jeu.

11

mai

2017

Une empreinte humaine de 290 millions d’années intrigue les experts

Rappel Historique sur le Permien

Le Permien correspond à la sixième et dernière époque géologique du Paléozoïque.

 

Elle s'étend de -299 millions d'années à -251 millions d'années.

 

Le Permien et la plus grosse crise biologique de l'histoire.

 

Sa fin a été marquée par la plus sévère des extinctions de masse connues.

En effet, la crise biologique du Permien-Trias a vu disparaître 96 % des espèces marines (dont les trilobites) et 75 % des espèces terrestres (comme les pélycosaures).

 

Cette crise a également vu s'éteindre la quasi-totalité des familles de reptiles mammaliens, un groupe qui a justement atteint son apogée au Permien, et dont les mammifères descendraient.

 

Bien évidemment, les ancêtres des dinosaures ont survécu, ce qui a permis leur développement au Trias.

 

Le Permien se divise en trois périodes géologiques intermédiaires :

l'inférieure (de -299 à -271 millions d'années), la moyenne (de -271 à -260 millions d'années) et la supérieure (de -260 à -251 millions d'années).

 

 

La formation de la Pangée, un supercontinent, s'est achevée durant le Permien supérieur.

 

Cette carte montre la disposition des masses continentales quelques dizaines de millions d'années plus tôt, au Permien inférieur (voici 280 millions d'années).

 

 

La roche (qui appartient au Permien, 299 à 251 millions d’années) a été découverte au Nouveau-Mexique et présente une empreinte humaine, il y a près de 299 millions d’années. Mais il n’y avait pas d’humains sur Terre à ce moment-là, si ?

 

Beaucoup d’auteurs seraient d’accord avec le fait que d’innombrables découvertes qui ont été faites au cours des dernières décennies sur Terre suggèrent que l’histoire telle que nous l’avons enseigné est tout sauf complète.

 

Imaginez si la société a finalement accepté le fait que notre planète ait été habitée par d’innombrables civilisations anciennes dans le passé et que la vie sur la Terre (la vie avancée) existe depuis des millions d’années ?

 

Aujourd’hui, ce n’est qu’une théorie (une supposition sauvage) qui semble être soutenue par plusieurs découvertes «controversées».

 

L’une d’elles est « l’empreinte Zapata », découverte au Nouveau-Mexique.

 

Zapata présente une empreinte humaine dans le calcaire permien, analysée par le paléontologue Jerry MacDonald qui a découvert des empreintes fossiles préservées dans les strates du Permien.

 

L’empreinte énigmatique a été étudiée par le Dr Don Patton qui prétend que la roche permienne du Nouveau-Mexique contient une véritable empreinte humaine.

 

Selon Genesispark.com, le Dr Don Patton a tenté de découper cette empreinte de la roche. Patton rapporte avoir personnellement vu une photographie de quatre empreintes pratiquement identiques à quelques centaines de mètres de l’empreinte de Zapata.

 

La partie controversée, bien sûr, est l’âge de la roche où l’empreinte a été laissée : la période permienne qui a duré de 299 à 251 millions d’années.

 

Curieusement, le Permien (avec le Paléozoïque) s’est terminé par l’événement d’extinction Permien-Trias, la plus grande extinction de masse de l’histoire de la Terre, où près de 90% des espèces marines et 70% des espèces terrestres sont mortes.

 

Quoi qu’il en soit, en revenant à l’empreinte curieuse, il y en a beaucoup qui croient que ce n’est pas réel, car elle présente plusieurs «caractéristiques non naturelles».

 

 

Comme l’a noté l’auteur Glen J. Kuban, l’empreinte controversée montre certaines caractéristiques qui ne sont pas typiques des empreintes humaines authentiques.

 

« Les empreintes fossiles que MacDonald a rassemblées incluent un certain nombre de facteurs que les paléontologues aiment appeler ‘problématique’.

Par exemple, une créature à trois doigts a apparemment fait quelques pas, puis a disparu, comme si elle avait décollé pour s’envoler.

Nous ne connaissons aucun animal à trois doigts dans le Permien, a déclaré MacDonald. Et il n’y avait pas d’oiseaux.

Il y a plusieurs empreintes où les créatures semblent marcher sur leurs pattes postérieures, d’autres qui semblent presque simiennes. »

The Smithsonian, Vol.23, juillet 1992, p.70.) (Source)

 

Dans le livre « Fossil Facts and Fantasies » de Joe Taylor, l’empreinte « semble être une empreinte féminine, pieds nus ».

 

Taylor affirme qu’elle a été trouvée en 1929 et que « on dit qu’à cette époque, la moitié d’une empreinte était visible sur le rebord portant les deux voies. Le bord de cette corniche s’est érodé. »

Taylor ne dit pas où il a appris ces détails, et ne cite aucune littérature, scientifique ou populaire.

 

L’auteur Jeff A. Benner a déclaré que «la communauté créative reconnaît que l’empreinte est une origine humaine et la preuve que les humains ont existé pendant l’ère des dinosaures».

 

mer.

10

mai

2017

Des Cosmonautes ont vu des Anges dans l’Espace.

Dans un rapport rédigé en 1985, on apprend que six membres d’équipage à bord d’une station spatiale soviétique auraient été confrontés à une incroyable expérience qui a à tout jamais changé la vie.

 

Les astronautes vaquaient à leurs occupations quotidiennes quand toute la station s’est soudainement remplie d’un étrange lueur orange.

 

Durant les  jours qui ont précédé cet incident, les scientifiques avaient dû gérer de nombreux problèmes techniques ainsi que plusieurs défaillances du système.

 

L’équipage a désespérément cherché à localiser la source de ce nuage gazeux sans succès. Puis, soudainement, une lumière pure, blanche et aveuglante a envahi la station.

 

Une minute plus tard, quand ils n’étaient plus éblouis, les astronautes ont remarqué quelque chose à travers les hublots de la station. Ils se sont approchés de la mystérieuse source lumineuse pour enquêter.

 

C’est à ce moment-là que l’équipage a vu sept créatures flotter à l’extérieur de la station spatiale.

 

Au début, les astronautes se sont mis à reculer de terreur, mais leurs sentiments se sont vite apaisés.

 

Ces humanoïdes possédaient des visages resplendissants et arboraient d’agréables sourires.

 

 

Ces êtres mystérieux avaient des corps de forme humanoïde, mais ils étaient de taille géante. L’envergure de leurs ailes était immense et il y avait un halo lumineux au-dessus de leurs têtes qui ressemblait à une auréole.

 

Le groupe de cosmonautes était persuadé être en présence d’anges et ont décidé d’informer immédiatement leurs supérieurs sur Terre.

 

Le gouvernement russe était convaincu que les astronautes étaient en proie à des illusions d’optique très puissantes et ils ont donc peu prêté attention à leurs revendications.

 

Quinze jours plus tard, un nouveau groupe arriva à la station spatiale pour reprendre les tâches de leurs prédécesseurs. Dans les 24 heures qui suivirent, ils assistèrent également à ce même spectacle totalement inexplicable.

 

Le gouvernement russe a pris la décision de ramener les deux équipes de cosmonautes sur Terre afin de les interroger et de leurs faire passer des tests de santé mentale. Les résultats ont démontré que les astronautes étaient en excellente santé mentale et physique.

 

Le rapport a été classé top secret et les astronautes ont reçu la consigne de ne pas mentionner l’incident à qui que ce soit. Malheureusement pour eux, cette affaire n’est pas restée un secret de polichinelle bien longtemps…

 

Le rapport concernant les anges de la station Saliout 7 a incité un ingénieur du projet Hubble à s’intéresser à cette histoire. Il a affirmé que le télescope Hubble avait déjà pris des images de ces êtres étranges pendant un certain temps.

 

Il a déclaré que ces êtres mesuraient au moins 20 mètres de haut et quand leurs ailes étaient déployées ils étaient comparables s à des avions de ligne modernes.

 

Après avoir entendu cette confession, des employés de l’Observatoire SOHO ont également affirmé qu’ils avaient repéré ces êtres providentiels dans une zone aux abords du soleil.

 

Beaucoup de théoriciens de la conspiration pensent que ces anges ont été en contact constant avec les astronautes américains, mais ces derniers auraient juré de garder le silence à ce sujet.

 

Le 29 Juillet 2008, un employé à la retraite qui travaillait en tant qu’opérateur sur des vaisseaux spatiaux a affirmé qu’il en avait observé, sur son écran de 27 pouces, au Centre spatial Kennedy.

 

Il a indiqué qu’il avait été témoin d’un grand extraterrestre se tenant debout dans la soute de la navette spatiale. Cet être aurait apparemment eu une conversation avec deux des astronautes présents dans la navette.

 

Cet opérateur, jugé fiable, avait travaillé 34 ans pour la NASA.

 

 

lun.

01

mai

2017

Dissimulé en Antarctique : Un officier de la marine nous dit précisément ce qu’il a vu (vidéo) - 01 Mai 2017

Une technologie vieille de 15 millions d’années a été découverte! Est-ce que la lignée des hébreux est systématiquement détruite pour être remplacée par des nordiques blonds aux yeux bleus ? A en frissonner, spécialement à partir de 22 minutes. Des témoignages incroyables !

 

Une vidéo réellement spectaculaire et époustouflante sur les événements étranges de l’Antarctique.

 

Un officier naval nous explique ce qu’il a vu, des gigantesques ouvertures dans la glace et il est strictement interdit de survoler la zone sans avoir une équipe médicale à bord.

 

Il a aussi aperçu un groupe de scientifiques qui ont disparu pendant plus de deux semaines et il n’a plus jamais mentionné ce sujet là à nouveau.

 

Tel qu’il l’a dit, « ils avaient l’air terrorisés ». Quand ils sont revenus à McMurdo, leur équipement a été mis en quarantaine et ils ont été renvoyé en Nouvelle Zélande à bord d’un avion spécial.

 

Qu’y a-t-il dans ces mystérieuses ouvertures en Antarctique ?

 

lun.

17

avril

2017

Les pyramides de Crimée ont-elles été construites avant que les Dinosaures ne rodent sur la Terre ? - 17 Avril 2017

 

Il semble que des chercheurs ukrainiens sont tombés sur l’une des découvertes les plus importantes de ces dernières années, car ils ont accidentellement découvert un ensemble de constructions mégalithiques et de pyramides dans la péninsule de Crimée, connue dans l’histoire antique pour ses trésors archéologiques et historiques de différentes cultures et civilisations aussi anciennes que les Grecs et les Romains en passant par les Turcs Génois et Ottomans.

 

La Crimée est une république autonome d’Ukraine, située sur la côte nord de la mer Noire.

 

 

La série de formations a été découverte pour la première fois en 1999 par Vitalij Gokh qui a servi pour l’armée soviétique pendant plus de trente ans.

 

Après sa longue carrière dans l’armée rouge, Gokh a décidé de devenir un chercheur.

 

Sa nouvelle passion l’a mené à la découverte des Pyramides. Gokh a affirmé que, tout comme il y avait des villes submergées dans la région, il y avait des pyramides enterrées et d’autres structures mégalithiques dans la péninsule de Crimée.

 

Gokh était un ancien ingénieur, il avait donc une très bonne connaissance des instruments à résonance magnétique.

 

Gokh a même construit un dispositif pour rechercher des gisements d’eau souterrains, car la zone de Sébastopol avait des réserves d’eau très faibles.

 

Selon le site Web de Gokh, les dispositifs inventés par Vitaly A. Gokh (méthode de géoholographie et géohydrodiagnostique) permettent de détecter les éléments de la table périodique de Mendeleev; Les gisements de pétrole et de gaz, les mécanismes et les dispositifs de divers types, les objets à la fois dans la Terre et dans des zones distantes.

 

Les appareils utilisent des analogues ou des modèles pour enregistrer le champ structurel ou les instantanés des planètes, des étoiles, des constellations, des zones spatiales, exécutés au moyen de satellites ou de télescopes.

 

 

Grâce à ces instruments, Gokh a pu découvrir plusieurs blocs de calcaire qui avaient des dimensions régulières, ca. 2,5 par 1,5 mètre et Gokh ainsi que son équipe “ont supposé” des origines artificielles.

 

Il est intéressant de noter que l’instrument inventé par Gokh a également révélé que trois faisceaux d’énergie émanaient du haut d’une des structures, à des fréquences de 900 × 109 Hz, 700 × 109 Hz et 500 × 109 Hz.

 

Autour de la pyramide, on a trouvé un champ de 10 × 109 Hz.

 

Gokh et son équipe affirment que les couches environnantes de l’une des structures révèlent que la “pyramide souterraine” était au-dessus de la surface en plein air mais, pour cause d’inondations, l’ensemble de la zone a submergé avec les structures.

 

Selon ICTV et l’Agence de presse de Crimée, Le scientifique ukrainien Vitalij Gokh a découvert une «structure» souterraine inconnue, qui s’est révélée être une pyramide géante de 45 mètres de hauteur et longue d’environ 72 mètres. Gokh a déclaré que la pyramide a été construite au temps des dinosaures.

 

La “pyramide de Crimée” a un sommet tronqué, comme une pyramide maya, mais son apparence ressemble plus à une pyramide égyptienne.

 

L’intérieur de la pyramide criméenne est creux, et une momie d’une espèce inconnue est enterrée sous la base.

 

Il est à noter que, jusqu’à aujourd’hui, les informations concernant la véracité et l’existence des pyramides n’ont pas été prouvées ni acceptées par les archéologues.

 

Un des tunnels souterrains à proximité d’une des pyramides.

 

Dans une interview accordée à ICTV, le chercheur Vitaliy Gokh a déclaré qu’il ne savait pas qui a construit les structures mégalithiques dans la péninsule de Crimée, mais les pyramides pourraient être les plus anciennes structures de la planète à ce jour.

 

Jusqu’à présent, environ sept pyramides ont été enregistrées dans la zone, formant une ligne droite qui, de Sarych à Baia Kamyshovaia, s’étend du nord-ouest au sud-est. L’une de ces “pyramides” est située sous l’eau à proximité de la ville de Foros. Au total, Gokh croit qu’il existe environ 39 structures pyramidales et des bâtiments monolithiques dans toute la péninsule de Crimée.

