à micro-ondes pourrait être testée sur ces animaux. Les observations d'ovnis à proximité d'animaux mutilés et les caractéristiques des sites dans lesquels ils sont retrouvés laissent à supposer l'intervention d'un ou plusieurs humanoïdes et par voie aérienne. Cette conclusion peut paraître hâtive, mais c'est à ce jour la plus plausible !

 

Une énergie concentrée de façon aussi intense relève d'une certaine technologie, et si l'on tient compte des témoins qui disent avoir vu des engins dans les pâturages où l'on a retrouvé certains de ces animaux, on peut soupçonner une cause extra-naturelle, pour ne pas dire extraterrestre. On peut également supposer que le gouvernement américain (puisque c'est majoritairement le pays où est déclaré le plus grand nombre de cas de mutilations) est au courant du problème.

 

Origine extraterrestre inéluctable ?

 

Certains pensent encore que les lésions sont le fait de prédateurs naturels tels que les loups, les coyotes ou les oiseaux mais le tissu des animaux mutilés est sec, cautérisé et aucune trace à proximité de la dépouille. Donc, comment peut-on expliquer qu'un taureau originaire du Colorado pesant près de 900 kg se retrouve sur le dos, ses cornes enfoncées de 15cm dans le sol, la langue arrachée, les organes génitaux sectionnés et le rectum

découpé ?

 

Dans de nombreux cas, le tissu animal à été exposé à des températures élevées. Tout indique l'utilisation d'une technologie que nous ne comprenons pas. C'est pour cette raison que les services d'investigations avaient déjà pensé au début à une intervention d'origine aérienne. De plus, les quelques témoins oculaires rapportent avoir vu des faisceaux lumineux dirigés depuis le ciel sur les animaux. Dans deux cas, ils virent même les animaux monter le long du faisceau. Le problème, c'est que ce genre de témoignages sont rares, les témoins craignent en effet le ridicule...

 

Dans de nombreux pays, le folklore local ou régional décrit une constante dans le comportement des créatures parahumaines : il semblerait que le vol de bétail soit une pratique courante, d’ailleurs elle arrive en troisième position derrière les vols d’enfants et de jeunes gens (surtout de jeunes filles).

 

Pour ne prendre qu’un exemple, en Suisse, les nains locaux (les Kobolds, les Servants, etc., selon les cantons) exigeaient une contrepartie en produits laitiers pour permettre au bétail des éleveurs de paître en des lieux réputés dangereux pour les bêtes.

 

Il semblerait donc que le bétail, dès lors son exploitation par les humains, devienne la cible d’attaques par des forces surnaturelles et occultes.

 

C’est ainsi que la première vague de mutilation de bétail touche les Etats de Pennsylvanie, du Colorado et du Kansas en 1967. Le 1er cas rapporté est celui d’un cheval étalon âgé de 3 ans d’Alamosa, Colorado retrouvé mutilé le 9 septembre 1967 près du ranch de Harry King, le frère de la propriétaire du dit animal, Nellie Lewis. Le cheval, élevé au rang de martyr et initialement appelé «Lady», est rebaptisé «Snippy» par les passionnés de ce genre d’affaire, surnom qui donne une idée de l’état de l’animal au moment de sa découverte. Le mari de Nellie, Berle, commente l’augmentation soudaine de l’activité OVNI qui a accompagné la mutilation de son cheval : « On voit quelque chose – je ne dirai pas ce que c’est – chaque nuit ».

 

Ce n’est que six années plus tard que la presse se fait l’écho de forfaits du même type : C’est à partir du deuxième semestre de 1973 que l’on entend reparler pour la première fois des mutilations animales. Le Minnesota, le Missouri et le Kansas sont les premiers États touchés.

 

A Houston, Texas, en mai 1973, Judy Doraty subit un enlèvement à bord d’OVNI. En 1980, le Dr. Léo Sprinkle, de l’Université du Wyoming, avec l’accord de Doraty, entreprend une régression hypnotique. Voici une extrait de la transcription de la séance d’hypnose :

 

Dr. Sprinkle : «Pouvez-vous me décrire ce que voyez ?»

 

J. Doraty : « Je m’élève…Je peux voir un animal enlevé à bord (de l’OVNI)…on l’amène dans une sorte de chambre et ça me donne des nausées en voyant comment il l’excise. C’est fait très rapidement, mais le veau ne meurt pas immédiatement. Son cœur n’est pas retiré…et je vois le veau redescendre à terre…et il ne bouge plus…»

 

Dr. Sprinkle : « Comment s’est coupé ? »

 

J. Doraty : « …avec des instruments…c’est comme un couteau…et il y a comme des aiguilles attachés aux tissus (du veau) ou des sondes avec des tubes connectées à celles-ci. Ils font la même chose avec les organes génitaux et les yeux ».

 

En 1974, c’est au tour de l’Oklahoma, du Texas, du Sud-Dakota et du Nebraska de constater les dégâts. Dans ce dernier État, plus précisément dans le conté de Madison, au moins 5 bovins furent mutilés. Dans chaque cas, les parties génitales sont excisées et des OVNIs rapportés dans la région. Un témoin, Harold Kester, décrit un objet volant comme celui-ci : « il était muni de lumières vertes de chaque côté avec une luminescence par dessus ». Par la suite, une trentaine d’États sont concernés, principalement du Midwest. Pendant une période de deux ans (1975-77) dans deux comtés du Colorado, on ne dénombre pas moins de 200 rapports.

Alors que l’affaire est encore au stade embryonnaire, éleveurs et policiers pensent avoir affaire à des maniaques sexuels ou encore à des sectes sataniques. Mais l’absence de traces de pas ou de roues de véhicules remet sérieusement en question cette explication bien trop simpliste vu la complexité des circonstances.

 

Dans plus d’une douzaine d’États, les éleveurs de l’Ouest américain crurent à l’intervention d’extraterrestres. En effet, on signala à maintes reprises la présence d’ovnis dans les régions concernées.

Ainsi, au début de 1975, près de Copperas Cove au Texas, on vit planer dans la campagne une lumière orange, la nuit où un veau fut mutilé.

 

Des fonctionnaires du Service public de sécurité du Texas vinrent inspecter les lieux. Ils constatèrent qu’autour du veau mort, la végétation était bizarrement aplatie, comme écrasée par un souffle puissant, dessinant des motifs de feuilles en cercles concentriques. A 40 mètres du veau mort, des motifs identiques apparaissaient sur un espace d’un diamètre de 9 mètres environ.

 

Il est impossible de citer tous les cas tant ils sont nombreux. Toujours au Texas en 1975, une génisse fut retrouvée morte sur une aire de végétation écrasée. L’animal avait le cou tordu et la tête pointée vers le ciel. On avait prélevé sa langue, ses organes externes et découpé son nombril. Il n’y avait aucune trace de sang à côté du cadavre.

 

Quelques jours plus tôt, un bouvillon mutilé avait été découvert dans un cercle de blé jeune roussi. Des experts de la base aérienne de Reese firent des analyses qui révélèrent une radioactivité de 0,5 pour 100 plus élevée que la normale. Une différence faible mais restée inexpliquée.

 

Une intervention aérienne ?

 

Parmi les nombreux cas de mutilations, certains laissent penser à l’intervention d’un engin aérien quelconque. En effet, de nombreux animaux morts semblent s’être « écrasés » au sol.

 

En août 1975, le shérif W.L McDonald déclara avoir examiné une génisse mutilée, apparemment tombée d’une hauteur de quelques mètres dans une mare.

 

Au Colorado, on trouva deux vaches mutilées dans un pré dont la barrière était cadenassée. Le shérif Norman Howey déclara : « elles n’auraient pu s’y trouver à moins d’avoir été larguées d’un engin volant ».

 

En 1979, une série de 16 mutilations au Nouveau-Mexique fut reliée à l’apparition d’engins volants dont certains furent identifiés comme étant des hélicoptères. Un éleveur subit d’ailleurs le tir d’un de ces engins qui ne fut jamais retrouvé.

 

Deux policiers d’une tribu Apache virent également non loin de Dulce un engin « planant à une quinzaine de mètres du sol et braquant un puissant projecteur sur le bétail ».

 

Le 20 avril 1979, une conférence organisée par le FBI donne l’occasion à David Perkins, Directeur du Département de Recherche à la Libre School de Farasita, Colorado de présenter ses recherches sur un sujet pour lequel « il n’a jamais rencontré un tel défi» note le rapport du FBI. Il termine son exposé par la phrase suivante : « La seule chose qui est sensée dans cette affaire,  c’est qu’elle est complètement insensée ».

