Récupération d’une technologie extraterrestre dans les récentes révélations du journal NYT ?

 

 

Publié le 22/12/2017 - MAJ le 23/12/2017 sur le site Ovnis-direct.com

 

Le week-end dernier, une révélation est parue dans le New York Times au sujet d’un mystérieux programme mené par le Pentagone sur les ovnis. 

 

Ces révélations, couvertes par les médias internationaux, constituent, depuis les années 1960 la première reconnaissance par le Pentagone de l’existence de ce phénomène. 

 

Nous avons également appris que sous la direction de M. Bigelow, une entreprise a modifié la configuration de ses bâtiments de Las Vegas pour le stockage d'alliages métalliques et d'autres matériaux. M. Elizondo et les entrepreneurs du programme ont également déclaré avoir récupéré des ovnis. Il s’agit d’un aveu assez étonnant et c'est peut-être la première fois depuis l'incident de Roswell que d'anciens membres de la haute administration américaine admettent indirectement avoir eu en leur possession une technologie exotique.

 

 

Beaucoup d'ufologues perçoivent dans ces révélations une levée progressive du secret.

 

On relève non seulement l'existence de prétendus projets noirs du gouvernement consistant à étudier les observations d'ovnis, mais aussi des révélations plus intéressantes pour les scientifiques et ingénieurs : il existe dans notre espace aérien une technologie qui défie nos lois physiques.

 

Jusqu'ici, si vous demandiez publiquement à un scientifique sérieux son avis sur les ovnis, alors il risquerait de vous tenir des propos méprisants.

 

Aucun universitaire ni chercheur n'a jamais été renvoyé pour avoir dit qu'"il n’existait aucune preuve que les ovnis étaient réels, et que par conséquent nous ne devrions pas les étudier".

 

D'autre part, si un scientifique osait prétendre que la question des ovnis devait être prise au sérieux et qu’il souhaitait obtenir des fonds, alors il se serait soumis à des moqueries et à la perte de son emploi.

 

 

 

Cela rappelle un échange extrait du film Contact (basé sur le livre écrit par le très respectable astronome Carl Sagan), entre Ellie Arroway (joué par Jodie Foster) et son mentor, le scientifique David Drumlin (joué par Tom Skerritt). 

 

Il lui a dit : "Tu es un scientifique prometteur. Ne jette pas ta carrière en l’air... à cause de ta quête de petits hommes verts.”

 

Grâce à ces dernières révélations du Pentagone, pouvons-nous supposer que cette attitude soit sur le point de changer ?

 

 

 

 

 

Un petit peu d'histoire

 

Avant de répondre à cette question, rappelons-nous de l’histoire.

 

Il y a presque 50 ans aujourd'hui, le 17 décembre 1969, le Projet Blue Book, une initiative financée par le gouvernement américain pour étudier les observations d’ovnis a été stoppée.

 

Le rapport avait conclu que la plupart des ovnis étaient le fruit de fausses identifications ou d’événements naturels et que les militaires ne les considéraient pas comme une menace.

 

On reléve trois points :

 

1) Un certain nombre d'observations sont restées "inexpliquées".

 

2) Beaucoup ont soupçonnait le gouvernement de continuer à s'intéresser aux ovnis et de poursuivre leurs programmes secrets, bien qu’ils aient prétendu ne plus s’y intéresser.

 

3) Le Dr J. Alan Hynek, qui était le consultant scientifique principal du projet, est devenu plus tard un défenseur de la recherche sur les ovnis, débattant souvent avec Carl Sagan, qui pensait que l'argent devrait être dépensé dans la Science "sérieuse" comme la radioastronomie. Hynek a non seulement inventé la terminologie « Rencontres rapprochées du troisième type », mais a également fait une apparition dans le film de Spielberg en 1977.