 

Malheureusement, dans le cas de Gokh, ses revendications étaient si bizarres et spectaculaires, que les pyramides de Crimée ont été largement ignorées par la communauté scientifique. Mais il semble qu’il y ait au moins quelque chose. Peut-être même une pyramide. Il semble cependant que personne ne se sent prêt à valider la plus basique des possibilités. 

mar.

04

avril

2017

Mexique : des experts dévoilent une statue Maya antique représentant un possible visage "extraterrestre" ou bien une ancienne divinité - 04 Avril 2017

Vue de profil  : un visage incas enveloppé et protégé par un être au profil d'extraterrestre avec de grands yeux , un petit nez , petits membres supérieurs et inférieurs , le tout relié par un serpent !

 

Des experts ont déterré une statue mystérieuse appartenant à l’ancienne civilisation maya.

L’artefact curieux représente «un humanoïde extraterrestre» tenant une tête humaine.

La statue se compose d’un serpent qui semble entourer la figure d’un petit "humanoïde ALIEN" vue de profil tenant une tête humaine.

 

En effet, le musée de Xiutetelco-Puebla, au Mexique, a révélé la découverte d’une pièce archéologique importante appartenant à l’ancienne culture maya, qui habitait la région autrefois.

 

Cette statue étrange consiste en un serpent qui entoure la figure d’un petit «humanoïde ALIEN» vue dans une vue de profil, tenant une tête humaine.

 

Remarquez l’étrange tête et les yeux ovales.

 

La pièce fascinante contient quatre minéraux dont de l’obsidienne, de la turquoise, et du  jade , et elle a été découverte par des travailleurs publics de la communauté de Maxtaloyan, dans la partie supérieure de la municipalité mentionnée, alors que des travaux de rénovation étaient en cours.

 

Selon le journal «El Sol de Puebla», la découverte est

«une pièce essentielle de la culture maya qui a vécu il y a très longtemps dans la région, et notamment au lieu et place de la municipalité actuelle, en laissant des vestiges importants».

 

Rafael Julián Montiel, en charge du musée de Xiutetelco, a déclaré que, étant donné que cette zone est adjacente à la zone archéologique de Cantona, on trouvera plus de pièces de ce type, dans un proche avenir – et surtout lors des travaux de construction – les experts devront surveiller cette région dans l’espoir de découvrir d'autres artefacts similaires et ainsi protéger et prévenir les dommages en rapport avec d'autres éventuelles futures découvertes.

 

Monitel a conclu:

 

"Actuellement, plus de 5 000 pièces ont été découvertes à plusieurs endroits de cette municipalité. Tous ont été pris en charge et sont exposés dans le musée, qui reçoit un grand nombre de visiteurs désireux d’en apprendre davantage sur la richesse ancestrale que possède Xiutetelco".

 

Les experts n’ont pas encore conclu à quoi pourrait correspondre cette  figurine nouvellement découverte, incarnée dans l’ancienne sculpture maya.

 

Cela a conduit à l’émergence de plusieurs théories parmi ceux qui ont eu l’occasion de la découvrir de leur propres yeux.

 

Certaines personnes voient sans doute un Alien «gris» classique qui détient une tête humaine,  tandis que d’autres ajoutent que le serpent symbolise une ancienne «divinité reptile».

 

Beaucoup seraient d’accord pour dire que la statue antique représente clairement un Alien "gris", avec sa tête allongée et ses yeux ovales noirs.

mar.

04

avril

2017

Extraterrestres et Religions  -  04 Avril 2017

 

La totalité des religions ont-elles été créées par une civilisation extraterrestre il y a des milliers d'années ? Cette hypothèse, certes controversée, a choqué un grand nombre d'internautes …

 

Cette théorie du complot affirme qu'avant que les plus célèbres textes religieux ne soient écrits (comme la Bible par exemple), des formes de vie extraterrestres ont visité la Terre et ont été perçues comme des « dieux » par les êtres humaines les plus primitifs.

 

Dans un article intitulé « Les extraterrestres sont en train de récupérer leur religion » (« Aliens Are Coming Back To Retrieve 'Their' Religion », en anglais), le site ufointernationalproject.com a essayé d'expliquer sa théorie.

 

Son auteur certifie que les extraterrestres ont créé les textes religieux au profit de l'humanité, ou bien qu'ils ont été écrits par des êtres humains eux-mêmes après leurs rencontres avec des êtres venus d'ailleurs survenues à cette époque si reculée.

 

Seulement, les espèces extraterrestres, technologiquement beaucoup plus avancées, étaient en colère de la manière dont les humains utilisaient les religions, notamment comme prétexte pour faire d'innombrables guerres à travers le monde pendant des centaines voire des milliers d'années.

 

« La religion n'a pas été conçue pour faire des actes de terrorisme. »

 

« Les extraterrestres savaient très bien que l'homme était tellement destructeur par nature. C'est la raison pour laquelle la religion nous a été accordée, pour servir avec foi et peur de l'inconnu, mais l'homme a totalement échoué dans cette expérience. »

 

L'auteur, qui est resté anonyme, a ensuite énuméré une série de guerres menées au nom de la religion, dont les conflits qui ont actuellement cours au Moyen-Orient contre l'État islamique.

 

Il poursuit :

 

« J'ai étudié toutes les religions depuis plus de 20 ans, et cela ne m'a conduit à rien de plus qu'une vaste conclusion. »

 

« L'homme n'était pas assez intelligent pour écrire l'une des religions, que ce soit le spiritualisme oriental (le moi), les religions occidentales (Dieu, que j'ai toujours appelé l'extraterrestre) ou le Créationnisme américain (la Nature même, y compris l'homme). »

 

« L'un des plus anciens textes religieux 'Le Livre des Morts des Anciens Égyptiens' remonte à plus de 3000 av. J.-C. »

 

« Lorsque l'écriture a été inventée, les scribes et les artistes ont d'abord écrit ce que les prêtres avaient utilisé dans leurs prières et leurs litanies,. Ils étaient très perplexes et comprenaient à peine ces textes. »

 

« Ce que je comprends, c'est que toutes les religions n'étaient pas composées par des êtres humains au moment de leur création. »

 

« Ces extraterrestres seraient vraiment des dieux pour nous les humains. »

 

« Leurs civilisations pourraient avoir des millions d'années, elles savent exactement comment fonctionne ce macrocosme. »

 

« Elles auraient pu voir d'autres mondes aller et venir, et se détruire eux-mêmes. »

 

« Ils connaissent les étapes évolutives que la connaissance doit traverser, et c'est un point crucial pour les extraterrestres. Ils veulent protéger notre magnifique Univers contre d'éventuels dangers. »

 

« Après tout, quand vous êtes devenus Dieu, vous ne voulez pas voir votre monde être détruit. Et cela nous amène au nerf de la guerre de la religion. »

 

Pour lui, les aliens souhaiteraient que les religions originelles reviennent. D'ici là, ils voudraient nous mettre en quarantaine sur Terre pour éviter toute catastrophe cosmique.

 

« Les humains ne respectent pas la vie, les idées, les autres races et les cultures. »

 

« Cela m'amène à mon dernier point, les humains sortent à chaque fois leurs armes quand ils rencontrent quelque chose de différent d'eux. De ce fait, les extraterrestres ne nous permettront pas de traverser l'Univers. »

 

« Nous avons une idée de la façon dont l'atome fonctionne, et si jamais nous développons des vaisseaux spatiaux en utilisant l'antigravité, ils ne veulent pas que nous explorions l'espace en sortant nos armes à tout ce qui nous est étranger, d'autant plus que nous ne savons pas maîtriser nos émotions. »

 

Les théoriciens de la conspiration disent, depuis des années, que les extraterrestres ont déjà visité la Terre, et les leaders mondiaux le savent. Nos dirigeants cacheraient cette information par crainte des conséquences que cela aurait sur l'état de droit ou sur les religions.

 

Plusieurs personnes font campagne pour que cet « embargo » soit levé et que la « divulgation » concernant les extraterrestres soit faite.

 

L'auteur conclut que la seule chose qui empêcherait, à l'avenir, les guerres sur Terre de se produire, serait que la vérité sur les aliens soit révélée au public.

 

« Vraiment la seule chose qui peut mettre un terme aux guerres à la fois religieuses ou autres sur la Terre qui ont tué des milliers de personnes innocentes, ainsi que des enfants et des animaux, ne tient qu'à une chose – la DIVULGATION ! »

 

Nigel Watson, expert en OVNI qui a travaillé sur ces questions pour le gouvernement britannique, s'est expliqué sur ces dires :

 

« Ces idées ressemblent beaucoup à celles des personnes qui affirment avoir été contactées par des extraterrestres dans les années 1950. Ils déclaraient qu'ils avaient rencontré des personnes venant de l'espace qui les emmenaient faire une promenade dans leurs soucoupes volantes. »

 

« Ironiquement, c'est un peu comme la vision de certains groupes religieux qui disent que nous ne devrions pas nous aventurer dans l'espace puisque c'est le domaine de Dieu. »

 

« Je ne pense pas que nous allons produire des engins spatiaux capables de visiter des civilisations extraterrestres proches avant très longtemps, et cela reste une question de débat. »

 

« Le professeur Stephen Hawking dit que nous devrions faire attention à tout type de contact avec les extraterrestres. »

 

« En ce qui concerne la divulgation comme un moyen d'unir l'humanité, je ne pense pas que cela se produira un jour. »

mar.

21

mars

2017

Découverte d'un mystérieux symbole antique - 21 Mars 2017

 

Le voile du temps a obscurci beaucoup d'anciennes connaissances et de technologies. Heureusement, d'anciennes gravures en pierre, des statues et des œuvres d'art nous offrent l'occasion de comprendre certains de ces outils depuis oubliés.

 

En Mésopotamie, le berceau de la civilisation moderne, plusieurs personnages ont été représentés en train de porter ce qui ressemble à nos sacs à main modernes.

 

Certaines de ces sculptures sacrées remontent à 10 000 ans avant JC. Ces dernières, d'origine sumérienne, mettent en scène les fameux Annunaki, aussi appelés Nephilim dans la Bible.

 

Pour certains, cet objet serait lié à l'archétype de « L'arbre de vie » qui se relie le ciel et le monde souterrain et relierait toutes les formes de création.

 

Dans l’Égypte antique, nous pouvons voir le symbole de l'Ankh être porté d'une manière très semblable. L'Ankh était le symbole de la vie.

 

Au Mexique, ce même symbole a été trouvé sur de nombreux sites historiques et est représenté dans leurs œuvres les plus sacrées.

 

En Indonésie, nous le retrouvons également sur de multiples sculptures en pierre.

 

Ce symbole étrange et dont la signification nous échappe se retrouve aux quatre coins de la planète comme s'il s'agissait d'une connaissance partagée par les plus grandes civilisations de l'Antiquité alors qu'il n'y avait pourtant aucun lien entre elles !

 

Peut-être, était-ce une forme de technologie secrète que nous avons depuis oublié ?

Ou alors, une mystérieuse connaissance offerte les dieux comme le prétendent certains mythes ?

mar.

07

mars

2017

Science-fiction ou réalité? Découverte d'un Vimana dans une grotte en Afghanistan en 2010! - 07 Mars 2017

En 2010, un Vimana aurait été découvert dans une grotte en Afghanistan et 8 soldats américains auraient mystérieusement disparus...

ven.

17

févr.

2017

Des civilisations extraterrestres ont-elles  rendu visite à la Terre dans un lointain passé ? - 17 Février 2017

 

Une comparaison entre une figurine ancienne et un Astronaute. Les similitudes entre les deux sont incroyables.

 

Une civilisation extraterrestre a visité la Terre dans le passé lointain et il y a des preuves tout autour de nous. Ce n’est plus la question de savoir, si des êtres extraterrestres intelligents ont rendu visite à des hommes préhistoriques dans un lointain passé.

 

Une grande quantité de preuves ont été recueillies qui prouvent que dans un lointain passé, des êtres d’une autre planète ont rendu visite aux êtres humains.

 

Ces visiteurs ont été mal interprétés par notre ancêtre comme des «dieux», parce que notre ancêtre ne comprenait pas la technologie comme nous le faisons aujourd’hui.

 

Presque toutes les civilisations anciennes qui ont été étudiées par les chercheurs et les archéologues pointent vers des «mythes» et des textes d’êtres «divins» venus des étoiles et se sont impliquées, d’une manière ou d’une autre, avec des êtres humains anciens sur Terre.

 

Les anciens Aztèques, les Mayas, les Incas et bien d’autres civilisations anciennes font référence à des êtres «d’au-delà» descendus du ciel, considérés comme divins, puisque l’homme ancien n’avait pas la connaissance pour expliquer autrement ces visites mystérieuses.

 

Les textes anciens de la Bible sont peut-être la meilleure preuve qui met en évidence l’existence d’êtres «d’au-delà» dans le passé lointain de l’histoire humaine.

 

Les mythes de la création, la lumière mystérieuse qui a guidé les Israélites sur le long voyage dans le désert, la description de la destruction de Sodome et de Gomorrhe, l’union des enfants des Dieux avec les filles des hommes, la puissance de l’Arche de l’Alliance Et le voyage au «ciel» d’Elie et d’Enoch ne sont que quelques-unes des nombreuses histoires bibliques qui impliquent des êtres divins venus des cieux, une technologie incroyable du passé que l’homme ancien considérait comme «céleste» ou «divine».

 

En plus des textes bibliques, nous pouvons ajouter d’autres histoires de cultures différentes telles que le Mahabharata de l’Inde où une guerre entre les dieux a été décrite.

 

Un autre élément incroyable qui semble ressembler à un masque, un appareil respiratoire et costume. Très semblable aux plongeurs et aux astronautes modernes.

 

Depuis le début des temps, l’humanité a toujours eu l’intervention de forces inconnues, «dieux», «messagers», «anges» et d’autres êtres qui, comme vous le dites, ne sont pas de notre planète et sont donc d’origine extraterrestre.