 

Un cas daté du 6 octobre 2001, toujours dans le comté de Pondera, révèle quant à lui que l'animal fut retrouvé dans un espace en jachère où normalement il n'aurait pas dû s'y trouver. L'emplacement où gisait l'animal mutilé montre une forme de cratère, comme si celui-ci avait été jeté verticalement d'une grande hauteur.

Les black hélicoptères

 

Les hélicoptères peints en noir et sans marques d’identification ont souvent été observés à proximité des sites de mutilations animales. Ces engins appelés « black helicopters » outre-atlantique seraient la propriété du gouvernement américain et s’engageraient dans des missions clandestines. Les apparitions de Black Helicopters ont commencé en 1971. Surtout rapportés aux Etats-Unis, ils ont également été signalés évoluant au-dessus des crop-circles en Europe, durant la guerre du Golf ou dans la région sud de Denver, Colorado en 1995. Dans ce dernier cas, ils survolaient la ville à 23h00, à 01h00 et encore à 03h00 du matin à raison de trois à quatre fois par semaine. Pour les officiels – à en croire, par exemple, le Major Shawn Flora de Buckley AFB, interviewé par des journalistes de Channel 4 lors d’une émission du 14 février 1995, ces hélicoptères n’existent pas !   

 

Ainsi, de 1971 à 1985, les hélicoptères sont régulièrement signalés à proximité des sites de mutilations – avant, pendant ou après que ces crimes soient commis. Durant les années 90, les manifestations des blacks hélicoptères se sont multipliées. Ces dernières années, ils ont même survolé les agglomérations importantes, telle Denver, Colorado. Dans certains cas, les témoins ont rapporté qu’ils pulvérisaient les zones rurales et urbaines d’agents chimiques qui décimèrent cultures et bétail.

 

Dans le cadre des mutilations qui touchèrent Albertville en février 1993, Jole Strawn, un rancher, affirme avoir aperçu des hélicoptères atterrirent sur le plancher des vaches une nuit. Il a organisé un réseau de victimes et affirme qu’il est en mesure d’identifier trois types d’hélicoptères impliqués dans les mutilations, dont le UH-60 Blackhawk et le Agusta Bell 212.

 

De nombreux mammifères mutilés ont été retrouvés avec des peintures fluorescentes afin d’aider à l’identification dans le noir. Il est probable que le bétail soit repéré à l’avance, puis marqué d’une quelconque manière, afin que les mutilateurs opérant de nuit la plupart du temps, puissent repérer leurs proies.

 

Les bêtes mutilées présentent toutes des marques corporelles ressemblant à celles qu’aurait pu faire un filin qui aurait servi à soulever les bestiaux, dont une meurtrissure particulière faite autour d’une patte. De plus, le poil est comme attaché sur le corps par bandes verticales bien précises, et la même patte est généralement brisée. Il y a donc des indicateurs que l’animal, après avoir été soulevé à une hauteur considérable, avait été relâché.

 

Et ce n’est pas Ted Oliphant qui dirait le contraire ! Policier de Fyffe, Alabama, il a enquêté sur les mutilations de plus de 35 animaux sur une période de 8 mois (d’octobre 1992 à mai 1993). Il rapporte que dans des cas se rapportant aux Etats d’Alabama (1993 et 1994), Californie (1996) et Floride (1997), des produits pharmaceutiques furent localisés dans le sang des bovins : de la barbiturique, des anti-coagulants, des amphétamines synthétiques et encore d’autres substances. Ces drogues ne sont pas destinées aux vétérinaires, mais aux humains. 

 

Cet enquêteur explique également qu’en 1993, il eut la possibilité d’espionner des hélicoptères Chinook dans la région (Sand Mountain) menant, semblerait-il, des opérations clandestines. Ces engins se dirigeaient vers la base de Fort Campbell, Kentucky. Selon lui, il y a de fortes chances que la 101st Airborne Division de Maxwell AFB, Alabama soit impliquée dans les mutilations de bétail.

 

Une note interne du FBI du 16 février 1979, de Forrest S. Putman, un agent spécial du FBI basé à Albuquerque à l’attention de Washington, corrobore ces allégations : 

 

«…les animaux ont été injectés d’une drogue paralysante et le sang a été vidé de l’animal après l’injection d’un anti-coagulant. Il semble que dans certains cas les jambes de l’animal ont été cassées et que des hélicoptères sans marques d’identifications furent signalés dans les environs de ces mutilations…» 

 

Putman poursuit : « Valdez (NdA : un policier chargé d’enquête au Nouveau-Mexique et précurseur en la matière) est absolument convaincu que ces mutilations sont l’œuvre du gouvernement américain et qu’une opération clandestine de la CIA ou du Département de l’Energie est liée à des recherches de guerre biologique. Il justifie son opinion par le fait que le Los Alamos Scientific Laboratory a tout fait pour camoufler certains faits ».

 

Bien que toutes ces données vont dans le sens de la confirmation de l’hypothèse du projet secret, il y a des données qui la mette rudement à l’épreuve.

 

Premièrement, l’absence de sang dans l’animal souvent rapportée (une vache contient environ 12 à 16 litres de sang) complique singulièrement la question : afin de vider le sang d’une vache complètement, il faudrait lui couper la gorge, la retourner pendant que le cœur soit toujours entrain de pomper (désolé pour nos amis défenseurs des animaux…). Une opération qui prend du temps…

 

Deuxièmement, les animaux mutilés sont apparemment balancés depuis les airs (ce qui explique également l’absence de traces). On mentionne des cas où le mammifère est retrouvé sur le sommet d’une mont quasiment inaccessible. L’animal est apparemment capturé, mutilé et balancé par dessus bord, pas nécessairement du point où il a été capturée. Il semblerait que les mutilateurs ne prêtent pas attention à l’endroit où est déposée la carcasse. C’est tout simplement impensable pour une agence gouvernementale qui souhaite opérer dans la clandestinité ! Pourquoi ne pas embarquer la carcasse et s’en débarrasser à un endroit plus discret ? Pourquoi l’agence ne se procure-t-elle pas ses propres bovins au lieu de prendre tous ces risques inutiles ? De plus, depuis 1988, l’homme peut produire des clones de bovidés !

 

Troisièmement, le phénomène des mutilations datant de 1967 au minimum, comment concevoir un projet s’étalant sur plus de 30 ans avec autant de moyens et de risques entrepris ?

 

Quatrièmement, bien que les lasers aient été produits au début des années 60, ceux-ci n’étaient pas capable de produire une telle précision dans les excisions rapportées, par exemple, en 1967 (cf. le cas de Lady). Cette remarque nous renvoie à l’hypothèse extraterrestre que nous évaluerons plus loin. Là encore, cette hypothèse du projet secret peine à convaincre…

L'hypothèse de l'hystérie collective

 

Cette supposition part du principe que quelques cas de mutilations sont rapportés chaque année pour être montés en épingle par les journalistes avides de sensationnel, créant ainsi une psychose pour des éleveurs possédant des bêtes qui ne sont pas assurées et dont la valeur unitaire est estimée à environ 1000 US$.

 

Les défenseurs de cette thèse font preuve d’une totale méconnaissance du dossier. On l’a vu : quand ce ne sont pas les ranchers qui se montrent peu enclins à faire état des pertes de bétail, ce sont les enquêteurs officiels qui étouffent l’affaire. Sans compter les vétérinaires, qui , soucieux de leur image de marque, n’osent pas aborder le sujet, du moins en public…

 

Si l’est vraiment question d’hystérie, elle ne se cantonne pas uniquement aux USA car, je le rappelle, le phénomène est mondial et l’Europe n’est pas épargnée. Sachant que les médias font une impasse quasi totale sur le sujet (à quelques exceptions près, voir ci-après) en Europe, on est donc en présence d’une hystérie se propageant d’une manière très originale ! Concernant les mutilations en Europe, j’en veux pour preuve :

 

Août 1994, à Bodmin Moor près de Launceston, Angleterre, un veau est retrouvé sans trace de sang, avec la gorge coupée, le museau enlevé de «manière chirurgicale» selon Malcom Delaida, qui rapporte le cas dans le périodique « Farmers Weekly » du 14 Octobre 1994.

 

Le 10 Octobre 1994, l’incontournable BILD se penche sur les mutilations de bétail en rapportant les centaines de chevaux retrouvés avec des excisions en Allemagne, Angleterre, Norvège, Suède et Finlande. De nombreuses bêtes ont survécu à ces attaques mais certaines sont décédées. Le magasine rapporte le cas de quatre chevaux qui ont survécu aux mutilateurs près de Bahrenbostel-Holzhausen, une communauté paysanne à Diepholz, Allemagne.