 

 

 

La grande annonce

 

Cette année, le 16 décembre 2017, le Département de la Défense a publié ses premières "images officielles" de rencontres entre des ovnis et l'armée. Ils ont admis pour la première fois depuis 1969 qu'une autre organisation secrète avait été créée et financée par le sénateur Harry Reid, entre autres, pour étudier le phénomène.

 

Si vous lisez les informations contenues dans ce rapport, la véritable histoire n'est pas seulement que le DoD avait admis avoir étudié les ovnis, mais c'était la première fois qu'ils admettaient publiquement posséder de véritables preuves : vidéo, radar, témoin oculaire, photographies et même des artefacts physiques ainsi que des rencontres entre des avions militaires américains et des engins inconnus qui défiaient les lois connues de la physique.

 

L'aspect de l'histoire qui est susceptible d’être la plus intéressante pour les scientifiques :

 

Sous la direction de M. Bigelow, une entreprise a modifié la configuration de ses bâtiments de Las Vegas pour le stockage d'alliages métalliques et d'autres matériaux. M. Elizondo et les entrepreneurs du programme ont également déclaré avoir récupéré des ovnis. Il s’agit d’un aveu assez étonnant et c'est peut-être la première fois depuis l'incident de Roswell que d'anciens membres de la haute administration américaine admettent indirectement avoir eu en leur possession une technologie exotique.

 

Luis Elizondo a déclaré : « Oui, un engin s’est écrasé et des corps ont été récupérés… Nous ne sommes pas seuls dans l'univers, ils nous visitent depuis longtemps. Je suis assez privilégié pour être au courant que nous avons été visités et que le phénomène ovni est réel. » 

 

Luis Elizondo a travaillé avec l'armée américaine, le National Counter-intelligence Executive et le directeur du renseignement national, avant de mener des enquêtes dans le milieu de l’espionnage et du terrorisme à travers le monde.

 

Il a également géré la sécurité de plusieurs projets sensibles pour le gouvernement américain.

 

Au cours des 10 dernières années de sa carrière, Elizondo « a dirigé un programme sensible d'identification des menaces aérospatiales axées sur les technologies aériennes non identifiées. »

 

Il en déduit que « le phénomène est en effet réel. » et ajoute : « Il existe une physique que nous ne comprenons pas encore complètement, et cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas réels, mais simplement que nous n'avons pas la capacité de comprendre ces phénomènes physiques. ».

 

Comment les scientifiques, les ingénieurs et la Silicon Valley réagiront-ils ?

 

Maintenant que le Pentagone a à peu près confirmé que des ovnis volaient dans nos cieux, qu'ils les ont non seulement étudiés, et que nous possédons également des artefacts, la véritable question demeure la suivante :

 

Les scientifiques civils des milieux universitaires et industriels ne devraient-ils pas exiger de comprendre comment cette technologie (issue de la rétro-ingénierie) fonctionne ?

 

Nous devrions voir naitre une grande initiative en provenance de la Silicon Valley qui est censée être le cœur de l'innovation.

 

Au lieu de passer son temps à essayer de faire fonctionner des fusées (une technologie vieille de plus de 50 ans), si Elon Musk souhaite vraiment que nous devenions une espèce interplanétaire (et peut-être interstellaire), ne devrait-il pas investir des milliards dans le but de comprendre ces nouvelles technologies venues d’ailleurs ?

 

Alors que Google a reçu le prix Lunar X pour reconstruire la technologie que nous utilisions il y a 40 ans afin de nous rendre sur la Lune, ne devraient-ils pas investir plus de dollars afin de marquer un réel progrès en physique et en exploration humaine ?

 

 

 

 

 

Rétroingénierie

 

La vérité est que nous ne savons pas vraiment comment cette technologie OVNI fonctionne.

 

Arthur C. Clarke a déclaré que « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. Karl Schroeder a lui aussi proposé un corollaire : « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la nature. Et il n'y a rien que nos scientifiques "respectables" détestent plus que ce qui relève de la "magie" et quand cela échappe à leur compréhension.