 

Ce contact est reflété dans les textes anciens tels que la Bible et le Mahabharata. Traduire ces textes anciens aujourd’hui, souligne le fait de l’existence d’êtres «surnaturels» avec une technologie incroyable.

 

Aujourd’hui, si nous étions témoins d’un atterrissage d’OVNI, et d’un être descendant de l’ovni, nous saurions sûrement qu’il est un être non de la Terre, un extraterrestre.

 

Nous comprendrions probablement cette technologie et savons qu’elle est originaire d’ailleurs.

 

Les humains peuvent voyager dans l’espace, atterrir sur les lunes et nous avons même nos propres robots «extraterrestres» sur des planètes comme Mars.

 

Mais imaginez si l’ancien homme devait assister à un atterrissage d’OVNI il y a 5000 ou 10000 ans !

 

Comment l’homme ancien interpréter ce moment ?

 

Puisque la différence de technologie est si grande, l’homme ancien aurait interprété cet être et ce véhicule comme «divin» et caractériserait cet être comme «Dieu» parce que cet être peut faire quelque chose que les humains à ce moment dans l’histoire ne pouvaient pas.

 

 

En révisant des textes anciens, certains chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’il est fort probable que des civilisations anciennes telles que les Aztèques, les Incas et les civilisations pré-inca eussent pu être témoins de la présence d’êtres d’au-delà et de leur technologie.

Les êtres, d’une manière ou d’une autre, ont influencé le développement des anciennes civilisations dans le passé.

 

Aujourd’hui, nous continuons d’avoir ces «rencontres» que les personnes anciennes avaient il y a des milliers d’années, la seule différence est que, aujourd’hui, nous ne répertorions pas les observations d’OVNI comme des visites des «dieux».

 

Nous savons que «Dieu» n’a pas besoin de véhicules pour se déplacer d’un point à un autre.

 

Mais les êtres, qui sont semblables à nous d’une certaine manière, ont besoin de véhicules tout comme nous avons besoin de voitures, de vélos, d’hélicoptères, d’avions et de vaisseaux spatiaux.

 

 

Ces « Anciens Astronautes » ont laissé un héritage, un héritage qui a été enregistré dans de nombreux textes anciens tels que la Bible ou le Mahabharata pour n’en citer que quelques-uns, intervenant pour le bien ou pour le mal, dans l’histoire et le développement des civilisations anciennes, le seul c’est comment vous interprétez ces textes aujourd’hui.

 

À la fin, cela revient à ce que vous croyez, mais la preuve est, sans aucun doute ici.

 

mar.

14

févr.

2017

Les étranges reliques du Pérou -suite - 14 Février 2017

Nouvelle relique montrée (la 7ème !) - un corps complet (momie ou non)

Article publié sur le site http://herboyves.blogspot.fr/

 

Voici l'analyse documentée d'un connaisseur : Yves Herbot

 

 

Bon, après un bon résumé de ce que nous savions à la mi janvier 2017, après les réponses de début décembre 2016 puis certaines interviews de Thierry Jamin sur diverses plateformes du web, dans le 4ième article dont le lien est au-dessus, il y a eu plusieurs nouvelles informations.

 

Dont une longue conversation de 3 heures sur skype avec l'historien-géographe explorateur, devenu archéologue par expérience (mais qui est toujours accompagné par un archéologue diplômé officiel lors des expéditions, comme l'exige les règlements péruviens).

 

Thierry Jamin m'ayant demandé de ne pas révéler les diverses informations données lors de cette longue conversation, je respecterai bien sûr ma promesse, mais voici les nouveaux éléments fournis sur la page facebook de Thierry ainsi que quelques éléments qu'il m'a autorisé à révéler ici...

 

Tout d'abord, l'explorateur, accompagné de quelques membres de son équipe, a pu enfin avoir un contact direct avec les huaqueros, sans l'intermédiaire (Paùl), dans un hôtel de La Paz, la capitale administrative de la Bolivie donc, en "terrain neutre".

 

Inutile de dire qu'ils sont maintenant formellement identifiés.

 

Afin de protéger les reliques déjà prélevées sur le site et le site même, un accord a dû être passé, des paroles données sur la confidentialité des identités accordées.

 

Les huaqueros ont promis de leur côté de "lâcher" complètement le site, dès qu'ils auront estimé avoir tiré suffisamment d'avantages financiers avec...c'est une nouvelle assez moyenne, avec la dispersion probable de certains artefacts dans des collections privées, mais les pilleurs ont compris la valeur des objets trouvés et les prix ont grimpé (il est question de 200000 $ à 500000 $ pour une plaque métallique spéciale, etc...), mais ils ne trouvent plus d'acheteurs locaux maintenant, vu les tarifs... (à priori).

 

Pour répondre aux questions légitimes de certaines personnes, il a été aussi confirmé que les autorités péruviennes sont parfaitement au courant de la situation. Elles ont adopté une attitude prudente et conservatrice afin de préserver au mieux les intérêts de l'Etat péruvien et des artefacts, du site trouvé.

 

Il faut bien comprendre que beaucoup de découvertes en Amérique Latine ont été faites (Macchu-Picchu qui a été pillée au 19ème siècle et autres sites importants même au 20ème siècle en sont des exemples) par des non-scientifiques et des huaqueros, et les scientifiques sont toujours arrivés par la suite pour rendre les choses publiques... cette découverte ne sort donc pas du "cadre" habituel des nombreuses découvertes faites chaque année au Pérou ou dans les pays voisins... c'est malheureux pour certaines découvertes importantes, de certaines données qui sont "loupées" ou perdues par l'inconscience de ces "esclaves de l'argent", mais c'est bien la réalité du monde dans lequel nous vivons.

 

Vous verrez aussi dans l'interview de Thierry Jamin que ces huaqueros (dont le chef a une certaine réputation à maintenir, car il a participé à plusieurs recherches officielles avec de célèbres archéologues bien reconnus !) ont déjà découvert, il y a 10 ans, des artefacts étranges, dont une main avec trois doigts, et un crâne comportant trois yeux, dont un au front... qui ont tous été vendus à l'époque... Il faut aussi savoir que la momie intacte de la petite fille, princesse inca, a été facilement vendue à un collectionneur italien... et que des japonais sont en ce moment même en train d'étudier l'authenticité d'une plaque à mémoire de forme (vendue un demi-million de dollar !) pour une entreprise nippone... Bon, il s'agit du témoignage de pilleurs de tombes, bien sûr, on peut relativiser et douter, mais on peut tout de même se poser la question, d'autant plus que Thierry Jamin, offusqué par les choses, n'hésites pas trop à en parler librement...

 

Le récit de la découverte du site est en partie différent de celui donné par l'intermédiaire (qui n'avait pas obtenu toutes les réalités de la part des huaqueros), surtout pour le début.

 

Voilà la véritable découverte racontée par les pilleurs :

 

" Ils fouillaient comme souvent le désert sableux, à l'aide de grandes barres métalliques plongées dans le sol, à la recherche de tombes ensevelies et intactes.

L'endroit (un peu mieux cerné maintenant grâce aux recoupements) est situé un peu en hauteur, au niveau des plateaux montagneux, prémisses de la Cordière des Andes (et donc non pas dans le désert proche de l'océan).

Subitement, une barre rencontre un obstacle souhaité, le lieu est fouillé et il se révèle rapidement être une salle intacte, une sorte de caveau ou de vestibule.

En creusant plus, ils font une découverte étonnante :

au font de la salle se trouve une porte scellée.

Ils tentent d'ouvrir cette porte par plusieurs moyens, avec une réaction thermique usuelle (essence + eau) puis ils poussent fortement cette paroi de pierre et, au bout d'un moment, celle-ci s'enfonce un peu, puis revient vers eux, comme si elle pivotait après leur poussée, un mécanisme ayant été débloqué.

Ils réussissent ainsi à l'ouvrir, tombent sur un escalier qui mène à une tombe.

En fait ils découvrent la momie parfaitement conservée d'une petite fille inca (entre 10 à 12 ans). Tellement bien conservée dans ce désert très sec qu'ils ont l'impression de voir un enfant dormir (rien à voir avec la momie abîmée mais intacte de la jeune fille de 16 ans trouvée il y a quelques année en haut d'une montagne du Pérou, ni au petit garçon wari-inca en Argentine découvert dans la glace d'une autre montagne).

Une enfant probablement issue de la noblesse inca, car elle est habillée de magnifiques vêtements et ils trouvent des bijoux dans ses cheveux et plusieurs objets (poteries probablement) en forme d'offrandes dans la tombe... qui est construite de pierres solides.

A noter qu'ils y trouvent aussi la momie d'un homme portant des petites moustaches et quelques poils au menton.

Pensant qu'ils sont sur la piste d'un potentiel trésor inca, ils continuent de déblayer les lieux et c'est ainsi qu'ils ont découvert le premier sarcophage.

L'histoire rejoint ainsi celle déjà révélée dans le quatrième article, tout en ajoutant qu'ils annoncent aussi qu'il y a d'autres portes pas très loin de l'endroit où ils ont trouvé le second sarcophage (ou coffre de pierres), qu'ils n'ont pas ouvertes encore, car ils ont peur d'un piège, une grosse pierre ressortant au-dessus de cette sorte de vestibule où se trouve plusieurs portes.

Les huaqueros seront tellement surpris de l'ampleur de leur découverte qu'ils n'en parleront pas du tout pendant plusieurs mois... pas avant janvier 2016 tout au moins.

 

D'après les pilleurs, le site ressemble fortement à une pyramide ensevelie ou cachée dans une montagne naturelle de forme pyramidale (une pyramide semi-artificielle (adobe ?) donc comme celles qui ont déjà été découvertes et datées de l'époque Nazca, comme à Cahuachi par exemple), ou un temple composé de multiples galeries.

 

Ils ont probablement trouvé une entrée secrète, cachée depuis de nombreuses années par les incas ou autre ethnie locale selon la période (ou même les périodes), mais il doit exister d'autres entrées à cette structure.

 

Ils ont bien trouvé deux "sarcophages" ou grands coffres de pierre, avec un nombre impressionnant d'objets, y compris certains trouvés sur le sol ou sur des sortes de "bancs" ou rebords de pierres entourant les salles : un peu comme des salles de musée antiques !

 

Le nombre donné par les pilleurs est maintenant énorme, car ils parlent d'au moins 1000 objets, dont beaucoup de petite taille, avec plusieurs gravures en pierre ou en quartz bleu et des petites boules métalliques.

 

La découverte semble assez proche de ce qui a été trouvé au Mexique, à Ojuelos de Jalisco notamment (attribués aux Aztèques probablement par erreur de contexte local : les archéologues, faute de mieux, attribuent souvent des objets difficiles à identifier à la culture qui a occupé un lieu en dernier... sans se préoccuper de civilisations précédentes, ou de commerce, ou de pillages...), avec des objets de nature assez proche.

 

 

Vous avez pu découvrir cette nouvelle relique en pierre ou en quartz ramenée par Thierry Jamin début février, dans mon article sur la culture de Vinça... pour ceux qui me suivent !

 

Ces reliques seront révélées petit à petit par l'équipe afin de répondre sereinement aux questions et aussi pouvoir les étudier et les analyser au mieux. Cette figurine est assez proche des figurines découvertes il y a quelques années au Mexique...

 

Absolument tous les objets déplacés du site par les pilleurs ont été photographiés et ces photographies ont été montrées à Thierry Jamin, ainsi que quelques pièces amenées comme preuves.

 

A force de négociations, plusieurs nouveaux objets, tant biologiques que des figurines gravées, ont pu être ramenés par l'explorateur et son équipe.

 

J'ai eu l'honneur de voir toutes ces nouvelles reliques le 2 février dernier donc, mais j'ai attendu la révélation de Thierry Jamin de la nouvelle relique biologique ramenée (un corps entier mesurant 38 centimètres environ, assez proche de la première, sans l'être entièrement toutefois !) et étudiée aussitôt par les médecins de Cuzco... Il y aurait aussi une grande main à trois doigts comme celle déjà examinée, mais encore reliée à l'avant-bras, et donc avec son articulation complète...

 

Mais auparavant, de nouvelles photos de reliques, données par les pilleurs, étaient apparues sur la page Facebook de l'explorateur, les voici :

 

Les poils dépassant de ces yeux obliques semblent bien êtres des cils (la possibilité de fœtus semble s'éloigner)

Cette tête coupée, même si elle a aussi une toute petite bouche, un petit nez, de grands yeux et pas d'oreilles ni pilosité, semble aussi plus "ronde", moins allongée que les autres.

 

Questionné, Thierry Jamin se demande s'il ne s'agit pas de restes d'expériences génétiques, d'un labo antique dont certains résultats d'expériences ont été préservés...

 

Et voici maintenant les vidéos proposées par Thierry Jamin et ses sponsors http://www.prodiris.fr/ et http://www.jungledoc.com/ sur Facebook :

 

Une étonnante nouvelle momie donc (voir la définition d'une momie créée artificiellement par les anciennes cultures dans un dictionnaire !), comportant certaines similitudes avec les précédentes déjà montrées (tête, mains et orteils), mais aussi de grosses différences, principalement une cage thoracique énorme (13 paires de côtes) et des membres (bras et jambes) comportant 4 os (2 chez l'être humain, les primates et la majorité des animaux terrestres...), sans articulations visibles (peut-être enlevés lors de la momification ?) et aussi sur la main gauche, deux implants ou plaques tout à fait ronds, au dos et dans la paume de la main... 

 

 

Début février 2017, Thierry Jamin déballe l'un des nouveaux artefacts récupérés et, équipé de gants, me les montre, entre autres cette étonnante entité biologique de 38 centimètres momifiée... (voir l'extrait vidéo dans l'interview ci-dessous).

 

La main gauche vue de près, on distingue bien l'implant rond disposé juste sur son dos...

La main retournée avec un autre implant rond disposé au niveau de la paume... la jambe en premier plan laisse voir tout de même une sorte de pli ou petite jointure.