 

D’ailleurs, n’importe quel sociologue sait très bien que de telles hystéries ne peuvent pas durer 30 ans. C’est quelques mois à tout casser. 

 

L’hypothèse extraterrestre

 

Comme je l’ai fait remarquer plus haut, les mutilations sont souvent accompagnées d’observations d’OVNIs. Dans certains cas, d’étranges traces au sol près du cadavre de l’animal sont signalées dans les enquêtes de police (par exemple, le cas du 24 mai 1978 du policier Valdez).

 

Dans d’autres cas, les Aliens sont carrément observés en train d’enlever le bétail : dans son documentaire datant de 1989 « Alien Life Forms », Linda Howe interviewe les membres d’une communauté qui affirme avoir aperçu des Aliens s’engager dans une activité d’enlèvement d’animaux. Le compte-rendu le plus impressionnant émane de Ron et Paula Watson de Mount Vernon, Missouri. En juillet 1993, alors qu’ils se relaxent sur la véranda, ils remarquent quelque chose d’anormal dans le pré. Se munissant de jumelles, ils voient d’abord une vache couchée sur le côté, comme paralysée. A proximité s’agitent deux êtres vêtus de gris avec de grosses têtes blanches. Une des entités lève les bras, ce qui fait instantanément monter le mammifère dans les airs qui s’engouffre alors dans un OVNI en forme de cône. Puis, l’engin se propulse et disparaît.

 

Le 13 décembre 1993 à 22h00, Christopher O’Brien, journaliste dans le Colorado du Sud, reçoit un coup de fil d’une résidente de Crestone qui rapporte l’observation d’un « objet blanc brillant » ayant chuté sur le sol vers Baca, au nord de Hooper. Le lendemain, un taureau est retrouvé mutilé sur la propriété de Dale et Clarence Vigil dans le comté de Costilla. En plus de la précision chirurgicale, est rapportée la présence de branches cassés au sol qui appartiennent à l’arbre situé au-dessus de la carcasse. Sur les branches de l’arbre (à 4 mètres de haut), on signale des poils ainsi que du sang comme si l’animal avait été balancé depuis les airs.

 

Quel serait la motivation des Extraterrestres pour ce genre d’exercice macabre ? John Lear affirmait que les extraterrestres (EBE), responsables des mutilations animales, ont un dysfonctionnement génétique détruisant leur système digestif. Ainsi, afin de s’alimenter, ils ont recours aux enzymes récupérés sur les bovins ou encore, sur les…humains.

 

Sur les humains ? Eh oui, il semblerait que les mutilateurs font également subir leurs sévices à de malheureux êtres humains. Un rapport très bien documenté et à la crédibilité irréprochable nous vient du Brésil :

 

Près du lac artificiel de Guarapiranga non loin de Sao Paulo, Brésil où l’on rapporte de nombreuses apparitions d’OVNIs, est retrouvé le 29 septembre 1988 le corps nu et affreusement mutilé d’un homme d’une quarantaine d’années. Ce cadavre est identifié mais la famille demanda que son anonymat soit préservé. En 1994, l’ufologue Encarnacion Garcia, enquêteur sur les mutilations de bétail au Brésil, prend connaissance des clichés, du dossier de l’enquête policière ainsi que du rapport d’autopsie établi par le docteur Cuenca. Et les similitudes entre les blessures infligées à cet homme et celles du bétail dépecé sautent aux yeux de l’ufologue.

 

Retrouvé 48 heures après la mort, le corps ne présente aucun signe de putréfaction ou d’attaques par les prédateurs et ne dégage aucune odeur.

 

Les joues et les lèvres ont été précisément découpées, la langue sectionnée, les yeux et les oreilles enlevés. L’absence de toute trace de sang semble indiquer qu’on a opéré à l’aide d’un instrument cautérisant par la chaleur, du genre laser. On note également la présence de perforations circulaires, d’un diamètre variant entre 3 et 4,5 centimètres visibles sur les bras, les épaules et les jambes. Se trouve également un trou net de 4,5 centimètres à l’emplacement du nombril. Les testicules ont été extraits avec la même précision chirurgicale. Quant à l’anus, il a été excisé suivant une large ellipse de 8,5 centimètres sur 17. On relève aussi l’ablation de quasiment tous les organes internes, sans doute extraits par les orifices pratiqués.

 

Le rapport d’autopsie déclare : « On constate l’ablation de tissus sur une grande partie de la face et du cou de la victime… Il y a aussi l’extraction des tissus oculaires, des yeux, des organes auditifs internes et externes. La langue et plusieurs autres muscles ont également été extraits ».

 

Par exemple, une des photos montre clairement les trous symétriques dans le bras par lequel les muscles ont été extirpés. Même constat pour la poitrine où un trou a permis de retirer des organes. D’ailleurs, la police a immédiatement fait remarquer que les perforations n’ont pas été produites par des balles tirées d’une arme à feu.

 

Les similitudes avec les mutilations sont frappantes : même technique précise, mêmes organes découpés et même mépris pour le cadavre.

 

Existe-t-il des précédents ? Malheureusement.

 

La police brésilienne affirme qu’au moins une douzaine de cas similaires à celui de Guarapiranga se sont produits dans le passé. Aux Etats-Unis, un bon exemple est le cas du Sergent Jonathan Louette stationné à White Sands Missile Test Range en 1956. Son corps mutilé a été retrouvé trois jours plus tard, après qu’un Major de l’Air Force ait aperçu l’enlèvement de son collègue par un objet «en forme de disque». Là encore, les similitudes avec le cadavre de Guarapiranga sont frappantes : les parties génitales, les yeux et le rectum de Louette ont été excisées avec la même précision chirurgicale.

De nombreux éleveurs de bétail, policiers, enquêteurs privés ou encore spécialistes de la question sont convaincus que les OVNIs sont responsables de cette boucherie. Un autre argument vient soutenir leur thèse : bien que les lasers aient été produits au début des années 60, ils n’étaient pas capable de produire une telle précision dans les excisions rapportées, par exemple, en 1967 (cf. le cas de Lady). Si l’on reconnaît que l’incapacité des autres hypothèses à expliquer le phénomène rend la thèse E.T. séduisante et la renforce, on avoue qu’elle demeure la seule à pouvoir rendre compte de ces incidents.

 

Le paranormal intervient dès lors que le rationnel ne suffit plus à expliquer. Pourtant, certaines constatations sont considérées comme acquises:

 

Oui, des OVNIs sont repérés lors des massacres

 

Oui, des substances pharmaceutiques sont localisées dans les dépouilles

 

Oui, les mutilateurs n’ont aucun égard pour la vie et exposent les carcasses comme des trophées

 

Des trophées qui ont l’allure d’une énigme posée par les mutilateurs.

 

Une étude de deux experts en animaux prédateurs, financée notamment par le Texas Agricultural Extension Service, confirme qu’« il n’existe aucun animal prédateur au monde ayant la capacité de faire des lésions aussi rectilignes ni aussi lisses que celles pouvant être réalisées avec un instrument tranchant très affûté tel que : couteau, ciseau, scalpel, rasoir, etc. Les animaux prédateurs n’ont ni les moyens physiques, ni l’intelligence pour agir de cette manière. Quand un animal prédateur se nourrit sur une carcasse de gros mammifère mort de maladie ou tué de main humaine, il commence par déchirer l’abdomen pour avoir accès aux viscères puis entame les masses musculaires. Il n’a aucune attraction particulière pour les organes sexuels, la zone rectale, les oreilles, les babines. …Selon les cas, une carcasse est généralement dévorée dans les 12 à 48 heures après la mort de la victime. Cela dépend de nombreux facteurs : abondance des espèces, distance de présences humaines, climat et température, etc…»

 

Jean Sider, dans son excellent ouvrage «Ultra Top-Secret», donne son avis sur le travail et les conclusions de Rommel :

 

« Il en résume la plus grande partie dans un style acerbe, constitué d’affirmations péremptoires, de jugements définitifs, voire nuancés quand la dépouille a été vue par trop de monde. Il se fie essentiellement aux vétérinaires d’Etat ayant prêté leur concours à son « investigation » lorsqu’il y a un problème relevant des sciences vétérinaires». Howe commente : « Je crois qu’il a été payé pour étouffer les causes réelles de ces mutilations ».