 

"Nous sommes en quelque sorte dans la situation de ce qui se passerait si vous donniez une porte de garage à Leonard De Vinci", a déclaré Harold E. Puthoff, un ingénieur qui a mené des recherches sur les perceptions extrasensorielles pour la CIA pour le programme. "Tout d'abord, il essaierait de comprendre ce qu'est ce truc en plastique et ne comprendrait rien des signaux électromagnétiques impliqués ou de sa fonction.

 

Il s'agit d'un très gros défi.

 

Pensez aux progrès que nous avons réalisés en science et en technologie au cours des 100 dernières années et imaginez les avancées que nous ferons au cours des 100 prochaines années.

 

Imaginez maintenant que nous avons la technologie d'une civilisation qui a des millions d'années d’avance sur nous !

 

La voie à suivre 

 

Nous aurons besoin des meilleurs cerveaux. C'est un projet beaucoup plus important que tout ce que nous avons essayé de faire - car une fois que les questions de matériaux de base auront trouvé une réponse, alors nous aurons besoin de nouveaux types de signaux électromagnétiques et d'informatique. 

 

On dit que certaines des technologies qui ont été découvertes impliquent l'interfaçage de la conscience avec des artefacts physiques, ce qui renvoie également la plupart de nos scientifiques et ingénieurs dans leurs retranchements.

 

La grande question demeure la suivante : que vont faire les scientifiques "respectables" maintenant que le lapin est sorti du terrier et lorsque plus d'informations seront diffusées ?

 

Trois moyens possibles d'aller de l'avant :

 

1. Les scientifiques et les ingénieurs du courant dominant continuent de nier, nier, nier : il n'y a aucune preuve d'OVNI ou de leur technologie et cela ne mérite pas d'être étudié.

 

2. Au fur et à mesure que d'autres informations seront diffusées, c’est l’effet David Drumlinse qui pourrait se produire. De quoi s‘agit-il ? 

 

Dans le même film, Contact, après qu’un réel signal issu d'un autre monde ait été découvert, le même scientifique qui a ridiculisé Ellie Arroway est soudainement devenu un «expert» sur le nouveau signal et les extraterrestres tout en essayant de s’approprier l’œuvre de Cooper.

 

3. Les scientifiques et les ingénieurs travaillent ensemble avec les chercheurs sur les ovnis et le DoD, tout en restant humbles et en gardant un esprit ouvert. Une nouvelle approche est peut-être nécessaire. Cela pourrait entraîner une redécouverte de certaines idées fondamentales sur l'aérodynamique, la physique quantique, et même la conscience.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Recherche sur ce site

par mots clés

Citations

"Osez changer de point de vue car l'impossible d'hier est le possible d'aujourd'hui et sera l'évident de demain"

"Deux choses sont infinies : L'Univers et la bêtise humaine, mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue !" Albert Einstein.

"SEUL LE FANTASTIQUE A DES CHANCES D' ÊTRE VRAI"

Teilhard de Chardin

"LA PIRE ABERRATION DE L'ESPRIT HUMAIN EST DE VOIR LES CHOSES COMME ON SOUHAITE QU'ELLES SOIENT ET NON COMME ELLES SONT"

Bossuet

"IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ETOILES"

Guillaume Apollinaire

CE QUE JE VOUS DEMANDE C'EST D'OUVRIR VOTRE ESPRIT NON DE CROIRE”

Jiddu Krishnamurti

"SI TU NE GUETTES PAS L 'IMPREVU TU NE CONNAITRAS JAMAIS LA VERITE"

Héraclite

''LA VERITE EST LE POINT D'EQUILIBRE

ENTRE TOUTES LES OPPOSITIONS.''

"NOUS NE SOMMES PAS DES ETRES HUMAINS VIVANT UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE.NOUS SOMMES DES ETRES SPIRITUELS VIVANT UNE EXPERIENCE HUMAINE".

Teilhard de Chardin

"Ôdla t'instruira"