 

 

Et voici, en bonus (et merci à Thierry Jamin et son équipe) et pour les lecteurs, lectrices de ce site et les internautes de la chaînes Youtube S.F.H., ainsi que de la page Facebook de S.F.H., une interview de Thierry Jamin en date du 10 février 2017, dans laquelle il répond à quelques questions et révèle de nouvelles choses... en attendant les publications et études des nouvelles reliques ramenées de la confrontation d'avec les huaqueros (qui feront l'objet de nouvelles vidéos et explications).

 

On parle bien d'un minimum de 1000 artefacts biologiques, de pierres et de métal maintenant, la probabilité d'un "fake" monté par quelques individus en quelques mois devient assez... loufoque, même pour le meilleur sceptique orné de grosses œillères depuis des années... mais, par respect (bien que ce ne soit pas souvent réciproque), laissons les analyses se dérouler normalement et la vérité, quelle qu'elle soit, apparaître au grand jour.

 

Dans cette interview qui nous conte en détail la façon dont les huaqueros ont découvert le site (voir plus haut), on apprend aussi que les mêmes personnes (le chef étant une personne ayant une certaine réputation au Pérou, qui a travaillé avec de vrais archéologues très connus, qui a vendu de vrais vestiges précolombiens à des personnalités politiques connues du Pérou ou du Brésil...) ont fait la découverte il y a une dizaine d'année d'une huaqua inca (temple ou pyramide) près de la côte péruvienne, et qu'ils y ont trouvés déjà à l'époque une grande main équipée de trois doigts, mais aussi un crâne étrange pourvu de trois yeux (un au front), qu'ils ont revendu déjà à l'époque à un collectionneur privé (tout comme la momie de la petite princesse inca découverte fin 2015 a été revendue à un collectionneur italien...).

 

Le haquero a annoncé aussi (mais difficile de savoir si c'est vrai ou juste pour tenter de faire monter les enchères) qu'il est en contact avec des japonais représentant une grande entreprise, qui est prête a acheter une plaque métallique à mémoire de forme (et qui émettrait une luminosité bleue la nuit) pour 500000 $... Il est à noter aussi que ce haquero, qui a une forte connaissance des choses déjà découvertes (secrètement ou non) dans ces régions, pense que ces objets découverts pourraient faire partie d'expériences pratiquées par les anciens peuples ou même plus probablement par des entités non-humaines... (croisements génétiques, hybridations, tests sur l'être humain, des animaux et eux-mêmes...).

 

En tout cas, ces entités pourraient bien être à l'origine d'une grande partie de l'Histoire de l'Humanité, les perspectives, si cela est confirmé bien sûr, sont immenses, tant du point de vue historique, scientifique que religieux bien évidemment...

 

 

 

Avec à nouveau mes excuses pour la qualité moyenne de cette vidéo tournée en direct de Cuzco, Pérou via Skype... Comme l'interview de début décembre 2016 sur le même sujet, cette vidéo sera sous-titrée (non seulement pour les mal-entendants) en français, puis en anglais et espagnol. - :

 

 

 

Et si vous voulez accompagner cette recherche de la vérité (vrai ou hoax), et bénéficier au passage des cadeaux-bonus proposés sur la plate-forme sécurisée de Ulule, n'hésitez pas à participer à la contribution participative proposée :

 

https://fr.ulule.com/alien-project/

 

dim.

12

févr.

2017

Des empreintes de géants extraterrestres découvertes dans le Temple d’Ain Dara en Syrie - 12 Février 2017

Âge des empreintes: -1300 jusqu’à -700 avant JC

Lieu des empreintes: Temple d’Ain Dara, Syrie

 

D'après Scott C. Waring:

 

Si vous regardez ces empreintes elles ont l’air très réalistes.

 

On voit bien les marques entre les orteils et qui ne semblent pas être sculptées, mais enfoncées dans le sol.

 

La Syrie détient nombre des plus grands empires du monde dans l’histoire de l’archéologie. Il est très possible que certains géants extraterrestres soient venus rendre visite à ce temple antique et y ont laissé des empreintes de pas.

 

Imaginez être un extraterrestre envoyé à la Terre pour inspecter leurs merveilles technologiques actuelles, leurs avancées technologiques. Il y a deux mille ans et demi, la Syrie était l’endroit où vous atterririez.

 

De tels géants ont été aperçus auparavant dans l’histoire des OVNIs.

 

De retour en arrière, le 27 Septembre, 1989 à Voronezh, en Russie quatre enfants ont vu trois extraterrestres mesurant 3 mètres de haut accompagnés d’un robot à la périphérie de la ville.

 

Le 4 juillet 1989, des extraterrestres de trois mètres de haut ont été vus à Tbilissi, en Géorgie, et ont contacté des humains.

 

En Janvier 1970 à Imjarvi, en Finlande des skieurs ont rencontré un extraterrestre de trois mètres de haut sur la montagne.

 

N’oubliez pas le Roi de Mars que j’ai trouvé dans une photo de la NASA mesurait près de 8 mètres de haut.

 

Vous souvenez-vous aussi du squelette métallique de 80 mètres de haut que j’ai trouvé sur la comète P67 l’année dernière? (Cliquez ici pour voir le squelette).

 

Et en revanche, les extraterrestres de la mission Apollo dans le cratère Delporte, sur la Lune, ont constaté que dans le vaisseau spatial en forme de cigare abandonné dans lequel ils sont entrés, se trouvait des tunnels transparents aussi large qu’une balle Baseball le long de la coque intérieure de l’embarcation avec des squelettes de bipèdes mesurant 2 à 3 cm de haut à l’intérieur.

 

La taille a de l’importance dans nos esprits, mais pas dans l’univers.

 

lun.

02

janv.

2017

Des êtres venus du ciel auraient régné à Sumer - 02 janvier 2016

Les textes sumériens fascinent depuis des décennies les historiens du monde entier. En les analysant scrupuleusement, certains en sont venus à la conclusion que des êtres humanoïdes d'origine extraterrestre avaient régné sur certaines régions de la Mésopotamie.

 

Ces dernières années, plus d'une douzaine de copies d'un texte décrivant la liste des rois sumériens ont été découverts dans des régions aussi disparates que l'ancienne Babylone, la ville de Suse et, bien entendu, en Assyrie. Les archéologues s'accordent sur le fait que ces copies provenaient d'un seul et même manuscrit original.

 

Les scientifiques pensent qu'il a été écrit au cours de la troisième dynastie d'Ur. En les étudiant, on a découvert quelque-chose d'étonnant et de totalement incompréhensible. Ces textes certifient que 8 rois ont régné sur 5 villes pendant une période de 241 200 ans ! Voici la liste de ces rois surhumains :

 

Alulim de Eridug / Eridu : 28 800 ans (8 sars)

Alalgar de Eridug / Eridu : 36 000 ans (10 sars)

En-Men-Lu-Ana de Bad-Tibira : 43 200 ans (12 sars)

En-Men-Gal-Ana de Bad-Tibira : 28 800 ans (8 sars)

Dumuzid de Bad-Tibira : 36 000 ans (10 sars)

En-Sipad-Zid-Ana de Larak / Larag : 28 800 ans (8 sars)

En-Men-Dur-Ana de Sippar / Zimbir : 21 000 ans (5 sars et 5 ners)

Ubara-Tutu de Šuruppak / Curuppag : 18 600 ans (5 sars et 1 ner)

 

Alors la suite d'un terrible déluge qui a dévasté l'humanité, ces dirigeants « immortels » ont été définitivement balayés.

 

Ce n'est pas tout. Ces textes, dont le Weld-Blundell Prism, nous apprennent que ces prétendus « dieux » étaient descendus du ciel. C'est la raison pour laquelle, ils possédaient une durée de vie aussi exceptionnelle.

 

Zecharia Sitchin, célèbre écrivain américain, postulait que les Annunaki, les divinités sumériennes, étaient des extraterrestres venus sur notre Terre au cours de la Préhistoire. Ils auraient créé l'homo sapiens en croisant leurs propres gènes avec ceux de l'homo erectus. L'objectif de ces aliens était de créer une race d'humanoïde capable d'extraire de la matière première nécessaire à leur survie.

 

Les récits sumériens rejoignent également de manière stupéfiante la Bible.

 

Le récit de la Genèse nous parle des « nephilim » (הנּפלים, en hébreu). Ces êtres sont souvent décrit comme étant des « anges déchus » descendus du ciel sur la Terre. Seulement les descendants de ces derniers étaient mauvais et Dieu provoqua le déluge afin d'éliminer la méchanceté qui entachait sa création.

sam.

17

déc.

2016

Des archéologues découvrent un temple époustouflant creusé dans une montagne ! Sa technologie de construction demeure un mystère - 17 décembre 2016

L’un des plus grands temples hindous de la planète, le temple de Kailasa, est une structure qui bouleverse tout ce que nous prétendons connaître sur l’histoire. Ce temple stupéfiant n’a pas été construit (ce qui semble étrange, surtout si l’on considère le nombre de détails qu’il comporte) mais a été sculpté dans une montagne!

Les archéologues estiment qu’environ 400 000 tonnes de roches ont été dégagés pour sa construction, ce qui voudrait dire que cette structure monolithique n’a pas mis des années mais des siècles avant d’être construite. Les historiens n’ont aucune trace d’une si énorme tâche, et pensent même que cette structure aurait été construit en moins de 18 ans.

 

En données brutes, cela signifierait qu’environ 60 tonnes de roches ont été extraites chaque jour (5 tonnes par heure; étant donné que les sculpteurs auraient travaillé 12 heures par jour). Cela représente vraiment un sujet discutable, un tel contexte semble pourtant presque inimaginable même avec la technologie que nous avons aujourd’hui!

 

Fait intéressant, le Kailasa n’est que l’un des 34 monastères et temples à s’étendre sur une superficie de 2 kilomètres. Ces grottes ont été creusées dans le mur d’une haute falaise de basalte des collines de Sahyadari, à Ellora. Ce temple lui-même a été construit à partir d’un seul rocher à 50 mètres de profondeur (33.2 mètres en largeur et 30 mètres en hauteur), ce qui en fait l’une des plus grandes structures monolithiques de la planète, entièrement creusée dans la roche.

 

Le temple a été sculpté quasiment à la perfection. Il est parfaitement orienté Ouest, et comporte des escaliers et des balcons complexes. Et il a été construit à une époque où les humains avaient une connaissance limitée des mathématiques et de l’architecture.

On peut toutefois se poser une question. Il s’agit là d’une théorie désormais discutable, elle souligne qu’il est essentiel d’examiner objectivement l’ensemble de la situation. Ce temple a été taillé dans une montagne, il est complexe, sans raccordement externe, détaillé et aurait été construit uniquement avec des ciseaux, des marteaux et des pioches?

 

C’est vraiment, stupéfiant! (Surtout si on garde à l’esprit que 5 tonnes ont été enlevées toutes les heures)

Les vidéos ci-dessous contiennent plus de détails. Le commentaire de la première vidéo favorise nettement la théorie selon laquelle ce temple aurait été construit par une civilisation extraterrestre.

 

L’idée est peut-être saugrenue, cependant il y a bien quelque chose qui nous échappe.

Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

 

Temple de Kailasa dans les grottes d’Ellora – Et-il construit avec une technologie que nous ne connaissons pas ?

 

Qu’en pensez vous?

 

Est-ce la preuve d’une véritable merveille architecturale antique?

 

Ou est-ce la preuve d’une civilisation pas encore connue?

 

Le sommet du Kailâsa est considéré comme la demeure de Shiva.

mer.

07

déc.

2016

« L’Autre Terre des Dieux » - émission diffusée par NUREA TV -  07 décembre 2016

« Passionné par les anciennes civilisations et les mystères des constructions du passé, j’ai également baigné dans ce monde mystérieux des phénomènes inexpliqués. Témoin à de très nombreuses reprises de phénomènes que la science refuse d’accepter ou même de voir, j’ai durant cette retraite à travers le monde, commencé à trouver mes propres réponses. Tous les lieux que je visitais, tous les sites que j’approchais me confortaient de plus en plus dans la réflexion que jadis, ces civilisations qui nous ont précédé étaient loin d’être ce que l’Histoire nous en disait.

 

En filmant les détails de ces intrigantes constructions, j’ai vite réalisé que quelque chose ne tournait pas rond… Et j’ai rapidement ressenti le besoin de partager tout cela avec ce petit groupe d’amis qui me suivait… Puis, sont arrivés les autres… vous, les friends. Vous qui avez découvert ces lieux et qui m’avez suivi, puis soutenu.

La question que j’expose est celle que toute personne curieuse et sensée devrait se poser :

Comment les hommes du passé sont-ils parvenus avec les moyens aussi rudimentaires et primitifs, que l’histoire leur reconnaît, à tailler, transporter et ériger ce qui de nos jours, serait bien souvent impossible avec nos machines et nos outils actuels ? »

jeu.

01

déc.

2016

Buzz Aldrin évacué d’urgence du pôle Sud pour raison de santé - 01 décembre 2016

Buzz Aldrin, qui est le deuxième homme à avoir marché sur la Lune en juillet 1969, doit être été évacué du pôle Sud pour raisons médicales, a indiqué la National Science Foundation aujourd'hui.

 

La demande d'évacuation de l'astronaute de 86 ans, qui fait le tour des Etats-Unis et du monde pour promouvoir la colonisation de Mars, a été faite par une entreprise privée White Desert, selon le communiqué de la NSF.

 

Un avion médicalisé a été envoyé à la base de la NSF sur le continent blanc, la Amundsen-Scott South Pole Station, et emmènera l'astronaute vers la Nouvelle-Zélande "le plus rapidement possible".

 

Aucun détail n'a été donné sur l'état de santé du pionnier de l'espace.

 

Buzz Aldrin plaisante toujours, lors de ses nombreuses apparitions publiques, sur le fait qu'il restera dans l'histoire comme le deuxième homme à avoir marché sur la Lune, sur les traces de Neil Armstrong, dans le cadre de la mission Apollo 11

« Buzz Aldrin : Sur la Lune nous n’étions pas seuls. »

lun.

17

oct.