 

Espérant réduire l’inquiétude et la panique dans la population et jonglant entre la réduction et la simplification, l’enquête a également permis de clore définitivement le dossier…en tout cas du côté des autorités.

 

Février 1998, une vache est retrouvée morte et mutilée à la ferme de George Giersch près de Dawson Creek, British Columbia, Canada. Giersch trouve le mammifère « baignant dans son sang avec sa langue en moins ». Il ajoute que l’incision est « trop précise pour être l’œuvre d’un prédateur ». Aucune trace de pas ou de véhicules n’est remarquée dans la neige. A la suite de suggestions de l’enquêteur local, Giersch laisse la carcasse de la vache in situ. « Aucun animal ne s’approcha de celle-ci jusqu’au cinquième jour, lorsque des oiseaux commencèrent à s’y attaquer. C’est louche. C’est bourré de coyotes ici ».

 

Nuit du 5 avril 1998, Boyce, Louisiane, USA :

 

Une vache de 3 ans est retrouvée mutilée. Ses parties génitales ont été découpées et – étonnamment – il n’y a nulle trace de sang autour de la carcasse. Selon les indices, l’animal ne s’est pas débattu. Cet incident, bien qu’insolite, n’est pas isolé : les chiffres font  état de 2000 cas de ce genre par année aux Etats-Unis.

 

Le dimanche 3 mai 1998, une vache mutilée est recouvrée à 16 kilomètres au sud-est de Questa, Nouveau Mexique. L’animal, duquel manquent les yeux et la langue, est déjà décédé depuis plusieurs jours .

 

Le lundi 20 Juillet 1998, quatre bovins mutilés sont retrouvés près de St. Johns, Arizona (3'294 habitants), une ville se situant à 216 kilomètres à l’est de Flagstaff. Les bovins sont retrouvés exsangues, manquant les yeux et les langues des quatre mammifères. Les coyotes et les vautours n’ont pas approché les cadavres.

 

Dans la nuit du 8 février 1999, plus d’une douzaine de black helicopters ont survolé Kingsville, Texas, une petite ville située à environ 80 kilomètres au sud-est de Corpus Christi. Les appareils se sont ensuite posés afin que des soldats en tenue de combat puissent mener à bien un exercice d’infiltration ordonné par l’U.S. Army Special Operations Command dont le nom de code est Operation Last Dance. 

 

Les rapports de mutilations animales émanent du globe entier, les pays les plus touchés étant le Mexique, Panama, Puerto Rico, le Brésil, l’Angleterre, la France, l’Allemagne, la Suède, l’Australie, le Japon, les îles Canaries, le Canada et – principalement - les Etats-Unis. Une mutilation classique se présente ainsi : un mammifère est retrouvé avec des organes manquants  (langue, parties génitales, anus, yeux) ayant été enlevés « d’une manière chirurgicale » (dans certains cas, on nota une précision à l’échelle cellulaire, c’est-à-dire qu’aucun dommage n’a été occasionné aux tissus organiques au cours du prélèvement) ; de plus, le corps est vidé de son sang et les organes internes sont retrouvés en bouillie (3). Une précision importante : dans 90 % des cas, les parties sexuelles sont enlevées. D’autres éléments étranges viennent se greffer sur cette étrange mosaïque : les découpages sont symétriques, le bord des plaies est lisse et on signale une absence totale d’enlèvement de chairs. Encore plus énigmatique : les cadavres des animaux mutilés sont ignorés de la faune locale qui ne vient pas se nourrir dessus. Normalement, lorsqu’un bovin meurt dans un pâturage de cause naturelle, sa carcasse est nettoyée jusqu’aux os dans un laps de temps situé entre 1 à 3 jours selon les lieux, les activités humaines environnantes, le climat, etc…

 

Dans la plupart des cas, aucune trace au sol (empreintes de pas, traces de pneus) n’est relevée.

 

De plus, les témoins, quand ils ne sont pas inexistants, sont extrêmement rares. Quant aux suspects, s’il existait de fortes présomptions, cet article n’existerait pas ! Confrontés à ces événements, la police locale, les experts (vétérinaires d’Etat et privés) ainsi que les paysans affichent une grande perplexité devant l’étrangeté de ces crimes, les motifs et les moyens employés par les mutilateurs.

 

Concernant les vétérinaires, nombre d’entre eux ont décidé de ne pas parler des mutilations en public : le sujet – comme nous allons le voir - est à controverse et à interprétations subjectives. Le corollaire étant la peur du ridicule vis-à-vis des collègues de la branche. Ce mutisme s’explique, d’une part, par le fait que des apparitions d’OVNIs et/ou de mystérieux hélicoptères soient rapportées juste avant, pendant ou après l’acte de mutilation et que, d’autre part, les vétérinaires se trouvent face à des crimes pour lesquels les explications rationnellement et scientifiquement acceptables font cruellement défaut.

 

 * A noter que dans de nombreux cas, les mutilations ne sont pas rapportées en raison des coûts financiers directs des autopsies, les examens en laboratoire, la peur des paysans d’être ridiculisés par la communauté, et la mentalité de celle-ci qui cultive l’indépendance et le fait de n’avoir aucun compte à rendre à personne. Notons encore tous ceux qui ne désirent pas attirer l’attention sur leur cas. La distribution statistique des types d’organes excisés par les mutilateurs de même que le silence des vétérinaires sont révélateurs de la singularité du phénomène. Le sondage suivant en est l’illustration :

 

Une enquête menée en 1996 par NIDS (National Institute for Discovery Science), afin d’établir l’incidence et la prévalence des mutilations animales aux Etats-Unis, a consisté en l’envoi de 3'849 lettres accompagnées de questionnaires à des vétérinaires spécialisés dans l’espèce bovine. Seuls 199 questionnaires ont été retournés, soit 4,91 %, ce qui est très faible.

 

Illustration du nombre de cas d’animaux mutilés rapportés par Etat (cf. tableau ci-dessus) 

 

 

Sur les 92 cas de mutilations rapportées (cf. tableau), dans seulement 11 cas (11,95 %), une autopsie et une interprétation des découvertes pathologiques furent menées. Là encore, les résultats penchent pour un investissement minimal des vétérinaires pour élucider les causes des mutilations animales. Les examens en laboratoires ont été réalisés lors de 7 cas (7,60 %). Ici, ce sont les considérations financières qui entrent en jeu. Enfin, les enquêtes officielles ont été menées dans 28 cas (30,43 %). Donc, les 2/3 des cas de mutilations ne font pas l’objet d’enquêtes officielles !  Toujours selon cette enquête, la distribution des organes manquants est la suivante :

 

Organes/tissus excisés  Nbre de cas  Pourcentage

 

Muscles mâchoire infér.    21           22.82%

 

Langue                             39           42.39%

 

Yeux                                 54           58.69%

 

Oreilles                            13           14.13%

 

Tétines                            45           48.91%

 

Mamelles                         48           52.17%

 

Vagins                             70           76.08%

 

Rectum                            70           76.08%

 

Pénis/testicules                8            8.69%

 

Lèvres                              6            6.52%

 

Ongles                             1            1.08%

 

Autres organes                4            4.34%

 

Étonnamment, la fameuse précision chirurgicale n’a été rapportée que dans 4 cas (4,34 %). Et la disparition d’animaux dans 5 cas (5,43%).

Mutilations au Canada et aux États-Unis entre 1967 et 1993

 

 

Pour en finir avec ce tour d’horizon des particularités de l’approche officielle du phénomène et de celles qui lui sont intrinsèques, j’aimerais ajouter que les incidents ne touchent pas de fermes particulières et que les animaux concernés par cette boucherie sont surtout des vaches âgées de quatre à cinq ans d’une part et des génisses de moins d’un an, d’autre part, avec une prépondérance pour les races Hereford ou Charlee. On remarquera encore que les mystérieux chirurgiens, qui sont capables de faire des découpes sur de gros bétail aussi lisses et nettes que celles faites avec un instrument chirurgical, ne le font pas sur des moutons. Cela semblerait indiquer qu’ils ont jeté leur dévolu sur un type d’animal bien précis : la race bovine.

 

En ce qui concerne les procès de sectes sataniques, au moins un au Brésil a fait références à des mutilations et sacrifices d'animaux... et d'enfants : 

 

La secte de satanistes théistes considérée comme la plus dangereuse par la MIVILUDE (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) est la secte de l'Ordre des Neuf Angles, pour cause celle-ci pratiquerai le sacrifice humain, c'est en tous cas les informations que récoltèrent certaines agences de renseignements. Comme la plupart des sectes de théistes, l'Ordre Des Neuf Angles possède ses propres règles, ses propres dogmes. Cette secte est dirigée par un gourou se nommant Anton Long et qui serait un activiste d'extrême droite qui partagerait avec les autres membres de la secte des idées néo-nazies comme une grande partie des sectes sataniques.

