Une connaissance spirituelle essentielle: les deux sortes d’entités perceptibles physiquement - 29 juin 2017

Article de Daniel Harran 

 

Tous les phénomènes considérés comme mystérieux – du type ovnis, cropcircles, pierres mouvantes, chutes de pierres, disparitions d’objets et autres MIDIM – sont aujourd’hui incompréhensibles par la science et sont rangés dans la catégorie des phénomènes paranormaux.

 

Or Rudolf Steiner, fondateur du mouvement spirituel de l’Anthroposophie, qui fait partie de ces hommes remarquables qui ont jalonné l’histoire de l’humanité, a écrit :

 

« Le monde devient plus compréhensible quand on prend connaissance de la réalité décrite par les perceptions suprasensibles, que l’on ait soi-même ces perceptions ou pas, mais en acceptant leur existence.

Tous les phénomènes mystérieux prennent sens quand on prend en compte la réalité des âmes humaines et des êtres élémentaires dans le plan éthérique élémentaire. »

 

Il était lui-même clairvoyant et avait donc la capacité de percevoir directement les êtres présents dans le plan éthérique élémentaire, qui est au-delà du monde matériel sensible.

 

Toute sa vie, il a œuvré pour faire connaître ce monde invisible, peuplé d’une part par des âmes humaines défuntes prisonnières de ce plan, d’autre part par des êtres élémentaires, mais il semble qu’il ne se soit jamais exprimé publiquement sur la nature des phénomènes de type ovni.

 

Il est vrai qu’on en parlait beaucoup moins de son vivant.

 

 

Des âmes humaines errantes

 

La science spirituelle enseigne que, après avoir quitté le plan matériel avec le décès du corps physique, les âmes humaines séjournent pendant trois jours environ dans le plan éthérique, avant de poursuivre leur évolution dans le plan astral.

 

Cependant, certaines âmes humaines restent prisonnières du plan éthérique élémentaire, qui est situé entre le plan éthérique (subtil) et le plan matériel (dense), et restent bloquées dans leur évolution, parfois pendant de longues durées.

 

C’est le cas des âmes qui étaient très attachées au monde matériel, soit aux lieux où elles avaient vécu (leur maison souvent), soit aux êtres humains aux côtés desquels elles avaient vécu.

 

Le plan éthérique élémentaire étant proche du plan matériel dense, ces âmes humaines peuvent alors se manifester sous des formes partiellement densifiées ou bien par des sons, si leur énergie le permet, et peuvent ainsi être perçues par les hommes.

 

Ce sont par exemple des portes qui grincent, des coups sur un mur, des bruits de pas ou des lueurs, la nuit le plus souvent, quand la maison est calme, ou encore un souffle d’air.

 

Selon le niveau de densification de ces âmes et le niveau de perception du témoin, ces manifestations peuvent apparaître sur une photographie seulement, sans que l’œil humain les ait perçues.

 

Dans tous les cas, ces âmes restent très proches des lieux qu’elles avaient habités de leur vivant et leur action se limite à errer dans ces lieux, – à les hanter -, parfois pour se rappeler à la mémoire des vivants.

 

C’est là la véritable explication des visions de fantômes et des manifestations paranormales dans les maisons.

 

Il faut comprendre que dans tous les cas ces âmes humaines errantes sont en souffrance.

 

Leur conscience a quitté leur corps physique mais leur attachement excessif au monde matériel les empêche d’en prendre conscience : elles n’ont pas compris qu’elles étaient mortes.

 

Ces âmes restent alors bloquées dans un lieu ou une maison, jusqu’à ce que leur énergie se dissipe ou qu’un « passeur

d’âmes » les aide à prendre conscience de leur situation et à poursuivre leur évolution.

 

Un exemple de telles manifestations a été rapporté et analysé dans l’article de ce blog daté du 12 décembre 2016 (Présences de nuit dans les maisons : des MIDIM).

 

 

Des êtres élémentaires

 

Les manières de se manifester de ces âmes humaines sont donc très différentes de ce que les témoins d’ovnis ou autres MIDIM rapportent : des phénomènes le plus souvent ostentatoires, – qui cherchent à attirer l’attention des hommes dans des lieux très divers, sous des formes très diverses, dans des conditions très diverses -, et surtout visibles à l’œil nu.

 

La phrase de Rudolf Steiner confirme donc parfaitement l’interprétation proposée dans la présente étude :

 

les ovnis et les phénomènes apparentés, qui sont des manifestations intelligentes non-humaines et donc issues du monde invisible, doivent être attribués à des êtres élémentaires, qui vivent dans le plan élémentaire.

 

D’ailleurs, cette appellation de plan élémentaire exprime bien qu’il est occupé par les êtres élémentaires.

 

Les êtres de la nature sont une catégorie de cette grande famille des êtres élémentaires, ce sont ceux qui sont présents dans les éléments de la nature et, en particulier, dans le règne végétal.

 

Comme pour les âmes humaines, c’est la proximité du plan élémentaire avec le plan matériel qui permet aux êtres élémentaires (et donc aux êtres de la nature) de se manifester aux yeux des hommes, pour leur rappeler leur existence.

 

Ces manifestations, qui impliquent une densification de la matière, nécessitent une certaine énergie et sont donc le plus souvent de courte durée.

 

Et comme toute règle a ses exceptions, on peut rappeler que l’auteur du double agroglyphe de Chilbolton (2001) s’était présenté dans son message codé comme appartenant à l’espèce humaine, bien que présent dans le plan spirituel.

 

L’analyse avait montré, sur la base de connaissances (souvent méconnues) sur la nature humaine du point de vue spirituel, que c’était un être humain non incarné mais parvenu à un niveau d’évolution très élevé, qui avait décidé d’envoyer à l’humanité un signe de sa présence.

 

 

L'interprétation sur le lien ci-dessous sur ce site

 

 

Interprétation du double agroglyphe de Chilbolton (2001) 

 

Une connaissance spirituelle capitale

 

On peut ajouter que les autres entités des mondes invisibles, telles par exemple que celles appelées anges, archanges, etc., par la tradition chrétienne, sont présentes dans le monde spirituel.

 

Étant plus éloignées du monde matériel, elles n’ont pas la possibilité de se manifester directement dans celui-ci, comme peuvent le faire les entités précédentes.

 

Après avoir rappelé cette connaissance spirituelle, on se rend compte qu’en effet, comme l’exprimait Rudolf Steiner, les phénomènes soi-disant mystérieux deviennent compréhensibles quand on a cette connaissance et que l’on accepte la réalité des êtres élémentaires dans le plan élémentaire, tout proche du monde matériel.

 

Que l’on en ait soi-même la perception ou pas, elle est parfaitement cohérente avec toutes les observations, ce qui permet de la valider.

 

Même si elle n’était pas exprimée dans ces termes, cette connaissance spirituelle était présente dans les connaissances traditionnelles et religieuses qui témoignent de l’existence des êtres de la nature et ont constitué le socle de cette étude.

 

Mais les hommes de notre époque moderne sont trop enfermés dans la vision matérialiste du monde et, en conséquence, ignorent cette connaissance spirituelle.

 

 

D’où l’hypothèse extraterrestre proposée par la science, qui est tout à fait logique mais repose sur l’ignorance de l’existence des mondes invisibles (monde éthérique élémentaire, monde éthérique, monde astral, monde spirituel).

 

Seules les personnes ouvertes à l’existence des mondes invisibles peuvent acquérir une compréhension correcte des manifestations issues de ces mondes.

 

 

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

“CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE ”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"