2016

Egypte : anciennes pièces de monnaies et aliens  - 17 octobre 2016

De mystérieuses pièces de monnaie ont récemment été découvertes en Égypte. Celles-ci sembleraient indiquer, qu'il y a des siècles, les êtres humains et les extraterrestres avaient coexisté ensembles …

 

L'une de ces pièces nous montre un humanoïde possédant une tête gigantesque, de grands yeux noirs en forme d'amande, une bouche fine, ainsi que deux trous à la place du nez. Bref, cet être est semblable à l'image que l'on se fait habituellement des aliens.

 

Sur une autre, on peut voir quelque chose ressemblant à un vaisseau spatial en train de descendre sur la terre ferme. Cette pièce présente, sur l'une de ses faces, une gravure en latin : « Opportunus Adest »

 

Ces objets étranges et très rares ont été découverts par un groupe de personnes qui étaient en train de rénover une maison dans le sud de l’Égypte. Malgré les nombreuses études, personne n'a pu expliquer l'origine de ces pièces.

 

Au mois de mars 2016, des ufologues avaient découvert un énorme sphinx sur Mars. C'est pour cette raison que certains suggèrent que la planète rouge abritait autrefois une civilisation évoluée qui aurait quitté leur planète pour des raisons inconnues avant de s'installer au pays des pharaons.

dim.

16

oct.

2016

Egypte : le nouveau mystère des "cavités inconnues" de la pyramide de Khéops - 16 octobre 2016

Une mission scientifique internationale a annoncé la découverte de deux cavités inconnues au sein de la pyramide de Khéops. De nouveaux tests permettront d'en savoir plus.  

La Grande pyramide va-t-elle bientôt livrer un nouveau secret ? Pour l'équipe de la mission scientifique en charge du projet "ScanPyramids", c'est pratiquement sûr. Les scientifiques ont annoncé ce samedi que la pyramide de Khéops pourrait receler deux cavités inconnues.  

 

Le ministère des Antiquités égyptien évoquait de son côté jeudi deux "anomalies" détectées dans la pyramide du pharaon Khéops, précisant que "d'autres tests seront effectués pour définir la fonction, la nature et la taille de ces anomalies". 

La dernière des 7 merveilles du monde reste un mystère 

 

Le projet ScanPyramids, lancé en octobre 2015, a recours à plusieurs technologies mêlant "la thermographie infrarouge, la radiographie par muons et la reconstruction en 3D", pour tenter de "révéler la présence de structure internes méconnues à ce jour dans les monuments antiques". La mission, qui réunit des scientifiques égyptiens, français, canadiens et japonais, a effectué "une campagne de muographie" dans la Grande Pyramide de Guizeh, la dernière des sept merveilles du monde antique encore debout.  

 

"L'équipe de #ScanPyramids peut confirmer la présence d'une cavité inconnue sur l'arête Nord-Est de la pyramide, à une hauteur d'environ 105 mètres du sol, indique le communiqué de la mission scientifique. Nous pouvons confirmer l'existence d'une 'cavité', cachée derrière la face Nord, qui laisse deviner un ou plusieurs couloirs superposés qui s'enfoncent dans le coeur de la Grande Pyramide. La forme précise, la taille et la position exacte de cette structure doivent encore être affinées".  

 

Scanner par un télescope à muons 

 

Le monument géant vieux de 4500 ans trône sur le plateau de Gizeh, dans la banlieue du Caire, aux côtés du Sphinx et des pyramides de Khéphren et Mykérinos. Il fut édifié du temps de Khéops, le pharaon de l’IVe dynastie qui régna sur l'Egypte plus de 2600 ans avant Jésus-Christ.

Traqueur de muons développé par le CEA qui scrute les pyramides égyptiennes

mar.

04

oct.

2016

Des astronautes auraient vu des anges dans l'espace ! - 04 octobre 2016

Dans un rapport rédigé en 1985, on apprend que six membres d'équipage à bord d'une station spatiale soviétique auraient été confrontés à une incroyable expérience qui ont, à jamais, changé la vie.

 

Les astronautes vaquaient à leurs occupations quotidiennes quand toute la station s'est soudainement rempli d'un étrange nuage orange. Les jours qui précédèrent cet incident, les scientifiques avaient dû gérer de nombreuses problèmes techniques ainsi que plusieurs défaillances du système.

 

L'équipage cherchait désespérément la source de ce nuage gazeux sans rien trouver. Puis, soudainement, une lumière pure, blanche et aveuglante a envahi les lieux.

 

Une minute plus tard, lorsqu'ils purent enfin de nouveau voir devant eux, les astronautes remarquèrent quelque chose à travers les fenêtres de la station. Ils s'approchèrent afin d'enquêter.

 

C'est à ce moment-là que l'équipage vit sept êtres étranges qui flottaient à l'extérieur de la station spatiale.

 

Au début, les astronautes reculèrent de terreur, mais leurs sentiments s'apaisèrent bientôt. Ces humanoïdes possédaient des visages resplendissants et arboraient d'agréables sourires.

 

Ces êtres mystérieux avaient des corps de forme humanoïde, mais ils étaient de taille géante. Ils arboraient de grandes ailes et il y avait un halo au-dessus de leurs têtes qui ressemblait à une auréole.

 

Le groupe d'astronautes furent rapidement persuadés qu'ils étaient en présence d'anges et décidèrent d'informer immédiatement leurs supérieurs sur Terre.

 

Le gouvernement russe était convaincu que les astronautes étaient en proie à des illusions d'optique très puissantes et ils prêtèrent donc peu d'attention à leurs revendications.

 

Quinze jours plus tard, un nouveau groupe arriva à la station spatiale pour reprendre les tâches de leurs prédécesseurs. Dans les 24 heures qui suivirent, ils assistèrent également à ce même spectacle totalement inexplicable.

 

Le gouvernement russe décida de ramener les deux équipes d'astronautes sur Terre afin de les interroger et de leurs faire passer des tests de santé mentale. Les résultats prouvèrent que les astronautes étaient en excellente santé mentale et physique.

 

Le rapport a été classé top secret et les astronautes reçurent l'ordre de ne mentionner l'incident à personne. Malheureusement pour eux, cette affaire ne resta pas un secret pour longtemps ...

 

Le rapport concernant les anges de la station Saliout 7 incita un ingénieur du projet Hubble de s'intéresser à cette histoire. Il affirma que le télescope Hubble avait déjà pris des images de ces êtres étranges pendant un certain temps.

 

Il a déclaré que ces êtres mesuraient au moins 20 mètres de haut et, quand ils déployaient leurs ailes, ils pouvait être comparés à des avions de ligne modernes.

 

Après avoir entendu cette confession, des employés de l'Observatoire SOHO ont également affirmé qu'ils avaient repéré ces êtres providentiels autour de la zone du Soleil.

 

Beaucoup de théoriciens de la conspiration pensent que ces anges ont été en contact constant avec les astronautes américains, mais ces derniers auraient juré de garder le silence sur le sujet.

 

Le 29 Juillet 2008, un employé à la retraite qui travaillait en tant qu'opérateur sur des vaisseaux spatiaux a affirmé qu'il en avait observé, sur son écran de 27 pouces, au Centre spatial Kennedy. Il a indiqué qu'il avait été témoin d'un grand extraterrestre se tenant debout dans la soute de la navette spatiale. Cet être aurait apparemment eu une conversation avec deux des astronautes présents dans la navette. Cet opérateur, jugé fiable, avait travaillé 34 ans pour la NASA.

lun.

03

oct.

2016

Sur la trace des aliens le mythe des cyclopes - 03 octobre 2016

Au sud de la Sicile, l´île de Malte abrite des structures mégalithiques assemblées par une mystérieuse civilisation préhistorique. Ces blocs rocheux seraient plus anciens que les Grandes Pyramides d´Égypte.

 

Leurs bâtisseurs seraient-ils des géants légendaires à un seul oeil, les célèbres Cyclopes ?

 

Et ces êtres mythiques auraient-ils une origine extraterrestre ?

 

Giorgio Tsoukalos, partisan de la théorie des Anciens Astronautes, se rend à Malte afin d´étudier structures rocheuses, gravures énigmatiques et… crânes allongés. Détient-il enfin la preuve qu´une civilisation incroyablement avancée aurait vécue sur Malte dans un passé fort lointain – et aurait pu entrer en contact avec les fameux « anciens astronautes » ?

lun.

03

oct.

2016

Nasa : entreprise de désinformation et de manipulation sur une catastrophe historique (documentaire Allemand traduit en Français) - 03 Octobre 2016

Peut-on encore avoir confiance en la NASA ?

 

Si vous avez plus de 40 ans, vous vous souvenez probablement du 28 janvier 1986. C’était le jour d’une grande catastrophe de la NASA devant la côte de Cap Canaveral, en Floride. A 11 heures 38 minutes et 73 secondes après son lancement, la navette spatiale Challenger 23 a été pulvérisée par une énorme explosion au-dessus de l’Atlantique. Tous les sept membres de l’équipage ont trouvé la mort, c’est-à-dire les cinq astronautes de la NASA et deux spécialistes de charge utile.

Des millions d’Américains – 17% de la population totale – ont regardé le lancement en direct à la télévision à cause de la spécialiste de charge utile Christa McAuliffe, la première institutrice dans l’espace. Le reportage médiatique sur l’explosion était riche et varié : Une étude montre que 85% des Américains interrogés en avaient entendu parler dans l’heure qui a suivi l’accident. Le monde entier était en état de choc, le monde entier a pris part à la tristesse et au deuil pour les victimes de la navette spatiale. La raison de l’explosion : Un mauvais fonctionnement d’un joint torique dans le booster à matière solide droit de la fusée. La navette n’avait pas de système de siège éjectable et l’impact de la cabine sur la mer a été trop violent pour que les astronautes puissent survivre. La catastrophe a été suivie d’une pause de 32 mois dans le programme des navettes spatiales de la NASA et cela a conduit à la création de la commission Rogers, qui est une équipe nommée par le Président Ronald Reagan, pour analyser l’accident. Voici les noms des sept membres de l’équipage de Challenger :

 

1. Francis Richard Scobee, commandant

 

2. Michael John Smith, pilote

 

3. Ronald McNair, spécialiste de la mission

 

4. Ellison Onizuka, spécialiste de la mission

 

5. Judith Resnik, spécialiste de la mission

 

6. Gregory Jarvis, spécialiste de charge utile

 

7. Christa McAuliffe, spécialiste de charge utile

 

[…]

ven.

23

sept.

2016

Les Dieux Vikings étaient-ils des extraterrestres ? 23 septembre 2016

Les vikings, un peuple redoutable vénérant des Dieux puissants, un pont céleste reliant les hommes à un royaume divin et des voyages oniriques jusqu'aux confins de la Terre.

 

Comment les vikings ont-ils réussi à fonder une civilisation aussi évoluée ?

Doivent-ils leur progrès techniques et leurs talents d'explorateurs à eux-mêmes, ou bien ont-ils reçu une aide surnaturelle ?

La légende du pont céleste était-il une sorte de trou de ver qui conduisait des gens vers une autre planète ?

Les dieux vikings étaient-ils en réalité des extraterrestres ?

ven.

16

sept.

2016

Annunakis : les anciens dieux extraterrestres ? 16 septembre 2016

D'anciens récits de créatures étranges et surnaturelles, des légendes évoquant des dieux venus du ciel pour créer l'humanité et des tablettes d'argile qui révèlent un projet extraterrestre...

 

Des visiteurs venus de l'espace ont-ils réellement changé le cours de l'humanité dans un passé lointain 

mer.

14

sept.

2016

Alignement Sacré : la constellation d'Orion et l'Egypte antique - 14 septembre 2016

Pendant des milliers d’années, la constellation d’Orion a été suivie dans le ciel par de nombreuses cultures anciennes qui ont étudié les cieux depuis des temps immémoriaux.

 

Basés sur les constellations et la position des étoiles, les anciens construisaient des monuments fascinants, des calendriers et des observatoires qui leur ont permis de suivre la position des constellations et des corps célestes dans le ciel.

Mais non seulement les anciens corps célestes suivent des milliers d’années, les anciennes cultures du monde entier croyaient fermement que nous sommes venus des étoiles, comme des divinités et des «dieu» qui sont descendues sur Terre depuis le ciel.

 

L’une des constellations les plus étudiées par les anciennes cultures il y a des milliers d’années est la constellation d’Orion.

 

Partout dans le monde antique, de l’Egypte au Mexique cette constellation a été le centre du ciel pour nos ancêtres.

 

Pourquoi les monuments, tels que les pyramides d’Egypte mappés d’une manière telle que ces constructions imitent-elles le ciel ?

 

Pourquoi Orion était si important ? Et pourquoi est-il que tant de monuments et structures sur la terre sont en corrélation avec la position ou les mouvements des étoiles et des constellations comme Orion ?

 

Orion est sans aucun doute l’une des constellations les plus en vue dans le ciel. Il est mieux vu entre les latitudes 85 et -75 degrés.

 

Son ascension droite est de 5 heures, et sa déclinaison est de 5 degrés. Alnilam, Mintaka et Alnitak, qui forment la ceinture d’Orion, est les plus importants des étoiles dans la constellation d’Orion.

 

Bételgeuse, la deuxième étoile la plus brillante Orion, établit l’épaule droite du chasseur. Bellatrix sert l’épaule gauche d’Orion.

 

Alors que de nombreuses autres étoiles et les constellations étaient cruciales pour les anciennes cultures du monde entier, Orion était parmi les plus importants.

 

Comme ci-dessus, les pyramides de Gizeh imitent avec une précision fascinante trois étoiles les plus importantes de la constellation d’Orion. les anciens bâtisseurs des pyramides essayées-t-il de nous dire quelque chose ?

Si nous regardons en arrière à l’Egypte ancienne, nous constatons que cette culture ancienne croyait que leurs dieux descendaient littéralement de l’Orion et de Sirius– des cieux sous la forme de l’homme. Orion a été associé au Dieu Osiris, tandis que Sirius était liée à la déesse Isis. Ensemble, Osiris et Isis ont créé la civilisation humaine.