 

Une autre secte de satanistes théistes très connue aux Etats Unis est la secte de Joy Of Satan dont les idéologies et les pratiques sont assez proches de celles de l'Ordre des Neuf Anges. Ces types de sectes sont développés principalement dans les pays d'Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu'en Europe. L'une des sectes satanistes ayant fait parler d'elle ces dernières années est la secte des "Bêtes de Satan". Cette secte italienne regroupant plusieurs dizaines de membres est à l'origine du meurtre de Fabio Tollis 16 ans et de Chiara Marino 19 ans. Ils ont étés vus pour la dernière fois en janvier 1998 à Milan à la sortie d'un bar vers 2h du matin, ils ont étés retrouvés 6 ans plus tard, enterrés dans un bois. Ils avaient d'après les analyses été torturés, certainement dans le cadre d'un rituel satanique. Le principal accusé nommé Andrea Volpe, 27 ans, avait pour réputation d'être un homme très renfermé, socialement exclu, il ne s'habillait que de noir et ne portait que des bijoux à l'effigie du diable. Il avait déjà eu à faire à la justice, suite à l'assassinat de sa propre femme, mais il avait été innocenté, elle aussi aurait été tuée dans le cadre d'un rituel sataniste. Andrea Volpe et ses complices furent jugés en janvier 2005, Volpe fut écroué de trente ans de prison tandis que deux de ses six complices écopèrent de 16 et 19 ans de prison. Les autres prévenus furent relaxés, faute de preuves. Le Brésil fût également touché par ces dérives satanistes. En 2003 un procès eut lieu inculpant cinq individus, membres d'une secte brésilienne, pour la torture et l'assassinat de dix- neuf enfants âgés de 8 à 13ans, dans le cadre de rituels satanistes entre 1989 et 1993. Un des enfants ayant survécut aux mutilations de ses agresseurs témoigna de son calvaire reconnu l'un de ses bourreaux lors du procès. C'est en partie grâce à ce témoignage que les prévenus furent condamnés. Parmi les coupables, on compte deux médecins, un commerçant et un policier ainsi que la dirigeante de la secte, âgée de 75 ans.

 

Les sectes satanistes sont quasiment toutes des sectes de satanistes théistes. En revanche le satanisme théiste n'est pas forcément pratiqué au sein d'une secte, il peut être pratiqué seul ou en très petit groupe. C'est le cas du couple sataniste arrêté en 2002 pour avoir torturé puis tué un de leur 

 

collègue en prétendant avoir agis sur ordre du diable. C'est aussi le cas du prêtre ayant été accusé de l'assassinat d'une religieuse, dans le cadre d'un rituel sataniste dans les années 80. Celui-ci fût relaxé par manque de preuves, mais il fût finalement condamné en 2004, suite à la découverte de nouveaux éléments, a la prison à perpétuité.

 

Les sectes ont été accusées d’être responsables de ces mutilations. Dans certains cas, l’intervention humaine ne fait aucun doute ce qui a renforcé cette conviction de nombreux éleveurs.

 

En 1975, un éleveur trouva sur sa propriété une valise bleue. Elle renfermait une oreille, une langue de vache et un scalpel. Ce fut le premier indice corroborant l’intervention d’un culte satanique.

 

De nombreux animaux morts ont été envoyés à l’Ecole vétérinaire. A cette époque, un rapport fut rédigé sur 6 cas qui avaient pu être autopsiés.

 

Les animaux étaient morts de cause naturelle (? épidémie ?) et cinq d’entre eux semblaient avoir été, ensuite, mutilés par des mains humaines.

 

En 1975, un pis de vache dont le contenu naturel avait été remplacé par du sable fut retrouvé.

 

En février 1976, un veau mutilé avait la bouche remplie de clinquant métallique, du type de celui que les avions militaires larguent afin de brouiller les radars.

 

Dans tous ces cas, l’intervention humaine est évidente.

 

Les agents de la police montée canadienne de Calgary (Alberta) acquirent la certitude en 1980 qu’une secte mutilait le bétail dans le secteur. Ils n’en dirent pas d’avantage sur les circonstances des mutilations.

 

Des enquêtes ont été menées aux Etats-Unis pour identifier les adeptes de ces sectes mais les recherches sont restées vaines.

Traces mystérieuses et éléments inexpliqués

 

Le 13 juin 1976, des « traces mystérieuses qu’on eût dit laissées par des ventouses » furent signalées par un inspecteur du Contrôle sanitaire du bétail au Nouveau-Mexique. Il enquêtait alors sur un cas typique de mutilation sur une vache.

Dans sont numéro du 15 juin, l’Albuquerque Tribune décrivit ces marques comme celles d’un trépied ayant 20 cm de diamètre, avec un écart entre elles de 70 centimètres. Elles s’arrêtaient à 150 m de l’animal mort comme si « on avait atterri là, marché jusqu’à la vache, puis regagné le point de départ ».

 

Des incidents similaires se produisirent dans la région de Dulce en 1978.

 

Le 21 octobre 1975, on trouva un bison de 750 kilos mort dans un enclos du zoo du mont Cheyenne au Colorado.

 

Les organes génitaux étaient mutilés ; on avait prélevé une oreille, le pis et une plaque de peau de 155 centimètres carrés.

 

Aucune trace de pas n’a été découvert dans l’enclos. L’autopsie révéla que le sang de l’animal était anormalement fluide. Il y avait dans les cavités abdominale et thoracique une quantité excessive de liquide sérosanguin (anticoagulant)...

 

Dans le Montana, entre Juin et Octobre de 2001, 15 cas des mutilations de bétail ont été rapportés.

 

Extrait d’un article paru dans le quotidien El Diario de la Pampa, La Pampa, Argentine, le 15 Avril 2003.

 

Les services officiels Argentins avaient à l'époque tenté de convaincre la population que ce sont des souris qui mangent le bétail.

 

GENERAL ACHA (Agencia) -- Les éleveurs de bétail d'une large section du département de Lihuel Calel sont inquiets à cause du retour des mutilations de bétail. Dans une interview avec le EL Diario, un jeune propriétaire d'un ranch a fait remarquer que deux vaches mutilées et un veau ont été trouvés l'année dernière sur sa propriété. L'éleveur a remarqué qu'il s'est également produit là un cas impliquant la mutilation d'un sanglier sauvage.

 

Inquiet de la situation, il a déclaré: "il me semble qu'ils s'en prennent à moi maintenant, parce qu'en 15 jours ils ont mutilé six brebis, toutes noires, dodues, pesant entre 160 et 220 kilogrammes, et ceci dans un champ ouvert. »

 

« Les scientifiques d'une puissance étrangère pourraient être impliqués, exécutant les mutilations pour des analyses. Nous basons ceci sur le fait que certaines " lumières ont été vues au-dessus du secteur pendant la nuit. "

 

Article original

 

Extrait d’un article paru dans le journal "El Diario del Sur" de Cordoba-Villa Maria, Argentine, le Mardi 9 Juillet 2002.

 

En juin 2002, un événement étrange a eu lieu dans un champ de la localité de Suco, située à l'Ouest de Rio Cuarto. Un éleveur de bétail a trouvé 19 animaux prisonniers dans un réservoir d'eau. Neuf des bovins étaient morts, selon les examens médicaux vétérinaires, par asphyxie ou par immersion. Les autres étaient vivant, mais affecté par les basses températures et presque mourants.

 

Ces nouvelles ont été confirmées par des fonctionnaires de police de l'unité régionale 7, qui siège à Rio Cuarto.

 

Ce que personne n'a pu expliquer, c'est comment les 19 animaux ont pu entrer dans l'énorme réservoir d'eau, considérant qu'ils ont dû traverser d'abord une clôture électrifiée, puis une barrière de 1,50 mètres de haut, et finalement "sauter" au-dessus du mur du réservoir.

Les Chupacabras

 

Depuis décembre 1994, l’île de Porto-Rico est le théâtre d’une importante vague d’OVNIS, mais aussi, d’apparitions d’étranges créatures, surnommées Chupacabras (suces-chèvres). Ce surnom leur a été donné car on accuse ces créatures de s’attaquer aux animaux (vaches, chèvres, lapins, chiens, chats …) et de les vider de leur sang.

 

Des milliers d’animaux ont ainsi été tués à travers l’île. Les autorités portoricaines affirment qu’il s’agit de l’œuvre de prédateurs locaux ou exotiques introduits illégalement dans l’île.

 

Cependant, les nombreux cas et leurs caractéristiques étranges semblent dépasser le cadre d’attaques par des prédateurs connus.

 

D'autres attaques attribuées aux Chupacabras, notamment aux Etats-Unis, ont pu être résolues.

 

Des détails troublants

 

Certains détails sont assez troublants. Les animaux portent de nombreuses blessures constituées de trous circulaires d’un diamètre variant entre 0,6 cm et 1,25 cm, qui vont par paires ou sont disposés en triangle, pénétrant très profondément dans le cou ou juste sous la mâchoire.

 

La régularité de ces blessures est difficilement compatible avec l’attaque de prédateurs.

 

Ce qui est encore plus intrigant c’est que l’on ne retrouve aucune marque sur le côté opposé des blessures, ni même la trace d’une quelconque pression. Or quand un carnassier mord le cou de sa proie, la pression des mâchoires s’exerce des deux côtés. De plus, il n’y a aucune trace de griffes comme cela devrait être le cas en cas d’attaque d’un prédateur.

 

Les analyses effectuées sur les cadavres ont indiqué que « quelque chose » était introduit dans le corps, et qui a une longueur de 7,5 cm à 12,5 cm.

 

Ce « quelque chose » semble cautériser les bords de la plaie. De plus, les autopsies ont montré que les traces circulaires en triangles pénètrent très profondément, jusqu’au foie des victimes.

 

Sur certains animaux, on a relevé des blessures de 2,5 à 30 cm de diamètre sur le cou, le poitrail, le ventre et la zone anale. Ces blessures paraissent avoir été faites avec un instrument de précision, du type scalpel. Certains organes ont été prélevés comme le foie, les organes reproducteurs, l’anus ou les yeux.

 

Enfin, un autre fait troublant : les animaux ne présentent aucune rigidité cadavérique. Ces différents éléments rappellent les cas de mutilations sur le bétail aux Etats-Unis.

 

Description des chupacabras

 

Si l’on exclut l’hypothèse des prédateurs ou charognards, que doit-on en conclure ?

 

Je laisse de côté la théorie des hybrides issus de deux races extra-terrestres soutenue par certains. Cette hypothèse est vraiment trop fantaisiste et étayée par aucune preuve.

 

La description des chupacabras fait par des témoins ne semble pas non plus très fiable. Je vous laisse juge :

Tête ovale à la mâchoire proéminente

Yeux de grande taille et de couleur rouge

Bouche petite avec des crocs saillants

Corps couvert d’une fourrure épaisse qui posséderaient des capacités mimétiques

Deux bras terminés par des mains à trois doigts pourvus de griffes

Jambes puissantes terminées par des pattes à trois griffes

D’autres témoins ont ajouté des éléments :

Longues épines membraneuses le long du dos

Des sortes d’ailes fait de tissus membraneux

Il semble difficile de croire qu’une seule créature puisse réunir tant de caractéristiques antinomiques.

 

Il faut également signaler que selon certaines sources, deux chupacabras auraient été capturés au début du mois de novembre 1996 par des officiers gouvernementaux portoricains et américains. Ils étaient vivants et auraient été emmenés aux Etats-Unis. Cette information demanderait cependant à être validée.

 

Enfin, les chupacabras ont récemment commencé à se manifester en Californie, au Texas, en Floride et au Mexique.

 

Des attaques de Chupacabras résolues

 

Le Texas a été le théâtre d’étranges attaques dans le courant de l’année 2007. De nombreuses volailles ont été tuées et vidées de leur sang.

 

Mais, cette fois-ci, une preuve a pu être analysée. En effet, des fermiers ont découvert les cadavres d’animaux qu’ils ne purent identifier.

 

Outre quelques photos, ils ont eu la bonne idée de mettre une tête dans un congélateur.

 

Cette tête a été autopsiée et les résultats sont indiscutables. Il s’agit de la tête d’un coyote.

 

Si les fermiers, habitués à rencontrer des coyotes, n’ont pas su identifier au premier coup d’œil les cadavres, c’est parce que ces animaux souffraient d’une maladie appelée gale sarcoptique. C’est une maladie parasitaire qui provoque des lésions cutanées importantes et la perte des poils.

 

Un cas identique s’était déjà produit en 2004, toujours au Texas.

 

Il semble évident, étant donné que d’autres animaux glabres ressemblant à des canidés ont été aperçus dans le même Etat, que la population de coyotes souffre de cette maladie. (cette maladie pourrait aussi toucher les bovins si on compare les symptômes des vaches cités dans mon récent article sur cette affaire de 2012 :

 

http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/un-eleveur-affirme-que-des-extraterrestres-tuent-ses-vaches.html

 

Théories sur les Chupacabras

 

Concernant Porto-Rico, il peut s’agir d’un animal non identifié mais les particularités des blessures laissent penser à une intervention humaine. Il reste à découvrir les motifs de ces mutilations.

 

L'affaire de l’île de Porto-Rico est très différente et ne peut pas être comparée avec les autres attaques qui se sont produites aux Etats-Unis.

 

Le nombre total d'attaques est trop important pour qu'une seule hypothèse soit retenue. Dans certains cas, il s'agit très certainement d'attaques d'animaux sauvages relâchés dans la nature par leurs propriétaires.

 

Des détraqués se sont également certainement inspirés des faits-divers pour reproduire à l'identique certaines mutilations.

 

La théorie relative à des sectes sataniques a été avancée concernant les mutilations de bétail aux Etats-Unis mais elle ne semble pas être la bonne car aucune secte satanique n'a été détectée dans les zones où les mutilations se produisent toujours actuellement.

 

Le Chupacabra identifié ?

Nouveau Mexique (USA) Juin 2011.

Mutilation de moutons.

 

Synthèse & Traduction Mikerynos

 

Chuck Zukowski reçoit régulièrement des informations sur des cas de mutilation, il a été récemment contacté par Brenda Harris du Nouveau Mexique. Cette dernière lui indique qu’un nouveau cas de mutilation est arrivé sur le territoire d’une réserve indienne, mais que l’enquête était actuellement en cours et qu’elle n’entrera pas dans les détails. Elle raconte qu’une famille l’a contacté en Juin 2011 dernier pour lui raconter qu’elle avait perdu 4 moutons et un chien dans des circonstances particulières. En effet sur les carcasses ont été trouvé une trace de piqûre et aucune trace de sang aux alentours. Deux mois plus tard, un autre mouton à été tué de manière similaire et ceci a continué pendant tout le restant de l’année. Le dernier incident de ce type est arrivé en Novembre 2011 avec la mort d’un autre mouton, d’un bélier et d’un chien. Cette famille a perdu au total 9 Moutons.

 

Les éléments qui semblent indiqués une mort dite non classique, concernent le manque de sang, une découpe en forme d’ovale sur le flanc de l’animal avec ce qui ressemble à une trace de brûlure, ainsi qu’une marque qui ressemble à une possible empreinte de percutions. En attente d’information complémentaire.

 

Récemment dans le comté de Dodge (état de Georgie), un veau a été retrouvé mutilé le samedi 14 avril 2012 par son propriétaire Windell Gillis du ranch « Gillis ». L’animal concerné était un jeune taureau âgé de 4 mois. Sur la carcasse, il manquait les yeux et sur le flanc un morceau de peau découpé très précisément en forme de cercle parfait d’un diamètre de 12 centimètres, sans aucune trace de saignement à l’emplacement du pénis. Windell Gillis a ici découvert quelque chose de très inhabituel, car en 33 ans d’élevage de bétail, il n’avait jamais rien vu de similaire. Ce propriétaire n’est évidement pas un amateur dans son domaine et il a fait des recherches sur des cas similaires. Il a découvert que dans le comté de Hall, toujours en Géorgie, qu’un cas identique avait eu lieu en 2009 aussi sur un taurillon, le propriétaire de ce ranch avait aussi subit la perte d’une vache, retrouvé mutilée deux semaines avant. L’année 2009 avait été une année particulièrement « chaude » concernant les mutilations, et plus particulièrement dans le Colorado avec au moins une douzaine de cas connus. Une coïncidence ? Bien sûr non !