 

Sans aucun doute, l’une des anciennes civilisations les plus fascinantes de la Terre son les égyptiens, et l’une des structures les plus fascinantes jamais construites par l’homme les Pyramides qui sont situés en Egypte. Orion a été adoré par les anciens Égyptiens.

 

Comme il se trouve, il existe une corrélation mystérieuse entre les trois étoiles principales de la constellation d’Orion et les trois principales pyramides du plateau de Gizeh.

 

Les pyramides de Gizeh sont considérées par beaucoup comme les structures les plus mystérieuses jamais construites sur Terre. Ils sont à la fois perplexes et mystérieux et sont un parfait exemple d’alignement sacré, car ils forment ce que beaucoup pensent être une carte en trois dimensions des trois principales étoiles d’Orion sur le terrain.

 

Comme il s’avère, les constructeurs des Pyramides se sont assurés d’imiter la constellation le mieux qu’ils pourraient c’est pourquoi quand les Pyramides ont été construites, la luminosité et l’emplacement des trois étoiles principales d’Orion étaient quelque chose que les constructeurs ont pris en compte: les deux Pyramides du plateau de la Gizeh s’alignent ‘parfaitement’ avec deux des étoiles d’Orion, tandis que la plus petite pyramide de Mykérinos suit clairement la troisième étoile d’Orion avec une légère compensation.

dim.

11

sept.

2016

OVNIS et enlèvements extraterrestres - 11 septembre 2016

Des personnes enlevées pendant leur sommeil, des voyages interplanétaires à travers l'espace et le temps et des civilisations entières qui disparaissent mystérieusement de la planète...

En 1975, Travis Walton affirme avoir été kidnappé par des extraterrestres et emmené à bord de leur vaisseau spatial. Son histoire s’ajoute à la longue liste de témoins ayant vécu une expérience similaire...

jeu.

11

août

2016

Un traducteur de la Bible au Vatican confirmerait  la colonisation de la terre par des Extra-Terrestres ? - 11 août 2016

Les Dieux sont-ils venus des étoiles ?

 

Conférence traduite de Mauro Biglino sur ses livres.

 

Traducteur de l’Ancien Testament pour le Vatican, Biglino offre une nouvelle traduction de la Bible dévoilant l’existence d’extraterrestres créateurs de l’humanité.

Mauro Biglino est l’un des grands spécialistes au monde de la traduction des textes en vieil hébreu constitutifs de l’Ancien Testament.

Ayant participé de manière officielle aux traductions révisées de la Bible pour le Vatican via les éditions St Paul, sa légitimité d’expert constitue la valeur première de cet ouvrage.

En rupture avec la lecture traditionnelle juive ou chrétienne, et par honnêteté intellectuelle, Mauro Biglino ose affirmer que la Bible est un livre qui raconte l’arrivée sur notre planète d’une race extra-terrestre, les véritables créateurs de l’espèce humaine.

Les textes Sumériens confirment la présence de ces êtres qui auraient colonisé la Terre à une époque lointaine. La Bible est le récit de ces événements incroyables, sous forme de métaphores et d’images parfois simplistes mais correspondant à la psychologie de l’époque, notamment pour ce qui concerne la description des technologies avancées et des rapports entre les hommes et les dieux « élohims »….

Les ouvrages de M.Biglino s’inscrivent dans la lignée des ouvrages de Sitchin, Anton Parks et Marc Gakyar sur les Annunakis, la planète Nibiru et l’aube de l’humanité.

lun.

18

juil.

2016

Documentaire : Les théories d'une civilisation avancée extraterrestre de Erich Von Däniken - 18 juillet 2016

Selon la théorie sensationnelle de Von Daniken, des ANCIENS ASTRONAUTES d'une civilisation avancée visitèrent la Terre dans une période très lointaine.

 

Il trouva des preuves de leur présence dans des pétroglyphes, des artefacts religieux, des anciens mythes et bien sûr, dans des monuments mégalithiques tels que la pyramide de Gizeh.

Erich von Däniken a présenté pour la première fois, il y a plus de quarante ans, sa théorie que la Terre fut visitée et ensemencée par des visiteurs extra-terrestres.

 

Ses 29 livres ont été vendus à plus de 63 millions d'exemplaires et ont été traduits en 32 langues. Outre la création d'un tourbillon de conspiration, son travail a eu une grande influence sur la science.

Documentaire de 1970 : Présence Des Extra-Terrestres 1 : Les Énigmes De L'univers "'Erich Von Daniken"

lun.

18

juil.

2016

Nos ancêtres extraterrestres sont-ils déjà venus ? 18 juillet 2016

Depuis des millénaires, nous nous demandons si nous sommes seuls dans l’univers, ou si la vie a pu apparaître également ailleurs. Parmi les 200 milliards de planètes que compte notre galaxie et plus de 200 milliards de galaxies que compte l’univers connus, il est fort probable que les conditions de la vie ont été réunies à nouveau.

 

Mais où ?

 

Et quelles formes étranges la vie a-t-elle pu adopter sous d’autres environnements ?

Qu’a découvert la sonde Kepler, dont la mission est de trouver des vies extra-terrestres ?

Les scientifiques sont-ils sur le point de faire la plus grande découverte de l’Humanité ?

sam.

07

mai

2016

Les "Symboles d'un ciel extraterrestre" - 06 mai 2016

L’histoire de notre système solaire est un véritable puzzle.

 

Cette vidéo, « Symboles d’un ciel extraterrestre » explore les peintures rupestres, symboles ancestraux des Égyptiens, Sumériens, Australiens, Indiens, Chinois, Européens, Péruviens et démontrent avec des arguments très convaincants que toutes ces représentations partagent des similarités communes.

 

C’est parce qu’elles décrivent toutes les mêmes choses ! Les événements que les anciens pouvaient voir dans le ciel au dessus d’eux.

 

Quand les travaux d’anthropologues sont combinés avec ceux d’analystes en énergie plasma, les choses deviennent vraiment intéressantes!

Une fois que vous aurez vu cette vidéo, vous ne verrez plus le monde de la même manière. Et je me demande ce qu’il reste à apprendre en termes de compréhension de l’histoire de l’humanité et de l’histoire des planètes tout autour de nous.

 

Il y a plein de choses que nous devons savoir. C’est tout simplement une autre porte qui s’ouvre alors que nous nous éveillons. C’est une étape cruciale pour comprendre à quel point nous sommes contrôlés par des magiciens noirs qui dissimulent cette vérité.

lun.

07

mars

2016

Les extraterrestres ont-ils construit les pyramides ? - 07 mars 2016 (vidéo : 45 minutes)

Les extraterrestres ont-ils construit les pyramides ?, est un documentaire (0h45) sur l'influence qu'aurait pu avoir des extraterrestres sur la construction des pyramides d'Égypte.

 

De nombreuses théories émises par des spécialistes laissent penser, en voyant la complexité des oeuvres, que l'aide d'une intelligence extra-humaine aurait pu intervenir aux vues des corrélations avec les étoiles, dont la constellation d'Orion, et les différentes mesures mathématiques ultra-précises comme l'utilisation du nombre d'or, de Pi, etc.

Selon certains, les pyramides auraient été érigées ou conçues par une civilisation extraterrestre très avancée.

 

La thèse est plutôt insolite et pourtant, des spécialistes prétendent avoir trouvé un hiéroglyphe d'OVNI.

 

Les égyptiens étaient réputés pour avoir une grande connaissance du Cosmos, la preuve étant que les pyramides du site de Gizeh sont orientées vers la constellation d'Orion.

 

Comment expliquer cette avance au temps de l'Antiquité ?

 

Comment les égyptiens ont pu construire les pyramides alors qu'à notre époque et avec notre techonologie moderne on en est incapable ?

 

Des extraterrestres seraient-ils donc intervenus ?

 

Le premier mythe "scolaire" et de certains livres d'Histoire auquel il faut tordre le cou lorsqu'on évoque la construction des pyramides est celui selon lequel elles auraient été construites par des esclaves.

 

Certes, entre la Bible et le cinéma hollywoodien, les pharaons n'avaient pas toujours une très bonne image, mais les pyramides ont apparemment bel et bien été réalisées par des hommes libres.

 

Les fouilles menées près des pyramides par le groupe d'archéologues AERA ont permis de reconstituer la vie des ouvriers des pyramides, qui a fait l'objet d'une communication de l'un de ses responsables, le docteur Richard Redding, en avril 2013. Il y décrit une ville d'ouvriers située au sud du Sphinx et qui était l'endroit où habitaient ceux qui ont construit la troisième pyramide, celle de Mykerinos. Ils y ont trouvé les traces d'élevages d'animaux, d'abattoirs, et même un cimetière adjacent, assez pour pouvoir en déduire le régime alimentaire des travailleurs du chantier.

 

La construction de Khéops aurait demandé à elle seule, selon les sources, près de 20 ans de travail pour 20.000 ouvriers.

 

Difficile à croire quand on pense qu’il aurait fallu, à ce rythme, débiter, tailler et transporter jusqu’à destination un bloc toutes les 5 minutes à peine, et ce vingt quatre heure sur vingt quatre !

 

En effet, la pyramide contient 2,3 millions de blocs de pierre de 2.5 tonnes en moyenne, soit suffisamment de pierres pour construire 35 fois l’Empire State Building en ayant encore plusieurs tonnes de surplus.

 

Pourtant, les pyramides sont sensées avoir été construites par les anciens, qui disposaient d’un outillage et de moyens technologiques rudimentaires. Même avec toutes les ressources et les moyens technologiques à notre disposition, à l’heure actuelle, force est de reconnaître que les spécifications techniques pour la construction de la Grande Pyramide sont au-delà de nos compétences modernes.

 

La relation des pyramides avec la Terre et les étoiles reste déconcertante.

 

Rob Wilkinson, anthropologue, déclare :

 

"Les calculs mathématiques et les observations astronomiques ont permis de déterminer que les relations de masse entre les trois pyramides de Gizeh correspondent avec une exactitude déconcertante aux relations de masse des étoiles du système Alpha Centauri. Ce qui est encore plus déconcertant, c’est que l’alignement des pyramides sur le plateau de Gizeh correspond exactement à la disposition des étoiles d’Alpha Centauri, à l’époque où les pyramides furent construites. Faute de preuves confirmant que les égyptiens disposaient des moyens requis pour mesurer la masse de ces trois étoiles, ces corrélations pourraient indiquer une influence extraterrestre dans la conception et la construction des pyramides."

 

Un projet de recherche a été mené par le KGB au milieu des années 1950 à 1960, projet baptisé "Isis", dont le responsable était Nikita Khrouchtchev.

 

Le coeur des trouvailles serait un sarcophage égyptien contenant la momie d'un humanoïde extraterrestre venu en Égypte aux environs de 10.500 ans avant Jésus-Christ.

 

Cette étrange histoire sur la Grande Pyramide de Gizeh peut être lu dans une des éditions du magazine égyptien Rose El-Yussuf.

Selon cet article, en 1988, l'égyptologue français Louis Caparat aurait découvert une salle secrète dans pyramide de Khéops.

Dans cette salle se trouvait, toujours selon l'article, un humanoïde dans un caisson.

 

Canara rapporte aussi avoir trouvé un papyrus sur lequel est décrit la rencontre entre le pharaon Khufu et l'humanoïde qui annonce l'arrivée un jour ou l'autre d'autres humanoïdes de son espèce. Ce même humanoïde aurait suggéré de construire un monument en forme de pyramide et les persuada d'en faire son tombeau.

 

Caparat aurait contacté son collègue biologiste Espagnol Francisco de Braga, l'invitant à venir sur place afin de récolter du sang, des cellules, du tissu, pour en extraire l'ADN.

 

Seulement, quand de Braga arriva au Caire, il fut retenu par les autorités égyptiennes puis remis dans un avion à destination de Madrid. Toujours selon le magazine, le corps de l'humanoïde serait conservé au secret dans un laboratoire tenu par l'intelligence militaire égyptienne.

 

Aussi, le 28 novembre 2010, dans une déclaration choc, le chef du Département archéologique de l’Université du Caire, le Dr. Ala Shaheen dit à un auditoire qu’il pourrait y avoir une théorie comme quoi les extraterrestres ont aidé les anciens égyptiens à construire la plus ancienne des pyramides d’Égypte.

 

Interrogé par M. Marek Novak, un délégué de la Pologne lui a posé la question : Est-ce que la pyramide pourrait contenir de la technologie extraterrestre, ou même un OVNI ?

Le Dr. Shaheen, restant vague a répondu : "Je ne peux pas confirmer ou nier, mais il y a quelque chose à l’intérieur de la pyramide qui n’est pas de ce monde..."

 

Les délégués à la conférence sur l’architecture égyptienne Antique ont été choqués, mais le Dr. Shaheen a refusé de commenter ou d’apporter des précisions sur l’OVNI ou les extraterrestres dans la pyramide.

 

Il y a également la Théorie des Anciens Astronautes diffusée dans les années 1960-70. Elle a été formalisée par l'écrivain suisse Erich von Däniken, spécialiste en ufologie, mais Robert Charroux et Jacques Bergier avaient déjà popularisé la plupart de ses concepts.

 

Si elle a connu un certain succès auprès du public, c’est qu’elle semble fournir une explication à quantité de mystères qui hantent l’humanité et auxquels les scientifiques peinent à apporter des réponses probantes.

 

Des civilisations très anciennes auraient construit des monuments qui supposent de nombreuses connaissances scientifiques très avancées et des techniques de construction très élaborées, alors même que les outils dont disposaient les bâtisseurs de l’époque étaient très rudimentaires.

 

Les exemples les plus souvent cités sont les pyramides d’Égypte, les statues de l’île de Pâques, la cité de Machu Pichu et des sites comme Stonehenge en Angleterre.

 

La théorie des Anciens Astronautes pose qu’en réalité ce sont des extraterrestres qui ont fourni aux humains les plans et les techniques. Certains de ces monuments, comme Stonehenge, leur auraient aussi servi de points de repère lors de leurs venues sur Terre. Il est en effet curieux d’observer que bon nombre de ces constructions humaines ne prennent tout leur sens que vues du ciel, comme par exemple les figures dessinées au sol dans la région de Nazca au Pérou.