 

Chuck Zukowski a contacté et discuté avec le propriétaire du ranch « Gillis » et attend d’autres informations. Ce cas à fait l’objet d’un article dans le journal local « Dodge County News »

 

 

Il faut noter que des rapports semblables, ne concernent pas seulement les bovins et les chevaux, proviennent d’autres pays. Des chèvres et des moutons au Royaume-Uni, en République dominicaine et la Nouvelle-Zélande. En 2009, dans la forêt de Marley Woods (état du Missouri) Ted Phillips, propriétaire d’un ranch, raconte à Chuck Zukowski qu’il a découvert par hasard un coyote mutilé lors d’une partie de chasse. Toujours dans la même année, lors d’une enquête sur la mutilation d’un veau, le propriétaire d’un ranch voisin lui indique qu’il a perdu un chien une semaine auparavant, ses quatre pattes ayant été coupées d’une façon nette et précise. Donc il n’est pas rare de ce phénomène de mutilation dit « exotique » implique d’autres animaux que les bovins et les chevaux.

 

 

Source: UFO Nut (Unconventional Flying Objects Nonhuman Unidentifiable Technologies)

 

 

Site très intéressant et très complet sur tout l'historique des mutilations jusqu'à aujourd'hui, ainsi que de nombreuses photos, témoignages et même des analyses de sang et rapports :

 

http://touraine-insolite.xooit.com/f21-Les-Mutilations-animales-Co.htm

 

http://touraine-insolite.xooit.com/t401-Rapport-du-NIDS-sur-des-blessures-animales-inhabituelles.htm

 

Sources et citations : http://www.les-ovnis.com/pages/les-mutilations-animales-betails-photos-et-video.html

 

http://tpe-satanisme.e-monsite.com/pages/2eme-partie-les-derives-du-satanisme/1-satanisme-theiste-et-sectes.html

 

http://skystars.unblog.fr/2008/

 

Phénomène donc toujours en cours et s'étant étendu à l'ensemble de la planète et s'est élargi aussi question genre animal... mais pas vraiment d'inquiétudes ni enquêtes officielles ni du côté des grands médias, ni du côtés des gouvernements (tout au moins en publique)...

 

Probablement à suivre...

 

0 commentaires

mer.

26

sept.

2018

Ovni circulaire dans le ciel de Sydney, Australie

Le 24 septembre 2018, un témoin se trouvait dans un hôtel à Sydney, en Australie. Il a pris une photo de sa fenêtre. Plus tard, il a remarqué un OVNI brillant dessus.

 

Déclaration d'un témoin :

 

"J'ai pris cette photo de ma fenêtre dans un hôtel où j'étais à Sydney en Australie.

 

Je l'ai envoyé à mon partenaire Il n'était pas trop tard dans la journée, mon partenaire m'a appelé et m'a dit de le faire.

 

zoomer sur l'image. J'ai alors remarqué cette forme jaune dans les nuages comme elle me l'avait dit

 

J'ai noté les avions. Sydney était surchargée hier."

 

 

0 commentaires

mer.

26

sept.

2018

Etre ou animal Martien filmé par le Rover ?

Le Rover Curiosity de la NASA aurait photographié une forme extra-terrestre sur la planète Mars. Des théoriciens du complot affirment qu’il s’agit des premières preuves convaincantes que Mars regorge de créatures vivantes …

 

La semaine dernière, le rover avait connu un « mystérieux problème » qui avaient momentanément obligé les chercheurs à arrêter toutes leurs opérations scientifiques. Tyler Glockner, ufologue qui gère la chaîne YouTube Secureteam10, a admis que cela était très « suspect » et que cela pouvait cacher une vérité insoupçonnée.

 

Les dernières photos transmises par le rover sont encore plus saisissantes puisqu’elles nous montreraient un véritable extraterrestre présent sur la planète rouge.

 

La vidéo, postée par UFOmania, nous dévoile ce qui semble être un gros rocher.

 

Lorsque la caméra effectue un zoom vers l’avant, il semble y avoir un trou sur l'un des côtés avec une silhouette à l'intérieur. L’homme qui a publié ces images pense que cette forme est un extraterrestre.

 

« Pendant que je cherchais les images envoyées par le Rover Curiosity sur Mars, je suis tombé sur ce curieux bâtiment ou abri dans lequel se trouvait un Martien qui semblait regarder à travers une fenêtre », a-t-il écrit.

 

Plus de 10 000 personnes ont visionné la vidéo depuis sa publication sur YouTube.

 

« Cela ne ressemble pas à une formation rocheuse naturelle », a écrit un internaute.

 

Un autre a commenté : « C'est un martien sans aucun doute. »

 

Mais d'autres étaient beaucoup moins convaincus affirmant que ce n’était qu’un banal rocher.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

Ovni vert observé près de la tour de Pise en Italie

 

Le 3 juillet 2018, un OVNI vert a été photographié près de la célèbre Tour de Pise, en Italie. Le témoin n'a pas vu cet objet à l'œil nu....

 

Rapport du témoin :

 

"Ça s'est passé pendant la visite de Pise en Italie.

 

Tard dans la soirée.

 

Je n''ai pas vu l'aéronef pendant que nous étions là, ni entendu de sons, il y avait quelques personnes tranquilles qui parlaient parler aux alentours.

 

J'ai remarqué une lumière verte sur les photos qui a attiré mon attention.

 

Après avoir fait un zoom avant sur l'une des photos, vous pouvez voir clairement une formation en forme de  triangle vert clair.

 

 

 

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

USA : rectangle OVNI au-dessus de l'Illinois

Date de l'observation : 22 septembre 2018

Lieu de l'observation : Casyville, Illinois, États-Unis

Source : MUFON #95126

 

D'après Scott Waring :

 

"Ce rectangle d'OVNI a été vu au-dessus de l'Illinois hier. L'OVNI a à peu près la taille d'un autobus urbain et est très plat. Cet objet volant a dû être vu par des milliers de résidents en dessous. J'espère donc qu'il y aura une vidéo qui sera téléchargée pour que nous puissions voir son mouvement. J'ai fait des recherches et je n'ai pas trouvé d'autres rapports sur cet incident, mais je vous tiendrai au courant."

 

 

Le témoin oculaire déclare : 

 

"Je descendais la 157 en voiture à travers Casyville Illinois après 16h samedi 22 et j'ai vu ça. "

 

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

Une exoplanète similaire à la Terre considérée comme « hautement habitable »

 

Située à "seulement" 4,37 années-lumière, la planète Proxima B est une exoplanète en orbite dans une zone habitable entourant l'étoile naine rouge Proxima Centauri.

 

Depuis sa découverte en 2016, les scientifiques envisageaient déjà que cette planète soit similaire à la Terre à plusieurs égards. Selon eux, elle aurait pu accueillir la vie dans le passé, et l'accueillerait peut-être encore aujourd'hui.

 

Jusqu'à maintenant, les recherches menées par les scientifiques ne donnaient pas vraiment de réponse quant aux conditions de la surface de la planète : elles ont surtout mis en avant une forte activité de l'étoile Proxima Centauri, qui empêcherait le développement de la vie sur la planète et le maintien d'eau liquide.

 

Mais d'autres recherches, plus poussées, réalisées par des équipes de la Nasa prouveraient aujourd'hui le contraire.

 

Publiées dans la revue scientifique Astrobiology, ces recherches ont été dirigées par Anthony Del Genio, spécialiste des planètes au Goddard Institute for Spaces Studies (GISS) de la Nasa, à New York.

 

En tout, pas moins de 18 scénarios ont été testés, en prenant en compte plusieurs critères, dont les différentes conditions atmosphériques possibles.

 

Et tous les scénarios confirment la même chose : Proxima B posséderait un vaste océan. Et qui dit eau, dit vie...

 

 

 

Des simulations pour deviner la présence d'eau

 

Voisine de la Terre à l'échelle galactique, Proxima B fait 1,3 fois la masse de notre planète. De par la petite distance qui la sépare de son soleil, elle aurait probablement subi un effet de serre fulgurant au début de son histoire.

 

Proxima B aurait peut-être été soumises à un rayonnement intense (rayons X et ultraviolets extrêmes) et au vent solaire (ce qui provoque une perte de l'atmosphère et d'eau). 

 

Mais malgré ces conditions difficiles, qui ne sont en réalité que des spéculations, les scientifiques ont voulu savoir si cette planète était habitable.

 

À l'aide d'un logiciel, l'équipe de recherche a modélisé une gamme de différents types d'atmosphères potentielles pour Proxima B, notamment une atmosphère semblable à celle de la Terre (principalement de l'azote avec de petites quantités de CO2).

 

Ils ont également pris en compte plusieurs variables : si son atmosphère était plus mince ou plus épaisse que celle de la Terre, si ses océans étaient plus ou moins salés, plus ou moins profonds, et si l'eau couvrait ou non la planète entière.

 

De la vie dans les océans ?

 

Et les résultats sont surprenants : dans chaque cas envisagé, l'équipe est tombée sur le même résultat. Proxima B reçoit assez de lumière et vit dans des conditions suffisamment favorables pour posséder de l'eau liquide salée à sa surface.

 

Les conditions atmosphériques et météorologiques idéales seraient réunies pour la rendre "hautement habitable". "Proxima B pourrait être une planète océanique habitée, principalement ouverte à la vie halophile", précise l'étude.

 

En revanche, la planète ne tourne pas sur elle-même et présenterait toujours le même côté à son étoile.

 

Une situation loin d'être problématique pour la planète : grâce à sa dynamique de circulation, Proxima B est capable de transférer la chaleur d'un côté de l'exoplanète à l'autre. 

 

Les mouvements de l'atmosphère et de l'océan de Proxima B se combinent de sorte que, même si le côté nocturne ne voit jamais la lumière de l'étoile, de l'eau liquide peut s'y trouver malgré tout.

 

La technique de détection de la vie extraterrestre

 

Même si les observations sont légèrement variables, les températures restent stagnantes dans tous les cas de figure analysés par les scientifiques.

 

Les recherches doivent néanmoins être poursuivies pour confirmer ces premiers résultats. Et même si la détection d'une atmosphère et de son contenu sont difficiles depuis la Terre, les astronomes pourront, dans un avenir proche, surveiller la chaleur émises par la planète pour deviner quel type d'atmosphère elle possède.

 

Ces recherches pourraient également s'étendre à d'autres planètes pouvant accueillir une atmosphère.

 

"Les simulations de Proxima B pourraient servir de modèle pour l'habitabilité de planètes faiblement irradiées en orbite autour d'étoiles légèrement plus fraîches ou plus chaudes", précise l'étude.

 

Les naines rouges représentant plus de 70% des étoiles de la Voie lactée à elle seule, la probabilité qu'elles supportent des planètes potentiellement habitables augmente les chances de trouver une vie extraterrestre. 

 

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

Un mystérieux informateur confirme l’existence de la vie Extraterrestre et des Programmes Spatiaux Secrets !

 

Dans cette vidéo un mystérieux informateur affirmant posséder une habilitation de sécurité de haut niveau, confirme l’existence de la vie extraterrestre et des programmes spatiaux secrets..

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

L’énigme du Triangle des Bermudes enfin résolue ?

 

Des tempêtes surpuissantes pouvant créer des vagues de plus de 100 pieds de haut pourraient expliquer le mystère entourant le triangle des Bermudes.

 

Le Dr Simon Boxall, du Centre national d'océanographie de l'Université de Southampton, a déclaré que les cyclones massifs pourraient expliquer le nombre de navires disparus dans la région.

 

Le scientifique dit que ces tempêtes sont effectivement créées lorsque deux ou trois formations météorologiques distinctes fusionnent, créant des tempêtes monstrueuses.

 

Il s’est expliqué au Daily Star Online : « Cela peut se produire à peu près partout. Mais parmi les endroits où nous avons repéré ces phénomènes, nous retrouvons : la pointe de l’Amérique du Sud, le Cap Horn et la pointe de l’Afrique du Sud, le Cap de Bonne-Espérance. »

 

« Par exemple, des endroits comme le Cap de Bonne Espérance, où ces phénomènes sont assez courants, peuvent subirsimultanément une tempête venant de l’océan Indien, une tempête de l’Atlantique Sud et une autrede l’océan Austral, et la convergence de ces systèmes de vagues crée la ‘tempête parfaite’ ».

 

« Ces vagues - des vagues scélérates - peuvent se produire n'importe où. Et ce qui se passe, c'est que la crête des deux séries de vagues s’additionne et que vous obtenez une super vague. Tout à coup, vous obtenez une vague de 30 mètres (100 pieds) de haut. »

 

Le Triangle des Bermudes - également connu sous le nom de Triangle du Diable - est une grande région de l’Atlantique Nord entre la Floride, les Bermudes et Porto Rico.

 

Il comprend une forte concentration de voies de navigation, les navires y traversant des ports dans les Amériques, d’Europe et des Caraïbes.

 

La région est tristement célèbre pour le grand nombre de navires et d'avions qui ont disparu lorsqu’ils naviguaient dans ces eaux ou volaient au-dessus.

 

Cependant, le Dr Boxall a déclaré que tout avion disparu au-dessus de ce triangle est une pure coïncidence, soulignant que beaucoup d'entre eux ont disparu avant l'avènement de la technologie GPS.

 

Mais l’expert des océans a déclaré que c’était un phénomène entièrement naturel qui explique les dizaines de navires qui y ont coulé.

 

Il a poursuivi : « Avec une super vague, ils ne peuvent pas traverser l'océan. Ils ont davantage de chance de disparaître soudainement que de traverser l'océan. »

 

« Ces vagues si brusques apparaissent et disparaissent et seulement pendant l'une de ces tempêtes, c'est pourquoi les chances qu'un navire se trouve au mauvais endroit au mauvais moment sont minces. Bien sûr, cela arrive. »

 

« Ce n’est pas une théorie, c’est un fait. Si une super-vague frappe un cargo, elle a la possibilité de le briser en deux et il coule très rapidement. »

 

« Il y a donc eu des cas où des cargos ont disparu très soudainement et où il n'y a pas eu de mayday d’envoyer. »

 

« Si un cargo a la malchance d’être frappé par l’une de ces super vagues, il ne lui reste probablement que quelques minutes avant qu’il ne coule. Cela arrivera si vite qu’il aura pas temps d’envoyer un SOS. »

 

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

Un célèbre chanteur brésilien filme un OVNI à Rio de Janeiro

Le chanteur Ney Matogrosso a attiré l'attention de ses fans sur Instagram en publiant, dans la nuit du 23 septembre 2018, des images montrant un mystérieux objet volant non identifié …

 

L’artiste brésilien affirme avoir filmé un OVNI depuis la fenêtre de son habitation située à Rio de Janeiro. Accompagnant son poste d’une vidéo et d’une photo, voici ce qu’il a écrit :

 

« J'ai filmé cette chose dans le ciel, je ne sais pas ce que c'est. Cela ressemble à une très longue ligne verticale avec beaucoup de petites lumières rouges. »

 

Les fans du chanteur ont commenté cette publication et se sont divisés sur l’origine de ces étranges lumières. Certains pensent qu’il s’agit d’un ballon, d’un satellite, d’un drone ou même d’un hélicoptère.

 

Un fan a prétendu que c’était peut-être un cerf-volant, auquel Ney lui-même a répliqué : « Un cerf-volant à cette heure de la nuit, avec des lumières ? ».

 

A un autre qui suggérait que c’était un ballon, il a répondu : « Il apparaît et disparaît quand il vole et est relié à un très long fil de lumière. »

 

Des internautes ont profité du témoignage de cette célébrité pour raconter leurs propres expériences. Certains d’entre eux ont expliqué avoir déjà repéré des « soucoupes volantes » ou encore des vaisseaux venus de l'espace.

0 commentaires

mar.

25

sept.

2018

Lune : monolithe et tunnels découverts près des sites d'alunissages des missions Apollos ?

Date de la découverte : 27 mai

Lieu de la découverte : Lune des Terres

Coordonnées Google : 20°18'17.13 "N 30°47'28.68 "E

 

D'après Scott Waring :

 

"Cette personne a trouvé deux longs tunnels sur la lune et au bout d'un de ces tunnels se trouve un grand monolithe. Le fait qu'un monolithe se trouve au bout de l'un d'eux prouve que les tunnels sont construits par des êtres intelligents. "

 

 

Sandra Elena Andrade de Youtube déclare : 

 

"Ces deux tunnels de 1 km. et 1,7 km de long et 5 mètres de large ont été découverts par le chercheur argentin Marcelo Irazusta, à quelques mètres de la station 6 de la mission Apollo 17.

Toutefois, comme on peut le voir dans la vidéo, certaines versions de google Moon, ont supprimé ces images.

Pourquoi ces tunnels mystérieux  sont-ils cachés ? Qu'est-ce qu'ils essaient de cacher ?  Marcelo" 

 

 

0 commentaires

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Osez changer de point de vue car l'impossible d'hier est le possible d'aujourd'hui et sera l'évident de demain"

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"