 

La théorie des Anciens Astronautes pense que les relations entre les dieux et les mortels ne sont pas des fantaisies littéraires, mais s’expliquent par des unions entre des extraterrestres et des Terriens.

 

Nos mythologies sont remplies d’histoires décrivant des entités merveilleuses venant du ciel crachant du feu, comme des dragons ou des chars, ou encore des chevaux ailés.

Nos prophètes eux-mêmes, comme Moïse, Élie, Jésus, Bouddha, Mahomet, se sont rendus dans des endroits bien spécifiques pour recueillir des paroles importantes destinées à élever l’âme des humains.

 

Pour les partisans de la théorie des Anciens Astronautes, tout cet imaginaire est en fait le souvenir de venues sur Terre d’extraterrestres, qui auraient dispensé à des individus choisis des enseignements pour faire progresser spirituellement l’humanité.

 

A ce jour, aucune preuve tangible ne peut étayer toutes ces théories, malgré les arguments de nombre de spécialistes.

 

L'Égypte Antique et ses pyramides, dont leur construction et origine, restent un mystère entier, fascinant, et plein d'interrogations...

 

dim.

07

févr.

2016

Décés de l'astronaute Edgar Mitchell

"L'astronaute Edgar Mitchell, pilote du module lunaire pour Apollo 14, est décédé jeudi dans un hôpital de West Palm Beach, en Floride, à la veille du 45e anniversaire de son atterrissage sur la Lune", écrit l'Agence spatiale américaine dans un communiqué.

 

 

"Edgar était l'un des douze hommes seulement à avoir marché sur la Lune et il a contribué à changer la perception que nous avons de notre place dans l'univers",

 

a réagi le patron de la Nasa, Charles Bolden, cité dans le communiqué.

lun.

06

juil.

2015

La momie d’un ancien astronaute découverte par le KGB, juillet 2015

L’histoire présentée a besoin d’un préambule: Il y a très peu d’information sur internet et à la télévision.

Le seul documentaire existant qui a été diffusé sur les chaînes américaines a été celui de la chaîne Sci-Fi en 1998, du nom de « Les dossiers top secrets sur les abductions par le KGB ».

Il est donc très difficile de trouver d’autres preuves qui pourraient confirmer la véracité du rapport que vous allez lire.

L’unique opinion émanant d’une autorité a été fournie par la télévision américaine au moment de la transmission de l’épisode, d’après l’équipe d’experts qui avaient confirmé l’authenticité du film.


La chaîne américaine a diffusé le documentaire une seule et unique fois, il n’y a pas d’autres copies disponibles à part celles, grand merci au passage, qui avaient été enregistrées sur des cassettes VHS par des enthousiastes.


Le film présente une expédition secrète du KGB en Egypte du nom de « Projet Isis », dans laquelle les services de renseignements soviétiques ont découvert l’existence de ce qui apparaît être une momie extraterrestre.


Avant de filmer, le film n’a jamais présenté les structures externes secrètes découvertes par les émissaires du KGB.

Est-ce un canular élaboré, et très coûteux de ce fait, ou bien la « tombe d’un visiteur » qui révolutionnera notre compréhension des commencements de la civilisation

humaine ?


La vidéo commence par les révélations de Viktor Ivanovich, un neurologue et astrophysicien Russe embauché par le Kremlin en tant que conseiller scientifique pour le développement des systèmes avancés de propulsion.


Tandis qu’il s’adresse à Sci-Fi, Ivanovich avait eu accès à certaines archives du KGB, dont certaines contiennent les écrits d’une expédition en 1961, du nom de « Projet Isis », dans lesquels il déclare que des traces d’une connaissance et technologie de l’Ancienne Egypte pourraient être utilisées à des fins militaires.


L’équipe chargé de la mission comprenait des égyptologues de l’Académie Soviétique des Sciences, dont un certain Herman Alekseen, des experts militaires spécialisés dans les produits chimiques et la radioactivité, quelques astronomes, dont Vladimir Yuri et Sami Sharaf, le secrétaire de Gamel Abdel Nasser, le deuxième président de la République d’Egypte.


Si nous considérons la période historique dans laquelle l’expédition a supposément eu lieu, il ne fait aucun doute qu’il y a eu un axe politique entre l’Egypte et l’Union Soviétique.


Depuis le conflit en 1956, quand Israël a envahi le territoire Egyptien, suite à la crise du Canal de Suez, l’Union Soviétique s’est mise du côté de l’Egypte. Il est estimé que quand le projet Isis a commencé, les militaires soviétiques présents en Egypte étaient du nombre de 20,000.


L’expédition a été organisée après la découvert très chanceuse de la tombe mystérieuse par deux bédouins dans l’une des pyramides de Gizeh. Les deux victimes, après être entrés dans la tombe, sont tombés malades et ont été hospitalisés d’urgence.

Quand les agents du KGB et des renseignements égyptiens les ont interrogés, ils ont répété qu’ils avaient trouvé le « Dieu Visiteur ».

Dés lors, le « Projet Isis » est devenu hautement prioritaire et tous les efforts ont été organisés pour trouver et analyser la tombe découverte par les deux bédouins de fond en comble. L’expédition a été organisée conjointement avec les deux pays dans le secret le plus total, de peur que la CIA, les services secrets américains, ne soient conscients de la découverte.


D’après le rapport détenu par Ivanovichk, les Soviétiques ont découvert que la tombe était remplie d’artefacts. Ainsi nous lisons dans une note adressée à un officier de haut rang du KGB:

According to the report document held by Ivanovich, the Soviets found the tomb full of artifacts. Thus we read in a note addressed to a senior officer of the KGB:

Qui est suivie par la liste suivante d’informations:


Lieu: non révélé;

15 boîtes remplies d’artefacts;

1 corps partiellement momifié;

Un sarcophage,

8 échantillons hiéroglyphiques.


Dans le rapport préparé par l’un des premiers scientifiques à être entrés dans la tombe on peut lire ce qui suit:

" Lors de mon inspection des murs nous avons découvert une force étrange qui nous repoussait et qui semblait provenir des murs. Nous n’avons pas trouvé d’explication scientifique rationnelle."

Finalement, dans le e rapport préparé par l’un des cryptographes, qui ont participé au décodage partiel des gravures inscrites sur les murs, on peut constater la prophétie du « retour du dieu ailé » qui y est révélée.


Mais la découverte la plus surprenante concerne la momie.

La momie semblait faire plus de 2 mètres de haut, ce qui est nettement supérieur à la taille moyenne des habitants de l’ancienne Egypte.

Les analyses au carbone 14 conduites par le biologiste moléculaire Boris Timoyev ont révélé que le corps était âgé de de 12,000 ans, des milliers d’années avant l’entrée en jeu des dynasties Égyptiennes.


Qui aurait-pu bien être le propriétaire du corps contenu dans le sarcophage?


D’après l’égyptologue expert en mythologie, une famille de dieux est descendue des étoiles pour se poser en Egypte. Ils ont enseigné leur connaissance et leur sagesse. Plus tard, quand leur travail s’est achevé, ils ont quitté la terre pour retourner aux cieux, à l’exception d’Osiris, qui est resté et qui avait pour mission de protéger et perpétuer la connaissance ancestrale.

Le dieu Osiris était à bord d’une « barque céleste » quand il est descendu des cieux.


Était-ce un OVNI?


Osiris a apporté la civilisation aux hommes, a enseigné l’art de cultiver la terre et de produire du vin, et était adoré par son peuple. Après sa mort, il a été momifié et enterré dans un lieu secret.


Un groupe de scientifiques qui se sont basés sur cet ancien mythe, quelques temps après la découverte de la tombe du visiteur, les programmeurs informatiques, les docteurs et autres académiciens se sont rassemblés pour discuter de l’ampleur de l’événement.


Le groupe était convaincu que le corps dans le cercueil était celui de la momie d’Osiris, le dieu extraterrestre.


Le groupe a adopté le nom de « partisans », un mouvement religieux sans frontière, dédié à la vénération des « visiteurs des étoiles. »


Le Kremlin s’est occupé de cette affaire d’une façon plus pragmatique. A l’époque de la Guerre Froide, il aurait été très utile que ce genre de technologie extraterrestre invincible tombe aux mains des Russes. En outre, les scientifiques russes ont commencé à se poser de sérieuses questions quant à la véritable utilité des pyramides, à savoir, si elles avaient été créées dans un but spécifique. Certaines de ces hypothèses présupposaient l’existence de machines extrêmement puissantes capables d’accumuler les énergies du cosmos ou des sortes de transmetteurs interstellaires.


Le KGB et le rendez-vous avez l’ancien astronaute.


Ce qui a attiré l’attention de Sci-Fi était que le film avait été obtenu par la chaîne américaine grâce à la mafia russe, via un intermédiaire.


Le film qui a été obtenu, et qui sort tout droit des archives du KGB, présente des images top secrètes du sarcophage et de « l’hôte » ou visiteur.


Les experts de Sci-Fi ont garanti l’authenticité de ce film.


La vidéo en noir et blanc présente un grand nombre de soldats et d’officiers qui entrent dans la chambre funéraire égyptienne sans masques à gaz. Lors de l’ouverture du sarcophage, vous pouvez voir un nuage de gaz toxique envahir la chambre et la réaction des soldats est imminente, ils ont de plus en plus de mal à respirer et craignent pour leur vie tandis qu’ils regardent hébétés, la momie contenue dans le cercueil de pierre.


Plus tard, la zone semble avoir été aménagée pour faciliter de plus amples recherches scientifiques. Désormais les soldats portent des combinaisons spéciales protectrices.

Quelle valeur pouvons-nous attribuer à cette vidéo cassette ?


Est-ce une gigantesque farce faite sur la base des révélations de Ivanovich ?


Il ne fait aucun doute que la vidéo corrobore les propos contenus dans les documents de Ivanovich.

Ceci, selon certains, est une preuve supplémentaire de la véracité du film.


« Il ne fait aucun doute que le petit groupe de scientifiques et d’experts militaires russes ont découvert une tombe en Egypte en 1961, » a dit Ivanovich. 

« Mais dans les documents, il n’y a aucunes mentions de ce qui a été exactement découvert à l’intérieur du sarcophage. C’est uniquement en passant en revu les sources des officiels de haut niveau du KGB que nous avons découvert les restes d’une créature extraterrestre qui est mort 10,000 ans avant la naissance du Christ. »


Si les informations révélées par le Dr. Ivanovich sont avérés, nous devons totalement reconsidérer le schéma de l’évolution de la civilisation humaine. De nombreuses informations révèlent constamment que par le passé, mère la Terre a vu naître et partir d’innombrables civilisations sophistiquées qui surpassent de loin l’imagination des gens de notre époque moderne.


En plus, peu importe ce que les gens en disent, la connaissance de l’Egypte Antique et la construction des grandes pyramides de Gizeh restent un mystère. 


« La question fondamentale en rapport avec l’Egypte est de comprendre comment  une telle civilisation avancée, au paroxysme de son développement vers 2500 avant JC, a disparu de la surface de la Terre, » a dit Roselyn McNaughton de l’Institut d’Egyptologie.


« Toutes les autres anciennes civilisations ont expérimenté un développement progressif dans la forme de leurs architectures et de sa technologie sur plusieurs centaines, voire des milliers d’années. Cela n’est pas le cas pour l’Egypte. Une société totalement développée a surgi de nulle part dans le désert. »

dim.

17

mai

2015

Mystères à Woomera et l'astronaute de Cumberland ! Mai 2015

Australie, Zone interdite de Woomera

La zone interdite de Woomera (en anglais Woomera Prohibited Area(WPA)) est une zone désertique sacrée pour les Aborigènes qui est devenue une base militaire d'essais d'armes et de missiles situé au centre de l'Australie-Méridionale, avec son coin sud-est situé à environ 450 kilomètres au nord nord-ouest d'Adélaïde. La zone interdite a une superficie de 127 000 kilomètres carrés et est le plus grand terrain militaire au monde. Il est à peu près de la taille de l'Angleterre.

En 1947, lorsque le gouvernement australien décide d'implanter son nouveau centre d'essais de tirs de missiles à 450 km au nord d'Adélaïde, il décide de le baptiser "Woomera", en référence à une arme primitive des Aborigènes servant à chasser le kangourou.

À partir de 1992, le gouvernement y installe cinq centres d'accueil qui peuvent accueillir 2 000 étrangers en situation irrégulière, camps où les conditions de vie sont difficiles: les camps de Woomera. Deux cents personnes sont affectées à la surveillance des camps.

La ville de Woomera a été créée pour loger les personnes qui travaillent dans la zone interdite.

La Stuart Highway traverse la zone interdite et les voyageurs ne peuvent pas quitter la route et entrer dans la zone interdite.

Le sol de ce site à une très forte teneur en sel, à savoir 14 fois supérieures à celle de l'eau de mer !

 

Vocation militaire et spatiale - le plus grand terrain militaire du monde


A l'origine, promesse était faite d'attribuer à Woomera le titre de Port de l'espace, dès le premier succès orbital.


L'Australie profitait de la présence des Américains à Woomera chargés de mettre en œuvre dix missiles Redstone (programme de réentrée Sparta). Après négociations, elle réussissait à obtenir le dernier du lot et elle parvenait en novembre 1967 à injecter son premier satellite (Wresat 1) à l'aide de cette Redstone adaptée.


Est-ce que les Américains ont fait partir partir de Woomera, les missions Apollo secrètes telles Apollo 20 en 1976, mission sois disant annulée ?.

 

Les Européens travaillant sous d'autres cieux n'empêchèrent pas les Britanniques de continuer leurs études de lanceurs sous la forme de leur programme national Black Arrow. La maigreur du projet (quatre tirs de 1969 à 71) ne pouvait bercer d'illusions les autorités locales. Néanmoins l'ultime lancement (mise en orbite du satellite Prospero), permettait d'offrir à Woomera une sortie un peu plus glorieuse.

 

En 1976, le Royaume-Uni devait à son tour abandonner définitivement la base australienne après une présence s'étalant sur une trentaine d'années. Par la suite, en dépit de quelques tirs sporadiques de fusées de moindre importance et du maintien de la présence d'une station sol de suivi de satellites (fermée en 1999), "Woomera Village" devait s'enfoncer dans une sorte de léthargie, bien loin de sa splendeur d'antan.

 

L'absence de programme spatial national et l'arrêt des activités spatiales étrangères sur le territoire marginalisent au début des années 1970 l'activité spatiale en Australie. La base de Woomera n'est plus utilisée pour lancer des satellites depuis 1971 - bien que la recherche sur les fusées et les technologies spatiale et de l'aviation se poursuivent sur place.

 

Les lancements les plus récents ont été faits par une société australienne appelée AUSROC, pour montrer les possibilités de lancements de fusées dans l'espace à partir de l'Australie et par la NASA pour des universités américaines qui, en utilisant des fusées Black Brant IX, ont voulu étudier l'espace stellaire. Ces fusées ont lancé des télescopes hors de l'atmosphère terrestre.

 

En 1996, l'agence spatiale japonaise NASDA a étudié la viabilité des systèmes de débarquement automatisés de leur véhicule spatial réutilisable expérimental ALFLEX. En juin 2010, le sonde spatiale japonaise Hayabusa reviendra sur Terre à Woomera.


Voici pour Woomera, "la Zone 51" Australo-Américaine secrète...

Le mystère de l'astronaute de Cumberland 


Le mystérieux et l'étrange se rejoigne lorsque des événements apparemment sans rapport, et très éloignés au niveau géographique, semblent étrangement liés pourtant...

 

Il existe un  cas ufologique particulièrement célèbre qui s'est déroulé dans le comté de Cumberland et qui aura permis de peut être mettre au jour la première photo d'un être venu d'ailleurs.


Nous allons donc tenter d'en apprendre davantage sur cette affaire et sur ce qu'elle implique en la reliant avec d'autres phénomènes similaires et ce avec l'aide de divers spécialistes, dont l'ancien ministre de la défense Britannique, Nick Pope .

 

Tout d'abord, restituons les faits.


C'est le 23 mai 1964, que Jim Templeton décida d'emmener sa fille faire une promenade dans un parc situé dans le golf de Solway, à Cumbria, en Angleterre. Pour immortaliser ce moment privilégié passé avec son enfant, Jim voulut prendre quelques clichés de sa fille qui se tenait alors devant une vaste étendue.

 

Une semaine après cette sortie, quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu'il fit développer les photos, de constater sur l'une d'elles la présence d'un homme vêtu d'une étrange combinaison.

Chose encore plus surprenante, les analyses ne révélèrent aucun trucage et l'entreprise Kodak proposa même une prime pour quiconque arriverait à trouver une explication quant à l'apparition de cet étrange individu en arrière plan. A ce jour, personne n'a encore réussi à empocher la récompense...

 

Quelques jours après cet événement, une étrange visite allait par ailleurs donner une nouvelle tournure à l'affaire. En effet, Jim Templeton vit à sa porte deux hommes habillés de noir lui poser de nombreuses questions à propos de ce qui s'était passé. Ces individus lui demandèrent même de le conduire sur le lieu précis où les clichés furent pris.

 

Sur place, l'un des deux hommes lui posa une question pour le moins étrange. En effet, celui-ci lui demanda où avait été vu le second « spationaute ». Or, Jim n'avait jamais fait mention d'un second être et leur rétorqua qu'il ne voyait pas de quoi il voulait parler. Suite à cette réponse, les deux hommes devinrent plus agressifs et finirent par s'en aller après avoir vivement conseillé à Jim de ne rien divulguer à propos de cette affaire.

 

 

Au vu de ces étranges visiteurs et suite à leurs curieuses questions, on peut se demander si ces derniers n'en savaient donc pas davantage sur ce qu'il s'était réellement passé que Jim lui-même.

Par ailleurs, que penser de l'identité de ces « men in black » qui furent vus par de nombreux témoins ayant été un jour en contact avec des entités extraterrestres ?

 

Alors que certains sont persuadés qu'il s'agit de membres de l'armée ou des services secrets, bien que les agences gouvernementales ont toujours démenti leur existence, d'autres pensent quant à eux qu'il pourrait s'agir d'être non-humains.

 

Par ailleurs, une potentielle piste concernant l'identité du fameux spationaute et de la mention faite par les deux hommes quant à la présence d'un second pourrait être trouvée dans un autre cas s'étant déroulé à Woomera en Australie. En effet, le 24 mai 1964, alors que l'Angleterre s'apprêtait à effectuer le lancement de l'un de ses missiles nucléaires « Blue Streak », celui-ci fut brutalement interrompu par l'apparition de deux individus inconnus sur la piste de lancement.

 

La vidéo qui fut tournée ce jour-là aurait montré deux êtres en combinaisons blanches qui ressembleraient étrangement à l'homme de l'espace de Cumberland. Ce fait aurait d'ailleurs même été confirmé par Tumpleton lui-même.


Bien que le lancement fut reconduit, il se conclut de nouveau par un échec. Alors, simple coïncidence ? Peut-être pas, lorsque nous avons connaissance que ce missile a été assemblé dans la base de Spadeadam, au Royaume-Uni, et située à moins de 50 km du Golf de Solway.

 

Enfin, il semble exister une étrange corrélation entre l'apparition de l'arme atomique et les manifestations d'ovnis. Effectivement, ces derniers se sont faits de plus en plus fréquents à partir des années 40 qui marquèrent l'apparition de cette nouvelle technologie.

 

Ceci est d'autant plus troublant lorsque nous prenons connaissance d'un fait s'étant déroulé seulement trois semaines après le cas décrit précédemment. En effet, Robert Jacobs qui était chargé de filmer le tir d'un missile à tête nucléaire Atlas au large des côtes californiennes eut la surprise de le voir exploser en plein vol. Pour comprendre ce qu'il s'était réellement passé, il se précipita à la base militaire pour faire développer le film.

 

Rapidement, il fut convoqué par son supérieur qui était accompagné de deux hommes habillés en noir qui lui montrèrent les images qu'il venait de filmer. Selon les dires de Jacobs, il était possible de voir sur le film un ovni tourner autour du missile et lancer deux rayons lumineux sur ce dernier avant qu'il n'explose.

Finalement, les deux individus disparurent définitivement avec la bande après avoir conseillé à Jacobs de ne rien divulguer à propos de cette histoire.

 

 

Alors, pour conclure, ces deux accidents impliquant tous deux des armes balistiques visant à transporter des têtes nucléaires sont-ils liés ? En est-il de même pour ces mystérieux hommes habillés de noir ?

 

Si cela était le cas, cela pourrait montrer qu'une espèce venue d'ailleurs voudrait neutraliser l'utilisation de nos armes atomiques. A moins qu'il s'agisse, comme le postulent certaines théories, de visiteurs du futur qui auraient voulu empêcher un cataclysme nucléaire.


Autant de questions qui restent encore aujourd'hui en suspens...

PINE GAP la base secrète de Woomera

Juste au dessus de cette immense zone interdite de Woomera, existe une autre base ultra top secrète détenue encore une fois par les américains, cette base c'est celle de Pine Gap !

 

Juste quelques mots sur cette base encore plus mystèrieuse :

 

Pine Gap, est située à environ 230 km du centre géographique du continent, un peu à l'Ouest d'Alice Springs, dans les collines du versant sud de la chaîne de montagnes de Mac Donnel.

 

Cette une base entièrement souterraine, avec des entrées à peine visible à la surface, ces dimensions sont d’ailleurs à peine croyable...

 

Sous Pine Gap se trouve le plus grand trou jamais creusé en Australie plus de 8 km ( soit 25 fois la Tour Effel,  1,6 fois le Mont Blanc) !!

 

Un tel trou est généralement utilisé comme une antenne souterraine permettant de recharger les batteries de sous-marins dans les océans Pacifique et Indien par le biais d'émissions ELF.

 

Une telle antenne gigantesque peut être utilisée pour générer une énorme onde stationnaire autour de la Terre. Certains pensent que Pine Gap est un énorme générateur nucléaire fournissant de l'énergie à un nouveau type d'émetteur.

 

Cette base Top Secret est entièrement financée par le Gouvernement des Etats-Unis, et est officiellement désignée comme le JDSRF. Le but initial de ce complexe fut d'effectuer des recherches scientifiques pour le développement supposé d'une technologie de défense spatiale.

 

On sait aujourd'hui que son objectif principal a été depuis le début la recherche sur la propulsion électromagnétique.

jeu.

19

mars

2015

Observations d'Ovnis rapportées dans l'espace par les astronautes, mars 2015

"A aucun moment, lorsque les astronautes étaient dans l'espace ils n'ont été seuls  : il y a eu  une surveillance constante par des ovnis." - Astronaute Scott Carpenter.


Les films enregistrés par les astronautes montrent clairement des ovnis, ifos, des vaisseaux étrangers, etc.


La  NSA a analysé toutes les photos avant de les avoir rendu public. 


Tout ce que la NASA a lancé dans l'espace a été étroitement surveillé par au moins une culture «étrangère».


Peut-être qu'un jour, un astronaute de son vivant, futur héros, va se présenter directement  face au public et dire franchement ce qu'il a vu et vécu. "Un de ces gars - tôt ou tard - devra faire une révélation ".


 Dans la vidéo ci-dessous à 03'30 l' astronaute Samantha Cristoforetti, qui est la première femme d'Italie dans l'espace, pousse un crie sous le choc de ce qu'elle a vient de voir lors de l'amarrage du vaisseau spatial Soyouz.


La deuxième vidéo est un court  métrage en provenance de UFOLou le célèbre chasseur d' Ovni australien qui travaille essentiellement en infra-rouge.

mar.

20

janv.

2015

Théorie des Anciens Astronautes validée par le peuple Kayapos en vénérant leur dieu extraterrestre Bep Kororoti

Un peuple originaire de la forêt amazonienne, les Kayapos, possède des récits et des légendes qui suggèrent clairement que des visiteurs venus du ciel seraient venus les rencontrer sur Terre en des temps reculés. Aujourd’hui, ils vivent dans l’Etat de Pará, au Nord du Brésil …


Dans leur religion ancestrale, ils vénèrent un Dieu, considéré comme étant un des enseignants célestes, nommé Bep Kororoti, ce qui signifie, en langue Kayapo, « Guerrier de l’Univers ». Pour eux, des dieux venus du ciel seraient venus sur Terre à une époque où les Hommes se comportaient encore comme des animaux. Les dieux enseignèrent à ces êtres primitifs l’agriculture, la médecine, l’astronomie, et la gestion du quotidien.


Un beau jour, Bep Kororotin, un être étrange, descendit sur terre sur les montagnes de Pukato-Ti dans un grondement indéfinissable. Il possédait un véhicule volant capable de détruire tout sur son passage. Les armes surpuissantes du visiteur terrifièrent les indigènes au point que ces derniers tentèrent, au départ, vainement de le combattre. Seulement, à chaque fois que leurs armes s’abattaient sur l’extraterrestre, le combattant s’effondrait mystérieusement sur le sol.


Petit à petit, les locaux s’habituèrent et s’attachèrent à ce généreux visiteur. Ce dernier faisait ce qui ressemblait alors à des tours de magie. Bep Kororoti construisit une école dans laquelle il enseigna aux hommes la manière de gérer leur vie quotidienne. Il parvenait à localiser ses élèves absents quand il enfilait son étrange combinaison. Celui qui essayait de lui échapper se retrouvait paralyser. Le visiteur n’avait apparemment pas besoin de boire ou de se nourrir.


Un jour, Bep Kororoti disparut soudainement. Il revint plus tard en colère après qu’il ait constaté qu’un de ses appareils manquaient. Certains tentèrent de l’aider à le retrouver, mais dès qu’ils s’approchaient du corps de l’alien, ils tombaient au sol, inconscients.


Puis il s’apaisa, et, plus tard, il repartit définitivement dans les cieux accompagné de tonnerre et de poussière.


Il y a 20 ans de cela, de jeunes amérindiens de cette tribu furent conduit à Rio de Janeiro où ils découvrirent, pour la première fois, la civilisation de l’homme blanc. Alors qu’ils visitèrent une exposition consacrée à la mission Apollo 11, ils entrèrent dans un état d’excitation lorsqu’ils virent un mannequin représentant l’un des astronautes. Ils s’écrièrent : « C’est lui ! C’est celui qui est venu à notre rencontre ! »


Leur réaction, qui eut un retentissement international parmi les ufologues, prouverait que ce visiteur n’était pas un dieu quelconque mais un extraterrestre !


Cet incident confirmeraient ainsi la théorie des anciens astronautes soutenue par des ufologues aussi célèbres que Jean Sendy, Erich von Däniken, Robert Charroux ou encore Zecharia Sitchin.

dim.

28

déc.

2014

Compilation de séquences vidéo HD de la Terre et de la Voie Lactée vue de la station spatiale internationale, Décembre 2014

ven.

25

juil.

2014

La Théorie des Anciens Astronautes : le retour

Un contact extraterrestre aurait eu lieu pendant la bataille de Los Angeles en 1942 ! Retour sur le mystérieux crash OVNI de Roswell en 1947. Les essais de l'Homme, de rentrer en contact avec des extraterrestres grâce au Projet SETI. Que se passerait-il, si l'humanité entrerait en contact avec une civilisation venue de l'espace ? Sommes-nous prêt a affronter un tel évènement ? Comment allons-nous communiquer avec eux ?

lun.

07

juil.

2014

La théorie des anciens astronautes - Aux origines de l'homme

Aux origines de l'homme

Alien Theory (Ancient Aliens) est une série documentaire télévisée américaine présentant la théorie des anciens astronautes en examinant des textes vieux de plusieurs siècles, des hiéroglyphes, des ruines et des légendes qui y sont présentés comme étant la preuve d'un contact entre l'être humain et des êtres venus d'autres planètes dans le passé, et comment ce contact aurait pu avoir joué un rôle dans la culture humaine et son développement.

La série est diffusée sur RMC Découverte en France et History Channel aux États-Unis.

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"